Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 > >>

Articles avec #fantasy

Griffes d’Encres

Griffes d’Encres

Dernière souscription, dernier ouvrage… et rideau

C’est avec un gros serrement de cœur que nous vous annonçons la fin prochaine de Griffe d’Encre et de cette formidable aventure commencée il y a maintenant 10 ans.

 

L’an dernier à la même époque, nous avions déjà pris la décision d’arrêter une fois tous nos textes en attente publiés et après un an de promo supplémentaire, ce qui nous amenait jusqu’aux Imaginales 2018.

 

Mais après plus de 2 ans de galères quasi ininterrompues, pour des raisons à la fois financières et de santé, nous venons de prendre une décision plus radicale : Griffe d’Encre s’arrête maintenant. Enfin, à la fin de l’année 2015.

 

Notre dernier ouvrage sera donc Kisasi, une novella forte et engagée d’Aurore Perrault, illustrée par Zariel, qui sortira le mois prochain et dont la souscription commence dès à présent pour une durée de 2 semaines environ.

 

Comme d’habitude, pendant cette période, les frais de port vous seront offerts ainsi qu’une carte de l’illustration de couverture. En revanche, Kisasi ne sera disponible qu’à partir de fin octobre, car pour cet ouvrage le tirage dépendra directement du nombre d’exemplaires commandés. Nous passons également la plupart de nos ouvrages datant de + de 2 ans à -50% sur notre boutique, et ce jusqu’à la fin de l’année. Profitez-en pour compléter votre collection griffée !

 

Rassurez-vous, nous ne partirons pas sans dire au-revoir. Entre novembre et décembre nous organiserons au moins deux évènements, dont une dédicace dans notre librairie fétiche de Rambouillet, Labyrinthes.

Une dédicace autour des Zombies est également programmée le 31 octobre dans une librairie parisienne, et vous pourrez retrouver Li-Cam aux Utopiales de Nantes du 29 octobre au 2 novembre.

 

Un grand merci à vous tous et toutes qui nous avez soutenues, aidées et accompagnées d’une façon ou d’une autre durant toutes ces années. C’est grâce à vous que l’aventure fut si belle…

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

Illustration YOZ

Illustration YOZ

Dimension New York 1

 

Philippe Ward, nous présente une anthologie en deux volumes sur New York, cela n’étonnera pas ceux qui suive ce site régulièrement, dans un précèdent article nous avions en effet parlé de son livre « Manhattan Gost »  avec Michael Laguerre  pour les photos (voir lien ci-dessous).

 

Dans ce fort volume de 564 pages Philippe  Ward, nous présente une grande variété de nouvelles sur la ville à  la grosse pomme.

 

Les auteurs ont répondu largement à l’appel qui leur était lancé, pour cette anthologie, au point que deux volumes sont prévu malgré les 564 pages du premier tome.

 

Les thèmes sont très variés, mais nous n’éduquerons pas ceux-ci pour vous laisser le plaisir de la découverte.

 

Quoi d’étonnant que les auteurs de SF ce soit inspiré de cette ville, et pas que en littérature, au cinéma avec  celui de Fritz Lang.   Les comics aussi on prie pour décor New York : le Gotham de Batam, le Métropolis de Superman (surement inspiré par Fritz Lang, bien que le Métropolis de Superman soit plus « lumineux » que le côté « glauque » de Batman, qui correspond plus à Lang).

 

 Liste des auteurs :

Anthologie de nouvelles présentée par Philippe Ward.

 

 Textes de Robert Barr, Luce Basseterre, Daphnis Olivier Boelens, Eric Boissau, Fabien Clavel, Cathy Coopman, David Criscuolo, Francois Darnaudet, Romain Dasnoy, Olivier Deparis, Anne Escaffit, Michael Espinosa, Roger Facon, Alize Gabaude, Rémy Guyard, Vincent Jounieaux, Philippe Lemaire, Meddy Ligner, Jean-Marc Lofficier, Pascal Malosse, Jean Mazarin, Patrick Planès, Arnauld Pontier, Catherine Rabier, Chantal Robillard, Pierre-A. Sicart, Christian Surieux et Maxime Tedesco.

Traductions de Jean-Daniel Brèque.

 

Présentation :

"Dès l'aérogare, j'ai senti le choc," chantait Claude Nougaro dans Nougayork.

 

 Ce choc je l'ai ressenti le jeudi 30 Décembre 2010. Après plus de 15 heures de trajet, voiture, aéroport, avion, aéroport, avion, métro, j'étais là à la sortie du métro de New York, et je regardais comme un idiot, les yeux levés au ciel, l'immeuble du New York Times; tout autour de moi des new-yorkais passaient sans me voir, et sans voir les buildings. Là, j'ai eu le choc de ma vie. Je suis tombé amoureux direct de la ville qui ne dort jamais.

 

 Le temps de déposer la valise à l'hôtel, je marchais la bouche bée dans Times Square; dans mes oreilles passaient toutes les chansons sur New York; devant mes yeux défilaient les séries télé et les films se déroulant dans la ville. En moins d'une heure, j'étais tombé amoureux de New York. Pourtant, j'aimais les vieilles villes, Le Caire, Rome, Madrid, Paris, Alexandrie, les villes avec une histoire, avec l'Histoire. Alors en marchant dans Times Square en ce 30 décembre, au milieu de la foule, du bruit, des lumières, je n'étais pas à ma place et pourtant... Oui pourtant j'étais sous le charme comme un amoureux. Et puis le lendemain, il y a eu la 5ème avenue, la traversée du pont de Brooklyn, Central Park, les promenades au hasard dans les rues...

 

 Vous tenez dans la main le premier tome de ce Dimension New York. Je ne vous dévoilerai pas les sujets; je vous en laisse la surprise, car je veux que vous les découvriez comme j'ai moi-même découvert New York. Vous allez découvrir non pas UN New York, mais DES New York, car New York n'est pas unique... à chacun sa vision de cette ville.

 

TABLE DES MATIERES:

 Préface de Philippe Ward

 Daphnis Olivier Boelens : Entrailles

 Philippe Lemaire : Chronique Manna-hata

 Patrick Planès : Brisants New-Yorkais

 Francois Darnaudet : Retour à Sleepy Hollow

 Estelle Faye : Gardens in the Desert

 Fabien Clavel : Rome n'est plus dans Rome

 Romain Dasnoy : Un Télégramme pour Manhattan

 Chantal Robillard : Ex

 Jean-Marc Lofficier : Sibilla à Tribeca

 Alize Gabaude : Grace

 Roger Facon : Les Visages Voilés de Ténèbres

 Olivier Deparis : Conditionnés pour survivre

 Meddy Ligner : Quand King Kong débarqua à New York

 Anne Escaffit : Mon New York, Ta Lumière

 Vincent Jounieaux : Mini York

 Luce Basseterre : Ceux qui sont restés

 Pascal Malosse : Nocturnes

 Jean Mazarin : Adieu, Général...

 Maxime Tedesco : Les Rêveurs de Brooklyn Island

 Arnauld Pontier : Liberty Island

 Eric Boissau : Des Vers dans la Pomme

 David Criscuolo : Station Fantôme

 Catherine Rabier : Skyline

 Christian Surieux : NY Velvet

 Robert Barr : Le Sorcier de Wall Street

 Robert Barr : Opération Boursière

 Pierre-A. Sicart : 25¢

Cathy Coopman : La Dogwalkeuse

 Michael Espinosa : Les Invisibles

 Rémy Guyard : Parce que la nuit...

 

Rivière Blanche, Fusée 39. Dimension New York 1, ISBN-13: 978-1-61227-452-2

Voir les commentaires

Couverture : Mira

Couverture : Mira

A.O.C 37 Eté 2015

Aventures Oniriques et Compagnie

 

L’édition de cet été vient de paraitre, on y trouvera  cinq nouvelles, une BD  et une présentation de Mira qui à réaliser la couverture de ce numéro.

 

 C’est en cette période estivale une lecture tout à fait recommandé pour lire sous le parasol sur la plage

 

Ci-dessous vous trouverez le sommaire, et un bon pour vous abonnez à cette revue, mais également à la Zine du club.

 

Je pense que vous avez tout intérêt, à prendre l’abonnement couplé, qui en plus feras de vous un membre du Club et vous permettra de recevoir la newsletter hebdomadaire gratuitement.

A.O.C 37 Eté 2015

Voir les commentaires

Green Room

Green Room

NIFFF 2015 PALMARES

 

GREEN ROOM primé au terme d’un NIFFF qui impose durablement le cinéma fantastique dans le paysage audiovisuel suisse!

 

 La 15e édition du NIFFF s’est achevée samedi soir avec la cérémonie de remise des prix. La présidente du Jury international 100% féminin, Zoë Bell, a remis le «Narcisse» du meilleur film à GREEN ROOM de Jeremy Saulnier (USA, 2015). Pendant 9 jours, les vaillants festivaliers auront bravé la canicule et se seront rendus encore plus nombreux que l’an dernier dans les salles obscures de Neuchâtel. 35’200 entrées ont en effet été recensées, sans compter l’important public qui a profité des activités gratuites proposées par le festival.

 

PALMARES DU NIFFF 2015

LONGS METRAGES

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film (compétition internationale), 10'000 CHF offerts par la Ville de Neuchâtel  

 

GREEN ROOM - Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG

 

 Verdict du jury: "GREEN ROOM est un thriller puissant et stylisé, qui parvient à être brut de décoffrage sans toutefois célébrer la violence qu'il représente. Il met en parallèle la naïveté rebelle de la jeunesse et la dure réalité liée aux maux du monde. Le film s'impose comme un survival sombre et implacable sur le passage à l'âge adulte, articulé autour d'une intrigue foudroyante aux tonalités punk rock."

 

Décerné par le Jury International

 Zoë Bell – présidente du jury – cascadeuse et actrice (NZ)

 Sabrina Baracetti – directrice du Far East Film Festival d’Udine (IT)

 Julie Bergeron – head of industry programs, marché du film, festival de Cannes (FR)

 Axelle Carolyn – réalisatrice (BE)

 Sylvie Fleury – artiste (CH) 

 

Méliès d’argent

du meilleur long métrage européen 

 Nomination

 

MEN & CHICKEN – Anders Thomas Jensen, DK/DE

Distributeur suisse: DCM Film Distribution GmbH

 

 Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné au Festival du Film de Trieste en novembre 2015. 

Décerné par le Jury Méliès

 Russell Mulcahy – réalisateur, (AU)

 Cyril Despontin – directeur du Festival du Film Fantastique de Paris (FR)

 Fabrice Lambot –  producteur (FR) 

 

 

 

Prix NIFFF de la critique internationale

(compétition internationale)   

 Promotion

 

THE INVITATION – Karyn Kusama, USA 

Décerné par le Jury NIFFF de la critique internationale

 Sarah Stutte – journaliste, Deadline (DE)

 Gilles Esposito – journaliste, Mad Movies (FR)

 Lorenzo del Porto – journaliste, Nocturno (IT)

 Raúl Gil – journaliste, ScifiWorld (ES)

 Shelagh Rowan-Legg – journaliste, TwitchFilm (CA) 

 

 

 

Prix Imaging The Future

du meilleur production design

(compétition internationale)   

 5’000 CHF offerts par Autodesk

 

CRUMBS – Miguel Llansò, ET/ES/FI 

Décerné par le Jury Imaging The Future

 John Howe – illustrateur, designer conceptuel (CA)

 Paddy Eason – superviseur VFX (UK)

 Lorenz Merz – chef opérateur (CH) 

 

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont

(compétition internationale)   

 Une montre Hamilton

 

GREEN ROOM – Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG 

 

Décerné par le Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

Paul Arzul, Vincent Béguin, Jihane Boukdir, Xavier Moser, Hugo Pétremand. 

 

Prix du meilleur film asiatique

(compétition asiatique)   

 Honorifique

 

FULL STRIKE - Derek Kwok & Henri Wong, HK 

Décerné par le public. 

 

 

 

Prix RTS du Public

(compétion internationale et compétition asiatique)   

 Diffusion

 

GREEN ROOM – Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG 

Décerné par le public. 

 

 

 

COURTS METRAGES 

 

 

Prix H.R. Giger «Narcisse»

du meilleur court métrage suisse   

 10'000 CHF offerts par la SSA et Suissimage

 

Méliès d’argent du meilleur court métrage européen    

 Nomination

 

ES WAR FINSTER UND MERKWÜRDIG STILL – Mirella Brunold & Nina Calderone, CH

 

 Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné au Festival du Film de Trieste en novembre 2015. 

 

Décernés par le Jury SSA/Suissimage

 Arnaud S. Gantenbein – producteur (CH)

 Stéphane Gobbo – critique, délégué de la Semaine de la Critique Festival de Locarno (CH)

 Roland Cosandey – délégué SSA et Suissimage (CH) 

 

 

 

Prix Taurus Studio à l’innovation

(compétition de courts métrages suisses)   

 Bon de 2000 CHF de post-production sonore

 

PARASIT – Diego Hauenstein, CH 

 

Décerné par le JURY TAURUS STUDIO

 Claude Lander – fondateur de Taurus Studio (CH)

 Christophe M. Saber – réalisateur (CH)

 Jean-Marc Ertel – directeur de Payot Librairies Neuchâtel (CH) 

Voir les commentaires

Swiss Shorts NIFFF 2015

Swiss Shorts

NIFFF 2015

 

Résumé

CLONES

 Science Fiction – Drama

 2015, 14’, OV sub fr, World Premiere. Dir : Rafael Bolliger

 Prod : Rosas & Co Films,

 Dans une station spatiale, un homme se prépare à une opération chirurgicale particulièrement périlleuse qui risque de lui faire perdre son identité.

 

 

 LES ANCIENS L’APPELAIENT CHAOS

 Mystery – Onirism

 2015, 16’, OV sub eng, World Premiere. Dir : Matthieu Moerlen

 Prod : Mr Jadis,

 Alors qu’une force mystérieuse empêche les gens de sortir de chez eux, un vieil homme décide de prendre le risque d’explorer le monde de la nuit.

 

 

 SUBOTIKA – LAND OF WONDERS

 Dystopia – Comedy

 2015, 13’, OV sub eng, World Premiere. Dir : Peter Volkart

 Prod : Reck Filmproduktion, info@reckfilm.ch

 Vous ne savez pas où aller pour vos prochaines vacances ? Ne cherchez plus et optez pour Subotika, la plus merveilleuse des destinations qui soit !

 

 

 ES WAR FINSTER UND MERKWÜRDIG STILL

 Tale – Fantasy

 2014, 5‘, OV sub fr. Dir : Mirella Brunold, Nina Calderone

 Prod : Hochschule Luzern – Design und Kunst,

 Un mystérieux personnage débarque dans un village portuaire et installe une machine bizarre. Curieux, les habitants découvrent bientôt son secret…

 

 

PARASIT

 Horror – Vampire

 2014, 11‘, OV sub eng, Dir : Diego Hauenstein

 Prod : Zürcher Hochschule der Künste,

 Une femme monte sur un toit et s’attache à une échelle. Un homme se rend au même endroit pour faire un graffiti. Une rencontre aussi surprenante que fatale.

 

 

 REPLIKA

 Science Fiction – Drama

 2014, 25‘, OV sub eng, Dir : Luc Walpoth

 Prod : Elefant Films,

 Après que sa fille androïde de 13 ans s’avère être dysfonctionnelle, une mère essaie de convaincre son mari d’adopter un enfant humain.

 

 

 A TRUNK FULL OF CARROTS

 Onirism – Surreal

 2015, 10’, no dialogue , World Premiere. Dir : Peter Zwierko, Felix Tanner, Daniel Gremli, Simon Keller.

 Prod : Peter Zwierko, Felix Tanner, Daniel Gremli, Simon Keller,

 Que se passe-t-il lorsqu’un rêve vire au cauchemar ? Un voyage initiatique surréaliste et flamboyant, à base de carottes et d’homme-lapin.

 

 

 SUPER GRAND

 Fantasy – Superhero

 2014, 2’, no dialogue. Dir : Marjolaine Perreten

 Prod : Marjolaine Perreten,

 Un géant arrive dans le petit monde des humains. Cherchant à les aider, il ne parvient qu’à déclencher la panique.projection(s)

sam 04 17:30-19:15 Temple du Bas billet(s)

 

ven 10 15:00-16:45 passage 1

pays de production Switzerland

durée98

Âge minimum14

Swiss Shorts NIFFF 2015

Voir les commentaires

Prix Imaginales des lycéens 2015

Prix Imaginales

des lycéens

2015

 

 

 

Le Prix Imaginales des lycéens est attribué pour cette année 2015 à Fabien Cerutti pour Le Bâtard de Kosigan, l’ombre du pouvoiraux Éditions Mnémos .

 

 

Un prix en partenariat avec le festival des Imaginales de la ville d’Épinal.

 

Depuis 2005, les élèves sont de plus en plus nombreux à prendre part au Prix. 21 établissements, répartis sur la région Lorraine y participent avec environ 600 élèves et 26 professeurs de lettres et de documentation.

 

Les élèves sont exigeants sur la qualité (de la langue, de l'inventivité, de la narration, de la réflexion…); les débats sont très animés et les échanges entre élèves, entre classes, entre élèves et auteurs sont riches et passionnés.

 

 

 

Un roman de bruit et de fureur, de panache et de mystère…

La fantasy historique à son meilleur !

 

 

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe...

 

Le Bâtard de Kosigan mélange avec brio la fantasy anglo-saxonne et l’histoire de France. Fabien Cerutti nous conte, dans ce roman qui se lit avec beaucoup de plaisir, une aventure pleine d’humour, de panache et de surprises…

 

 

Fabien Cerutti est agrégé d’histoire et enseigne en région parisienne.

Il commence par inventer des scénarios pour le jeu en ligne Neverwinter Nights se déroulant dans l’univers du Bâtard de Kosigan. Il se crée alors autour de son personnage une belle communauté d’aficionados. Encouragé par ce premier succès, Fabien Cerutti se lance dans son aventure personnelle : écrire un roman foisonnant et surprenant dans lequel il conjugue à la fois sa connaissance des genres et son habileté de conteur.

 

Le résultat : on dévore les aventures épiques et rocambolesques d’un héros attachant comme seules les littératures de l’imaginaire savent nous en faire aimer.

 

 

Mnémos, éditeur d’imaginaire depuis 1996 et membre fondateur des Indés de l’imaginaire.

 

ISBN: 978-2-35408-172-0 / février 2014

Grand format à rabats / 336 page

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 5 MAI 2015 ÉDITIONS MNÉMOS

Voir les commentaires

Prix Pierre Bottero  Oniriques 2015

Prix Pierre Bottero Oniriques 2015

Prix Pierre Bottero  Oniriques 2015

 

 

 

Elodie Tirel à recut le prix pour:

É-Den. Tome 1 : Les survivants /

 

Résumé du livre :

 

2260. Après une catastrophe planétaire qui a ravagé la surface de la Terre, une poignée d’humains vit en totale autarcie dans une immense colonie souterraine.

 

Dans la zone résidentielle des nantis, É-Den, une adolescente surdouée, rêve de devenir médecin au grand dam de sa mère. Quand elle découvre le journal de bord de son père, la vérité éclate :

les Élus leur mentent ; dehors, la vie est peut-être encore possible.

É-Den décide alors de fuir de chez elle avec l’espoir de retrouver son père. En route, elle rencontre Siméon, un jeune orphelin qui vit avec un étrange racureuil aux capacités extraordinaires. Ensemble, ils vont tenter de rejoindre le monde extérieur, au mépris de tous les dangers.

Michel Quintin, Mai 2014

pour É-Den. Tome 1 : Les survivants

pour É-Den. Tome 1 : Les survivants

Autres ouvrages en compétition

 

La Passe-miroir. Tome 1 : Les fiancés de l’hiver / Christelle Dabos Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Gallimard Jeunesse, Juin 2013

 

Gigante, au nom du fils / Alain Grousset Koeb Merticant se réveille d’un sommeil cryogénique de quarante ans à bord d’un vaisseau stellaire qui l’a conduit sur la planète Gigante. Ethnologue de renom, il se passionne pour de mythiques géants qui auraient peuplé la planète autrefois. Mais à son arrivée, il se découvre un fils, Zaslo, véritable héros, disparu depuis des années, et un petit-fils adolescent, Drek, qui souhaite partir en quête de son père. Koeb devra alors faire un choix : partir sur les traces des Géants ou retrouver ce fils mystérieux. Commence alors le plus extraordinaire des voyages... L’Atalante Jeunesse, Septembre 2013 (Le Maedre)

 

Les Substituts. Tome 1 / Johan Heliot Dans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l’état d’esclaves simples d’esprit. On les appelle les Substituts. Tya est l’une d’entre eux. Et rien ne la prédisposait à se distinguer. Mais Tya a découvert en elle une force étrange qu’aucun autre Sub ne possède. Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté. Cette force, c’est la connaissance. Le temps de la révolte est venu. Seuil, Janvier 2014

 

Les Mondes de l’Alliance. Tome 1 : L’ombre blanche / David Moitet 2551, un frère, une sœur. Ils sont jumeaux, et ont des rêves plein la tête : traqueur pour Nato, pilote de chasse pour Jade. Tout semble possible quand on étudie à l’Académie interstellaire. Pourtant, quand ils échouent accidentellement sur une planète non répertoriée, il ne sera plus question de rêver… mais de survivre. Didier Jeunesse, Juin 2014

 

Les Sentinelles du futur / Carina Rozenfeld 2359. La Terre est à l’agonie. Mais à New York, une poignée de femmes et d’hommes qui se déplacent dans le Futur l’ont promis : l’avenir est radieux, ils l’ont vu de leurs propres yeux. Le jeune Elon, élève à l’Académie et doté d’un pouvoir exceptionnel, rêve d’entreprendre ce voyage vers une époque meilleure. 2659. Un ennemi invisible a attaqué la Terre. Nuts est une survivante. Sa ville est en ruine, la planète entière est dévastée. Et si le seul espoir possible venait du passé ? Syros, Septembre 2013

Présentation du Prix Pierre Bottero l

Prix ado des littératures de l’imaginaire

 

Créé à l’occasion de la 2e édition du festival Les Oniriques, ce nouveau prix littéraire récompense un roman des littératures de l’imaginaire pour adolescents.

 

Il est décerné par des lecteurs adolescents de l’Est Lyonnais en souvenir de l’auteur Pierre Bottero.

Un prix, 4 objectifs A travers ce prix, l’équipe du festival Les Oniriques se fixe 4 objectifs : Attirer les publics adolescents sur le festival Développer la pratique de la lecture chez les jeunes Encourager les échanges et les débats Promouvoir les littératures de l’imaginaire Pierre Bottero, sa vie, son œuvre.

 

Né en 1964, Pierre Bottero a exercé pendant longtemps la profession d’instituteur avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il publie son premier livre Amies à vie en 2001. S’en suivent la double trilogie Ewilan (2003, 2004) et les trilogies L’Autre (2006) et Le Pacte des Marchombres (2008). Son amour de la littérature fantastique est née d’une intense rencontre avec J.R.R. Tolkien. Pierre Bottero disparaît brutalement en 2009.

 

Lancée en 2010, la série A comme Association, écrite en commun avec Erik L’Homme, sera sa dernière œuvre, dont il ne verra pas la fin, parachevée par son co-auteur.

 

La Sélection La sélection officielle du prix Pierre Bottero a été établie en juillet 2014 par un comité de lecture, composé de huit bibliothécaires de la médiathèque de Meyzieu. 6 romans français des littératures de l’imaginaire pour adolescents ont été retenus sur plus de 60 titres publiés entre le 1er janvier 2013 et le 30 juin 2014. Les critères de sélection Les œuvres choisies appartiennent aux genres des littératures de l’imaginaire : fantastique, fantasy, science-fiction.

 

Ce sont des romans.

Les textes retenus sont des œuvres en langue originale française. Les titres sélectionnés sont adaptés à l’âge du lectorat cible pour le prix.

Des critères littéraires entrent en jeu dans le choix de la sélection : l’intérêt des thèmes abordés, l’originalité, le style, la cohérence, le suspense...

 

La remise du prix D’octobre 2014 à fin janvier 2015, les adolescents lisent les romans sélectionnés, puis en débattent dans leur classe (4e et 3e) ou dans leur club de lecture, jusqu’au vote, entre le 30 janvier et le 26 février 2015. Chaque participant lit un ou plusieurs ouvrages. Pour chaque livre lu, il se voit attribuer un bulletin de vote. 1 livre lu = 1 bulletin ; 6 livres lus = 6 bulletins. Les adolescents choisissent sur chaque bulletin leur livre préféré, parmi la liste des 6 titres.

 

Le Prix Pierre Bottero à été le vendredi 6 mars 2015à 14h au Ciné-Meyzieu par Erik L’Homme et Gilles Francescano, en présence des auteurs sélectionnés, des votants et du public.

 

Le lendemain, une rencontre entre les auteurs et les adolescents des clubs de lecture à été organisée sur le Festival.

 

Les établissements ou bibliothèques participants à l’édition 2015:

Le club de lecture du CDI du collège Georges Brassens (Décines) en partenariat avec la médiathèque de Décines

Le club de lecture du collège Déborde (Lyon 6e)

Une classe de 4e du collège Évariste Galois (Meyzieu)

Une classe de 4e du collège Léonard de Vinci (Chassieu) en partenariat avec la médiathèque de Chassieu

Deux classes de 4e du collège Les Servizières (Meyzieu)

Le club de lecture du CDI du collège Louis Leprince-Ringuet (Genas)

Une classe de 4e du collège Olivier de Serres (Meyzieu)

Le club de lecture ados Croq’livres de la médiathèque de Meyzieu

 

L’établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu

Les organisateurs Médiathèque – 27 rue Louis Saulnier – 69330 Meyzieu -

Pour le Prix Pierre Bottero : Béatrice Wicinski, responsable Ados - Pour le festival Les Oniriques : Ghislaine Karaghieuzian, directrice de la médiathèque Frédérique Malvesin, directrice artistique

Voir les commentaires

COSPLAY

Oniriques 2015
Oniriques 2015
Oniriques 2015
Oniriques 2015

Oniriques 2015

Valérie Simon

Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015

Arfhëll Lutin,

Conteur

« colporteur d’histoires »

Album Oniriques 2015

Le village médiéval

et ses stands

Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015

Stand de

« Présences d’Esprits »

Album Oniriques 2015

Voir les commentaires

Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF
Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF

Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF

 

Jean-Philippe Jaworski

« Même pas Mort »

Rois du monde 1,

Folio SF

 

Il est un peu étonnant que Folio la sorte dans sa collection « SF » personnellement je l’aurais plus vu avec le label « Folio Fantasy », cela ne change rien bien sûr au contenu de cette trilogie, publié originellement par les « Moutons électriques » en 2013.

 

Il est assez rare que l’on ait si vite une version de poche, mais il est vrai que l’on n’a pas à faire de traduction.

 

Nous sommes dans un univers d’ heroic-fantasy, le héros principal : Bellovèse échappe à la mort, ou du moins la mort ne semble pas vouloir de lui.

 

 On y retrouve tous les ingrédients de la « fantasy », genre pour lequel Jean-Philippe Jaworski est particulièrement douer, on y retrouve aussi un style très « jeux vidéo » ce qui n’es pas étonnant quand on sait qu’il débuta en étant l’auteur de jeux de rôles amateurs : « Tiers Âge »  inspiré du Seigneur des Anneaux de Tolkien, le second «  Te Deum pour un massacre » donna une version « pro » il se déroulait en France durant les guerres de religion (on-t-elle vraiment cessé l’actualité récente peut nous faire douter).

 

Bâti sous forme d’un récit à la première personne, victime d’un oncle assoiffée de pouvoir, mais qui n’ose pas tuer de jeunes enfants de sa propre ligné, cet oncle le regrette plus tard, mais rien n’y fait, ni personne Bellovèse échappe à la faucheuse.

 

En dire plus serait spolié.

 

Tout ce que je peux dire de plus c’est que je vous recommande vivement la lecture de cette trilogie d’heroic-fantasy.

 

Les tomes suivants devraient paraitre chez Folio en 2016.

 

Biographie

Jean-Philippe Jaworski est un écrivain français de fantasy né en 1969. Il est également l'auteur de plusieurs jeux de rôles

 

Jean-Philippe Jaworski est né en 1969. Après des études de lettres, il est actuellement professeur de lettres modernes au Lycée Notre-Dame Saint-Sigisbert à Nancy.

 

En 19831, il découvre le jeu de rôles, et devient l'auteur de deux jeux de rôles amateurs : Tiers Âge, qui permet de jouer dans l'univers du Seigneur des anneaux de Tolkien, et Te deum pour un massacre, un jeu de rôle historique se déroulant en France pendant les guerres de religion.

 

Te deum pour un massacre aboutit à une édition professionnelle en 2005.

 

Jean-Philippe Jaworski a publié en 2007 un premier recueil de nouvelles de fantasy salué par la critique, Janua Vera (paru chez les moutons électriques et réédité depuis en poche).

 

En 2009, il publie un premier roman, Gagner la guerre, qui remporte le Prix Imaginales dans la catégorie « Roman francophone ».

 

Ces deux livres se déroulent dans le Vieux Royaume, un univers de fantasy où la magie est assez peu présente, quoique puissante, et qui puise largement son inspiration dans le roman de cape et d'épée et le roman historique (Renaissance italienne).

 

En 2013, il publie : Même pas mort, premier tome d'une trilogie intitulée Rois du monde se déroulant chez les Celtes, et notamment les Bituriges (prix Imaginales 2014).

 

Œuvres

 

Jeux de rôle

Tiers Âge, 2000 (jeu de rôle amateur)

Jean-Philippe Jaworski, « Faim de loup », Casus Belli, vol. 2, no 19,‎ 2003 (scénario)

Jean-Philippe Jaworski, Te deum pour un massacre, Éditions du Matagot,‎ 2005 (réimpr. 2010) (jeu de rôle)

Jean-Philippe Jaworski, Trois meschantes affaires, Éditions du Matagot,‎ 2005 (scénarios)

Jean-Philippe Jaworski, « 1562 : Paris assiégé », Casus Belli, vol. 2, no 7,‎ 2006 (scénario)

 

Littérature

 

Univers du Vieux Royaume

Janua Vera, Les moutons électriques, 2007 (recueil de nouvelles) (Prix du Cafard cosmique)

Gagner la guerre, Les moutons électriques, 2009 (roman) (Prix Imaginales, catégorie roman francophone 2009 ; Prix du premier roman Région Rhône-Alpes)

« Nuptiale », publiée en ligne sur le site des Moutons électriques, 2009

« Montefellóne », in Stéphanie Nicot (dir.) Rois et Capitaines, Mnémos, 2009 (nouvelle)

Janua vera, Les moutons électriques, 2010 (recueil de nouvelles, édition augmentée)

« La troisième hypostase », in Stéphanie Nicot (dir.) Magiciennes et Sorciers, Mnémos, 2010 (nouvelle)

« Désolation », in Stéphanie Nicot (dir.) Victimes et Bourreaux, Mnémos, 2011 (nouvelle)

 

Cycle Rois du Monde

1.Même pas mort, Les Moutons électriques, 2013

Prix Imaginales du meilleur roman francophone 2014, prix Planète SF des blogueurs 2014

 

2.Chasse royale, Les Moutons électriques, 2015 À paraître en mai 2015

 

3.La Grande Jument, Les Moutons électriques À paraître

 

 

Articles

Jean-Philippe Jaworski, « Théorie des Humeurs ludiques », Casus Belli, vol. 2, no 14,‎ 2002

Jean-Philippe Jaworski, « Le Seigneur des Anneaux : la tentation du mal », Casus Belli, vol. 2, no 18,‎ 2003 (critique)

Olivier Caïra (dir.), Jérôme Larré (dir.), Jean-Philippe Jaworski et al., Jouer avec l'histoire, Pinkerton Press,‎ 2009, 160 p. (ISBN 978-2-9533916-0-2), « Te Deum pour un massacre : jouer dans une Histoire douloureuse »

« Évasion diégétique », in Jeu est un autre - Le ludique et la science-fiction (Yellow Submarine n°134), 2009

« Le Seigneur des anneaux : roman mythopoétique», in Bifrost (Bifrost(revue) n°76), 2014

 

Autres œuvres

« Celles qui marchent dans l'ombre », in Mythophages, éditions de L'Oxymore, 2004 (nouvelle)

« Préquelle », in Jérôme Vincent, Charlotte Volper & Eric Holstein (dir.), Utopiales 09, Actusf, 2009 (nouvelle)

« Kenningar », in L’O10ssée des 10 ans, Folio SF, 2010

Voir les commentaires

Gilles le Coz Yo-Yo post mortem
Gilles le Coz Yo-Yo post mortem

Gilles le Coz Yo-Yo post mortem

Entretien :

Gilles le Coz

Yo-Yo post mortem

 

Stéphane Dubois,

Comment avez-vous connu Sandawe ?

 

Gilles Le Coz,

J’avais un ami qui avait un projet en financement chez cet éditeur, il m’a suggéré de présenter ce projet ce que j’ai fait. J’ai envoyé mon dossier et dans la semaine j’ai eu une réponse positive de l’éditeur. J’ai été un peu surpris, de la rapidité de l’acceptation et du fait que l’on démarrait tout de suite.

 

Stéphane Dubois,

Quel est le genre d’univers dans lequel se déroule « Yo-Yo Post Mortem » ?

 

Gilles Le Coz,

De l’humour noir, un mort est dans son cercueil et un passeur, viens frapper et lui dis de la suivre dans un inframonde. On découvre qu’il se passe quelques choses, que l’on ne reste pas dans son cercueil. Un univers un peu déjanté des clins d’œil.

 

Plus que de l’horreur c’est de l’humour noir, avec plein de squelettes.

 

Je l’es dessiné  en noir et blanc, dans la nuance des gris également pour rester dans l’ambiance du thème souterrain, je ne voulais pas mettre trop de couleurs. 

Avec des personnages un peu rocambolesques, des personnages déjantés.

 

Stéphane Dubois,

Comment as-tu débuté dans la BD ?

 

Gilles Le Coz,

Il s’agit d’une passion de jeunesse, mais j’ai vraiment dessiné sur le tard. Les circonstances on fait que j’ai rencontré un scénariste, l’on a monté un premier projet ensemble, et petit à petit  je suis entrée dans l’univers de la BD.

 

À la base, j’ai une formation de roughman.

 

Stéphane Dubois,

Roughman, justement tout le  monde ne connait pas cette fonction tu peux nous l’explicité ?

 

Gilles Le Coz,

Le roughman fait du dessin au feutre, très lâché, pour représenter des projets dans des agences de communication. Du dessin rapide léger…

 

Stéphane Dubois,

Tu peux nous parler de la suite de «Yo-yo Post Mortem » ?

 

Gilles Le Coz,

Le tome deux qui est déjà depuis trois mois en financement chez Sandawe, d’un one-shot a la base, j’ais décider de continuer à développer le personnage et son univers.

 

Le second tome verra de nouveaux personnages, d’autres qui seront développés, il y aura des clins d’œil au premier, mais il pourra se lire indépendamment.  

 

J’ai déjà fait quelques planches du second tome.

 

Stéphane Dubois,

Tu as un autre titre qui sort ?

 

Gilles Le Coz,

Oui, un autre album « Nous Irons tous au bois » sort également pour le festival, c’est publier chez un autre éditeur, et il s’agit d’un polar.

 

 

Biographie (officielle)

 

Dessinateur, roughman, directeur artistique, sur Paris. Je quitte le métro, boulot, dodo, pour la province.

Je m'installe en free-lance.

Parallèlement à mon travail, je fais des recherches à l'encre de Chine proche de la calligraphie.

 

Passionné par la BD et les comics depuis mon plus jeune âge, je me décide enfin à monter un projet en BD.

 

J'intègre un atelier avec des dessinateurs et des scénaristes, et c'est là que l'aventure commence...

 

Gilles le Coz

Gilles le Coz

Entretien : Gilles le Coz Yo-Yo post mortem

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog