Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #fantastique

convention Tolkien

Première convention Tolkien

à Plouha (Côtes d'Armor)

 

Samedi 29 et Dimanche 30 septembre 2018

 

 

 

Joliment intitulée « Sur les Terres de l'Unique », la première convention consacrée à Tolkien, à son univers, mais aussi à tout ce qui touche à l'heroic-fantasy et aux mondes imaginaires a eu lieu hier. Sur le marché artisanal et médiéval, où les exposants ont joué le jeu en présentant des étals riches et décorés, on pouvait déambuler, faire des achats, mais aussi croiser des elfes, des cavaliers Rohirrims, ou bien Conan le barbare.

 

De très nombreux cosplayers étaient en effet présents, et le point d'orgue du dimanche après-midi fut le concours de costumes, où le jury, présidé par l'illustrateur Ted Nasmith « himself », eut beaucoup de mal à départager les concurrents qui ont rivalisé de talent et d'invention pour se présenter sous les atours de Sam Gamegie, de Rosie Chaumine ou du roi-sorcier d'Angmar.

 

Entre combats de chevaliers, conférences érudites et initiation aux jeux de rôles, le public nombreux avait de quoi se distraire et découvrir une culture riche et créative.

 

Un seul souhait : que cet événement ne reste pas unique, et que d'autres éditions encore plus fournies et nourrissantes pour l'imaginaire suivent à l'avenir !

 

Compte-rendu : Serge Rollet

Ted Nasmith, illustrateur canadien de Tolkien.

Ted Nasmith, illustrateur canadien de Tolkien.

convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien
convention Tolkien

Voir les commentaires

Couverture : Wysoka

Couverture : Wysoka

A.O.C N° 49

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – articles sur l’écriture-bande dessinées

Science-fiction – Fantasy - Fantastique

Eté 2018

 

Nos fidèles internautes connaissent désormais très bien cette revue.

 

Pour ce numéro quarante textes furent soumis, avec toute la bonne volonté du monde, il est bien sûr impossible de tous les publier, même si une grande partie l’avait mérité. Ce genre de choix a toujours un côté injuste, mais la vie…

 

En attendant, ceux publiés dans ce numéro méritent largement de se trouver dans cette livraison. Cinq textes très différents les uns des autres, mais c’est justement ce qui fait l’un des charmes de cette revue.

 

Vous trouverez le menu de ce numéro, ainsi qu’un bulletin d’adhésion/abonnement, vraiment soutenez nous et rejoignez nos rangs, vous ne le regretterez vraiment pas promis.

A.O.C N° 49
A.O.C N° 49

Bulletin d'abonnement /adhésion à télécharger.

Voir les commentaires

MYTHICS AMIR

LES MYTHICS AMIR

TOME 03 – AMIR

 

PAR PATRICK SOBRAL, PATRICIA LYFOUNG, PHILIPPE OGAKI ET MAGALI PAILLAT

 

 

Dans ce nouvel opus nous sommes face à Seth le dieu destructeur de l’Egypte ancienne, notre jeune héros comme les trois qui l’on précéder dans la saga, vas devoir combattre un des avatars du Mal.

 

Cette série fait découvrir aux plus jeunes des civilisations du monde entier, cette ouverture sur le monde est une bonne chose par les temps qui courent.

 

Bien sûr cela reste succinct, mais si cela peut leurs donner envie de mieux connaitre les civilisations d’autre peuples, peut-être des copains de récréations, c’est toujours bon a prendre.

 

Toujours aussi bien dessiné et avec un scénario adapté au public visé, la meilleur preuve en est que le tome 1 de cette nouvelle série est sélectionné pour le Grand Prix des Lecteurs du Journal de Mickey.

 

Rappelons-nous que les auteurs de cette série nous on habituer a des ventes impressionnantes : Les Légendaires totalisant 6 millions d'exemplaires. Et La Rose écarlate s'élèvent à plus d'1 million d'exemplaires. Ils ne seront donc pas des inconnus pour les membres du Jury du Journal de Mickey.

 

La publication des 3 derniers numéros ce feras à un rythme rapide comme le montre ci-dessous le tableau des publications prévisionnelle :

 

• Abigail en Allemagne (dessin de Dara) en novembre 2018

• Miguel au Brésil (dessin de Jérôme Alquié) en janvier 2019

• Neo en Grèce (dessin de Fred Charve) en mars 2019.

 

 

 

 

Résumée de la série :

Après le Japon et l’Inde, Les Mythics ont rendez-vous en Égypte. Amir, le héros de cet épisode, fera face à Seth, le dieu de la destruction.

 

La nouvelle série originale imaginée par l'auteur des Légendaires, Patrick Sobral, et de La Rose  écarlate, Patricia Lyfoung ! Avec Les Mythics, découvrez 6 nouveaux héros attachants de toutes origines sociales et culturelles, dans un récit fort s’amusant des mythes et légendes !

 

Après le Japon et l’Inde, Les Mythics ont rendez-vous en Égypte. Amir, le héros de cet épisode, fera face à Seth, le dieu de la destruction.

 

Il y a longtemps, alors que le Mal répandait sa toute-puissance de destruction, six héros dotés de pouvoirs extraordinaires se dressèrent contre lui. Il fut vaincu et scellé dans un endroit secret du désert rouge de la planète Mars.

 

Aujourd’hui, les six héritiers et dignes successeurs de ces héros antiques devront faire face à la plus grande menace que le monde contemporain ait jamais connue...

 

 

48 pages

Album cartonné

226 x 298 mm

EAN : 978-2-4130-0193-5

ISBN : 978-2-413-00193-5

Scénaristes:

OGAKI Philippe,

SOBRAL Patrick,

LYFOUNG Patricia

Illustrateur : OGAKI Philippe

Coloriste : PAILLAT Magali

Série : MYTHICS (LES)

Collection : JEUNESSE

PRIX : 10,95 €

 

Biographies des auteurs :

PATRICK SOBRAL

EST NE EN 1972 À LIMOGES, OU IL VIT.

Il exerce le métier de décorateur sur porcelaine pendant douze ans, avant de se consacrer exclusivement au métier de scénariste. Il débute véritablement sa carrière grâce au concours « Tsuki Sélection », lancé par les Éditions Tonkam en 2000, visant à publier des amateurs dans un recueil de onze bandes dessinées sur le thème des anges. Sa nouvelle Dynaméis est sélectionnée et son travail publié. Par la suite, il est retenu pour réaliser une affiche publicitaire pour BNP Paribas, mettant en scène un jeune personnage inspiré des mangas qu’il aime tant. En septembre 2003, il signe un contrat avec Delcourt pour la publication des Légendaires qui connaît un succès retentissant. Un dessin animé diffusé actuellement sur TF1.

 

PATRICIA LYFOUNG

EST NÉE À VILLENEUVE-LA-GARENNE EN 1977.

ELLE RÉSIDE À FONTENAY-SOUS-BOIS.

 

Patricia Lyfoung est très tôt attirée par le dessin, c’est donc tout naturellement qu’elle poursuit des études à l’école des Gobelins. Après quelques années passées dans l’animation en tant qu’assistante storyboard et chara-designer pour Totally Spies !, puis story-boarder pour Martin Mystère chez Marathon Animation, elle décide de se lancer dans la bande dessinée.

 

C’est en regardant le dessin animé Lady Oscar que naît sa passion pour les costumes et les histoires romantiques. Patricia se passionne pour le manga et sa narration. Elle est très inspirée par des auteurs comme Rumiko Takahashi et Misturu Adachi. Elle aime aussi la bande dessinée européenne et ce que peuvent

faire Marini, Yslaire ou Gibrat.

 

En parallèle de la série à succès La Rose écarlate, projet qui a muri pendant 4 ans, Patricia a collaboré au trimestriel spécialisé manga Coyote Mag dans lequel elle a publié Strike, mais aussi au fanzine Light & Darkness, tout en étant la scénariste de Comme ton ombre (Soleil). En 2012, elle lance une nouvelle série jeunesse, Un prince à croquer (Delcourt), suit La Rose écarlate Missions, spin-off de La Rose écarlate, avec Jenny au dessin (Delcourt). En compagnie de Patrick Sobral et Philippe Ogaki, Patricia

 

 

 

 Lyfoung est également à l’origine du concept des Mythics, une nouvelle série jeunesse chez Delcourt.

 

PHILIPPE OGAKI

EST NÉ EN 1977 À AGEN.

IL RÉSIDE EN RÉGION PARISIENNE

Après des études d’architecture, il travaille comme décorateur dans le dessin animé, dont designer sur le film de Luc Besson, Arthur et les Minimoys. Son univers de prédilection est la science-fiction. En 2004, il signe sa première bande dessinée, l’adaptation du roman de Pierre Bordage Les Guerriers du silence, avec Algésiras au scénario. Il collabore aussi activement sur la série de sa compagne, Patricia Lyfoung, qui dessine La Rose écarlate.

 

 

 

MYTHICS AMIR
MYTHICS AMIR
MYTHICS AMIR

Voir les commentaires

Alexandre Lança

Alexandre Lança

Entretien

Alexandre Lança

pour

UN LOFT AU PARADIS.

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Alexandre,

Tu es le réalisateur d’UN LOFT AU PARADIS, le paradis est-il si pénible à vivre, si ennuyeux? 

 

Alexandre Lança,

Je pense que le Paradis c’est surtout ce qu’on en fait. Pour moi, il n’y a pas vraiment de rupture, c’est la continuité de ce que l’on a vécu sur Terre. Donc ça pose la question du choix et de la responsabilité, parce que tes choix sur Terre vont conditionner ce que retrouveras au Paradis. Ce n’est pas une question de morale - y’a pas de punition ni de récompense - mais faut être cohérent et faire attention. C’est pour ça que Vincent se rend compte au fur et à mesure du film qu’il s’est trompé, qu’il n’a pas choisi la bonne personne, qu’il n’en était pas vraiment amoureux finalement. Mais il y a zéro morale, et de toute façon le mec est un connard fini.

 

Stéphane Dubois,

Comment avez-vous eu cette idée de scénario ?

 

Alexandre Lança,

Au départ, je voulais en faire une pièce de théâtre : j’avais l’impression que cette histoire, très inspirée du vaudeville parisien, de Feydeau, ne pouvait se raconter que par le médium de la scène. Mais rapidement je me suis rendu compte qu’il fallait en faire un film. Je n’ai aucune idée de comment l’idée du scénario m’est venue concrètement : comme tout le monde je pense, j’ai des idées en vrac et après je les laisse s’agencer, se reconfigurer. C’est surtout les désirs d’histoire qui convoquent les sujets. En l’occurrence, j’avais vraiment envie de faire une sorte de cartoon avec des vrais acteurs, pas des dessins animés, où les corps sont malléables, où personne ne meurt, où la douleur n’existe pas.

 

Stéphane Dubois,

 Quel a été votre parcours, quelle est votre formation ? 

 

Alexandre Lança,

J’ai vécu longtemps à Lisbonne au Portugal, et ensuite je suis venu à Paris pour faire des études de cinéma à la fac. Ça ne m’a pas trop plu, mais j’ai été lauréat de bourses de création étudiantes et j’ai pu financer mon film comme ça. J’ai eu de la chance, car le film a été accompagné à la fin de la postproduction par une société de production et par une autre de distribution, ce qui a permis de sortir le film de son simple carcan de « court étudiant » et d’être vendu à des chaînes, etc. … Mais dans sa pure fabrication et son financement, c’est un film de fin d’études.

 

 

Stéphane Dubois,

Pour vous quelle importance d’être en compétition au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg ?

Alexandre Lança,

C’est vraiment génial, je suis très content pour l’équipe, pour moi aussi bien sûr, mais c’est plus une victoire collective j’ai l’impression. Je n’aurai pas cru que le film aurait eu le parcours qu’il a eu quand je l’ai tourné, on essayait de faire de notre mieux, mais c’est vrai que je suis encore étonné - mais fier - de ce qu’on a accompli avec l’équipe. Donc oui Strasbourg c’est une belle récompense, c’est encourageant pour la suite.

  

Stéphane Dubois,

Avez-vous d’autres projets cinématographiques ?

 

Alexandre Lanca,

Oui, je viens d’achever un deuxième court-métrage qui s’appelle « Perle de nuit », on a commencé les envois en festival il y a à peine un mois. Ce n’est pas du tout un film de genre même si l’univers reste très onirique. On a beaucoup travaillé sur les matières, sur la nuit, la couleur rouge et bleu… Ça parle de mélancolie, de lâcher-prise, de ce sentiment d’être un peu perdu dans sa vie. J’ai hâte de voir ce que ça donnera en festivals, on verra bien !

 

Biographie :

Après des études secondaires au Portugal, Alexandre Lança vient en France pour y poursuivre des études en cinéma. Un loft au Paradis est son film de fin d’études. Il est sélectionné et primé dans divers festivals internationaux (BIFFF, Strasbourg, Nocturna Madrid) et diffusé à la télévision.

 

Filmographie :

 PERLE DE NUIT - 2018

William, jeune homme timide, rencontre Jade, une stripteaseuse mélancolique. Pour lui rendre service, il décide de l'héberger chez lui. Les deux se découvrent et s'apprivoisent …

Avec Sylvain Debry, Rafaela Jirkovsky, Leïla Muse et Vincent Menjou-Cortès

 UN LOFT AU PARADIS - 2017

Vincent et Emma meurent dans un accident de voiture. En arrivant au Paradis, ils découvrent avec étonnement un grand loft moderne et technologique. Mais Charlotte, la sœur d’Emma et amante de Vincent, décide de contacter le couple dans l’au-delà …

 

Infos sur le film

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′

 

Réalisation : Alexandre Lança

Écrit par Alexandre Lança et Vincent Menjou-Cortès

 

Produit par Isabel Segovia et Stéphanie Dronne

 

Casting :

Vincent Menjou-Cortès : Vincent

Manon Kneusé : Charlotte

Clara Bonnet : Emma

Amélie Porteu de la Morandière : L’amie

Aymeline Alix : La voyante

 

Directeur de la photographie : Florian Solin

Chef décoratrice : Léa Germain

Monteur : Alexis Noël

Musique originale : Hugo Gonzalez-Pioli

Assistante-réalisateur : Jade Debeugny

Scripte : Julie Dupeux-Harlé

Ingénieur du son : Philippe Afonso

Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film
Affiche et photos tirées du film

Affiche et photos tirées du film

Voir les commentaires

Obscurcia.

Obscurcia.  

CHAPITRE 01

PAR

DAVID BORIAU 

STEVEN DHONDT

 

 

Cette série est prévue en trois tomes d’une centaine de pages, avec des sorties rapprochées (septembre/janvier/avril). D’entrée de jeux, nous sommes projetés au sein d’un monde à la fois mystérieux et inquiétant : Obscurcia.

 

Ce monde est celui de nos pires cauchemars et Alex héros de cette sage, vas devoirs affrontés des personnages venus de ces propres peurs ?!  Dans   quelles mesures est6IL le responsable de ce qui arrivé a sa petite sœur Nina, comment va-t-il la retrouver et qui es cette mystérieuse Laécia ?

 

Je vous conseille de ne plus oublier, ceux que vous avez tant aimé …vos doudous.

 

Les dessins on l’air « enfantin », fait pour un public jeune, mais vous verrez sur les planches que nous publions plus bas qu’il n’en est rien, ce n’est pas fait pour un jeune public, mais pour au moins de grands adolescents.

 

En fin de compte, peu de dialogue, des pages complètes sans dial, mais pas sans scénario, on voit comment on peut écrire sans un mot plusieurs pages de scénario, et l’art du dessinateur est justement de traduire « ce manque » dans ses coups de crayon.

 

Précipitez-vous chez votre libraire pour l’acquérir, et profitez-en pour réserver les 2 autres volumes.

 

 

Avertissement : pas avant 16+

 

Résumé de la trilogie :

Obscurcia, c’est l’histoire d’une quête dans un monde peuplé de souvenirs, de monstres gigantesques et de doudous oubliés. C’est l’histoire d’un rite de passage, celui de l’enfance au monde adulte.

 

Alex a 12 ans. Il fait beaucoup de cauchemars. Peut-être parce que sa mère est partie. Peut-être parce que son père est souvent absent. Il doit aussi s’occuper et prendre soin de sa petite soeur, Nina. Tout se passait bien jusqu’à cette nuit où l’esprit de Nina se retrouve alors piégé au pays d’Obscurcia, la terre des cauchemars. Pour tenter de la sauver, Alex va devoir passer de l’autre côté du miroir.

 

190 x 283 mm

104 pages

Album cartonné

EAN : 9782413000143

ISBN : 978-2-413-00014-3 Scénariste : BORIAU David

Illustrateur : DHONDT Steven

Coloriste : GUILLO Yoann

Série : OBSCURCIA

Collection : HORS COLLECTION

PRIX : 15,95 €

 

Biographie et bibliographie des auteurs :

 

DAVID BORIAU

RÉSIDE EN BELGIQUE.

David Boriau est scénariste de bandes dessinées.

David Boriau commence dans la bande dessiné en tant que scénariste d'histoires courtes pour les magazines "Lanfeust" et "Spirou". Après avoir fait ses premières armes, il se lance avec Goum au dessin, sur un one-shot chez KSTR, Passages Secrets (2011). Suit ensuite un autre one-shot, toujours avec Goum, aux éditions Physalis : Harlem sur la route du diable (2014).

 

  Death road  2017 

  Harlem sur la route du diable  2014 mars 2014, paraît chez Physalis

  Inferni  2017     

  Obscurcia  2018 

  Passages secrets  2011  Casterman collection KSTR

 

 

STEVEN DHONDT

EST NÉ EN 1974 À GAND, EN BELGIQUE, OÙ IL RÉSIDE.

Diplômé de l’Université de Gand en architecture, il est bifurque rapidement vers le dessin en bande dessinée. Il publie plusieurs albums et ouvrages jeunesses - parfois sous le pseudonyme Stedho - comme Red Rider (3 tomes) chez l’éditeur SU ou Een Broer !?, Boy ou encore Babyboem chez Oogachtend.

 

 

Obscurcia.
Obscurcia.
Obscurcia.
Obscurcia.

Voir les commentaires

Éditions de la Banshee

Éditions de la Banshee

 

Naissance d’une nouvelle maison d’édition spécialisée dans les littératures de l’imaginaire :

Les Éditions de la Banshee

Fondées en cette année 2018 par Clémence Martin, les Éditions de la Banshee publient des romans et des recueils de nouvelles qui relèvent des genres du fantastique, de la fantasy, de l’horreur et de la science-fiction.

Une maison d’édition à taille humaine pour promouvoir les genres de l’imaginaire.

En créant les Éditions de la Banshee, Clémence Martin souhaite proposer un tremplin aux romanciers et nouvellistes inconnus ou méconnus, dont les récits relèvent des genres de l’imaginaire et qui peinent à trouver leur place dans les grosses maisons d’édition. L’objectif est ainsi de promouvoir les fictions de l’imaginaire et d’aider les différents auteurs édités à trouver leurs lecteurs par le biais des réseaux sociaux, des plateformes de publication et lors de différents salons du livre. Les auteurs publiés sont accompagnés de la correction à la publication ; puis pour la promotion de leurs œuvres.

 

Contrairement à certaines petites maisons d’éditions qui proposent uniquement des contrats participatifs ou à compte d’auteur, une des ambitions des Éditions de la Banshee est d’offrir la meilleure rémunération possible aux auteurs (10% du prix du livre), afin de les aider à vivre de leur plume. Le reste des bénéfices permet de financer la correction, l’illustration et la promotion des ouvrages.

 Le travail d’édition en lui-même est effectué bénévolement par une petite équipe de trois personnes :

- Clémence Martin qui dirige la maison d’édition et édite les œuvres

- Sébastien Martin qui crée des graphismes et des couvertures

- Agathe Goret qui fait la promotion des œuvres et anime une communauté d’auteurs et de lecteurs, via les réseaux sociaux.

Les œuvres publiées s’adressent à un public de jeunes adultes et d’adultes friands des littératures de l’imaginaire.

De premières parutions prévues pour septembre 2018

En septembre 2018, trois romans et un recueil de nouvelles seront publiés. Les ouvrages seront disponibles en version papier, à la commande. Une publication des œuvres au format numérique est également prévue pour l’année 2019.

 

Communiqué de Presse

Éditions de la Banshee
Éditions de la Banshee
Éditions de la Banshee
Éditions de la Banshee

Voir les commentaires

À L’AUBE / AT DAWN

À L’AUBE / AT DAWN

Compétition

Court métrage

Made in France

 

La sélection de cette année de la sélection des courts métrages Made in France est extrêmement variée,  À L’AUBE / AT DAWN et UN LOFT AU PARADIS se détachent du lot, et l’on devrait logiquement retrouver ces deux films dans ceux primés dans cette catégorie.

 

La jeunesse des acteurs d’À L’AUBE / AT DAWN apporte la fraicheur que leurs rôles requièrent, on peut se douter que le tournage ne fut pas toujours facile, sur un frêle esquif.

 

Globalement cette sélection  est assez bonne, même si le plus souvent, ils manquent de finitions, ce qui est assez normal, car pour certains il s’agit d’une première œuvre.

 

Je vous recommande donc de ne pas manquer la dernière séance.  

 

*******

 

 

Prochainement un entretien

avec  le réalisateur Alexandre Lança pour son film :

UN LOFT AU PARADIS.

*******

 

À L’AUBE / AT DAWN

Lors de leur fête de fin de Bac sur une plage, trois adolescents découvrent un petit bateau pneumatique sur lequel ils partent en virée nocturne. Ils se réveillent le lendemain, perdus en mer, sans eau, nourriture, ni abris.

 

Casting :

Juliette Bettencourt (Aurore)

Gaspard Meier-Chaurand (Simon)

Constantin Vidal

(Adrien)

 

Réalisateur :

Julien Trauman

Production et distribution

 Productrices déléguées :

Anaïs Bertrand, Annelise Mallard

Directeur de la photo :

Aurélien Marra

Monteur :

Fabien Montagner

Effets visuels :

Chadi Abou Sariya

Scénaristes :

Sebastian Echegorri, Julien Trauman

 

Directrice de production :

Annelise Mallard

 

Scripte :

Johann G. Louis

 

Chef maquilleuse :

Sarah Pariset

 

Pays : France

Année : 2018

Durée : 22′

ACIDE

Un nuage inquiétant a pris forme quelque part à l’ouest. Il remonte lentement vers le centre du pays jetant la population sur les routes. Devant l’inexorable avancée du nuage, c’est la panique générale. Sous la pluie acide, le bois, le fer et la peau de l’homme ne résistent pas.

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′ 

 

Cast & Credits

 

Réalisation : Just Philippot

 

BUG 

Guillaume, informaticien trentenaire complexé, vit à travers son écran d’ordinateur une liaison fantasmée avec une célèbre actrice. Après avoir découvert qu’elle n’était plus célibataire, le jeune homme se retrouve soudain doué du pouvoir d’agir sur la réalité comme sur son PC, et en profite pour disposer de son idole comme d’un programme informatique.

 

Infos

Pays : France

Année : 2018

Durée : 19′

 

Cast & Credits

Réalisation : Cédric Prévost

 

UN LOFT AU PARADIS

Prochainement un entretien avec  le réalisateur Alexandre Lança pour son film : UN LOFT AU PARADIS.

 

Vincent et Emma meurent dans un accident de voiture. En arrivant au Paradis, ils découvrent avec étonnement un grand loft moderne et technologique. Mais Charlotte, la sœur d’Emma et amante de Vincent, décide de contacter le couple dans l’au-delà …

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 17′

 

Cast & Credits

Réalisation : Alexandre Lança

 

 

CHOSE MENTALE

Depuis qu’elle est électrosensible, Ema vit coupée du monde, recluse chez elle à l’abri des ondes. Son seul lien avec l’extérieur est mental : Ema est capable de voyager hors de son corps par la seule force de son esprit. Jusqu’au jour où deux garçons entrent par effraction chez elle pour cambrioler la maison.

 

Infos

Pays : France

Année : 2017

Durée : 21′

Cast & Credits

Réalisation : William Laboury

Jeudi 20 septembre à 19h45 Star

Voir les commentaires

ARTIS FACTUM : LES OBJETS CULTES DU FANTASTIQUE

ARTIS FACTUM :

LES OBJETS CULTES DU FANTASTIQUE

Comme tous les ans le CAUE accueille une exposition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.

Cette année, vous y trouverez des objets cultes de films cultes de l’univers fantastique. Vous y trouverez par ailleurs une mappemonde des maisons hantées. Méfie-vous êtes-vous sûr que la vôtre ne l’est pas ? Vérifier donc sur cette carte.

 

Je vous conseille vivement de la visiter, et pour vous donner l’eau à la bouche je vous mets quelques photos.

Utiliser les commentaires pour nous dire ce que vous en pensez.

 

*********

ARTIS FACTUM : LES OBJETS CULTES DU FANTASTIQUE
ARTIS FACTUM : LES OBJETS CULTES DU FANTASTIQUE
ARTIS FACTUM : LES OBJETS CULTES DU FANTASTIQUE

*********     

Exposition

Du 14 au 23 septembre

De 9h à 17h

CAUE, 5 rue Hannong

 

Avez-vous déjà regardé la télévision de Poltergeist, dévisagé le terrible Vigo des Carpates dans Ghostbusters 2 ? Aimeriez-vous croiser le regard de poupées hantées telles Chucky et Annabelle, manipuler un cube maléfique, toucher un pneu possédé ? Certains objets cultes du fantastique sont exposés dans les locaux du CAUE. Un hommage est rendu à ces curiosités qui sont au cœur des intrigues des classiques du cinéma.

 

Entrez dans une exposition entre fiction et réalité, où vous pourrez côtoyer de très près ces artefacts du cinéma de genre, certains gardés sous vitrines pour votre propre sécurité. Parcourez également une mappemonde qui replace les maisons hantées les plus célèbres des films d’horreur, ainsi que des fiches détaillées film par film

CAUE, 5 rue Hannong

Voir les commentaires

NIGHTMARE CINEMA

NIGHTMARE CINEMA

 

Dans les MIDNIGHT MOVIES le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, nous offre un film a segment, dont je ne pense pas qu’il soit bien utile de vous dire qu’aussi bien les réalisateurs de chaque segment : Mick Garris, Joe Dante …

…et les acteurs : Mickey Rourke, Richard Chamberlain, Sarah Withers font parties des personnalités les plus cultes de leurs générations respectives dans les genres que vous affectionnez particulièrement.

Bien sur chacun de nous, chacun de vous, va préférer tel ou tel segment ce qui est bien normal.

 

D’ailleurs j’ai aussi mes préférences, en l’occurrence les segments 1 et 3, après j’ai pu et j’ai apprécié d’autres segments, mais ces deux-là reste de loin mes préférés.

Utilisé les commentaires du site, pour nous dire celui ou ceux que vous avez préférés et pourquoi, voir pourquoi vous n’avez pas accroché à certains segments, sans spolier, ce qui n’est pas forcément facile je l’admets volontiers.

 

À voir et revoir, je vous le recommande fortement.

 

Résumé du film :

Imaginez un instant un film à sketchs, une anthologie de l’horreur, signée Joe Dante, père des Gremlins, Mick Garris, créateur des Masters of Horror, les très doués David Slade et Alejandro Brugues, ou encore Ryuhei Kitamura, chef de file du gore japonais. Imaginez que le fil conducteur de ces différents segments ne soit autre que Mickey Rourke, trimbalant sa dégaine légendaire dans la salle de projection d’un cinéma décati.

 

Des inconnus passent devant une salle de cinéma, entrent un instant et se retrouvent projetés à l’écran dans des récits terrifiants. Nightmare Cinema réalise un fantasme de cinéphile avec cette succession de meurtres mis en scène par des réalisateurs de légende. Et surtout, il se pose en symbole quintessentiel du midnight movie. 

Avertissement : Interdit aux moins de 16 ans

 Casting & Credits 

Réalisation :

 Alejandro Brugues, Joe Dante, Mick Garris, Ryuhei Kitamura, David Slade…

Production :

Mick Garris, Courtney Solomon, Mark Canton…

Scénario:

Mick Garris, Alejandro Brugues, Sandra Becerril

Photographie:

Andrew Russo, Mathias Schubert, Jo Willems…

Montage:

Mike Mendez, Tony Kearns

Interpretation:

Mickey Rourke, Sarah Withers, Faly Rakotohavana…

Pays : Etats-Unis

Année : 2018

Durée : 1h58

Version : Anglais, sous-titré en français

NIGHTMARE CINEMA

18 septembre à 22h et 23 septembre à 20h au Vox

Voir les commentaires

LUZ

LUZ

LUZ

Excellent film d’un nouveau réalisateur allemand, qui a déjà été remarqué dans plusieurs festivals européens.

Tilman Singer réalise un film d’auteur, en plus de réaliser LUZ, il en est le scénariste et le coproducteur. 

Les deux principaux acteurs  Luana Velis, Jan Bluthardt sont très bon et mériterais un prix d’interprétation pour leurs prestations.

On passe de la psychanalyste avec de l’hypnose… à une possession diabolique.

À part les toutes premières minutes peut-être un peu longues, même si on peut en comprendre l’intérêt pour le réalisateur de vouloir imprimer un rythme  plus lent pour créer une ambiance zombiesque.

Je vous conseille fortement d’aller le voir soit aux projections du FEFFS, soit dans d’autres festivals ou s’il passe dans un cinéma dans votre ville.

Résumé du film :

Luz, une jeune conductrice de taxi, rentre dans un commissariat, blessée et désorientée. Au même moment, un psychiatre qui travaille pour la police est accosté dans un bar par Nora, une femme au comportement très trouble. Elle lui parle de Luz, son ancienne camarade de pensionnat, qui aurait des pouvoirs surnaturels. Nora demande au psy d’aider Luz. De retour au commissariat, celui-ci ne semble plus être tout à fait lui-même…

 

Ce thriller surnaturel et sensoriel plonge le spectateur dans une délicieuse confusion. Pour son premier long métrage, Tilman Singer propose une variation inédite sur le thème de la possession démoniaque où le sensible prend le pas sur le rationnel. Nul doute que cet ovni made in Germany ne vous laissera pas indifférent.

 

Casting & Credits

Réalisation : Tilman Singer

Production : Tilman Singer, Dario Mendez Acosta

Scénario : Tilman Singer

Photographie : Paul Faltz

Montage : Fabian Cardala, Tilman Singer

Musique : Simon Waskow

Interprétation : Luana Velis, Jan Bluthardt, Nadja Stubiger

Pays : Allemagne

Année : 2018

Durée : 1h10

Version : Allemand et espagnol, sous-titré en anglais et en français

Ventes Internationales : Yellow Veil Pictures

Avertissement : interdit aux moins de 12 ans

LUZ

Lundi 17 septembre à 20h UGC

Mardi 18 septembre à 14h Star St-Ex

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog