Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Articles avec #festivals

BIFFF 2022 LE WIKIBIFFF

BIFFF 2022 LE WIKIBIFFF

BIFFF 2022

LE WIKIBIFFF

 

En avant-goût de son 40e anniversaire, le BIFFF est fier de vous présenter sa nouvelle créature :

 

LE WIKIBIFFF

 

50% Wikipédia, 50% Facebook... 100% BIFFF !

 Après quasi quarante années de projections de péloches qui ont fait frissonner près de 2 millions de spectateurs, l'un des festivals les plus déjantés au monde (c'est nous !) a enfin décidé de rassembler tous ses souvenirs en un « Wiki » qui sera ouvert au public le vendredi 17 juin à 10h !

 

Alors, késako ?

 

Au programme de cette encyclopédie unique au monde, vous pourrez retrouver la liste de tous les films projetés au festival depuis sa création, de tous les invités et jurys qui y ont poussé la chansonnette (ou pas) ainsi que la pléthore d'événements mythiques qui ont fait la réputation du BIFFF, du Body Painting en passant par le Bal des Vampires jusqu'au légendaire rafting sur marée humaine.

 

4500 films, 1700 invités, 700 events et 55.000 photos !!!

 

Bien plus qu'une simple base de données, le Wikibifff est aussi un réseau interactif où l'on peut créer son profil, se faire des « amis », créer des Top 10, voire des Flop 13, ajouter ses propres photos et anecdotes, créer des groupes dédiés, noter les films et même tester l'étrange et mystérieuse application « I don't like zombie movies »...

 

Concrètement ?

 

L'adresse du site a l'avantage d'être plus simple qu'un portail gouvernemental, puisque c'est wiki.bifff.net et l'on vous offre un accès exclusif à cette plateforme avant tout le monde ! Il vous suffit de vous y inscrire et de profiter du voyage à travers le temps que l'on vous a concoctés ! Si vous rencontrez des soucis de lenteur, pas de panique : il s'agit de Coline, notre stagiaire gourmande, qui est en train de manger les derniers cookies du site avant le lancement public !

 

Communiqué de presse

BIFFF 2022

BIFFF 2022

Voir les commentaires

RIDLEY SCOTT RETRO

RIDLEY SCOTT RETRO

RIDLEY SCOTT RETRO

du 1er juin au 17 juillet 2022

 

L’Institut Lumière clôt sa saison en mettant à l’honneur l’un des plus grands cinéastes contemporains, auteur de quelques-uns des plus grands classiques de la fin du XXe siècle et du début du XXIe. Un conteur d’histoires hors pair, démiurge créateur d’univers et génial directeur d’acteurs. Fresques historiques, science-fiction, péplum ou film noir… du cinéma, rien que du cinéma.

 

 

Un géant insatiable : à près de 85 ans, Sir Ridley Scott – il a été anobli en 2003 – ne quitte pas les plateaux de tournage. Il achève un Napoléon (vu par Joséphine), projette une nouvelle suite de Alien… Non seulement l’âge décuple sa créativité, mais ses projets restent d’une ampleur peu commune, toujours plus spectaculaires. Sans doute s’agit-il de rattraper le temps perdu : Scott a près de quarante ans quand il tourne son premier long métrage, Les Duellistes (1977). Il a appris le cinéma sur le tas en réalisant des centaines de films publicitaires, devenant une sommité du genre. C’est sa puissance visuelle, souvent liée à de précises références picturales, et son savoir-faire technique qu’il va mettre au service de la fiction, sans jamais perdre de vue le plaisir et l’émotion du spectateur.

Si son nom reste associé à deux immenses classiques du cinéma de science-fiction, Alien – le 8e passager (1979) et Blade Runner (1982), ce n’est pas le genre qui l’attire en premier lieu. Parce qu’il a passé ses jeunes années à Londres sous les bombes allemandes, ses films sont d’abord traversés par les horreurs de la guerre : guerres impériales dans Les Duellistes, guerre sainte dans Kingdom of Heaven (2005), guérilla politique dans Robin des Bois (2010). Plus largement, les conflits de pouvoir et les trahisons qui les accompagnent le passionnent, que ce soit dans la Rome antique (Gladiator, 2000, avec son comédien fétiche, Russell Crowe), la pègre (American Gangster, 2007) ou au sein d’une richissime famille italienne (House of Gucci, 2021)... Navigant avec aisance entre les genres, les époques et les pays, Ridley Scott ressuscite une utopie hollywoodienne abîmée par l’air du temps, celle d’un cinéma à grand spectacle pour adultes. Le dernier des cinéastes classiques ?

 

 

AU PROGRAMME

SOIRÉE D’OUVERTURE RIDLEY SCOTT

Mercredi 1er juin

Présentée par Jérémy Cottin

19h30 Gladiator de Ridley Scott (2000, 2h35)

 

DOUBLE PROGRAMME BLADE RUNNER

Jeudi 9 juin

18h30 Blade Runner de Ridley Scott (1982, Final Cut 1h57)

21h Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (2017, 2h43)

Tarif spécial : Pass 2 films

Pendant la soirée, invitation à la revue de cinéma Rockyrama et vente des trois numéros dédiés à Ridley Scott (Blade Runner, Alien et Ridley Scott)

 

VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DE RIDLEY SCOTT

par Fabrice Calzettoni

Mardi 14 juin

18h30 Cinq séquences présentées et commentées par Fabrice Calzettoni : Alien, Blade Runner, Black Rain, Gladiator, Seul sur Mars (env. 1h)

20h Thelma et Louise de Ridley Scott (1991, 2h09)

 

CONFÉRENCE SUR RIDLEY SCOTT

Mercredi 22 juin

En présence de Marc Moquin, rédacteur en chef de la revue cinéma Revus & Corrigés, auteur de Tony et Ridley Scott, frères d’armes (2018, Playlist Society)

18h30 Conférence sur Ridley Scott (env. 1h15)

20h30 Les Duellistes de Ridley Scott (1977, 1h35)

 

DOUBLE PROGRAMME ALIEN AU COMMENCEMENT

Jeudi 30 juin

Animé par Jérémy Cottin

18h30 Prometheus de Ridley Scott (2012, 2h04)

21h15 Alien : Covenant de Ridley Scott (2017, 2h02)

Tarif spécial : Pass 2 films

Pendant la soirée, invitation à la revue de cinéma Rockyrama et vente des trois numéros dédiés à Ridley Scott (Blade Runner, Alien et Ridley Scott)

 

 

Les films de Ridley Scott seront projetés dans la version cinéma de leur sortie française, à l’exception de :

 

– Alien – Le 8e passager : version Director’s Cut de 2003

– Blade Runner : version Final Cut de 2007

– Kingdom of Heaven : version Director’s Cut, inédite au cinéma en France

 

Par ailleurs, des versions longues ou remontages de certains films ont été édités uniquement en vidéo. Ces DVD et Blu-ray de Legend, Gladiator, La Chute du faucon noir, American Gangster, Robin des Bois, Cartel… sont à découvrir à la Librairie du Premier-Film.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

L’Organisation internationale de la Francophonie est à nouveau présente au Festival de Cannes, du 17 au 28 mai 2022, aux côtés des cinéastes, producteurs et institutions des pays francophones du « Sud ».

Trois lauréats du Fonds image de la Francophonie en lice en 2022

Depuis 30 ans, le Fonds de l’OIF a soutenu plus de 1 500 films et séries, parmi lesquels trois films sélectionnés à Cannes cette année : Le Bleu du Caftan (Maroc) de Mariam Touzani (Un Certain Regard, Sélection officielle), Ashkal de Youssef Chebbi et Sous les figues d’Erige Sehiri (Tunisie, Quinzaine des Réalisateurs).

L’OIF partenaire historique de la Fabrique Cinéma de l’Institut français

L’OIF soutient la Fabrique Cinéma de l’Institut français depuis sa création. Cette année, 7 des 10 projets sélectionnés sont portés par des cinéastes originaires de pays membres (Burkina Faso, Egypte, Rwanda, Vietnam) ou observateurs (Mexique, Ukraine) de l’OIF.

Deux lauréats 2022 : Benimana de Marie-Clémentine Dusabejambo (Rwanda) et Djeliya, mémoire de mandingue de Boubacar Sangaré (Burkina Faso), dont les réalisateurs et productrices sont présentes à Cannes sont accompagnés par la plateforme professionnelle OuiCoprod.

L’Organisation proposera ou participera également à plusieurs rencontres centrées sur ses priorités d’action : financement des productions des pays francophones du Sud, coproduction et coopération avec les fonds de soutiens africains.

L’agenda de l’OIF à Cannes

-        Vendredi 20 mai, de 9h00 à 11h30 – Plage du CNC (plage du Gray d’Albion)

Dans le cadre de « Meet the Funds », l’OIF sera présente à cette rencontre entre fonds de soutien et producteurs organisée par le CNC.

-        Vendredi 20 mai à 12h00 – Pavillon des Cinémas du monde

Rencontre avec les lauréats de la Fabrique Cinéma de l’Institut français et présentation des activités de la Fabrique à ses partenaires (France Médias Monde, OIF et SACEM).

-        Samedi 21 mai, 15h-16h30 – Pavillon des Cinémas du Monde

Annonce officielle des lauréats du Fonds Image de la Francophonie de la sélection de mai 2022 : après un rapide bilan de l’action du Fonds Image de la Francophonie et des modalités de soutien en 2022, l’OIF rendra publique la liste des subventions accordées par ses deux commissions de sélection réunies les 12 et 13 mai (fiction-cinéma et documentaires/séries) et qui devraient soutenir une vingtaine de projets d’Afrique, Moyen Orient , Haïti et Asie du Sud-Est, pour un total de près de 800 000 euros.

-        Lundi 23, 11h-15h – Pavillon Afriques (Pantiero, Pavillon 211)

Table-ronde de 11h à 12h : La nouvelle donne du financement des coproductions africaines

Dans le cadre de son programme Clap ACP*, l’OIF donne carte blanche à deux nouveaux partenaires :

- Le Rwanda Film Office annoncera officiellement les modalités du lancement de son fonds.

- DocA (Kenya) présentera son programme de mentorat de neuf documentaires coproduits dans les pays ACP.

Clap ACP est un programme de l’OIF mis en œuvre avec cinq fonds africains, pour un total de 8,2 M€ sur 5 ans, avec la contribution financière de l’Union Européenne et le soutien de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP).

Ce panel sera suivi d’un déjeuner-rencontre, entre 7 fonds africains et 7 fonds européens. Sont attendus : la Côte d’Ivoire (Fonsic), le Kenya (DocA), Madagascar (SeraSary), le Maroc (CCM), le Rwanda (RFF), le Sénégal (Fopica), la Tunisie (CNCI), ainsi que le CNC (France), le CCA (Belgique), ACP UE Culture (Europe), le FFA & le World Cinema Fund (Allemagne), l’ICA (Portugal), le BFI (R.-Uni) et l’EFAD (fédération des agences du film européennes).

-        Mardi 24 mai, 11h30-12h15 – Pavillon Creative Europe / MEDIA

Présentation de la plateforme OuiCoprod : lancée en 2021 dans le cadre de Clap ACP, la plateforme OuiCoprod.org présente quelques 80 projets de films et séries des pays ACP ouverts à des partenariats de coproduction ou en recherche de diffusion et distribution. Cette mini-conférence s’adresse particulièrement aux producteurs, distributeurs, fonds et festivals européens ; elle sera animée par Initiative Film (Isabelle Fauvel / Hakim Mao), qui accompagne les projets de fiction-cinéma présents sur OuiCoprod.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) met en œuvre la coopération multilatérale francophone sur les 5 continents au service de ses 88 Etats et gouvernements.

 

Communiqué de presse

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

Voir les commentaires

BIFFF 2022

BIFFF 2022

BIFFF 2022

Et, pour les 40 ans du BIFFF, on a eu droit à la plume talentueuse d'un vrai Brusseleir, et non des moindres : ce pey a une rue qui porte carrément son nom à Durbuy, l'une de ses planches a été mise aux enchères chez Christie's, ses chats pratiquent l'auto-censure à sa place en lacérant des milliers de croquis au grand dam des collectionneurs, et c'est à lui que Peyo s'est adressé pour reprendre les aventures de Benoît Brisefer...

Bref, c'est un daron du 9e art, une légende vivante qui nous fait l'insigne honneur de signer cette affiche aussi désinvolte qu'espiègle.

Cet homme, c'est l'auteur de Mick Mac Adam, Woogee, Tom Applepie ou encore le Magicien de Whitechapel ! Cet homme adore le golf, l'opéra et Dickens, et il a même tenté d'entrer par effraction au Palais 5 du Heysel pour les besoins d'un scénario. C'est dire si sa route était destinée à croiser celle du BIFFF... Et cet homme, c'est l'immense Benn...

« C'est grâce à la demande du BIFFF de réaliser l''affiche pour les 40 ans du festival, que j'ai saisi l'opportunité qui m'était offerte pour rendre un hommage à Lon Chaney, l'un des plus prestigieux et impressionnants acteurs. Ce grand monsieur que l'on a surnommé à juste titre l'homme aux mille visages,a contribué par son jeu unique et novateur à donner ses lettres de noblesse au 7 art et a influencé plusieurs générations d'artistes. Ce grand talent est et restera a jamais un monstre sacré et immortel du cinéma." BENN

 

40 piges !!!!

 

Alors là, autant vous dire que parler d'une fête épique relève de l'euphémisme...

 

en 2022, le BIFFF étend ses tentacules jusqu'au Palais 10 du Heysel pour créer un véritable paquebot du fantastique. En plus de son Marché du film de genre, et ses trois salles (Auditorium 2000, Auditorium 500 et Cinedoc), vous y retrouverez bars, commerces, restaurants et des surprises tout simplement dantesques parce que, deux ans sans vous voir, franchement, c'est trop long ! Et, d'ici là, s'il y a encore quelque chose qui doit traîner dans l'air, ce sera le grondement impatient de 13 jours qui s'annoncent tout simplement dingues !

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

Chapelwaite Séries Mania 2021

Chapelwaite Séries Mania 2021

Chapelwaite Séries Mania 2021

 

Vous l'avez découverte en avant-première lors de la cérémonie de clôture de Séries Mania 2021,Chapelwaite est disponible dès aujourd'hui sur Prime Video.

En 1850, le capitaine Charles Boone (Adrien Brody), doit reloger sa famille de trois enfants dans la maison ancestrale de la petite ville de Preacher's Corners après le décès de sa femme en mer. Charles va devoir affronter son passé et lutter pour mettre fin à la malédiction touchant les Boone depuis des générations.

Chapelwaite est la sixième série à recevoir le Label Séries Mania. Une mise en lumière toute l'année des grandes séries de demain, labellisées par notre équipe de programmation.

 

POURQUOI REGARDER CHAPELWAITE ?

Une relecture moderne du genre horrifique, une adaptation de Stephen King qui reste fidèle à son essence, sans oublier l'intériorité émouvante d'Adrien Brody...

L'équipe de programmation de Séries Mania vous donne 4 bonnes raisons de regarder ce drame historique et surnaturel.

De l’anthologie d’horreur française Dark Stories, à la sanglante et glaciale The Head en passant par la surnaturelle Detention tout droit venue de Taiwan : sélection de cinq séries internationales méconnues qui vous donneront des cauchemars.

 

CHAPELWAITE :

L’ÉPOUVANTE EN COSTUME D’ÉPOQUE SIGNÉE STEPHEN KING

Nouvelle adaptation en série de Stephen King, Chapelwaite modernise le genre de la maison hantée en associant une esthétique gothique léchée, hommage aux classiques de la littérature horrifique comme Frankenstein ou Dracula à une critique subtile de l’Amérique d’aujourd’hui. Portée par les impeccables Emily Hampshire (Schitt’s Creek, 12 Monkeys), Adrien Brody (qu’on ne présente plus au cinéma et que l’on a vu en séries dans Peaky Blinders) et quelques vers de terre peu avenants, la série était présentée en clôture du Festival en 2021. À cette occasion, nous avons pu poser quelques questions à Adrien Brody himself et demander à l’équipe de programmation 4 bonnes raisons de vous laisser tenter.

Disponible sur Amazon Prime Video –  Présentée en séance de clôture de Séries Mania 2021, la série a reçu le Label Séries Mania.

DÉTENTION :

LE MÉLANGE ANGOISSANT DU FOLKLORE

ET DU PASSÉ SOMBRE DE TAÏWAN

En 1990, alors qu’elle vient d’emménager dans une région rurale de Taïwan, Liu, une adolescente tourmentée, est confrontée aux règles autoritaires imposées par son lycée. Entre censure et humiliation, l’établissement a gardé les méthodes ultra-violentes de la dictature passée. Liu y découvre peu à peu des secrets enfouis, jusqu’à l’obsession. 30 ans plus tôt, une adolescente s’y est donné la mort. Fantômes, possessions, vengeances, trahisons : Détention mêle le folklore horrifique local aux traumatismes des heures les plus sombres de l’histoire taïwanaise dans un récit efficace aussi documenté qu’angoissant.

Disponible sur Netflix.

DARK STORIES:

UNE ANTHOLOGIE D’HORREUR DÉCALÉE

PAR FRANÇOIS DESCRAQUES

Le génial François Descraques, créateur de la web série Le Visiteur du futur, signe une anthologie d’horreur décalée, entre effet spéciaux à l’ancienne et humour noir, rappelant le culte Jusqu’en enfer de Sam Raimi ou les zombies de George A. Romero. Fantômes, aliens, morts-vivants, démons, poupées sanguinaires et goules, Dark Stories convoque les monstres qui hantent nos pires cauchemars en cinq épisodes, cinq histoires et cinq créatures. Et si vous doutez encore du talent de Descraques pour nous faire peur (et rire), on vous invite à découvrir aussi sa série d’horreur 3ème droite, écrite sur Twitter.

Disponible sur France.tv Slash

 

THE HEAD :

EXPÉRIENCE SANGLANTE AU PÔLE SUD

Après six mois de nuit polaire, le commandant Johan Berg réintègre la base scientifique Antarctique Polaris VI pour remplacer l’équipe restée sur place. Il découvre que ses collègues, pourtant protégés de l’extérieur, ont tous été tués ou ont disparu. Une seule survivante pour l’aider à comprendre le drame : la jeune scientifique Maggie Mitchell, encore profondément bouleversée. Portée par un casting international 5 étoiles, toutes et tous aussi crédibles en victime ou bourreau, la série espagnole nous tient en haleine jusqu’aux derniers rebondissements de l’enquête. Captivant et efficace, ce huis-clos nous laisse avec une seule certitude : pas besoin d’être dans l’espace pour que personne ne nous entende crier.

PS : Ici on aime beaucoup la série aussi car The Head a été pitchée pour la première fois à Séries Mania Forum en 2017 alors qu’elle n’était qu’un projet. Le producteur Ran Tellem nous raconte son parcours, du pitch à l’écran, dans une interview.

Disponible sur MyCanal – Pitchée à Séries Mania Forum 2017

 

THE GUEST :

ENQUÊTE POLICIÈRE ET EXORCISME EN CORÉE DU SUD

Dans cette série d’horreur sud-coréenne, un chauffeur de taxi aux pouvoirs chamaniques, une détective et un prêtre exorciste unissent leurs forces pour combattre un esprit assoiffé de sang. Liés par un passé tragique, ces personnages que tout oppose sont interprétés par un trio charismatique. Le récit transporte le spectateur dans une enquête haletante, plongée effrayante au cœur des croyances chamaniques et de la tradition catholique, jusqu’à un dénouement final réussi. Sélectionnée à Séries Mania en 2019, cette série à voir sur Netflix s’ajoute aux nombreuses fictions récentes portées par la plateforme américaine, comme Squid Game ou Kingdom, qui montrent toute la vitalité de la création sud-coréenne.

Disponible sur Netflix – Sélection Panorama international, Séries Mania 2019

Voir les commentaires

FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG PALMARES

FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG PALMARES

FESTIVAL EUROPÉEN

DU FILM FANTASTIQUE

DE STRASBOURG

PALMARES

14ème édition

Le palmarès de cette 14ème édition du FEFFS !

Compétition Internationale de Films Fantastiques

Prix décernés par Mónica García Massagué, Simon Rumley, Talal Selhami

Octopus d’or : The Innocents de Eskil Vogt

Prix du Public : The Innocents de Eskil Vogt

Mention Spéciale du Jury : Lamb de Valdimar Jóhannsson

Compétition du Méliès d’argent

Prix décerné par Laurent Callonec, Noémie Luciani, Patrick Peiffer

Méliès d’argent : Name Above Title de Carlos Carlos Conceição

Compétition Crossovers

Prix décerné par Laurent Aknin, Dianne Leenders, Martine Mallet

Grand Prix Crossovers : John & The Hole de Pascual Sisto

Compétition de films d’animation

Prix décerné par Vladimir Mavounia-Kouka, Marie-Pauline Mollaret, Eminé Seker

Cigogne d’Or : Junk Head de Takahide Hori

Mention Spéciale du Jury : Mad God de Phil Tippett

 

 Compétitions courts-métrages

Prix décernés par Boris Baum, Laura Cassarino, Nicolas Keitel et Hélène Rastegar

Octopus d’or : Such Small Hands de Maria Martinez Bayona

Méliès d’argent : Bruits Blancs de Thomas Soulignac

Prix du public : Such Small Hands de Maria Martinez Bayona

Prix du meilleur court-métrage d’animation : Un cœur d’or de Simon Filliot

Prix du meilleur court-métrage Made in France : T’es morte Hélène de Michiel Blanchart

Prix du Jury Jeunes : T’es morte Hélène de Michiel Blanchart

Indie Game Contest

Prix décernés par Guillaume Baychelier, Medhi Camprasse, Anaïs Garestier, Marine Macq

Prix du Public : Mind Scanners du studio The Outer Zone

Octopix du meilleur jeu indépendant : Card Shark du Studio Nerial

 

 

 

 

Voir les commentaires

SCIENCE FICTION MAGAZINE N° 112

SCIENCE FICTION MAGAZINE N° 112

SCIENCE FICTION MAGAZINE N° 112

Juillet 2021

Bd livres Ciné TV Sciences

 

En plus des rubriques auxquels vous  avez l’habitude (TV BD Ciné TV…), vous y trouverez deux entretiens mythiques.

Avec Emil Minty de MAD MAX 2 avec des anecdotes passionnantes sur le tournage.

Mais aussi avec le film qui sort en ce moment sur les écrans, avec l’héroïne de BLACK WIDOW : Scarlett Johansson, vous serez tout sur le tournage.

Grâce à ces correspondants aux USA, Science-Fiction Magazine de nombreuses informations de films non programmé en France  cela fait de cette revue un outil unique pour les amateurs, mais aussi pour les professionnels pour s’informer sur l’univers de la science-fiction dans de nombreux domaines.

Pensez à faire connaitre notre site a vos amis

et contacts et a laissez des commentaires.

SCIENCE FICTION MAGAZINE N° 112

******

Le site a toujours et resteras toujours gratuit pour les internautes.

Et sans publicité.

Il faut être néanmoins réaliste il est de plus en plus dur d’assumer les frais pour participer à des salons, festivals et vous en rendent compte.

D’où l’ouverture d’un compte participatif sur Facebook pour permettre de continuer à faire vivre le site.

 

Merci d’avance pour votre soutien.

Voir les commentaires

Mois de la BD à Bruxelles.

Mois de la BD à Bruxelles.

Mois de la BD à Bruxelles.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bruxelles, le 14 juillet 2021

 

La Fête de la BD organise le mois de la BD à Bruxelles et présente sa nouvelle affiche signée par Bastien Vivès.

Du 10 septembre au 10 octobre 2021, la Fête de la BD fait son grand retour avec une édition spéciale qui s’étendra sur un mois, rythmée par de nombreuses activités dans plusieurs lieux de la capitale. Cette année, c’est le dessinateur Bastien Vivès qui signe la magnifique affiche de cette édition, un visuel mettant en scène le héros Corto Maltese et qui invite au voyage. Expositions, chasse aux trésors grandeur nature, séances de Dédicaces, il y en aura pour tous les âges et tous les goûts. Sans oublier les incontournables.

 

Prix Atomium.

Cette année, afin de répondre au mieux aux mesures sanitaires en vigueur tout en offrant une belle expérience aux visiteurs, la Fête de la BD sera célébrée durant un mois entier. Quatre semaines pour voyager dans l’univers fascinant des personnages et de leurs auteurs et autrices. Tout au long du mois, les visiteurs de tous âges et en tous genres trouveront leur bonheur grâce à une programmation riche et diversifiée. De la BD classique au roman graphique en passant par les manhwas, le neuvième art sera représenté dans tous ses courants et sous toutes ses formes.

 

Une affiche signée par Bastien Vivès

Cette année, ce n’est autre que le dessinateur Bastien Vivès qui signe l’affiche de la Fête de la BD. Il y met en scène le célèbre héros d’Hugo Pratt, Corto Maltese. L’auteur revisitera, en effet, le personnage légendaire, dans l'album Océan noir, à paraître chez Casterman le 1er septembre prochain.

 

La Corée, invitée d’honneur

Cette année, A l’occasion du 120e anniversaire des relations diplomatiques entre la Corée et la Belgique, la Fête de la BD a le plaisir d’accueillir une invitée de marque, la Corée. Des expositions et animations seront organisées et mettront les artistes Coréens sur le devant de la scène. Une belle opportunité de dépasser les frontières et de découvrir l’univers fascinant du 9e  art dans ce magnifique pays.

 

Les gagnants des prix Atomium dévoilés le 10 septembre

La création BD s’est fragilisée ces dernières années. Il est souvent difficile, pour les professionnels de la bande dessinée, d’en vivre correctement. Afin de soutenir la création et les auteurs, les autorités bruxelloises décernent les prix Atomium de la Bande Dessinée dans  le cadre de la Fête de la BD de Bruxelles. Ceux-ci sont, dans leur majorité, remis en espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail. Cette année, 11 prix seront remis.

 

Sur les 11 catégories, 5 reprennent des nominés. Les voici :

Prix Atomium de la BD citoyenne :

Dessiner encore, de Coco (Les Arènes)

 Le Plongeon, de Vidal et Pinel, (Bamboo)

 Déracinée de Tiffanie Vande Ghinste (Boîte à bulles)

 Chez Toi de Sandrine Martin (Casterman)

 En toute conscience de Olivier Peyon et Livio Bernardo (Delcourt)

 Triso Tornado de Camille Royer et Violette Bernard (Futuropolis)

 Radium Girls de Cy (Glénat)

 Ne m’oublie pas de Alix Garin (Le Lombard)

 Seidou de Virginie Vidal et Xavier Bétaucourt (Steinkis)

 Piments de Zoisos Tehem (Steinkis)

 

Prix Atomium des Enfants :

 Yasmina, Tome 1 de Wauter Mannaert (Dargaud)

 Waluk, Tome 1 de Emilio Ruiz et Ana Miralles (Dargaud)

 La peste, histoire d'une pandémie d'Erre Fabrice et Savoia (Dupuis)

 Les Enfants de la Résistance, Tome 5 de Vincent Dugomier et Benoît Ers (Le Lombard)

 Miss Charity, Tome 1 de Marie-Aude Murail, Loïc Clément et Anne Montel (Rue de Sèvres)

 

Prix PREM1ÈRE du Roman Graphique :

 Quitter la Baie de Bérénice Motais de Narbonne (Acte Sud)

 Le chanteur perdu de Didier Tronchet (Air Libre)

 Carbone & Silicium de Mathieu Bablet (Ankama)

 Anaïs Nin - sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)

 Incroyable de Zabus&Hipplyte (Dargaud)

 Les Amants d’Hérouville de Yann Le Queffelec etRomain Ronzeau (Delcourt/Mirages)

Le Jardin Paris de Gaëlle Geniller (Delcourt/Mirages)

 Fake Story de Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon ( Futuropolis)

 Radium Girls de Cy (Glénat)

 Ne m’oublie pas d’ Alix Garin (Le Lombard)

 

Prix Cognito de la BD historique :

 Anaïs Nin - sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)

 China Li - 1. Shanghai et 2. L'honorable Monsieur Zhang de Maryse et J.F. Charles (Casterman)

 Charlotte Impératrice - II. L'empire de Nury et Bonhomme (Dargaud)

 La Patrie des frères Werner de Philippe Collin et Sébastien Goethals (Futuropolis)

 La Bombe de Alcant , Bollée et Rodier (Glénat)

 Vann Nath - Le peintre des Khmers Rouges de Matteo Mastragostino et Paolo Castaldi (La Boite à Bulles)

 À mains nues de Leïla Slimani et Clément Oubrerie (Les Arènes BD)

 

Prix Atomium de Bruxelles

 La Bête, Le Marsupilami de Frank Pé et Zidrou (Dupuis)

 Fondation Z T13 de Filippi et Lebeault (Dupuis)

 Supergroom T1 de Vehlmann et Yoann (Dupuis)

 Bruxelles 43 de Weber et Deville (Anspach)

 Beatrice de Joris Mertens (Rue de Sèvres)

 

Une visite en toute sécurité

Les événements, expos et animations de la Fête de la BD sont évidemment candidats à l’obtention du Brussels Health Safety Label (le label bruxellois de sécurité sanitaire lancé en collaboration avec l’entreprise de certification internationale Socotec au début de l’été). Tout sera organisé dans le respect des règles dictées par le Conseil de concertation. Il sera demandé aux visiteurs d’également respecter les règles d'hygiène de l’organisation basées sur les mesures sanitaires gouvernementales en date de l’événement. Avant de se rendre sur place, Ils seront invités à s’en informer sur le site internet de la Fête de la BD.

 https://fetedelabd.brussels/la-fete-de-la-bd

Voir les commentaires

14ÈME ÉDITION DU FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG

14ÈME ÉDITION DU FESTIVAL EUROPÉEN DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG

La 14ÈME ÉDITION

DU FESTIVAL EUROPÉEN

DU FILM FANTASTIQUE DE STRASBOURG

SE DÉROULERA DU  10 au 19 SEPTEMBRE 2021

 

Après une année qui a pris le rythme d'un ascenseur émotionnel, le Festival européen du film fantastique de Strasbourg (FEFFS) se réjouit de dévoiler l'affiche de sa 14ème édition, qui se déroulera du 10 au 19 septembre.

Et comme de l'ascenseur émotionnel aux montagnes russes il n'y a qu'un pas, le Festival mettra cette année à l'honneur la thématique du cirque et de la fête foraine à travers une rétrospective intitulée « Attractions funestes ».

Rétrospective « Attractions funestes »

La programmation « Attractions funestes » présente six films fantastiques datant de 1932 à 1981, dont les noirs récits s'inspirent de la riche et vivace culture du monde forain auquel le cinéma est inextricablement lié depuis ses origines.

 Avec leur univers faisant la part belle à l'effroi, à l'extraordinaire et à l'illusion, les fêtes foraines, de même que les carnavals et les cirques, sont devenus une source d'inspiration fertile pour le cinéma de genre, du Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene (1920) à l'actuel flot intarissable de clowns tueurs.

La genèse de cette rétrospective est « une histoire de confinement, née d'une invitation faite par le Festival Entrevues de Belfort au Festival européen du film fantastique de Strasbourg, originellement prévue à l'automne 2020.  Un re-confinement est passé par là, mais c'était sans compter sur notre envie de présenter à nos spectateurs cette rétrospective colorée, conçue sous les auspices d'un geste amical et d'une envie de co-programmation entre deux festivals.

Freaks  de Tod Browning (1932, 1h04, USA)

Marée Nocturne (Night Tide) de Curtis Harrington (1963, 1h26, USA)

Le Jardin des tortures (Torture Garden) de Freddie Francis (1967, 1h33)

Le Cirque des vampires (Vampire Circus) de Robert Young (1972, 1h27, UK)

Le Toboggan de la mort (RollerCoaster)de James Goldstone (1977, 1h59, USA)

Massacre dans le train fantôme (The Funhouse)de Tobe Hooper (1981, 1h36, USA)

Ambiance carnavalesque pour l'affiche 2021 aux couleurs de la rétrospective

L'illustrateur Mahon transforme Strasbourg en fête foraine.

Parée d'un train fantôme diabolique déferlant à travers les Ponts couverts et de créatures affamées en quête de matelots échoués, la ville s'apprête à vivre un Festival fantastique et fantaisiste avec son lot d'étrangeté véhiculé par l'imaginaire du cirque et de la fête foraine.

Un retour aux émotions collectives

Alors que le public retrouve le chemin des salles de cinéma, l'équipe du Festival est à pied d'œuvre depuis plusieurs mois pour préparer une édition 2021 qui aura une saveur particulière. Car si l'année écoulée avait tout du scénario catastrophe, elle a en plus privé les cinéphiles du partage d'émotions uniques offertes par le cinéma en salle.

C'est donc avec un enthousiasme certain que le FEFFS proposera 10 jours de frisson au cœur de la rentrée culturelle strasbourgeoise, du 10 au 19 septembre 2021, et entend renouer avec ses milliers de visiteurs, en proposant des films dans ses quatre cinémas partenaires : le Star et le Star Saint-Exupéry, le Vox et l'UGC Ciné-Cité.

L'événement se déploiera à nouveau sur l'espace public, avec son Village convivial et festif implanté sur la Place Saint-Thomas proposant une programmation musicale, des ateliers et des travaux d'artistes. Et le festival ne serait pas complet sans sa très attendue séance de cinéma en plein-air sur la Place du Château au pied de la cathédrale le mercredi 15 septembre.

Un festival toujours connecté

Le Festival propose comme à son habitude une section dédiée aux cultures numériques « Connexions », qui prendra ses quartiers au Shadok du 9 septembre au 30 octobre. Exposition gratuite et ouverte à tous, elle invite les visiteurs à découvrir des jeux vidéo indépendants ou encore vivre des expériences en réalité virtuelle.

La programmation complète du Festival européen du film fantastique de Strasbourg est à découvrir prochainement sur www.strasbourgfestival.com

communiqué de presse.

 

 

Voir les commentaires

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 :

LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

 AVEC FORMOSA FANTASTICA

 

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a le plaisir de vous dévoiler FORMOSA FANTASTICA, un programme phare de la 20e édition (2 au 10 juillet) qui sera dédié aux imaginaires taïwanais. Transversal et foisonnant, ce cycle présentera longs et courts métrages, installations immersives et conférences pour épouser la pluralité de la production insulaire et son renouveau contemporain. Il vous invitera à explorer la richesse culturelle d’oeuvres inédites qui convoquent la nouvelle génération du cinéma de genre taïwanais au même titre que d’ambitieuses productions locales. En complément du cycle, une sélection d’oeuvres immersives sera présentée au Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel (MHNN), tandis qu’une série de tables rondes sera livestreamée simultanément de Neuchâtel et Taipei.

Soutenu par le Centre Culturel de Taïwan à Paris (CCTP), FORMOSA FANTASTICA mettra Taïwan à l’honneur dans un format mixte : le programme de films et les conférences seront disponibles en ligne sur le volet digital du NIFFF et physiquement dans les différents lieux du festival. Les installations immersives seront à découvrir au MHNN du 2 au 10 juillet. 

LE POULS DE LA PRODUCTION DE L’ « ILHA FORMOSA ».

La production de cinéma de genre à Taïwan a connu un véritable renouveau ces dernières années. Au travers de six longs métrages, ce programme invite à découvrir une série d’œuvres contemporaines qui font de l’île l’un des pays phare du cinéma fantastique. Reflet d’une jeune génération qui sort des sentiers battus et qui s’approprie les codes du cinéma de genre, la sélection fait la part belle aux premiers films.  

Une sélection de courts métrages conçue pour le jeune public invitera les cinéphiles en devenir à découvrir la richesse artistique et culturelle de la relève taïwanaise. Enfin, une table ronde à laquelle participeront des cinéastes et des experts permettra d’offrir un panorama de la production taïwanaise et de discuter de ses enjeux actuels.

TAÏWAN À L’AVANT-POSTE DE LA CRÉATION DIGITALE

Une sélection d’œuvres immersives présenteront l’excellence taïwanaise dans la production VR et les nouvelles technologies. Ce programme s’intègrera au parc d’installations déployé au MHNN et fera écho à l’exposition SAUVAGE.

SCIENCE-FICTION ET RÉALISME MAGIQUE DANS LA LITTÉRATURE TAÏWANAISE.

Organisée avec le soutien de Taiwan Creative Content Agency (TAICCA), l’organe de promotion pour les nouveaux modes de narration et la création digitale, une série de tables rondes sera produite simultanément à Taipei et à Neuchâtel. Ces rencontres proposées en format mixte irrigueront le volet NIFFF Extended et aborderont les axes d’un programme transversal qui fait la part belle à l’innovation et à la pluralité des imaginaires. 

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog