Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>

Articles avec #films

Mary et la fleur de la Sorcière Version DVD Collectors

Mary et la fleur de la Sorcière Version DVD Collectors

Mary et la fleur de la Sorcière

 

Avec ce film désormais disponible en DVD, DVD collectors et Blue Ray, on retrouve l’esprit des Studios Ghibli  dans lequel le scénariste et réalisateur a longtemps travaillé. Hommage à Hayao Miyazaki avec lequel HIROMASA YONEBAYASHI a souvent travaillé, on sent l’influence d’HIROMASA YONEBAYASHI dans cette œuvre. Le réalisateur n’est pas le seul à venir des Studios Ghibli, une grande partie de l’équipe qui à réaliser ce film en vient (voir biographies).

 

HIROMASA YONEBAYASHI, nous avait déjà régalés avec Arrietty et Souvenirs de Marnie.

 

 

Ce situant à  la croisé de Harry Potter,  « Kiki et la petite sorcière » (1985) et « Le château dans le ciel » (2003), au début on peut même croire a une copiée de ces deux derniers, mais rapidement on se rend compte qu’il n’en est rien.

 

Beaucoup de poésie, de douceur dans cette animation qui pourtant débute dans le feu et la destruction. Adapté d’un best-seller anglais « The Little Broomstick »  écrit par MARY STEWART en 1971.

 

Je ne sevrais que trop vous le recommander, non seulement pour vos enfants, mais aussi pour les parents, et ceux qui ont le syndrome de Peter Pan.

 

 

SYNOPSIS

C'est l'été. Mary vient d’emménager chez sa grand-tante dans le village de Manoir Rouge. Dans la forêt voisine, elle découvre une fleur mystérieuse qui ne fleurit qu'une fois tous les 7 ans. On l'appelle la "fleur de la sorcière". Pour une nuit seulement, grâce à la fleur, Mary possèdera des pouvoirs magiques et pourra entrer à Endor, l’école la plus renommée dans le monde de la magie, qui s'élève au-dessus du ciel, au-delà des nuages. Le secret de la fleur de la sorcière se révèlera à elle petit à petit…

 

 

L’ÉQUIPE TECHNIQUE

 

HIROMASA YONEBAYASHI

Scénariste et réalisateur

Né en 1973, Hiromasa Yonebayashi est originaire de Nonoichi. Tout en étudiant à l’Université des beaux-arts de Kanazawa, il travaille à mi-temps à dessiner des portraits et des images animées pour des publicités. Il intègre le Studio Ghibli en 1996 où il participe, en tant qu’intervalliste, à l’animation de PRINCESSE MONONOKÉ (1997) et de MES VOISINS LES YAMADA (1999). Il devient ensuite créateur de l’animation pour LE VOYAGE DE CHIHIRO (2001), LE CHÂTEAU AMBULANT (2004) et PONYO SUR LA FALAISE (2008).

 

RIKO SAKAGUCHI

Scénariste

Riko Sakaguchi est originaire de Yokohama. Diplômée de l’Université Waseda, elle a travaillé chez NHK.

Elle est désormais romancière et scénariste pour le cinéma, la télévision et le théâtre. Elle a remporté

de nombreux prix pour son travail.

 

TAKATSUGU MURAMATSU

Compositeur

Takatsugu Muramatsu est originaire de Hamamatsu et a étudié à l’Université de musique de Kunitachi.

Lorsqu’il était encore au lycée, il a sorti son premier album de solos pour piano, The Window (1996).

Il a composé la musique de nombreux films,dont INUGAMI (2001) et FACE À SON DESTIN (2002). Il est le plus jeune compositeur à avoir écrit la musique d’une série produite par NHK, avec TENKA en 2004.

Depuis, Takatsugu a composé la musique de plus de 50 films, séries et pièces de théâtre.

 

TAKESHI INAMURA

Responsable de l’animation

Takeshi Inamura a collaboré à de nombreux films d’animation, dont MES VOISINS LES YAMADA, LE VOYAGE DE CHIHIRO, ARRIETTY,  LE PETIT MONDE DES CHAPARDEURS, LE ROYAUME DES CHATS (2002), LE VENT SE LÈVE (2013), PONYO SUR LA FALAISE, SOUVENIRS DE MARNIE, LE CHÂTEAU AMBULANT, LES CONTES DE TERREMER et LA COLLINE AUX COQUELICOTS.

 

FUMIKO NUMAHATA

Coloriste

Fumiko Numahata rejoint le studio Ghibli en 1995 où elle travaille aux côtés de la coloriste légendaire Michiyo Yasuda, malheureusement décédée. En 2006, elle est coloriste principale pour LES CONTES DE TERREMER et quitte le studio un an après.

 

TOMOTAKA KUBO

Directeur artistique

Tomotaka Kubo est affilié à Dehogallery. Il a travaillé sur de nombreux films dont LA COLLINE AUX COQUELICOTS, SOUVENIRS DE MARNIE, LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA et DANS UN RECOIN DE CE MONDE.

 

MARY STEWART

Auteure

Mary Stewart est une romancière britannique et est l’auteure de The Little Broomstick, roman de 1971, dont s’inspire le film. Elle a également participé à l’écriture du scénario.

 

Elle fut d’abord institutrice en école primaire avant de rejoindre le monde littéraire en publiant son premier roman en 1954, N’attendez plus Richard. Ses domaines de prédilection sont les romans à suspense romantique et la fiction historique. Son oeuvre est connue dans le monde entier. Son livre La Baie aux émeraudes a été adapté au cinéma par les studios Walt Disney, en 1964. Bon nombre de ses romans ont été traduits en japonais comme Tempête sur Corfou (également traduit en français), A Walk In Wolf Wood et The Little Broomstick

Mary et la fleur de la Sorcière
Mary et la fleur de la Sorcière

Voir les commentaires

DEADPOOL 2 David Leitch

 

DEADPOOL 2

David Leitch

 

Dans moins de 15 jours va sortir le nouvel opus du mercenaire le plus irrévérencieux  de chez Marvel.

On nous annonce un personnage toujours aussi déjanté, mais cela ne signifie pas qu’il n’est pas de profondeur d’âme.

 

David Leitch succède à  Tim Miller, le premier film était très fidèle au personnage  créé par Rob Liefeld et Fabian Nicieza, en sera-t-il de même le 16 mai ?

 

Quand pensez-vous de ce changement de réalisateur ?

Les bandes-annonces vous inspirent quoi ?

Pensez-vous allez voir cet opus ?

qu’avez-vous pensé du précédent si vous l’avez vu ?

Lâchez les coms :)

 

 

 

 

Réalisateur: David Leitch

 

AU CINÉMA LE 16 MAI 2018

 

Synopsis

 

L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque !

Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts.

 

LISTE ARTISTIQUE

Deadpool ...................................................................................... RYAN REYNOLDS

Cable ................................................................................................. JOSH BROLIN

Vanessa .................................................................................... MORENA BACCARIN

Russell/Firefist............................................................................ JULIAN DENNISON

Domino ............................................................................................... ZAZIE BEETZ

Blind Al .......................................................................................... LESLIE UGGAMS

Yukio ........................................................................................... SHIOLI KUTSUNA

Negasonic Teenage Warhead/NTW ....................................... BRIANNA HILDEBRAND

Black Tom .............................................................................................. JACK KESY

Dopinder............................................................................................. KARAN SONI

Weasel ................................................................................................. T.J. MILLER

Colossus ................................................................................... ANDRE TRICOTEUX

Sluggo ......................................................................................... ROBERT MAILLET

Bedlam ............................................................................................ TERRY CREWS

Shatterstar ............................................................................................ LEWIS TAN

Zeitgeist ...................................................................................... BILL SKARSGÅRD

Peter ................................................................................................ ROB DELANEY

 

 

LISTE TECHNIQUE

 

Réalisateur ....................................................................................... DAVID LEITCH

Producteurs .................................................................................. RYAN REYNOLDS

SIMON KINBERG

LAUREN SHULER DONNER

Scénaristes ................................................................................... RYAN REYNOLDS

RHETT REESE

PAUL WERNICK

Producteurs exécutifs .........................................................................RHETT REESE

PAUL WERNICK

ADITYA SOOD

Directeur de la photographie .......................................................... JONATHAN SELA

Superviseur des effets visuels ................................................................ DAN GLASS

Chef décorateur ................................................................... DAVID SCHEUNEMANN

Chefs costumiers ........................................................................... KURT AND BART

Chefs monteurs ............................................................ ELISABET RONALDSDOTTIR

DIRK WESTERVELT

CRAIG ALPERT

Compositeur ...................................................................................... TYLER BATES

Ensemblière ................................................................................... SANDY WALKER

Superviseur artistique ................................................................... DAN HERMANSEN

Directeur artistique ............................................................................. ROGER FIRES

Superviseur des effets visuels ................................................................ DAN GLASS

Régisseuse générale ............................................................................ ANN GOOBIE

Chef maquilleur .................................................................................... BILL CORSO

Chef accessoiriste .............................................................................. DAN SISSONS

Coordinateur des cascades ....................................................... JONATHAN EUSEBIO

DEADPOOL 2 David Leitch
DEADPOOL 2 David Leitch

David Leitch

 Biographie

 

David Leitch est un acteur, producteur, réalisateur et directeur de cascade américain. D’abord coordinateur et cascadeur, il travaille sur de nombreuses séries durant les années 90 ("Sherman Oaks", 7 à la maison, Ally McBeal, Buffy contre les vampires) avant de faire ses premiers pas au cinéma, quelques années plus tard. Il est cascadeur pour Blade en 1998 et double Brad Pitt à de nombreuses reprises sur les tournages de Fight Club (1999), Le Mexicain (2001), Ocean’s Eleven (id.), Spy Game (id.), Troie (2004) et Mr. & Mrs. Smith (2005). Parallèlement, il effectue les cascades de Jean-Claude Van Damme dans Replicant (2001) et The Order (id.).

 

Dès les années 2000, David Leitch obtient quelques petits rôles dans des films importants et relativement musclés, comme V pour Vendetta (2006), Ninja Assassin (2007), The King of Fighters (2010), Le Flingueur (2011) et Jason Bourne : l’héritage (2012). Il cultive en même temps son intérêt pour la coordination de cascades et la réalisation (en seconde équipe), tout en gagnant successivement en notoriété. Il est ainsi impliqué dans de grosses productions telles que Time Out (2011), Conan (id.), Wolverine : le combat de l'immortel (2013), Les Âmes Vagabondes (id.), Hansel & Gretel : Witch Hunters (id.) et Dracula Untold (2014).

 

Passionné par le cinéma et se lançant sans cesse de nouveaux défis, David Leitch coréalise en 2013 John Wick, en étroite collaboration avec Chad Stahelski, un collègue de travail rencontré quelques années plus tôt sur le tournage de V pour Vendetta. Les deux hommes y dirigent un Keanu Reeves en grande forme dans sa quête de vengeance contre des gangsters.

 

David Leitch est, par ailleurs, à la production de Rain, série racontant l’histoire d’un tueur à gages mi-japonais mi-américain tuant ses cibles de manière à ce qu'elles semblent être décédées de mort naturelle. Il y retrouve Reeves, qui incarne le héros principal. Le réalisateur aux multiples facettes apparaît également au générique de Jupiter Ascending, prévu pour le 4 février 2015 au cinéma, en tant que coordinateur des cascades.

 

En 2017, David met en scène Atomic Blonde, une sorte de John Wick au féminin avec Charlize Theron en espionne violente et badass. Ses compétences pour la mise en scène des séquences d'action et de combats amènent le cinéaste à réaliser Deadpool 2, suite des aventures du super-héros le plus trash de l'univers. David Leitch prendra ensuite les commandes du spin-off de Fast & Furious en coiffant poteau Shane Black, un temps pressenti pour le film.

 

Filmographie

Réalisateur

2014 : John Wick (non crédité, coréalisé avec Chad Stahelski)

2017 : Atomic Blonde

2018 : Deadpool 2

 

Assistant réalisateur ou réalisateur de la seconde équipe

2003 : In Hell de Ringo Lam

2008 : The Midnight Meat Train de Ryūhei Kitamura

2009 : Ninja Assassin de James McTeigue

2009 : The King of Fighters de Gordon Chan

2011 : Le Flingueur (The Mechanic) de Simon West

2011 : Conan (Conan the Barbarian) de Marcus Nispel

2011 : Time Out (In Time) d'Andrew Niccol

2013 : Hansel et Gretel : Witch Hunters (Hansel & Gretel: Witch Hunters) de Tommy Wirkola

2013 : Parker de Taylor Hackford

2013 : Les Âmes vagabondes (The Host) d'Andrew Niccol

2013 : Wolverine : Le Combat de l'immortel (The Wolverine) de James Mangold

2013 : Évasion (Escape Plan) de Mikael Håfström

2013 : Légendes vivantes (Anchorman 2: The Legend Continues) d'Adam McKay

2014 : Ninja Turtles (Teenage Mutant Ninja Turtles) de Jonathan Liebesman

2014 : Dracula Untold de Gary Shore

2015 : Jurassic World de Colin Trevorrow

2015 : Hitman: Agent 47 d'Aleksander Bach

2016 : Captain America: Civil War d'Anthony et Joe Russo

2016 : Ninja Turtles 2 (Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows) de Dave Green

 

Producteur / producteur délégué

2007 : Fetch (court métrage) de Daniel Bernhardt

2014 : John Wick de lui-même et Chad Stahelski

2016 : Rain (mini-série télévisée)

2016 : Arch: The Story (court métrage) de Todd Matthew Grossman

2017 : John Wick 2 (John Wick: Chapter 2) de Chad Stahelski

 

Acteur

1998 : Le Flic de Shanghaï (Martial Law) (série télévisée) - 4 épisodes : David Hasbro

2000 : Power Rangers : Sauvetage éclair (Power Rangers: Lightspeed Rescue) (série télévisée) - 1 épisode : Brian

2001 : Walker, Texas Ranger (série télévisée) - 1 épisode : Floyd Jessup

2001 : Ocean's Eleven de Steven Soderbergh : un agent de sécurité / un homme avec un sac marqué X (non crédité)

2001 : The Order de Sheldon Lettich : inspecteur Mike Moran

2003 : In Hell de Ringo Lam : Paul

2004 : Charmed (série télévisée) - 1 épisode : Innocent

2005 : Sledge: The Untold Story de Brad Martin : Frank Ledge

2005 : Shérif, fais-moi peur (The Dukes of Hazzard) de Jay Chandrasekhar : Puncher

2006 : V pour Vendetta (V for Vendetta) de James McTeigue : Convenience Store V

2009 : Ninja Assassin de James McTeigue : un garde d'Europol

2009 : The King of Fighters de Gordon Chan : Terry Bogard

2011 : Le Flingueur (The Mechanic) de Simon West : Sebastian

2012 : Jason Bourne : L'Héritage (The Bourne Legacy) de Tony Gilroy : le chauffeur

2013 : Évasion (Escape Plan) de Mikael Håfström : second lieutenant

 

Cascadeur et/ou coordinateur des cascades, chorégraphe des scènes de combat

 

1997-2001 : Buffy contre les vampires (Buffy the Vampire Slayer) (série télévisée) - 19 épisodes

1999 : Fight Club de David Fincher

2000 : L'Homme du président (The President's Man) (téléfilm) de Michael Preece

2000 : Big Mamma de Raja Gosnell

2000 : Les Chemins de la dignité (Men of Honor) de George Tillman Jr.

2001 : Le Mexicain (The Mexican) de Gore Verbinski

2001 : Ocean's Eleven de Steven Soderbergh

2001 : The Order de Sheldon Lettich

2003 : Matrix Reloaded / Matrix Revolutions des Wachowski

2004 : Troie (Troy) de Wolfgang Petersen

2005 : Serenity de Joss Whedon

2007 : 300 de Zack Snyder

2007 : La Vengeance dans la peau (The Bourne Ultimatum) de Paul Greengrass

2009 : Very Bad Trip (The Hangover) de Todd Phillips

2009 : Ninja Assassin de James McTeigue

2009 : The King of Fighters de Gordon Chan

2010 : Tron : L'Héritage (Tron: Legacy) de Joseph Kosinski

2011 : Le Flingueur (The Mechanic) de Simon West

2011 : Conan (Conan the Barbarian) de Marcus Nispel

2011 : Time Out (In Time) d'Andrew Niccol

2012 : Jason Bourne : L'Héritage (The Bourne Legacy) de Tony Gilroy

2013 : Hansel et Gretel : Witch Hunters (Hansel & Gretel: Witch Hunters) de Tommy Wirkola

2014 : Ninja Turtles (Teenage Mutant Ninja Turtles) de Jonathan Liebesman

2015 : Hitman: Agent 47 d'Aleksander Bach

 

 

Récompenses

Taurus World Stunt Awards 2008 : meilleure cascade pour La Vengeance dans la peau

Screen Actors Guild Awards 2008 : meilleure équipe de cascadeurs pour La Vengeance dans la peau

 

Nominations

Taurus World Stunt Awards 2004 : meilleur combat pour Matrix Reloaded

Toronto Film Critics Association Awards 2014 : meilleur premier film pour John Wick

Indiewire Critics' Poll 2014 : meilleur premier film pour John Wick

 

 

Voir les commentaires

BIFFF Palmarès  2018

 

Une édition dantesque, avec plus de 58,000 spectateurs uniquement pour les films, et une augmentation de 4000 spectateurs par rapport à l'édition précédente ! Merci au public, à la presse et au karma !

 

Courts-métrages belges

 

-Prix Jeunesse : The Day the Dog disappeared (Ruth Mellaerts & Boris Kuijpers)

-Prix SABAM : Het Nest (Matthias De Bondt)

-Prix La Trois : Les Naufragés (Mathieu Mortelmans)

-Prix BeTV : Les Naufragés (Mathieu Mortelmans)

-Grand Prix et Prix Fedex : Lost in the Middle (Senne Dehandschutter)

BIFFF Palmarès  2018

Court-métrage européen

Belle à croquer (Axel Courtière - France)

BIFFF Palmarès  2018

PRIX DE LA CRITIQUE

Jury : Didier Stiers, Bjorn Gabriels, Eric Van Cutsem

DHOGS (Andrés Goteira)

BIFFF Palmarès  2018

7e PARALLELE

Jury : Pascal Vandelanoitte, Mathieu Mortelmans, Gaetan Delferière, Koen Monserez

Mention spéciale : THE PLACE (Paolo Genovese)

Prix 7e Parallèle : BLUE MY MIND (Lisa Brühlmann)

BIFFF Palmarès  2018

COMPETITION THRILLER

Jury : François Troukens, Antoine Bours, Koen Mortier

Mention spéciale : A SPECIAL LADY (An-kyu Lee)

Prix Thriller : MEMOIR OF A MURDERER (Shin-yeon Won).

BIFFF Palmarès  2018

COMPETITION EUROPEENNE (MELIES)

Jury : Philippe Logie, Marie Manzah, Olivier Imfeld, Michel Nabokoff, Jean-Yves Roubin

Méliès d'Argent : THE CURED (David Freyne)

BIFFF Palmarès  2018

COMPETITION INTERNATIONALE

Jury : Lloyd Kaufman, Julia Ducournau, Laurent Lucas

Corbeau d'Argent : MON MON MON MONSTERS (Giddens Ko)

Corbeau d'Argent : TIGERS ARE NOT AFRAID (Issa Lopez)

Corbeau d'Or : INUYASHIKI (Shinsuke Sato)

BIFFF Palmarès  2018

PRIX DU PUBLIC

TIGERS ARE NOT AFRAID (Issa Lopez)

BIFFF Palmarès  2018

Voir les commentaires

BIFFF 2018 Ederlezi Rising

BIFFF 2018

Ederlezi Rising

Ce film de science-fiction serbe, prend prétexte d’un voyage vers alpha du centaure, et d’un  droïde  féminin interprété par l’Américaine d’origine serbe Stoya star du  porno féministe.

Le réalisateur et le producteur ont choisi Stoya pour ce rôle, car il souhaitait une actrice qui soit pour les scènes, assez nombreuses, de nu à l’aise avec son corps pour les déplacements, face à une caméra forcement voyeuse.

Quand le réalisateur et le producteur ont annoncé qu’ils allaient faire un film de science-fiction serbe avec une actrice porno, beaucoup ont affirmé doctement que jamais ils n’y arriveraient.

 

Ils y sont arrivés.

S’il agit bien d’un film de science-fiction, on y trouve une virulente dénonciation du capitalisme triomphant (du moins pour l’instant), les entreprises de ce futur proche fabricant des  idéologies sur mesures, suivant les endroits, les personnes et surtout leurs intérêts financiers. On y trouve aussi une composante sur la lutte des femmes pour le respect de leurs droits vis-à-vis du « mâle ». Le choix de Stoya relève aussi de cette lutte pour le respect des droits des femmes, Stoya revendiquant être une actrice porno alt porno.

Les   Femens du monde entier vont surement s’étrangler de rage en voyant ce film.

Un bon film d’une heure et demie environ.

Déconseillé aux épileptiques.

 

Résumé du film (source BIFFF)

La Terre, en 2148. Milutin est un astronaute chevronné de la corporation Ederlezi, et il vient de finir un entraînement de spartiate pour la mission la plus périlleuse de son existence : rejoindre l’Alpha du Centaure, seule exoplanète susceptible d’accueillir l’être humain. Mais le voyage va être très long pour Milutin, et la corporation Ederlezi décide de lui offrir un peu de compagnie afin de passer le temps : une androïde prénommée Nimani, façonnée selon le profil psychologique de Milutin. Ce dernier étant un misogyne pur jus, son Tamaguchi sexualisé risque de prendre cher. Et ça ne rate pas : à des milliers d’années-lumière de la Terre, Milutin se sent comme un véritable dieu avec sa télécommande qui gère les envies de Nimani. Celle-ci passera très vite de collègue à compagne, et de compagne à esclave sexuelle. Mais, s’il explose toutes les normes de la galanterie la plus élémentaire, Milutin sent bien que sa frénésie de domination ne sera jamais complète tant qu’il aura affaire à un software. Il décide donc de rebooter complètement sa créature afin de lui greffer la touche finale : de vraies émotions…

 

Plongé dans une esthétique qui n’est pas sans rappeler le Solaris de Tarkovski, Ederlezi Rising est un film de science-fiction culotté qui nous vient tout droit de Serbie. Pas vraiment adeptes de la demi-mesure dans leurs thématiques (on se souvient tous de A Serbian Film, n’est-ce pas !?), nos amis Serbes font une fois de plus honneur à leur réputation sulfureuse. Pour son premier film, Lazar Bodroza se penche sans faux-semblants sur nos désirs primitifs, qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs la performance hallucinante de la Serbe Marina Abramovic en 1974, qui se laissa maltraiter par les spectateurs. Les amateurs de chaînes cryptées y reconnaîtront Stoya, féministe convaincue qui délaisse les films pour adultes, le temps de remettre l’Homme à sa place.

 

Déconseillé aux épileptiques.

 

Genre Science-fiction

Compétition Méliès

Première Internationale

Pays Serbie

Audience ENA

Audio Anglais

Sous-Titres Français, Néerlandais

Réalisateur Lazar Bodroza

Casting

Marusa Majer, Sebastian Cavazza, Stoya

Distributeur Arclight Films

Running time 86'

Voir les commentaires

Luciferina (Christened by the Devil)

Luciferina (Christened by the Devil)

Luciferina

(Christened by the Devil)

Sélection officielle au BIFFF 2018

Luciferina est le premier volet d’une trilogie dont le thème est la virginité. Luciferina est une œuvre d’un cinéaste argentin qui avait déjà réalisé Resurrection en 2015. Nous fait plonger dans le tréfonds de l’âme d’un jeune novice qui cette « planque » comme lui dis la mère supérieure du couvent ou elle a trouvé refuge dans un couvent.

Magnifiquement interpréter par Désirée Salgueiro déjà  vue dans le rôle de Marta dans La plegaria del vidente en 2012 et dans Resurrección en 2015 avec déjà a la réalisation Gonzalo Calzada, si elle est dans les deux prochains volets de la trilogie, l’on pourra parler de muse, ou d’actrice fétiche pour ce réalisateur.

 

Certain on put trouvez trop long ce film de 114 mm, ce n’est pas mon cas, je pense qu’il fallait bien ça pour développer la complexité des personnages et des situations.

La mise en scène, les dialogues et la photographie font de ce fim un des meilleurs de ce BIFFF 2018.

L’on attend avec impatience le deuxième volet, pour le BIFFF 2019 ?

 

Déconseillé au moins de 16 ans.

 

Résumé du film (source BIFFF)

À 19 ans, Natalia est poursuivie par un don qui l’effraie : capable de percevoir une aura puissante autour de ses semblables, elle n’a certes pas besoin d’une cure de vitamine D, mais elle sait que l’origine de ce don se trouve au sein d’une malédiction familiale. Fuyant ces ampoules vivantes comme la peste, elle a trouvé refuge dans un couvent et s’apprête à rester un signe du zodiaque très apprécié chez les nonnes. Mais le suicide brutal de sa mère va chambouler son mode de vie janséniste : de retour chez elle, Natalia doit affronter sa sœur cadette – psychologiquement laminée par une éducation très floue – qui décide de l’embarquer dans un trip initiatique au cœur de la jungle. Le but ? Une purge costaude de l’âme à base d’une potion hallucinogène ancestrale. Alors oui, vu ainsi, ça a l’air plus funky qu’un bouquin de Françoise Dolto sur le surendettement affectif. Mais certains secrets de famille ont de très bonnes raisons de rester des secrets : surtout quand les drogues décuplent des effets d’annonce qui causent de boucs, de messes noires et de possessions démoniaques…

 

Sans nul doute l’un des fers de lance du genre en Argentine, Gonzalo Calzada n’a pas tardé à rebondir après son Resurrection (2016), film d’horreur le plus vu au pays de Maradona ! Cette fois, il nous vient avec Luciferina, première partie de sa trinité des vierges, au sous-titre plus que croustillant pour tous les bouffeurs de curé du coin. Mêlant drogues ancestrales et rites païens, tout en pervertissant les dogmes immuables du combat millénaire entre le Bien et le Mal, Calzada n’est pas prêt de se débarrasser de cette tenace odeur de souffre, qui le suit désormais comme son ombre.

 

 

Genre horreur

Première Internationale

Pays Argentine

Audience ENA

Audio Espagnol

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur Gonzalo Calzada

 

Casting

Desirée Salgueiro, Malena Sánchez, Pedro Merlo Marta Lubos, Sofía del Tuffo

Distributeur La Puerta Cinematográfica

Running time 114

Luciferina (Christened by the Devil)

Voir les commentaires

BIFFF 2018 Along with the Gods : The Two Worlds

 Along with the Gods :

The Two Worlds

Un très beau manga-film, tire d’un manga et cela ce vois, ne voyez pas une critique dans ce que j’écris, mais plus une volonté de vous décrire le genre réel de ce film

Le pauvre Kim Jo-hong est dépassé par ce qui lui arrive,  deux gardiens et une stagiaire-gardienne, eh oui pas qu’au BIFFF ou à la FNAC ou on a besoin de stagiaires « l’autre-vie », semble avoir aussi des problèmes de recrutement,  viennent le chercher pour le jugement dernier coréen.  Ce film réalisé par Yong-Hwa Kim  est en lice pour la compétition internationale. Bien que très  bien fait, je ne le vois pas gagner autre chose qu’un accessit, ce qui serait mérité.

Je vous conseille fortement d’aller  voir cette première belge au BIFFF.

 

Résumé du film (source BIFFF)

Pompier émérite, Kim Jo-hong vient de se manger une chute de plus de dix étages après avoir sauvé une petite fille d’un immeuble en flammes. Forcément, il ne s’en relève pas et décède sur place. Pourtant, pas d’anges à l’horizon pour lui jouer un requiem de bienvenue à la harpe et encore moins de lumière blanche au bout d’un tunnel : son comité d’accueil se limite à deux zigues, habillés en fashion faux pas de croque-morts, qui se présentent comme ses avocats dans l’Au Delà… Kim n’a même pas le temps de leur demander s’ils sont pro deo que ces derniers lui font un topo des réjouissances à venir : afin d’obtenir sa carte verte au paradis et être réincarnée, l’âme de Kim devra se coltiner les sept cercles de l’enfer, et autant de procès célestes, ce pour établir son pedigree dans chacun des péchés à l’ordre du jour. À savoir : la trahison, la violence, le meurtre, la piété filiale, la déception, l’injustice et l’indolence. Une seule condamnation et c’est l’enfer éternel, customisé en fonction du péché. Et avec tout ça, Kim n’a toujours pas eu le temps de prendre une douche…

 

Adaptation dantesque d’un webcomic culte au pays de Hyundaï, Along with the Gods est le film de tous les superlatifs: troisième plus gros succès de tous les temps au box-office coréen, cette relecture de Dante à la sauce taoïste ne plaisante décidément pas avec l’idée de grand spectacle ! Siphonnant Hollywood de ses meilleurs responsables FX, le nouveau film de Kim Yong-hwa (Mr Go) est un aphrodisiaque visuel qui enchaîne les money shots à une cadence proprement hallucinante. Et, franchement, vu ce qu’ils viennent de balancer sur l’écran, on trépigne d’impatience pour la deuxième partie de cette leçon magistrale d’entertainment !

 

 

Genre fantasy

Compétition Internationale

Première Belge

Pays Corée du Sud

Audience ENA

Audio Coréen

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur Yong-Hwa Kim

Casting

Hyang-gi Kim, Ji-hoon Hu, Jung-Jae Lee, Jung-woo Ha, Tae-hyung Cha

Distributeur Lotte Ent.

Année 2017

Running time 139'

 

Cine 1 - 14/04/2018 20:30

BIFFF 2018 Along with the Gods : The Two Worlds

Cine 1 - 14/04/2018 20:30

Voir les commentaires

BIFFF 2018 Terrified

Terrified

Plus terrifiant qu’horrifique.

Plus angoissant que terrifique.

Plus psychologique de sanguinolent.

Voilà comment je définirais autant que cela soit possible ce film.

Même si on a des scènes dignes des films d’horreur, ce n’est pas ce qui fait le contenu principal du film. le jeu tout en nuances des acteurs principaux, la musique        Qui met bien en relief, sans être envahissante comme sait souvent le cas, surtout quand on veut masquer une absence de réalisation, marque les temps forts du film.

 

D’entrée on comprend que l’on va avoir une enquête peu ordinaire, les événements paranormaux dépasseront l’entendement, au moins au début de l’un des protagonistes chargé de l’enquête.

 

La bonne mise en scène, le bon jeu des acteurs et la qualité globale du film devraient plaire aux jurys dans les catégories ou il concourt au BIFFF.

 

 

Résumé du film (Source BIFFF)

 Imaginez un instant : vous êtes paisiblement endormi, votre femme s’est discrètement levée pour aller faire ce qu’elle a à faire au petit coin et, d’un coup, vous entendez un martèlement tonitruant de l’autre côté du mur. Furieux d’avoir un voisin qui joue du marteau à trois plombes du mat’, vous allez sonner chez lui afin de lui faire avaler sa boîte à outils, mais il ne répond pas. De retour chez vous, vous remarquez que ces bruits proviennent en fait de votre propre salle de bain. Et lorsque vous ouvrez finalement la porte de celle-ci, vous découvrez votre femme, transformée en boule de flipper ensanglantée, qui se mange tous les carrelages de la pièce… Imaginez maintenant que tout votre quartier soit devenu un freakshow paranormal géant, où tous vos voisins ont droit à ce qui se fait de pire en termes de phénomènes inexpliqués. Où même les flics n’osent plus mettre les pieds. Où seuls des enquêteurs spéciaux décident désormais de s’enfermer pour étudier les phénomènes. À condition, bien sûr, de garder son sang-froid car ce qu’ils vont découvrir est proprement terrifiant…

 

Voici en exclu l’extrait d’un e-mail qu’on a envoyé à James Wan après avoir vu Terrified : « salut James, on sait que tu as déjà pas mal de boulot avec ton acteur sur Aquaman et on ne veut surtout pas te démoraliser mais… il y a un certain Demian Rugna qui vient de réaliser un film qui fait passer les tiens pour des productions AB3 (…). En plus, il enchaîne les jump scares comme les virages d’une montagne russe sans fin ! ». Eh oui, avec Terrified, l’Argentine vient de trouver son maestro de la flippe…

 

 

Genre horreur

Compétition Internationale, Prix de la Critique

Première Européenne

Pays Argentine

Audience ENA

Audio Espagnol

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur Demian Rugna

Casting

Agustín Rittano, Elvira Onetto, George Lewis, Julieta Vallina, Maxi Ghione, Norberto Gonzalo

Distributeur Aura Films S.R.L, Machaco Films

Running time 90'

 

BIOGRAPHIE ET FILMOGRAPHIE

Demian Rugna

Date et lieu de naissance : 13 septembre 1979 (38 ans), Haedo, Argentine

Films : The Last Gateway, You Don't Know Who You're Talking To, Terrified

BIFFF 2018 Terrified

BIFFF 2018

Voir les commentaires

BIFFF 2018 Parallel

Parallel

Le BIFFF et le réalisateur du film nous ont offert une première mondiale de son dernier opus. Dans une salle comble, le réalisateur nous présentait son film dans une ambiance « classique » pour les officionados du BIFFF.

5e film réalisé par ce réalisateur (si on compte une participation à un film à sketches (voir biographie et filmographie a la fin de l’article.

Le réalisateur a dans ce film de science-fiction (l’un des rares cette année au BIFFF) voulu abordé la question de l’ambition. Depuis la belle au bois dormant on sait pourtant que rien de bon ne viens quand on pose des questionne à l’un de ce foutu miroir, mais non nos héros ne semble pas le savoir et vont se perdre dans des mondes parallèles, ils y perdront  les rêves de jeunesse, et leurs âmes.

Je vous conseille d’aller voir ce film dès qu’il sortira en salle, et une fois en DVD, de la prendre pour le voir et le revoir. Ce film a de grandes qualités, mais je ne suis pas sûr que cela suffît pour gagner cette compétition.

 

 

Résumé du film (Source BIFFF)

Lancés dans l’univers impitoyable des start-up, Noël, Josh, Devin et Leena se partagent une vieille baraque en colocation, tout en essayant de vendre leur appli de parking. Les temps sont durs, la concurrence est sans pitié et les engueulades sont régulières. Mais un soir, nos quatre amis vont faire une étonnante découverte derrière un mur creux de leur cave : une pièce secrète dans laquelle trône un mystérieux miroir. Plus flippant encore, le fameux miroir se révèle être une porte dérobée vers des univers parallèles, où le temps se dilate très avantageusement. Nos quatre jeunes loups y voient d’abord une formidable pirouette pour abattre deux semaines de boulot en trois jours. Mais ces univers parallèles les intriguent de plus en plus, et ils se mettent à les tester… Gentiment, d’abord, en piquant la carte de crédit de leurs doubles pour se faire plaisir, par exemple. Puis, dans un des univers alternatifs, ils découvrent par hasard la jaquette d’un film : Frankenstein, avec Ryan Gosling et Emma Stone. Purement anecdotique, à première vue. Et pourtant…

 

En 2015, Isaac Ezban débarquait sur la scène internationale avec The Incident. Un an après, notre petit génie mexicain revenait nous présenter The Similars en compétition internationale. À l’époque, notre président du jury, Jaume Balaguero, avait adoré le film. Au même titre que Joe Dante, d’ailleurs. Il n’en fallait pas plus pour qu’on propose à Isaac d’escalader le fameux mur de Trump pour faire éclater son talent du côté nord-américain : c’est désormais chose faite avec Parallel, un pur bijou de SF qui lorgne bien sûr du côté de Sliders et de l’ambiance vintage de L’Expérience Interdite. Mais il se démarque surtout par un scénario à la mécanique redoutable, qui tient du pur fantasme. Et c’est en avant-première mondiale au BIFFF, tout simplement.

 

 

Genre Science-fiction

Compétition Internationale

Première Mondiale

Pays Canada

Audience ENA

Audio Anglais

Sous-Titres Français, Néerlandais

Réalisateur Isaac Ezban

Casting

Alyssa Diaz, Aml Ameen, Georgia King, Kathleen Quinlan, Mark O'Brien, Martin Wallström

Distributeur Bron Studios

Running time 104'

 

BIOGRAPHIE FILMOGRAPHIE

Réalisateur,   Producteur,   Scénariste 

Nationalité  Mexicain

Naissance   15 avril 1986  

Age  31 ans

 

Filmographie :

Parallel 2018

The Similars

El Incidente

Los Parecidos

Il a participé au film à sketchs "Mexico Barbaro".

Voir les commentaires

BIFFF 2008 14e Belgian Film Day : Court

14e Belgian Film Day : Court

Courts-métrages belges – Compétition & hors-compétition

Compétition des Courts-Métrages belges

 

Dynaman

Un film de Michiel Blanchart

 Cast: Guillaume Kerbusch, Lucile Vignolles, Yvain Juillard, Didier Boclinville

 Scénario: Michiel Blanchart

 Musique: Simon Fransquet

 D.O.P.: Marion Descy

 Version: Fr O.V., Ned. St

 2017 / 20 min. / Belgique

Masqué et vêtu d’une cape rouge, Dynaman patrouille dans les rues de Bruxelles prêt à sauver tout un chacun !

 

The Day the dogs disappeared

Un film de Ruth Mellaerts & Boris Kuijpers

 Cast: Leen Van Diependaele, Nico Sturm, Peter De Graef, Boris Van Severen

 Scénario: Ruth Mellaerts & Boris Kuijpers

 Musique: Jens Bouttery

 D.O.P.: Robrecht Heyvaert

 Version: Ned. O.V., Eng. St

 2017 / 20 min. 27 / Belgique

 Anna essaie de protéger sa famille, tandis qu’un sentiment de peur s’insinue lentement dans leur vie. Le familier devient progressivement étrange…

 

Deer Boy

Un film de Katarzyna Gondek

 Cast: Janusz Chabior, Katarzyna Sobiszewska, Eryk Maj

 Scénario: Katarzyna Gondek

 Musique: D.J. Lenar

 D.O.P.: Maciej Twardowski

 Version: No dialogue

 2017 / 15 min. / Pologne/Belgique/Croatie

 Ndlr : Pour moi il s’agit pas d’une fiction, mais d’un film de pur propagande végan.

Histoire tragi-comique d’un fils de chasseur né avec des bois sur la tête…

Het Nest

Un film de Matthias De Bondt

 Cast: Sid Van Oerle, Laurence Roothooft, Janelle Vanes

 Scénario: Matthias De Bondt

 Musique: Ruben De Gheselle

 D.O.P.: Xavier Van D’Hyunslager

 Version: Ned. O.V., Eng. St

 2017 / 22 min. / Belgium

Alors qu’il pensait être au paradis, entouré de deux soeurs attentionnées, il va bien vite se rendre compte qu’il serait plutôt en enfer !

 

Lost in the middle

Un film de Senne Dehandschutter

 Cast: Soufiane Chilah, Matthieu Sys, Dahlia Pessemiers, Koen Van Impe

 Scénario: Senne Dehandschutter & Kevin Ingelbrecht

 Musique: Liesa Van der Aa

 D.O.P.: Robrecht Heyvaert

 Version: Ned., Eng. & Arabic O.V., Eng. St

 2017 / 16 min. 42. / Belgique

Deux jeunes Belges partent pour la Syrie : l’un est journaliste, l’autre combattant… Ils trouveront pourtant un lien les unissant !

 

Les Naufragés

Un film de Mathieu Mortelmans & Cécile Delberghe

 Cast: Cécile Delberghe, Babetida Sadjo

 Scénario: Cécile Delberghe

 Musique: Vincent Ternest

 D.O.P.: Guillaume Simonin

 Version: Fr. O.V., Eng. St

 2018 / 15 min. / Belgium

 Avant-première mondiale ! : Lou est avocate, Nina détenue; la rencontre entre ces deux femmes en prison va bouleverser leurs vies.

Courts-métrages belges

hors-compétition

 

Fugazi

Un film de Laurent Michelet

 Cast: Alexia Depicker, Vincent Londez, Adena De Leener

 Scénario: Fred Castadot

 Musique: Pierre-Antoine Durand

 D.O.P.: Patrice Michaux

 Version: Fr. O.V., Eng. St

 2017 / 28 min. 30 / Belgique/France

Trois ans qu’Adèle travaille sur une station spatiale; plus qu’une mission !; un grain de sable va pourtant faire basculer son destin…

 

Caducea

Un film de Christophe Mavroudis

 Cast: Marie-Jeanne Maldague, Guillaume Alexandre, Vincent Delré, Maïlyse Hermans

 Scénario: Christophe Mavroudis

 Musique: Icarius Projektz

 D.O.P.: Guillaume Simonin

 Version: Fr. O.V., Eng. St

 2017 / 25 min. / Belgique

Derrière ces masques style Commedia Dell’Arte se cachent un visage déformé et un secret macabre…

 

Sepsis

Un film de Pierre-Michel Chevigné & Loren Claessens

 Cast: Jean-Michel Vovk, Stéphanie Lowette, Yannick Rosset

 Scénario: Pierre-Michel Chevigné & Loren Claessens

 Musique: Lorris Gisana

 D.O.P.: Thomas Wilski

 Version: Fr. O.V. , Eng. St

 2018 / 30 min. / Belgique

Avant-première mondiale ! : Suite à une contamination, Fred et Catherine se barricadent dans une maison… Seul remède à cette infection qui transforme les gens en zombies : l’alcool !

 

Muil

Un film de Jasper Vrancken

 Cast: Matthieu Sys, Pascal Maetens, Myrthe Kramer, Anny Goddyn

 Scénario: Jasper Vrancken

 Musique: Kreng

 D.O.P.: Hyun De Grande

 Version: Ned. O.V.

 2018 / 18 min. / Belgique

 Richard a un fantasme assez original : être dévoré serait son comble sexuel !

 

BIFFF 2018

Voir les commentaires

 EX Funeris BIFFF 2018

 

 EX Funeris

Une entreprise propose de ressuscité les personnes chères à votre cœur, ça dégénère vite. Les ennemis de cette société, provoques des émeutes, peut-être qu’elles n’ont pas tort en fait de ce méfier de cette  société qui fait peu cas de l’éthique face aux profits. Parfois le spectateur trouvera quelles scènes un peu fades.

Nous sommes plus dans un essai sur l’approche de la mort, et de ce que peut faire ou pas la science sans conscience. Plus qu’un film de morts-vivants, il s’agit d’une réflexion sur ce que peut ou ne peut pas faire l’homme avec la science, surtout sans contrôle ni de l’état, ni du peuple, ni d’aucune forme de démocratie.

 

On est loin du Prométhée moderne de  Mary Shelley, ou de l’œuvre de  Bram stoker. L’une question abordée est celle de l’euthanasie et de l’acharnement thérapeutique.

Quelques scènes sont zombiesques, mais ce ne sont pas les  plus intéressantes du film.

 

En résumé c’est un film qui prête à réfléchir une fois que l’on a quitté la salle, et à discussions entre proches.

Un bon film malgré quelques scènes un peu fades parfois.

 

Résumé du film (source BIFFF)

La société belge Ex Funeris permet désormais de ramener à la vie des personnes récemment décédées. Mais, très vite, le monde plonge dans le chaos. Huit mois plus tard, un énigmatique homme armé sillonne une Belgique post-apocalyptique où des survivants tentent de s’organiser…

 

Plus qu’un énième film de morts-vivants tourné en mode guérilla, Ex Funeris se pose surtout comme une réflexion sur la chute – fantasmée, mais surtout crainte – de la société de consommation, et la capacité de résilience de l’homme moderne. Privilégiant une structure éclatée, construite en flashbacks, Alexandre Drouet s’offre le luxe d’étaler son tournage sur deux ans afin de mieux y délayer les différentes thématiques qui lui tiennent à cœur. Mais aussi pour s’offrir un très joli casting, puisqu’on y retrouve la talentueuse Anne-Pascale Clairembourg (on la rassure : on a confisqué les pastilles Ricola des journalistes un peu trop en voix), Erika Sainte (Le Serpent aux Mille Coupures), Hugues Hausman (Taxi 4, La Marque des Anges) et David Leclercq, lauréat du concours scénario au BIFFF 2015 et, accessoirement, réalisateur de Happy Birthday Mr Zombie !

 

Première Mondiale

Pays Belgique

Audience ENA

Audio Français

Réalisateur Alexandre Drouet

Casting

Catherine Grosjean, Fanny Roy, Frederik Haugness, Gaetano Vanto, Hugues Hausman, Martin Swabey, Maud Lefebvre, Sebastian Moradiellos

 

Distributeur Alexandre Drouet, Le Projet Cryotopsie

Année 218

Running time 80'

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog