Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Articles avec #cinema

Festival LUMIERE 2018 Enfants Malades

Festival LUMIERE 2018 Enfant Malades

 

À l’Hôpital Femme-Mère-Enfant à Bron,

 

Des séances de cinéma à l’hôpital Hôpital Femme-Mère-Enfant/ BRON.

 

Le festival s’associe à nouveau à Rêve de Cinéma, association présidée par Lambert Wilson, dont le but est d’organiser des projections dans les hôpitaux pédiatriques et centres spécialisés pour enfants et adolescents malades et handicapés. Le dimanche, le festival proposera aux enfants de l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron et ceux du Centre Léon Bérard, le même film que celui projeté à la Halle Tony Garnier. Ces séances seront présentées par des invités du festival.

 

En 2017, les enfants de l’Hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron et du Centre Léon Bérard avaient pu découvrir Le Roi Lion en présence des réalisatrices et actrices Anne Le Ny et Julie Gayet.

 

En 2018, le festival Lumière organisera également une projection au Centre Hospitalier Saint Joseph-

Saint Luc, à Lyon.

 

Comme chaque année, le festival Lumière s'associe à Rêve de cinéma pour apporter le cinéma aux enfants hospitalisés.

 

Hôpital Femme-Mère-Enfant/ BRON

Mercredi 17 octobre à 15h

 

 SÉANCE ENFANTS : Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot et Raymond Burlet (1998, 1h15) en présence d’Abd Al Malik, auteur-compositeur interprète.

 

En plus de MERE-ENFANT, et du Centre  anti cancéreux Léon Bérard (Secteur Pédiatrie) qui accueille chaque année cette initiative, un nouveau lieu verra la projection du film, il s’agit de l’Hôpital Saint Joseph- Saint Luc dans e centre de Lyon.

 

 

 

 

Cette opération est réalisée avec le soutien de BNP Paribas

Voir les commentaires

THE PREDATOR

 

THE PREDATOR

AU CINÉMA

LE 17 OCTOBRE 2018

 

Avec un budget de 150 000 000 $, le réalisateur ne peut ce permettre un nouvel échec commercial comme avec « KISS KISS  BANG BANG », résultat en se fiant au casting, a la bande annonce, on constate que ce qui   faisait le charme de cette licence, à savoir le fait de découvrir Prédator « petit bout par petit bout» à fait place à une présence quasi permanente et qu’il n’y aurait plus beaucoup d’angoisse autre que dans des massacres à grands coups d’action et de FX.

 

Déjà très  critiqué dans IRON MAN 3, pour ne pas avoir laissez la place au côté « armure » et plus a des scènes avec un Tony Stark et un manque de présence ce sont alter ego.

 

Bref que le coté commercial qui aurait pris le pas sur tout le reste.

 

Quand penser au vu des diverses bandes annonces, avez-vous déjà une opinion ?

 

Utilisez les commentaires pour vous exprimer librement.

 

Réalisateur: Shane Black

 

 

Casting et équipe technique

 

Acteurs: Boyd Holbrook, Trevante Rhodes, Jacob Tremblay, Keegan-Michael Key, Olivia Munn, Thomas Jane, Alfie Allen, et Sterling K. Brown.

 

 

Classification: INTERDIT AU MOINS DE 12 ANS, 3D

 

 

Synopsis

 

Des confins de l'espace aux petites rues de banlieue, la traque est de retour avec le réalisateur Shane Black (Iron Man 3, The Nice Guys, Kiss Kiss Bang Bang) et sa vision explosive de la franchise Predator.

 

 Les pires prédateurs de l'univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l'ADN d'autres espèces.

 

Quand un jeune garçon déclenche accidentellement leur retour sur Terre, seul un équipage hétéroclite d'anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

 

Biographie et filmographie du réalisateur :

Shane Black, né le 16 décembre 1961 à Pittsburgh, en Pennsylvanie, est un scénariste et réalisateur américain. Il débute en tant que scénariste de films d'action importants de la fin des années 1980 et du début des années 1990, il est notamment l'auteur de L'Arme fatale 1 et 2 et Le Dernier Samaritain.

 

Filmographie

Réalisateur

2005 : Kiss Kiss Bang Bang

2013 : Iron Man 3

2016 : The Nice Guys

2018 : The Predator

 

Scénariste

1987 : L'Arme fatale (Lethal Weapon) de Richard Donner

1987 : The Monster Squad de Fred Dekker

1989 : L'Arme fatale 2 (Lethal Weapon 2) de Richard Donner (histoire uniquement)

1991 : Le Dernier Samaritain (The Last Boy Scout) de Tony Scott

1992 : Last Action Hero de John McTiernan

1996 : Au revoir à jamais (The Long Kiss Goodnight) de Renny Harlin

2005 : Kiss Kiss Bang Bang

2013 : Iron Man 3

2016 : The Nice Guys

2018 : The Predator

 

Acteur

1986 : La Nuit des sangsues (Night of the Creeps) de Fred Dekker : un policier au commissariat (non crédité)

1987 : Predator de John McTiernan : Rick Hawkins

1988 : Flic ou Zombie (Dead Heat) de Mark Goldblatt : le patrouilleur

1991 : Le Juge de la nuit (Dark Justice) - Saison 1, épisode 1 : Caldecott Rush

1993 : Mike the Detective (court-métrage) de Chris Matheson

1993 : RoboCop 3 de Fred Dekker : Donnelly

1994 : Night Realm de Michael Meyer

1997 : Pour le pire et pour le meilleur (As Good as It Gets) de James L. Brooks : Brian, le manager du Café 24

2007 : The Boy Scout (court-métrage) de Ward Roberts

2007 : Monkeys (court-métrage) de Chris Matheson

 

Producteur

1991 : Le Dernier Samaritain (The Last Boy Scout) de Tony Scott

1996 : Au revoir à jamais (The Long Kiss Goodnight) de Renny Harlin

THE PREDATOR

Voir les commentaires

Alexandre Lança

Alexandre Lança

Entretien

Alexandre Lança

pour

UN LOFT AU PARADIS.

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Alexandre,

Tu es le réalisateur d’UN LOFT AU PARADIS, le paradis est-il si pénible à vivre, si ennuyeux? 

 

Alexandre Lança,

Je pense que le Paradis c’est surtout ce qu’on en fait. Pour moi, il n’y a pas vraiment de rupture, c’est la continuité de ce que l’on a vécu sur Terre. Donc ça pose la question du choix et de la responsabilité, parce que tes choix sur Terre vont conditionner ce que retrouveras au Paradis. Ce n’est pas une question de morale - y’a pas de punition ni de récompense - mais faut être cohérent et faire attention. C’est pour ça que Vincent se rend compte au fur et à mesure du film qu’il s’est trompé, qu’il n’a pas choisi la bonne personne, qu’il n’en était pas vraiment amoureux finalement. Mais il y a zéro morale, et de toute façon le mec est un connard fini.

 

Stéphane Dubois,

Comment avez-vous eu cette idée de scénario ?

 

Alexandre Lança,

Au départ, je voulais en faire une pièce de théâtre : j’avais l’impression que cette histoire, très inspirée du vaudeville parisien, de Feydeau, ne pouvait se raconter que par le médium de la scène. Mais rapidement je me suis rendu compte qu’il fallait en faire un film. Je n’ai aucune idée de comment l’idée du scénario m’est venue concrètement : comme tout le monde je pense, j’ai des idées en vrac et après je les laisse s’agencer, se reconfigurer. C’est surtout les désirs d’histoire qui convoquent les sujets. En l’occurrence, j’avais vraiment envie de faire une sorte de cartoon avec des vrais acteurs, pas des dessins animés, où les corps sont malléables, où personne ne meurt, où la douleur n’existe pas.

 

Stéphane Dubois,

 Quel a été votre parcours, quelle est votre formation ? 

 

Alexandre Lança,

J’ai vécu longtemps à Lisbonne au Portugal, et ensuite je suis venu à Paris pour faire des études de cinéma à la fac. Ça ne m’a pas trop plu, mais j’ai été lauréat de bourses de création étudiantes et j’ai pu financer mon film comme ça. J’ai eu de la chance, car le film a été accompagné à la fin de la postproduction par une société de production et par une autre de distribution, ce qui a permis de sortir le film de son simple carcan de « court étudiant » et d’être vendu à des chaînes, etc. … Mais dans sa pure fabrication et son financement, c’est un film de fin d’études.

 

 

Stéphane Dubois,

Pour vous quelle importance d’être en compétition au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg ?

Alexandre Lança,

C’est vraiment génial, je suis très content pour l’équipe, pour moi aussi bien sûr, mais c’est plus une victoire collective j’ai l’impression. Je n’aurai pas cru que le film aurait eu le parcours qu’il a eu quand je l’ai tourné, on essayait de faire de notre mieux, mais c’est vrai que je suis encore étonné - mais fier - de ce qu’on a accompli avec l’équipe. Donc oui Strasbourg c’est une belle récompense, c’est encourageant pour la suite.

  

Stéphane Dubois,

Avez-vous d’autres projets cinématographiques ?

 

Alexandre Lanca,

Oui, je viens d’achever un deuxième court-métrage qui s’appelle « Perle de nuit », on a commencé les envois en festival il y a à peine un mois. Ce n’est pas du tout un film de genre même si l’univers reste très onirique. On a beaucoup travaillé sur les matières, sur la nuit, la couleur rouge et bleu… Ça parle de mélancolie, de lâcher-prise, de ce sentiment d’être un peu perdu dans sa vie. J’ai hâte de voir ce que ça donnera en festivals, on verra bien !

 

Biographie :

Après des études secondaires au Portugal, Alexandre Lança vient en France pour y poursuivre des études en cinéma. Un loft au Paradis est son film de fin d’études. Il est sélectionné et primé dans divers festivals internationaux (BIFFF, Strasbourg, Nocturna Madrid) et diffusé à la télévision.

 

Filmographie :

 PERLE DE NUIT - 2018

William, jeune homme timide, rencontre Jade, une stripteaseuse mélancolique. Pour lui rendre service, il décide de l'héberger chez lui. Les deux se découvrent et s'apprivoisent …

Avec Sylvain Debry, Rafaela Jirkovsky, Leïla Muse et Vincent Menjou-Cortès

 UN LOFT AU PARADIS - 2017

Vincent et Emma meurent dans un accident de voiture. En arrivant au Paradis, ils découvrent avec étonnement un grand loft moderne et technologique. Mais Charlotte, la sœur d’Emma et amante de Vincent, décide de contacter le couple dans l’au-delà …

 

Infos sur le film

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′

 

Réalisation : Alexandre Lança

Écrit par Alexandre Lança et Vincent Menjou-Cortès

 

Produit par Isabel Segovia et Stéphanie Dronne

 

Casting :

Vincent Menjou-Cortès : Vincent

Manon Kneusé : Charlotte

Clara Bonnet : Emma

Amélie Porteu de la Morandière : L’amie

Aymeline Alix : La voyante

 

Directeur de la photographie : Florian Solin

Chef décoratrice : Léa Germain

Monteur : Alexis Noël

Musique originale : Hugo Gonzalez-Pioli

Assistante-réalisateur : Jade Debeugny

Scripte : Julie Dupeux-Harlé

Ingénieur du son : Philippe Afonso

Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film

Affiche et photos tirées du film

Voir les commentaires

LA TOUR

 LA TOUR

Compétition internationale

Longs Métrages Animation

Déjà sélectionner dans plusieurs festivals : BIFF (Corée du Sud, 2018) Sélection  Wide Angle, Helsinki International Film Festival - Love & Anarchy (Finlande, 2018), Festival international du film d'animation d'Annecy (France, 2018) Sélection officielle - Hors compétition, il n’as pas à  ma connaissance encore jamais été primé.

 

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg la sélectionné dans ca nouvelle catégorie : Compétition internationale Longs Métrages Animation.

 

Le sujet est très politique, voir militant, mais sans manichéisme.

 

Conte philosophique autant que réflexion politique, ce film décrit parfaitement ce que fut, ce qu’est et malheureusement ce qui risque de continuer à être le sort des réfugier palestiniens au Liban.

Avec Cinderalla, il celui de cette sélection le plus abouti et qui mériterais le plus un prix, le premier ? Cela risque d’être compliqué vu e thème, et forcement les antagonismes politiques, religieux… par contre un prix spécial me parait bien plus accessible.

Espérons que le jury pensera comme moi.

 

Merci de laisser un commentaire et pensez à vous inscrire aux newsletters du site.

 

*******

 

Résumé du film :

Une palestinienne de onze ans vit dans le camp de réfugiés où elle est née. Lorsque son arrière-grand-père lui donne la clé de sa vieille maison, elle craint qu’il l’ait perdu tout espoir de revenir un jour chez lui. La question des réfugiés palestiniens vue par les yeux d’un enfant.

 

Infos

Pays : France, Norvège, Suède

Année : 2018

Durée : 1h19

 

Casting & Credit :

Réalisateur :

Mats Grorud

Voix :

Romina Adl Kasravi, Mikhalis Koutsogiannakis, Aïssa Maiga

 

Scénariste

Mats Grorud

 

Equipe technique

Directeur artistique

Rui Tenreiro

 

Sociétés

Production

Les Contes Modernes

Production

Tenk.tv

Production

Cinenic

Copyright Foliascope / Les Contes Modernes
Copyright Foliascope / Les Contes Modernes

Copyright Foliascope / Les Contes Modernes

Voir les commentaires

CINDERELLA THE CAT – GATTA CENERENTOLA

CINDERELLA THE CAT 

GATTA CENERENTOLA

Compétition internationale

long-métrage d’animation

Ce film d’animation fut  présenté au Festival de Venise dans la section "Horizons du festival". Il est désormais en compétition dans la section long-métrage d’animation du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.

Il est adapté de l'opéra "La Gatta Cenerentola" (1976) de Roberto de Simone, lui-même basé sur le Cendrillon de Giambattista Basile.

 

La musique et les chansons font partie intégrante du film, elles sont pour moi totalement parties du scénario.

Les auteurs sont les mêmes que le film d’animation "L’arte della felicita". Les effets spéciaux ne sont pas utilisés n’importe comment, mais soulignent l’action, tout particulièrement les hologrammes du vaisseau, qui sont l’âme du navire, sa quintessence même.

 

Dans cette section, il est avec « La Tour-The Tower », pour des raisons totalement différentes le film qui a le plus marqué le public, il fut d’ailleurs lors des diverses projections particulièrement applaudies.

 

Je ne serais pas étonné qu’il soit primé, ce qui serait particulièrement mérité.

Après ce festival, si le film passe vers chez vous, allez le voir, vous passerez un très bon moment.

Le trailer officiel vous donnera un léger avant-gout du film.

*******

 

Résumé du film :

L’histoire a pour décor une Naples dystopique tombée en décadence, qu’un scientifique visionnaire aurait souhaité transformer en un pôle scientifique. Mais il meurt et sa fille Mia est réduite en esclavage par sa belle-mère. Quinze ans après, elle est convoitée par un crooner-gangster fourbe qui ambitionne de faire de la ville une plaque tournante du blanchiment d’argent. Mia tente de s’échapper, aidée par l’ex-assistant de son père.

Cinderella se déroule sur un immense navire dans le port de Naples, peuplé de fantômes holographiques et de souvenirs flottants dévoilant des secrets du passé. Ce conte de fées revisité en un thriller cynique égratigne au passage la corruption dans l’Italie contemporaine et un ancien chanteur de croisière reconverti dans la politique.

Infos

Pays : Italie

Année : 2017

Durée : 1h26

Version : Italien, sous-titré en anglais et français

 

Casting & Credits

Réalisateurs :

Ivan Cappiello, Alessandro Rak, Marino Guarnieri, Dario Sansone

Production :

Luciano Stella, Maria Carolina Terzi

Scénario :

Ivan Cappiello, Alessandro Rak, Marino Guarnieri, Dario Sansone

Animation :

Laura Sammati, Ivana Verze, Danilo Florio

 

Technique :

2D/3D computer

 

Musique :

Antonio Fresa, Luigi Scialdone

 

Voix:

 Massimiliano Gallo, Maria Pia Calzone, Alessandro Gassmann, Mariano Rigillo,

Ventes Internationales : Rai Com

CINDERELLA THE CAT – GATTA CENERENTOLA

Dimanche 23 septembre à 20h Star

Voir les commentaires

LAÏKA – LAJKA

 LAÏKA – LAJKA

Compétition internationale long métrage animation

Ce long métrage d’animation tchèque reprend l’histoire vraie de la chienne Laïka, premier être vivant dans l’espace.

S’il reprend cette histoire, sait pour en faire un conte moderne, musical avec un ton punk, qui n’est pas sans rappeler des space operas qui n’a plus rien à voir avec la réalité historique, mais tout à voir avec le fait que l’homme détruirait la planète.

 

L’animation est très réussie, on a un long métrage très bien conçu, avec  ce film nous avons l’un des favoris de cette compétition.

Pensez à laisser un commentaire pour donner votre opinion sur ce long métrage d’animation, mais aussi votre avis sur cette nouvelle compétition du FEFFS.

 

*******

 

Résumé du film:

A la périphérie d’une ville russe, la vie de la chienne Laïka n’est pas aisée. Capturée et formée en pionnière de l’astronautique, elle se retrouve dans l’espace, suivie par de nombreux animaux lancés depuis Baïkonour et Houston. Ils errent, dans l’espace jusqu’à ce qu’ils trouvent une planète qu’ils peuplent avec entrain. L’image de la belle vie est compromise par l’apparition du premier homme.

 

Les chiens reviennent sur le devant de la scène, que ce soit avec des films en prises de vue réelles ou des films d’animation comme en témoigne le dernier film de Wes Anderson, L’île aux chiens. Néanmoins Laïka apporte une pierre supplémentaire à l’édifice en optant pour la forme d’un opéra punk teinté d’une réflexion sur le capitalisme et le communisme.

 

Infos

Pays : République Tchèque

Année : 2017

Durée : 1h28

Version : Tchèque, sous-titré en français

Casting & Credits

Réalisateur : Aurel Klimt

Production : Studio Zvon, Aurel Klimt

Scénario : Aurel Klimt

Musique : Marek Douvrava

Animation : Jan Stencl, Olivic Dolanski

Technique : puppet animation, vfx

Voix : Helena Dvořáková, Karel Zima, Jan Vondráček

Ventes Internationales : Studio Zvon

Distribution : Wild Bunch

LAÏKA – LAJKA

Voir les commentaires

CHUCK STEEL: NIGHT OF THE TRAMPIRES

Une nouvelle compétition est née cette année au Festival du Film Européen du Film Fantastique de Strasbourg : Compétition internationale long métrage animation.

Il s’agit d’une excellente initiative, dont bien sûr nous vous rendons compte sur ce site.

*******

CHUCK STEEL:

NIGHT OF THE TRAMPIRES

Compétition internationale long métrage animation

Prenez un shaker mettre y du Chuck Norris, une pincée de  Stallone, un soupçon de Clint Eastwood un nuage de Bruce WILLIS secouer bien et vous aurez une idée de ce qu’est Chuck Steel un personnage complètement déjanté.

 

Vous pourrez jouer entre amis à chercher les références aux films de ces acteurs, je vous fais confiance pour les trouver.

Situé dans la ville des anges, Chuck Steel lui n’est pas du tout un ange.

On passe un bon moment, on se détend et rie.

L’animation est bien faite, le scénario original,  plus une parodie bien faite, mais je ne suis pas sûr que cela suffise pour avoir le prix principal.

Dites-nous via les commentaires du site ce que vous en pensez.

*******

Résumé du film:

Un flic, loup solitaire habitué à jouer selon ses propres règles, se retrouve avec du pain sur la planche lorsque la municipalité de L.A. décide de restreindre les plages horaires de la vente d’alcool dans les bars et discothèques. L’arrêté déclenche une soudaine vague de disparitions qui ensanglante la ville : le fléau des « Trampires », mi-vampires mi-clochards, menace de s’abattre sur la Cité des Anges. Seuls Chuck et le chasseur de trampires Abraham Van Rental peuvent encore la sauver.

 

Mike Mort nous replonge dans le divertissement des années 1980 avec un cocktail jubilatoire et loufoque en stop motion qui place Trampires à la croisée du film d’action ultra-violent et de l’horreur à l’état pur.

Infos

Pays : Royaume-Uni

Année : 2018

Durée : 1h29

Version : Anglais, sous-titré en français

Casting & Credits

Réalisation : Mike Mort

Production : Rupert Lywood, Randhir Singh Heer, Mike Mort

Scénario : Mike Mort

Montage : Stuart Bruce

Animation : Darren Thomson, Jody Meredith

Voix : Paul Whitehouse, Jennifer Saunders

Ventes Internationales : Animortal Studios

CHUCK STEEL: NIGHT OF THE TRAMPIRES

Vendredi 21 septembre à 18h Vox

Dimanche 23 septembre à 11h Star St-Ex

Voir les commentaires

À L’AUBE / AT DAWN

À L’AUBE / AT DAWN

Compétition

Court métrage

Made in France

 

La sélection de cette année de la sélection des courts métrages Made in France est extrêmement variée,  À L’AUBE / AT DAWN et UN LOFT AU PARADIS se détachent du lot, et l’on devrait logiquement retrouver ces deux films dans ceux primés dans cette catégorie.

 

La jeunesse des acteurs d’À L’AUBE / AT DAWN apporte la fraicheur que leurs rôles requièrent, on peut se douter que le tournage ne fut pas toujours facile, sur un frêle esquif.

 

Globalement cette sélection  est assez bonne, même si le plus souvent, ils manquent de finitions, ce qui est assez normal, car pour certains il s’agit d’une première œuvre.

 

Je vous recommande donc de ne pas manquer la dernière séance.  

 

*******

 

 

Prochainement un entretien

avec  le réalisateur Alexandre Lança pour son film :

UN LOFT AU PARADIS.

*******

 

À L’AUBE / AT DAWN

Lors de leur fête de fin de Bac sur une plage, trois adolescents découvrent un petit bateau pneumatique sur lequel ils partent en virée nocturne. Ils se réveillent le lendemain, perdus en mer, sans eau, nourriture, ni abris.

 

Casting :

Juliette Bettencourt (Aurore)

Gaspard Meier-Chaurand (Simon)

Constantin Vidal

(Adrien)

 

Réalisateur :

Julien Trauman

Production et distribution

 Productrices déléguées :

Anaïs Bertrand, Annelise Mallard

Directeur de la photo :

Aurélien Marra

Monteur :

Fabien Montagner

Effets visuels :

Chadi Abou Sariya

Scénaristes :

Sebastian Echegorri, Julien Trauman

 

Directrice de production :

Annelise Mallard

 

Scripte :

Johann G. Louis

 

Chef maquilleuse :

Sarah Pariset

 

Pays : France

Année : 2018

Durée : 22′

ACIDE

Un nuage inquiétant a pris forme quelque part à l’ouest. Il remonte lentement vers le centre du pays jetant la population sur les routes. Devant l’inexorable avancée du nuage, c’est la panique générale. Sous la pluie acide, le bois, le fer et la peau de l’homme ne résistent pas.

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′ 

 

Cast & Credits

 

Réalisation : Just Philippot

 

BUG 

Guillaume, informaticien trentenaire complexé, vit à travers son écran d’ordinateur une liaison fantasmée avec une célèbre actrice. Après avoir découvert qu’elle n’était plus célibataire, le jeune homme se retrouve soudain doué du pouvoir d’agir sur la réalité comme sur son PC, et en profite pour disposer de son idole comme d’un programme informatique.

 

Infos

Pays : France

Année : 2018

Durée : 19′

 

Cast & Credits

Réalisation : Cédric Prévost

 

UN LOFT AU PARADIS

Prochainement un entretien avec  le réalisateur Alexandre Lança pour son film : UN LOFT AU PARADIS.

 

Vincent et Emma meurent dans un accident de voiture. En arrivant au Paradis, ils découvrent avec étonnement un grand loft moderne et technologique. Mais Charlotte, la sœur d’Emma et amante de Vincent, décide de contacter le couple dans l’au-delà …

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′

 

Cast & Credits

Réalisation : Alexandre Lança

 

 

CHOSE MENTALE

Depuis qu’elle est électrosensible, Ema vit coupée du monde, recluse chez elle à l’abri des ondes. Son seul lien avec l’extérieur est mental : Ema est capable de voyager hors de son corps par la seule force de son esprit. Jusqu’au jour où deux garçons entrent par effraction chez elle pour cambrioler la maison.

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 21′

Cast & Credits

Réalisation : William Laboury

Jeudi 20 septembre à 19h45 Star

Voir les commentaires

NIGHTMARE CINEMA

NIGHTMARE CINEMA

 

Dans les MIDNIGHT MOVIES le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, nous offre un film a segment, dont je ne pense pas qu’il soit bien utile de vous dire qu’aussi bien les réalisateurs de chaque segment : Mick Garris, Joe Dante …

…et les acteurs : Mickey Rourke, Richard Chamberlain, Sarah Withers font parties des personnalités les plus cultes de leurs générations respectives dans les genres que vous affectionnez particulièrement.

Bien sur chacun de nous, chacun de vous, va préférer tel ou tel segment ce qui est bien normal.

 

D’ailleurs j’ai aussi mes préférences, en l’occurrence les segments 1 et 3, après j’ai pu et j’ai apprécié d’autres segments, mais ces deux-là reste de loin mes préférés.

Utilisé les commentaires du site, pour nous dire celui ou ceux que vous avez préférés et pourquoi, voir pourquoi vous n’avez pas accroché à certains segments, sans spolier, ce qui n’est pas forcément facile je l’admets volontiers.

 

À voir et revoir, je vous le recommande fortement.

 

Résumé du film :

Imaginez un instant un film à sketchs, une anthologie de l’horreur, signée Joe Dante, père des Gremlins, Mick Garris, créateur des Masters of Horror, les très doués David Slade et Alejandro Brugues, ou encore Ryuhei Kitamura, chef de file du gore japonais. Imaginez que le fil conducteur de ces différents segments ne soit autre que Mickey Rourke, trimbalant sa dégaine légendaire dans la salle de projection d’un cinéma décati.

 

Des inconnus passent devant une salle de cinéma, entrent un instant et se retrouvent projetés à l’écran dans des récits terrifiants. Nightmare Cinema réalise un fantasme de cinéphile avec cette succession de meurtres mis en scène par des réalisateurs de légende. Et surtout, il se pose en symbole quintessentiel du midnight movie. 

Avertissement : Interdit aux moins de 16 ans

 Casting & Credits 

Réalisation :

 Alejandro Brugues, Joe Dante, Mick Garris, Ryuhei Kitamura, David Slade…

Production :

Mick Garris, Courtney Solomon, Mark Canton…

Scénario:

Mick Garris, Alejandro Brugues, Sandra Becerril

Photographie:

Andrew Russo, Mathias Schubert, Jo Willems…

Montage:

Mike Mendez, Tony Kearns

Interpretation:

Mickey Rourke, Sarah Withers, Faly Rakotohavana…

Pays : Etats-Unis

Année : 2018

Durée : 1h58

Version : Anglais, sous-titré en français

NIGHTMARE CINEMA

18 septembre à 22h et 23 septembre à 20h au Vox

Voir les commentaires

LOVE ME NOT

 LOVE ME NOT

 

La pauvreté due à la crise économique qui a durement frappé la Grèce transparait en arrière-plan de cette œuvre.

 

Si au départ on y voit un film ou un riche couple achète un ventre, car il ne s’agit aucunement, surtout au vu de leurs comportements, particulièrement du mari pour eux d’une mère porteuse,  mais bien d’un « ventre à féconder ».

 

Puis l’on se retrouve dans un polar avec tous les ingrédients habituels : qui as fait quoi et pourquoi.

 

Et… nous voilà dans la dernière partie, celle où il y impossible de rien dire, le moindre mot dévoilerait invariablement la fin.

 

Ce que je peux vous en dire, sans spolier, sait que une jeune femme rencontrer à la sortie de la projection qu’elle l’avait   ressenti malaisant (terme québécois).

 

D’ailleurs si cette personne lit cet article, j’aimerais qu’elle nous en parle en utilisant les commentaires.

 

Bien sûr, une fois que vous aurez vu ce film, dites-nous également ce que vous en pensez grâce aux commentaires.

 

Résumé du film:

Love Me Not s’ouvre sur deux mondes que tout oppose. Un couple, riche, froid et calme, accueille dans sa superbe maison la jeune femme modeste et troublée qui officiera, pour eux, comme mère porteuse. Mais les trois personnages seront rapidement liés par d’obscurs intérêts.

 

Dans ce récit à tiroirs, les surprises s’enchaînent. Sous le soleil écrasant de la Grèce, la peinture sociale laisse place à un postulat néo-noir qui révèle, peu à peu, une tendance surréaliste.

 

Avec le personnage-clé introduit dans le dernier tiers du récit, Alexandros Avranas confirme sa volonté d’inscrire son œuvre dans une veine troublante et perverse. Après Lanthimos, un autre cinéaste grec vient donc proposer une approche froide et distanciée du cinéma de genre.

 

Casting & Credits

Réalisation : Alexandros Avranas

Production : Christos V. Konstantakopoulos, Kristina Larsen, Alexandros Avranas

Scénario : Alexandros Avranas, Kostas Peroulis

Photographie : David Pimm

Montage : Christos Giannakopoulos

Musique : Sian Bolland

Interprétation : Eleni Roussinou, Chistos Loulis

Pays : Grèce, France

Année : 2017

Durée : 1h42

Version : Grec, sous-titré en anglais et en français

Ventes Internationales : Elle Driver

 

Avertissement : Interdit aux moins de 16 ans

LOVE ME NOT

Mardi 18 septembre à 22h UGC

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog