Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles avec #festival

convention Tolkien

Première convention Tolkien

à Plouha (Côtes d'Armor)

 

Samedi 29 et Dimanche 30 septembre 2018

 

 

 

Joliment intitulée « Sur les Terres de l'Unique », la première convention consacrée à Tolkien, à son univers, mais aussi à tout ce qui touche à l'heroic-fantasy et aux mondes imaginaires a eu lieu hier. Sur le marché artisanal et médiéval, où les exposants ont joué le jeu en présentant des étals riches et décorés, on pouvait déambuler, faire des achats, mais aussi croiser des elfes, des cavaliers Rohirrims, ou bien Conan le barbare.

 

De très nombreux cosplayers étaient en effet présents, et le point d'orgue du dimanche après-midi fut le concours de costumes, où le jury, présidé par l'illustrateur Ted Nasmith « himself », eut beaucoup de mal à départager les concurrents qui ont rivalisé de talent et d'invention pour se présenter sous les atours de Sam Gamegie, de Rosie Chaumine ou du roi-sorcier d'Angmar.

 

Entre combats de chevaliers, conférences érudites et initiation aux jeux de rôles, le public nombreux avait de quoi se distraire et découvrir une culture riche et créative.

 

Un seul souhait : que cet événement ne reste pas unique, et que d'autres éditions encore plus fournies et nourrissantes pour l'imaginaire suivent à l'avenir !

 

Compte-rendu : Serge Rollet

Ted Nasmith, illustrateur canadien de Tolkien.

Ted Nasmith, illustrateur canadien de Tolkien.

convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien

Voir les commentaires

Festival Lumière 2018 2001, l’odyssée de l’espace

Festival Lumière 2018

2001, l’odyssée de l’espace.

 

Événement mardi 16 octobre à 19h, projection de 2001, l’odyssée de l’espace dans sa copie restaurée par Warner, supervisée par Christopher Nolan, à l’occasion des 50 ans du film. L’Auditorium de Lyon, l’une des plus belles salles de France, sera un écrin parfait pour la redécouverte de l’extraordinaire film de Stanley Kubrick.

 

MGM PRÉSENTE UN FILM DE STANLEY KUBRICK “2001 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE“ AVEC KEIR DULLEA GARY LOCKWOOD SCÉNARIO DE STANLEY KUBRICK ET ARTHUR C. CLARKE PRODUIT ET RÉALISÉ PAR STANLEY KUBRICK SUPER PANAVISION® ET METROCOLOR®

 

IL Y A 50 ANS

UN FILM

A CHANGÉ LE CINÉMA

POUR TOUJOURS

2001 l’odyssée de l’espace

 

C’est le réalisateur américain Christopher Nolan (Inception, Interstellar…) – fervent admirateur de Kubrick et lui-même amateur de 70mm, format qu’il a choisi pour son dernier film, Dunkerque – qui a supervisé la restauration du film. « La modernité et la précision de l'image filmée en 70mm par Kubrick étaient vraiment incroyables sur le support original. Nous avons donc repris les négatifs originaux pour en refaire des nouveaux. Tout a dû être fait chimiquement, sans la moindre numérisation. Finalement, tout ne se joue pas réellement dans les gradations de couleurs ou dans la haute résolution mais plutôt dans l'émotion et l'expérience vécues devant le film. »

 

Considéré comme le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick (qui en a fait pourtant d’autres), 2001 sera projeté dans sa version originale au festival Lumière 2018. C’est une occasion unique de (re)découvrir ce pilier (ou devrait-on dire monolithe) du cinéma mondial, sorti en avril 1968. En 70mm, dans les conditions que Kubrick lui-même souhaitait.

 

Cette projection exceptionnelle fait suite à celle de Cannes Classics en mai dernier et est rendue possible grâce à Warner et Ned Price responsable des restaurations Warner.

 

Et pour accompagner la restauration, L’odyssée de 2001, un livre collectif préparé par Michel Ciment, grand spécial du Maître, sortira en librairie en octobre dans la collection Institut Lumière / Actes Sud.

 

Tarifs

12€ / 10€ (accrédités)

communiqué de presse

 

Auditorium de Lyon

Voir les commentaires

Recherche de partenariats

Bonjour,

Pour mon site sur les genres de l’imaginaire, je suis à la recherche de partenariats.

 

Ce partenariat peut prendre diverses formes, à convenir entre nous si vous êtes intéressé   contactez moi en MP.

 

Merci d’avance

 

Voir les commentaires

FEFFS PROGRAMME COMPLET

Vous trouverez ci-dessous a téléchargé, le programme complet du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg qui débute le 14 septembre.

 

Cela vous permettra de bien préparer votre venue à ce festival, qui est l’un des meilleurs d’Europe.

Village Fantastique, Billetterie, Informations

Voir les commentaires

Festival dimanche 29 Juillet à Bulat Pestivien (reportage)

Le bar « le Ch’ty Koz » organisait dimanche 29 juillet dernier un mini-festival réunissant des auteurs de BD, des écrivains, des artistes illustrateurs et quelques artisans. Malgré un temps… breton, qui  a permis de découvrir toutes les nuances de pluie, du crachin insidieux et tiède à la bonne grosse averse, ce fut une journée très agréable, dans un cadre atypique et chaleureux :

Festival dimanche 29 Juillet à Bulat Pestivien (reportage)

Les illustrateurs présents ont, comme d’habitude, fait preuve de gentillesse et de disponibilité envers le public assez nombreux, et j’ai pu accroître ma collection de dédicaces, au fil de discussions enrichissantes et souvent humoristiques avec Bruno Brucero…

Bruno Brucero

Bruno Brucero

Pascal Moguérou :

Pascal Moguérou :

Séverine Pineaux et ses chats magiques :
Séverine Pineaux et ses chats magiques :

Séverine Pineaux et ses chats magiques :

Ou encore Erlé Ferronière, et j’en oublie.

Festival dimanche 29 Juillet à Bulat Pestivien (reportage)
Festival dimanche 29 Juillet à Bulat Pestivien (reportage)

Quelques-uns des dessins rapportés de cette expédition dans les Côtes d’Armor, en espérant que le Ch’Ty Koz renouvellera l’expérience de ce très sympathique mini salon.

Voir les commentaires

Bonjour,

Vous aimez les genres de l’imaginaire ?

 

Vous avez envie de faire connaitre votre opinion?

 

Je recherche des personnes bénévoles, pour écrire des articles, chroniques faire des entretiens, pour mon site.

 

Cela peut être régulier ou occasionnel (par exemple pour un festival, un salon, une convention.

 

Que cela soit pour le cinéma, les jeux, les livres, le théâtre ou toute autre forme de créations.

 

Si vous êtes intéressé, contactez-moi en MP.

 

Merci et à bientôt.

Stéphane Dubois.

Voir les commentaires

The Ranger de Jenn Wexler

The Ranger de Jenn Wexler

 

Festival européen

du film fantastique de Strasbourg

 

 PREMIÈRE VAGUE DE FILMS DÉVOILÉE

 Le cinéma d’animation débarque au FEFFS !

 

 

 

Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg dévoile la première vague de films de sa 11e édition !

 

En plus des traditionnelles sections de programmation, à savoir la compétition internationale de films fantastiques, la compétition internationale de Crossovers et les Midnight Movies, le Festival lance, à compter de cette année, une compétition internationale de films d’animation.

 

Cette nouvelle section, soutenue par la Région Grand Est, vise à mettre en valeur la diversité et l’originalité du cinéma d’animation. Si le cinéma d’animation est bien souvent empreint de fantastique, il aborde également des sujets politiques, sociaux ou traite des conflits armés de manière très réaliste grâce à la force suggestive de l’illustration.

 

Et cette nouvelle section frappera d’emblée très fort, comme en témoignent les premiers titres sélectionnés : Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda, retrace le voyage magique dans le temps et l’espace d’un garçon qui a du mal à accepter l’arrivée d’une petite sœur dans sa famille.

 

Tout aussi poignant qu’horrifiant, Chris the Swiss est un documentaire hybride qui intègre des séquences d’animation et suit la réalisatrice, Anja Kofmel, partie enquêter sur l’assassinat de son cousin en Croatie en 1992 en plein conflit yougoslave.

 

Enfin, dans un tout autre registre, Chuck Steel : Night of the Trampires, véritable cocktail jubilatoire réalisé en stop motion par Mike Mort, se place à la croisée des chemins entre « actionner » et film d’horreur.

 

 

 

Dans la compétition internationale fantastique, voici les premiers titres.

 

Le dernier ovni cinématographique réalisé par Gaspar Noé, Climax, mêle danse et chaos dans un huis-clos où une troupe danseurs professionnels va danser frénétiquement jusqu’à l’épuisement, voire pire.

 

Piercing de Nicolas Pesce, inspiré du roman éponyme de Ryû Murakami, met en scène de manière extrêmement stylisée l’assassinat, organisé par un père de famille, d’une escort dans une chambre d’hôtel. Cet hommage au cinéma de genre transalpin est accompagné des bandes sons des meilleurs compositeurs de la grande époque du cinéma d’exploitation italien.

 

Dans Meurs, monstre meurs, Alejandro Fadel nous plonge dans l’Argentine rurale au cours d’une enquête policière mâtinée de fantastique.

 

Kim Ki Duk revient en force avec Human, Time, Space and Human, sorte de Battle Royale sur un paquebot où la privation de nourriture infligée aux passagers permet d’observer à la loupe le comportement humain dans ses excès les plus sombres.

 

Avec What Keeps You Alive de Colin Minihan, le «survival» se renouvelle au féminin dans ce film où la mise en scène du réalisateur de Stains The Sands Red vous met face à des rebondissements à vous couper – littéralement – le souffle.

 

Prospect de Chris Caldwell et Zeek Earl, est un film de science-fiction intimiste, aux airs de western de l’espace, où l’on suit le parcours d’une jeune fille qui, après la mort de son père, est obligée de faire alliance avec un prospecteur à la morale incertaine.

 

 

 

La section Crossovers, dédiée aux films de genre au sens large, proposera à nouveau son lot de thrillers, films noirs ou autres comédies noires :

 

Pig de Mani Haghighi oscille entre polar et comédie noire avec une histoire de tueur en série qui élimine les réalisateurs les plus talentueux de Téhéran les uns après les autres, à l’exception du protagoniste, qui petit à petit se vexe de ne pas figurer sur la liste du tueur.

 

Dans The Cannibal Club, un couple de notables brésiliens a pour pratique de dévorer ses employés. Ici, la lutte des classes prend une tournure sensuelle et sanglante.

 

Dans Believer de Hae Yeong-Lee, l’inspecteur Won-ho se lance à la poursuite de M. Lee, le légendaire baron de la drogue dont personne n’a jamais vu le visage. Believer est un thriller stylisé, mené au rythme furieux de scènes d’action explosives, un genre où le cinéma coréen excelle.

 

Dans Holiday d’Isabella Eklöf, un gangster est en vacances sur la riviera turque avec sa garde rapprochée et sa petite amie, Sasha. Mais l’ambiance de vacances détonne brutalement avec son univers cruel de mâle alpha. Docile comme une poupée de chiffon, Sasha est humiliée sexuellement.

  

 

Les tant attendus Midnight Movies déverseront, comme à l’accoutumée, leurs flots d’excès et d’outrance :

 

Dans Mandy de Panos Cosmatos, un bûcheron file le parfait amour jusqu’au jour où sa compagne est kidnappée puis sacrifiée par les membres d’une secte. L’inénarrable Nicolas Cage trouve ici un rôle à la hauteur de sa démesure et une occasion de faire hurler la tronçonneuse.

 

Avec The Field Guide to Evil, huit cinéastes internationaux s’emparent du folklore de leur pays d’origine dans cette anthologie horrifique conçue par les producteurs de The ABCs of Death.

 

La conduite d’une bande d’ados légèrement punks sur les bords va être mise à très rude épreuve par à un gardien de parc naturel qui est loin d’apprécier le comportement de ces intrus venus de la ville dans The Ranger de Jenn Wexler. 

 

L’ensemble de la programmation sera dévoilé à la mi-août.

 

(Communiqué de presse)

 

 

Pig de Mani Haghighi

Pig de Mani Haghighi

Voir les commentaires

Palmarès 9em Bloody Week-end

Palmarès

9em Bloody Week-end

 

*Grand prix: RIP Réalisateur : Caye Casas & Albert Pintó (Espagne)

*Prix du public: RIP Réalisateur : Caye Casas & Albert Pintó (Espagne) 

   

Dans un petit village, une femme prépare les funérailles de son mari... avec lui. Le plus grand soin est apporté à la cérémonie car il est très important de donner une bonne impression aux invités.

Durée : 16 min // Ratio : 2.35 // Format : DCP

Langue : Espagnol // Sous-titres : Anglais/Français

Scénario : Albert Pintó, Caye Casas

Photo : Andreu Adam Rubiralta

Musique : Dani Trujillo

Production : Norbert Llaràs

Interprètes : Josep Maria Riera, Itziar Castro, Carme Sansa

         

*Prix meilleurs effets  spéciaux: OVERRUN Réalisation : Pierre Ropars, Antonin Derory, Diane Thirault,

Jérémie Cottard, Matthieu Druaud, Adrien Zumbihl (France) 

 

Pays

France

Durée du film : 8 min

 

Langue(s) : Sans dialogue

 

Format : DCP

 

Genre : Animation

Palmarès 9em Bloody Week-end

OVERRUN (2017)

 

SYNOPSIS

Une fourmi plonge dans un endroit sombre et froid. Nous allons suivre son voyage dans ce monde dérangeant et fascinant. Elle devra faire face aux dangers de cet univers pour en trouver la sortie.

 

 

FICHE TECHNIQUE

Réalisation Pierre Ropars, Antonin Derory, Diane Thirault, Jérémie Cottard, Matthieu Druaud, Adrien Zumbihl

Scénario Pierre Ropars

Animation Antonin Derory, Diane Thirault, Jérémie Cottard, Adrien Zumbihl

Montage Antonin Derory, Pierre Ropars

Musique Jordan Rees, Kevin Bardin

Son Kevin Bardin

 

Palmarès 9em Bloody Week-end

Meilleur scénario:

LA STATION

Réalisateur: Patrick Ridremont (France)

 

Synopsis

Max, Mégane et Louise débarquent dans une mystérieuse station-essence. A l’intérieur du bâtiment désert, de nombreuses photocopieuses qui fonctionnent à plein régime. Et un homme, bien décidé à exploiter le pouvoir magique des machines, capables de donner vie aux fantasmes les plus fous...

 

Interprètes

Margot Luciarte, Léa Arnezeder, Adrien Rob, Joffrey Verbruggen…

 

Scénario

Patrick Ridremont

Image

Bruno Degrave

 

Production

Gaël Cabouat & Boris Mendza pour FullDawa Films

Durée : 12'00

 

Palmarès 9em Bloody Week-end

Meilleur film d'animation:

LA MORT, PÈRE & FILS 

Réalisation : Denis Walgenwitz & Winshluss (France)

 

Synopsis

Le fils de la Mort ne veut pas reprendre l'affaire familiale. Il a le rêve secret de devenir ange gardien, ce qui va l'amener à déclencher une série de catastrophes. Son père devra alors le sortir de ce mauvais pas.

 

Producteur délégué :

Marc Jousset

 

Producteur exécutif :

Thibaut Ruby

 

Voix :

Fily Keita, Marc Jousset

 

Ingénieur du son :

David Coutures

 

Monteur :

Nazim Meslem

 

Animation :

Catherine Buffat, Jean-Luc Gréco

 

Assistants à la réalisation :

Cédric Mercier, Vincent Dupuy

 

Scénaristes :

Winshluss, Marc Jousset

 

Coproducteur :

Thibaut Ruby

 

Directrice de production :

Perrine Capron

 

Décorateur :

Simon Jacquard

 

Auteur de la musique :

Olivier Bernet

 

Production Déléguée :

Je Suis Bien Content

 

Exportation / Vente internationale :

Autour de Minuit

 

Coproduction :

Schmuby Productions

Palmarès 9em Bloody Week-end

Prix du jury jeunes:

EVENT HORIZON

Réalisateur: Joséfa Celestin   (France / Ecosse)

 

Synopsis

Été 1997, dans un petit village d'Écosse, où chaque jour se ressemble et jamais rien ne se passe, un étrange événement cosmique vient perturber le quotidien monotone de Julianne.

 

Générique

Production Insolence Productions, Shakehaus

 

Scénario Joséfa Celestin Interprétation Kate Mclaughlin, Lori Stott, Natacha Baker, David Lister, Josh McKendry

 

Pays : France, UK

Année : 2016

Durée : 11′

Palmarès 9em Bloody Week-end

   

 

Mention spéciale du jury:

L’OGRE

Réalisateur : Laurène Braibant (France)

 

Un géant complexé par sa taille se retient de manger terrifié à l'idée de révéler son caractère ogresque et ainsi compromettre sa place dans la société.

Lors d'un banquet d'affaire, sa vraie nature sera mise à l'épreuve

 

 

Prix et récompenses

Prix Canal + et Mention Spéciale du Jury à Annecy 2017

Prix du jury presse au Festival du film court en plein air de Grenoble 2017

Premier prix pour un film expérimental à Rhode-Island Flickers International Film Festival 2017

Mention spéciale du Grand Jury pour un film international à Peja Anibar 2017

Grand Prix du festival à AnimaSyros 2017

Prix du meilleur court-métrage à Bucarest Anim'est 2017

Mention spéciale à Lisbonne Monstra 2018

Grand prix du court-métrage du festival national du film d'animation 2018 de Rennes

Prix du meilleur film d'animation du jury étudiant à Gyor Mediawave 2018

 

SCÉNARIO : Laurène Braibant

 

CONCEPTION GRAPHIQUE : Laurène Braibant

 

MONTAGE : Gabriel Jacquel, Sarah Van Den Boom

 

DÉCORS : Laurène Braibant, Remy Shaepman, Vaïana Gauthier

 

MUSIQUE : Pierre Caillet

 

MUSICIENS : Annelise Clément, Cyrille Lacrouts, Eric Lacrouts, Helios Martinez

 

ENREGISTREMENT ET MIX DE LA MUSIQUE : Thomas Vintrignier

 

CONCEPTION SONORE : Pierre Caillet

 

BRUITAGE : Yan Volsy

 

MIXAGE : Matthieu Langlet

 

ANIMATION : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Claire Trollé, Marine Blin, Thomas Machart, Laurène Braibant

 

COMPOSITING : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Laurène Braibant

 

PRODUCTEURS EXÉCUTIFS : Gilles Cuvelier, Laurène Braibant

 

PRODUCTEUR : Richard Van Den Boom

 

STUDIO MUSIQUE : Sequenza

 

STUDIO POST-PRODUCTION SON : La Puce à l'Oreille

 

SOUTENU PAR : le CNC, Pictanovo - région Nord Pas de Calais, la Procirep et l'Angoa, et le Concours de Projets d'Annecy (Prix Rhône-Alpes)

 

Voir les commentaires

Appel à contribution :

Appel à contribution :

 

Bonjour,

Vous avez le gout des genres de l’imaginaire ?

 

Vous aimeriez faire connaitre votre avis sur des jeux, films, vidéos, d’un événement ?

 

Envoyez-nous   vos articles.

 

Vous allez à un festival ou à un salon des genres de l’imaginaire ?

Devenez envoyé spécial de : http://science-fiction-fantastique.com/

 

Le site est entièrement fait de manière bénévole, vous n’aurez donc pas de rétribution.

 

Contactez-nous :

Soit via la fonction « Contact » du site,

Soit par mail : stephane.dubois1@nordnet.fr

Voir les commentaires

Errementari BIFFF 2018

Errementari

 

Le projet de ce film avait été présenté  au Marche du film  FRONTIERS qui se déroulait en 2016 au BIFFF, et qui permis sa production.

Le film est entièrement en langue basque, bien sûr il bénéficie, je vous rassure de sous-titre en français, néerlandais et anglais, pour ça projection au BIFFF.

L’action se déroule 8 ans après la Première Guerre carliste.

Il bénéficié d’une superbe photographie, ainsi que d’une mise en scène auquel je ne vois pas grand-chose  voir rien a reproché. Le scénario est très bien construit, et les acteurs principaux  on tu jeu subtil et rôles secondaires sont également bien interprétés.

 

Qui est le Diable, qui est CE Diable, qui sommes-nous pour dirent que l’autre est le diable, et ne serions-nous pas surtout et avant tout notre propre diable ?

 

Comme vous l’aurez sans doute compris, j’ai plus qu’apprécier ce film, qui pour moi se place d’ores et déjà dans la course de la compétition du Méliès, avec une bonne longueur d’avance sur ces concurrents.  

 

 

Résumé du film (source BIFFF):

Au 19e siècle, dans un village de l’Alava qui traîne ses Basques dans une ambiance pas très olé olé, après la défaite de la première guerre carliste (oui, un peu de culture, ça fait toujours du bien). Alfredo, un officiel du gouvernement, vient d’y arriver et enquête sur le forgeron du coin, un certain Patxi qui vit en ermite dans sa tanière au fond des bois. Faut dire qu’en guise de paillasson Welcome, Patxi a hérissé des dizaines de cure-dents de deux mètres tout le long de sa propriété, et autant de pièges à loup à l’intérieur. Forcément, autant d’efforts pour éviter la journée porte ouverte, ça fait jacter dans le village : les locaux abreuvent Alfredo de rumeurs concernant un pacte faustien que le forgeron aurait passé avec le Diable. Pire encore, lorsque des cris inhumains sont portés par le vent, certains vont même jusqu’à dire que Patxi – qui fait raisonnablement deux mètres de haut et qui a des troncs d’arbres en guise de cuisses – est en train de torturer le Malin pour non-respect du contrat. Évidemment, toutes ces rumeurs vont bon train à la buvette du coin, jusqu’au jour où une jeune fillette disparaît derrière les portes peu accueillantes de Patxi. Là, du coup, les habitants et Alfredo vont devoir mesurer la taille de leur cojones à celle de leur folklore : et donc, kicékiva en premier, finalement ?

 

Si le 21e siècle n’a que Lakshmi Mittal pour menacer le Diable d’éteindre ses fourneaux, le 19e siècle avait un forgeron comme tortionnaire du Malin… Premier film de genre issu du pays Basque, Errementari dégaine sa mythologie avec un visuel digne des pires cauchemars des frères Grimm ! Non seulement, la galette est produite par notre ami Alex de la Iglesia, mais il s’agit en plus d’un des projets Frontières du BIFFF 2016 : bref, une A.O.C. pour une perle assez unique en son genre !

 

 

 

 

Compétition Méliès

Première Belge

Pays Espagne

Audience ENA

Audio Basque

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Distributeur Filmax intl

Réalisateur Paul Urkijo Alijo

 

Casting

Eneko Sagardoy, Kandido Uranga,

Ramón Aguirre, Uma Bracaglia

Running time 98'

BOZART Cine 2 - 14/04/2018 16:30

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog