Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #palmares

BIFFF 2017 PALMARES

BIFFF 2017 PALMARES

 

 

PALMARES LONGS METRAGES

Le Prix de la Critique, composé de David Hainaut, Marc Bussens et Olivier Clinckart a décerné le prix suivant Prix de la Critique : The Tunnel (Seong-hun Kim)

 

Le Jury 7e Parallèle, composé de Lucile Poulain, Bénédicte Philippon, Xavier Seron et présidé par Aaron Christensen a décerné le prix suivant :

 

Mention Spéciale : Saving Sally (Avid Liongoren)

 

Prix du 7e Parallèle :

Swiss Army Man (Dan Kwan & Daniel Scheinert)

 

Le Jury Thriller, composé de Kody Kim, Jacques De Pierpont et présidé par Patrick Raynal a décerné le prix suivant :

 

Prix du Meilleur Thriller : At The End of the Tunnel (Rodrigo Grande)

 

Mention Spéciale : Free Fire (Ben Wheatley) pour l'absence totale de temps morts et les 12.622 douilles répandues.

 

Le Jury Européen, composé de Khadija Leclère, Anne-Laure Guégan, Martin Vachiéry, Riton Liebman, Jean-Jacques Rausin et présidé par Sylvain Goldberg a décerné les prix suivants :

 

Méliès d'Argent : Small Town Killers (Ole Bornedal)

 

Mention Spéciale : Orbiter 9 (Hatem Khraiche)

 

 

Le Jury International, composé de Christina Lindberg, Mar Targarona, Macarena Gomez, Axelle Carolyn et présidé par Euzhan Palcy a décerné les prix suivants :

 

Mention Spéciale : Vanishing Time : A Boy who returned (Tae-hwa Um)

Corbeau d'Argent : We Go On (Jesse Holland & Andy Mitton)

Corbeau d'Argent :The Mermaid (Stephen Chow)

Corbeau d'Or : Safe Neighborhood (Chris Peckover)

 

Et le Pégase 2017, Prix du Public, a été décerné à :

The Autopsy of Jane Doe (Andre Ovredal)

 

PALMARES COURTS

Prix Jeunesse : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix BeTv : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Prix La Trois : Nimmer (Lieven Vanhove)

Prix Sabam : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix Fedex : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Grand Prix : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Méliès d'Argent : Siyah Cember (Hasan Can Dagli)

 

Pour le Body Painting:

En 3e place, nous avons Jémymah Raty avec son Fantasmagorie.

En 2e place, applaudissons Amandine Fourny et son Biomechanical

En 1ère place, c'est Ratanak Tan et The Dragon Queen Universe qui remporte le double ticket d’AIR EUROPA, avec une mention spéciale pour la performance de son modèle, Maelleya Jessica, pour sa performance scénique.

 

pour le make up:

Catégorie Amateur :

en 2e place, Aveline STOQUART

A la 1ère place, Annamaria KOUALS

 

Catégorie semi-pro :

A la 3e place, nous avons Valeria ENEA

A la 2e place, Victoria DEPAUL

ET A la 1ère place, Lou EMMANUELLI

 

Catégorie FX,:

en 3e place, nous avons Laetitia MARIETTE

en 2e place, Sandrine LAHOU

et en 1ère place Laetitia DENEVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Attraction Compétition Internationale
BIFFF 2017 Attraction Compétition Internationale

BIFFF 2017

Attraction

Compétition Internationale

 

Ce film de science-fiction russe est le film SF qui a eu les plus gros moyens budgétaires à ce jour, et cela ce vois à l’écran, les scènes du début du film sont a coupé le souffle, une autre scène que je qualifierais de « bucolique » est superbe, mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas déflorer la scène.

 

La tradition russe des films de science-fiction, remonte loin, en fait au début du cinéma sovietitique, une autre tradition respectez par les réalisateurs russes d’aujourd’hui …la longueur 130 mm pour « ATTRACTION ».

 

Pour être honnête, on ne voit pas le temps passer, l’action est prenante, l’action se déroule en souplesse.

Le message pacifiste et contre la violence brutale est évident dans ce film.

 

Le réalisateur Fedor Bondarchuck n’est pas un inconnu, il avait déjà réalisé The 9th Company (2005), sélectionné pour les Oscars et Stalingrad tourné en IMAX en 2013 et qui fut un succès commercial.

 

Je vous recommande de voir ce film.

 

 

 

Original title : Prityazhenie

 

Moscou est en alerte rouge : alors qu’une pluie de météorites est sur le point de traverser le ciel russe, l’armée a détecté un intrus parmi les gros cailloux interstellaires… N’étant pas très chaudes pour une rencontre du 3e type, les grosses huiles de l’état-major ordonnent à leurs avions de chasse de dégommer l’énorme vaisseau extraterrestre, sans prendre en compte un facteur physique essentiel : la force d’attraction terrestre. Une grosse chute plus tard, le vaisseau ennemi a rasé un quartier entier de Moscou, tout en aplatissant des centaines de civils trop curieux pour se planquer. L’armée établit très vite son périmètre de sécurité, tandis que les chaînes d’info du monde entier font péter les Breaking News en commentant les images de chaos qui leur parviennent de la capitale russe. Forcément, avec son ambiance fin du monde, la ville est en ébullition : les extrémistes sont à la fête avec ces nouveaux clandestins, les bagarreurs essorés à la vodka frelatée prévoient déjà un accueil à la Rodney King. Et pourtant, personne n’a encore osé s’approcher de ce monstre échoué sur les décombres d’HLM car, vu la taille de l’engin, ça risque d’être un peu plus rempli qu’un monospace à banquettes repliables. Et vu ce qu’ils viennent de se prendre dans la gueule, pas sûr qu’ils vont amener les merguez et la bière lors de leur première sortie…

 

Cador du cinéma populaire russe, Fedor Bondarchuk est habitué à voir les choses en grand : après The 9th Company (2005) choisi pour représenter la Russie aux Oscars, et Stalingrad (2013) – filmé en IMAX et plus gros succès de tous les temps dans la mère patrie -, il relève un nouveau défi : réaliser le plus gros film SF russe de tous les temps, capable de transformer les blockbusters de Roland Emmerich et de Michael Bay en bricolages d’ados. Pari réussi, Fedor : Attraction est d’ores et déjà une référence en la matière !

 

 

 

Genre/ disaster, monster movie, science-fiction

Compétition/ Compétition Internationale

Première Internationale

 

Pays Russie

Audience ENA

Audio Russe

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur : Fedor Bondarchuck

Casting

Alexander Petrov, Irina Starshenbaum, Rinal Mukhametov

 

Distributeur

Art Pictures Studio

 

Anné 2017

Running time 130'

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

BIFFF 2017

Courts-métrages européens –

Compétition Méliès d’OR 2017

 

Le film de cette compétition que j’ai le plus appréciez est : Siyah Cember (Black Ring), il en effet le plus original et le plus aboutit des films présenter dans cette compétition.

 

Le côté « culturel » et « artistique » est à prendre au second degré, la stupidité des gens qui sont du « Monde » entendez bien sur le « beau monde » ce dévoileras à vous.

 

Mais comme souvent je ne vous en parlerais pas trop, pour ne pas déflorer le sujet.

 

À noter que seul le PUBLIC vote cette année pour le MELIES d’OR.

 

Nous publierons le palmarès dès que nous en aurons connaissance, et l’ensemble des palmarès du BIFFF, pensez pour être sûr de n’en manquer aucun de vos inscrire aux newsletters.

 

Siyah Cember (Black Ring)

 

a film by Hasan Can Dagli

Cast: Turgay Dogan, Dounia Jauneaud, Sait Erol, Yuce Eser

Screenplay: Hasan Can Dagli, Turgay Dogan & Cem Ozuduru

Music: David Kiledjian

Version: No dialogue, Eng. st

2016 / 15 min. / Turkey

 

 

Une mystérieuse rencontre dans une maison abandonnée…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Sputnik

 

a film by Vicente Bonet

Cast: Nikita Yashchuk, Sofia Feord

Screenplay: Abdon Alcaniz

Editing: Vicente Bonet

Music: Francis Hernandez & Pablo Cebrian

D.O.P.: Guillem Oliver

SFX: Onirikal s.l.

Version: Rus. & Spa. O.V., Fre. st

20 16 / 23 min. / Spain

 

Suite à un problème technique, un cosmonaute ne peut revenir sur Terre vivant ; attendant sa fin tragique, il fait néanmoins une rencontre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Dawn of the deaf

 

a film by Rob Savage

Cast: Caroline Ward, Stephen Collins

Screenplay: Rob Savage

Music: Patrick Jonsson

Version: British Sign O.V., Eng. st

2016 / 12 min. / U.K.

 

Quand un son étrange anéantit la population entendante, les sourds se réunissent afin de survivre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Bon Appétit

 

a film by Erenik Beqiri

Cast: Arben Bajraktaraj, Romir Zalla, Ema Andrea, Elvin Minaj

Screenplay: Erenik Beqiri

Music: Moby & Rael Hoxha

Version: O.V., Eng. st

2016 / 18 min. / Albania

 

Un homme erre dans les sombres recoins d’un bâtiment abandonné;

un serveur l’y attend avec un dîner spécial…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

When demons die

 

a film by Daniel Ruebesam

Cast: Jonathan Ohlrogge, Crispian Belfrage

Screenplay: Daniel Ruebesam

Music: Jasmin Reuter

Version: Eng. O.V.

2016 / 18 min. / Germany

 

Il a 8 ans et n’a jamais quitté sa maison car de dangereuses créatures vivent à l’extérieur; il devra pourtant en sortir !

 

Le court-métrage belge, gagnant de la veille…

(Voir le palmarès sur les courts-métrages belges)

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Drip Drop

 

a film by Jonna Nilsson

Cast: Siham Shurafa

Screenplay: Fredrik Myrtell

Music: Benny Persson

D.O.P.: Joachim Heden

SFX: Truls Berlin

Version: Eng. O.V.

2016 / 8 min. / Sweden

 

Plus d’eau à la maison ! Ouf, elle finit par revenir ; … mais pas sous sa forme originelle !

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Animal

 

a film by Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Cast: Mbissine Thérèse Diop, Issaka Sawadogo, Bass Dhem, Lazare Minoungou, Ibrahim Darboe, Joahkim Sigué, Ablaye Bathily

Screenplay: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Editing: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Music: Raphaël Martinez Bachel

D.O.P.: Xavier Dolléans

Version: Wollot O.V., Fre. st

2017 / 17 min. / France

 

 

Jawak vit reclus avec un étrange animal dont il prend soin. Il prépare sa vengeance…

 

 

Voir les commentaires

Nuit des blogs

Nuit des Blogs

 

Bonjour,

je participe à un concours de blogs francophone, il vous suffit pour voter de suivre le lien et de cliquer pour voter, soutenez moi votez :) .

Pensez également à partager ;)

 

 

#Concours #Francophone #Fantastique #Cosplay #Jeux

Voir les commentaires

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

BIFFF 2017

13th Belgian Film Day :

Short Films

Palmarès

 

Prix

•le Grand Prix du Festival (Prix Michel Devillers), qui recevra aussi le Prix Fedex, et qui désignera le court belge participant à la compétition pour le Méliès d’Argent (séance le 8 avril à 12h30)

•Prix Sabam (2000 euro)

•Prix BeTv (multidiffusion du court métrage primé)

•Prix La TROIS (multidiffusion du court métrage primé)

•Prix Jeunesse (jury constitué de gagnants du concours de scénarios organisé par la Confédération Parascolaire)

 

La Compétition du court-métrage est organisée avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Grand Prix du Festival (Prix Michel Devillers),

Prix Fedex,

court belge pour la compétition pour le Méliès d’Argent (séance le 8 avril à 12h30)

Prix BeTv (multidiffusion du court métrage primé)

 

Spooked

 

Un film de Emma Spook & Gil Gloom

Cast: David Mora, Leslie Mahler, David Zella, Yvan Delatour, Héloïse Lecouvey

Scénario: Emma Spook & Gil Gloom

Montage: Pauline Vergne & Fred Cavender

Musique: Karél Psota & Punish Yourself

D.O.P.: Thomas Pantalacci

SFX: Jean-Christophe Spadaccini

Version: Eng. O.V., Fr. st

2016 / 11 min. / Belgique/France

 

La rencontre entre une famille américaine pro-Trump et un démon ancestral nommé Darken…

 

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Prix La TROIS

(multidiffusion du court métrage primé)

Nimmer

 

Un film de Lieven Vanhove

Cast: Sarah Eisa, Geert Vandyck

Scénario: Lieven Vanhove

Musique: Adriaan Swerts

D.O.P.: Marc Van Acker

SFX: Tim Vandekerckhove, Pieter Swusten & Raf Schoenmakers

Version: No dialogue

2016 / 16 min. / Belgique

 

Un homme cherche une solution ultime afin de sauver sa femme d’un effrondement imminent…

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Prix Jeunesse

jury

(constitué de gagnants du concours de scénarios organisé par la Confédération Parascolaire)

et

Prix Sabam

(2000 euro)

 

Downside Up

 

Un film de Peter Ghesquiere

Cast: Tineke Van Haute, Peter Janssens, Nico Sturm, Helene De Vos, Milo Huyghebaert

Scénario: Peter Ghesquiere, Nicolas Daenens, Jochen Decostere & Kobe Van Steenberghe

Montage: Jochen Decostere, Toon Mertens & Kobe Van Steenberghe

Musique: Hannes De Maeyer

D.O.P.: Robrecht Heyvaert

SFX: Hans Lettany

Version: Ned. O.V., Fr. st

2016 / 15 min. / Belgique

 

Un monde où tous sont trisomiques et y vient «au monde» Eric, un garcon «différent» !

 

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Autre films en compétitions

 

Rabbid Jacob

 

Un film de Donovan Alonso-Garcia

Cast: Camille de Leu, Pierre Nisse, Olivier Bonjour, Dan Sluijzer, Kevin Dudjasienski

Scénario: Donovan Alonso-Garcia

Montage: Donovan Alonso-Garcia & Thomas Vanthuyne

Musique: Jérôme Gaillard

D.O.P.: Romain Ferrand

Version: Fr. O.V.

2017 / 20 min. / Belgique/ France

 

 

Deux météorites s’écrasent sur Bruxelles. Jacob a juste un peu de temps pour rétablir l’ordre et la morale…

 

Ampersand

 

Un film de Charlotte Dewulf

Cast: Tiemen Van Haver, Celine Verbeeck, Joren Seldeslachts, Carry Geossens

Scénario: Charlotte Dewulf

Musique: Hans Mullens

D.O.P.: Bart Van Otterdijk

Version: Ned. O.V., Eng. st

2016 / 15 min. / Belgique

 

 

Dans cette ville, vous pouvez boire les mots ; ainsi, avant de pouvoir parler, vous devez boire une bouteille de mots…

 

Stacey en de Alien

 

Un film de Nelson Polfliet

Cast: Renée Vervaet, Ineke Nijssen, Anouk Fortunier

Scénario: Nelson Polfliet

Montage: Nelson Polfliet & Joppe Van Den Brande

Musique: Duchka Walraet

D.O.P.: Victor Maes

Version: Fr. O.V., Eng. st

2016 / 15 min. 04 / Belgique

 

 

Sa mère est morte et Stacey l’assume en créant un monde de rêves, dans lequel s’invitent un voisin curieux et une mystérieuse créature …

 

Gerontophobia

 

Un film de Boris Sverlow

Cast: Marieke Dilles, Maarten Ketels

Scénario: Boris Sverlow & Johan Verschueren

Montage: Boris Sverlow

Musique: Frederik van de Moortel

D.O.P.: Jonas Wellens & Paul Delissen

SFX: Jonas Wellens, Paul Delissen, Boris Sverlow & Alain Maessen

Version: Eng. O.V.

2016 / 15 min. 17 / Belgique/Pays-Bas

 

 

Dans le futur, la science continue sa quête de l’éternelle jeunesse… mais se plante, lâchant une toxine qui accélère le vieillissement…

 

Juliette

 

Un film de Lora D’Addazio

Cast: Sarah Lefèvre, Sarah Messens, Eve Lousa Oppo

Scénario: Lora D’Addazio

Montage: Lora D’Addizio

Musique: Nicolas Grombeer

D.O.P.: Lora D’addazio

Version: Fr. O.V., Eng. st

2016 / 6 min. 37 / Belgique

 

Juliette se retrouve malheureusement dans la même voiture que deux filles super provocantes qui ne prêtent aucune attention à la route.

 

This is how I disappear

 

Un film de Domien Huyghe

Cast: Violet Braeckman, Gilda de Bal, Jaela Cole, Sam Bogaerts

Scénario: Domien Huyghe

Monatge: David Verdurme

Musique: Bart van Lierde

D.O.P.: Jurgen Willocx

Version: Ned. O.V., Eng. st

2016 / 16 min. 53 / Belgique

 

 

Donner sa vie en acceptant l’euthanasie obligatoire à 65 ans est considéré comme un acte de solidarité ; Ella et Fien deviennent pourtant amis en attendant la fin…

 

Patient Zéro

 

Un film de Lars Damoiseaux

Cast: Brenda Bertin, Charlotte Anne Bongaerts, Johan Dekeyser, Annick Christiaens, Adil El Arbi, Sieber Marly

Scénario: Lars Damoiseaux & Eveline Hagenbeek

Music: Hannes De Maeyer

Version: Eng. & Pol. O.V., Eng. st

2016 / 3 min. / Belgique

 

 

Une expérience de rajeunissement esthétique dans un hôpital polonais tourne au plus mal…

 

 

 

BIFFF 2017

Voir les commentaires

Le Brussels Film Festival menacé

Le Brussels Film Festival menacé

 

Les pouvoirs publics nous lâchent

L'incompréhension

 

 

Créé en 1974, le Brussels Film Festival (Festival du Film de Bruxelles) se consacre au cinéma européen depuis 2003. Au coeur de la Capitale Européenne, le Festival présente chaque année près de 100 courts et longs métrages belges et européens. Des avant-premières mais aussi des découvertes, petites pépites du 7ème art que le public ne pourrait pas découvrir autrement, des séances événementielles, des projections gratuites en plein air, le tout présenté par des invités prestigieux.

 

Sans oublier les rencontres professionnelles, leçons de cinéma, ciné-concerts, bourses et autres initiatives attirant des milliers de festivaliers et professionnels issus des 4 coins de l’Europe. Et pourtant, malgré ce succès, le Brussels Film Festival 2017 risque bien d’être raboté -voire même annulé- pour sa prochaine édition prévue du 16 au 22 juin à Flagey. Les pouvoirs publics, la Fédération Wallonie Bruxelles et la Région Bruxelles Capitale, ont en effet pris la décision de supprimer leurs subsides. Sans eux, le Festival ne peut pas poursuivre son aventure. Sans eux, Bruxelles perd un événement majeur dans son paysage culturel. Sans eux, il en sera fini de découvrir des talents européens tels que Tom Tykwer, Joachim Lafosse, Gustave Kervern et Benoît Delépine et bien d’autres dont les premières oeuvres ont pu être découvertes au festival. Sans eux, le tapis rouge bruxellois n’accueillera plus des personnalités comme Charlotte Rampling, Alan Parker, Michel Piccoli, Bertrand Tavernier, Volker Schlöndorff, Jacques Doillon, Marie Gillain, Bouli Lanners, Guy Bedos, Michel Boujenah, Peter Greenaway, Micheline Presle, Thomas Bidegain, Bruno Dumont, Samuel Benchetrit, Anna Mouglalis, Jean-Paul Rouve, Mathieu Amalric, Vincent Lindon, Jean-Paul Belmondo et bien d’autres qui l’ont honoré de leur présence.

 

Le Festival avait déjà subi des baisses de budget et se déroulait par la seule volonté d’une poignée de passionnés, aujourd’hui usés et abattus par l’absence de perspective culturelle des pouvoirs publics. 170.000€ de budget en moins, c’est la base même du financement du Festival qui disparaît. Pourtant, plus de 70 partenaires souhaitent toujours soutenir et participer au Festival. Pourtant, malgré les difficultés budgétaires et les circonstances difficiles de 2016 (les alertes attentats, la grève générale et le foot), le Festival se portait bien. Les médias n’ont jamais autant soutenu l’événement. Et le public était toujours au rendez-vous par milliers. Mais le Festival risque bien d’être sacrifié.

 

L’équipe du Festival avait bien entendu avancé dans la préparation de sa prochaine édition. Après l’immense succès de La Fête à Guy Bedos, une nouvelle Fête à… était prévue, l’invité d’honneur 2017 avait confirmé sa présence, et une rétrospective événementielle était prête….

 

L’équipe souhaite se battre malgré tout pour présenter une édition 2017. Encore faut-il que les ministres concernés laissent une chance au Festival d’exister.

 

N'hésitez pas à communiquer votre soutien au Festival auprès des ministères concernés : Vervoort (Ministre Président de la Région Bruxelles Capitale) et Greoli (Ministre de la Culture).

 

 

Partagez avec nous votre incompréhension écrivez à :

slahy@gov.brussels,nngoma@gov.brusselset valerie.delprat@gov.cfwb.be

.

 

 

Communiqué de presse

Lieu de projection

Lieu de Projection

Voir les commentaires

Palmarès Concours d’écriture « Nouveaux  mondes et trahisons

Palmarès

Concours d’écriture

« Nouveaux mondes et trahisons ».

Fleuve Editions.

 

Chers auteurs et participants,

 

Tout d’abord, je tiens en tant que directeur de la collection Outre Fleuve à vous remercier pour votre participation au concours d’écriture « Nouveaux mondes & trahisons » que nous avons lancé avec Michel Robert pour président.

 

Vous avez été nombreux à nous envoyer vos textes, et se plonger dans vos univers pleins d’inventivité et d’imagination a été une très belle expérience, une grande aventure, légèrement étourdissante, mais passionnante.

 

Je ne peux donc que vous encourager tous à poursuivre et persévérer dans vos envies d’écrire, de continuer à créer des histoires originales et exaltantes en n’écoutant que vos envies et votre inspiration foisonnante. Donner vie à des personnages, les jeter dans de folles péripéties demande beaucoup de temps et d’énergie, un grand investissement personnel, mais n’oubliez jamais que la première des récompenses, c’est le plaisir que vous y prenez. Et celui-ci sera partagé par vos lecteurs.

 

Faire un choix final n’a pas été chose facile, cependant, trois manuscrits se sont finalement détachés et seront publiés par Librinova. Il s’agit de :

 

 

1. La Bibliothèque des existences, de Thomas Gerbaud, qui remporte donc le premier prix décerné par Librinova et qui comprend : la correction du texte, la création d’une couverture, la publication numérique, un suivi des ventes. Félicitations !

 

 

2. Les Gardiens – L’Éveil, d’Ophélie Wilczynski, qui remporte le second prix de Librinova : la création d’une couverture, la publication numérique et le suivi des ventes.

 

 

3. Ayana, de Valérie Verdenet, qui occupe la 3e marche du podium et remporte : la création d’une couverture, la publication numérique et le suivi des ventes.

 

Nous leur souhaitons à tous trois beaucoup de succès avec Librinova !

 

Je sais que vous attendez tous le nom du lauréat. Malheureusement, le jury n’a pas sélectionné de vainqueur pour être publié dans la collection « Outre Fleuve ».

 

 

La première raison qui nous a conduits cette décision difficile est, pour un certain nombre de textes, le non respect du thème imposé. En effet, la découverte et l’exploration de nouveaux mondes ainsi que le motif de la trahison devaient être partie prenante de votre histoire, ils devaient en être des ressorts essentiels. Cela n’a pas toujours été le cas, et il ne nous était pas possible d’élire un texte ne répondant pas complètement aux critères imposés, aux dépens des autres.

 

 

La seconde tient au fait que parmi les textes que nous avions sélectionnés, malgré le plaisir pris à les découvrir, et les bons moments de lecture passés, aucun ne s’est détaché, nous permettant, à l’unanimité du jury, de le proclamer vainqueur.

C’est donc un peu déçus, et avec une pointe de frustration, que nous avons finalement décidé de ne pas élire de Lauréat.

Cependant, comme je vous l’ai dit plus haut : persévérez ! Continuez à écrire, à créer, à inventer et à faire vivre l’Imaginaire. Votre talent conjugué à la persévérance vous donnera tôt ou tard raison.

 

 

Et n’hésitez pas à nous faire parvenir vos manuscrits à : http://www.fleuve-editions.fr/livres-romans/deposez-votre-manuscrit/. . Nous continuerons de vous lire avec la même curiosité et envie.

 

En vous remerciant encore mille fois pour votre participation, votre enthousiasme et votre passion pour les mondes de l’Imaginaire.

 

À très bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Stéphane Desa

Directeur de collection « Outre Fleuve »

 

Communiqué de Presse

Voir les commentaires

Pedro Almodóvar lors des Goyas 2010

Pedro Almodóvar lors des Goyas 2010

PEDRO ALMODOVAR

président du

70em Festival de CANNES

 

Nous venons d’apprendre que le Jury du 70 Festivals de Cannes sera présidé par Pedro Almodovar.

 

« Je suis très heureux de fêter le 70e anniversaire du Festival du film de Cannes dans cette fonction si privilégiée. Je suis reconnaissant et honoré et j'ai le trac…"Être président du jury est une lourde responsabilité et j’espère être à la hauteur des circonstances… Je peux vous dire que je vais me dévouer corps et âme à cette tâche, qui est à la fois un plaisir et un privilège", " a déclaré Pedro Almodovar, 67 ans, cité dans le communiqué

 

 

 

À noter toujours dans le cadre du Festival de Cannes que Pierre Lescure ( 2 juillet 1945 (Choisy-le-Roi - France) vient d’être réélu président du Festival de Cannes pour les 3 années à venir.

 

Biographie

 

Après avoir passé ses premières années à Calzada de Calatrava, Pedro Almodóvar déménage avec ses parents à l'âge de 8 ans (un doute plane encore sur sa véritable année de naissance) en Estrémadure. Issu d'une famille relativement pauvre de muletiers d'une région ravagée par la Guerre d'Espagne, il grandit entouré de femmes, ce qui ne sera pas sans conséquence sur son cinéma. Élève particulièrement doué, il étudie chez les Pères Salésiens et les Franciscains, une expérience douloureuse qui lui fera perdre la foi et motivera une certaine aversion pour la religion. Pour se détendre et sortir du carcan stricte de cette éducation, il fréquente assidûment les salles obscures.

 

 

A 17 ans, Pedro Almodóvar. part pour Madrid, seul, sans argent et sans travail, avant d'entamer un tour d'Europe qui le mène à Londres et Paris. Il souhaite ainsi apprendre le cinéma, mais, sur ordre de Franco, l’École Officielle du Cinéma vient de fermer ses portes. Après plusieurs petits boulots, il décroche un emploi de bureau à la Compagnie nationale de téléphone espagnole où il reste douze ans. Parallèlement, il écrit des scénarii, tourne, de 1974 à 1979, des courts-métrages en Super 8, fait la connaissance de Carmen Maura, ce qui l'entraîne à faire du théâtre au sein de la troupe indépendante "Los Goliardos" (au sein de laquelle il montre un goût certain pour le travestissement), et fonde un groupe punk-rock parodique "Almodovar y McNamara".

 

Avec l'arrivée de la démocratie en Espagne, il réalise, sur une période d'environ un an et demi, son premier long métrage Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier. Un film tourné en 16 mm, avec un budget dérisoire, et qui marque sa première collaboration avec l'actrice Carmen Maura. Alors que le mouvement culturel la Movida se développe, il tourne Le Labyrinthe des passions et Matador qui révèlent Antonio Banderas. Scénariste et réalisateur, il ajoute une corde à son arc en 1986, en fondant avec son frère Agustin Almodovar (qui abandonne sa carrière d'ingénieur en chimie pour produire des films), la société de production El Deseo (le désir). Le premier film produit par la société est La Loi du désir (sixième long métrage du cinéaste) en 1987. Par la suite, ils produiront tous les films réalisés par Pedro Almodóvar. Ce dernier prouve qu'il peut être omniprésent sur un projet en enfilant également les costumes de chef décorateur et de compositeur. A l'instar de son frère, il lui arrive même de faire quelques apparitions hitchcockiennes dans certains de ses films, comme dans La Loi du désir.

 

Baroque, adepte du kitsch et de la parodie, Pedro Almodóvar se fait un nom au-delà des frontières espagnoles avec Femmes au bord de la crise de nerfs, en 1988. Le cinéaste se montrant fidèle à ses acteurs, son cinéma est truffé de figures récurrentes, parmi lesquelles Carmen Maura, Victoria Abril, Penélope Cruz, ou encore Antonio Banderas, seule icône masculine de la filmographie de ce "réalisateur à femmes". Ce dernier se montre également assidu à Cannes, qu'il visitera à six reprises : 1992 (membre du jury), 1999 (en compétition avec Tout sur ma mère), 2004 (La Mauvaise éducation projeté en ouverture), 2006 (en compétition avec Volver), 2009 (en compétition avec Etreintes brisées) et 2011 (en compétition avec La Piel que Habito).

 

Avec Tout sur ma mère, qu'il dédie à sa mère, Pedro Almodóvar rafle un nombre impressionnant de prix : Prix de la mise en scène à Cannes, Oscar et César du Meilleur film étranger, Golden Globe et même sept Goya ! Trois ans après, il récidive avec Parle avec elle, et fait mieux encore : Oscar du Meilleur scénario, cinq prix EFA, deux BAFTA, le Nastro d'Argento, le César et beaucoup d'autres prix partout de par le monde, exception faite de l'Espagne. En 2004, il a l'honneur d'ouvrir la 59e cérémonie du Festival de Cannes avec sa Mauvaise éducation, une première pour un film espagnol. Avec ce film intimiste rappelant l'adolescence du réalisateur chez les Franciscains, il révèle un nouveau talent en la personne de Gael Garcia Bernal.

 

Deux ans plus tard, sa nouvelle comédie dramatique, Volver (portrait presque autobiographique de trois générations de femmes au sein de la classe ouvrière), lui permet de retrouver après 17 ans d'absence sa première égérie, Carmen Maura. Il réalise ensuite un rêve, en tournant à Lanzarote Les Etreintes brisées, île découverte pour la première fois par le cinéaste quelques mois après la mort de sa mère. Comme bien souvent au cours de la carrière du réalisateur, cette parenthèse nostalgique est suivie d'un film sombre : le thriller La Piel que Habito. Alternant les registres, c'est avec une comédie "aérienne", Les Amants passagers, qu'il revient deux ans plus tard.

 

En 2016, son 20ème long métrage, Julieta, évoque des thématiques qui lui sont chères comme celles du destin, de la culpabilité et de cette force mystérieuse et insondable qui nous pousse à quitter les personnes que nous aimons. (Source allociné)

 

 

 

Filmographie

Année 2016

Julieta

 

Année 2013

Les Amants passagers

 

 

Année 2011

La Piel que Habito

 

Année 2009

Etreintes brisées

 

Année 2008

La Conseillère anthropophage Court métrage

 

Année 2007

Viva Pedro: The Life & Times of Pedro Almodóvar

 

Année 2003

La Mauvaise éducation

 

Année 2002

Parle avec elle

 

Année 1998

Tout sur ma mère

 

Année 1997

 

En chair et en os

 

Année 1995

La Fleur de mon secret

 

Année 1993

Kika

 

Année 1991

Talons Aiguilles

 

 

Année 1990

Attache-moi !

 

Année1989

Femmes au bord de la crise de nerfs

 

Année 1987

La Loi du désir

 

Année 1986

Matador

 

Année 1985

Tráiler para amantes de lo prohibido (TV)

-

Année 1984

Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?

Année 1983

Dans les ténèbres

 

Année 1982

Le Labyrinthe des passions

 

Année 1980

Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier

 

Année 1978

Salomé Court métrage

 

Année 1977

Sexo va, sexo viene Court métrage

 

Année 1976

Muerte en la carretera Court métrage

Sea caritativo Court métrage

Tráiler de "Who's Afraid of Virginia Woolf ?" Court métrage

 

1975

Blancor Court métrage

El sueño, o la estrella Court métrage

Homenaje Court métrage

La caída de Sódoma Court métrage

 

Année1974

Dos putas, o historia de amor que termina en boda Court métrage

Film político Court métrage

Voir les commentaires

Palmarès officiel 2017

44e Festival International

de la Bande Dessinée d’Angoulême

Du 26 au 29 janvier 2017

 

 

 

Palmarès officiel 2017

 

 

 

FAUVE D'OR - PRIX DU MEILLEUR ALBUM

 

Paysage après la bataille

Philippe de Pierpont et Éric Lambé, Actes Sud BD/Frémok

 

FAUVE D'ANGOULÊME - PRIX SPÉCIAL DU JURY

 

Ce qu'il faut de terre à l'homme

Martin Veyron, Dargaud

 

 

FAUVE D'ANGOULÊME - PRIX DE LA SÉRIE

 

Chiisakobe, tome 4

Minetaro Mochizuki, Le Lézard Noir

 

 

FAUVE D'ANGOULÊME - PRIX RÉVÉLATION

 

Mauvaises filles

Ancco, Cornélius

 

 

FAUVE D'ANGOULÊME - PRIX DU PATRIMOINE

Le Club des divorcés, Tome 2

Kazuo Kamimura chez Kana

 

 

 

FAUVE D'ANGOULÊME - PRIX DU PUBLIC CULTURA

L'Homme qui tua Lucky Luke

Matthieu Bonhomme chez Lucky Comics

 

 

 

FAUVE POLAR SNCF

 

L'Été Diabolik

Alexandre Clérisse et Thierry Smolderen, Dargaud

Voir les commentaires

Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes

44e Festival International

de la Bande Dessinée d’Angoulême

Du 26 au 29 janvier 2017

 

Palmarès des Prix Découvertes de la 44e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

 

 

 

Fauve d'Angoulême - Prix Jeunesse

La Jeunesse de Mickey

de Tébo chez Glénat

 

 

Mickey Mouse a (enfin) vieilli, et son arrière-petit neveu ne se lasse pas de questionner son célèbre aïeul sur ses aventures. Et pour cause, depuis sa première apparition en 1928, Mickey a tout vu et tout vécu ! Avec malice, le Français Tebo donne à Mickey un rôle de conteur (voire parfois de menteur), avec un trait qui rend brillamment hommage aux cartoons et à l'animation des premières années.

 

 

Tébo est né à Caen en 1972. Il crée dans Tchô ! la série Samson et Néon, dont le premier album est sorti en 1999, Captain Biceps (6 tomes parus) et Comment Dessiner ? avec Zep. Toutes ces séries sont adaptées en séries TV. Tébo a également illustré les livres scientifiques In Caca Veritas, In Pipi Veritas et Je pète donc je suis. En septembre 2010, Comix Buro a publié un sketchbook sur son travail. En 2011, il intègre l’équipe de Spirou pour la série L’Atelier Mastodonte. En 2012, Hélène Bruller lui écrit des textes pour une nouvelle série de livres jeunesse dans la collection Glénat Poche, son nom : Psicopattes (qui va être adaptée en série animée). Tebo est également le scénariste des trois tomes d’Alice au pays des singes, dessinés par Keramidas et publiés chez Glénat. Dernièrement, il a créé la série animée César et Capucine avec le producteur Futurikon pour la chaine France 5.

 

 

 

 

Palmarès des Prix Découvertes

Prix des écoles d'Angoulême

 

La Cantoche T.1 « Premier service » de Nob chez BD Kids

Toujours drôles et percutantes, les histoires de La Cantoche vous rappelleront des situations vécues par la plupart des élèves scolarisés. Au programme : amitiés, haines, jalousies, coups bas, glissades, gourmandises… Mais aussi pique-nique et barbecue, car l’ambiance cantine ne s’arrête pas au simple réfectoire de l’école. À la récré ou en classe verte, on passe son temps à manger et les blagues ne s’arrêtent jamais.

 

Palmarès des Prix Découvertes

Prix des collèges

 

Ninn, Tome 1 « La ligne noire » de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet chez Kennes.

 

Ninn fut découverte tout bébé dans le métro parisien par deux ouvriers effectuant des réparations sur les voies. Aujourd'hui, Ninn a onze ans et le métro est son univers. Elle en connaît le moindre recoin et s'y sent comme chez elle. Mais en dépit de sa joie de vivre, Ninn se pose mille questions. D'où vient-elle ? Quels sont ces souvenirs lointains et incompréhensibles qui hantent ses souvenirs, elle qui n'a jamais mis le pied hors de Paris ? Pourquoi voit-elle, depuis peu, des essaims de papillons parcourir les galeries, invisibles aux yeux de tous sauf aux siens ? Toutes ces questions la taraudent, d'autant qu'une sourde menace la traque sans répit…

 

Palmarès des Prix Découvertes

Prix des lycées

 

L'Homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme chez Lucky Comics.

Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la bourgade boueuse de Froggy Town. Comme dans de nombreuses villes de l'Ouest, une poignée d'hommes y poursuit le rêve fou de trouver de l'or. Luke souhaite y faire une halte rapide. Mais il ne peut refuser l'aide qui lui est demandée : retrouver l'or dérobé aux pauvres mineurs du coin la semaine précédente. Avec l'aide de Doc Wesnedsay, Lucky Luke mène une enquête dangereuse, car il est confronté à une fratrie impitoyable qui fait sa loi à Froggy Town, les Bone...

 

Palmarès des Prix Découvertes

Concours de la BD scolaire, parrainé par la MGEN

Prix d'Angoulême de la BD scolaire

Monde à part, Clémence André

Palmarès des Prix Découvertes

Concours de la BD scolaire

Prix Coup de coeur

Dans un monde sans berger, Léopold Kalinda

Palmarès des Prix Découvertes

Concours de la BD scolaire

Prix Scénario

Bien vu Monsieur Darwin, Kerrian Giammattei

Palmarès des Prix Découvertes

Concours de la BD scolaire

Prix Graphisme

Dessins jetés, Elliot Royer

Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes

Prix Jeunes Talents

Premier Lauréat

Jeux Olympiques des Athlètes Aléatoirement Répartis, Nassim Sarni

 

Deuxième Lauréat

Jour 1 : Qu'est ce que je fous là ?, Fabien Roché

 

Troisième Lauréat

L'Étang, Yannick Grossetête

Prix Jeunes Talents région

Pour une vie meilleure, Théo Masson

 

Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes
Palmarès des Prix Découvertes

Challenge digital

Premier Lauréat

Vidu et Batraf pour leur oeuvre interactive

L'Immeuble

 

Deuxième Lauréat

Antoine Maillard pour son oeuvre interactive

Roaxaca Zone

 

Troisième Lauréat

Camille Prieur de la Comble et Vincent Malgras pour leur oeuvre interactive L'Odyssée 2.0

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog