Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>

Articles avec #litterature

Bloody week end  (affiche)

Bloody week end (affiche)

Bloody week end

Appel à

financièrement participatif

 

 

8 ans de festival…

 

Un festival populaire qui rassemble néophytes et passionnés autour d’une passion commune et des valeurs cultivées chaque année.

 

Le cinéma fantastique est visionnaire, il nous porte dans le temps et prépare notre futur.

 

Depuis 8 ans le festival ne cesse de croître et de se développer tant au niveau national qu’international.

 

De nombreuses personnalités ont été accueillies dans le cadre de la compétition internationale de courts-métrages, afin de présenter leur travail au plus grand nombre.

 

Dans cette logique de partage et de découverte, le festival accueille chaque année plus 100 exposants. Ainsi sculpteurs, peintres, auteurs, illustrateurs, maquilleurs effets-spéciaux de toutes les régions de France, de Belgique, Suisse, Allemagne, ou encore Espagne se retrouvent au festival pour échanger et créer de nouveaux projets…

 

Un réel espace culturel.

 

Un lieu de vie et d’ouverture à tous les arts.

 

Malgré sa popularité, nous rencontrons chaque année la même difficulté face aux subventions qui ne nous permettent pas d’évoluer dans des conditions suffisantes pour permettre au festival de perdurer dans le temps.

 

Le festival s’est construit avec vous, il existe pour vous et plus que jamais, il a besoin de vous !

 

Nous lançons ainsi cette année une page de mécénat, ouverte à tous, entrepreneur, commerçant ou particulier pour faire vivre le festival. (suivre le lien ci-dessous)

 

Vous souhaitez nous soutenir, l’ensemble des dons est déductible des impôts*

 

Avec une réduction d’impôt de 66%, un don de 30 euros ne vous coûte que 10,20 euros.

 

Vous souhaitez effectuer un autre don, plus petit ou plus important ?

 

Vous pouvez réaliser directement un virement sur le compte de l’association, en utilisant le RIB suivant :

 

 

 

RIB :

12506 25205 56510950424 41 Crédit Agricole Audincourt

 

IBAN :

FR76 1250 6252 0556 5109 5042 441 BIC : AGRIFRPP825

 

 

 

*Avantages fiscaux réservés à tous les particuliers donateurs : Réduction d’impôt sur le revenu de 66% du montant du don (excédents de versements reportables sur 5 années) dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable.

 

Si votre entreprise souhaite soutenir le Festival vous profiterez d’une réduction d’impôt sur les bénéfices de 60% dans la limite de 0,5 % de votre chiffre d’affaires hors taxes (art. 238 bis, CGI).

 

(Communiqué de presse)

Lieu du Festival

Voir les commentaires

Palmarès Concours d’écriture « Nouveaux  mondes et trahisons

Palmarès

Concours d’écriture

« Nouveaux mondes et trahisons ».

Fleuve Editions.

 

Chers auteurs et participants,

 

Tout d’abord, je tiens en tant que directeur de la collection Outre Fleuve à vous remercier pour votre participation au concours d’écriture « Nouveaux mondes & trahisons » que nous avons lancé avec Michel Robert pour président.

 

Vous avez été nombreux à nous envoyer vos textes, et se plonger dans vos univers pleins d’inventivité et d’imagination a été une très belle expérience, une grande aventure, légèrement étourdissante, mais passionnante.

 

Je ne peux donc que vous encourager tous à poursuivre et persévérer dans vos envies d’écrire, de continuer à créer des histoires originales et exaltantes en n’écoutant que vos envies et votre inspiration foisonnante. Donner vie à des personnages, les jeter dans de folles péripéties demande beaucoup de temps et d’énergie, un grand investissement personnel, mais n’oubliez jamais que la première des récompenses, c’est le plaisir que vous y prenez. Et celui-ci sera partagé par vos lecteurs.

 

Faire un choix final n’a pas été chose facile, cependant, trois manuscrits se sont finalement détachés et seront publiés par Librinova. Il s’agit de :

 

 

1. La Bibliothèque des existences, de Thomas Gerbaud, qui remporte donc le premier prix décerné par Librinova et qui comprend : la correction du texte, la création d’une couverture, la publication numérique, un suivi des ventes. Félicitations !

 

 

2. Les Gardiens – L’Éveil, d’Ophélie Wilczynski, qui remporte le second prix de Librinova : la création d’une couverture, la publication numérique et le suivi des ventes.

 

 

3. Ayana, de Valérie Verdenet, qui occupe la 3e marche du podium et remporte : la création d’une couverture, la publication numérique et le suivi des ventes.

 

Nous leur souhaitons à tous trois beaucoup de succès avec Librinova !

 

Je sais que vous attendez tous le nom du lauréat. Malheureusement, le jury n’a pas sélectionné de vainqueur pour être publié dans la collection « Outre Fleuve ».

 

 

La première raison qui nous a conduits cette décision difficile est, pour un certain nombre de textes, le non respect du thème imposé. En effet, la découverte et l’exploration de nouveaux mondes ainsi que le motif de la trahison devaient être partie prenante de votre histoire, ils devaient en être des ressorts essentiels. Cela n’a pas toujours été le cas, et il ne nous était pas possible d’élire un texte ne répondant pas complètement aux critères imposés, aux dépens des autres.

 

 

La seconde tient au fait que parmi les textes que nous avions sélectionnés, malgré le plaisir pris à les découvrir, et les bons moments de lecture passés, aucun ne s’est détaché, nous permettant, à l’unanimité du jury, de le proclamer vainqueur.

C’est donc un peu déçus, et avec une pointe de frustration, que nous avons finalement décidé de ne pas élire de Lauréat.

Cependant, comme je vous l’ai dit plus haut : persévérez ! Continuez à écrire, à créer, à inventer et à faire vivre l’Imaginaire. Votre talent conjugué à la persévérance vous donnera tôt ou tard raison.

 

 

Et n’hésitez pas à nous faire parvenir vos manuscrits à : http://www.fleuve-editions.fr/livres-romans/deposez-votre-manuscrit/. . Nous continuerons de vous lire avec la même curiosité et envie.

 

En vous remerciant encore mille fois pour votre participation, votre enthousiasme et votre passion pour les mondes de l’Imaginaire.

 

À très bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Stéphane Desa

Directeur de collection « Outre Fleuve »

 

Communiqué de Presse

Voir les commentaires

La couverture et l'Auteur
La couverture et l'Auteur

La couverture et l'Auteur

La Bibliothèque des Existences

de Thomas Gerbaud

Editions Librinova.

Alors qu'il rentre d'un long exil à l'étranger, Thibault Saintes, romancier à succès, va retrouver deux pages écornées qui décrivent dans les moindres détails les dernières vingt-quatre heures de sa vie.

Cette découverte va le lancer dans une enquête sur les traces du passé et du vieux libraire qui fut jadis son mentor.

Au même moment, un homme se réveille au beau milieu d'une clairière, sans aucun souvenir.

Il va découvrir que, dans le monde où il est tombé, chacun possède un Livre Poussière, un ouvrage relatant sa vie de la naissance à la mort, entreposé entre les murs de la Bibliothèque des Existences et qu'il n'est pas arrivé ici par hasard.

La Bibliothèque des Existences a obtenu le 1er prix du concours de littérature SF organisé par Librinova et les Editions Fleuve.

Biographie de Thomas Gerrbaud.

Au fond, ce qui me passionne depuis toujours, c’est de transporter mon lecteur dans un univers fantastique à travers des histoires mémorables et porteuses de sens. Un livre pour moi, c’est d’abord un voyage hors du quotidien.

Mais un bon livre, c’est aussi un puzzle, une toile d’araignée par laquelle on se laisse prendre et qui nous colle à la peau jusqu’à la dernière page, jusqu’à ce qu’enfin on comprenne le sens de chacune des pièces distillée à travers les pages. Et qui, avec un peu de chance, transcende le cadre du roman pour dire quelque chose de la vie humaine.

C'est avec ces filtres que j'écris mes livres, et j'espère que vous aurez autant de plaisir à les lire que j'en ai à les écrire.

Détails sur le produit

Format : Format Kindle

Taille du fichier : 2455 KB

Nombre de pages de l'édition imprimée : 263 pages

Editeur : Librinova (2 mars 2017)

Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.

Langue : Français

ASIN: B06XD78MMS

 

(Communiqué de Presse)

Voir les commentaires

Entretien Florence Porcel Mars Horizon

 

 

Entretien Florence Porcel

Mars Horizon

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Florence,

Sort cette semaine aux Éditions Delcourt « Mars Horizon », votre première bande dessinée, comment vous est venue l’idée d’une BD sur ce thème ?

 

Florence Porcel,

Cette nouvelle collection « Octopus » à laquelle m’ont proposé de participer Boulet et Marion Amirganian, les éditeurs, s’inscrit dans une démarche de vulgarisation scientifique. Et il se trouve que je suis fascinée par Mars et que je suis très impatiente de voir les premiers humains fouler son sol. Le sujet est venu comme une évidence…

 

Stéphane Dubois,

D’où vous vient ce goût pour Mars : préface des 5 tomes de « Projet Mars » d’Andréas Eschbach, mission de simulation dans l’Utah, candidate de Mars One… D’ailleurs, goût ou obsession ?

 

Florence Porcel,

Goût obsessionnel, je dirais ! C’est une planète sublime. On a la chance inouïe de vivre à une époque où on en reçoit des photos tous les jours de deux robots différents : Curiosity et Opportunity. Mais l’explorer chaque soir par le biais d’images, c’est un peu frustrant aussi : j’aimerais tellement y aller et voir ça de mes propres yeux… Scientifiquement, Mars présente un intérêt majeur : c’est une sorte de fossile de la Terre dans sa prime jeunesse, et il n’est pas impossible que la vie ait pu s’y développer. On doit absolument nous y rendre en personne pour aller l’étudier et l’explorer.

 

Stéphane Dubois,

Cet ouvrage est pour vous un ouvrage scientifique, de science-fiction, d’anticipation, vous le définiriez comment ?

 

Florence Porcel,

J’ai proposé le mot-valise « vulgarifiction » à mon éditrice, je trouve qu’il fonctionne bien ! C’est de la SF puisque ça se passe en 2080, mais la fiction nourrit la vulgarisation, et inversement… Donc tout est scientifiquement soit juste, soit réalisé, soit réalisable, et les lois de la physique sont respectées.

 

Stéphane Dubois,

On trouve dans votre ouvrage des références à « Retour vers le Futur » avec le module d’exploration « Delorean » ou la guerre des mondes avec le trépied, sans parler des jeux de mots O.BIWAN, O.RIGAMI, quelle furent les influences culturelles, vos lectures, vos films, vos séries TV qui dans le domaine de l’espace, de l’anticipation, de la science (fiction ?) marquèrent votre enfance et votre jeunesse ?

 

Florence Porcel,

Clairement, la trilogie « Retour vers le futur » est un gros morceau de mon enfance – ainsi que la trilogie Star Wars d’origine. Très jeune, j’ai été également été biberonnée aux nouvelles de Fredric Brown et d’Isaac Asimov avant de m’attaquer aux romans plus costauds.

 

Côté télé, je l’ai très peu regardée, mais les quelques épisodes de « Au-delà du réel, l’aventure continue » que j’ai vus m’ont beaucoup marquée.

 

Stéphane Dubois,

« Mars Horizon » montre l’installation durable et permanente de Mars, que penser l’hypothèse de la terraformation de Mars ?

 

Florence Porcel,

Je ne suis pas très à l’aise avec cette idée. Tant qu’on ne sera pas sûr à 100% que Mars n’a jamais accueilli d’êtres vivants et/ou qu’elle n’en accueille plus à l’heure actuelle, on n’a pas le droit de la modeler à nos besoins. Or, on ne sera jamais sûr de ça. Donc pas de terraformation souhaitable, à mon sens, pour des raisons éthiques.

 

Évitons de reproduire nos erreurs du passé : ce monde n’est pas le nôtre. Nous pouvons l’explorer, mais dans le respect de ce qu’il est et de ce qu’il a été.

 

Et si on y trouve des traces de vie, présente ou passé, alors la question ne se pose même pas : Mars n’est pas notre planète, nous n’avons pas le droit de la transformer.

 

Stéphane Dubois,

Fin 2018 est prévu le premier vol privé autour de la Lune, la même société envisage justement d’installer des colonies permanentes sur Mars, quelle est votre position sur la privatisation de l’espace, de la Lune, de Mars ?

 

Florence Porcel,

SpaceX n’envisage pas d’installer des infrastructures sur Mars, même si Elon Musk, son PDG, rêve de créer une ville martienne. SpaceX se positionne « seulement » dans le transport interplanétaire avec le développement de lanceurs lourds et de capsules spatiales. Je trouve ça très excitant. Les agences gouvernementales ne s’en occupent plus depuis des décennies, donc c’est très bien que le privé se lance dans ces missions.

 

Ça dynamise un peu tout ce domaine du spatial habité qui « ronronne » en orbite autour de la Terre depuis plus de 40 ans ! Je mets « ronronner » entre guillemets parce qu’aller dans l’espace, et surtout y séjourner, n’a absolument rien de facile ni d’évident et ce sont des exploits quotidiens, mais c’est vrai que c’est frustrant de vivre au 21ème siècle et de n’avoir jamais vu personne marcher sur un autre sol que celui de la Terre…

 

Résumé de l’album.

Embarquez avec l’équipage de la mission Mars Horizon, les pionniers de la planète rouge. Une excursion passionnante pour un projet complexe et ambitieux : la première installation humaine sur Mars !

 

Ils sont psychiatre, médecin, ingénieur, pilote ou encore botaniste : ce sont les ambassadeurs de la première mission habitée vers Mars. Mais comment réagiraient les humains à 150 millions de kilomètres de la Terre ? Quel lien les unit à Mars ? C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur cette magnifique et dangereuse planète…

 

Un récit de « vulgarifiction » piloté par Florence Porcel et Erwann Surcouf !

 

Biographies et bibliographies des auteurs

 

Biographie

Florence PORCEL

FLORENCE PORCEL est né en 1983 dans la Marne. Elle réside à Lyon.

Florence Porcel (auteure, comédienne et animatrice) est LA vulgarisatrice spécialiste de la planète Mars et la community manager officielle de l’Univers. Elle a été chroniqueuse pour La Tête au carré sur France Inter, anime et réalise des vidéos passionnantes dont La Folle histoire de l’Univers sur sa chaîne Youtube. Elle participe à de nombreuses manifestations et conférences sur l’exploration spatiale et vient de publier son premier ouvrage L’Espace sans gravité (Marabout).

 

Bibliographie

Préfaces du « Projet Mars » d’Andreas Eschbach (L’Atalante), tome 1 à 5

« L’espace sans gravité » (Marabout)

« Mars Horizon », dessin d’Erwann Surcouf (Delcourt)

 

Biographie

Erwann SURCOUF

 

ERWANN SURCOUF est né en 1974 en Bourgongne. Il réside à Paris.

Après le bac, Erwann part étudier à l’École des Arts décoratifs de Strasbourg, où il fait partie de la même promotion que Boulet, Reno, Lisa Mandel et Nicolas Wild. Il fait également un passage par les Gobelins. C’est avec la presse et l’édition jeunesse qu’il commence son travail d’illustrateur : Sally Lockhart (Gallimard), Je lis des histoires vraies (Fleurus). Son premier album, Erminio le Milanais, paraît chez Vents d’Ouest en 2006, puis vient Le Chant du Pluvier chez Delcourt en 2009.

 

Grand amateur de science-fiction, il signe un premier récit lié au cosmos : Pouvoirpoint (Vide Cocagne) qui raconte l’histoire d’un stagiaire de l’espace. C’est donc tout naturellement qu’il rejoint Florence Porcel sur Mars Horizon. On a également pu voir son travail dans Axolot 1, ou Les Autres gens (Dupuis)…

 

Sa Bibliographie

 

Erminio le Milanais One shot en 2006

Boule de Neige (Shampooing) One shot en 2007

Un soir d'été finie en 2007

Chicou Chicou One shot en 2008

Chant du pluvier (Le) One shot en 2009

Tribute to Popeye One shot en 2010

Autres gens (Les) en cours de 2011 à 2014

Axolot en cours en 2014

Pouvoirpoint One shot en 2016

Mars Horizon One shot

Entretien Florence Porcel Mars Horizon
Entretien Florence Porcel Mars Horizon
Entretien Florence Porcel Mars Horizon
Entretien Florence Porcel Mars Horizon

Voir les commentaires

Couverture Simon CARR

Couverture Simon CARR

Présence d’Esprits N° 87

Hiver 2017

littérature, BD cinéma, TV, jeu, illustration.

 

Le fanzine des mondes de l’imaginaire, viens de sortir avec ce nouveau numéro, qui un dossier sur Edgar Rice Burroughs auteur de Tarzan, mais pas seulement. Loin de se contenter de ce personnage comme les cycles de Mars ou de Pellicidar et bien d’autres de SF et/ou de science-fiction.

Vous découvrirez dans ce riche dossier, tous les aspects de cet auteur, ma foi assez mal connu.

 

On lira également avec intérêt la table ronde sur le Steampunk, la nouvelle « La Balançoire » d’Élodie Beaussart.

 

Vous y trouverez toutes les rubriques habituelles : Nouvelles de la galaxie (news), Lectures (livres), Visions (Cinéma DVD), Jeux…

 

Pensez à rejoindre le club et as vous abonnez aux deux périodiques.

Voir les commentaires

A.O.C N° 43

A.O.C N° 43

A.O.C. 43

 

La nouvelle livraison d’Aventure Onirique et Compagnie vient de sortir.

 

Vous trouverez le sommaire ci-dessous.

 

Cette excellente revue qui publie nouvelles, articles sur l’écriture, sur la Science-fiction, la fantasy et le fantastique, viens en complément du fanzine Présences d’Esprits.

 

Adhérez à l’association et abonnez-vous aux deux périodiques.

 

Sommaire N° 43

Sommaire N° 43

Voir les commentaires

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Voir les commentaires

UTOPIALES PALMARES Littérature  2016

 

Prix meilleur album de bande-dessinée Nefer, Chants & contes des premières terres, d’Arnaud Boutle, Éd. Delcourt, 2015

 

 

Cette année, les sept albums qui entrent en compétition sont :

 

• L’Apocalypse selon Magda, Chloé Vollmer-Lo & Carole Maurel, Éd. Delcourt, 2016

 

• Le dernier arpenteur des sables, Jay Hosler, Éd. Cambourakis, 2015

 

• Ex Nihilo, Stéphane Douay & Jean-François Kierzkowski, Éd. Pirate(s), 2015

 

• Nefer, Chants et contes des premières terres, Arnaud Boutle, Éd. Delcourt, 2015

 

• Pouvoirpoint, Erwann Surcouf, Éd. Vide Cocagne, 2016

 

• Transperceneige Terminus, Jean-Marie Rochette & Olivier Boquet, Éd. Casterman, 2015

 

• Zita, Sylvie Fontaine, Éd. La Boîte à Bulles, 2016

UTOPIALES PALMARES Littérature  2016

 

Prix Utopiales européen jeunesse // mention spéciale Les copies de Jesper Wung-Sung, Éd. Le Rougue Jeunesse, 2015

 

 

 

Cette année encore, le Festival International de Science-Fiction de Nantes - Les Utopiales organise deux prix littéraires dans le but de récompenser des auteurs européens du genre dit « littérature de l’imaginaire ».

 

Ce prix récompense un roman ou un recueil paru en langue française durant la saison littéraire précédant le festival et dont l’auteur est ressortissant d’un pays de la communauté européenne. Ce prix est doté de 2000 euros.

 

Le Prix Utopiales Européen Jeunesse a récompensé l’an dernier Humains, de Matt Haig (traduit par Valérie Le Plouhinec, éd. Hélium).

 

Le comité de présélection, composé d’une bibliothécaire, d’une libraire, d’une documentaliste et d’un traducteur, a retenu quatre ouvrages pour cette nouvelle édition :

•Les copies, de Jesper Wung-Sung, Ed. du Rouergue

•Empreinte digitale, de Patrice Favaro, Ed. Thierry Magnier

•La source, de Maxime Fleury, Ed. Thierry Magnier

•Les sous-vivants, de Johan Héliot, Ed. du Seuil

 

6 jeunes lecteurs volontaires, âgés de 12 à 15 ans, composeront le jury officiel : Eliott Pratz, Alban Mentzer, Iréné Brasseur, Stellen Le Moîne, Anaïs Gervais et Aglaé Thébaud

UTOPIALES PALMARES Littérature  2016

 

Prix Utopiales européen Le vivant de Anna Starobinets, Mirobole Éditions

 

Cette année encore, le Festival International de Science-Fiction de Nantes - Les Utopiales organise deux prix littéraires dans le but de récompenser des auteurs européens du genre dit « littérature de l’imaginaire ».

 

L’année dernière le prix a été décerné à L'Autre Ville, de Michal Ajvaz (traduction de Benoît Meunier, éd. Mirobole).

 

Cette année, six ouvrages entrent en compétition :

•La fenêtre de Diane, de Dominique Douay, Ed. Les moutons électriques

•Futu.re, de Dimitri Glukhovsky, Ed. L'Atalante

•Légationville, de China Miéville, Fleuve édition

•Métaquine, de François Rouiller Ed. L'Atalante

•Sous la colline, de David Calvo, Ed. La Volte

•Le vivant, de Anna Starobinets, Ed. Microbole

 

Le jury de cette année est composé de : Gwen De Bonneval (Président du jury et dessinateur et scénariste de BD), Ludovic Doucet (Nantes), Tiphaine Potiron (Nantes), Joël Dagorn (Maisons-Lafitte) et Aline Celhay (Saint-Nazaire).

Prix Joël-Champetier

 

Prix Joël-Champetier (prix hébergé par Les Utopiales)Olivier Paquet pour Graine de fer

 

Le prix Joël Champetier est pour la première fois hébérgé aux Utopiales.

 

Joël Champetier était un auteur québécois de fantasy et de science-fiction qui nous a quittés en mai 2015. Outre les seize romans à son actif, il a été le rédacteur en chef de la revue Solaris pendant près de vingt ans. Un prix a été créé à son nom, qui s’adresse aux auteurs de nouvelles non canadiens qui écrivent en français, dans les domaines de la science-fiction, du fantastique et de la fantasy.

 

Le ou la gagnante recevra 1000 € et verra son texte publié dans les pages de la revue Solaris.

UTOPIALES PALMARES Littérature  2016

Prix Julia Verlanger

 Le club des punks et l'apocalypse zombie, Karim Berrouka, Éd. Actu SF

 

La fondation Julia Verlanger a été créée par Jean-Pierre Verlanger sous l'égide de la fondation de France en 1986 pour perpétuer la mémoire de son épouse (1929-1985), auteur de nombreux romans de science-fiction sous le pseudonyme de Gilles Thomas. Il récompense chaque année un roman fantastique ou de science-fiction.

 

Cette année, cinq ouvrages entrent dans la compétition :

•FUTU.RE, Dmitry Glukhosky, Éd. L'Atalante

•Le Club, Michel Pagel, Éd. Les moutons électriques

•Le club des punks et l'apocalypse zombie, Karim Berrouka, Éd. Actu SF

•La justice de l'ancillaire, Ann Leckie, Éd. J'ai Lu

•Métaquine 1 & 2, François Rouiller, Éd.L'Atalante

Voir les commentaires

couverture

couverture

AOC 42

Nouvelles Articles sur l’écriture, Bandes dessinées.

SPÉCIAL CONCOURS VISION DU FUTUR 2016.

 

Dans ce numéro spécial, vous trouverez  les textes de vainqueurs de l’édition 2016 du désormais célébrissime concours « Vision du Futur ».

 

Trois prix ont été décernés plus un « Accessit ».

Vous trouverez le palmarès ci-dessous.

 

Comme toujours, je ne saurais que vous conseillez de vous abonner aux publications du Club « Présences d’Esprits »  

 

 

Vous trouverez également plus bas un appel à texte

Vision du Futur 2017.

Vous trouverez le règlement et les thématiques si dessous.

J’ignore si les BD sont admises au concours, mais ça vaut la peine de se renseigner.

À vos plumes.

Et bonne chance.

 

4 eme de couverture

4 eme de couverture

Appel à Texte "Vision du Futur 2017"

Appel à Texte "Vision du Futur 2017"

Voir les commentaires

Utopiales 2016

Utopiales 2016

 

 

Utopiales, Festival International de Science-Fiction de Nantes, rendez-vous désormais incontournable, réunira scientifiques, auteurs, artistes, et tous ceux qui, jour après jour, réfléchissent à la transformation de notre monde. Littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, expositions, concerts, jeux de rôles, jeux vidéo et pôle asiatique…

 

Du 29 octobre au 3 novembre, la 17e édition explorera la thématique « Machine(s) ».

 

Grâce à elles, nous sommes plus forts, nous allons plus loin, plus haut et plus vite. Pour certains le fonctionnement de notre corps est semblable à celui d’une machine, nos articulations comme des axes et des poulies, nos muscles comme des câbles, nos cerveaux dont nous disons aisément qu’ils comportent des rouages… À leur manière, elles se rapprochent sans cesse du corps de l’être humain auxquel elles doivent tout, de leur naissance jusqu’à, peut-être un jour, leur identité.

 

Ultime arme d’un capitalisme dévastateur ou outil libérateur pour le travailleur ? Nous les construisons pour qu’elles nous délivrent du travail, certes, mais aussi de la distance, de la gravité, de la maladie et parfois de la mort. En se chargeant des tâches pénibles ou impossibles, ne se substitueraient-elles pas totalement à nous ? Allons-nous vers le « grand remplacement » par les machines ? La religion, la philosophie et la science se sont attachées à répondre à cette question. Mais la science-fiction est allée encore plus loin : les merveilleuses inventions de Verne, de Wells ou d’Asimov ont toutes interrogé la machine au regard de l’humanité elle-même, jusqu’à la machine citoyenne...

 

Ce thème sera décliné en quatre axes qui serviront de fil conducteur à la programmation :

 

Machine pour explorer

Minuscules ou gigantesques, les machines scientifiques explorent l’univers, des atomes aux étoiles, mais aussi le corps humain, le cerveau et, bientôt peut-être, nos pensées. Elles permettent ainsi de découvrir des mondes étranges et d’avancer vers l'inconnu.

 

Machine pour transformer

Nous avons créé les machines pour modeler la matière et agir sur le monde plus efficacement qu’à la seule force de nos muscles. Mais elles ont besoin de « carburant ». Ainsi, d’autres machines transforment la matière pour produire de l’énergie. La question de son abondance et de sa pérennité devient alors cruciale. La science-fiction s’alarme, et la science s’y attèle car, qui tient les machines à énergie tient l’humanité au creux de sa main !

 

Machine pour servir

Automates, robots ou androïdes hantent les pages de la science-fiction. D’abord esclaves, ces machines seront-elles un jour capables d’interpréter des instructions et de tenir compte de leur entourage ? Il leur faudrait pour cela être dotées d’émotions et d’empathie.

 

Machines extraordinaires

On rêve encore des machines inventées par Jules Verne ou Robert Heinlein et les scientifiques construisent d’incroyables engins pour explorer le réel. Mais la démesure n’est pas la seule composante de l’esthétique des machines : il existe également des outils d’une exquise facture où l’art vient s’immiscer dans la technique.

 

Auteurs, artistes, créateurs, chercheurs, scientifiques et essayistes réunis pour le temps de ces Utopiales 2016 tenteront d’apporter leurs réponses sensibles, prospectives, humaines et citoyennes au détour d’une table ronde ou d’une rencontre. Entamons un dialogue qui nous mènera peut-être à changer notre regard sur ces compagnons si souvent invisibles, du grille-pain jusqu’à Ariane V, qui nous suivent ou nous accompagnent depuis notre sortie des cavernes et avec lesquels nous co-évoluons.

 

Voici venue l’heure des machines.

 

Envisageons ensemble leurs lendemains !

 

Communiqué de Presse

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog