Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>

Articles avec #cinema

Rencontre Star Trek French Club DIJON

Rencontre

Star Trek French Club

DIJON

 

Une adhérente de la région Bourgogne-Franche-Comté vous propose une rencontre locale à Dijon le samedi 16 décembre 2017. Rendez-vous à 14h près de la fontaine de la place Émile Zola à Dijon.

 

Au programme :

- visionnage improvisé d'épisodes et/ou de films Star Trek, chez elle (il y aura des chips et quelques bières pour accompagner, vous pouvez amener des trucs à grignoter ou à boire si vous le souhaitez).

 

 - repas dans un restaurant autour de la place Emile Zola.

 

- éventuellement fin de soirée chez elle s'il y a des motivé.e.s.

 

 

Rendez-vous à 14h près de la fontaine de la place Emile Zola (place situé à 5 minutes de l'arrêt Monge du T2 et à une grosse dizaine de minute à pied de la gare SNCF).

 

Les inscriptions sont ouvertes à tou.te.s (adhérent.e ou non) jusqu'au dimanche 10 décembre à 20h.

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas !

 

 

Rendez-vous à 14h près de la fontaine de la place Émile Zola à Dijon.

Voir les commentaires

Entretien Anne Delabre 7e genre

Entretien avec

Anne Delabre

Présidente de l'association :

« Le 7e genre ».

 

Bonjour Anne Delabre,

Vous êtes la présidente de 7e genre, depuis quand existe-t-elle et quels sont les buts de l’association ?

 

Anne Delabre,

Le ciné-club Le 7e genre existe depuis avril 2013 au cinéma Le Brady à Paris, mais l’association a été créée en janvier 2015. Elle a pour objectif de pérenniser et développer les activités du 7e genre, à commencer par le ciné-club. Le slogan a été dès le départ « Le ciné-club qui défie les normes ». Les films choisis proviennent de tous pays, toutes époques, tous styles mais ils abordent tous, d’une manière ou d’une autre, les questions de genres et de sexualités minoritaires.

 

L’idée est d’allier un côté purement cinéphilique et une approche plus sociologique, historique, économique et politique du cinéma, en recontextualisant le film dans son époque de réalisation et de sa sortie. Dans la mesure où nous programmons des films ayant plus de quinze ans, il s’agit  aussi de mesurer la distance qu’il peut y avoir en terme de réception entre hier et aujourd’hui. Ce qui nous tenait aussi très à cœur, à l’heure des DVD, du streaming, de la VOD, c’était de défendre l’expérience collective que permet la salle de cinéma et le grand écran.

 

 

Stéphane Dubois,

Au cours de l’année, vous organisez quelles manifestations ?

 

 Anne Delabre,

Nous organisons principalement des séances de ciné-club au Brady, avec des projections suivies d’un débat avec un(e) invité(e) (réalisateur/rice, scénariste, critique, universitaire, etc). Mais Le 7e genre est aussi régulièrement invité pour des ‘cartes blanches’ dans différents festivals à Paris et en régions (Ecrans Mixtes à Lyon, Ciné-Marges à Bordeaux, etc). Je fais également des projections-débats et des conférences autour de thématiques traitées par Le 7e genre auprès de différents publics (scolaires, universités populaires, maisons d’arrêt et).

   

Stéphane Dubois,

Depuis quand organisez-vous « Cinéma bis » ?

Parlez-nous de la prochaine soirée du 4 décembre.

 

Anne Delabre,

Chaque année, nous consacrons une ou deux séances au ‘cinéma bis’ car il aborde souvent les questions qui nous intéressent : la trangression, et notamment en matière de sexualités. C’est aussi un clin d’œil au cinéma qui nous accueille depuis le début, le Brady, temple du bis pendant de nombreuses années !

 

Après avoir programmé Le Cavalier noir/The Singer not the Song l’an dernier, nous proposons le 4 décembre un autre film de Roy Ward Baker, Dr Jekyll and sister Hyde, avec comme invité Nicolas Stanzick, journaliste et auteur du livre de référence ‘Dans les griffes de la Hammer’ et de l’anthologie ‘Midi-Minuit fantastique’ (dont le volume 3 doit paraître début 2018). Il y aura aussi une petite surprise en début de séance, en souvenir des années ‘bis’ du Brady

 

 

Stéphane Dubois,

Pour 2018, vous avez déjà un calendrier de vos initiatives, vous pensez développer ou proposer  des nouveautés dans vos actions ?

 

 Anne Delabre,

En 2018, nous continuons le ciné-club au Brady avec des pépites du cinéma et des séances ‘hors les murs’ sont aussi au programme. Notamment un ciné-concert (gratuit) autour de films muets avec accompagnement musical ‘en live’ à la Fondation des Etats-Unis à la Cité universitaire internationale de Paris lundi 12 février. Egalement un partenariat dans le cadre d’un nouveau festival parisien autour du désir au féminin en juin mais il est encore un peu tôt pour en parler plus en détails…

 

 

  

 

Dr Jekyll and Sister Hyde

 

Séance du 4 décembre 2017 : Dr Jekyll and Sister Hyde

 

Lundi 4 décembre à 20h30 au cinéma Le Brady (39 Bd de Strasbourg, Paris 10)

 

Séance spéciale ‘cinéma bis’ !

 

Dr JEKYLL AND SISTER HYDE

 

Un film de Roy Ward Baker (G.B. – 1971 – 1h37)

 avec : Ralph Bates, Martine Beswick, Gerald Sim

 Scénario : Brian Clemens (d’après l’oeuvre de Robert Louis Stevenson)

 

Pour espérer atteindre l’immortalité, le Dr Jekyll décide de prendre des hormones féminines, persuadé qu’elles lui permettront de mieux se préserver contre les ravages du temps ! Et devient ainsi Sister Hyde…

 

Adapté de nombreuses fois à l’écran (Rouben Mamoulian, Victor Fleming, Jean Renoir..), le mythe de Dr Jekyll et Mister Hyde trouve ici une variante particulièrement transgressive : thématique transgenre, homosexualité refoulée, désirs multiples et érotisme pervers, etc. Le film de Roy Ward Baker, qui profite du relâchement de la censure en ce début des années 70, sera l’une des dernières réussites du studio britannique La Hammer. Le scénario brillant de Brian Clemens, aussi subtil qu’inventif, réussit le pari (osé) de proposer une véritable ‘guerre des sexes’ dans un seul corps…

 

Notre invité : Nicolas Stanzick, journaliste, auteur du livre Dans les griffes de la Hammer (Le Bord de l’eau Editions)

Entretien Anne Delabre 7e genre
Entretien Anne Delabre 7e genre

Cinéma Le Brady

Voir les commentaires

Entretien avec  Fanny Capretta et Cindy  Colpaert pour « le Passage »

Entretien avec

  Fanny Capretta

et

Cindy  Colpaert

pour « le Passage »

 

Stéphane Dubois

Bonjour Fanny pouvez-vous déjà dirent à nos internautes, comment vous êtes devenu actrice, comment vous est venu l’envie d’interpréter des rôles au cinéma (voir au théâtre) ? Vous avez suivi des cours d’art dramatique 

 

Fanny,   je suivais un bac littéraire musique et piano jazz quand j’ai découvert le théâtre au lycée.  Ce sont « Les bonnes «  de Jean Genet qui m’ont donné envie de faire ce métier. Après l’obtention du bac, je suis rentrée une année au conservatoire de Dijon avant d’intégrer l’ERAC : école régionale d’acteurs de Cannes, pour trois ans. 

 

Cindy

Et bien, la comédie n'a pas été une évidence tout de suite ! J'ai commencé très tôt avec la musique depuis l’Age de 6 ans, puis j'ai été amenée à jouer dans un épisode de "l'Instit" lorsque j'avais 11 ans. J'en avais pas envie et on m'a dit "Cindy, essaye et si ça ne te plait pas au moins tu n'auras as de regret!" et là... Je suis tombée amoureuse de la comédie, du jeu, de la relation entre comédiens. J'ai poursuivi avec le long métrage "Nos jours heureux" qui ont été une expérience incroyable, puis des publicités tout en alliant la musique à côté. La comédie et la musique sont deux mondes qui se complètent finalement !

 

 

Stéphane Dubois

Comment avez-vous rejoint le projet de ce court métrage « Le Passage » ?

 

Fanny,   Nous avions rendez-vous pour parler du projet. J’ai été très sensible à l’univers de Fabien et très touché par l’histoire et l’étrangeté du scénario. Et ça s’est fait comme ça, naturellement.

 

Cyndy

Et bien, vous savez, de projets en projets on rencontre des gens et on tisse des liens, c'est la magie du monde artistique! On ne se connait pas, on se rencontre et un projet naît. Fabien m'a contacté afin que l'on parle de ce projet,  et que je puisse lire le script.

 

 

Stéphane Dubois, 

J’aimerais que vous nous parliez de vos partenaires comme Vernon Dobtcheff, et les autres acteurs du film. Comment appréhende-t-on en étant débutantes ou presque de jouer avec des acteurs plus que confirmer ?

 

 

Fanny,

Vernon Dobtcheff est un homme adorable, plein de gentillesse. Il dégage quelque chose de très fort, qui peut intimider. Mais il s’adresse toujours à l’autre avec douceur et humilité.

 

Cindy ,

Pierre et Vernon sont de super comédiens. J'étais vraiment impressionnée et j'avais peur d'être ridicule, surtout au regard de leur "pedigree" 😃. Vernon est un personnage, un vrai ! Pierre est le papy que l'on aimerait avoir mais avec un truc en plus: la voix de DOC. Ce sont tous deux de vrais personnages dans la vraie vie, de vraies personnalités. Et c'est très flippant de jouer face à eux mais super enrichissant !

 

  

Stéphane Dubois,

Dans quelles conditions ce sont dérouler le tournage, une grande partie de l’action se situant en forêt ?

 

Fanny

Le tournage s’est déroulé avec une très bonne équipe. Nous étions au cœur de la forêt brumeuse,  il faisait froid et le brouillard était épais. Cela à créer une étrangeté qui nous ont beaucoup aidés pour les scènes.

 

Cindy, 

Les conditions ? Elles furent... fraîches ! Ahaha ! En fait c'était lors d'un octobre bien froid, en pleine forêt et la brume n'est que si peu exagérée ! Ce qui est drôle c'est que l'on a très froid, mais lorsque l'on commence à jouer j'aurais presque tendance à dire qu'on oublie que l'on grelottait avant.

 

Stéphane Dubois,

Quels sont tes projets proches ou plus lointains, au cinéma, télévision ou théâtre.

 

Cyndy,

Des projets, j'en ai quelques-uns en effet ! Je viens tout juste de rentrer en seconde année de Droit par correspondance et j'ai quelques tournages entre amis sur le feu, notamment Les galères de Pat qui ne devraient pas tarder à revenir :-).

 

Fabien Montagner a tenu a rajouter un mot a cet entretien.

"Je suis ravi d’avoir travaillé avec Cindy et Fanny. Elles ont apporté ce qu’il fallait à leur rôle. Au-delà de leurs belles qualités humaines, elles se sont vraiment mises au service du film, malgré les difficultés inhérentes au tournage d’un court-métrage. J’espère retravailler avec elles pour creuser un peu plus le sillon de cette première collaboration artistique."

 

 

 

Biographies Filmographies

 

Fanny Capretta

Fanny capretta est une actrice française, née à Cluny en Bourgogne. Elle étudie le piano-jazz au conservatoire de musique de Chalon/Saone quand elle découvre le théâtre.

 

Un an après l’obtention d’un bac littéraire option musique, elle intègre l’ERAC (ecole regionale d’acteurs de cannes) où elle collabore notament avec G.laveaudant, A.françon, R.castellucci, Catherine marnas…

 

Après une tournée dans le sud de la France où elle interprète Juliette dans “Roméo & Juliette” de Shakespeare, elle s’installe à Paris où son désir de jouer s’oriente d’avantage vers un format audiovisuel.

 

Elle travaille pour la television: “La commune” de P.triboit (canal+), “Les courriers de la mort” (france 3), et participe à de nombreux projets de courts et moyens métrages recompensés don’t “Le Passage” et “Le herisson de verre” de Js.bernard pour lequel elle reçoit 2 fois le prix d’interprétation (en Espagne et en France). 

 

Elle travaille à l’étranger pour différentes publicités de marques: Pandora, orange (rewind), Vodafone ( the kiss), realisé par Frederic Planchon, ringan ledwidge.

 

Elle à récemment travaillé avec Cédric klapish pour son dernier long métrage: “Ce qui nous lie”

 

Le Passage 2011

Paris Enquêtes Criminelles 2008

Commissaire Laviolette 2006

 

DISTINCTIONS

Prix d’interprétation - festival FICCT (Espagne) - pour « Le hérisson de verre »

Prix d’interprétation - festival d’Auch - Pour « Le hérisson de verre »

Nomination meilleure Actrice - festival Maverick Movie Awards (USA) - pour « Le Passage »

 

 

 

Biographie, Filmographie

Cindy Colpaert, née le 3 décembre 1992(24 ans) est une actrice et chanteuse française, que l'on peut voir jouer le rôle de Camille dans Nos jours heureux.

 

Biographie

 

À 7 ans elle décroche son tout premier contrat qui lui donneront la chance de se produire lors de premières parties, sur la scène du Zénith, ou encore Trianon. Elle découvre petit à petit le monde de la télé et notamment grâce à sa participation à Drôle de petit champion. Elle sort son tout premier single en 2002 "Le cœur Looping", à l'âge de 9 ans, et aura l'opportunité de se produire aux côtés de Lorie, Calogero, Eve Angeli grâce à l'aventure des Pièces jaunes. Elle participera également à l'émission de télé Eurovision Junior en 2004 avec le titre Rue de la Paix de Zazie. Ayant toujours voulu vous jouer la comédie, Cindy s'y essaie par une première apparition dans l'Instit avec Gérard Klein, puis au cinéma dans le rôle de Camille dans Nos jours heureux, ce qui l'amènera à tourner plusieurs courts métrages, Une sauterelle dans le jardin, Reflux, ou encore Le passage. Récemment une interview radio chez Clickn'Rock [1] afin de raconter les dessous des tournages!

 

Films

 2004: L'Instit (Ma petite Star) avec Gérard Klein (JLA - Hamster Production).

 2006: Nos jours heureux[Par Olivier Nakache & Eric Tolédano

 2008: Court métrage : Solène. Par Marie Baptiste Roches

 2009: Court métrage Reflux. Par Pauline Goasmat

 2011: Court métrage Le passage: Faustine. Par Fabien Montagner

 

Musique

 2001: Drôle de Petits champions

 2002: Single Le coeur looping (Warner), sous le nom de Cindy-Rose

 2003: La tournée des Pièces Jaunes en tant qu'artiste.

 2003: La tournée des Pièces Jaunes en tant qu'artiste.

 2004: Participation à l'Eurovision Junior

 

Modèle

 2010: Défilé pour la collection de corsets Cindy Lopes (Secret Story 3).

Voir les commentaires

FILS DU PENDU Frank Borzage

LE FILS DU PENDU

Un film de Frank Borzage

 

Ce film à bénéficier d’une restauration 2D, inédit en France, il sort prochainement en DVD.

 

Frank Borzage, fut un réalisateur prolifique, il fait partie de ces acteurs et réalisateurs qui ont dû s’adapter au passage du muet au parlant. Il réalisa des films dans tous les domaines.  il fut Influencé par Murnau.

 

Même les plus jeunes ont pu apprécier cette actrice, grâce aux nombreuses rediffusions de certains des films dans lesquels il jouait, mais le film  dont il est question dans cet article n’est que pour la première fois mise à la disposition des Français. Un film à re/découvrir dans une version qui plus est restaurer.

 

Disponible dès le 5 décembre dans les bacs.

  

Synopsis

En butte, dès l’enfance, aux sarcasmes de ses camarades parce que son père a jadis été condamné à la pendaison, Danny Hawkins cause la mort de son rival amoureux au cours d’une rixe. Redoutant de finir comme son père s’il se dénonce, Danny  cache le corps et tente de passer à travers les mailles du filet de l’enquête qui se resserre autour de lui.

 

Film noir méconnu signé Frank Borzage, LE FILS DU PENDU distille, par ses décors (le bayou) et sa photographie superbe une atmosphère étouffante à la lisière de l’onirisme et l’expressionnisme.

 

Un classique du Film Noir américain

 

Un classique du film Noir américain avec :

-              Dane Clark (Le traqué, Deep valley, La voleuse)

-              Gail Russell (La falaise mystérieuse, L’ange et le mauvais garçon, Le réveil de la sorcière rouge)

-              Un film de Frank Borzage (Liliom, Désir, L’adieu aux armes)

 

 

Suppléments

-              Diaporama d’affiches et photos

-              Films-annonces de la collection Les Classiques

 

USA – 1948

Un film de Frank Borzage – Avec Dane Clark, Gail Russell, Ethel Barrymore, Rex Ingram, Lloyd Bridges

Scénario Charles F. Haas - Musique William Lava – Photographie John L. Russell – Montage Harry Keller - Décors John McCarthy Jr

 

Durée : 86 minutes

Versions : anglais

Sous titres : français

Format 1.37 original respecté

16/9ème compatible 4/3

Noir et blanc

 

Tous publics

PGHT : 8,19 euros - Prix TTC public : 9,90 euros

 

Sortie : 5 DECEMBRE 2017

 

 

Biographie et filmographie :

Frank Borzage

Frank Borzage naît à Salt Lake City, le quatrième enfant d'une mère d'origine suisse alémanique et d'un père italien qui ont émigré aux États-Unis au début des années 1880, Luigi ne voulant pas être enrôlé dans l'armée autrichienne suite à la conclusion de la première Triplice1.

 

 Dès l'adolescence, il est attiré par le spectacle et travaille dans une mine pour se payer des cours d'art dramatique. De 1906 à 1912, il travaille ainsi comme accessoiriste de théâtre et tient de petits rôles au sein d'une compagnie qui fait des tournées dans sa région.

En 1912, il est à Hollywood où il est engagé par Mutual Film toujours comme accessoiriste, puis il joue dans des productions de la Mutual ou de Bison ou encore de Kay-Bee, notamment sous la direction de Thomas H. Ince2,3.

 

À partir de 1916, il commence à diriger des films, jusqu'à une quinzaine par an, et renonce à être acteur dès 1918 pour se consacrer entièrement à la réalisation2,3. Son premier grand succès est Humoresque en 19203,5.

 

En 1927, il réalise L'Heure suprême (Oscar du meilleur réalisateur en 1929), qui ouvre une deuxième période dans sa carrière, avec d'autres œuvres majeures comme La Femme au corbeau, L'Adieu aux armes ou Secrets, et un deuxième oscar en 1932 pour Mauvaise Fille.

 

 Oscars 1929 : Oscar du meilleur réalisateur pour L'Heure suprême

Oscars 1932 : Oscar du meilleur réalisateur pour Bad Girl

1962 : Lifetime Achievement Award décerné par la Directors Guild of America

 

Films muets

 

Courts-Métrages

 

1913 : The Drummer of the 8th

1913 : The Battle of Gettysburg

1913 : A Dixie Mother

1913 : Dead Man's Shoes

1913 : Granddad

1913 : The Mystery of Yellow Aster Mine

1915 : The Pitch o' Chance

1916 : The Pride and the Man

1916 : Dollars of Dross

1916 : Life's Harmony

1916 : The Silken Spider

1916 : The Code of Honor

1916 : Two Bits

1916 : A Flickering Light

1916 : Unlucky Luke

1916 : Jack

1916 : The Pilgrim

1916 : The Demon of Fear

1916 : The Quicksands of Deceit

1916 : Nugget Jim's Pardner

1916 : That Gal of Burke's

1916 : The Courtin' of Calliope Clew

1916 : Nell Dale's Men Folks

1916 : The Forgotten Prayer

1916 : Matchin' Jim

 

Longs Métrages

1916 : Land o' Lizards

1916 : Immediate Lee

1917 : Au Pays de l'Or (Flying Colors)

1917 : Until They Get Me

1918 : The Gun Woman

1918 : The Curse of Iku

1918 : Le Premier Pas (The Shoes That Danced)

1918 : Innocent's Progress

1918 : Society for Sale

1918 : Au-dessus des lois (An Honest Man)

1918 : Who Is to Blame?

1918 : The Ghost Flower

1919 : Toton

1919 : Whom the Gods Would Destroy

1919 : Prudence on Broadway

1920 : Humoresque

1921 : Get-Rich-Quick Wallingford

1921 : The Duke of Chimney Butte

1922 : Back Pay

1922 : Billy Jim

1922 : The Good Provider

1922 : Le Mystère de la Vallée Blanche (The Valley of Silent Men)

1922 : The Pride of Palomar

1923 : The Nth Commandment

1923 : Children of the Dust

1923 : The Age of Desire

1924 : Secrets

1925 : Sa vie (The Lady)

1925 : Daddy's Gone A-Hunting

1925 : The Circle

1925 : Notre héros (Lazybones)

1925 : Wages for Wives

1926 : Giboulées conjugales (The First Year)

1926 : The Dixie Merchant

1926 : Early to Wed

1926 : Marriage License?

1927 : L'Heure suprême (Seventh Heaven)

1928 : L'Ange de la rue (Street Angel)

1929 : L'Isolé (Lucky Star)

1929 : They Had to See Paris

1929 : La Femme au corbeau (The River)

 

Films parlants

1930 : La Chanson de mon cœur (Song o' My Heart)

1930 : Liliom

1931 : Doctors' Wives

1931 : Young as You Feel

1931 : Bad Girl

1932 : After Tomorrow

1932 : Jeune Amérique (Young América)

1932 : L'Adieu aux armes (A Farewell to Arms)

1933 : Secrets

1933 : Ceux de la zone (Man's Castle)

1934 : Comme les grands (No Greater Glory)

1934 : Et demain ? (Little Man, What Now ?)

1934 : Mademoiselle Général (Flirtation walk)

1935 : Sur le velours (Living on velvet)

1935 : Bureau des épaves (Stranded)

1935 : Shipmates Forever

1936 : Désir (Desire)

1936 : Hearts Divided

1937 : La Lumière verte (Green Light)

1937 : Le destin se joue la nuit (History Is Made at Night)

1937 : La Grande Ville (The Big City)

1937 : Mannequin

1938 : Trois camarades (Three Comrades)

1938 : L'Ensorceleuse (The Shining Hour)

1939 : Chirurgiens (Disputed Passage)

1940 : Cette femme est mienne (I take this woman) (non crédité)

1940 : Le Cargo maudit (Strange Cargo)

1940 : La Tempête qui tue (The Mortal Storm)

1940 : L'Appel des ailes (Flight Command)

1941 : Billy the Kid le réfractaire (Billy the Kid)

1941 : Chagrins d'amour (Smilin' Through)

1942 : The Vanishing Virginian

1942 : Sept amoureuses (Seven Sweethearts)

1943 : Le Cabaret des étoiles (Stage Door Canteen)

1943 : La Sœur de son valet (His Butler's Sister)

1944 : Voyage sans retour (Till we meet again)

1945 : Pavillon noir (The Spanish Main)

1946 : Je vous ai toujours aimé (I've always loved you)

1946 : L'Impératrice magnifique (Magnificent doll)

1947 : Le Bébé de mon mari (That's My Man)

1948 : Le Fils du pendu (Moonrise)

1958 : China Doll

1959 : Simon le pêcheur (The Big Fisherman)

1961 : L'Atlantide

 

Acteur

1912 : On Secret Service

1912 : Blood Will Tell

1912 : When Lee Surrenders

1913 : Days of '49

1913 : Granddad

1913 : Loaded Dice de Burton L. King

1913 : The Battle of Gettysburg

1913 : A Foreign Spy de Wallace Reid

1913 : A Hopi Legend

1913 : The Pride of the South

1913 : The Drummer of the 8th

1914 : The Wheel of Life de Wallace Reid

1914 : Stacked Cards

1914 : In the Sage Brush Country

1914 : A Relic of Old Japan

1915 : A Knight of the Trails

1915 : The Cup of Life

FILS DU PENDU Frank Borzage
FILS DU PENDU Frank Borzage
FILS DU PENDU Frank Borzage
FILS DU PENDU Frank Borzage
FILS DU PENDU Frank Borzage

Voir les commentaires

CINQ SURVIVANTS  d’Arch Oboler

LES CINQ SURVIVANTS  

Un film d’Arch Oboler

 

Ce film rare, voir inédit en France et qui sortira début décembre, a bénéficié d’une restauration en SD.

 

François Truffaut en personne l’avait défendu dans les Cahiers du Cinéma, preuve supplémentaire que Truffaut appréciait bien plus qu’on l’affirme généralement la Science-fiction.

 

On retrouve  des éléments que l‘on retrouvera dans la nouvelle vague, et une certaine filiation avec Ingmar Bergman.

 

Artus Films, vous permet grâce aux 6 films qu’il sort le 5 décembre, de compléter votre collection de DVD de film de genre, mais aussi de comédie, je vous parlerais dans les semaines qui viennent des 3 autres films, puisque  qu’avec cet article je vous ai déjà recommandé trois films-DVD.

 

Avec moins de 10 euros par films, vous pourrez vous faire plaisir, et faire plaisir à votre famille, sans vous ruiner.

 

Synopsis

Dépeuplée par un holocauste nucléaire, la Terre n’est plus qu’un vaste cimetière. Seules cinq personnes semblent avoir miraculeusement survécu. Se retrouvent dans un site privilégié épargné par les retombées radioactives : une femme enceinte, un homme de couleur, un employé de banque, un philosophe et un alpiniste raciste. Vont–ils, malgré leurs différences, parvenir à coexister face au tragique de la situation ?

 

Tourné en 1951, avec un budget très réduit dans la propriété du producteur–réalisateur Arch Oboler, LES CINQ SURVIVANT est un film d’avant garde, étalon d’un genre appelé à se développer : le survival post apocalyptique (LE MONDE LA CHAIR ET LE DIABLE, PANIQUE ANNEE ZERO, LE DERNIER RIVAGE, etc..). Défendu en son temps par François Truffaut dans « Les Cahiers du Cinéma », LES CINQ SURVIVANTS évoque parfois le cinéma de Bergman et sa conception hors les studios hollywoodiens préfigure la Nouvelle Vague.

 

Un classique de la Science-Fiction américaine

 

-              William Phipps (Les envahisseurs de la planète rouge, La guerre des mondes, La rivière de nos amours)

-              Susan Douglas Rubes (Frontières invisibles, Bel Ami, La cible)

-              Un film de Arch Oboloer (Bewitched, Bwana Devil, The Twonky)

 

Suppléments

-              Diaporama d’affiches et photos

-              Films-annonces de la collection Les Classiques

USA – 1951

Un film de Arch Oboler – Avec William Phipps, Susan Douglas Rubes, James Anderson, Charles Lampkin, Earl Lee

Scénario Barre Lyndon - Musique Hugo Friedhofer – Photographie Leo Tover – Montage Marjorie Fowler - Décors Eli Benneche

Durée : 87 minutes

Versions : anglais

Sous titres : français

Format 1.37 original respecté

16/9ème compatible 4/3

Noir et blanc

Tous publics

Prix TTC public : 9,90 euros

Sortie : 5 DECEMBRE 2017

CINQ SURVIVANTS  d’Arch Oboler
CINQ SURVIVANTS  d’Arch Oboler
CINQ SURVIVANTS  d’Arch Oboler
CINQ SURVIVANTS  d’Arch Oboler

Voir les commentaires

CARNAVAL DES ÂMES Herk Harvey

LE CARNAVAL DES ÂMES

Un film de Herk Harvey

 

Nous vous parlions il y a peu des restaurations qui sortiront chez Artus Films le 5 décembre.

 

Aujourd’hui nous vous parlerons d’un  film d’épouvante, interdit aux moins de 12 ans.

 

Le Carnaval des âmes, ce film bénéficie d’un nouveau master après une restauration en 2k.

 

Herk Harvey joue dans son propre film le rôle de l’homme étrange. Carnival of Souls fut son seul long métrage.

 

À l’origine le film faisait  91 minutes (montage original), dans ce DVD est présentée la version qui fut présentée au public à sa sortie pour satisfaire certains distributeurs de salles ou de drive-in.

 

Sans grand rapport avec l’original, un remake du film fut réalisé en 1998 par Adam Grossman et Ian Kessner.

 

Des suppléments accompagnent ce DVD, prochainement nous vous parlerons d’autres sorties chez Artus Films, distribuer par Arcades, toutes prévues pour le 5 décembre.

 

 

Résumé du Film :

Une course de voitures improvisée se solde par un tragique accident au cours duquel un véhicule occupée par trois jeunes femmes s’abime dans un fleuve. Seule Mary échappe miraculeusement à la noyade. Traumatisée, la jeune femme emménage dans une autre ville et trouve un emploi d’organiste dans une église. Très vite des événements insolites surviennent, des personnages fantomatiques lui apparaissent et l’attirent irrésistiblement vers un gigantesque parc de jeu abandonné…

 

Tourné en totale indépendance des grands studios avec un mini budget de 30.000 dollars dans la ville de Salt Lake City et au Kansas, CARNIVAL OF SOULS fut un échec commercial. Au fil des ans, il acquit son statut de film culte par le biais de la télévision. Il inspira le NIGHT OF THE LIVING DEAD de George Romero et plus récemment le SIXIEME SENS de M. Night Shyamalan.

Un classique du Fantastique américain.

 

Suppléments

-              Diaporama d’affiches et photos

-              Films-annonces de la collection Les Classiques

 

USA – 1953

Un film de Herk Harvey –

Avec Candace Hilligoss, Frances Feist, Sidney Berger, Art Ellison

Scénario John Clifford -

Musique Gene Moore

– Photographie Maurice Prather –

Montage Bill de Jarnette

 

Durée : 78 minutes

Versions : anglais

Sous titres : français

Format 1.37 original respecté

16/9ème compatible 4/3

Noir et blanc

 

Interdit aux moins de 12 ans

 

 Prix TTC public : 9,90 euros

 

Sortie : 5 DECEMBRE 2017

 

 

CARNAVAL DES ÂMES Herk Harvey
CARNAVAL DES ÂMES Herk Harvey

Voir les commentaires

MyFrenchFilmFestival, 8e édition

MyFrenchFilmFestival, 8e édition

MyFrenchFilmFestival,

8e édition !

 

Le 1er festival de cinéma français en ligne est de retour du 19 janvier au 19 février 2018.

  

MyFrenchFilmFestival, 8e édition !

 

Le 1er festival de cinéma français en ligne est de retour du 19 janvier au 19 février 2018.

 

Après une fréquentation record pour le festival en ligne d'UniFrance en 2017 avec près de 7 millions de vues pour les films de la sélection, le meilleur du jeune cinéma français sera à nouveau disponible en ligne du 19 janvier au 19 février 2018 partout dans le monde !

 

 

MyFrenchFilmFestival est le premier festival de cinéma francophone entièrement dématérialisé.

 

Le festival permet depuis huit ans aux internautes, durant un mois, de découvrir des films représentatifs de la diversité et de la créativité des cinéastes français contemporains ainsi que du patrimoine cinématographique français, tous genres confondus. Comédies, thrillers, romances, drames seront équitablement à l'honneur quelle que soit leur durée.

 

 

Le festival offre une sélection de 10 courts-métrages et 10 longs-métrages en compétition, complétée cette année par 4 longs et 3 courts hors compétition. Tous les films sont sous-titrés en 10 langues (français, anglais, allemand, coréen, espagnol, italien, japonais, polonais, portugais et russe)

 

Les courts-métrages sont gratuits dans le monde entier, tandis que les longs-métrages sont payants (1,99€ par film ou 7,99€ le pack), sauf en Afrique, Amérique latine, Inde, Corée du Sud, Pologne, Roumanie et Russie, où le festival est gratuit. En complément de la plateforme MyFrenchFilmFestival.com, 40 plateformes relaient le festival, dont iTunes (sur plus de 90 territoires), Google Play, Amazon ou encore MUBI.

 

 

Quelques projections seront organisées aux quatre coins du globe. Les informations sur les lieux et les horaires seront régulièrement précisées sur le site.

 

La sélection complète du festival ainsi que les membres du Jury des Cinéastes seront dévoilés le 9 janvier 2018 à Paris. Les Prix du Public, du Jury des Cinéastes et de la Presse Internationale seront annoncés à l'issue du festival.

 

 

MyFrenchFilmFestival est organisé par,  UniFrance l'organisme en charge de faire rayonner le cinéma français à l'international.

 

 

jeudi 9 novembre 2017

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Voir les commentaires

Intergalactiques de Lyon 2017/18

Les Intergalactiques de Lyon

2017 2018

 

PROJECTION CINÉ-BIS 

REDLINE !

 

 

L’Aquarium Ciné-Café et le festival Les Intergalactiques ont eu l’idée de lancer une soirée mensuelle dédiée au cinéma Bis… C’est maintenant chose faite, tous les 2èmes samedis du mois.

 

Amateurs de Nanars, de Giallos, de SF, de Kung Fu, d’improbables films érotiques, ce rendez-vous est pour vous !

 

Ça se passe en 2 temps :

 

19h30 : L’émission de BosKop :

 

Autrefois graphique, fanzine, et aujourd’hui radiophonique, BosKop vous parle du meilleur genre de l’univers tout art confondu : la Science-fiction.

 

Sous le regard avisé de ses chroniqueurs du jour, Jean-Jal, Anne_ihilator & Raphaël Colson – tout y passe : littérature, cinématographe, série télévisée, art séquentiel, le tout saupoudré d’un zeste de militantisme

 

:

SÉANCE #3 : REDLINE !

De Takeshi Koike. Animation

1h42 / 2009 / Japon / VOST

 

Pilote fauché, JP est obligé de participer à des courses truquées pour vivre. Malgré le peu de victoires à son actif, son look décalé et ses nombreux accidents lui apportent le soutien de fans aux quatre coins de la galaxie. Après une course de qualification particulièrement violente, de nombreux pilotes se retrouvent hors-jeu. Et lorsqu’arrive le moment de choisir les noms de ceux qui participeront à la «Redline», une course où tous les coups sont permis, JP parvient à se qualifier grâce au vote du public. Face à la belle Sonoshee et aux plus enragés des coureurs, vitesse et adrénaline lui seront nécessaires pour réaliser son rêve : franchir le premier la mythique «Redline»…

 

Redline est une claque visuel et pop-culture orgasmique comme il est rare de se prendre. Absolument à découvrir sur grand écran, le film est un véritable délire dans un univers arcade hérité de ce que les années 80 avaient de meilleur : une énergie débordante.

 

De l’animation à la BO, on distingue de suite que le moindre détail a été étudié méticuleusement. Un véritable chef d’œuvre ultra-jouissif à découvrir sans hésiter.

 

La séance étant présentée par le non moins talentueux essayiste Raphaël Colson (auteur de Rétrofutur, Zombies!, …).

 

 

Ciné-Bis #3 : REDLINE !!

Samedi 11 Novembre 2017 à 20h45

 à l’Aquarium Ciné-Café

10 rue Dumont. 69004 Lyon

Entrée : 4/6 €

Infos & réservations :

www.aquarium-cine-cafe.fr/cine-bis

 

 

Nouvelle édition du Dr Who Day le 26 novembre !

 

Après cette magnifique saison qui conclut l’ère de Capaldi, le Dr Who Day est de retour (pour vous jouer un mauvais tour  )!

 

Cette année, notre invité principal sera Le Master et la journée sera émaillée d’évènements.

 

Le programme se déroulera comme suit:

 

13h30: Ouverture de l’évènement

 14h15: Début de la Blink Hunt et ouverture du Dr Who-maton

 15h: Table ronde: « Le Maître & Le Docteur » en présence de Wenceslas Lifschutz (de la chaîne Youtube Popcast & de la Pepperpot Team (d’autres invités.es à confirmer)

 17h: Quizz (afin de prouver que vous êtes plus intelligents.es que tout le monde  )

19h: Tirage au sort de la tombola & annonce des résultats de la Blink Hunt

 20h: Projection d’un long métrage surprise

 23h: Fin de l’évènement

 

Des lots offerts par nos partenaires seront à gagner lors de la tombola & du quizz.

 

Les professionels.les & créateurs.ices sur place tiendront des stands vous permettant d’agrandir vos collections personelles.

 

 

Un évènement AOA Prod.

 

Entrée: Prix libre

Boisson & restauration sur place

 

MJC Monplaisir: 25 avenue des Frères Lumière, 69008 Lyon

 Métro: Sans-Souci ou Tramway T4 arrêt Lycée Colbert

 

 

Appel à films 2018

7ème édition – du 13 au 22 avril 2018

 

Appel à films 2018

 

Pour sa septième édition qui se déroule du 13 au 22 avril 2018, Les Intergalactiques lance un appel à films dans le cadre de sa programmation cinéma & courts-métrages de science-fiction.

 

Vous pouvez nous envoyer vos propositions de film en suivant les indications ci-dessous.

 

Format :

•Durée : Pas de limite (court, moyen, long).

•Thèmatique : Etre inscrit dans le genre de la science-fiction.

•Genre : Tout type (fiction, clip, expérimental).

•La date de clôture pour l’envoi des inscriptions est fixée au 1er février 2018.

•Inscription obligatoire via le formulaire suivre le lien ci-dessous.

 

Comment nous faire parvenir votre film :

•En ligne, à l’aide de plateforme streaming : VIMEO | Youtube | Dailymotion…

•En ligne, à l’aide de plateforme de stockage en ligne Dropbox | iCloud | GoogleDrive | SkyDrive…

 

Autres conditions :

•Le candidat qui soumet un film, doit en posséder les droits d’auteur.

•Le film soumis pourra être utilisé par les organisateurs dans d’éventuels reportages TV ou reportages vidéos. Les droits d’auteur restent entièrement au producteur.

 

 

http://www.intergalactiques.net/appel-a-films-2018/

 

 

 

La Nuit des Séries #3

 

 

 
 

 

 

 

Samedi 21 avril de 21h à 6h

 Salle Karbone, MJC Monplaisir

 

Amis sérivores, l’heure est à la mobilisation : le 21 avril 2017 rendez-vous à la MJC Monplaisir pour soutenir le 3ème mandat consécutif de la Nuit des Séries dans le cadre des Intergalactiques !

 

De 21h à 6h du matin, vous pourrez découvrir une fois encore notre sélection d’épisodes de séries où se mêleront cette fois science-fiction et politique, en résonance avec le reste du festival.

 

Apportez de quoi tenir le siège niveau confort, vous pourrez vous ravitailler en boissons au bar de la MJC toute la nuit, et pour les plus courageux, des viennoiseries seront distribuées à la fin des projections le lendemain matin.

 

PROGRAMME DE LA NUIT :

20h30 : Ouverture des portes.

•21h : Projections partie #1.

•23h30 : Pause « Nos fameux burgers ».

•00h00 : Projections partie #2.

•03h00 : Pause tisane ou bière.

•03h30 : Projections partie #3

•06h30 : Petit déjeuner offert.

 

TARIFS : 7 euros

 Préventes en ligne :

www.billetweb.fr/la-nuit-des-series-3

 

Billetterie sur place ouverte jusqu’à minuit.

 Des bouts de la programmation sont devinables sur l’événement Facebook.

 

MJC MONPLAISIR

 25 Avenue des Frères Lumière,

69008 Lyon ‎ |

www.mjcmonplaisir.net

 

 

pour la projection REDLINE

Voir les commentaires

AU-DELA DE DEMAIN A. Edward Sutherland

AU-DELA DE DEMAIN

Un film d’A. Edward Sutherland

 

Artus films, sort début décembre une série de six films, dont 4, de genres. Ainsi d’une comédie policière et un film noir.

 

-AU-DELÀ DE DEMAIN d’A. Edward Sutherland, est un conte de Noël américain très populaire aux USA.

 

Le casting de l’époque était l’un des plus prestigieux aussi bien pour les acteurs que le réalisateur.

 

Il fait partie de la grande tradition américaine de films féériques, qui sortent traditionnellement pour Noël.

 

La restauration de ce film comme des 5 autres est une bonne nouvelle pour les amateurs de films vintage. Restaurer en SD.

 

De plus en plus de films, près de 500 à ce jour ont été restaurés, il en reste suivant les estimations du CNC entre 500 et 800.

 

Malheureusement les diverses aides, justement du CNC, sont en train de se tarir et pourrait même totalement disparaitraient en 2018 voir au plus tard en 2020.

 

Si nous pouvons vous offrir ces informations si tôt sait grâce à nos contacts pris lors du Marché International du Film Classique (MIFC) au dernier Festival Lumière 2017.

 

 

 

Synopsis

Un soir de réveillon, trois hommes d’affaires fortunés mais sans famille décident d’inviter trois étrangers à leur table. Seuls James et Jean, jeunes gens dans la précarité, acceptent. Cette soirée va changer le cours de leur vie. Ils tombent amoureux l’un de l’autre et James devient crooner à succès. Les trois protecteurs disparaissent dans un accident d’avion et leurs fantômes vont bientôt mettre tout en œuvre pour reformer le couple qui s’est entre temps séparé.

 

Récemment redécouvert, bénéficiant de la magnifique photographie du grand Lee Garmes (oscarisé pour son travail sur SHANGHAI EXPRESS), AU-DELA DE DEMAIN appartient à la tradition du film féerique prenant pour cadre la veille de Noël tels MIRACLE DANS LA 34ème RUE, LA VIE EST BELLE ou les multiples versions du « A Christmas Carol » de Charles Dickens.

 

Un Conte de Noël américain

 

Un classique du conte féérique américain avec :

-       Harry Carey (Mr Smith au sénat, L’ange et le mauvais garçon, La rivière rouge)

-       C. Aubrey Smith (Tarzan l’homme singe, Rebecca, Le prisonnier de Zenda)

-       Un film de A. Edward Sutherland (La femme invisible, Le serpent Mamba, Une nuit sous les tropiques)

 

 

Suppléments

-       Diaporama d’affiches et photos

-       Films-annonces de la collection Les Classiques

 

USA – 1940

Un film de A. Edward Sutherland – Avec Harry Carey, C. Aubrey Smith, Charles Winninger, Alex Melesh

Scénario Adele Comandini –

Musique Frank Tours

Photographie Lester White

Montage Otto Ludwig - Décors Stephen Goosson

Durée : 84 minutes

Versions : anglais

Sous titres : français

Format 1.37 original respecté

16/9ème compatible 4/3

Noir et blanc

Tous publics

 Prix TTC public : 9,90 euros

Sortie : 5 DECEMBRE 2017

 

AU-DELA DE DEMAIN A. Edward Sutherland
AU-DELA DE DEMAIN A. Edward Sutherland
AU-DELA DE DEMAIN A. Edward Sutherland

Voir les commentaires

Palmarès UTOPIALES 2017

 

Palmarès UTOPIALES 2017

 

Prix littéraires

 

PRIX JOEL-CHAMPETIER

 

Feldrik Rivat pour sa nouvelle Le Contrat Antonov-201

 

PRIX JULIA VERLANGER

 

Voyageurs, L’Espace d’un an (T1) et Librations (T2), Becky Chambers, Éditions L’Atalante, 2016

 

PRIX UTOPIALES JEUNESSE

 

Le Jardin des Épitaphes, T1 : Celui qui est resté debout, Taï-Marc Le Thanh, Éditions Didier Jeunesse, 2016

 

PRIX UTOPIALES

 

L’installation de la Peur, Rui Zink, Éditions Agullo, 2016

 

PRIX EXTRAORDINAIRE DES UTOPIALES 2017

 

Pierre Bordage

 

COSPLAY

 

PRIX SOLO // CONCOURS DE COSPLAY

 Premier Prix : Ezio de Assassin’s Creed

Deuxième Prix : Le Héros de Fallout 4

Troisième Prix : La reine Cymoril de Elric

  

PRIX COUP DE COEUR // CONCOURS DE COSPLAY

Timbré de Terry Pratchett

 

PRIX MEILLEUR ALBUM DE BANDE-DESSINEE

La Terre des fils, Gipi, Éditions Futuropolis, 2017

 

PRIX CINEMA

PRIX DU JURY // COMPETITION INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

Ex-Aequo

Hybrids de Florian Brauch, Matthieu Pujol, Kim Tailhades, Yohan Thireau, Romain Thirion  et Metube 2 : August sings Carmina Burana de Daniel Moshel

 

PRIX DU JURY CANAL + // Compétition INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

The Last Schnitzel, de Ismet Kurtulus

 

PRIX DU PUBLIC // Compétition INTERNATIONALE DE COURTS-METRAGES

Einstein-Rosen, de Olga Osorio

 

GRAND PRIX DU JURY // COMPETITION INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Salyut 7, de Dmytri Kiselev et Klim Shipenko

 

MENTION SPECIALE DU JURY // Compétition INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Cold Skin, de Xavier Gens

 

PRIX DU PUBLIC // COMPETITION INTERNATIONALE DE LONGS-METRAGES

Salyut 7, de Dmytri Kiselev et Klim Shipenko

 

Autres prix

 

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO DE JEU DE ROLE

La Main Ouverte de Tristan Verot pour le jeu Delta Green dans l’univers de L’Appel de Cthulhu

 

PRIX DU MEILLEUR JEU VIDEO REALISE A LA GAME JAM

Canola Wars, développé par Rémi Gourrierec (Game design et programmation), Michel Belleperche (Graphisme), Raphaël Beuchot (Graphisme) et Louis Godart (Sound design)

CONCOURS DE NOUVELLES

CATÉGORIE PRIMAIRE

 

Premier prix : Areski Daoulas-Etourneau (école Ragon, Rezé)

 

Lauréats par ordre alphabétique :

Nina Blondeau (école Ledru-Rollin, Nantes), Thimothée Chalopin (école La Source, Rocheservière), François David (école Fellonneau, Nantes), Marius Helbert (école Condorcet, Rezé), Elsa Lambelet (école Ragon, Rezé), Philémon Lambert (école Ledru-Rollin, Nantes), Jeanne Oudit (école Ledru-Rollin, Nantes), Gaspard Patoux  (école Fellonneau, Nantes), Tess Pinel (école Ragon, Rezé).

 

CONCOURS DE NOUVELLES // CATÉGORIE COLLÈGE

Premier prix : Louane Roland (collège Le Haut Gesvres, Treillières)

 

Lauréats par ordre alphabétique : Louri Aubert (collège La Colinière, Nantes), Yaël Bourdoiseau (collège Notre Dame de la Clarté, Baud), Raphaëlle Christmann (collège Pont-Rousseau, Rezé), Océane Giraudet (collège Le Haut Gesvres, Treillières), Ester Le Floc’h (collège Guist’hau, Nantes), Lila Ramage (collège Le Haut Gesvres, Treillières), Juliette Richard (collège Saint Gabriel Saint Michel, Saint-Laurent-sur-Sèvre), Killian Robart (collège Le Hauts Gesvres, Treillières), Emie Robin (collège Le Hauts Gesvres, Treillières).

 

CONCOURS DE NOUVELLES // CATÉGORIE LYCÉE

Premier prix : Nils Bouchet (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon)

 

Lauréats par ordre alphabétique : Alicia Bureau (lycée Nicolas Appert, Orvault), Daryl Caruso (lycée Nicolas Appert, Orvault), Yssa-Maël Minot (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Arthur Mongodin (lycée Jean de Lattre de Tassigny, La Roche-sur-Yon), Pierre Mongodin (lycée Jean de Lattre de Tassigny, La Roche-sur- Yon), Thomas Olivry (lycée Nicolas Appert, Orvault), Louise Pinard (lycée Nicolas Appert, Orvault), Shirley Trichet (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Alicia Vincent (lycée Nicolas Appert, Orvault).

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog