Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #prix

BIFFF PALMARES 2019 - Courts métrages belges
BIFFF PALMARES 2019 - Courts métrages belges
BIFFF PALMARES 2019 - Courts métrages belges
BIFFF PALMARES 2019 - Courts métrages belges
BIFFF PALMARES 2019 - Courts métrages belges

BIFFF PALMARES 2019

 Courts métrages belges

 

Grand Prix du Festival

DOFFICE (David Leclercq)

Mention spéciale jury jeunesse

 

Prix La Trois

L’AUXILIAIRE (Frédéric plasman)

 

Prix jeunesse - Prix Be TV

 Prix Fedex

SWITCH

(Marion Renard)

 

 

Prix Sabam

SOLEIL NOIR

(Laure de Martelare & Adrien Léonard)

 

 

Jury Court Métrages

Tom Pouce

Fidèle parmi les fidèles, présent non-stop depuis le deuxième festival et assez dingue que pour prendre ses congés pendant la grand-messe du fantastique qu’est le BIFFF ; membre du jury court-métrage et un des responsables du bon fonctionnement du prix du public pour les longs ; fan inconditionnel ; nous vous présentons Alain Galand, mieux connu dans les travées sous le nom de Tom Pouce…

 

Guy Astic

Président du Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence, Guy Astic enseigne le cinéma au lycée et à l’université. Directeur des éditions Rouge Profond, il est l’auteur d’ouvrages sur le fantastique et l’horreur, sur David Lynch et Stephen King.

 

Natalie Lebel

Etudes de lettres et cinéma à l’université Paris VIII. Depuis fin 2006, à L’Agence du court métrage au service Diffusion, en charge des Ventes & Acquisitions : « J’ai le plaisir de découvrir des pépites de courts métrages tout en travaillant en étroite relation avec les producteurs , réalisateurs et acheteurs afin de mettre en avant et valoriser un catalogue – riche de plusieurs milliers de courts – destiné à tous types de diffuseurs dans le monde entier ».

 

Michel Devillers

Né à Tournai le 20 juin 1950. Peintre et sculpteur, il figure parmi ces artistes dont la voix jamais ne faiblit et dont le propos se nourrit imperturbablement de tout ce qui compose le monde qui nous entoure. Il est le président de notre jury courts métrages et conçoit, entre autres, le Grand Prix remis chaque année.

 

 

Gökhan Kulak

La fascination qu’il entretient avec les films lui vient de son père qui l’emmenait au cinéma où il a pu découvrir son premier film « sabre et sandales » ainsi que d’autres films d’arts martiaux. Il a joué les extras dans plusieurs courts et séries télévisées. Gökhan est responsable de la sélection des courts  métrages pour le « Fantasy Film Fest » qui se déroule en été dans plusieurs villes d’Allemagne.

 

Bénédicte Bourgois

Elle est responsable des Acquisitions Courts Métrages à la RTBF depuis 2006 ainsi que de leur programmation sur antenne, et tout particulièrement avec Tout Court sur La Trois.

 

Depuis que la RTBF  coproduit des courts métrages belges (fin 2009), elle fait partie du comité de lecture des scénarios proposés.

 

Depuis plusieurs années également, elle participe au comité qui choisit les courts métrages à éditer sur la WEBKey du Centre Wallonie Bruxelles Images : outil de promotion qui fait connaitre  les œuvres de nos réalisateurs dans les différents marchés et festivals à l’étranger.

 

Gilles Reunis

Après avoir travaillé pendant 5 ans comme responsable marketing au sein de la société de distribution de films : Cinéart, Gilles Reunis est à présent responsable des acquisitions au sein de Betv – VOO et s’occupe de visionner, de sélectionner et d’acheter des films, téléfilms et courts métrages pour la PayTV et la VOD. Il s’occupe également de coproduction de longs métrages et de courts métrages belges.

 

François Stassens

François Stassens est responsable du secteur audiovisuel à la SABAM. Sa mission est d’être l’interface entre la SABAM et tous les membres francophones de la discipline audiovisuelle repris dans le portefeuille.

Il est à ce titre présent sur le terrain, il gère la communication, les dossiers opérationnels ainsi que les demandes de soutien dans la discipline audiovisuelle. Il est également actif au sein de Pro Spere – la Fédération regroupant les associations d’auteurs actives dans le domaine audiovisuel – ainsi qu’au Comité de Concertation (secteur cinéma) de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Christian Bontinckx

Christian Bontinckx est né en 1954 à Bruxelles, licencié en sciences psychologiques et pédagogiques de l’U.L.B., licencié en écriture et analyse cinématographiques (ELICIT) de l’U.L.B., diplômé des académies des Beaux Arts de Saint Josse et d’Anderlecht, psychologue, a réalisé diverses études dont « le cinéma rend-il méchant ? », présentée au colloque organisé par le Bifff et la Fédération Wallonie Bruxelles en 2001. Plusieurs scénarios de courts métrages pédagogiques (réalisés par Frédéric Dumont 1994, Vincent Lannoo 1996, …) et plusieurs expositions de peintures.

 

 

 

Belgian Shorts films hors competition

 

Un autre monde / Lorenzo Salvatore Vanin / 31 min / Belgium / 2018 Cast : Jean-Louis Lambert, Léna Van Oosterwijk, Elisa Mathon, Pol Matheys, Gwen Legrain

 

L’insouciance paternelle, désolé.

 

A Cure For Sleep / Ine Holsteens / 10 min / Belgium / 2018

Cast : Frederick Van Peer, Stefan Zajc, Jacques Verbist, Rit Ghoos, Charley Layton

 

Dans un monde accroché à une drogue qui élimine le besoin de dormir, Steve, l’un des rares n’en prenant pas, commence à remarquer des choses étranges autour de lui.

 

Hey Joe / Matthieu Reynaert / 28 min / Belgium / 2018

Cast : Laura Sépul, Fanny Alié, Olivier Bonjour, Achille Ridolfi, Isabelle De Hertogh

 

Pour eux, elle sera toujours coupable.

 

The Passport / Olivier H Dressen / 15 min / Belgium / 2018

Cast : Michael Koltes, Andy Ma, Dante Pang, Patrick Ip

 

Vous êtes ce dont vous vous souvenez.

 

The Glorious Peanut / Fred De Loof & Fred Labeye /18 min / Belgium / 2018

Cast : Fred De Loof, Alain Bellot, Daphne Agten

 

« The Glorious Peanut » ça part vite en cacahuète.

 

 

Voir les commentaires

Mémoires d’outre-mort Christopher Buehlman

Mémoires d’outre-mort

Christopher Buehlman

 

Ce 18 avril sort en librairie la traduction de « Mémoires d’outre-mort ». Les fans de cet auteur attendaient depuis 2014 avec impatience cet événement.

 

L’écriture vive, incisive avec des chapitres très courts, courts, mais plus terrifiants les uns que les autres, on est loin des œuvres pour young adult romantique a la Twilight.

 

Vous découvrirez par exemple, le rapport entre vampires et…insectes.

 

Le monde  très documenté des tunnels de la MTA, la société du  métro new-yorkais est glauque  à souhait.

 

On voyage bien entendu a travers le temps comme il ce doit pour des vampires pratiquement immortels.

 

Johnny Deep sera le principal interprète de Presque morts une série en 5 épisodes d’après l’œuvre de Christopher Buehlman IMG Global TV en ayant acquis les droits. Rappelons que cet acteur a déjà interprété un vampire dans Dark Shadows de Tim Burton.

 

La traduction de l’anglais (États-Unis) est de Jean Bonnefoy.

 

Remerciements au service de presse d’Hugo Roman.

 

 

DÉTAILS

1978. Si New York est une ville sale et dangereuse pour les vivants, Joey Peacock, vampire aux traits éternellement jeunes, y voit toujours un magnifique terrain de chasse. La nuit tombée, du fameux Studio 54 aux appartements du Village en passant par le CBGB cher aux punks, il écume Manhattan en quête d’une artère compatissante. Première des règles : charmer la proie, ne jamais la tuer. Quand vient l’aube, Joey rejoint dans une station de métro désaffectée ses frères et soeurs de sang, parmi lesquels Cvetko le Slovène philosophe, Billy Bang le fou de free jazz et, bien sûr, la patronne, Margaret, qui administre son territoire d’une main de fer. Jusqu’au jour où de nouveaux arrivants menacent la survie de la petite communauté : des enfants aux yeux brillants et aux longues canines, redoutables tueurs dont les besoins semblent sans limite…

 

430 pages

Date de publication: 18/04/2019

ISBN: 9782755641370

Prix papier: 21.95 €

Prix numérique: 12.99€

 

BIOGRAPHIE DE CHRISTOPHER BUEHLMAN

Christopher BUEHLMAN

Christopher Buehlman est né en 1969 à Tampa en Floride. Il est l’auteur de deux romans et a obtenu le prix Bridport 2007 en poésie. Il a également publié plusieurs pièces de théâtre et incarne, en tant que comédien, le personnage « Christophe the Insultor » devenu culte grâce à de nombreux festivals. Il est diplômé en histoire et en français, et vit à St. Petersburg, en Floride.

 

Bibliographie  et récompense:

 

Awards

2007 winner, Bridport Prize for poetry ("Wanton")

2011 nominee, World Fantasy Award for best novel ( Those Across The River ) [4]

2014 nominee, Shirley Jackson Award for best novel ( The Lesser Dead )

 

Bibliography

Novels

Those Across The River (Ace, 2011) [5] [6] [7] [8] [9] [10]

Between Two Fires (Ace, 2012) [11] [12]

The Necromancer's House (Ace, 2013) [13] [14] [15]

The Lesser Dead (Berkley, 2014) [16] [17]

The Suicide Motor Club (Berkley, 2016) [18] [19] [20]

Plays

 

The Last Neanderthals: A Paleolithic Comedy

Hot Nights for the War Wives of Ithaka

A Sodomite's Christmas in Elizabethan London

Vulgar Sermons

 

Poetry

"Bear Attacks"

"Wanton"

"Rapture"

"Love Song for the Geminid Meteors"

Voir les commentaires

PEAU-DE-MILLE-BETES STÉPHANE FERT

PEAU-DE-MILLE-BETES

RÉCIT COMPLET

PAR

STÉPHANE FERT.

Reprenant le conte des frères Grimm l’utilisation pour les dessins d’un style de lavis entre gouache et aquarelle, donne tout son sens à ce conte.  

Le  titre original du conte « Allerleirauh », implique une mue,  celle du passage dd l’enfance à l’âge d’adulte  et pas uniquement un conte noir sur l’inceste.

Si ce conte est une histoire assez dark, les dessins et une pointe d’humour allège  ce côté très sombre.

La couverture reprend, avec l’accord de  la succession Demy, de l’affiche original du film avec Jean Marais et Catherine Deneuve.

J’en profite pour saluer la mémoire d’Agnès Varda, femme de Jacques Demy, récemment disparut.

Il faut noter que la reluire est très soigné, je dirais même luxueuse.

Certaines pages on pour textes des citations d’œuvre de Guy de Maupassant.

Un artbook en fin d’ouvrage est un très agréable bonus.

 

Cet ouvrage a reçu le soutien du Centre National du Livre.

 

Résumé de l’album :

Après avoir abordé la légende arthurienne du point de vue de Morgane, l’auteur nous propose un récit acide et fascinant sur la construction d’une identité féminine complexe s’inspirant du conte à l’origine de

Peau d’âne…

 

Belle est vraiment très belle et tous les garçons du village la désirent. Rebutée par la perspective d’un mariage qu’elle n’aurait pas choisi, elle s’enfuit pour se réfugier au plus profond de la forêt. Là, le roi Lucane va la recueillir… puis l’aimer à la folie. Une petite fille va naître de cette union, Ronce, dont la destinée va être profondément bouleversée par la disparition de sa mère…

 

226 x 280

120 pages

Album cartonné

ISBN : 978-2-7560-9172-3

Scénariste : FERT Stéphane

Illustrateur : FERT Stéphane

Coloriste : FERT Stéphane

Série : PEAU-DE-MILLE-BETES

Collection : HORS COLLECTION

PRIX : 17,95

 

 

Biographie et bibliographie  de l’auteur:

Biographie :

Stéphane Fert

RÉSIDE A PAU DANS LES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES.

Après un passage aux Beaux-Arts et quelques années d’études dans l’animation, il travaille aujourd’hui dans l’illustration et la bande dessinée. Ses influences en dessin vont de Mary Blair à Mike Mignola, en passant par Lorenzo Mattotti, Alberto Breccia, Frederik Peeters, Art Spiegelman, Cyril Pedrosa ou encore Taiyô Matsumoto. La peinture a également une place très importante dans ses inspirations : Gauguin, Matisse ou encore Cézanne.

En 2016, Stéphane Fert est l'auteur de Morgane, avec Simon Kansara (Delcourt), un album remarqué par la presse et les professionnels. Et le dessinateur de Quand le cirque est venu (scénario de Wilfrid Lupano) aux éditions Delcourt. Il a gagné le prix de la meilleure BD jeunesse  au salon du Livre  pour la jeunesse de Troyes.

Bibliographie :

Axolot   2016                        

Morgane (Fert/Kansara) 2016                       

Peau de mille bêtes 2019                                 

Quand le cirque est venu 2017  

PEAU-DE-MILLE-BETES STÉPHANE FERT
PEAU-DE-MILLE-BETES STÉPHANE FERT
PEAU-DE-MILLE-BETES STÉPHANE FERT
PEAU-DE-MILLE-BETES STÉPHANE FERT

Voir les commentaires

Photo © Matt Dayle

Photo © Matt Dayle

MIRA NAIR 

MARRAINE DE LA FABRIQUE CINEMA

DE L'INSTITUT FRANÇAIS 2019

 

Réalisatrice mais aussi productrice, active dans le documentaire comme dans la fiction, à son aise dans le cinéma indépendant comme dans les arcanes de Hollywood, Mira Nair a été la première cinéaste indienne à remporter une Caméra d'or en 1988.

Elle a également réalisé le premier film Disney entièrement tourné sur le sol africain.

Depuis 2004, grâce au Maisha Film Lab, elle a mis son expérience au service des cinéastes émergents du monde entier. Pour l'ensemble de ces raisons, La Fabrique Cinéma de l'Institut français se réjouit d'accueillir Mira Nair, cinéaste prolifique et engagée comme marraine de l'édition 2019.

Biographie :

Mira Nair est une réalisatrice nommée aux Oscars, notamment reconnue pour ses films Salaam Bombay !

(Caméra d'or, Festival de Cannes 1988), Mississippi Masala, The Namesake, Monsoon Wedding - qui remporte le Lion d'or et un BAFTA et devient l'un des films étrangers les plus rentables de tous les temps - et enfin The Reluctant Fundamentalist, récompensé par le German Cinema Award for Peace.

Son dernier film, Queen of Katwe, produit et distribué par Disney, met en vedette l'actrice Lupita Nyong'o, lauréate d'un Oscar.

Après avoir été acclamé, son film Monsoon Wedding (2001) a récemment été adapté pour la scène en tant que comédie musicale. Le spectacle tant attendu, programmé au Berkeley Repertory Theatre connaît une longue série de représentations à guichets fermés en 2017. Elle est la réalisatrice de la prochaine adaptation de A Suitable Boy pour la BBC, qui sortira en 2020.

Militante par nature, Nair fonde en 1989 le Salaam Balak Trust pour les enfants des rues, ainsi que le Maisha Film Lab en Ouganda, une école gratuite destinée à la formation de cinéastes sur le continent africain. En 2014, elle reçoit le prix Padma Bhushan, une décoration civile décernée par le gouvernement indien, pour son travail dans le domaine des arts.

Pour rappel, les projets retenus à l'occasion de la Fabrique Cinéma de l'Institut français 2019 sont :

 

 PROCHE ET MOYEN-ORIENT

EGYPTE : Bootleg de Reem Morsi - Fiction, 1er long métrage, produit par Rula Nasser / Imaginarium Films

 

AFRIQUE

BURKINA FASO : Organisme Religieusement Modifié de Simplice Ganou - Documentaire, 2ème long métrage, produit par Sawdah Carole Kafando / Tilé Fari Films

RWANDA : Tanzanite de Kantarama Gahigiri - Fiction, 2ème long métrage, produit par Kivu Ruhorahoza / PW

TUNISIE : Fouledh de Mehdi Hmili - Documentaire, 2ème long métrage, produit par Moufidah Fedhila / Yol Film House

 

AMERIQUE :

ARGENTINE : Three Brothers de Francisco Paparella - Fiction, 2ème long métrage, produit par Paula Orlando / Rio Azul Films

BRESIL : The French Teacher de Ricardo Alves Jr. - Fiction, 2ème long métrage, produit par Thiago Macêdo Correia / EntreFilmes

ASIE

BANGLADESH : Sand City de Mahde Hasan - Fiction, 1er long métrage, produit par Rubaiyat Hossain / Khona Talkies

INDE : Rapture de Dominic Sangma - Fiction, 2ème long métrage, produit par Jianshang Xu / Anna Films

INDONESIE : Crocodile Tears de Tumpal Tampubolon - Fiction, 1er long métrage, produit par Mandy Marahimin / Tanakhir Films.

LAOS : Raising a Beast de Xaisongkham Induangchanthy - Fiction, 1er long métrage, produit par Lao New Wave Cinema Productions

 

4 projets sont des premiers films et 6 projets des seconds films. 

Seront présents 2 réalisatrices et 7 productrices, ainsi que 8 réalisateurs et 3 producteurs (dont 1 réalisateur / producteur)

C'est la première fois qu'un projet indonésien est sélectionné.

La Fabrique Cinéma de l'Institut français est un programme conçu par l'Institut français, en étroite collaboration avec le Festival de Cannes, en partenariat avec France Médias Monde, la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (Sacem) et l'Organisation internationale de la Francophonie et avec le soutien de Orange Studio.

 

PARIS, LE 28 MARS 2019,

Communiqué de presse

Voir les commentaires

Les secrets du STROM

Les secrets du STROM

Le Labyrinthe des Âmes  

D’Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas

 

L’on doit cette nouvelle trilogie,  aux enfants des auteurs qui les ont encouragés a reprendre la plume dans le même univers, leur disant de laissait un point d’interrogation à la fin du volume trois. Ce nouveau cycle peu ce lire de manière totalement indépendante du premier cycle.  

Les auteurs ont toujours écrit leurs ouvrages à quatre mains, ce qui sans être unique, est relativement rare dans l’édition française.

Ne doutons pas que comme d’autres ouvrages qu’ils ont déjà publiés, cette nouvelle trilogie soit rapidement traduite en plusieurs langues.

Il existe toute une communauté autour de cet univers : Fan-film réalisé par Constance Quémeneur  qui anime également le forum dédier à STROM.

 

Je vous conseille de le faire réserver à votre libraire préférer, afin d’être sûr de ne pas manquer la sortie du premier tome. Le second tome est prévu pour octobre 2019.

En librairie le 4 avril 2019

Article basé sur un exemplaire non corrigé.

 

Le livre

 Depuis des siècles, aux quatre coins de la planète, l’Organisation des Chevaliers de l’Insolite protège l’humanité contre les forces invisibles qui la menacent. Au sein de cette société secrète, Raphaël et Raphaëlle Chêne, chevaliers et lycéens de 15 ans, poursuivent leur formation dans les sous-sols du musée du Louvre. Le jour où des fuites et d’étranges vols sont commis au coeur de l’Organisation, les jumeaux doivent passer rapidement de la théorie à la pratique. Un traître est parmi eux…

 

Un 2e cycle qui peut aussi se lire totalement indépendamment du 1er.

 

Les auteurs

 Avec un silex, on peut fabriquer des armes ou des flèches mais il faut deux silex pour faire des étincelles : c’est sûrement pour cela qu’Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas écrivent à quatre mains, en « frottant » leurs imaginaires.

 

Leurs livres, traduits dans plusieurs pays, ont été récompensés par de nombreux prix littéraires. Le Louvre occupe une place importante dans leur vie comme dans leur écriture : Benoît y travaille, Emmanuelle est passée par l’École du musée et plusieurs de leurs livres (Contes de l’alphabet, Contes du Grenier, Contes des six trésors…) évoquent ce lieu de magie et d’émerveillement. Ils ont également scénarisé, avec François Place, le site internet du musée pour la jeunesse.

 

C’est lors d’une visite nocturne du Louvre, à la lumière d’une lampe-torche, que leur est venue l’idée de STROM, une saga fantastique puisant dans un imaginaire enraciné dans le réel, un genre qu’ils affectionnent depuis leur premier roman, Le Secret de la Stèle Sacrée.

 

Benoît a été conseiller d’un ministre et s’occupe à présent des affaires internationales à la Direction du musée du Louvre. Emmanuelle est maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences-Po). Ils sont mariés, ont trois enfants et sont Chevaliers des Arts et des Lettres.

 

ISBN :9782092580530

320 pages –

À partir de 10 ans

– 15,95 € –

 En librairie le 4 avril 2019

 Parution du tome 2 en octobre 2019

 

Biographie et bibliographie des auteurs :

Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

 

Benoît de Saint Chamas

Né en 1970. Marié, 3 enfants.

Etudes d’économie, diplômé de Sciences-Po (1992)

Conseiller auprès du Président du musée du Louvre depuis 2005, et maître de conférences à Sciences-Po Paris depuis 2000

 

Emmanuelle de Saint Chamas

Née en 1973. Mariée, 3 enfants.

Khâgne, Maîtrise de lettres, Ecole du Louvre, diplômée de Sciences-Po (1998)

Maître de conférences à Sciences-Po Paris depuis 2002

 

C’est une tradition familiale qui est à l’origine de tout : dans la famille d’Emmanuelle, à Noël, chaque enfant devait à tour de rôle lire un conte de Noël. Alors que nous étions fiancés, nous nous sommes dit : « et pourquoi n’inventerions-nous pas une histoire ? ». Nous avons écrit notre premier conte la semaine de notre mariage (1997). Deux ans après, au moment de la naissance de notre fille Laetitia, nous publiions notre trilogie des Contes de l’Alphabet (Ed du Jasmin, 1999), qui a reçu le Prix Saint-Exupéry 2000.

Nous écrivons à quatre mains, recourant à diverses techniques pour « croiser nos imaginations » qui sont assez complémentaires. Ecrire est pour nous un plaisir, une détente : nous avons toujours avec un petit carnet à portée de main et nous avons composé la plupart des scenarii de nos contes dans des restaurants, des lieux insolites (ex : nous avons inventé la première histoire des Contes des six trésors lors d’une ronde de nuit au Louvre) ou au cours de promenades ou de voyages.

Nous aimons les contes parce qu’ils permettent d’aborder simplement et de façon accessible les grands mystères de la vie. Nos histoires se veulent une passerelle entre le conte classique et le monde moderne. Elles s’adressent tout autant aux enfants qu’à leurs aînés, et rien ne nous fait plus plaisir que de croiser des parents ou des grands-parents qui ont passé un bon moment, seuls ou en compagnie de leurs enfants, en nous lisant.

Notre motivation : apporter un peu de joie, d’émotion, d’optimisme, encourager le goût de la lecture et inventer de nouveaux mondes qui n’ont d’autres limites que celles de notre imagination.

Nous venons de publier notre premier roman : il s’intitule le Secret de la Stèle Sacrée (Editions du Jasmin). Il s’agit d’un roman fantastique qui se déroule dans un monde imaginaire à la fois très proche et très éloigné du nôtre.

Depuis 2002, nous donnons ensemble un enseignement d’ouverture à Sciences-Po autour du thème des « formes brèves » (contes, nouvelles, aphorismes, formules historiques, slogans etc…et même « brèves de comptoirs »)

Nous travaillons en ce moment à la scénarisation du futur site internet du Louvre destiné aux enfants, prochainement mis en ligne sur www.louvre.fr (illustrateur : François Place)

 

 

Bibliographie

Publications

– Le Secret de la Stèle Sacrée, Jasmin, 2007 (sélection du Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP 2008 et du prix littéraire des Vosges 2008) –traduit en italien

– Contes des six trésors, Jasmin, 2006 (Prix littéraire Européen 2007 ; sélection du Prix des Incorruptibles 2008 et du Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP 2007) –traduit en coréen

– Sagesses et Malices des anges et des pauvres diables, Albin Michel, 2006

– Contes de la Cave, Seuil 2003, illustrations de François Roca (Prix de Cabourg 2003, Prix de Narbonne 2004, Prix « Tatoulu » 2005) –traduit en italien

– Contes du Grenier – Seuil, 2002, illustrations de François Roca –traduit en italien

– Une Nuit de Noël, Seuil, 2002, illustrations de Christophe Durual

– Le Puits du Diable, Ed du Jasmin, 2002, illustrations de Laura Rosano

– Contes de l’Alphabet, en 3 vol - Ed du Jasmin, 1999, illustrations de Quentin Gréban (Prix St Exupéry 2000)

Autre Parution récente des Éditions Nathan Jeunesse

Autre Parution récente des Éditions Nathan Jeunesse

Voir les commentaires

Grand Prix FIBD 2019

46e  FESTIVAL INTERNATIONAL

DE LA BANDE DESSINÉE

D'ANGOULÊME

Les auteurs et autrices en lice pour le Grand Prix

 

    

Depuis 2014, le Grand Prix est attribué, à la suite d’un vote de la communauté des auteurs et autrices professionnels de bande dessinée.

 

 Tous les auteurs et autrices de bande dessinée professionnels, quelle que soit leurs nationalités et dont les œuvres sont traduites en français et diffusées dans l’espace francophone, sont admis à voter pour l’élection du nouveau Grand Prix du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

 Le vote s’effectue en deux tours et sous forme électronique. Le lauréat est un auteur ou une autrice vivant au moment du vote, récompensé(e) pour l’ensemble de son œuvre et son empreinte sur l’histoire de la bande dessinée.

 

 L’ensemble de la communauté des autrices et auteurs est éligible, à l’exception des ceux déjà récompensés par un Grand Prix, qu’il soit exceptionnel (prix du 10e, 20e, 40e anniversaire ou du millénaire – sauf le prix du trentenaire dit prix des fondateurs) ou non.

 

 

 

ÉLECTION DU GRAND PRIX

  

PREMIER TOUR

 Un vote en ligne a été ouvert du mardi 8 au 13 janvier 2019 à minuit. Il est demandé à chaque votant de donner librement, sans ordre de préférence, trois noms d'autrices ou d’auteurs pour concourir au titre de Grand Prix.

 

Voici donc les trois auteurs et autrices en lice pour le grand prix cette année :

  

 

Emmanuel Guibert

 

Né en 1964 à Paris (France), Emmanuel Guibert débute sa carrière avec une œuvre exigeante sur la montée du nazisme, Brune, qui lui prendra sept ans de travail. Au contact de ses camarades de l'atelier des Vosges, il décide de changer de technique et publie, entre 2000 et 2008, une série de planches inspirées par les souvenirs de son ami Alan Ingram Cope, La Guerre d'Alan. Fort de ce succès critique et commercial, il continue dans cette veine inspirée de vies avec Le Photographe, d'après des entretiens avec Didier Lefèvre, qui reçoit un Prix Essentiels du Festival en 2007. Grand technicien, reconnu par ses pairs comme un dessinateur innovant et précurseur, Guibert est également un scénariste prolifique.

 

Il crée avec Joann Sfar Les Olives noires, La Fille du Professeur et Sardine de l'Espace, ainsi qu'Ariol, avec Marc Boutavant, et ces deux dernières séries jeunesse vont mettre en lumière ses talents de conteur et de narrateur. Il est lauréat 2017 du Prix René Goscinny et a été mis à l'honneur par le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême en 2018.

 

 

  

 

Rumiko Takahashi

 

Quarante ans d'une carrière fulgurante, plus de 200 millions d'exemplaires vendus dans le monde, entrée au Eisner Hall of Fame en 2018, Rumiko Takahashi est sans aucun doute l'une des autrices majeures de la bande dessinée mondiale.

 

 Née le 10 octobre 1957, Rumiko Takahashi s'intéresse très tôt à la bande dessinée, et dès le collège, propose ses premières œuvres à des revues. Vers la fin de sa première année à l'université, elle s'inscrit à l'atelier de gekiga fondé par le grand scénariste Kazuo Koike, qui est formel: « toi, tu deviendras pro ».

 

Cette prophétie se réalise l'année suivante, en 1978, quand Rumiko Takahashi entame la publication de Urusei Yatsura (Lamu) dans les pages de l'hebdomadaire Sunday. Enchaînant les succès avec Maison Ikkoku (Juliette je t'aime) puis Ranma 1/2, elle va rapidement devenir la reine du shônen manga, les adaptations animées de ses séries contribuant à asseoir sa popularité bien au-delà des frontières de l'archipel nippon. Dans une société où l'on accepte mal la différence ( « le clou qui dépasse appelle le marteau », dit un dicton bien connu), Rumiko Takahashi s'est toujours attachée à mettre en avant les outsiders et les excentriques, en faisant valoir leur droit à une seconde chance. Pétris de défauts mais aussi profondément humains, ses héros ont ainsi marqué plus d'une génération de lecteurs, au sein d'une œuvre qui, souvent sous le couvert de la comédie, se révèle extrêmement progressiste.

Téléchargez ici des visuels de Rumiko Takahashi

  

 

Chris Ware

 

Né en 1967 à Omaha (États-Unis), Chris Ware est publié très tôt dans RAW, la revue d’avant-garde d’Art Spiegelman et Françoise Mouly. Il entame au début des années 1990 une œuvre d’envergure avec la série des Acme Novelty, vraie-fausse revue à la forme et à la pagination changeante qui installe les personnages bientôt fameux de l’auteur : Quimby the Mouse, Rusty Brown et surtout Jimmy Corrigan. Tous se démarquent par leur timidité, par leur fragilité et par l’empathie immédiate qu’ils suscitent chez le lecteur… Depuis 25 ans, c’est une œuvre originale, qui oscille entre une douce mélancolie et une profonde tristesse, que propose Chris Ware, s’attachant toujours à regarder au microscope le quotidien de ses personnages et leurs gestes les plus dérisoires.

 

Par ailleurs, ses livres se distinguent par leur générosité, avec un graphisme immédiatement reconnaissable et une fabrication soignée. À la ligne claire élégante du trait répond la profusion de textes dont Chris Ware orne ses pages, faisant de chacun de ses livres un monde à explorer, où chaque espace, chaque interstice de papier est susceptible d’être occupé par du dessin et du texte. La force et la densité de cette œuvre n’ont jamais échappé à la critique. Salué à chaque nouvelle parution, Chris Ware a reçu de très nombreux prix, dont 28 Harvey Awards et 22 Eisner Awards.

 

L’auteur publie en 2012 le remarqué Building Stories, un livre-objet impressionnant constitué d’une quinzaine de livres de formats divers pouvant être lus dans un ordre choisi par le lecteur – celui-ci a reçu le Prix Spécial du Jury au Festival d’Angoulême en 2013.

 

SECOND TOUR

 Les trois autrices ou auteurs ayant obtenu le maximum de suffrages au premier tour sont soumis au vote du même collège du mercredi 16 au dimanche 20 janvier 2019 à minuit.

 Le lauréat sera celle ou celui qui aura obtenu le nombre de votes le plus élevé.

 Le nom du nouveau Grand Prix sera annoncé le mercredi 23 janvier 2019 vers 19 heures à l'occasion de l'ouverture officielle du Festival.

 

Historique des Grands Prix

 

Le Grand Prix décerné chaque année vise à récompenser un-e auteur-e pour l'ensemble de son œuvre et sa contribution à l'évolution de la bande dessinée.

 

1974 – André Franquin

1975 – Will Eisner

1976 – Pellos

1977 – Jijé

1978 – Jean-Marc Reiser

1979 – Marijac

1980 – Fred

1981 – Moebius

1982 – Paul Gillon

1983 – Jean-Claude Forest / Claire Bretécher (Grand prix du 10e anniversaire)

1984 – Jean-Claude Mézières

1985 – Jacques Tardi

1986 – Jacques Lob

1987 – Enki Bilal

1988 – Philippe Druillet / Hugo Pratt (Grand prix du 15e anniversaire)

1989 – René Pétillon

1990 – Max Cabanes

1991 – Gotlib

1992 – Frank Margerin / Morris (Grand prix du 20e anniversaire)

1993 – Gérard Lauzier

1994 – Nikita Mandryka

1995 – Philippe Vuillemin

1996 – André Juillard

1997 – Daniel Goossens

1998 – François Boucq

1999 – Robert Crumb / Albert Uderzo (Grand prix spécial du millénaire)

2000 – Florence Cestac

2001 – Martin Veyron

2002 – François Schuiten

2003 – Régis Loisel

2004 – Zep

2005 – Georges Wolinski

2006 – Lewis Trondheim

2007 – José Munoz

2008 – Philippe Dupuy/Charles Berberian

2009 – Blutch

2010 – Baru

2011 – Art Spiegelman

2012 – Jean-Claude Denis

2013 – Willem / Akira Toriyama (Grand prix du 40e anniversaire)

2014 – Bill Watterson

2015 – Katsuhiro Otomo / Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski (Grand prix spécial Charlie Hebdo du 42e Festival)

2016 – Hermann

2017 – Cosey

2018 – Corben

Voir les commentaires

Au cœur de la folie Luca D’Andrea

Au cœur de la folie

Luca D’Andrea

 

L’auteur avec ce deuxième roman oscille habilement entre thrillers et fantastique dans les festivals de films on parlerait de cross-overs. Et on est vite pris par l’action, une action à couper  le souffle avec les  légendes Vulpendigen et des Kobolds en toile de fond. Vous découvrirez au fils des pages qui sont les voix que Simon Keller entend, lui dont la truie Lissy a donné le titre original du livre. Et ce trésor qui a plus de valeur que l’or quel peut-il être ?

 

Un huis clos en pleine montagne, fait aussi partie de l’originalité de l’œuvre, en effet si une partie de l’action est un huis clos, et que l’autre partie une chasse à l’homme en pleine nature dans la montagne hostile, je ne suis pas sûr que le fait que l’on ne soit pas plus dans le huis clos en étant dans l’hostilité montagnarde du sud-Tyrol.   

 

Le suspense est entretenu de mains de maitre par l’auteur et si « L’ESSENCE DU MAL » est déjà sur les RAI.ls (oui je sais c’est pourri le jeu de mots) de la production cinématographique, l’on ne devrait pas être étonné que ce deuxième roman suive la même voie dans un avenir proche.

 

Remerciement au service de presse Denoël  Sueurs Froides, pour le service de presses.  

 

Résumé de l’œuvre :

Après le succès international de L’Essence du mal, le nouveau thriller du petit génie du polar italien.

 

 

Italie, hiver 1974. Marlene a épousé Herr Wegener, l’homme le plus redouté de tout le Sud-Tyrol, pour  échapper à une vie de misère. Aujourd’hui pourtant, quelque chose a changé, et elle ne peut plus faire comme si de rien n’était. Elle sait que son mari ne lui pardonnera jamais cette trahison, mais elle décide néanmoins de le fuir après lui avoir dérobé un trésor immense, dont la valeur ne se compte pas en or.

 

Mais quand sa voiture dérape et quitte la route alors qu’elle tente de passer la frontière, Simon Keller la sauve et la recueille. Simon Keller est un Bau’r, un paysan qui vit dans une ferme perdue dans les montagnes.

 

Pendant ce temps, Herr Wegener a lancé une chasse à l’homme, poussé par la colère mais aussi par les ennuis que le geste de sa femme lui a causés vis-à-vis du Consortium, une puissante organisation criminelle. Un personnage féroce et sanguinaire a été mis sur les traces de Marlene, qui ne s’arrêtera qu’une fois sa mission accomplie. La femme devra bientôt évaluer quelle menace est la plus dangereuse pour elle. Son mari, le tueur ou Simon Keller. Ou bien la mystérieuse Lissy.

 

Avec ce deuxième roman, Luca D’Andrea confirme son talent pour construire des intrigues terriblement angoissantes. Luca D’Andrea, né en 1979 à Bolzano dans la région du Trentin- Haut-Adige, est un romancier et scénariste italien. Son premier thriller, L’Essence du mal, a connu un succès retentissant, est en cours de traduction dans une trentaine de pays et va  donner lieu à une adaptation cinématographique.

 

« Dans ce premier thriller maîtrisé, Luca D’Andrea flirte subtilement avec le fantastique et joue avec les nerfs du lecteur de son écriture nerveuse, fluide et non dénuée d’humour. Pas étonnant que ce livre  soit devenu un best-seller en Italie. » Le Monde des livres, à propos de L’Essence du mal.

 

 

Traduit de l’italien

par Anaïs Bouteille-Bokobza

Format : 155 x 225 mm

Nombre de pages : 448

ISBN : 978.2.207.14141.0

Prix : 21,90 €

 

Biographie et bibliographie de l’auteur :

Luca D'Andrea, né en 1979 à Bolzano dans la région du Trentin-Haut-Adige, est un romancier et scénariste italien.

 

En 2013, il est scénariste pour la série documentaire Mountain Heroes produite par Discovery Channel.

 

En 2016, il écrit son premier roman, le thriller L'Essence du mal (La sostanza del male) qui a pour cadre l'Italie, le Tyrol du Sud et le massif des Dolomites.

 

Ce livre est traduit en France l'année suivante dans la collection Sueurs froides.

 

En 2017, il remporte le prix Scerbanenco avec son second roman, Lissy (Au cœur de la folie).

 

Il est également l'auteur de la série de littérature d'enfance et de jeunesse Wunderkind

 

Romans

La sostanza del male (2016)

Publié en français sous le titre L'Essence du mal, traduction d’Anaïs Bouteille-Bokobza, Paris, Denoël, coll. « Sueurs froides », 2017 ; Réédition, Gallimard, coll. « Folio policier » no 866, 2018

 

Lissy (2017)

Publié en français sous le titre Au cœur de la folie, traduction d’Anaïs Bouteille-Bokobza, Paris, Denoël, coll. « Sueurs froides », 2018.

 

Beneath the Mountain (2018)

 

Littérature d'enfance et de jeunesse

Série Wunderkind

Una lucida moneta d'argento (2009)

La rosa e i tre chiodi (2010)

Il regno che verrà (2012)

 

Prix et distinctions

Prix Scerbanenco 2017 pour Lissy.

Voir les commentaires

Couverture: Anthony Avon

Couverture: Anthony Avon

A.O.C N° 50

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – Articles d’Ecriture – Bande dessinés

Science-fiction – Fantasy -Fantastique

Spécial Visions du futur

 

Comme chaque année beaucoup d’entre vous attendait ce numéro spécial pour y découvrir ceux et celles qui seraient primés et mis dans la lumière de la galaxie SF.

 

Voilà qui est fait.

 

Le numéro spécial VISION DU FUTUR est désormais disponible, et cela fait 21 ans que cela dure. D’ailleurs le Club Présences du  Futur à publier un recueil de nouvelles primé ces 20 ans dernières années, vous trouverez en bas de cet article un lien avec la page du site du club qui vous permettra de l’acquérir.

 

Vous trouverez également à la fin de cet article le règlement pour 2019.

 

Je ne serais que trop vous conseiller de commander très rapidement ce numéro qui est très demander.

 

Bien entendu le mieux serait encore de vous abonnez à AOC et Présences d’esprits, voire de rejoindre le club.  

 

Enfin une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, dès maintenant le concours VISION DU FUTUR  2019 est lancé, et vous trouverez ci-dessous le règlement et les informations pour vous y inscrire.

 

******

 

 

 

 

CONCOURS VISION DU FUTUR 2019

 

Les textes soumis devront donc s’inspirer d’un (et seulement d’un) des thèmes ou citations suivants :

 

 

a.   « Si vous trouvez ce monde mauvais, vous devriez en voir quelques autres… » Philip K. Dick

 

b.   « La terre frémit, le sol fume,

         Au milieu de la grande nuit. » Louise Michel

 

c.   « On avait surpris le garçon à commettre un acte répugnant […]. Âgé de huit ans, il faisait ça depuis déjà plusieurs années. »  

Théodore Sturgeon

 

 d.   Le vent se lève

 

Affûtez votre esprit, cajolez votre imagination, soyez drôle, émouvant, inventif, bref, faites-vous (et faites-nous) plaisir! Prenez le temps de laisser votre texte reposer, relisez-le, il n’en sera que meilleur!

 

Enfin,

Utilisez quelques minutes de votre temps pour prendre connaissance du règlement complet, ci-dessous :

 

Article 1.

La nouvelle devra appartenir au genre des littératures de l’Imaginaire (science-fiction, fantastique, fantasy, merveilleux).

 

Article 2.

La nouvelle devra comporter un maximum de 40000 signes, espaces comprises. Le texte devra être totalement inédit, sur tous supports.

 

Article 3.

Le texte devra être envoyé en pièce jointe exclusivement en format .rtf ou .doc à : visionsdufutur@presences-d-esprits.com.

L’auteur devra préciser dans le corps du mail ses noms, prénoms, âge, adresse postale et adresse mail valide, ainsi que le titre de sa nouvelle et le sujet choisi pour élaborer son texte. Il précisera en outre par quel moyen il a pris connaissance de ce concours. Merci de veiller à fournir tous ces renseignements !

 

Les textes ne se conformant pas à ces règles ne seront pas retenus. En participant à ce concours, l’auteur s’engage à présenter un texte dont il est l’auteur. Il s’assurera qu’il reçoit bien un « accusé de réception » électronique de son texte. La participation est limitée à un texte par personne.

 

Article 4.

La date limite d’envoi est le Dimanche 7 avril, minuit.

 

Article 5.

Les décisions du jury seront promulguées lors de l’assemblée générale 2019 du Club Présences d’esprits (au mois de juin 2019). Elles sont sans appel. Le jury se réserve le droit de décerner jusqu’à trois prix au plus et de n’en attribuer aucun si la qualité globale des textes reçus était insuffisante. Le jury peut également accorder des accessits ou distinguer des textes.

 

Article 6.

Les textes ayant obtenu un prix seront publiés dans un numéro spécial d’AOC consacré au concours « Visions du Futur ». En participant à ce concours, les auteurs s’engagent à accepter la publication du texte présenté et primé. Les gagnants recevront en outre un abonnement d’un an à Présences d’Esprits AOC pour le premier prix, d’un an à AOC pour les deuxième et troisième prix.

Spécial Visions du futur

Voir les commentaires

CONCOURS DE NOUVELLES UTOPIALES 2018

CONCOURS DE NOUVELLES

UTOPIALES 2018

 

 

CONCOURS DE NOUVELLES // CATÉGORIE PRIMAIRE

Premier prix : Jeanne Oudit (école Ledru-Rollin, Nantes)

 

Lauréats par ordre alphabétique : Nina Blondeau (école Ledru-Rollin, Nantes), Nathan Cazes (école Ledru-Rollin, Nantes), Balthazar Chauveau (école Ledru-Rollin, Nantes), Pénélope Clément Wendling (école Fellonneau, Nantes), Faustine Coicaud (école Gay Lussac, Nantes), Philémon Lambert (école Ledru-Rollin, Nantes), Elias, Pavoine-Michel (école Gay Lussac, Nantes), Alban Rion (école Ledru-Rollin, Nantes), Elsa Teusan (école Fellonneau, Nantes)

 

CONCOURS DE NOUVELLES // CATÉGORIE COLLÈGE

Premier prix : Le Goff Luna (collège Le Haut Gesvres, Treillères)

 

Mention spéciale : Areski Daoulas-Etourneau (collège Pont Rousseau, Rezé)

 

Lauréats par ordre alphabétique : Aymeric Dumont (collège Antoine de Saint-Exupéry, Savenay), Adrien Dupont (collège Antoine de Saint-Exupéry, Savenay), Myriam Gillier (collège Saint Joseph, Longué-Jumelles), Victor Jausons (collège Paul Gauguin, Cordemais), Annwenn Langlais (collège Le Haut Gesvres, Treillères), Lilou Laubignat (collège Rutigliano, Nantes), Tillya Mamadou (collège Aristide Briand, Nantes), Fanny Waterlot-Launay (collège Le Haut Gesvres, Treillères)

 

CONCOURS DE NOUVELLES // CATÉGORIE LYCÉE

Premier prix : Romain Lucas (lycée Alcide d’Orbigny, Bouaye)

 

Lauréats par ordre alphabétique : Maxence Cheveux (lycée Pierre de Coubertin, Bolbec), Louann Danieau (lycée Saint Martin, Nord-sur-Erdre), Claire Fert-Thibout (lycée Saint Jacques de Compostelle, Le Puy-en-Velay), Aurélien Gauducheau (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Noémie Jaunasse (lycée Saint Martin, Nord-sur-Erdre), Pierre Karan (lycée André Boulloche, Saint-Nazaire), Eva Legendre (lycée Nelson Mandela, Nantes), Salomé Teillet (lycée Rosa Parks, La Roche-sur-Yon), Lou Vernier (lycée Nelson Mandela, Nantes)

Voir les commentaires

Concours Cosplay Utopiales 2018

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog