Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 > >>

Articles avec #films

"Phase terminale" avec Thierry Frémont

(en recherche de producteur)

 

Projection inédite au BLOODY WEEK-END IV à Audincourt, en présence des réalisateurs, du film : « Phase terminale », futur long métrage réalisé par Alain Delmas et Jean-Yves Guilleux.

Lors de la projection en ouverture de la compétition internationale des courts-métrages, Alain Delmas et Jean-Yves Guilleux, on présenter leurs projets :

« Il s’agit d’un triller-horrifique, nous avons décidé de ne pas faire une bande-annonce, mais de tourné une des scènes du film. »   Explique Jean-Yves Guilleux, Alain Delmas ajoutant : « la séquence tournée que vous allez voir se situe exactement au milieu du film ».

Suite à la projection, ils répondent à quelques questions :

 Le projet en est ou, vous avez tourné une séquence de 2 minutes, vous prévoyez un long métrage ? 

« Initialement nous avions failli avoir un producteur, mais cela ne sait pas fait pour diverses raisons et nous sommes à la recherche d’un financement du projet et d’un producteur, il s’agira effectivement d’un long métrage. Il s’agit d’un film de zombie avec des gens “infectés”, mais l’originalité de notre film c’est la partie enquête de police “phase terminale”, un peu comme dans “Les Rivières Pourpres”.

Car c’est des patients qui sont soignés avec de nouveaux traitements et ils vont “dégénérer” en plein milieu du film. La partie zombie sera la seconde partie du film, la première est une enquête de police, d’un groupe de policiers dont fait partie Thierry Frémont »

« Nous ne voulions pas faire un film de zombies, dont on ne sait pas d’où sort “l’infection”, sans explication rationnelle, nous nous sommes documentés sur tout ce qui est régénérescences cellulaires, des trafics d’organes, nous avons mené une enquête médicale sur le sujet, nous avons voulu faire un film de zombies, mais avec des bases scientifiques. »

 Où avez-vous tourné les scènes dans l’hôpital ?

« Nous avons tourné cette séquence en une journée dans un vrai hôpital, en pleines activités, pour éliminer tous les problèmes et allez vite, avons tournez sans fond, uniquement avec la caméra au steadicam des gens passait en dessous, au-dessus, nous avons utilisé un couloir qui était en sous-sol et un avec de l’activité tout autour de nous dans les pièces y donnant, travaillaient tranquillement sans prise de son, nous avons tourné plus de plans que prévu sur le plan de travail, nous avions prévu de tourner six plans et à la fin de la journée nous en avions quatorze, a la machinerie il y avait une partie de l’équipe de Luc Besson, et le steadicameur de Guillaume Cannet.

Vous avez prévu un budget de combien pour ce film ?

“On devrait pouvoir le faire avec 3 à 4 millions, nous espérons que cela puisse se faire”

 

****************

Résumé :

Pour respecter une unité de temps, toute l’action se passe sur 3 jours. On suit l’évolution de plusieurs individus, notamment une équipe de policiers de chocs en Banlieue parisienne qui enquêtent sur un dangereux réseau albanais impliqué dans un trafic d’organes. Leur enquête va les conduire dans un étrange institut, où des malades en phase terminale subissent des expériences cliniques à l’origine d’une nouvelle pandémie. Nos flics ont donc 3 jours pour stopper ces dangereux trafiquants et pour éradiquer cette dangereuse pandémie hors du commun…

 

"Phase terminale" avec Thierry FREMONT

"Phase terminale" avec Thierry FREMONT

Voir les commentaires

BLOODY WEEK END IV:

Caroline Munro ( présidente du jury international)

Bonjour Caroline,

Vous présidez le jury de la compétition de court métrage pouvez-vous nous en dire quelques mots.

Mon ami Bobby Rhodes qui le présidait l’année dernière m’en avait parlé chaleureusement du festival, alors quand j’ai reçu la demande de Loïc Bugnon, j’ai tout de suite accepté. Je trouve que la sélection est de niveau international, avec de nombreux et jeunes talents.

Vous avez joué dans « L’Espion qui m’aimait (The Spy Who Loved Me) » le rôle de Naomi l’ami du Requin au côté de Roger Moore.

Roger Moore est un homme adorable et charmant, je l’aime beaucoup. C’est l’un des films qui a le mieux marché de la série,

On projette au festival Starcrash : Le Choc des étoiles ‎ (Starcrash / Scontri stellari oltre la terza dimensione) dans lequel vous faites le rôle de Stella Star, pouvez-vous nous en parler ?

Le tournage fut agréable avec mon ami Luigi Cozzi, mais très physique avec beaucoup de scènes ou je me bats  ou cours et une scène dans la neige (les extérieurs ont été tournés dans le Delta du Pô et les régions du sud de l’Italie et plus particulièrement la Calabre), j’en conserve un excellent souvenir et j’ai plaisir a retrouvé mon ami Luigi Cozzi (membre du jury du festival) pour une projection de ce film (le chat noir y était également présenté NDLR).

J’ai vraiment aimé incarner le rôle de Stella Star, j’avais comme partenaire Christophe Plummer et David Hasselhoff (son premier film NDLR), j’espère que les gens y ont pris du plaisir à le voir lors de la projection à ce festival.

 

Filmographie de Caroline Munro

1966 : G.G. Passion : Extra

1966 : Fumo di Londra : Extra

1967 : Casino Royale : Control Room Girl

1968 : Joanna : Extra

1969 : A Talent for Loving : Ms. Patten

1969 : Where's Jack? : Madame Vendonne

1971 : L'Abominable Docteur Phibes (The Abominable Dr. Phibes) : Victoria Phibes

1972 : Le Retour de l'abominable Docteur Phibes (Dr. Phibes Rises Again) : Victoria Phibes

1972 : Dracula 73 (Dracula A.D. 1972) : Laura Bellows

1974 : Le Voyage fantastique de Sinbad (The Golden Voyage of Sinbad) : Margiana

1974 : Capitaine Kronos, tueur de vampires (Captain Kronos - Vampire Hunter) : Carla

1975 : Evil Baby (I Don't Want to Be Born) : Mandy Gregory

1976 : Centre terre, septième continent (At the Earth's Core) : Princess Dia

1977 : L'Espion qui m'aimait (The Spy Who Loved Me) : Naomi

1979 : Starcrash : Le Choc des étoiles ‎ (Starcrash / Scontri stellari oltre la terza dimensione) : Stella Star

1980 : Maniac : Anna D'Antoni

1982 : Les Frénétiques (The Last Horror Film) : Jana Bates

1986 : Le Jour des fous (Slaughter High) : Carol Manning

1987 : El Aullido del diablo : Carmen

1988 : Maigret (TV) : Carolyn Page

1988 : Les Prédateurs de la nuit (Faceless) : Barbara Hallen

1989 : Il Gatto nero : Nora McJudge

1994 : To Die For : Mrs. Pignon

2003 : Flesh for the Beast : Carla the Gypsy

2005 : Domestic Strangers : Counselor

2006 : The Absence of Light : Abbey Church

2009 : Eldorado : Peaches

Caroline Munro
Caroline Munro

Caroline Munro

Voir les commentaires

Bloody Week End chapitre IV :

Série TV « V » avec Sirian Légion

Bonjour Diana,

Tu es l’un des principaux personnages de la série TV : « V » plus sérieusement on est au stand de l’Association Sirian Légion, dans le cadre de la convention SF du Bloody Week End chapitre IV dont tu incarnes le personnage.

Tu peux nous parler de cette association.

C’est une association francophone, nous regroupons des Français, belges et suisse, fans de la série : V des années 80, et de V 2009.

Vous existez depuis quand ?

Nous avons été fondées, il y a deux ans.

Je vois que vous êtes aussi collectionneurs, je vois pas mal d’objets collectors sur votre stand. Vous étiez présent lors des précédentes éditons ?

 C’est la première fois que nous avons un stand à cette convention, nous sommes très contents de l’organisation, de partager avec le public notre passion.

Nous allons demander à un « soldat reptilien » pourquoi cette passion pour cette série culte ?

En premier il y a le souvenir, cela nous a marqués dans notre jeunesse, mais surtout l’identité même de la série des valeurs quel prône, c’est qui fait que l’on l’apprécie.

Vous vous incarné « l’Ambassadrice de la Paix » à ce stand que pouvez-vous nous en dire ?

La série est une série post 11 septembre avec un discourt un peu différent, sur l’infiltration de l’ennemi à l’intérieure, « l’Ambassadeur de la paix » a pour rôle de séduire des humains avec le programme « vivre à bord », pour enrôlé les humains pour subir de soi-disant expérience médicale, pour récupérer en fait leurs ADN. Les « visiteurs » ont des problèmes et manque de ressources qu’ils viennent piller et piller l’humanité.

Un autre « soldat »

Moi c’est « Willie » dans la série originale de Kenneth Johnson, le message qu’il voulait faire passez, c’est surtout au niveau de la dictature, la Résistance, les gens qui se battent pour sauver les autres et pas eux seulement.

Vous faites souvent des conventions ?

Nous en faisons en fonction de la disponibilité de nos membres environ quatre ou cinq par ans, nous sommes tous bénévoles, dont une quinzaine en costume.i

Bloody Week End chapitre IV : Série TV « V » avec Sirian Légion

Voir les commentaires

Les personnalités marquantes de la 13ème édition

NIFFF 2013

 

 

Larry Cohen, Renny Harlin et Cliff Martinez côtoient la relève du cinéma suisse au NIFFF 2013 J-8 avant le coup d'envoi du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel. La 13ème édition 0s’annonce riche en rencontres et découvertes. Après la présentation du programme complet et des premières qui ponctueront cette 13ème édition, survol des différentes personnalités qui feront vivre le festival et des conférences qui feront découvrir au public la face cachée des génériques de films et les processus de mise en musique.

Les personnalités marquantes de la 13ème édition

Larry Cohen, figure de proue du cinéma horrifique américain sera l’invité d’honneur de cette 13ème édition et viendra présenter une dizaine de ses œuvres les plus significatives, dont la fameuse trilogie It’s Alive, ainsi qu’un programme composé de trois des épisodes TV qu’il a scénarisés.

Les incontournables compositeurs américains Cliff Martinez (Drive, Only God Forgives) et Jeff Grace (We Are What We Are en compétition internationale) seront présents dans le cadre la rétrospective When music scores, ainsi que le compositeur suédois Johan Söderqvist (Tannöd, Insensibles), le français Marc Teissier Du Cros (Drive, Virgin Suicides) fondateur du label Record Makers et Laurent Guido, professeur à l’Université de Lausanne et grand spécialiste de la thématique.

Dans le cadre du nouveau programme très attendu Histoires du genre, les spectateurs auront la chance de rencontrer le cultissime cinéaste allemand Roland Klick qui viendra présenter deux de ses films qui borderont la projection de The Heart is a Hungry Hunter, un documentaire qui lui est dédié, réalisé par Sandra Prechtel, également présente.

Dans la prestigieuse compétition internationale, la réalisatrice française Marina de Van proposera Dark Touch, le réalisateur finlandais Renny Harlin (Die Hard 2, Cliffhanger, Deep Blue Sea) sera là pour présenter et défendre son dernier film The Dyatlov Pass Incident tandis que le producteur Raphaël Margules présentera en première mondiale Contracted. Le réalisateur thailandais Kongkiat Komesiri offrira quant à lui The Gangster dans la compétition New Cinema from Asia. Dans la section Ultra Movies, le réalisateur italien Federico Zampaglione proposera sa vision du Giallo avec Tulpa en première suisse.

Autre réalisateur présent à Neuchâtel, Yann Gonzalez dévoilera son premier long métrage, Les Rencontres d’Après Minuit.

Le Jury international

François Cognard, producteur français (Amer, Insensibles, L'Etrange couleur des larmes de ton corps) et Co créateur de la revue de cinéma Starfix, mènera un jury aux personnalités nuancées. A commencer par Orson Scott Card, l’un des auteurs essentiels de la littérature de science-fiction contemporaine (Le Cycle Ender) et invité spécial du forum littéraire New Worlds of Fantasy. Pour les épauler, Frederike Dellert directrice du Fantasy Film Fest, Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française et auteur de plusieurs ouvrages sur le cinéma, Kim Newman, journaliste anglo-américain et rédacteur pour les revues Sight & Sound et Empire et auteur de nombreuses fictions (The Night Mayor, Bad Dreams). Ils auront la lourde tâche de départager 14 longs métrages en provenance de 9 pays.

Un festival en prise directe avec la création suisse

Dans le cadre de la compétition SSA/Suissimage de courts métrages helvétiques, une conférence très prisée permettra aux spectateurs de rencontrer la relève du cinéma suisse alors que la compétition internationale offrira pour la première fois deux films suisses en compétition et présentés par leurs réalisateurs, Der Ausflug de Mathieu Seiler et Chimères de Olivier Beguin.

L’annonce des lauréats du Call for project Swiss Games

2012/2013 donnera l’occasion de rencontrer l’avant-garde des développeurs de jeux vidéo suisses. Le forum littéraire New Worlds of Fantasy permettra de redécouvrir le fantastique dans son acceptation pluridisciplinaire : les nouvelles voies de la narration au cinéma seront explorées par Samuel et Frédéric Guillaume ainsi que Vincent Gessler. Les artistes lausannois Guy Meldem et Philippe Daerendinger proposeront une performance monumentale dans le cadre de Actual Fears, collaboration du CAN et du NIFFF.

Imaging The Future et son nouveau Jury VFX

A découvrir lors du symposium Imaging The Future, des intervenants prestigieux dont Henry Hobson (Snow White and the Huntsman, Rango, Robin Hood) qui proposera une réflexion sur son travail et l’art du générique de film, Scott Ross, general Manager chez LukasFilms et membre du Jury VFX avec Laurent Brett et Pascal Montjovent, qui décernera le prix Imaging The Future pour la première fois cette année, ou encore Bastien Grivet, concept artist et matte painter qui offrira un séminaire sur la cinématique de jeu, considérée entre cinéma et jeu vidéo.

affiche NIFFF 2013

affiche NIFFF 2013

Voir les commentaires

Bloody Week End IV: Logan’Run – “L’ Age de Cristal »

Bonjour Alexis,

Tu es collectionneur et fan de la série « Logan » Run – L’Âge de Cristal », tu peux nous dire comment est venue cette passion pour cette série TV ?

Enfant, je l’avais vu passer sur France2, comme beaucoup de monde, et je ne l’avais pas trop « calculé » plus que cela. C’est quand j’ai vu la rediffusion de 1999, sur « 13 Rue », il avait fait une belle rediffusion en passant le film en 1er et ensuite la série TV, donc dans l’ordre comme la diffusion aux USA. À ce moment-là, j’ai vraiment redécouvert la série, j’ai vraiment été passionné par l’histoire et les personnages qui étaient dedans.

Ce qui ma particulièrement intéressez c’est le pistolet utilisé dans la série, qui est un prop fonctionnel, c’est-à-dire qu’il fonctionne vraiment en faisant sortir une flamme rouge, a partir de la, j’ai fait des recherches sur Internet pour trouvez des informations.

En réalité, peu de sites parlaient à l’époque de « L’Âge de Cristal » en France, j’ai donc décidé de créer un site consacré à cette série (voir lien ci-dessous). Le but était de mettre un maximum d’informations sur le site, à partir du moment de la création du site, je me suis mis à collectionner, ce qui gravitait autour du film et de la série TV.

Vous présenter au  Bloody Week End IV, une grosse partie de votre collection, dont le pistolet.

Oui, il est fonctionnel, il est difficile à trouvez, car on le trouve qu’aux USA, j’aie mis 5 ou 6 ans pour le trouver. J’ais commencer cette collection à partir de 2002, j’ai trouvé des petites répliques des pistolets, soit en plastique, soit en résine, puis les romans en français, et petit à petit grâce à Internet je l’est complété.

J’ai découvert qu’ils avaient édité les premiers romans en français, qui sont passés assez inaperçus, les DVD du film.

Je les vois aussi en bande dessinée.

Oui dans les années 70, des comics ont été édités aux USA. Certaines reprennent l’histoire du premier livre, et d’autres l’histoire du film, ils font une réédition actuellement d’un nouveau comics aux USA, qui reprend le tome 1 de la trilogie des romans.

Qu’elles sont les différences entre le film et les romans de William F.Nolan?

Le film ayant été réalisé dans les années 70, ils n’avaient pas les moyens techniques ni le budget de faire ce que contenait le roman. Ils ont fait un monde clos sous la « Cité des Dômes », alors que dans le roman c’est le monde entier qui est sous la domination des ordinateurs, c’est la principale différence.

Je vois un disque laser japonais.

Oui, le film a été édité sur presque tous les supports dans le monde entier, parce que le film à sa sortie en salle a eu un très grand succès dans le monde entier, contrairement à la série TV, et il s’agit d’une édition japonaise sur un disque laser, ancêtre du DVD actuel.

La série n’a absolument pas marché y compris aux USA, d’où le peut de produits dérivés sur la série TV, le film ce rapproche plus du roman originel et les fans apprécie plus.

J’encourage les gens à découvrir et à devenir fans de cette série qui est vraiment très belle, et à venir visiter notre site.

Le site www.age-de-cristal.fr

Logan'Run L'Age de Cristal

Logan'Run L'Age de Cristal

Voir les commentaires

PRÉSENCES D’ESPRITS N° 75

Le zine des  mondes de l’imaginaire

Littérature, BD, Cinéma, TV, Jeux, Illustration

 

Dans ce numéro vous trouverez:

Un dossier sur Brandon Sanderson, y compris un entretien.

Un dossier sur « Docteur Who ».

Un entretien avec l’écrivain : Olivier Boile

Une nouvelle de Raphael Boudin

Un reportage sur les UTOPIALES 2012.

Et les chroniques habituelles : Littérature, BD, Cinéma, TV, Jeux, Illustration

Comme toujours aussi bien pour PRÉSENCES D’ESPRITS que pour AOC, je ne serais que trop vous conseillez de vous abonnez/adhérez à PRÉSENCES D’ESPRITS, soit sur les salons, soit via le site :

couverture: Michel PURUSHOTAMAN

couverture: Michel PURUSHOTAMAN

Voir les commentaires

 

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 6 JUIN 2013

LE SYMPOSIUM IMAGING THE FUTURE (ITF)

SOUFFLE UN VENT NOUVEAU

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (5-13 juillet 2013) est fier de vous présenter le programme de la huitième édition du symposium Imaging The Future (9-10 juillet). Cet événement multidisciplinaire incontournable, qui réunit depuis 2005 des spécialistes de l’imagerie digitale, propose cette année une journée dédiée aux nouveaux médias et jeux vidéo et une autre aux effets visuels au cinéma.

 

Transmedia – Mobile Storytelling

David Eriksson (co-fondateur de North Kingdom), Kirsty Hunter (cheffe de projet chez The Project Factory) et Eric iennot (co-fondateur et directeur de création de Lexis Numérique) viennent présenter leurs projets transmedia mettant en exergue les défis et les nouvelles possibilités d'une narration multiplateforme pour applications mobiles. Leur objectif consiste à montrer que les possibilités d'immersion dans un "storyworld" et le lien personnel construit avec le projet deviennent de plus en plus puissants à travers les smartphones et autres tablettes qui rendant ce monde d’histoires toujours plus accessible.

 

La cinématique: entre cinéma et jeu vidéo, vision du concept d’artiste

Bastien Grivet (concept artist et matte painter chez Grivert Art), Jeremy Vitry (directeur artistique de Shiro Games) et Florian de Gesincourt (concept artist, matte painter et illustrateur freelance) exposent leurs réalisations, constituées généralement de scènes aux prises de vues travaillées - ce qui les rapproche du cinéma, d'où le nom de cinématique. De telles scènes, équivalentes à un extrait vidéo et survenant lors d'un moment particulier du jeu, servent généralement à faire avancer la narration ou à mettre l'accent sur un point précis de l'histoire. Elles peuvent également être utilisées en guise de trailer ou de teaser d’un jeu.

Call for projects : Swiss Games 2012/2013 – Cérémonie et vernissage

Le NIFFF, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et la FONDATION SUISA, organisateurs du « Call for Projects: Swiss Games 2012/2013 », présentent la sélection du jury international. Soulignant la qualité et la diversité des 43 projets au concours, les cinq membres du jury ont clos le processus de délibération en mars dernier, fixant leur choix sur sept projets. La cérémonie officielle ainsi que le vernissage de l’exposition SWISS GAME SELECTION 2013 (5-13 juillet) consacrée aux jeux sélectionnés ont lieu le 9 juillet au Théâtre du Passage, dans le cadre du symposium Imaging The Future.

Color grading

Eun-Song Lee (senior digital colorist) présente son travail et aborde les enjeux de l’industrie du film et des laboratoires numériques coréens. Aujourd’hui collaboratrice chez Kontrastmedia (Genève), cette artiste reconnue pour ses talents de coloriste et sa maîtrise de l’étalonnage, a travaillé en Corée sur plus de 200 films et projets publicitaires, collaborant avec des réalisateurs récompensés et reconnus sur la scène internationale.

Génériques de film : un art hybride entre VFX et motion design

Hugo Moss (designer et motionographer chez Huge Designs), Jorge Calvo (superviseur VFX et digital artist chez Mad Pix)

Henry Hobson (directeur et graphic designer indépendant) présentent leurs dernières créations. Depuis plusieurs années, les nouvelles technologies utilisées pour la conceptualisation de génériques de films sont créées par des studios spécialisés dans le trucage, l'animation ou le motion-design et pour des disciplines aussi variées que la publicité, le cinéma ou les cinématiques de jeux vidéo.

Laurent Brett (title designer chez Sabotage Studio) présente également son parcours dans le monde des VFX depuis 15 ans. Il expose son point de vue sur la façon de créer et de fabriquer ces séquences hybrides dans le monde français du générique de film, bien plus proche de l’artisanat que celui de l’industrie américaine.

Installation Orlac

La HE-ARC Ingénieurie propose tout au long du Festival, une installation conçue par Cécile Babiole, en collaboration avec Matthieu Chevallaz, étudiant à la Haute Ecole. Clin d’oeil au film muet The Hands of Orlac (Robert Wiene, 1924), dans lequel un pianiste victime d’un accident se fait greffer les mains d’un assassin, cette installation donne l’occasion au public de caresser et de brutaliser l’image et le son.

Pour le programme complet: rendez-vous le 19 juin 2013.

NIFFF / 13e édition : 5-13 juillet 2013

 

NIFFF 2013 SYMPOSIUM IMAGING THE FUTURE (ITF)

Voir les commentaires

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 14 MAI 2013

LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS

 

Après avoir dévoilé en avril les nouveautés de sa 13ème édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (5-13 juillet 2013) déploie quelques uns des atouts de l’aventure 2013 :

 

un hommage à Larry Cohen, réalisateur et scénariste américain de génie qui mêle adroitement au film d’horreur et de science-fiction,

une forte critique sociale et les tout premiers titres des sections ULTRA MOVIES et FILMS OF THE THIRD KIND.

 

En parallèle, le forum littéraire New Worlds of Fantasy prendra forme autour de l’écrivain de SF Orson Scott Card, membre du Jury International du NIFFF cette année et auteur de l’oeuvre emblématique LaStratégie Ender, dont l’adaptation sortira dans les salles suisses cet hiver.

 

Hommage à LARRY COHEN

Larry Cohen, réalisateur américain de génie connu pour ses films d’horreurs très inventifs et à petit budget viendra présenter en personne une dizaine de ses films dont la fameuse trilogie de It’s Alive qu’il a scénarisée, ainsi qu’un programme composé d’un florilège de ses meilleurs épisodes TV dont Les Envahisseurs, la mythique série des années 1960 dans laquelle l’architecte David Vincent est témoin de l’arrivée sur terre d’extraterrestres fuyant leur planète à l’agonie. Après avoir commencé sa carrière à la télévision et scénarisé des séries comme Columbo, il devient l’un des précurseurs des films de la Blaxpoitation, avec les bluffants Hell Up in Harlem (USA, 1973) et Black Caesar (USA, 1973), qui seront projetés durant le festival.

 

Seront également présentés au NIFFF cette année : Bone (USA, 1972) son premier film, Special Effects (USA, 1984) un pamphlet érotico-satirique sur l’industrie du cinéma et l’explosif Original Gangstas (USA, 1996), qui réunit trois des idoles de série B américaine des années 1970, Fred Williamson, Jim Brown et Pam Grier. La sélection sera complétée par des oeuvres plus provocatrices comme les films d’horreur God Told Me To (USA, 1976), A Return to Salem’s Lot (USA, 1987), The Stuff (USA, 1985) ou encore Q (The Winged Serpent) (USA, 1982), interprété par le légendaire David Carradine.

 

Films of the Third Kind et Ultra Movies

La section FILMS OF THE THIRD KIND proposera les meilleures avant-premières de la saison. A ne pas manquer

 

Cette année : la première suisse de Simon Killer (USA/FR, 2012), dernier opus d’Antonio Campos (Afterschool, 2008), une fable sombre et érotique d’une rare puissance, ainsi que Dark Skies (USA, 2013) de Scott Stewart, un film de science-fiction sensationnel produit par Jason Blum, le créateur de la franchise Paranormal Activity.

 

Le NIFFF proposera aussi, dans son incontournable section ULTRA MOVIES, la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre avec le film Tulpa (IT, 2012) de Federico Zampaglione, qui ravivera la flamme du célèbre giallo transalpin, et V/H/S 2 (USA, 2013), la suite très attendue de V/H/S (NIFFF 2012), fruit de la collaboration de huit réalisateurs, dont le fameux Eduardo Sánchez (The Blair Witch Project, Lovely Molly).

 

Forum littéraire New Worlds of Fantasy – 11 juillet 2013 – Théâtre du Passage

 

La journée du 11 juillet offrira au public l’occasion exceptionnelle de rencontrer une des légendes du roman de science-fiction : Orson Scott Card, écrivain de renom ayant reçu de nombreuses distinctions. Il est l’auteur notamment de la saga des Ombres (2001-2013) et de La Stratégie de Ender (1985), adapté au cinéma par Gavin Hood (Mon nom est Tsotsi, Xmen Origins : Wolverine). Le film homonyme, co-produit par Scott Card lui-même, sortira en novembre 2013 dans les salles suisses, avec en tête d’affiche Harrison Ford et Ben Kingsley.  L’après-midi permettra également de se pencher sur le thème de l’adaptation, en présence notamment des cinéastes helvétiques Samuel et Frédéric Guillaume, et de faire le point sur l’actualité littéraire suisse et internationale.

 

Pour le programme complet: rendez-vous le 19 juin 2013

NIFFF / 13e édition : 5-13 juillet 2013

LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS

Voir les commentaires

LE NIFFF 2013 FAIT LE PLEIN DE NOUVEAUTES

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 18 AVRIL 2013

LE NIFFF 2013 FAIT LE PLEIN DE NOUVEAUTES

Pour sa 13e édition (5-13 juillet 2013), le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel se pare de deux nouveaux écrins : le cinéma des Arcades et le cinéma Bio. Avec le Théâtre du Passage et le Temple du Bas, ces deux lieux supplémentaires accueilleront durant 9 jours les quelques 110 films de la sélection. Autre nouveauté du cru 2013 : le documentaire fait son entrée au NIFFF par le biais du programme HISTOIRE DU GENRE. En outre, poursuivant le projet musical inauguré en 2012, le festival proposera le 6 juillet, en partenariat avec le CAN (Centre d’Art Neuchâtel) et la Ville de Neuchâtel, une journée gratuite exclusive consacrée aux synergies entre image et son.

Deux nouvelles salles de cinéma

En 2013, le NIFFF modifie la configuration de ses salles de cinéma en collaboration avec son partenaire Cinepel SA. Les festivaliers auront le loisir de découvrir la programmation de cette 13e édition dans l’une des salles les plus prestigieuses de Suisse romande : le cinéma des Arcades (600 places). Doté de 150 fauteuils, le cinéma Bio accueillera quant à lui le public à deux pas de la tente du festival. Complétant l’offre proposée au Théâtre du Passage et au Temple du Bas, ces deux nouveaux écrins abriteront des projections sur toute la durée de la manifestation, renforçant la capacité simultanée d’accueil du public, qui passe ainsi de 1’760 à 1’824 sièges.

HISTOIRE DU GENRE : des documentaires inédits

Par-delà les époques, le cinéma fantastique a constitué le laboratoire par excellence du 7e art. Questionnant non seulement notre rapport à la réalité mais aussi le dispositif cinématographique lui-même, le genre reste le terreau d’expérimentation le plus prisé des grands cinéastes de notre temps. A l’heure où il est incontestablement devenu le cinéma le plus en vogue, le fantastique suscite naturellement un intérêt croissant au sein de la production documentaire. Fort de ce constat, le NIFFF inaugure cette année HISTOIRE DU GENRE. A travers ce programme constitué de quelques six documentaires inédits, le public aura désormais l’occasion de plonger au coeur de l’histoire du fantastique et de prendre la mesure de son apport fondamental à l’histoire générale du cinéma. S’adressant tant au public spécialisé qu’aux plus néophytes, HISTOIRE DU GENRE souligne le rôle central de la manifestation dans la promotion du cinéma de genre de qualité en Suisse.

NIFFF invasion 2013

En collaboration avec le CAN (Centre d’Art Neuchâtel) et la Ville de Neuchâtel, le NIFFF envahira le centre ville le 6 juillet pour présenter une série de spectacles exceptionnels placés sous le signe des liens entre image et son. Gratuite, cette journée destinée à tous les publics proposera notamment un ciné-concert inédit intitulé Nosferatu vs Turzi. Formation parisienne distillant une musique électronique rafraîchissante, Turzi présentera spécialement pour le NIFFF une mise en musique étourdissante du plus classique des films de vampires, réalisé en 1922 par Friedrich W. Murnau. Autre événement marquant de cette journée, la 6e déclinaison de Actual Fears prendra la forme d’une performance visuelle et sonore orchestrée par Philippe Daerendiger et Guy Meldem. Bien connus de la scène romande, les deux artistes invités par le CAN proposeront une expérience inoubliable qui devrait faire danser les festivaliers jusque tard dans la nuit. Les festivités seront complétées par un programme spécial retraçant les liaisons entre le cinéma de genre et le vidéoclip ainsi que par des animations à destination des plus jeunes.

Pour le programme complet: rendez-vous le 19 juin 2013.

Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel/NIFFF

13e édition : 5-13 juillet 2013

Voir les commentaires

BIFFF 2010

Lance Henriksen

Lance Hériksen, l’acteur bien connu de nombreux films et séries télés de Fantastique et de SF, invité d’honneur du 28eme BIFFF à bien voulut nous accorder cet entretien qu’il en soit remercier.

 

Penser a vos tenir informer des activités propres du blog en vous inscrivant a sa news (différente de celle de Facebook et Youtube), merci d’avance.

 

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog