Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #heroic fantasy

Maîtres inquisiteurs 06 - À la lumière du chaos (couverture)

Maîtres inquisiteurs 06 - À la lumière du chaos (couverture)

Maîtres inquisiteurs 06 - À la lumière du chaos

TOME 6 : À LA LUMIÈRE DU CHAOS

PAR JEAN-LUC ISTIN

ET

STEFANO MARTINO.

 

Les auteurs nous livrent enfin le sixième et dernier tome de ce cycle, 5 autres nouveaux albums devraient voir le jour si tout va bien. Une fois de plus, les auteurs dans cette histoire d’Héroic fantasy, tienne les lecteurs en haleine, un scénario solide, comme toujours avec Jean-Luc Istin , et de somptueux décors, des costumes et personnages parfaitement maitrisés par Stéfano Martino , en font une saga que les amateurs du genre ne doivent pas manquer

 

À signaler que les auteurs devraient être présents prochainement au Festival International de la BD d’Agouleme, où ils dedecasseront leurs œuvres.

 

Vous trouverez la liste des auteurs de SOLEIL présent , tous genres confondus, au festival en annexe de cet article.

 

 

Date de parution : 25/01/2017 /

ISBN : 978-2-3020-5367-0

Scénariste : ISTIN Jean-Luc

Illustrateur : MARTINO Stefano

Série : MAITRES INQUISITEURS (LES)

Collection : Heroic fantasy

 

• Ce tome 6 vient clore l’enquête développée au cours des tomes 1 à 5.

• 5 nouveaux albums en préparation.

Album cartonné

56 pages

233 x 323

EAN : 978-2-3020-5367-0

Prix : 14,95 €

 

Résumé:

Nikolaï et quatre autres inquisiteurs tentent de découvrir qui leur en veut. Une enquête délicate qui doit être menée rapidement car si l’inquisition est la cible apparente, Nikolaï redoute un attentat à l’encontre des monarques : Aquilon et Assynia. Le mobile est évident : la magie, éteinte depuis la fin de la grande guerre, doit à nouveau redevenir vive et puissante car elle est liée à la guerre. Et qui en a besoin pour exercer ses talents ? Les Maître inquisiteurs. Il n’y a aucun doute : le coupable est donc l’un d’entre eux.

 

Biographie des auteurs (officiel)

 

JEAN-LUC ISTIN, scénariste.

EST NÉ EN 1970 À PONTIVY, DANS LE MORBIHAN.

IL RÉSIDE EN CÔTES D’ARMOR.

En 1999, il s’implique en tant qu’auteur et directeur de collection chez Nucléa. C’est à cette époque qu’il crée Merlin, dessiné par Eric Lambert et Aleph avec DIM-D. Il travaille ensuite pour les Éditions Soleil, où il reprend la série Merlin, et écrit alors Le Seigneur d’Ombre que dessine DIM-D. Il dessine également Les Brumes d’Asceltis sur un scénario de Nicolas Jarry. De son intérêt et de son attachement pour la Bretagne, il a l’idée de créer un collectif de contes bretons : Les Contes du Korrigan. Suite au succès de cette série, Jean-Luc Istin va imaginer la collection « Soleil Celtic », qu’il propose à Mourad Boudjellal. Il est, à ce jour, directeur de cinq collections et scénariste de nombreuses séries : « Soleil Celtic » (Le Sang du Dragon, Les Contes de l’Ankou, Les Druides, Le Grimoire de Féérie, Merlin la Quête de l’Epée), « 1800 », « Anticipation » (Nirvana), « Abysses » et « Soleil Ésotérique » (Le Cinquième Évangile, Templier). En 2013, il crée avec Nicolas Jarry la série concept Elfes, 5 races, 5 scénaristes.

 

 

STEFANO MARTINO, dessinateur.

EST NÉ EN 1970 À GÊNES (ITALIE).

IL RÉSIDE EN ESPAGNE.

 

Il est édité à partir de 1996 en Italie chez Sergio Bonelli Editore. En 2006 paraît en Espagne chez Aleta Ediciones et en Italie chez Star Comics, Le Dragon Vert, dont il est le scénariste et le dessinateur. En 2007, il démarre une collaboration avec un éditeur americain, I.D.W. publishing, portant sur plusieurs projets (Docteur Who, Angel, Doorways). Aux Éditions Soleil, il a travaillé sur les séries Nosferatu (avec Olivier Peru), Oracle, ou encore Les Divisions de Fer.

planches de l'album
planches de l'album
planches de l'album
planches de l'album

planches de l'album

Istin

Istin

LES AUTEURS PRÉSENTS

 

Christophe ARLESTON (Sangre, Trolls de Troy)

 

Alessandro BARBUCCI (Ekhö monde miroir)

 

Christophe BEC (Olympus Mons 01) NOUVEAUTÉ

 

Joris CHAMBLAI (Les Carnets de Cerise)

 

CRISSE (Atalante)

 

Jean-Pierre DANARD (Marlysa)

 

Christian DE METTER (No body)

 

Emmanuel DESPUJOL (Aspic, détectives de l’étrange)

 

Adrien FLOCH (Sangre, Les Naufr agés d’Ythaq)

 

Bertrand GATIGNOL (Les Ogres-Dieux - Demi-Sang)

 

 SÉLECTION OFFICIELLE &SÉLECTION DU PRIX DU PUBLIC CULTURA

Jean-Charles GAUDIN

(Un village français, Il était unefois l’homme, Marlysa)

 

Pierre-Denis GOUX

(Nains 06) NOUVEAUTÉ

 

GREY

(Atalante)

 

Claude GUTH

(Sangre, Trolls de Troy)

 

HUBERT

(Les Ogres-Dieux - Demi-Sang)

 

 SÉLECTION OFFICIELLE & SÉLECTION DU PRIX DU PUBLIC CULTURA

KERASCOËT

(Satanie)

 

Benjamin LACOMBE

(Alice de l’autre côté du miroir)

 

Giovanni LORUSSO

(Médicis 01) NOUVEAUTÉ

 

Stefano MARTINO

(Les Maîtres inquisiteurs 06) NOUVEAUTÉ

 

Jean-Louis MOURIER

(Trolls de Troy)

 

Sébastien PÉREZ

(Les Fées de Cottingley)

 

Stefano RAFFAELE

(Olympus Mons 01) NOUVEAUTÉ

 

Didier TARQUIN

(Lanfeust Odyssey)

 

Olivier THOMAS

(Infiltrés)

Stand Soleil

Voir les commentaires

© Rue de Sèvres / Alex Alice

© Rue de Sèvres / Alex Alice

UNE ANNÉE DANS LE CHÂTEAU DES ÉTOILES

ALEX ALICE

Coffret

En cette période de Fêtes et de cadeaux, Rue de Sèvres et Alex Alice, gâte les fans de la saga, et plus généralement les amateurs de bande dessinés de qualité.

Entre la maquette 3D, facile à monter (j’y suis arrivé facilement sait dire), un almanach somptueux avec les plus grands dessinateurs actuels qui nous offre dans le monde du « Château des Étoiles » des strips inédits, avec à chaque fois un dessin inédit, pour illustré le moi en court.

La première des trois gazettes, qui sera  comme à chaque fois publiée en album par la suite.

Sans oublier que la couverture du coffret est elle aussi inédite, et différente, de ce que sera celle de l’album.

C’est LE cadeau à faire pour tout amateur de bande dessinée, et d’uchronie  et de strumpunk.

 

Une exposition est également prévue pour le Festival International de la Bande Dessiné d’Angoulême, nous y reviendrons  dans un prochain article.

 

 

LE CHÂTEAU DES ÉTOILES :

UN COFFRET UNIVERS

Soucieux de satisfaire les nombreux fans de son Château des étoiles impatients de découvrir le tome  3 de la saga, Alex Alice a imaginé, pour les fêtes de fin d’année, un hors-série d’exception, en attendant le nouveau volume annoncé pour le printemps 2017.

 

Un calendrier perpétuel richement illustré La pièce de choix du coffret ! Mis en page dans l’esprit rétrofuturiste de la saga du Château des étoiles, ce calendrier perpétuel décline les douze mois de l’année de manière dynamique et créative, à raison d’une double page par mois. Outre un texte souriant reprenant l’esprit des gazettes d’actualité d’autrefois,  soutenu par une frise inédite de Nicolas Delort, chaque mois livre son lot de visuels accrocheurs : d’un côté, une illustration pleine page d’Alex Alice, détachable et encadrable, et de l’autre, un strip surprise réalisé par l’un de ses prestigieux invités.

 

Et quel casting !

Juanjo Guarnido, Lewis Trondheim, Denis Bajram, Jean-Paul Krassinsky, Dominique Bertail, Jérémie Moreau, Thimothée Montaigne, Nicolas Barral, Étienne Jung… Chacun revisitant à sa manière l’univers et les personnages de la série, avec une bonne humeur communicative.

 

Un générique de luxe qui symbolise à lui seul le respect et la sympathie qu’a su faire naître Le Château des étoiles dans le monde de la bande dessinée. Chacune des quatre saisons, enfin, bénéficie d’une maquette spécifique, pour achever de faire de ce calendrier perpétuel un objet collector à part entière.

L’Éthernef en 3D

Outre sa grande richesse de contenus visuels et rédactionnels, Une année dans le Château des étoiles se déploie aussi… en volume ! Pour les fidèles de la série comme pour les amateurs de 3D, Alex Alice a conçu pour ce coffret collector une maquette inédite de l’Éthernef à monter soi-même.

 

Une manière de prolonger son propre goût pour ce type d’objet, puisque lui-même, pour les besoins de son récit, a très tôt mis au point une maquette détaillée du fabuleux vaisseau qui est au cœur de la saga.

 

En principe, c’était pour mieux garantir la crédibilité technique et aérodynamique de l’aéronef. « Mais au fond, dit-il, ce n’est pas sa réelle fonction : ce qu’exprime et matérialise une telle maquette, c’est l’envie qu'a l’auteur de croire en sa propre création. »

Exclusif !

La première gazette du tome 3 en avant-première Le coffret Une année dans le Château des étoiles intègre la première des gazettes dont la parution précèdera, en librairie, la sortie du très attendu du tome 3 de la série. Alex Alice gâte ainsi les nombreux fans du Château, en leur dévoilant en avant-première, sur 20 pages grand format, façon feuilleton, un peu de la suite des trépidantes aventures de Séraphin, Sophie et leurs comparses.

 

Cerise sur le gâteau, une couverture alternative à la version librairie à paraître en janvier.

BD TOUT PUBLIC

UNE ANNÉE DANS LE CHÂTEAU DES ÉTOILES ALEX ALICE  25€

© Rue de Sèvres / Alex Alice

© Rue de Sèvres / Alex Alice

Voir les commentaires

Trolls de Troy 22 - À l'école des Trolls (couverture)

Trolls de Troy 22 - À l'école des Trolls (couverture)

 

Trolls de Troy 22 -

À l'école des Trolls

Histoire complète en 1 tome.

Jubilatoire, que dire d’autres, ce tome 2e de Trolls de  Troy ? Axé sur Waha, alors qu’elle n’est encore qu’une   enfant est un vrai régal.  Vous aimerez ce  qui a fait le succès de cet univers, jeu de mots et allusion à des personnages ou évènements.  Les dessins sont toujours aussi sublimes.

Bref du pur Arleston / Mourier.

À ce propos, je vous conseille pour ceux/celles qui ne l’auraient pas encore fait de lire l’entretien que nous a accordé Christophe Arleston pour « Sangre », je vous remets le lien après cet article.

 

Résumé de l’album

Un album consacré à l’enfance de Waha, la plus trolle des trolls.

Waha est une petite fille comme les autres… ou presque. Adoptée par les trolls, elle suit l’enseignement trollesque. Et aujourd’hui, une sortie scolaire à travers la forêt est programmée. Avec le petit Roken, déjà très bête, et deux autres petits trolls, ils suivent le maître Fidelkass, mais le danger rôde… Un terrible chasseur a promis à une magicienne de lui ramener des dents de trolls, et les petits sont des proies qui semblent faciles…

 

Date de parution : 30/11/2016  /

ISBN : 978-2-3020-5593-3

Scénariste : ARLESTON Christophe

Coloriste : GUTH Claude

Illustrateur : MOURIER Jean-Louis

Série : TROLLS DE TROY

Collection : Lanfeust-univers de Troy

 

CHRISTOPHE ARLESTON

EST NÉ EN 1963 À AIX-EN-PROVENCE.

IL RÉSIDE DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE.

Il a été journaliste, rédacteur publicitaire, puis auteur dramatique. C’est à la fin des années 80 qu’il se

tourne vers le scénario de BD. Il travaille pour les magazines Circus et Spirou et crée des séries dans des styles très différents : du polar humoristique avec Léo Loden, de la parodie historique avec Tandori,

et de l’aventure médiévale fantastique avec Les Maîtres cartographes puis Les Feux d’Askell. En 1994,

il créé Lanfeust de Troy avec Didier Tarquin, série qui mêle aventure-fantasy et humour, et remporte un succès immédiat. Dans la foulée, suivent Trolls de Troy puis Le Chant d’Excalibur, Les Forêts d’Opale,

Morea, Les Conquérants de Troy, Elixirs, Les Naufragés d’Ythaq, etc. En 2009, il développe encore le

monde de Troy avec une première Légende de Troy. Enfin, depuis 1998, il est aussi rédacteur en chef du Lanfeust Mag. Diplômé des Arts Appliqués, il quitte l’école et se lance dans la pratique de divers petits boulots dans l’imprimerie, la copie de tableaux, etc. Un passage à Tintin Reporter lui permet de dessiner des pages d’informations, et enfin une BD sur la vie de Rodin est éditée dans le catalogue consacré à l’exposition sur « Rodin et la caricature ». Sa rencontre à Marseille avec Christophe Arleston lui permet de réaliser son premier album, Les Feux d’Askell. En 1997, forts du succès de Lanfeust, ils développent ensemble le Monde de Troy avec les aventures du grand-père du Troll Hébus : Trolls de Troy.

 

JEAN-LOUIS MOURIER

EST NÉ EN 1962.

IL RÉSIDE À MARSEILLE.

Diplômé des Arts Appliqués, il quitte l’école et se lance dans la pratique de divers petits boulots dans

l’imprimerie, la copie de tableaux, etc. Un passage à Tintin Reporter lui permet de dessiner des pages

d’informations, et enfin une BD sur la vie de Rodin est éditée dans le catalogue consacré à l’exposition sur « Rodin et la caricature ». Sa rencontre à Marseille avec Christophe Arleston lui permet de réaliser son premier album, Les Feux d’Askell. En 1997, forts du succès de Lanfeust, ils développent ensemble le Monde de Troy avec les aventures du grand-père du Troll Hébus : Trolls de Troy

ARLESTON Christophe

ARLESTON Christophe

MOURIER Jean-Louis

MOURIER Jean-Louis

Les deux premières planches
Les deux premières planches

Les deux premières planches

Voir les commentaires

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

Entretien

Arleston

SANGRE

 

Stéphane Dubois,

Pouvez-vous nous  parler de la genèse de cette nouvelle série ?

Arleston

J’avais depuis longtemps l’envie d’aborder le thème de la vengeance, chose que je n’ai jamais faite en plus de 150 albums ! Lorsque j’en ai parlé à Adrien Floch, le concept, avec un méchant à traquer par album, lui a beaucoup plu. Au départ, je voulais en faire une série historico-fantastique, qui démarrait durant la Révolution française et se poursuivait jusqu’au XIXème siècle, avec des décors multiples : Paris, bien sûr, mais aussi la Toscane, la Caraïbe, le Brésil, la Russie...

Adrin Floch a fait de nombreuses recherches, mais il a fini par m’avouer qu’il ne se sentait pas à l’aise dans un contexte trop historique, il craignait d’être bridé par la documentation. J’ai donc transposé mon concept à un univers de fantasy où chaque monde correspond à un des décors que j’avais en tête. Le second volume aura des parfums d’Italie projetée sur un monde imaginaire.

 

Stéphane DUBOIS

Pour la sortie du tome 1, l’éditeur a précisé « une nouvelle série non humoristique d’Arleston ». Pourquoi pour une fois renoncer à l’humour ?

Arleston

Ce n’est pas la première série sans humour que j’écris, c’est déjà le cas des Forêts d’Opale avec Philippe Pellet, qui ne se sent pas très à l’aise dans les scènes de comédie. En ce qui concerne Sangre, ce n’est pas un choix délibéré. Adrien a montré dans les Naufragés d’Ythaq qu’il était très efficace en comédie, mais notre envie était de faire avec Sangre quelque chose de différent. La vengeance peut être traitée de façon marrante, comme Tarantino l’a fait dans kill Bill, mais là, c’était délicat. Je voulais rendre toute l’injustice dont cette gamine est victime, et expliquer comment une personnalité peut se reconstruire suite à un traumatisme violent, grâce au support de sa haine. Et ensuite, bien sûr, explorer les évolutions de cette personnalité. Pas vraiment l’endroit pour placer des calembours !

 

Stéphane Dubois,

Les acteurs disent souvent que les rôles comiques sont bien plus difficiles à interpréter que les rôles tragiques. C’est la même chose pour les scénarios de bande dessinée ?

Arleston

Le travail du scénariste et celui du comédien n’ont rien à voir ! En bande dessinée, c’est plutôt le dessinateur qui fait jouer les acteurs, c’est lui l’interprète. Et dans ce sens, je pense qu’il est moins difficile en effet de dessiner une scène sérieuse qu’une scène de comédie, qui demande un jeu plus subtil pour être réussie. En revanche, le travail du scénariste est compliqué dans les deux cas. Bien sûr, faire rire est une des choses les plus difficiles au monde, mais émouvoir n’est pas aisé non plus. Il faut trouver le bon équilibre des tensions pour ne pas tomber dans le mélo et garder le lecteur sur le qui-vive à chaque seconde.

Stéphane Dubois

Lors des Utopiales, vous avez expliqué, que vous dépassez souvent le format classique des 44 pages, et que vous aimez travailler sur des cycles de 8 albums.

Arleston

Oui, c’est un format dans lequel je me sens à l’aise. En fait, en quantité d’informations, 8 albums de BD correspondent à un roman de taille moyenne. Sangre est bien une histoire en huit parties, puisqu’il y a sept pirates écumeurs à retrouver, et leur complice ligat qui fait l’objet du premier tome. D’ailleurs, les titres sont annoncés dès le premier album : il s’agit à chaque fois du nom de l’individu que Sangre traque. Nous allons essayer de sortir un album par an, si tout va bien !

 

Stéphane Dubois,

Au fil des albums, divers mondes de l’univers que vous avez créé pour cette série seront abordés, quels sont le ou les messages, que vous souhaitez faire passer avec Sangre ?

Arleston

Je conclus la première histoire par : « la vengeance n’apaise pas vraiment, mais son absence ronge plus encore ». C’est un sujet difficile. Moralement, je suis opposé à la notion de vengeance. Je ne l’ai d’ailleurs jamais appliquée, à mon niveau, dans ma vie personnelle.

Mais je cherche à imaginer ce qui se passe dans le cerveau d’une victime d’évènements gravissimes, comment des réflexes viscéraux peuvent prendre le dessus, comment ce sentiment violent peut devenir ce qui va permettre sa survie mentale, et comment le personnage va devoir vivre avec les actes terribles qu’elle peut commettre. Il n’y a pas de message direct, juste l’exploration de sentiments complexes.

Ensuite, d’un point de vue narratif, je vais m’appuyer sur les diverses sociétés des divers mondes que j’ai imaginé pour que Sangre accomplisse sa vengeance, d’une façon ou d’une autre.

 

Stéphane Dubois,

Dans cette série, avez-vous mis  des indices, des jeux, des messages dans les planches ?

Arleston

Non, pas du tout. Les petits jeux s’intègrent bien dans le cadre d’une série d’humour, ici ils seraient déplacés.

 

Stéphane Dubois,

Cette saga vous a-t-elle donné envie d’écrire désormais des histoires plus sombres, plus ténébreuses ?

Arleston

Je suis en plein dedans, puisque je prépare en ce moment le second tome, mais ça n’influencera en rien des séries comme Lanfeust, les Trolls ou Ekhö, j’éprouve toujours autant de plaisir à écrire de la comédie.

 

Stéphane Dubois,

Parallèlement à SANGRE, avez-vous d’autres projets pour de nouvelles séries ?

Arleston

J’ai déjà beaucoup de séries en cours, et c’est beaucoup de travail ! Lanfeust, les Trolls, Ekhö, les Naufragés d’Ythaq, les Forêts d’Opale, Léo Loden, Chimère(s)1887, Sangre : si je tiens le rythme, ça représente déjà huit albums par an ! Sans compter que je viens de sortir un roman chez ActuSF, Le Souper des Maléfices, et que j’aimerais bien continuer... Alors bien sûr j’ai des idées, des envies, mais il va me falloir du temps pour les développer.

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

Voir les commentaires

En dehors du concours de Cosplay, un certain nombre de cosplayeurs   sont venus aux UTOPIALES 2016.

 

Vous en trouverez ci-dessous quelques-uns (es) d’autres eux.

UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY
UTOPIALES 2016 ALBUM COSPLAY

Voir les commentaires

Nains 05 - Tiss du Bouclier

Nains 05 -

Tiss du Bouclier

 

Va bientôt paraitre aux Éditions Soleil, le dernier volet de la saison 1 de la Série « Nains ».

Comme la série « Elfes » le concept d’un scénariste unique avec des dessinateurs différents pour chaque tome.

Tiss est le principal personnage de ce tome, il s’agit d’une Héroïne. Quel serait le destin de cette jeune fille ? Parviendra-t-elle à rendre son père fier d’elle ?

Cet album est très réussi, de beaux dessins, un personnage attachant, avec un scénario solide.

 

Tout est fait pour nous faire évoluer dans un univers d’Heroic fantasy, assez noir.

Vous le serez en lisant cet album, à préciser  que chaque album de la série est une histoire indépendante des autres, vous n’êtes donc pas obligé, même   si je  vous le conseille, de lire les 4 précédents tomes.

 

 Date de parution : 24/08/2016  /

ISBN : 978-2-3020-5369-4

Scénariste : JARRY Nicolas

Illustrateur : DEMARE Nicolas

Série : NAINS

Collection : Heroic fantasy

 

Résumé

Tenir ou périr !

« Qu’importe que nos ennemis brisent nos rangs, qu’ils brisent nos lames, qu’ils brisent nos casques et nos os... jamais ils ne briseront notre volonté. »

Brahm, capitaine de l’ordre du Bouclier, perd son épouse alors qu’elle met au monde son fils. Tiss, sa fille, s’occupe de son mieux  de leur foyer, mais elle échoue à protéger son petit frère d’une bande d’Ogres. L’enfant est gravement blessé, il sera un boitard pour le reste de sa vie, un infirme incapable de tenir le rang.

Tous les espoirs que Brahm avait placés en son fils sont anéantis, celui-ci ne sera jamais le grand cognar qu’il avait espéré. Malgré l’opposition de son père, Tiss décide de prendre la place de son petit frère et d’apprendre le métier des armes...

 

Nicolas JARRY

Scénariste

 

Biographie

NICOLAS JARRY est né en 1976 à Rosny-sous-Bois. Il réside en Dordogne.

 Lors de sa participation au Festival du Film Fantastique, Nicolas Jarry fait la connaissance de Jean-Luc Istin. Cette rencontre aboutit à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d'Asceltis. Ainsi, est né le premier tome des Chroniques de Magon (Delcourt) et une prolifique carrière de scénariste, principalement chez Soleil.

 

Nicolas DEMARE

Dessinateur, Illustrateur

 

 Biographie

Né en 1974 en région parisienne, et après avoir dessiné depuis tout petit, il prend sa première claque à 8 ans avec les comics. La seconde viendra quelques années plus tard avec la découverte de Tolkien et de la fantasy (Moorcock, Leiber …). La messe est dite ! Bien décidé alors à y arriver, il dévore toutes sortes de livres (anatomie, narration, BD…) en parallèle, suit un cursus scolaire standard (bac, fac…). C'est à 20 ans qu'il rencontre François Plisson qui lui ouvre son atelier et le monde de la bande dessinée. Nicolas écume les festivals avec un fanzine, multiplie les connaissances et prend confiance en lui. Il quitte alors la FAC à 24 ans, se réoriente vers l'infographie, puis finit par travailler quelques années dans le jeu vidéo. C'est finalement à 29 ans que s'offre à lui la possibilité de faire de la BD et c'est en 2005 qu'il rejoint le petit peuple de la collection Celtic en dessinant "Merlin, la Quête de l'Épée" de Jean-Luc Istin.

Nains 05 - Tiss du Bouclier
Nains 05 - Tiss du Bouclier
Nains 05 - Tiss du Bouclier
Nains 05 - Tiss du Bouclier

Voir les commentaires

Hunt - Le Jeu du Loup-Garou

Hunt -

Le Jeu du Loup-Garou

 

le  premier opus du la série, nous mets tout de suite dans l’univers du jeu de société.

 

Le manga est inspiré par le jeu « Nanji wa jinrô nariya? »  "Êtes-vous un loup-garou ?"), qui est la version japonaise du jeu Are you à werewolf ?, lui-même inspiré du jeu Mafia/Werewolf, qui est aussi l'inspiration du jeu Les loups-garous de Thiercelieux... ouf !

 

Mais à mon avis elle est  cette série est à réservé au fan des jeux en questions, guère plus.

 

ISBN : 978-2-3020-5118-8 Scénariste : KAWAKAMI Ryo

Illustrateur : KOUDO

Série : HUNT LE JEU DU LOUP GAROU

Collection : Seinen

Soleil Manga

 

Résumé

Si vous connaissez le jeu du Loup-Garou, vous allez adorer ce manga. Et si vous ne le connaissez pas, préparez-vous à en apprendre les règles cruelles !

 

Un soir, Airi Nishina, en deuxième année de lycée, se fait enlever par un groupe inconnu.

 

À son réveil, elle se retrouve enfermée dans une étrange pièce  souterraine en compagnies d’autres élèves, à qui l’on annonce qu’ils vont devoir participer au jeu du loup-garou qu’ils le veuillent ou non.

 

Ce jeu est une lutte à mort entre les « loups-garous » et les villageois. Pour ceux qui ne respectent pas les règles imposées, une mort atroce.

 

Peur et frissons sont au rendez-vous dans ce jeu mortel !

Hunt - Le Jeu du Loup-Garou
Hunt - Le Jeu du Loup-Garou

Voir les commentaires

Illustration: Timothée Rouxel

Illustration: Timothée Rouxel

F47. Dimension Skylark

1 E.E. « Doc » Smith

 Rivière Blanche

 

E.E. « Doc » Smith, est peu connu des nouvelles générations, il marqua pourtant toute une partie de l’histoire de la Science-fiction.

 

Il fut l’un des précurseurs de ce que nous nommons désormais le « Space opéra », beaucoup furent ses héritiers.

 

Les éditions « Rivière blanche » en publiant « Dimension Skylark 1 », nous offrent non seulement la possibilité de relire cette saga, dont seul le premier tome avait été dans le passée publié au « Rayon vert ».

 

Mais en plus de retraduire le texte, il nous permet de bien mieux connaitre l’auteur, grâce à  l’introduction de Jean-Marc Lofficier et également à l’important travail de bibliographie, ainsi qu’une postface de John W.Campbell.

 

Je vous conseille, plus que fortement d’acheter cet ouvrage, et vous plonger dans le catalogue de « Rivière Blanche »

 

 

Prix 40,00 € 

Référence F47

 

 

Edward Elmer "Doc" Smith traduit par Martine Blond & J.-M. Lofficier

Fusée 47. Dimension Skylark 1

ISBN-13: 978-1-61227-530-7

632 pages

Introduction par Jean-Marc Lofficier

 

Bibliographie

 

- 1. Le Skylark de l'Espace (traduction revue et complétée par Jean-Marc Lofficier)

- 2. Skylark III (traduit par Martine Blond)

 

Postface de John W. Campbell

 

Illustration: Timothée Rouxel

 

Edward Elmer "Doc" Smith (1890-1965) est, à juste titre, considéré comme l'un des pères du "space opera" aux côtés de Edmond Hamilton et de Jack Williamson.

 

Surtout connu en France pour sa saga des "Fulgur" (Lensmen), Smith est également l'auteur d'une autre série, celle des "Skylark", dont le premier tome fut rédigé en 1919, mais publié seulement en 1928 dans les pages du célèbre magazine Amazing Stories.

 

Les Skylark, c'est l'histoire de l'inventeur Richard Ballinger Seaton qui, après avoir découvert le secret de la libération contrôlée de l'énergie nucléaire, part avec sa fiancée et ses amis à la conquête de l'espace à bord d'un astronef nommé Skylark. Mais outre les complots de son diabolique rival, le Dr. DuQuesne, Seaton devra également déjouer ceux de maléfiques races extra-terrestres visant la conquête de l'Univers.

 

Ce volume présente les deux premiers romans de la série. Le premier, jadis publié au Rayon Fantastique en 1954 sous le titre La Curée des astres, a été entièrement retraduit, réinsérant de nombreuses coupures effectuées dans la version d'Amazing pour la publication en volume.

 

Le deuxième tome était demeuré inédit en France.

 

Cette édition inclut une préface de Jean-Marc Lofficier, une postface de John W. Campbell, et une bibliographie exhaustive de Smith

 

En PDF sur ce site, le premier chapitre, bonne lecture.

En PDF, le premier chapitre, bonne lecture.

Dimension Skylark 1 E.E. « Doc » Smith  Rivière Blanche

Voir les commentaires

Loue pour tournage

(film ou photo)

à

SAINT JEAN KERDANIEL

22170   Cotes d’Armor

(France)

 

Sur 1,7  hectare de terrain attenant entièrement clos de haies bocagères, nombreuses dépendances (grange, écurie, étable, crèche).   

 

Tailles des haies et bosquets en court.

 

Idéal pour tournage trash ou fantastique.

 

Autres photos sur demande. 

 

Merci de bien vouloir partager.

Me joindre via "contact"

 

Ecuries
Ecuries
Ecuries

Ecuries

Grange Exterieur
Grange Exterieur

Grange Exterieur

Intérieur grange
Intérieur grange

Intérieur grange

Terrain 12.000m2
Terrain 12.000m2

Terrain 12.000m2

Divers dépendances
Divers dépendances
Divers dépendances
Divers dépendances

Divers dépendances

Voir les commentaires

Figurines collection Naruto shippuden Altaya

Figurines de collection

Naruto shippuden

Altaya

 

Les Éditions Altaya, spécialiste de la vente de figurines et d’objet de collections, sorte « La Collection officielle : Naruto shippuden ».

 

Comme toujours dans ce cas-là, les figurines sont accompagnées d’un fascicule et des « cadeaux » sont prévus pour les personnes qui s’abonneront.

 

Malheureusement, cette fois-ci la qualité des figurines n’y est pas du tout, matière plastique bon marché, et non numérotée, fascicule réduit a ça plus simple expression.

 

Il faut être un fan dans discernement, pour vraiment vouloir absolument s’abonner à cette collection, juste bonne pour jouer dans la cour de récréation.

 

C’est vraiment plus que regrettable, espérons qu’à l’ avenir Altaya rectifiera le tir pour de nouvelles collections.

Figurines collection Naruto shippuden Altaya

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog