Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27

Articles avec #fantasy

Bonjour Larry Castillo,

Tu peux te présenter.

Je m’appelle Larry Castillo, j’ai 39 ans, et je suis dessinateur de comics chez « Galaxy comics ».

Justement tu sors deux albums chez « Galaxy comics studio » le premier c’est « WELCOME in AMNESIA » et « LUST FOR LIFE » rassurons les futurs lecteurs, les titres sont en anglais, mais les textes sont bel et bien en français.

Oui j’ai voulu donner des titres en anglais, car cela donne un côté international et que mes influences sont anglo-saxonnes.

Parle-nous de « “WELCOME in AMNESIA”

C’est une succession de courtes histoires, qui se déroule en prison, mais très rapidement on quitte le cadre de la prison, c’est grosso modo une espèce de satyre de la télé-réalité, des médias, de cette violence qui tourne de plus en plus à la pornographie.

Plus on avance, plus on s’éloigne du cadre de la prison, pour entrer dans une espèce d’horreur fantastique.

Il y a plusieurs influences, de films de prisons des années 50, des influences du manga, un clin d’œil à un manga comme “Cobra” plus cela avance, plus cela vire au psychédélique, sans tuer la fin de l’histoire il y a un début, un milieu et une fin, même si c’est plusieurs histoires.

Tu as fait le dessin le scénario.

Oui j’ai tout fait comme toujours, je fais le dessin, le scénario, ainsi que la couleur pour “LUST FOR LIFE”, le premier étant en noir et blanc.

Parle-nous maintenant de “LUST FOR LIFE”.

En gros, il s’agit d’un album de zombies post-apocalyptique, mais vu sous acide, c’est une espèce de parodie des films d’horreur italiens des années 80, faits avec zéro budget, sauf que là c’est de bande dessinée, et qu’on peut le gonflé, si l’on devait le faire en film cela couterait des millions et des millions.

C’est une réflexion, j’ai toujours été étonné dans les films d’horreur zombies, les jeux vidéo, on parle toujours des méchants, mais sans connaitre leurs motivations, je voulais faire et montré les motivations pour créer un virus zombie.

Vous avez le point de vue des gentils qui sont les survivants, et des méchants, les créateurs du virus sauf qu’au bout d’un moment on se si les méchants on pas un peu raison, même si moralement cela peut être discutable.

Des projets ?

Oui, il s’intitulera : “Jasmina Rabbia”, c’est un gros projet, il s’agit d’une actrice de porno, mais ce n’est pas un album porno, mais un thriller fantastique sur fond de la question de l’immigration dans les années septante dans l’Europe du Nord : France, Belgique, Hollande….

Comment y sont arrivés les immigrés magrébins en Belgique, pourquoi, et comment on les a traités.

Quelles sont les conséquences à l’heure actuelle sur la manière dont ils ont été traités à cette époque.

Le personnage principal sera un flic qui au court d’une enquête sera obligé de se poser des questions, les raisons de cette émigration, durant les années septante et cela vire vers un fantastique lovecratien.

 

 

LUST FOR LIFE

 

 

Description

Synopsis : Entre délire pop-art, mauvais goût et mauvais trip à l’acide, l’histoire continue mais ne se ressemble pas... Contrairement à ce que les médias nous serinent sans cesse, fumer peut parfaitement vous sauver la vie! Mélangeons à ce simple concept une sordide conspiration eugéniste sur laquelle vient se greffer une galerie de personnages, du mercenaire cinglé à la jeune cadre dynamique en passant par une cohorte de zombies affamés... La seule question est: «Pourquoi?» Faisons en sorte que la réponse ne soit pas: «Pourquoi pas?»

 

Auteur : Larry CASTILLO

Pages couleurs : 55 pages

Format comics a dos encollés

Editeur : GALAXIE COMICS Studios

 

«WELCOME in AMNESIA : Short stories and other tales...

Description :

Bienvenue au pays du pain et des jeux, où l’on alterne entre roulette et déroute.

Bienvenue à Saint-Victor, un endroit pire que la mort, pire que l’enfer, pire que l’oubli... Et vous savez ce qu’on dit dans ces cas-là: «Le noeud du problème est coulant, point de solution si votre cou est dedans.»

Bienvenue à Amnesia...

 

Cet album est réservé aux histoires courtes, chose que nous n’avons jamais vraiment mis en avant alors que nous adorons ça... On commence avec la première d’entre elles: «Welcome to Amnesia», un récit carcéral qui part rapidement en sucette...

 

Auteur : Larry CASTILLO

Rubrique : COMICS

Style : Comics

Format : US Comics

Impression : Noir & Blanc

Pages : 63

ISBN : 9791090893177

Larry Castillo &quot;WELCOME in AMNESIA&quot; &quot; LUST FOR LIFE »
Larry Castillo &quot;WELCOME in AMNESIA&quot; &quot; LUST FOR LIFE »

Voir les commentaires

PALMARES NIFFF 2013



JURY INTERNATIONAL
François Cognard – président du jury - producteur, FR
Frederike Dellert - responsable programmation Fantasy Film Fest, DE
Kim Newman - critique et écrivain, UK
Orson Scott Card - écrivain, US
Jean-François Rauger - directeur programmation cinémathèque française, FR


 

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film (comp. intern.)    10'000 CHF

DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE    

 

 
Verdict du jury: «Le JURY INTERNATIONAL a apprécié la combinaison originale entre genre horrifique et conte moral. La réalisatrice a réussi à utiliser le surnaturel pour atteindre une vérité et capter un aspect invisible de la réalité.»


Mention spéciale du JURY INTERNATIONAL   
 


CHIMERES de Olivier Beguin, CH
 

 



JURY MELIES
Pilar Anguita-MacKay, scénariste, CH
Anita Egger - journaliste, CH
Yamine Guettari - journaliste, CH

Méliès d’argent du meilleur long métrage européen     NOMINATION

 


AU NOM DU FILS de Vincent Lannoo, BE/FR
 

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné lors de la 46e édition du Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya à Sitges en octobre 2013.




JURY IMAGING THE FUTURE
Scott Ross - Digital Media Executive, US
Laurent Brett - Designer de génériques de films, FR
Pascal Montjovent - Chef opérateur, CH
   

Prix Imaging The Future du meilleur production design (comp. intern.)    5’000 CHF
 


GHOST GRADUATION de Javier Ruiz Caldera, SP
 

 


Mention spéciale du JURY IMAGING THE FUTURE
 


MARS ET AVRIL de Martin Villeneuve, CA
 

 



JURY DU LYCEE DENIS-DE-ROUGEMONT
Emilie Pellissier, Loïc Hobi, Fabrice Graber, Alessio Comi

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont (comp. intern.)    UNE MONTRE
 


DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE
 

 



JURY DU LYCEE BLAISE CENDRARS
Cassandra Jennings, Cynthia Bilat, Amanda Jennings

Prix de la Jeunesse Blaise Cendrars (comp. intern.)    HONORIFIQUE

 


THE CRACK de Alfonso Acosta, CO/AR
 

 



JURY MAD
Julien Sévéon - journaliste, Mad Movies, FR
Alexandre Poncet - journaliste, Mad Movies, FR
Miranda Larrosa - lectrice Mad Movies, CH


Prix Mad Movies du film le plus «Mad» (comp. intern. et comp. asiat.)    PROMOTION
 


DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE
 

 


Mention spéciale du JURY MAD
 


EEGA de S.S Rajamouli et J.V.V Sathyanarayana, Inde
 

 



PRIX DECERNES PAR LE PUBLIC :

Prix du meilleur film asiatique (comp. asiat.)    HONORIFIQUE

 


EEGA de S.S Rajamouli et J.V.V Sathyanarayana, Inde
 

 



Prix RTS du Public (comp. intern. et comp. asiat.)    DIFFUSION
 


YOU’RE NEXT de Adam Wingard, USA
 

 



PRIX TITRA FILM (comp. intern. et comp. asiat.)    BON DE 1000 CHF
 


THE DYATLOV PASS INCIDENT de Renny Harlin, USA/RU/UK
 

 



JURY SSA/SUISSIMAGE
Carola Stern - déléguée SSA et Suissimage, CH
John Canciani - directeur artistique Festival de Winterthur, CH
Pierre Monnard - réalisateur, CH


Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur court métrage suisse

(comp. de courts suisses)    10'000 CHF
 


PALIM PALIM de Marina Klauser et Pia Hellenthal, CH   
 

 


Mention spéciale du JURY SSA/SUISSIMAGE
 


POCKET ROCKET de Walter Feistle


Prix Taurus Studio du meilleur court métrage suisse (comp. de courts suisses)    BON DE 3000 CHF
 


PALIM PALIM de Marina Klauser et Pia Hellenthal, CHk


Prix Taurus Studio à l’innovation (comp. de courts suisses)    BON DE 3000 CHF
 


EFFORT de Eleonora Berra, CH


Méliès d’argent du meilleur court métrage européen (comp. de courts suisses)    NOMINATION
 


ENTRE ANGE ET DEMON de Pascal Forney, CH

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné lors de la 46e édition du Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya à Sitges en octobre 2013.

Voir les commentaires

Les personnalités marquantes de la 13ème édition

NIFFF 2013

 

 

Larry Cohen, Renny Harlin et Cliff Martinez côtoient la relève du cinéma suisse au NIFFF 2013 J-8 avant le coup d'envoi du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel. La 13ème édition 0s’annonce riche en rencontres et découvertes. Après la présentation du programme complet et des premières qui ponctueront cette 13ème édition, survol des différentes personnalités qui feront vivre le festival et des conférences qui feront découvrir au public la face cachée des génériques de films et les processus de mise en musique.

Les personnalités marquantes de la 13ème édition

Larry Cohen, figure de proue du cinéma horrifique américain sera l’invité d’honneur de cette 13ème édition et viendra présenter une dizaine de ses œuvres les plus significatives, dont la fameuse trilogie It’s Alive, ainsi qu’un programme composé de trois des épisodes TV qu’il a scénarisés.

Les incontournables compositeurs américains Cliff Martinez (Drive, Only God Forgives) et Jeff Grace (We Are What We Are en compétition internationale) seront présents dans le cadre la rétrospective When music scores, ainsi que le compositeur suédois Johan Söderqvist (Tannöd, Insensibles), le français Marc Teissier Du Cros (Drive, Virgin Suicides) fondateur du label Record Makers et Laurent Guido, professeur à l’Université de Lausanne et grand spécialiste de la thématique.

Dans le cadre du nouveau programme très attendu Histoires du genre, les spectateurs auront la chance de rencontrer le cultissime cinéaste allemand Roland Klick qui viendra présenter deux de ses films qui borderont la projection de The Heart is a Hungry Hunter, un documentaire qui lui est dédié, réalisé par Sandra Prechtel, également présente.

Dans la prestigieuse compétition internationale, la réalisatrice française Marina de Van proposera Dark Touch, le réalisateur finlandais Renny Harlin (Die Hard 2, Cliffhanger, Deep Blue Sea) sera là pour présenter et défendre son dernier film The Dyatlov Pass Incident tandis que le producteur Raphaël Margules présentera en première mondiale Contracted. Le réalisateur thailandais Kongkiat Komesiri offrira quant à lui The Gangster dans la compétition New Cinema from Asia. Dans la section Ultra Movies, le réalisateur italien Federico Zampaglione proposera sa vision du Giallo avec Tulpa en première suisse.

Autre réalisateur présent à Neuchâtel, Yann Gonzalez dévoilera son premier long métrage, Les Rencontres d’Après Minuit.

Le Jury international

François Cognard, producteur français (Amer, Insensibles, L'Etrange couleur des larmes de ton corps) et Co créateur de la revue de cinéma Starfix, mènera un jury aux personnalités nuancées. A commencer par Orson Scott Card, l’un des auteurs essentiels de la littérature de science-fiction contemporaine (Le Cycle Ender) et invité spécial du forum littéraire New Worlds of Fantasy. Pour les épauler, Frederike Dellert directrice du Fantasy Film Fest, Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française et auteur de plusieurs ouvrages sur le cinéma, Kim Newman, journaliste anglo-américain et rédacteur pour les revues Sight & Sound et Empire et auteur de nombreuses fictions (The Night Mayor, Bad Dreams). Ils auront la lourde tâche de départager 14 longs métrages en provenance de 9 pays.

Un festival en prise directe avec la création suisse

Dans le cadre de la compétition SSA/Suissimage de courts métrages helvétiques, une conférence très prisée permettra aux spectateurs de rencontrer la relève du cinéma suisse alors que la compétition internationale offrira pour la première fois deux films suisses en compétition et présentés par leurs réalisateurs, Der Ausflug de Mathieu Seiler et Chimères de Olivier Beguin.

L’annonce des lauréats du Call for project Swiss Games

2012/2013 donnera l’occasion de rencontrer l’avant-garde des développeurs de jeux vidéo suisses. Le forum littéraire New Worlds of Fantasy permettra de redécouvrir le fantastique dans son acceptation pluridisciplinaire : les nouvelles voies de la narration au cinéma seront explorées par Samuel et Frédéric Guillaume ainsi que Vincent Gessler. Les artistes lausannois Guy Meldem et Philippe Daerendinger proposeront une performance monumentale dans le cadre de Actual Fears, collaboration du CAN et du NIFFF.

Imaging The Future et son nouveau Jury VFX

A découvrir lors du symposium Imaging The Future, des intervenants prestigieux dont Henry Hobson (Snow White and the Huntsman, Rango, Robin Hood) qui proposera une réflexion sur son travail et l’art du générique de film, Scott Ross, general Manager chez LukasFilms et membre du Jury VFX avec Laurent Brett et Pascal Montjovent, qui décernera le prix Imaging The Future pour la première fois cette année, ou encore Bastien Grivet, concept artist et matte painter qui offrira un séminaire sur la cinématique de jeu, considérée entre cinéma et jeu vidéo.

affiche NIFFF 2013

affiche NIFFF 2013

Voir les commentaires

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 19 JUIN 2013

 

NIFFF 2013: DEMANDEZ LE PROGRAMME!


En 2013, le NIFFF confirme sa position sur la scène suisse et internationale avec un programme de qualité et de prestige, un florilège de premières et des films en droite ligne de Cannes. Il développe son discours sur le genre fantastique à travers sa sélection officielle augmentée par le programme Histoires du genre, le Symposium Imaging The Future, le forum littéraire New Worlds of Fantasy et le Call for Projects : Swiss Games 2012/2013. De plus, le festival propose une rétrospective When music Scores agrémentée de 5 masterclasses ainsi qu'un hommage à Larry Cohen, invité d'honneur du festival. Pour célébrer le meilleur du fantastique, rendez-vous à Neuchâtel entre le 5 et le 13 juillet.

Le NIFFF en quelques chiffres L

e NIFFF 2013 c’est 9 jours de projections, 5 salles et une capacité simultanée de 1’824 places. Les 136 projections publiques présenteront 80 longs métrages et 17 courts métrages produits par une trentaine de pays différents.

Compétition Internationale
En 14 titres, la Compétition Internationale offre un panorama de la production fantastique mondiale. Fait historique, la présence de deux réalisations suisses : Der Ausflug, un conte moderne du Zurichois Mathieu Seiler et Chimères, un drame horrifique du Neuchâtelois Olivier Beguin. Parmi les films attendus des grands noms du fantastique figurent You’re next de Adam Wingard, The Dyatlov Pass Incident de Renny Harlin, le nouveau film de Vincenzo Natali, Haunter, et finalement Dark Touch, la nouvelle œœuvre très attendue de Marina De Van, membre du Jury du NIFFF en 2011, qui offre ici un thriller surnaturel. La diversité géographique et thématique du meilleur de la production mondiale sera aussi ! Représentée par le très gore Raze de Josh C. Waller (USA) et Contracted, un étonnant film de zombies de Eric England (USA), ainsi que par le désopilant Ghost Graduation de Javier Ruiz Caldera (ES) et le magnifique film de science-fiction de Martin Villeneuve (CA), Mars et Avril. Témoignent également de cette diversité les co-productions latino-américaines, Here comes the Devil de Adrián García Bogliano (MEX) et The Crack de Alfonso Acosta (CO). Pour finir en beauté, deux productions aux univers particuliers, Kiss of the Damned, un thriller érotique de Xan Cassavetes, une des deux réalisatrices en compétition, fille de Gena Rowlands et John Cassavetes et We Are What W! e Are de Jim Mickle, une fable cruelle et déchirante su! r le libre arbitre.

New Cinema from Asia
Vitrine de la qualité et des particularités du cinéma populaire d’Asie, la sélection 2013 se distingue par la présence d’auteurs de renom. La vitalité de la production japonaise est à découvrir grâce à The Complex de Hideo Nakata, réalisateur phare de la Nikkatsu qui signe ici son grand retour. Egalement sur le devant de la scène, le nouveau film d’animation des studios à l’origine de Ghost in the Shell, 009 RE : Cyborg 3D de Kenji Kamiyama. Les aficionados de cinéma sud-coréen ne manqueront pas The Berlin File de Ryoo Seung-wan, un thriller d’une redoutable efficacité. A ne surtout pas manquer : le film hongkongais sélectionné à Cannes, Blind Detective, par le maître du genre, Johnnie To.

Compétition de courts métrages suisses
Pour prendre le pouls de la relève du cinéma suisse, le NIFFF propose une compétition de 8 courts métrages suisses dont une première européenne et deux premières mondiales, avec une majorité de productions indépendantes.

Une conférence permettra aux spectateurs de rencontrer les réalisateurs.

Films of the Third Kind et Ultra Movies
Entre fantastique et thriller, la section Films of the Third Kind propose les titres qui attireront un public éclectique et cinéphile. A ne pas manquer : la nouvelle vague latina avec 7 Cajas des Paraguayens Juan Carlos Maneglia et Tana Schembori et le western urbain Shield of Straw de l’incontournable réalisateur japonais Takashi Miike, en compétition à Cannes. Les amateurs de comédies apprécieront A Liar’s Autobiography de Ben Timlett, Jeff Simpson et Bill Jones et How to Use Guys with Secret Tips, ode décalée au pouvoir féminin du Sud-Coréen Wonsuk Lee.


Pour agrémenter les soirées des festivaliers, le NIFFF propose des séances de minuit qui présentent, sous diverses facettes, la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre. Démarrage en grande pompe avec les premières européennes V/H/S/ 2, fruit de la collaboration de huit réalisateurs, dont le fameux Eduardo Sánchez (The Blair Witch Project, Lovely Molly), le nouveau film de E.L. Katz, Cheap Thrills, The Rambler, un hommage gore de Calvin Reeder à David Lynch, Gallowwalkers, un western surnaturel avec Wesley Snipes ainsi que HK : Forbidden Super Hero du Japonais Yûichi Fukuda.

Histoires du genre
Le nouveau programme Histoires du genre propose un voyage temporel, géographique et artistique à travers des documentaires inédits parmi lesquels Despite The Gods (Penny Vozniak, AUS), retraçant le tournage indien d’un film de Jennifer Lynch, Rewind This (Josh Johnson, USA) sur le rôle fondamental de la VHS dans la démocratisation du genre et le documentaire Roland Klick-The Heart is a Hungry Hunter (Sandra Prechtel,DE) sur le cinéaste culte allemand Roland Klick qui sera présent au festival.

Rétrospective When music scores ! / Hommage à Larry Cohen
Pour célébrer la magie opérant entre musique et images, plusieurs invités de marque seront présents et offriront des masterclasses et cartes blanches : les compositeurs américains Cliff Martinez (Drive, Contagion, Only God Forgives) et Jeff Grace (House of the Devil, We Are What We Are), le compositeur suédois Johan Söderqvist (Let The Right One In, Tannöd, Insensibles), le producteur français Marc Teissier Du Cros (Drive, Virgin Suicides) et Laurent Guido, professeur à l’Université de Lausanne et grand spécialiste de la thématique.


Larry Cohen, figure de proue du cinéma horrifique américain est l’invité d’honneur de cette 13ème édition. Il vient présenter une dizaine de ses œœuvres les plus significatives, dont la fameuse trilogie It’s Alive, ainsi qu’un programme composé de trois des épisodes TV qu’il a scénarisés.

Ouverture et clôture
Pour ouvrir et clore cette treizième édition, le NIFFF présente Stoker, la première incursion hollywoodienne de Park Chan-wook qui signe ici un thriller sensoriel et macabre avec un casting 5 étoiles, Nicole Kidman en tête et Byzantium, avec les actrices Gemma Arterton et Saoirse Ronan, qui marque le retour de Neil Jordan au film de vampire.

Autres événements
Au rang des événements importants : New Worlds of Fantasy, le forum littéraire en présence de l’un des auteurs essentiels de la littérature de SF contemporaine, Orson Scott Card ; le Symposium Imaging The Future, événement pluridisciplinaire consacré aux derniers développements en matière d’images digitales dans les jeux vidéo, au cinéma et dans les nouveaux médias. La 8ème édition de l’événement accueille cette année pas moins de 16 conférences, tables rondes et masterclasses. La cérémonie de présentation des lauréats du Call for Projects : Swiss Games 2012/2013 aura lieu quant à elle le 9 juillet, à 18.00, au Théâtre du Passage. Pour les familles et les amoureux de musique, la journée du 6 juillet, NIFFF INVASION 2013, proposera notamment le Ciné-Concert Nosferatu vs Turzi, dont la partition intégrale sera interprétée en direct par la formation parisienneTurzi.


Programme complet disponible sur www.nifff.ch

Hommage à Larry Cohen

Hommage à Larry Cohen

Voir les commentaires

L’Eclipse d’un Ange...

 

 Bonjour Dr Pierrette Estingoy

Dr Pierrette Estingoy, comment une Psychiatre, Praticien Hospitalier et un dessinateur assez axé sur le fantastique, comme Thomas Gervais en viennent-il à collaborer sur un projet comme l’Éclipse d’un Ange...

En fait, je connaissais les talents de Thomas Gervais et c'est moi qui lui ai demandé de nous rejoindre sur ce projet, de genre Héroic-fantasy car nous envisagions avec mes patients de l’Hôpital de jour de Décines (Rhône) de réaliser un récit sur les psychoses émergentes avec illustrations sous forme de BD.

À la base Thomas Gervais nous a dit que cela devait être une BD à 100/100, mais que le concept a évolué, vous pouvez nous en dire les raisons ?

Au départ nous avions fait un projet de BD très classique de 48 pages et nous avions commencé la première année à travailler sur quelques chapitres de cette bande dessinée*. Par défaut de financement, car nous n’avons pas pu trouver les partenaires suffisants**, nous avons adapté notre projet pour un concept mixte entre BD et récits illustrés ! Finalement nous sommes assez fiers du résultat car la contrainte nous a rendus très créatifs.

Sur les relations entre patients et équipe médicale participant à ce projet que pouvez-vous dire ?

Pour cette aventure j'ai été assistée de deux membres de l’Hôpital de jour un psychologue, Alain Cochet et un infirmier, Christophe Cléro. Par ailleurs l’ensemble de l’Hôpital de Jour est derrière nous avec notamment deux personnes qui nous aident sur le plan administratif et la diffusion. Il s’agit de Christine Vidal, cadre de santé, et d’Emmanuelle Dancert, assistante sociale. Deux artistes sont venus nous accompagner dans le processus de création,  Thomas Gervais, dessinateur, pour les réalisations graphiques et Amandine. B Morwen écrivain qui nous a aidés pour la mise en forme du premier chapitre. Pour le scénario, le reste du texte et de la conception nous avons mené cela par nous-mêmes.

Cela a-t-il aidé certains patients ?

Ce processus a duré deux ans au total et nous avons pu voir énormément évoluer les patients qui d'ailleurs pour certains ne sont plus vraiment des patients car ils ont quitté l'hôpital de jour pour mener leur vie comme tout le monde. Ils se sont considérablement investis sur ce projet, ont pu prendre du recul par rapport aux troubles qu’ils avaient traversés. Ils sont très fiers de ce qu’ils ont réalisé et très heureux de pouvoir le communiquer, participer aux conférences. Ils ont l'espoir d'aider d’autres personnes qui aurait pu avoir des troubles similaires à se sentir moins seuls, permettre à ceux qui hésiteraient à venir demander de l'aide plus précocement.

Et du coté des membres de votre équipe que pensez-vous que cela leur a apporté ?

Des moments du pure rencontre humaine qui permettent de nous conforter dans la nécessaire lutte contre les représentations négatives qui persistent encore dans notre milieu sur une différence de nature entre les "patients" et les " soignants". Cinq stagiaires psychologues se sont aussi succédées sur le projet et ont modulé leurs visions de la maladie mentale, en constatant que les ambitions de rétablissement ne sont pas que des mots, que les compétences techniques comme sociales des personnes ayant traversé la psychose peuvent être mobilisées si l'on change notre regard sur eux.

 Art et psychiatrie sont liés depuis longtemps, le plus célèbre exemple en France est Camille CLAUDEL et d’autres artistes célèbres : le Dr Blanche (Nerval, Maupassant), le Dr Gachet (Van Gogh), le Dr Nicolas Dahl (Rachmaninov), et le Dr Ferdière (A. Artaud). Mais aussi mes travaux de Tardieu et Simon en France, Prinzhorn en Allemagne ou certains de leurs patients auront des productions artistiques impressionnantes, comment situé vous ce projet dans la relation Art et Psychiatrie ?

Nous notre projet est à médiation artistique mais c'est un projet de communication. Il se base sur les compétences artistiques, très répandues en psychiatrie, parmi les patients sans doute du fait d'un plus grande sensibilité.   Ici la création, avec toutes les exigences d'investissement, d'humilité et de partage aussi, leur a permis de acteur du champ social. Il n'y a pas (encore !) de personnes très célèbres parmi nous mais il n'y a pas que les personnes connues qui ont des talents artistiques.

D'ailleurs, je n’ai pas spécialement exigé d'aptitudes artistiques pour intégrer le groupe. Les talents se sont révélés au court de l’expérience et chacun a pu s'exprimer et aider à son niveau. Il y avait les dessinateurs, parfois excellents pour des décors, d’autres pour des visages, d’autres pour les couleurs. Certains se sont avérés plus compétents pour l'écriture, la mise en récit ou en dialogues.

 

En avez-vous tiré des conclusions sur un plan clinique ?

Sur le plan clinique, cela n’a fait que le confirmer qu'il nous faut porter ce message d’espoir auprès des patients, de leur entourage et des équipes soignantes. Car ensemble ils arrivent à donner le meilleur et bien plus que ce que l'on imagine....

Ainsi, Il est prévu de diffuser cette création le plus largement possible en population générale, lors d’exposition (textes et planches BD), de conférences/débats,  les ouvrages imprimés seront offerts dans les lieux de passage ou aimes des professionnels de première ligne pour la prévention en santé mentale, nous diffuserons aussi une version e-book gratuitement pour que tous puis lire en ligne ou imprimer une version....

L’impression finale est prévue cet été et une journée de dédicace est organisée à l'Espace Jeune de  Décines le vendredi 13 septembre 2013 de 11h à 17h.

Toutes les structures, professionnels, ou personnes intéressées à titre individuel peuvent venir nous rencontrer et éventuellement recevoir un exemplaire (selon le nombre disponible) et nous contacter via l'association Les Artambules (lesartambules@yahoo.fr)

 

* Peuvent  se reporter au dossier publié par le Dr Estingoy (psychiatre) et Alain Cochet (psychologue clinicien, neuropsychologue) dans la revue SANTÉ MENTALE n° 166, mars 2012.

** Cette initiative élue en 2011 et en 2012 dans le cadre du financement « Culture à l’hôpital » du dispositif « Eclats d’art – Réseau des projets artistiques et culturels des unités de soin du Centre Hospitalier Le Vinatier », le projet est accompagné au plan logistique et administratif par la Ferme du Vinatier. À ce titre, il reçoit le soutien du ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des affaires culturelles Rhône-Alpes, de l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes et du Vinatier. Une charte « Éclat d’art » fixe les règles de contribution des partenaires culturels ou financiers. Il est notamment exclu toute exploitation commerciale du projet Dans ce cadre, cette réalisation reçoit déjà le soutien financier de partenaires associés au projet tel que le Comité Français pour la Réhabilitation Psychosociale, de la Mairie de Lyon 1er, de l’Université Lyon 1 et de la ville de Saint Étienne (avec la Fête du livre). 

L’Eclipse d’un Ange...
L’Eclipse d’un Ange...

Voir les commentaires

Carol Berg Le Vengeur

 

 « Le Vengeur » est le dernier tome de la trilogie des « Les livres des rai-kirah » (traduit de l’américain par Sylvie Delloye, couverture Bruno Wagner).

Dans  cette saga l’on s’attache peu être en raison de la complexité de leurs caractères aux personnages ce n’es pas sans raison que  le tome 1 fut d’ailleurs récompensé par le  Geffen Award en 2005.

Elle publiera ensuite une dizaine de romans souvent primé.

SF FOLIO réédite  dans sa collection « Fantasy » l’ensemble de la trilogie :

« L’esclave » SF FOLIO 414

« L’insoumis » SF FOLIO 438

« Le vengeur » SF FOLIO 456

 

Biographie

Elle publie à l’âge de 28 ans son premier, depuis elle a publié une quinzaine de roman (voir bibliographie).

 Elle est diplômée en mathématiques de l'université Rice et en informatique de l'université du Colorado. Avant de devenir écrivain, elle concevait des logiciels. Elle vit au Colorado. Elle est la mère de trois fils.   

 

Bibliographie

 

Les Livres des Rai-Kirah

 1.L'Esclave, Bragelonne, 2009 (en) Transformation, 2000) ,

Lauréat du Geffen Award en 2005

 2.L'Insoumis, Bragelonne, 2009 (en) Revelation, 2001)

 3.Le Vengeur, Bragelonne, 2011 (en) Restoration, 2002)

 

Bridge of d'Arnath

 1.(en) Son of Avonar, 2004

 2.(en) Guardians of the Keep, 2004

 3.(en) The soul weaver, 2005

 4.(en) Daughter of ancients, 2005

Lauréat du Prism Award en 2006

 

The Lightouse Duet

 1.(en) Flesh and Spirit, 2007

2.(en) Breath and Bone, 2008

Lauréat du Prix Mythopoeic Fantasy Award for Adult Literature en 2009

et du Colorado Book Award

 Collegia Magica

 1.(en) The spirit Lens, 2010

 2.(en) The soul mirror, 2011

3.(en) The daemon prism, 2012

 

Divers :

 1.(en) Song of the Beast, 2003

Lauréat du Colorado Book Award en 2003

Site de l’auteur ( en anglais )

http://www.sff.net/people/carolberg/index.html

 

 

Carol Berg Le Vengeur

Carol Berg Le Vengeur

Voir les commentaires

NUIT A HOGSBACK

[sur les terres sud-africaines de l’Anneau]

 

…Août 2011. Un touriste, artiste, débarque à Hogsback, hameau paumé en Afrique du Sud, le pays natal de Tolkien, l’auteur du Seigneur des Anneaux. Hogsback est une bourgade étrange, irréelle : des hobbits sont creusés dans les troncs des pins, des elfes en pierre surveillent des villas, la neige tombe sur les montagnes. Il y a l’immensité de la nature, la violence de l’Histoire. Des rencontres surprenantes. Les souvenirs qui remontent. La colère devant la société, ses contradictions. Lourdeur. Légèreté. Immensité. Illusions et désillusions d’une Quête.

 

Chanteur, réalisateur, comédien depuis 2003, Jann Halexander s’est rendu à Hogsback, en Afrique du Sud, en 2011 et en a tiré un récit mêlant petite histoire et grande Histoire où parfois, fiction et réalité se mêlent. L’ouvrage comporte 48 photographies.

 

Nuit à Hogsback, sur les terres sud-africains de Tolkien, de Jann Halexander. 96 pages. 8 euros.

Par chèque : envoyer un chèque à l’ordre de Trilogie Halexander Loi 1901, chez M.Bonnenfant 4 Bd Carnot 72 000 Le Mans.

 

© Trilogie Halexander

***

Extrait

La première fois qu’on arrive à Hogsback reste à jamais gravée dans la mémoire. Depuis East London, cette ville portuaire sans grand intérêt, s’étalaient sous mes yeux fatigués, les paysages vallonnés monotones de l’ancien Transkei, ex-bantoustan, aux herbes basses, jaunes et sèches, collines tachetées ici et là de maigres arbres aux troncs noircis par la mort, la foudre peut-être. Au bout d’une heure trente de route, nous entraperçûmes enfin la chaîne de montagnes Amatola. Je dis nous, car, étrange fruit du hasard, je partageais l’arrière de la voiture avec un français, presque trente ans, comme moi, passionné d’Heroic Fantasy. Il voulait également découvrir Hogsback. Ce coin était un aimant.

 

Il restait encore un peu de neige sur les sommets. Nous approchions du lieu convoité, déjà le paysage changeait, la route montait et de chaque côté se dressaient des pins, des sapins, des mimosas. Le paysage n’était plus le même, l’émerveillement me fit demander au conducteur de s’arrêter un moment afin que je puisse prendre quelques photos. Puis nous repartîmes, toujours plus haut dans la montagne et arrivâmes à Hogsback. A l’entrée de ce village de 1500 habitants, une pancarte représentait un sanglier –ou un phacochère ? Mis à part les quelques Xhosas errant le long de la route principale, Hogsback évoquait un petit patelin du Canada, du Colorado ou de Nouvelle-Zélande. Les lions du parc Kruger étaient loin, les vignes du Cap aussi.

**     

Edité par Trilogie Halexander

Site : http://www.surlesterressudafricainesdelanneau.blogspot.fr

 

Points de vente :

Site officiel, http://www.ebay.fr

http://www.leboncoin.fr , CD-LP.

Paiement via Paypal ou par chèque pour 8 euros (frais de port inclus).

Par paypal : halexander@voila.fr

Ouvrage disponible à la Maison de la Presse 79 rue Pajol, 75018 Paris,

métro Marx Dormoy (ligne 12)

(Communiqué de Presse)

 

couverture de l'ouvrage

couverture de l'ouvrage

Voir les commentaires

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 14 MAI 2013

LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS

 

Après avoir dévoilé en avril les nouveautés de sa 13ème édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (5-13 juillet 2013) déploie quelques uns des atouts de l’aventure 2013 :

 

un hommage à Larry Cohen, réalisateur et scénariste américain de génie qui mêle adroitement au film d’horreur et de science-fiction,

une forte critique sociale et les tout premiers titres des sections ULTRA MOVIES et FILMS OF THE THIRD KIND.

 

En parallèle, le forum littéraire New Worlds of Fantasy prendra forme autour de l’écrivain de SF Orson Scott Card, membre du Jury International du NIFFF cette année et auteur de l’oeuvre emblématique LaStratégie Ender, dont l’adaptation sortira dans les salles suisses cet hiver.

 

Hommage à LARRY COHEN

Larry Cohen, réalisateur américain de génie connu pour ses films d’horreurs très inventifs et à petit budget viendra présenter en personne une dizaine de ses films dont la fameuse trilogie de It’s Alive qu’il a scénarisée, ainsi qu’un programme composé d’un florilège de ses meilleurs épisodes TV dont Les Envahisseurs, la mythique série des années 1960 dans laquelle l’architecte David Vincent est témoin de l’arrivée sur terre d’extraterrestres fuyant leur planète à l’agonie. Après avoir commencé sa carrière à la télévision et scénarisé des séries comme Columbo, il devient l’un des précurseurs des films de la Blaxpoitation, avec les bluffants Hell Up in Harlem (USA, 1973) et Black Caesar (USA, 1973), qui seront projetés durant le festival.

 

Seront également présentés au NIFFF cette année : Bone (USA, 1972) son premier film, Special Effects (USA, 1984) un pamphlet érotico-satirique sur l’industrie du cinéma et l’explosif Original Gangstas (USA, 1996), qui réunit trois des idoles de série B américaine des années 1970, Fred Williamson, Jim Brown et Pam Grier. La sélection sera complétée par des oeuvres plus provocatrices comme les films d’horreur God Told Me To (USA, 1976), A Return to Salem’s Lot (USA, 1987), The Stuff (USA, 1985) ou encore Q (The Winged Serpent) (USA, 1982), interprété par le légendaire David Carradine.

 

Films of the Third Kind et Ultra Movies

La section FILMS OF THE THIRD KIND proposera les meilleures avant-premières de la saison. A ne pas manquer

 

Cette année : la première suisse de Simon Killer (USA/FR, 2012), dernier opus d’Antonio Campos (Afterschool, 2008), une fable sombre et érotique d’une rare puissance, ainsi que Dark Skies (USA, 2013) de Scott Stewart, un film de science-fiction sensationnel produit par Jason Blum, le créateur de la franchise Paranormal Activity.

 

Le NIFFF proposera aussi, dans son incontournable section ULTRA MOVIES, la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre avec le film Tulpa (IT, 2012) de Federico Zampaglione, qui ravivera la flamme du célèbre giallo transalpin, et V/H/S 2 (USA, 2013), la suite très attendue de V/H/S (NIFFF 2012), fruit de la collaboration de huit réalisateurs, dont le fameux Eduardo Sánchez (The Blair Witch Project, Lovely Molly).

 

Forum littéraire New Worlds of Fantasy – 11 juillet 2013 – Théâtre du Passage

 

La journée du 11 juillet offrira au public l’occasion exceptionnelle de rencontrer une des légendes du roman de science-fiction : Orson Scott Card, écrivain de renom ayant reçu de nombreuses distinctions. Il est l’auteur notamment de la saga des Ombres (2001-2013) et de La Stratégie de Ender (1985), adapté au cinéma par Gavin Hood (Mon nom est Tsotsi, Xmen Origins : Wolverine). Le film homonyme, co-produit par Scott Card lui-même, sortira en novembre 2013 dans les salles suisses, avec en tête d’affiche Harrison Ford et Ben Kingsley.  L’après-midi permettra également de se pencher sur le thème de l’adaptation, en présence notamment des cinéastes helvétiques Samuel et Frédéric Guillaume, et de faire le point sur l’actualité littéraire suisse et internationale.

 

Pour le programme complet: rendez-vous le 19 juin 2013

NIFFF / 13e édition : 5-13 juillet 2013

LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS
LE NIFFF 2013 DEPLOIE SES PREMIERS ATOUTS

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog