Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #fantastique

avec l'aimable autorisation de l'artiste

avec l'aimable autorisation de l'artiste

Entretien

SoMK

Oniriques 2015

 

Stéphane Dubois,

Tu peux te définir, tu es illustratrice ?

 

SoMK,

Pas du tout, je ne suis pas illustratrice, être illustratrice c’est être dans les temps, faire ce que les autres vous commandent, et moi je suis « une tête de con » (rire), je fais ce que je veux, quand je veux.

 

Je suis artiste, je fais des pièces que je vends soit en direct, soit par des galeries d’art. Si des personnes veulent utiliser pour des couvertures certaines de mes œuvres, je suis tout à fait prête à céder des droits de cessions de publications. Je suis dans mon coin, mais je suis active.

 

Stéphane Dubois,  

Justement que fais-tu ?

 

SoMK,

Principalement de l’enluminure, mon style c’est 14em 15e siècle, soit c’est du fac-similé, soit c’est de la fantasy, soit encore de la fantastique-horreur, ce qui est de loin mon style préféré.

 

Stéphane Dubois,

Et cette œuvre ? (voir illustration de l’article)

 

SoMK,

Nous somme la carrément dans la plus pure science-fiction, c’est vers quoi je me dirige, mais les techniques sont les même qu’au 15e siècle.

 

Stéphane Dubois,

Comment as-tu débuté ?

 

SoMK,

Comme tout le monde, avec un autre métier (rires), avant je travaillais dans la programmation, j’ai travaillé sur les premiers ordinateurs d’image de synthèse pour la publicité, ensuite de fils en aiguille, j’en es eu assez du digital,    pour des jeux qui aux USA sont en digital et je suis passé au traditionnel et depuis ça va nettement mieux.

 

Stéphane Dubois,

Tu fais des enluminures à l’ancienne ?

 

SoMK,

Oui avec les mêmes techniques qu’au 14e 15e siècle, y compris celle de SF, un enlumineur du 14e siècle aurait pu la faire. Ça fait plus de vingt ans que je fais des enluminures. C’est un travail d’ouvrier l’enluminure, il faut apprendre, j’ai une vision très prosaïque de la chose, pour moi ce n’est ni religieux ni mystique. En 3 ans, on forme un bon enlumineur.

 

Il existe actuellement une école en France, à Angers, qui forment des enlumineurs, qui techniquement est très bien, elle est très axée : restaurations d’enluminures religieuses.    

 

Mon grand-père était chimiste, ensuite c’est une passion pour l’enluminure,  qui m’a fait rencontrer des enlumineurs, dont un à Rome et d’autres qui m’ont aidé quand j’ai décidé de le devenir, cela date déjà d’il y a 20 ans.

 

Stéphane Dubois,

Tu vis ou en France, au Québec ?

 

 SoMK,

Je vis 50/100 en France et 50/100 au Québec. Les deux galeries qui me représentent sont au Canada

Je produis à une vitesse très très lente, mes planches je mets plusieurs mois à les réalisés.  Mon mari m’oblige (rire) à faire des tirages, mais il à raison, les pièces uniques c’est cher. Il faut compter entre 800 et plus de 1000 euro suivant les formats, dont la nécessité dans les salons d’avoir des  tirages papier au plus grands nombres. De plus je ne peux vendre d’orignal sans passez par l’une de mes galeries.  

 

Stéphane Dubois,

Tu peux nous parler de la scène fantastique québécoise ?

 

SoMK,

La scène fantastique québécoise est très active. On est 5 km au nord de 350 millions d’Américains qui aiment beaucoup le fantastique,  et la science-fiction. En effet la scène fantastique canadienne ne marche pas énormément, mais comme on a des voisins très très actifs, elle est très active.

 

Stéphane Dubois,

Et la scène plus particulièrement québécoise ?

 

 SoMK,

À Toronto, il y a de très bonnes conventions, c’est un milieu qui est perméable, on n’est pas tout seul dans notre coin. Le Québec est un pays ouvert sur les autres.

 

(Entretien réalisé lors des Oniriques de Meyzieu ,2015)  

Enluminure sur une thématique SF (avec l'aimable autorisation de l'artiste)

Enluminure sur une thématique SF (avec l'aimable autorisation de l'artiste)

SoMK réalise également des bijoux

SoMK réalise également des bijoux

Voir les commentaires

Japan Touch Haru 2015

Japan Touch Haru 2015

Communiqué de presse N°1 - Lyon,

Japan Touch Haru 2015

Le festival des cultures Geek et Manga !

 

 

 

Asiexpo présente la seconde édition de la Japan Touch Haru, le festival des cultures Geek et Manga, qui s’installe au Double Mixte (Lyon-Villeurbanne) le week-end du 11 et 12 avril 2015.

 

« La Japan Touch Haru, c’est un lieu d’échanges incroyables. Un événement qui arrive à réunir des personnes totalement inconnues » explique Marie, fan de Manga. « A la différence de la Japan Touch, dédiée à la culture nipponne, la Haru ravit les fans du Japon mais aussi les Geeks avec du High Tech, de l’imaginaire et l’univers des Youtubers », poursuit Jonathan, père de famille et féru d’informatique.

 

Pour cette nouvelle édition, la convention lyonnaise reste fidèle aux attentes de ses visiteurs, mêlant ainsi le Japon à l’univers Geek, inspiré par la culture Nord-Américaine. Le mot d’ordre de la Haru 2015 est « surprendre ». Surprendre les habitués mais également les plus curieux en programmant des animations inédites. Comme le Trollball, sport médiéval-fantastique qui mêle avec humour rugby et combats d’épée ou les Cartonnades, combat d’armures confectionnées uniquement en carton ! La Haru accueille également les 4 rockeuses de GangLioN, véritable phénomène au Japon, pour leur premier concert en Europe ! Et le Naheulband avec les créateurs du Donjon de Naheulbeuk.

 

Autre nouveauté : une salle entièrement dédiée au monde de l’imaginaire. Une invitation à voyager dans le temps avec des exposants médiévaux-fantastiques et des auteurs, mais aussi la découverte du monde enchanté du Steampunk : un art de vivre tout droit sorti d’un roman de Jules Verne. « Cette convention est pour moi le moyen de me déconnecter du train-train quotidien. On en devient vite accro », s’exclame Maëlle, fan de la première heure.

 

D’autres surprises attendent les visiteurs : des concours (cosplay, chant, danse, webséries, game dev), des animations autour des jeux vidéo, des expositions de vaisseaux spatiaux dignes de Star Wars, des conférences sur l’univers Geek, ainsi qu’un Web Corner. « Ce que j'aime dans cette convention c'est que l'on créé de nouvelles amitiés et on passe de très bons moments. Je trouve même que la Japan Touch Haru est plus conviviale que les grosses conventions Geek », souligne Bianca. Un rendez-vous incontournable pour les initiés et pour les familles !

 

Infos Pratiques

 

Asiexpo Association

9 quater rue de Montbrillant

69003 Lyon

Voir les commentaires

Prix Pierre Bottero  Oniriques 2015

Prix Pierre Bottero Oniriques 2015

Prix Pierre Bottero  Oniriques 2015

 

 

 

Elodie Tirel à recut le prix pour:

É-Den. Tome 1 : Les survivants /

 

Résumé du livre :

 

2260. Après une catastrophe planétaire qui a ravagé la surface de la Terre, une poignée d’humains vit en totale autarcie dans une immense colonie souterraine.

 

Dans la zone résidentielle des nantis, É-Den, une adolescente surdouée, rêve de devenir médecin au grand dam de sa mère. Quand elle découvre le journal de bord de son père, la vérité éclate :

les Élus leur mentent ; dehors, la vie est peut-être encore possible.

É-Den décide alors de fuir de chez elle avec l’espoir de retrouver son père. En route, elle rencontre Siméon, un jeune orphelin qui vit avec un étrange racureuil aux capacités extraordinaires. Ensemble, ils vont tenter de rejoindre le monde extérieur, au mépris de tous les dangers.

Michel Quintin, Mai 2014

pour É-Den. Tome 1 : Les survivants

pour É-Den. Tome 1 : Les survivants

Autres ouvrages en compétition

 

La Passe-miroir. Tome 1 : Les fiancés de l’hiver / Christelle Dabos Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Gallimard Jeunesse, Juin 2013

 

Gigante, au nom du fils / Alain Grousset Koeb Merticant se réveille d’un sommeil cryogénique de quarante ans à bord d’un vaisseau stellaire qui l’a conduit sur la planète Gigante. Ethnologue de renom, il se passionne pour de mythiques géants qui auraient peuplé la planète autrefois. Mais à son arrivée, il se découvre un fils, Zaslo, véritable héros, disparu depuis des années, et un petit-fils adolescent, Drek, qui souhaite partir en quête de son père. Koeb devra alors faire un choix : partir sur les traces des Géants ou retrouver ce fils mystérieux. Commence alors le plus extraordinaire des voyages... L’Atalante Jeunesse, Septembre 2013 (Le Maedre)

 

Les Substituts. Tome 1 / Johan Heliot Dans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l’état d’esclaves simples d’esprit. On les appelle les Substituts. Tya est l’une d’entre eux. Et rien ne la prédisposait à se distinguer. Mais Tya a découvert en elle une force étrange qu’aucun autre Sub ne possède. Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté. Cette force, c’est la connaissance. Le temps de la révolte est venu. Seuil, Janvier 2014

 

Les Mondes de l’Alliance. Tome 1 : L’ombre blanche / David Moitet 2551, un frère, une sœur. Ils sont jumeaux, et ont des rêves plein la tête : traqueur pour Nato, pilote de chasse pour Jade. Tout semble possible quand on étudie à l’Académie interstellaire. Pourtant, quand ils échouent accidentellement sur une planète non répertoriée, il ne sera plus question de rêver… mais de survivre. Didier Jeunesse, Juin 2014

 

Les Sentinelles du futur / Carina Rozenfeld 2359. La Terre est à l’agonie. Mais à New York, une poignée de femmes et d’hommes qui se déplacent dans le Futur l’ont promis : l’avenir est radieux, ils l’ont vu de leurs propres yeux. Le jeune Elon, élève à l’Académie et doté d’un pouvoir exceptionnel, rêve d’entreprendre ce voyage vers une époque meilleure. 2659. Un ennemi invisible a attaqué la Terre. Nuts est une survivante. Sa ville est en ruine, la planète entière est dévastée. Et si le seul espoir possible venait du passé ? Syros, Septembre 2013

Présentation du Prix Pierre Bottero l

Prix ado des littératures de l’imaginaire

 

Créé à l’occasion de la 2e édition du festival Les Oniriques, ce nouveau prix littéraire récompense un roman des littératures de l’imaginaire pour adolescents.

 

Il est décerné par des lecteurs adolescents de l’Est Lyonnais en souvenir de l’auteur Pierre Bottero.

Un prix, 4 objectifs A travers ce prix, l’équipe du festival Les Oniriques se fixe 4 objectifs : Attirer les publics adolescents sur le festival Développer la pratique de la lecture chez les jeunes Encourager les échanges et les débats Promouvoir les littératures de l’imaginaire Pierre Bottero, sa vie, son œuvre.

 

Né en 1964, Pierre Bottero a exercé pendant longtemps la profession d’instituteur avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il publie son premier livre Amies à vie en 2001. S’en suivent la double trilogie Ewilan (2003, 2004) et les trilogies L’Autre (2006) et Le Pacte des Marchombres (2008). Son amour de la littérature fantastique est née d’une intense rencontre avec J.R.R. Tolkien. Pierre Bottero disparaît brutalement en 2009.

 

Lancée en 2010, la série A comme Association, écrite en commun avec Erik L’Homme, sera sa dernière œuvre, dont il ne verra pas la fin, parachevée par son co-auteur.

 

La Sélection La sélection officielle du prix Pierre Bottero a été établie en juillet 2014 par un comité de lecture, composé de huit bibliothécaires de la médiathèque de Meyzieu. 6 romans français des littératures de l’imaginaire pour adolescents ont été retenus sur plus de 60 titres publiés entre le 1er janvier 2013 et le 30 juin 2014. Les critères de sélection Les œuvres choisies appartiennent aux genres des littératures de l’imaginaire : fantastique, fantasy, science-fiction.

 

Ce sont des romans.

Les textes retenus sont des œuvres en langue originale française. Les titres sélectionnés sont adaptés à l’âge du lectorat cible pour le prix.

Des critères littéraires entrent en jeu dans le choix de la sélection : l’intérêt des thèmes abordés, l’originalité, le style, la cohérence, le suspense...

 

La remise du prix D’octobre 2014 à fin janvier 2015, les adolescents lisent les romans sélectionnés, puis en débattent dans leur classe (4e et 3e) ou dans leur club de lecture, jusqu’au vote, entre le 30 janvier et le 26 février 2015. Chaque participant lit un ou plusieurs ouvrages. Pour chaque livre lu, il se voit attribuer un bulletin de vote. 1 livre lu = 1 bulletin ; 6 livres lus = 6 bulletins. Les adolescents choisissent sur chaque bulletin leur livre préféré, parmi la liste des 6 titres.

 

Le Prix Pierre Bottero à été le vendredi 6 mars 2015à 14h au Ciné-Meyzieu par Erik L’Homme et Gilles Francescano, en présence des auteurs sélectionnés, des votants et du public.

 

Le lendemain, une rencontre entre les auteurs et les adolescents des clubs de lecture à été organisée sur le Festival.

 

Les établissements ou bibliothèques participants à l’édition 2015:

Le club de lecture du CDI du collège Georges Brassens (Décines) en partenariat avec la médiathèque de Décines

Le club de lecture du collège Déborde (Lyon 6e)

Une classe de 4e du collège Évariste Galois (Meyzieu)

Une classe de 4e du collège Léonard de Vinci (Chassieu) en partenariat avec la médiathèque de Chassieu

Deux classes de 4e du collège Les Servizières (Meyzieu)

Le club de lecture du CDI du collège Louis Leprince-Ringuet (Genas)

Une classe de 4e du collège Olivier de Serres (Meyzieu)

Le club de lecture ados Croq’livres de la médiathèque de Meyzieu

 

L’établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu

Les organisateurs Médiathèque – 27 rue Louis Saulnier – 69330 Meyzieu -

Pour le Prix Pierre Bottero : Béatrice Wicinski, responsable Ados - Pour le festival Les Oniriques : Ghislaine Karaghieuzian, directrice de la médiathèque Frédérique Malvesin, directrice artistique

Voir les commentaires

COSPLAY

Oniriques 2015
Oniriques 2015
Oniriques 2015
Oniriques 2015

Oniriques 2015

Valérie Simon

Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015

Arfhëll Lutin,

Conteur

« colporteur d’histoires »

Album Oniriques 2015

Le village médiéval

et ses stands

Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015
Album Oniriques 2015

Stand de

« Présences d’Esprits »

Album Oniriques 2015

Voir les commentaires

Cet album est dédié uniquement :

à la BD, aux Comic’s et aux Mangas.

 

Il sera régulièrement mis à jour alors surveillé le site.

(Mise à Jour Février 2015)

 

Editions LUG.

Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova
Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova

Strange,Spécial Strange, Mustang,Nova

SEMIC COMIC

Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga

MARVEL FRANCE

MARVEL PANINI COMICS

 

Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics
Marvel France, Panini Comics

Marvel France, Panini Comics

ARTIMA

Album BD, Comic's, Manga
Album BD, Comic's, Manga

NEGATION (Cross Gen)

et

NEGATION WAR ( Cross Gen)

Négation war
Négation war
Négation war
Négation war
Négation war
Négation war
Négation war

Négation war

The Nécromancer

(Top Cow Production.inc-Image)

the Necromancer
the Necromancer
the Necromancer
the Necromancer
the Necromancer

the Necromancer

Dark Horse Comic 

SEMIC comics

dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic
dark horse comic

dark horse comic

Divers Editeurs de Comics Américains

Divers Editeurs de Comics Américains
Divers Editeurs de Comics Américains
Divers Editeurs de Comics Américains
Divers Editeurs de Comics Américains
Divers Editeurs de Comics Américains
Divers Editeurs de Comics Américains

Divers Editeurs de Comics Américains

Divers Editeurs Français

Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga
Editeurs français BD Comic Manga

Editeurs français BD Comic Manga

IMAGE COMICS

Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions
Image Comics Editions

Image Comics Editions

Diverses Illustrations, Fanzines,

Documents,Dédicaces , Ex-Libris.

                                                                         

Fanzine, Dédicasse, Ex-libris
Fanzine, Dédicasse, Ex-libris
Fanzine, Dédicasse, Ex-libris
Fanzine, Dédicasse, Ex-libris

Fanzine, Dédicasse, Ex-libris

Voir les commentaires

Entretien :

Otsuka Eiji

Mangaka

 

 

Stéphane Dubois,

Avant de parler de votre œuvre, je voudrais que vous nous disiez ce que vous pensez du fait que pour la première fois le Grand prix du Festival International de la BD d’Angoulême soit attribué à un japonais. Et que peut-il apporter au Manga japonais et de l’Asie en général ?

 

 

Otsuka Eiji,

C’est un moment important, car relier par les médias japonais, mais aussi asiatiques. Ils vont mettre l’accent sur le fait que c’est la première fois qu’un japonais, voir un Asiatique reçoit cette  prestigieuse récompense.

 

Je pense qu’il est tout à fait normal qu’un mangaka comme Katsuhiro Otomo reçoive ce prix, pour ce qui est de l’influence de ce prix sur les jeunes mangakas en Asie qui souhaiteront se montrer à la hauteur du maitre.

 

Je pense que les dessinateurs chinois, coréens plus que les dessinateurs japonais ?

 

J’ai l’impression que beaucoup d’auteurs japonais cherchent aussi activement à se faire connaitre en dehors de leurs pays.

 

Je pense que cela aura surtout de l’influence dans les autres pays d’Asie où les auteurs cherchent à se faire connaitre de l’étranger.

 

Stéphane Dubois,

Venons en à votre œuvre, vous faites beaucoup de choses, vous êtes dessinateur, professeur, critique de manga.

Vous avez été connu en France grâce à : MPD-Psycho, Kurosagi - livraison de cadavre ?.

 

Otsuka Eiji,

Ma motivation est différente pour chaque œuvre, pour MDP- Psycho je voulais m’inspirer de suspense psychologique a la  David Fincher comme Seven, voir comme Psychose d’ Alfred Hitchcock.

 

Avec Kurosagi livraison de cadavres, nous sommes plus dans l’horreur, je  me suis inspiré des films d’horreur américains, tels les films de zombies comme ceux de Georges Romero par exemple.

 

Je voulais que cette œuvre joue sur la peur des morts qui ressuscite.

 

Housui Yamazaki, c’est inspiré pour les dessins de l’œuvre de Dario Argento.

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit de vos œuvres les plus connues en France, mais quels sont les autres de vos œuvres que vous aimeriez faire connaitre au public français ?

 

 

Otsuka Eiji,

Une œuvre que j’ai spécialement dessinée pour ma venue en France : Mishima Boy (voir album ci-dessous), c’est une histoire qui se déroule dans les années 60, avec des meurtres et des actes de terrorisme comme ceux de l’Armée Rouge Japonaise.

 

Ces années étaient particulièrement symboliques pour ces raisons.

 

Stéphane Dubois,

 Des films d’animation ou avec des acteurs sont-ils prévus à partir de ces œuvres ?

 

Otsuka Eiji,

J’ai fait un média-mix, il s’agit de sortir en même temps un mange, un dessin animé, un jeu vidéo de ma première œuvre Madara, depuis j’ais décider de ne plus faire cela ; pour une de mes œuvres les droits ont été acquis par une maison de production américaine, un scénario a été écrit on pourrait transformer ce manga en film, mais à ce jour rien ne dit qu’il aboutira à un film d’animation.

 

Je trouve que le style de mes mangas ne correspond pas à un dessin animé, et cela complique les droits.  Au Japon le créateur n’a pas de droit de directeur cut, de droits de regard.

 

Sauf si comme cela m’est arrivé avec une série que j’ai montée en film et dont j’étais le producteur.

 

Mishima Boy est toute nouvelle je la dévoile au festival pour la première fois. 

 

Et une nouvelle BD qui se déroule au début de l’Ère Meiji (période historique du Japon entre 1868 et 1912 NDRL), c’est l’histoire vraie de deux écrivains japonais.

 

Entretien réalisé dans le cadre du Festival International de la BD d’Angoulême 2015.

 

 

Biographie

 

Il se rejoint le groupe de mangaka en herbe Sakuga Group quand il est au collège. Puis, en deuxième année de lycée, il devient l'assistant d'un mangaka Taro Minamoto, connu comme dessinateur de manga comique. Otsuka fait ses débuts comme mangaka de gags, à côté de ses études au lycée et publie quelque œuvres, mais il constate qu'il manque de talent pour exercer le métier de mangaka et il arrête de dessiner au bout d'un an de sa carrière de mangaka. Il suit les études d’ethnologie de folklore, fondé par Kunio Yanagita, à l'université de Tsukuba. À cette époque il travaille comme rédacteur en chef de plusieurs magazines, notamment celui de Manga Burriko. Il mène alors une vie partagée entre la rédaction de magazine et ses études. Il découvre des mangaka comme Kyoko Okazaki, Yumi Shirakura et Kamui Fujiwara, qui deviennent porte-étendard de mangaka alternatif à la fin des années 1980. Il devient ensuite scénariste de mangas et jusqu'à aujourd'hui il continue à publier des titres comme Kurosagi, livraison de cadavres ou MPD Psycho. Depuis la fin des années 1980 il cumule les postes de maître de conférences dans plusieurs universités privées puis, entre 2006 et 2013, devient professeur de Kobe Design University.

 

Critique de manga

 

Il est connu au Japon comme critique de manga, il enseigne le manga à l'université et publie des ouvrages sur ce thème. Il s'intéresse surtout au manga entre les années 1920 et la défaite du Japon dans la guerre de pacifique en 1945. À partir de la recherche historique du manga de cette période, il établit une théorie sur le manga. Selon lui, le manga actuel est un amalgame de la théorie de montage de Sergueï Eisenstein pour le cinéma et d'esthétique du dessin de comic américain Mickey Mouse de Walt Disney. De là, la création de manga peut être comparée à la réalisation d'un film. Comme le film, le manga est une succession de plans, et une case correspond à un plan cinématographique. Le découpage de la planche peut être ainsi assimilé au montage de cinéma.

 

Bibliographie sélective

Mangas traduits en français

Madara, dessin de Sho-U Tajima, 5 vol, traduit par Fédoua Thalal, Glénat

 

JAPAN, dessin de Mami Ito, 3 vol, Dargaud Kana

 

Léviathan, dessin de Yu Kinutani, 12 vol, Kazé Éditions

 

MPD-Psycho, dessin de Sho-u Tajima, 16 vol, Pika Édition

 

Kurosagi, livraison de cadavres, dessin de Housui Yamazaki, 13 vol, Pika Édition

 

Detective Ritual, d'après une idée originale de Ryûsui Seiryôin et dessin de Chizu Hashii, 6 vol, Pika Édition.

 

(Source Wikipédia)

Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.
Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.

Avec l’aimable autorisation d’Otsuka Eiji.

Voir les commentaires

Marcus Sakey, Les Brillants (tome 1), Série Noire, Gallimard

Marcus Sakey,

Les Brillants (tome 1),

Série Noire,

Gallimard

 

Pour le 70e anniversaire de la Série noire, Galimard publie un thriller fantastique de Marcus Sakey «  Les Brillants ». Cette collection créée par Marcel Duhamel en 1945 est une collection mythique de l’édition française.

 

La mention « tome 1 », laisse pensez à une trilogie, même les sites ni  de l’auteur ni de l’éditeur Gallimard, ne permet pas de vous le garantir.

 

L’auteur Marcus Sakey, ce sert d’une trame policière, pour explorer l’Amérique, alliant habillement suspense sur un fond fantastique ( le pouvoir de quelques personnes), dans un monde de préjugés,    de morale politique trouble, de manipulation et de répression.

 

 

Plébiscité à ça sortis aux USA, par toute la critique, cet ouvrage devrait recevoir un accueil  proche à sa sortie en France, en effet il faudra attendre le 12 février pour le trouver dans vos librairies préférez, pensez à le réserver d’avance.

 

Je ne serais à mon tour que vous le recommandez.

 

Traduction de l’américain : Sébastien Raizer

 

512 pages, sous couverture illustrée, 155 x 225 mm

Genre > Sous-genre : Romans et récits > policiers

 Catégorie > Sous-catégorie : Policiers > Thrillers

 ISBN : 9782070145485 - Gencode : 9782070145485 - Code distributeur : A14548

Prix : 19,90 euros

 

Article basé sur une « épreuve non corrigée »

 

Résumé :            

 

Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun. À New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers. À Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde. On les appelle les «Brillants».

 

 Depuis les années 1980, 1 % de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables.

 

 Nick Cooper est l’un deux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes. Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux. Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens.

 

Biographie :

 

 Marcus Sakey est né à Flint (Michigan). Il vit à Chicago.

 

 Après Désaxé (The Blade Itself) classé par Esquire dans les cinq meilleurs livres de l'année 2007, et acheté par Ben Affleck, Des gens bien (Good People) est son deuxième roman publié en France.

Couverture de l'édition originale

Couverture de l'édition originale

Voir les commentaires

Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF
Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF

Jean-Philippe Jaworski « Même pas Mort » Rois du monde 1, Folio SF

 

Jean-Philippe Jaworski

« Même pas Mort »

Rois du monde 1,

Folio SF

 

Il est un peu étonnant que Folio la sorte dans sa collection « SF » personnellement je l’aurais plus vu avec le label « Folio Fantasy », cela ne change rien bien sûr au contenu de cette trilogie, publié originellement par les « Moutons électriques » en 2013.

 

Il est assez rare que l’on ait si vite une version de poche, mais il est vrai que l’on n’a pas à faire de traduction.

 

Nous sommes dans un univers d’ heroic-fantasy, le héros principal : Bellovèse échappe à la mort, ou du moins la mort ne semble pas vouloir de lui.

 

 On y retrouve tous les ingrédients de la « fantasy », genre pour lequel Jean-Philippe Jaworski est particulièrement douer, on y retrouve aussi un style très « jeux vidéo » ce qui n’es pas étonnant quand on sait qu’il débuta en étant l’auteur de jeux de rôles amateurs : « Tiers Âge »  inspiré du Seigneur des Anneaux de Tolkien, le second «  Te Deum pour un massacre » donna une version « pro » il se déroulait en France durant les guerres de religion (on-t-elle vraiment cessé l’actualité récente peut nous faire douter).

 

Bâti sous forme d’un récit à la première personne, victime d’un oncle assoiffée de pouvoir, mais qui n’ose pas tuer de jeunes enfants de sa propre ligné, cet oncle le regrette plus tard, mais rien n’y fait, ni personne Bellovèse échappe à la faucheuse.

 

En dire plus serait spolié.

 

Tout ce que je peux dire de plus c’est que je vous recommande vivement la lecture de cette trilogie d’heroic-fantasy.

 

Les tomes suivants devraient paraitre chez Folio en 2016.

 

Biographie

Jean-Philippe Jaworski est un écrivain français de fantasy né en 1969. Il est également l'auteur de plusieurs jeux de rôles

 

Jean-Philippe Jaworski est né en 1969. Après des études de lettres, il est actuellement professeur de lettres modernes au Lycée Notre-Dame Saint-Sigisbert à Nancy.

 

En 19831, il découvre le jeu de rôles, et devient l'auteur de deux jeux de rôles amateurs : Tiers Âge, qui permet de jouer dans l'univers du Seigneur des anneaux de Tolkien, et Te deum pour un massacre, un jeu de rôle historique se déroulant en France pendant les guerres de religion.

 

Te deum pour un massacre aboutit à une édition professionnelle en 2005.

 

Jean-Philippe Jaworski a publié en 2007 un premier recueil de nouvelles de fantasy salué par la critique, Janua Vera (paru chez les moutons électriques et réédité depuis en poche).

 

En 2009, il publie un premier roman, Gagner la guerre, qui remporte le Prix Imaginales dans la catégorie « Roman francophone ».

 

Ces deux livres se déroulent dans le Vieux Royaume, un univers de fantasy où la magie est assez peu présente, quoique puissante, et qui puise largement son inspiration dans le roman de cape et d'épée et le roman historique (Renaissance italienne).

 

En 2013, il publie : Même pas mort, premier tome d'une trilogie intitulée Rois du monde se déroulant chez les Celtes, et notamment les Bituriges (prix Imaginales 2014).

 

Œuvres

 

Jeux de rôle

Tiers Âge, 2000 (jeu de rôle amateur)

Jean-Philippe Jaworski, « Faim de loup », Casus Belli, vol. 2, no 19,‎ 2003 (scénario)

Jean-Philippe Jaworski, Te deum pour un massacre, Éditions du Matagot,‎ 2005 (réimpr. 2010) (jeu de rôle)

Jean-Philippe Jaworski, Trois meschantes affaires, Éditions du Matagot,‎ 2005 (scénarios)

Jean-Philippe Jaworski, « 1562 : Paris assiégé », Casus Belli, vol. 2, no 7,‎ 2006 (scénario)

 

Littérature

 

Univers du Vieux Royaume

Janua Vera, Les moutons électriques, 2007 (recueil de nouvelles) (Prix du Cafard cosmique)

Gagner la guerre, Les moutons électriques, 2009 (roman) (Prix Imaginales, catégorie roman francophone 2009 ; Prix du premier roman Région Rhône-Alpes)

« Nuptiale », publiée en ligne sur le site des Moutons électriques, 2009

« Montefellóne », in Stéphanie Nicot (dir.) Rois et Capitaines, Mnémos, 2009 (nouvelle)

Janua vera, Les moutons électriques, 2010 (recueil de nouvelles, édition augmentée)

« La troisième hypostase », in Stéphanie Nicot (dir.) Magiciennes et Sorciers, Mnémos, 2010 (nouvelle)

« Désolation », in Stéphanie Nicot (dir.) Victimes et Bourreaux, Mnémos, 2011 (nouvelle)

 

Cycle Rois du Monde

1.Même pas mort, Les Moutons électriques, 2013

Prix Imaginales du meilleur roman francophone 2014, prix Planète SF des blogueurs 2014

 

2.Chasse royale, Les Moutons électriques, 2015 À paraître en mai 2015

 

3.La Grande Jument, Les Moutons électriques À paraître

 

 

Articles

Jean-Philippe Jaworski, « Théorie des Humeurs ludiques », Casus Belli, vol. 2, no 14,‎ 2002

Jean-Philippe Jaworski, « Le Seigneur des Anneaux : la tentation du mal », Casus Belli, vol. 2, no 18,‎ 2003 (critique)

Olivier Caïra (dir.), Jérôme Larré (dir.), Jean-Philippe Jaworski et al., Jouer avec l'histoire, Pinkerton Press,‎ 2009, 160 p. (ISBN 978-2-9533916-0-2), « Te Deum pour un massacre : jouer dans une Histoire douloureuse »

« Évasion diégétique », in Jeu est un autre - Le ludique et la science-fiction (Yellow Submarine n°134), 2009

« Le Seigneur des anneaux : roman mythopoétique», in Bifrost (Bifrost(revue) n°76), 2014

 

Autres œuvres

« Celles qui marchent dans l'ombre », in Mythophages, éditions de L'Oxymore, 2004 (nouvelle)

« Préquelle », in Jérôme Vincent, Charlotte Volper & Eric Holstein (dir.), Utopiales 09, Actusf, 2009 (nouvelle)

« Kenningar », in L’O10ssée des 10 ans, Folio SF, 2010

Voir les commentaires

Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF
Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF

Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF

Graham Joyce

Lignes de Vie

Folio SF

 

Très prolixe, en ce mois de janvier, Folio SF nous offre cette fois-ci enfin disponible en version de poche l’ouvrage de Graham Joyce « Ligne de vie » reçut le Grand prix de l'Imaginaire Meilleur roman étranger 2007 pour Lignes de vie, traduite de l’anglais par Mélanie Fazi (prix de la meilleure traduction  au Grand Prix de l’Imaginaire 2007).

 

Cet auteur qui au court de sa carrière reçut de nombreux prix (voir ci-dessous) dont à cinq reprises le British Fantasy Adward.

 

 

Sortie en anglais en 2002, puis publié en 2005, dans sa traduction française, aux Éditions Bragelonne, beaucoup de personnes seront heureuses de le découvrir ou de le redécouvrir en format de poche, toujours plus accessible au plus grand nombre.

 

L’histoire est celle d’un enfant né dans les décombres du bombardement de Coventry durant la 2eme guerre mondiale, région d’où l’auteur est originaire, et dont le traumatisme persista de nombreuses décennies. Dans ces décombres nait un enfant  sans père, Franck, ces talents particuliers rendront encore plus dur pour la famille Vine de lui apprendre a vivre.

 

Ce roman fut le plus primé de sa carrière, et sans son décès prématuré à l’Âge de 60 ans, Graham Joyce nous aurait offert encore de superbes pages, c’est au-delà du Fantastique  l’un des meilleurs écrivains anglais  de sa génération.

 

 

Note :

Comme un conte, Bragelonne, 2015 (en) Some Kind of Fairy Tale, 2012)

À paraître le 18 février  2015

 

 

Biographie

Graham Joyce, né le 22 octobre 1954 à Keresley en Angleterre.

 

Élevé dans un village minier près de Coventry, Graham Joyce obtient un diplôme d'enseignant à Derby, puis une maîtrise de lettres modernes et de littérature américaine à l'université de Leicester où il rencontre sa future femme, Suzanne.

 

Il avait déjà commencé à écrire, mais c'est en Grèce où ils étaient partis vivre (sur l'île de Lesbos et en Crète) qu'il écrit son premier roman publié, Dreamside. Un voyage à Jérusalem lui inspire le roman Requiem.

 

Son fantastique inspiré et subtil en fait l'un des auteurs anglais les plus appréciés du genre. Cinq de ses romans ont été lauréats du prix British Fantasy. The Facts of Life a reçu le prix World Fantasy et Les Nuits de Leningrad a remporté le grand prix de l'Imaginaire 2003, catégorie « Nouvelle étrangère ». La plupart de ses romans sont traduits en plusieurs langues.

 

Tout en poursuivant son travail d'écrivain, il enseigne l'écriture à l'université de Nottingham Trent.

 

Il a coécrit les textes de cinq chansons de The Big Machine, quatrième album studio de la chanteuse française Émilie Simon : Fools Like Us, Rainbow, The Way I See You, Nothing To Do With You et This Is Your World.

 

Il aurait travaillé actuellement sur le scénario du jeu vidéo Doom 4 pour le compte d'id Software.

 

Sous le pseudonyme de William Heaney, Joyce a publié en 2008 le roman Memoirs of a Master Forger, sorti en France en 2009 sous le titre Mémoires d'un maître faussaire. La véritable identité de l'auteur étant maintenant dévoilée, le roman sera republié fin 2009 sous la signature de Joyce et sous le titre How to Make Friends with Demons.

 

Il a succombé le 9 septembre 2014 à un lymphome.

 

Œuvres

L'Enfer du rêve, Pocket coll. terreur, 1995 (en) Dreamside, 1991)

Sorcière, ma sœur, Pocket coll. terreur, 1998 (en) Dark Sister, 1992)

Rêves égarés, Pocket coll. terreur, 2001 (en) House of Lost Dreams, 1993)

Requiem, Pocket coll. terreur, 1996 (en) Requiem, 1995)

L'Intercepteur de cauchemars, Pocket coll. terreur, 1998 (en) The Tooth Fairy, 1996)

Réédité sous le titre La Fée des dents aux éditions Bragelonne en 2008

 

(en) Spiderbite, 1997

En attendant l'orage, Bragelonne, 2006 (en) The Stormwatcher, 1998)

Les Nuits de Leningrad, Bragelonne, 2002 (en) Leningrad Nights, 1999)

Dans Faux rêveur, préface de Peter Straub

 

Indigo, Pocket coll. terreur, 2000 (en) Indigo, 1999)

Fumée d'opium, Pocket coll. terreur, 2003 (en) Smoking Poppy, 2001)

Lignes de vie, Bragelonne, 2005 (en) The Facts of Life, 2002)

Les Limites de l'enchantement, Bragelonne, 2007 ((en) The Limits of Enchantment, 2005)

(en) TWOC, 2005

(en) Do the Creepy Thing, 2006

(en) Three Ways to Snog an Alien, 2008

Mémoires d'un maître faussaire, Bragelonne, 2009 (en) Memoirs of a Master Forger, 2008)

(en) The Devil's Ladder, 2009

Au cœur du silence, Milady, 2013 (en) The Silent Land, 2010)

 

Comme un conte, Bragelonne, 2015 (en) Some Kind of Fairy Tale, 2012)

À paraître le 18 février 2015

 

(en) The Year of the Ladybird, 2013

 

Récompenses

 

Prix World Fantasy Meilleur roman 2003 pour Lignes de vie

 

Prix British Fantasy Meilleur roman 1993 pour Sorcière, ma sœur

Meilleur roman 1996 pour Requiem

Meilleur roman 1997 pour L'Intercepteur de cauchemars

Meilleur roman 2000 pour Indigo

Meilleur roman 2009 pour Mémoires d'un maître faussaire

Meilleur roman de fantasy 2013 pour Comme un conte

 

Grand prix de l'Imaginaire Meilleur roman étranger 2007 pour Lignes de vie

 

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

L'Epouvantable vendredi DEVIL S REJECTS

L'Epouvantable vendredi

change de formule !

 

A partir du mois de novembre 2014, l'Epouvantable Vendredi devient une séance mensuelle.

 

La programmation reste inchangée : des grands classiques de l'horreur ou de l'épouvante, des films récents à découvrir sur grand écran.

 

Chaque film sera présenté.

A chaque séance, un avant-programme d'extraits de films, de documents rares, de bandes annonces.

 

 

 

En février :

DEVIL S REJECTS

Vendredi 13/02 à 21h30

 

Présentée par Fabrice Calzettoni

En présence de Karel Quistrebert, directrice du Festival des Maudits Films, spécialiste de Rob Zombie.

 

 

Devil’s Rejects de Rob Zombie

(USA, 2005, 1h41, coul., avec Sid Haig, Bill Moseley et Sheri Moon Zombie).

 

Séance strictement interdite aux moins de 16 ans.

Une carte d’identité pourra être demandée à l’accueil.

 

résumé du film:

 

Une famille de meurtriers sanguinaires est poursuivie par un shérif vengeur bien décidé à les éradiquer de la terre…

 

Rob Zombie ne s’encombre d’aucune censure et encore moins de convenances.

 

Dieu a abandonné ce monde ou toute valeur morale est détruite et où les hommes s’entredévorent comme des animaux.

 

Une course cauchemardesque.

Photo extraite du Film

Photo extraite du Film

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog