Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Articles avec #films

Festival Lumière 2018 2001, l’odyssée de l’espace

Festival Lumière 2018

2001, l’odyssée de l’espace.

 

Événement mardi 16 octobre à 19h, projection de 2001, l’odyssée de l’espace dans sa copie restaurée par Warner, supervisée par Christopher Nolan, à l’occasion des 50 ans du film. L’Auditorium de Lyon, l’une des plus belles salles de France, sera un écrin parfait pour la redécouverte de l’extraordinaire film de Stanley Kubrick.

 

MGM PRÉSENTE UN FILM DE STANLEY KUBRICK “2001 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE“ AVEC KEIR DULLEA GARY LOCKWOOD SCÉNARIO DE STANLEY KUBRICK ET ARTHUR C. CLARKE PRODUIT ET RÉALISÉ PAR STANLEY KUBRICK SUPER PANAVISION® ET METROCOLOR®

 

IL Y A 50 ANS

UN FILM

A CHANGÉ LE CINÉMA

POUR TOUJOURS

2001 l’odyssée de l’espace

 

C’est le réalisateur américain Christopher Nolan (Inception, Interstellar…) – fervent admirateur de Kubrick et lui-même amateur de 70mm, format qu’il a choisi pour son dernier film, Dunkerque – qui a supervisé la restauration du film. « La modernité et la précision de l'image filmée en 70mm par Kubrick étaient vraiment incroyables sur le support original. Nous avons donc repris les négatifs originaux pour en refaire des nouveaux. Tout a dû être fait chimiquement, sans la moindre numérisation. Finalement, tout ne se joue pas réellement dans les gradations de couleurs ou dans la haute résolution mais plutôt dans l'émotion et l'expérience vécues devant le film. »

 

Considéré comme le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick (qui en a fait pourtant d’autres), 2001 sera projeté dans sa version originale au festival Lumière 2018. C’est une occasion unique de (re)découvrir ce pilier (ou devrait-on dire monolithe) du cinéma mondial, sorti en avril 1968. En 70mm, dans les conditions que Kubrick lui-même souhaitait.

 

Cette projection exceptionnelle fait suite à celle de Cannes Classics en mai dernier et est rendue possible grâce à Warner et Ned Price responsable des restaurations Warner.

 

Et pour accompagner la restauration, L’odyssée de 2001, un livre collectif préparé par Michel Ciment, grand spécial du Maître, sortira en librairie en octobre dans la collection Institut Lumière / Actes Sud.

 

Tarifs

12€ / 10€ (accrédités)

communiqué de presse

 

Auditorium de Lyon

Voir les commentaires

Jane Fonda - Prix Lumière 2018

Jane Fonda -

Prix Lumière 2018

 

Les amateurs de science-fiction un peu légère, seront ravi de voir Barbarella, ou du moins sa principale interprète recevoir ce qui au fils des ans, devient le « Prix Nobel du Cinéma »  à savoir le Prix Lumière créer par Thierry Frémaux  afin de célébrer à Lyon un(e) cinéaste ou une personnalité du septième art, à l’endroit même où le Cinématographe a été inventé par Louis et Auguste Lumière et où ils ont tourné leur premier film, Sortie d’Usine, en 1895. Parce qu’il faut savoir exprimer notre gratitude aux metteurs en scène et aux artistes du cinéma qui habitent nos vies, le Prix Lumière est une distinction qui repose sur le temps, la reconnaissance et l’admiration.

 

Filmographie

Cinéma

 

1960 : La Tête à l'envers (Tall Story) de Joshua Logan : June Ryder

1962 : La Rue chaude (Walk on the Wild Side) d'Edward Dmytryk : Kitty Twist

1962 : Les Liaisons coupables (The Chapman Report) de George Cukor : Kathleen Barclay

1962 : L'École des jeunes mariés (Period of Adjustment) de George Roy Hill : Isabel Haverstick

1963 : Dans la douceur du jour (In the Cool of the Day) de Robert Stevens : Christine Bonner

1963 : Un dimanche à New York (Sunday in New York) de Peter Tewksbury : Eileen

1964 : Les Félins de René Clément : Melinda

1964 : La Ronde de Roger Vadim : Sophie

1965 : Cat Ballou d'Elliot Silverstein : Catherine "Cat" Ballou

1966 : La Poursuite impitoyable (The Chase) d'Arthur Penn : Anna Reeves

1966 : La Curée de Roger Vadim : Renée Saccard

1966 : Chaque mercredi (Any Wednesday) de Robert Ellis Miller : Ellen Gordon

1967 : Pieds nus dans le parc (Barefoot in the Park) de Gene Saks : Corie Bratter

1967 : Que vienne la nuit (Hurry Sundown) d'Otto Preminger : Julie Ann Warner

1968 : Histoires extraordinaires, sketch Metzengerstein de Roger Vadim : la comtesse Frederica

1968 : Barbarella de Roger Vadim : Barbarella

1969 : On achève bien les chevaux (They Shoot Horses, Don't They?) de Sydney Pollack : Gloria Beatty

 

1971 : Klute de Alan J. Pakula : Bree Daniels

1972 : Tout va bien de Jean-Luc Godard et Jean-Pierre Gorin : Suzanne

1972 : FTA de Francine Parker (en) (documentaire) : elle-même

1973 : Steelyard Blues d'Alan Myerson : Jesse Veldini

1973 : Maison de poupée (A Doll's House) de Joseph Losey : Nora Helmer

1976 : L'Oiseau bleu (The Blue Bird) de George Cukor : Nuit

1977 : Touche pas à mon gazon (Fun with Dick and Jane) de Ted Kotcheff : Jane Harper

1977 : Julia de Fred Zinnemann : Lillian Hellman

1978 : Le Retour (Coming Home) d'Hal Ashby : Sally Hyde

1978 : Le Souffle de la tempête (Comes a Horseman) d'Alan J. Pakula : Ella Harper

1978 : California Hôtel (California Suite) d'Herbert Ross : Hannah Warren

1979 : Le Syndrome chinois (The China Syndrome) de James Bridges : Kimberly Wells

1979 : Le Cavalier électrique (The Electric Horseman) de Sydney Pollack : Hallie Martin

 

1980: Comment se débarrasser de son patron (Nine to Five) de Colin Higgins : Judy Bernly

1981 : La Maison du lac (On Golden Pond) de Mark Rydell : Chelsea Thayer Wayne

1981 : Sois belle et tais-toi, documentaire de Delphine Seyrig : elle-même

1981 : Une femme d'affaires (Rollover) d'Alan J. Pakula : Lee Winters

1985 : Agnès de Dieu (Agnes of God) de Norman Jewison : Dr Martha Livingston

1986 : Le Lendemain du crime (The Morning After) de Sidney Lumet : Alex Sternbergen

1987 : Leonard Part 6 de Paul Weiland : Elle-même (non créditée)

1989 : Old Gringo de Luis Puenzo : Harriet Winslow

 

1990 : Stanley et Iris (Stanley and Iris) de Martin Ritt : Iris King

1994 : A Century of Cinema, documentaire de Caroline Thomas

 

2002 : Searching for Debra Winger, documentaire de Rosanna Arquette

2004 : Tell Them Who You Are, documentaire de Mark Wexler

2005 : Sa mère ou moi ! (Monster-in-Law) de Robert Luketic : Viola Fields

2007 : Mère-fille, mode d'emploi (Georgia Rule) de Garry Marshall : Georgia Randall

 

2011 : Peace, Love & Misunderstanding de Bruce Beresford : Grace

2012 : Et si on vivait tous ensemble ? de Stéphane Robelin : Jeanne

2013 : Le Majordome (The Butler) de Lee Daniels : Nancy Reagan

2014 : Blonde sur ordonnance (Better Living Through Chemistry) de Geoff Moore et David Posamentier : elle-même/la narratrice

2014 : C'est ici que l'on se quitte (This Is Where I Leave You) de Shawn Levy : Hilary Altman

2015 : Youth (La Giovinezza) de Paolo Sorrentino : Branda Morel

2015 : Père et Fille (Fathers and Daughters) de Gabriele Muccino : Teddy Stanton

2017 : Nos âmes la nuit (Our Souls at Night) de Ritesh Batra : Addie Moore

2018 : Le Book Club (Book Club) de Bill Holderman : Vivian

 

Télévision

1961 : A String of Beads : Gloria Winters

1981 : Lily: Sold Out : Wanda

1984 : Les Poupées de l'espoir (The Dollmaker) de Daniel Petrie : Gertie Nevels

1990 : The Earth Day Special de Dwight Hemion, James Burrows, Gerry Cohen, Ted Haimes, Jim Henson, Terry Hughes, Terry Lennon, Jay Sandrich, Dick Schneider et Dave Wilson : Hellen

2016 : Elena and the Secret of Avalor (en) de Jamie Mitchell : Shuriki (voix)

 

Séries télévisées

1982 : Comment se débarrasser de son patron (9 to 5) : O'Neil (saison 2, épisode 2) -également productrice-

 

2012-2014 : The Newsroom de Aaron Sorkin : Leona Lansing (10 épisodes)

 

2014 : Les Simpson (The Simpsons) : Maxine Lombard (voix, 1 épisode)

 

Depuis 2015 : Grace et Frankie : Grace Hanson (44 épisodes - en cours) -également productrice exécutive de 39 épisodes-

 

2016-2017 : Elena d'Avalor (Elena of Avalor) : Shuriki (voix, 3 épisodes)

 

Théâtre]

1960 : There was a little girl de Daniel Taradash, Cort theatre

1960 : Invitation to a March d'Arthur Laurents, Music box theatre

1962 : The fun couple de John Haase et Neil Jansen, Lyceum theatre (26 et 27 octobre 1962)

1963 : Strange interlude d'Eugene O'Neill, Hudson theatre, Martin Beck theatre

2009 : 33 Variations de Moisés Kaufman

 

 

Voir les commentaires

Recherche de partenariats

Bonjour,

Pour mon site sur les genres de l’imaginaire, je suis à la recherche de partenariats.

 

Ce partenariat peut prendre diverses formes, à convenir entre nous si vous êtes intéressé   contactez moi en MP.

 

Merci d’avance

 

Voir les commentaires

DARKEST MINDS : REBELLION

 

DARKEST MINDS :

REBELLION

AU CINÉMA

LE 08 AOÛT

 

En cette période caniculaire, allez au cinéma peut-être  une bonne solution pour se refaire une santé, cela tombe bien, avec la sortie mercredi de ce film.

 

Basé sur la saga en trois tomes écrite par Alexandra Bracken parue en France à partir de 2013 sous le titre Les Insoumis. On y retrouve des actrices que nous connaissant bien pour les avoir vus, dans d’autres séries TV ou saga au cinéma.

 

À commencer par  Amandla Stenberg (Everything Everything, Hunger Games),  Harris Dickinson a été déjà vu dans la nouvelle série Trust sur la vie du milliardaire John Paul Getty et pour finir les fans de la série Game Of Thrones auront le plaisir de retrouver Brienne de Torth autrement dit Gwendolyn Christie, que l’on connait également pour ces rôles dans Captain Phasma de la nouvelle trilogie Star Wars.

 

Plus anecdotique on remarquera également au générique la chanteuse et actrice Mandy Moore récemment à l’affiche du film de requins 47 Meters Down.

 

Que pensez-vous, de ce qui parait être une nouvelle licence, dans un genre proche des X-men par certains côtés ?

 

Irez-vous le voir au cinéma?

 

Dites-le en laissant des  commentaires.

 

Synopsis

  

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu.  Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent pour la société, et parqués dans des camps.

 

Ruby, l’une des plus puissantes d’entre eux, parvient à s’en échapper pour rejoindre un groupe de jeunes en fuite à la recherche d’un refuge. Rapidement, cette nouvelle « famille » réalise que fuir ne suffira pas dans un monde où les adultes au pouvoir les ont trahis. Ils vont mener une rébellion, unissant leurs pouvoirs pour reprendre le contrôle de leur avenir.

 

 

Réalisateur et producteurs

Réalisé par Jennifer Yuh Nelson

 Musique originale de Benjamin Wallfisch

 Produit par LAPS Production

 

Scénario

Chad Hodge

Alexandra Bracken

D'après l'œuvre originale de : Alexandra Bracken

 

Casting et équipe technique

Acteurs :

Amandla Stenberg : Ruby Daly

Bradley Whitford (VF : Daniel Lafourcade) : le président Gray

Harris Dickinson : Liam

Miya Cech : Zu

Mandy Moore : Cate

Mark O'Brien : Rob Meadows

Skylan Brooks : Chubs

Patrick Gibson : Clancy Gray

Gwendoline Christie : Lady Jane

Sammi Rotibi : Paul Daly

Wallace Langham : Dr Viceroy

 

Genre

Science-fiction

 

Durée

104 minutes

Voir les commentaires

The Ranger de Jenn Wexler

The Ranger de Jenn Wexler

 

Festival européen

du film fantastique de Strasbourg

 

 PREMIÈRE VAGUE DE FILMS DÉVOILÉE

 Le cinéma d’animation débarque au FEFFS !

 

 

 

Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg dévoile la première vague de films de sa 11e édition !

 

En plus des traditionnelles sections de programmation, à savoir la compétition internationale de films fantastiques, la compétition internationale de Crossovers et les Midnight Movies, le Festival lance, à compter de cette année, une compétition internationale de films d’animation.

 

Cette nouvelle section, soutenue par la Région Grand Est, vise à mettre en valeur la diversité et l’originalité du cinéma d’animation. Si le cinéma d’animation est bien souvent empreint de fantastique, il aborde également des sujets politiques, sociaux ou traite des conflits armés de manière très réaliste grâce à la force suggestive de l’illustration.

 

Et cette nouvelle section frappera d’emblée très fort, comme en témoignent les premiers titres sélectionnés : Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda, retrace le voyage magique dans le temps et l’espace d’un garçon qui a du mal à accepter l’arrivée d’une petite sœur dans sa famille.

 

Tout aussi poignant qu’horrifiant, Chris the Swiss est un documentaire hybride qui intègre des séquences d’animation et suit la réalisatrice, Anja Kofmel, partie enquêter sur l’assassinat de son cousin en Croatie en 1992 en plein conflit yougoslave.

 

Enfin, dans un tout autre registre, Chuck Steel : Night of the Trampires, véritable cocktail jubilatoire réalisé en stop motion par Mike Mort, se place à la croisée des chemins entre « actionner » et film d’horreur.

 

 

 

Dans la compétition internationale fantastique, voici les premiers titres.

 

Le dernier ovni cinématographique réalisé par Gaspar Noé, Climax, mêle danse et chaos dans un huis-clos où une troupe danseurs professionnels va danser frénétiquement jusqu’à l’épuisement, voire pire.

 

Piercing de Nicolas Pesce, inspiré du roman éponyme de Ryû Murakami, met en scène de manière extrêmement stylisée l’assassinat, organisé par un père de famille, d’une escort dans une chambre d’hôtel. Cet hommage au cinéma de genre transalpin est accompagné des bandes sons des meilleurs compositeurs de la grande époque du cinéma d’exploitation italien.

 

Dans Meurs, monstre meurs, Alejandro Fadel nous plonge dans l’Argentine rurale au cours d’une enquête policière mâtinée de fantastique.

 

Kim Ki Duk revient en force avec Human, Time, Space and Human, sorte de Battle Royale sur un paquebot où la privation de nourriture infligée aux passagers permet d’observer à la loupe le comportement humain dans ses excès les plus sombres.

 

Avec What Keeps You Alive de Colin Minihan, le «survival» se renouvelle au féminin dans ce film où la mise en scène du réalisateur de Stains The Sands Red vous met face à des rebondissements à vous couper – littéralement – le souffle.

 

Prospect de Chris Caldwell et Zeek Earl, est un film de science-fiction intimiste, aux airs de western de l’espace, où l’on suit le parcours d’une jeune fille qui, après la mort de son père, est obligée de faire alliance avec un prospecteur à la morale incertaine.

 

 

 

La section Crossovers, dédiée aux films de genre au sens large, proposera à nouveau son lot de thrillers, films noirs ou autres comédies noires :

 

Pig de Mani Haghighi oscille entre polar et comédie noire avec une histoire de tueur en série qui élimine les réalisateurs les plus talentueux de Téhéran les uns après les autres, à l’exception du protagoniste, qui petit à petit se vexe de ne pas figurer sur la liste du tueur.

 

Dans The Cannibal Club, un couple de notables brésiliens a pour pratique de dévorer ses employés. Ici, la lutte des classes prend une tournure sensuelle et sanglante.

 

Dans Believer de Hae Yeong-Lee, l’inspecteur Won-ho se lance à la poursuite de M. Lee, le légendaire baron de la drogue dont personne n’a jamais vu le visage. Believer est un thriller stylisé, mené au rythme furieux de scènes d’action explosives, un genre où le cinéma coréen excelle.

 

Dans Holiday d’Isabella Eklöf, un gangster est en vacances sur la riviera turque avec sa garde rapprochée et sa petite amie, Sasha. Mais l’ambiance de vacances détonne brutalement avec son univers cruel de mâle alpha. Docile comme une poupée de chiffon, Sasha est humiliée sexuellement.

  

 

Les tant attendus Midnight Movies déverseront, comme à l’accoutumée, leurs flots d’excès et d’outrance :

 

Dans Mandy de Panos Cosmatos, un bûcheron file le parfait amour jusqu’au jour où sa compagne est kidnappée puis sacrifiée par les membres d’une secte. L’inénarrable Nicolas Cage trouve ici un rôle à la hauteur de sa démesure et une occasion de faire hurler la tronçonneuse.

 

Avec The Field Guide to Evil, huit cinéastes internationaux s’emparent du folklore de leur pays d’origine dans cette anthologie horrifique conçue par les producteurs de The ABCs of Death.

 

La conduite d’une bande d’ados légèrement punks sur les bords va être mise à très rude épreuve par à un gardien de parc naturel qui est loin d’apprécier le comportement de ces intrus venus de la ville dans The Ranger de Jenn Wexler. 

 

L’ensemble de la programmation sera dévoilé à la mi-août.

 

(Communiqué de presse)

 

 

Pig de Mani Haghighi

Pig de Mani Haghighi

Voir les commentaires

Festival international du film fantastique de Bucheon 2018.

BIFAN

Festival international

du film fantastique

de Bucheon 2018.

Du jeudi 12 juillet au dimanche 22 juillet

 

La 22ème édition du Festival international du film fantastique de Bucheon aura lieu du 12 au 22 juillet.

 

Il s’agit du plus important festival de films de genres en Corée, et pas moins de 290 films de 53 pays.

 

THE AXIOM sera projeté en première mondiale à l’occasion du BIFAN.

 

Au péril de la sécurité de son groupe, une jeune femme se rend dans une forêt nationale où sa sœur s’est retrouvée piégée dans un monde-multidimensionnel rempli de monstres et de terreur.

 

Le film met en vedette Hattie Smith, Zac Titus, Nicole Dambro, Michael Peter Harrison, Taylor Flowers, et William Kircher.

Festival international du film fantastique de Bucheon 2018.
Festival international du film fantastique de Bucheon 2018.

La France sera largement représenter avec  12 films.

 

Les films français programmés :

 

Section Bucheon Choice

A Point, de Thomas Cadoux, 2017

Revenge, de Coralie Fargeat, 2017

 

Section World Fantastic Red

La nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher, 2018

Mutafukaz, de Nishimi Shojiro et Guillaume “Run” Renard, 2018

 

Section World Fantastic Blue

Dans la brume, de Daniel ROBY, 2018

La belle et la bête, de Sophie FILLIÈRES, 2018

Thelma, de Joachim TRIER, 2017

 

Section Forbidden Zone

Caniva, de Verena paravel, Lucien Castaing-Taylor, 2017

Un couteau dans le cœur, de Yann Gonzalez, 2018, en compétition officielle au Festival de Cannes, 2018

Voir les commentaires

Star Wars - Strips volume 01

Star Wars - Strips

volume 01

 

Russ Manning, fut l’un des tout premiers dessinateurs de comics qui me fit découvrir la science-fiction quand j’étais jeune, mais si je fus jeune moi aussi, avec non pas les strips de Star Wars, mais… avec Magnus l'anti robot (1963-1968).

 

Ce premier volume des strips, nous renvoie au tout premier pas de l’aventure Star Wars, à une époque où les fans avaient encore peu de choses à se mettre sous la dent pour satisfaire leurs récentes addictions.

 

Premier d’une trilogie, dans laquelle  l’on retrouvera d’autres dessinateurs illustres avec Dave Stevens (Rocketeer) ou encore Alfredo Alcala (Conan, La Planète des Singes)…

 

 

Malgré un prix un peu enlever qui porterait à 120 euro la trilogie, les amateurs de strips et plus particulièrement bien sûr les fans de Star Wars ne peuvent abosulement pas manqué de se le procurer.

 

À avoir absolument dans sa bibliothèque.

 

 

 

Mot de l’éditeur :

Cette luxueuse édition, présentée dans un format à l’italienne, propose l’intégrale inédite en version  française de l’ensemble des strips quotidiens de Star Wars par Russ Manning, publiés dans les journaux aux USA entre mars 1979 et octobre 1980.

 

Alors que l’histoire de la franchise Star Wars n’en était qu’à ses balbutiements, les récits situés en dehors des films se limitaient à quelques romans, quelques dizaines de comics et une gamme de jouets encore peu étendue. Le développement d’un comics strip quotidien de Star Wars fut alors ce qui se  approchait le plus du ton et de l’esprit des films. C’est Russ Manning, dessinateur légendaire de Magnus et de Tarzan, qui ouvrit alors le bal…

 

Les Star Wars Strips furent le dernier travail auquel s’attela Russ Manning, avant de disparaître. Il fut aidé dans sa tâche, sur la fin, par d’autres artistes dont certains devinrent célèbres : Dave Stevens (Rocketeer) ou encore Alfredo Alcala (Conan, La Planète des Singes).

 

Ce volume est le premier d’une trilogie.

Les suivants regrouperont les strips quotidiens réalisés par les légendaires Archie Goodwin & Al Williamson.

 

 

Album cartonné

272 pages

257 x 215 mm

EAN : 978-2-4130-0735-7

ISBN : 978-2-413-00735-7

 Scénariste : MANNING Russ

Illustrateur : MANNING Russ

Coloriste : MANNING Russ

Série : STAR WARS

Collection : CONTREBANDE, PRESSE-COMICS

PRIX : 39,95 €

 

Biographie et bibliographie sommaire de l’auteur :

 

Russ Manning (né à Los Angeles le 5 janvier 1929 et mort le 1er décembre 1981) est un dessinateur de bande dessinée américain principalement pour son travail sur Magnus l'anti robot (1963-1968) et le comic strip Tarzan (1967-1979)

.

Lauréat du prix Inkpot en 1974, Russ Manning a été inscrit au temple de la renommée Will Eisner en 2006. Depuis 1982, un prix remis à un auteur débutant lors de la cérémonie des prix Eisner porte son nom.

Voir les commentaires

Palmarès 9em Bloody Week-end

Palmarès

9em Bloody Week-end

 

*Grand prix: RIP Réalisateur : Caye Casas & Albert Pintó (Espagne)

*Prix du public: RIP Réalisateur : Caye Casas & Albert Pintó (Espagne) 

   

Dans un petit village, une femme prépare les funérailles de son mari... avec lui. Le plus grand soin est apporté à la cérémonie car il est très important de donner une bonne impression aux invités.

Durée : 16 min // Ratio : 2.35 // Format : DCP

Langue : Espagnol // Sous-titres : Anglais/Français

Scénario : Albert Pintó, Caye Casas

Photo : Andreu Adam Rubiralta

Musique : Dani Trujillo

Production : Norbert Llaràs

Interprètes : Josep Maria Riera, Itziar Castro, Carme Sansa

         

*Prix meilleurs effets  spéciaux: OVERRUN Réalisation : Pierre Ropars, Antonin Derory, Diane Thirault,

Jérémie Cottard, Matthieu Druaud, Adrien Zumbihl (France) 

 

Pays

France

Durée du film : 8 min

 

Langue(s) : Sans dialogue

 

Format : DCP

 

Genre : Animation

Palmarès 9em Bloody Week-end

OVERRUN (2017)

 

SYNOPSIS

Une fourmi plonge dans un endroit sombre et froid. Nous allons suivre son voyage dans ce monde dérangeant et fascinant. Elle devra faire face aux dangers de cet univers pour en trouver la sortie.

 

 

FICHE TECHNIQUE

Réalisation Pierre Ropars, Antonin Derory, Diane Thirault, Jérémie Cottard, Matthieu Druaud, Adrien Zumbihl

Scénario Pierre Ropars

Animation Antonin Derory, Diane Thirault, Jérémie Cottard, Adrien Zumbihl

Montage Antonin Derory, Pierre Ropars

Musique Jordan Rees, Kevin Bardin

Son Kevin Bardin

 

Palmarès 9em Bloody Week-end

Meilleur scénario:

LA STATION

Réalisateur: Patrick Ridremont (France)

 

Synopsis

Max, Mégane et Louise débarquent dans une mystérieuse station-essence. A l’intérieur du bâtiment désert, de nombreuses photocopieuses qui fonctionnent à plein régime. Et un homme, bien décidé à exploiter le pouvoir magique des machines, capables de donner vie aux fantasmes les plus fous...

 

Interprètes

Margot Luciarte, Léa Arnezeder, Adrien Rob, Joffrey Verbruggen…

 

Scénario

Patrick Ridremont

Image

Bruno Degrave

 

Production

Gaël Cabouat & Boris Mendza pour FullDawa Films

Durée : 12'00

 

Palmarès 9em Bloody Week-end

Meilleur film d'animation:

LA MORT, PÈRE & FILS 

Réalisation : Denis Walgenwitz & Winshluss (France)

 

Synopsis

Le fils de la Mort ne veut pas reprendre l'affaire familiale. Il a le rêve secret de devenir ange gardien, ce qui va l'amener à déclencher une série de catastrophes. Son père devra alors le sortir de ce mauvais pas.

 

Producteur délégué :

Marc Jousset

 

Producteur exécutif :

Thibaut Ruby

 

Voix :

Fily Keita, Marc Jousset

 

Ingénieur du son :

David Coutures

 

Monteur :

Nazim Meslem

 

Animation :

Catherine Buffat, Jean-Luc Gréco

 

Assistants à la réalisation :

Cédric Mercier, Vincent Dupuy

 

Scénaristes :

Winshluss, Marc Jousset

 

Coproducteur :

Thibaut Ruby

 

Directrice de production :

Perrine Capron

 

Décorateur :

Simon Jacquard

 

Auteur de la musique :

Olivier Bernet

 

Production Déléguée :

Je Suis Bien Content

 

Exportation / Vente internationale :

Autour de Minuit

 

Coproduction :

Schmuby Productions

Palmarès 9em Bloody Week-end

Prix du jury jeunes:

EVENT HORIZON

Réalisateur: Joséfa Celestin   (France / Ecosse)

 

Synopsis

Été 1997, dans un petit village d'Écosse, où chaque jour se ressemble et jamais rien ne se passe, un étrange événement cosmique vient perturber le quotidien monotone de Julianne.

 

Générique

Production Insolence Productions, Shakehaus

 

Scénario Joséfa Celestin Interprétation Kate Mclaughlin, Lori Stott, Natacha Baker, David Lister, Josh McKendry

 

Pays : France, UK

Année : 2016

Durée : 11′

Palmarès 9em Bloody Week-end

   

 

Mention spéciale du jury:

L’OGRE

Réalisateur : Laurène Braibant (France)

 

Un géant complexé par sa taille se retient de manger terrifié à l'idée de révéler son caractère ogresque et ainsi compromettre sa place dans la société.

Lors d'un banquet d'affaire, sa vraie nature sera mise à l'épreuve

 

 

Prix et récompenses

Prix Canal + et Mention Spéciale du Jury à Annecy 2017

Prix du jury presse au Festival du film court en plein air de Grenoble 2017

Premier prix pour un film expérimental à Rhode-Island Flickers International Film Festival 2017

Mention spéciale du Grand Jury pour un film international à Peja Anibar 2017

Grand Prix du festival à AnimaSyros 2017

Prix du meilleur court-métrage à Bucarest Anim'est 2017

Mention spéciale à Lisbonne Monstra 2018

Grand prix du court-métrage du festival national du film d'animation 2018 de Rennes

Prix du meilleur film d'animation du jury étudiant à Gyor Mediawave 2018

 

SCÉNARIO : Laurène Braibant

 

CONCEPTION GRAPHIQUE : Laurène Braibant

 

MONTAGE : Gabriel Jacquel, Sarah Van Den Boom

 

DÉCORS : Laurène Braibant, Remy Shaepman, Vaïana Gauthier

 

MUSIQUE : Pierre Caillet

 

MUSICIENS : Annelise Clément, Cyrille Lacrouts, Eric Lacrouts, Helios Martinez

 

ENREGISTREMENT ET MIX DE LA MUSIQUE : Thomas Vintrignier

 

CONCEPTION SONORE : Pierre Caillet

 

BRUITAGE : Yan Volsy

 

MIXAGE : Matthieu Langlet

 

ANIMATION : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Claire Trollé, Marine Blin, Thomas Machart, Laurène Braibant

 

COMPOSITING : Gilles Cuvelier, Gabriel Jacquel, Laurène Braibant

 

PRODUCTEURS EXÉCUTIFS : Gilles Cuvelier, Laurène Braibant

 

PRODUCTEUR : Richard Van Den Boom

 

STUDIO MUSIQUE : Sequenza

 

STUDIO POST-PRODUCTION SON : La Puce à l'Oreille

 

SOUTENU PAR : le CNC, Pictanovo - région Nord Pas de Calais, la Procirep et l'Angoa, et le Concours de Projets d'Annecy (Prix Rhône-Alpes)

 

Voir les commentaires

Appel à contribution :

Appel à contribution :

 

Bonjour,

Vous avez le gout des genres de l’imaginaire ?

 

Vous aimeriez faire connaitre votre avis sur des jeux, films, vidéos, d’un événement ?

 

Envoyez-nous   vos articles.

 

Vous allez à un festival ou à un salon des genres de l’imaginaire ?

Devenez envoyé spécial de : http://science-fiction-fantastique.com/

 

Le site est entièrement fait de manière bénévole, vous n’aurez donc pas de rétribution.

 

Contactez-nous :

Soit via la fonction « Contact » du site,

Soit par mail : stephane.dubois1@nordnet.fr

Voir les commentaires

Projections gratuite de  courts métrages

Projections gratuite

de courts-métrages     

 

Après des mois de post-production, "la Veille" est achevé !

 

 Nous sommes très heureux de vous inviter à cette session de projection, où notre court-métrage sera en très bonne compagnie avec "Zone Fumeur", de Roberto Cigogna, "Voyager", de Roman Veiga, et "la Cérémonie", de Paul Prache.

 

 Le tout sera suivi d'un pot où nous pourrons tous discuter un peu des films et de leur conception.

 En espérant vous y voir très nombreux

 

J'en profite pour revenir vers vous pour vous rappeler l'évènement-projection, qui aura lieu le 15 mai à l'Espace 1789, 2 rue Alexandre Bachelet à Saint-Ouen, métro Garibaldi. Le rendez-vous est à 20h30 !

 

Vous pouvez vous y inscrire ici :

https://www.facebook.com/events/975700125930515/  ; ça nous aidera beaucoup à avoir une visibilité sur le nombre de spectateurs et tous les aspects logistiques.

 

Entrée libre.

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog