Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #monstres

NO REVENGE FOR MARY

NO REVENGE FOR MARY

NO REVENGE FOR MARY

 

Injustement condamnée à mort, elle se réincarne parmi ceux qui l'ont piégée. Entre amour et intrigues politiques, la vie au palais promet d'être mouvementée pour Mary !

 

Rosemary, l'ancienne fiancée du roi, a été injustement condamnée et pendue. C'est sous les traits de Mary, la fille d'un baron de campagne, qu'elle se réincarne et retourne au palais, après avoir été invitée à devenir l'une des servantes de la famille royale. Ses retrouvailles avec ceux qui l'ont aimée et ceux qui l'ont piégée promettent d'être tumultueuses.

 

L'amour et la vengeance s'enchevêtrent pour chambouler la vie de Mary !

             

Les fantômes du passé reviendront hanter votre présent...

Se faire condamner, c'est déjà compliqué, mais lorsque c'est de manière injuste, c'est encore pire ! C'est dans cette situation que se retrouve Rosemary, ancienne fiancée du roi, piégée et pendue en public. Elle se réincarne sous les traits d'une jeune femme, et parvient à se faire inviter au palais, le lieu où tout a commencé... et s'est terminé. La rencontre avec ceux qui l'ont aimée et trahie risque de faire des étincelles, et Mary est bien décidée à tirer son épingle du jeu !

La cour vous ouvre grand ses portes !

Condamnée pour trahison et pendue, c'est dans la peau d'une jeune noble de campagne que Mary, ancienne fiancée du roi, est réincarnée pour faire face à ceux qui l'ont aimée... et piégée : bienvenue dans No Revenge for Mary !

Ici, l'amour et la vengeance se mêlent et s'entremêlent, pour notre plus grand bonheur ! Et alors que Mary veut simplement profiter de la nouvelle vie qui lui est offerte et des plaisirs de la cour, des évènements vont faire basculer son quotidien et la pousser à faire des choix pour faire payer ceux qui l'ont assassinée. Avec une intrigue aussi originale que prenante, Akako nous entraîne dans son univers plein de paillettes... en apparence. Car nous sommes à la cour, et  sous les sourires et faux-semblants se cachent des secrets tragiques et sombres qui fascinent et choquent. Et vos personnages préférés peuvent se révéler être les pires du lot.

Et si le trait de No Revenge for Mary vous dit quelque chose, c'est parce que Haru Iwaaki, auteur de La Princesse maudite et son Servant immortel, est au commandes. De quoi en prendre plein les mirettes grâce à des planches tout simplement magnifiques et détaillées !

Romance, intrigues politiques sur fond de cour et terribles secrets qui vont balayer toutes vos hypothèses : la vengeance n'a jamais été si bien (des)servie que dans No Revenge for Mary.

Venez découvrir les secrets de la noblesse avec No Revenge for Mary, en librairie le 7 juillet 2022 !         

 

Genre : fantasy, aventure

Format : 13 x 18 cm

Date de sortie : 07/07/2022

 

2 tomes parus au Japon (série en cours)

Auteur : Iwaaki Haru (dessin), Akako (scénario)

Communiqué de presse

Voir les commentaires

Jean Cocteau: La belle et la bête (1946), courtesy: DisCina

Jean Cocteau: La belle et la bête (1946), courtesy: DisCina

Exposition

"Monstres, faites-moi peur"

 

La Maison d’Ailleurs aux Rencontres d’Arles avec une exposition inédite : « Monstres, faites-moi peur ! ».

 

Pour sa 47ème édition des Rencontres d’Arles, le festival a invité la Maison d’Ailleurs à exposer – du 4

juillet au 25 septembre 2016 – une série de photographies provenant de ses collections et expressément rassemblées pour l’occasion autour de la figure du monstre. Explorant la diversité de cette thématique, l’exposition « Monstres, faites-moi peur ! » confronte notre regard à l’idée de la norme, aux fondements relationnels qui nous associent ou nous dissocient d’un groupe. Un regard oblique sur les monstres au cinéma.

 

« Monstres, faites-moi peur ! »

Pour cette 47ème édition des Rencontres d’Arles, la Maison d’Ailleurs a parcouru ses collections et choisi d’exposer 150 photographies de monstres – géants, vampires, mort-vivants, extraterrestres, créatures mythologiques, être anormaux et difformes –, créant ainsi l’exposition « Monstres, faites-moi peur ! ». Cette exposition exprime la valeur singulière de l’être différent au travers de l’imagerie issue des mauvais genres fictionnels ; elle confronte notre regard à l’idée de la norme – en proposant une approche qui ne se limite pas à la contemplation de l’anormalité – et invite à parcourir les marges de ce qui tend à nous rendre plus ou moins humain.

 

La sélection des images se concentre autour de deux axes névralgiques qui développent un réseau visuel différent faisant resurgir en fin de compte les idées du monstre. Plus précisément, l’exposition se compose d’une première série de portraits de monstres en plein cadre et d’une deuxième série où le monstre horschamp se construit par son absence même.

 

Les Rencontres d’Arles Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles, festival international de photographie, recourent souvent à des collaborations avec des musées et des institutions françaises et étrangères. A travers plus de soixante expositions installées dans divers lieux patrimoniaux exceptionnels de la ville, le festival contribue chaque été – depuis 1970 – à transmettre le patrimoine photographique mondial. Grâce à une programmation composée essentiellement de productions originales, les Rencontres d’Arles sont devenues le festival de référence d’envergure internationale : être au fait de l’usage des nouvelles techniques, proposer à tous les publics une autre conception de l’exposition photographique et un vrai rapport à l’image, telles sont les missions des Rencontres d’Arles.

 

Communiqué de presse du 27 juin 2016

Jack Arnold: Creature from the Black Lagoon (1954), courtesy: Universal International Pictures

Jack Arnold: Creature from the Black Lagoon (1954), courtesy: Universal International Pictures

John Carpenter: Halloween (1978), courtesy: Compass International Pictures

John Carpenter: Halloween (1978), courtesy: Compass International Pictures

Bernard L. Kowalski: SSSSSSS (1973), courtesy: Universal Pictures

Bernard L. Kowalski: SSSSSSS (1973), courtesy: Universal Pictures

Autre festival culturel de l’été

La Maison d’Ailleurs au NIFFF La Maison d’Ailleurs participe également au NIFFF – Neuchâtel International Fantastic Film Festival – dans le cadre du programme du « NIFFF Extended ».

Le New Worlds of Fantasy est un forum littéraire qui explore les arcanes de la fiction fantastique contemporaine et ceci pour la sixième année consécutive.

Le 7 juillet prochain, l’illustrateur, scénariste et dessinateur de bande dessinée suisse Frederik Peeters donnera une conférence modérée par Marc Atallah, directeur de la Maison d’Ailleurs.

Communiqué de presse du 27 juin 2016

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog