Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #fantastique

Présences d’Esprits N°76

 

Vien de paraitre le N°76 de Présences d’Esprit, fanzine sur la Littérature, la BD, le Cinéma, Les Séries TV, les jeux et les Illustrations des mondes de l’imaginaire.

 

Dans cette livraison, on trouvera un dossier BIT-LIT, un Portrait des Shadoks (souvenirs, souvenirs la voix de Claude Pieplu résonne encore dans mes oreilles) à l’occasion de la sortie de « Jacques Rouxel-Les Shadock : une vie de création », Edition du Chêne.

 

Le dossier BIT-LIT, très complet avec des chroniques, une conférence de Patricia Briggs, un entretien avec Sophie Dabat, et dix témoignages : 4 d’auteurs, 1 d’éditeur et peut être les plus intéressants 5 témoignages de lectrices ; l’ensemble permet d’avoir un très bon tour d’horizon du Bit-Lit.

 

Vous y trouverez les chroniques habituelles : Lectures, BD, Visions, Jeux, Cyberzik.

 

Je vous conseille de rejoindre le Club (via le lien ci-dessous) en prenant l’abonnement complet : Présences d’Esprits, A.O.C. (Aventures Oniriques et Compagnie) et la Lettre Mensuelle, avec la cotisation il ne vous coutera que 35 euro par An.

Présences d’Esprits N°76

Présences d’Esprits N°76

Voir les commentaires

Parapluie et Calculatrice par Jey Are

 

Camille, beauté arrogante de vingt-deux ans, est étudiante en droit.

Camille, quadra célibataire quant à lui, est maitre de conférences en physique.

 

A plusieurs milliers de kilomètres d’eux, Amada Kedjad,  empereur tyrannique, impose sa politique ségrégationniste à l'Empire Novafrique.

 

Entre ces deux français que tout oppose et la vague de réfugiés politiques de Novafrique, d'étranges liens vont alors se tisser...

 

L'auteur et sa collection

 

Puisant ses inspirations dans des œuvres aussi diverses que les classiques d'anticipation de Barjavel ou les récents polars cinématographiques de Cédric Anger, Jey Are, 23 ans, rien est pas à son pre­mier coup d’essai.

 

Après la publication d'une saga de fantastique pour adolescents (Mécaille aux éditions Edilivre), il publie aujourd'hui sa première nouvelle intitulée Parapluie & Calculatrice.

 

Entre réalisme saisissant et anticipation, ce polar est la première publication de la collection de romans courts Mauvaises Nouvelles. Centrée autour d'un personnage secondaire énigmatique et récurrent à chaque récit, la collection a comme objectif de proposer des romans d'anticipation très courts au suspense haletant et ce pour un prix alléchant.

 

(Communiqué de Presse)

Couverture du livre

Couverture du livre

Voir les commentaires

RETROUVEZ LE NIFFF A FANTOCHE

 

Unique manifestation en Suisse consacrée au film d’animation, Fantoche - le Festival International du Film d’animation de Baden, a ouvert hier les feux de sa 11ème édition.

 

Partenaire de la manifestation argovienne depuis plusieurs années, le NIFFF vous y donne rendez-vous cette semaine pour vous présenter l’une des œuvres phares programmées lors du dernier festival dans la section Films of the Third Kind: A LIAR’S AUTOBIOGRAPHY (Ben Timlett, Jeff Simpson et Bill Jones, UK, 2012, 83’).

 

Sous ce titre ne se cache ni un biopic, ni un film des Monty Python – mais un peu des deux ! A Liar's Autobiography est un film d’animation 3D adapté d’une autobiographie fantaisiste de feu Graham Chapman, membre du célèbre groupe de comiques anglais. A l’image des multiples facettes de ce personnage et de ses pérégrinations – personnelles et dans le monde du showbiz –, les différentes techniques d’animation rappellent le style des mythiques Monty Python. A (re)découvrir absolument !

(Communiqué de Presse)

Affiche
Affiche

Affiche

Voir les commentaires

 

“Anatomie du cauchemar”, House Made Of Dawn

 

L'abomination dans l'assiette" est une nouvelle numérique de henri Bé avec « Arctique » - de David Coulon, ce sont deux des  13 nouvelles qui paraitra ce 15 septembre dans l'anthologie d'horreur "Anatomie du cauchemar" chez House Made Of Dawn éditions.

 

« Artique » est une histoire qui fait froid dans le dos, portée par la voix distante, mécanique et glaciale du narrateur. On pense à "American Psycho" pour le ton ou "Shining" pour l'ambiance chalet perdu dans les collines enneigées.

(Communiqué de presse)

“Anatomie du cauchemar”, House Made Of Dawn

Booktrailer d’ « Artique »

Voir les commentaires

Palmarès des Hugo 2013

Best Novel

Redshirts : A Novel with Three Codas de John Scalzi (Tor)

 

 

Best Novella

The Emperor’s Soul de Brandon Sanderson (Tachyon Publications)

 

Best Novelette

The Girl-Thing Who Went Out for Sushi de Pat Cadigan (Edge of Infinity, Solaris)

 

Best Short Story

Mono no Aware de Ken Liu (The Future is Japanese, VIZ Media LLC)

 

Best Related Work

Writing Excuses Season Seven de Brandon Sanderson, Dan Wells, Mary Robinette Kowal, Howard Tayler and Jordan Sanderson

 

Best Graphic Story

Saga, Volume One écrit par Brian K. Vaughn, dessiné par Fiona Staples (Image Comics)

 

Best Dramatic Presentation, Long Form

The Avengers scénarisé et dirigé par Joss Whedon (Marvel Studios, Disney, Paramount)

 

Best Dramatic Presentation, Short Form

Game of Thrones : “Blackwater” écrit par George R.R. Martin, réalisé par Neil Marshall. Série créée par David Benioff et D.B. Weiss (HBO)

 

 

Best Editor, Short Form

Stanley Schmidt

 

 

Best Editor, Long Form

Patrick Nielsen Hayden

 

Best Professional Artist

John Picacio

 

Best Semiprozine

Clarkesworld édité par Neil Clarke, Jason Heller, Sean Wallace et Kate Baker

 

Best Fanzine

SF Signal édité par John DeNardo, JP Frantz, et Patrick Hester

 

Best Fan Writer

Tansy Rayner Roberts

 

Best Fan Artist

Galen Dara

 

Best Fancast

SF Squeecast, Elizabeth Bear, Paul Cornell, Seanan McGuire, Lynne M. Thomas, Catherynne M. Valente (Presenters) and David McHone-Chase (Technical Producer)

 

John W. Campbell Award for Best New Writer

Palmarès des Hugo 2013

Voir les commentaires

Le post-apocalyptique engloutit le musée !

 

Stalker | Expérimenter la Zone // 15.09.2013 – 02.03.2014

L’exposition rend hommage au chef-d’œuvre du cinéma mondial, Stalker (1979), et au huitantième anniversaire de la naissance de son réalisateur, Andreï Tarkovski (1932-1986, RU). Co-produite par la Haute école d’ingénierie et de gestion du Canton de Vaud (Heig-vd), cette exposition vous plongera dans l’univers insolite de ce film culte – aussi bien grâce aux installations interactives imaginées par les ingénieurs de la Heig-vd que par l’étrange Zone entièrement construite et imaginée par Rashit Safiullin (RU), le scénographe du film de Tarkovski.

 

 

Vernissage festif // Samedi 14 septembre 2013

16.00 : Conférence de Jean-Michel Margot « Deux archétypes populaires : Jules Verne et la   Zone » – Espace Jules Verne

17.00 : Ouvertures des portes du musée – Maison d’Ailleurs

18.00 : Partie officielle suivie d’un apéritif – Dôme dans les jardins du kiosque à musique

18.45 : Visite guidée du musée avec le directeur M. Atallah – Maison d’Ailleurs

20.00 : Lectures Radiophoniques en partenariat avec le Théâtre de l’Echandole et les arTpenteurs – Caves du Château d’Yverdon-les-Bains

 

 

 

Nouveau au musée

Visites interactives : « En Quête avec les Robots »

Tous les jours / 6 – 12 ans / Gratuit avec l’entrée au musée

Une catastrophe a eu lieu sur Terre : partez en famille à la chasse aux indices dans le musée pour aider les robots à trouver ce qui est arrivé aux humains ! Cadeau à la clé pour les enfants.

 

Visites sonores

Tous les jours / Adultes / Gratuit avec l’entrée au musée

Mieux comprendre la science-fiction à travers un descriptif des objets composant les collections du musée : profitez dès à présent – et gratuitement – des visites sonores avec l’audio-guide !

Le post-apocalyptique engloutit le musée !

Voir les commentaires

Les littératures de l'imaginaire s'invitent à OctoGônes

les 4, 5 et 6 octobre 2013

Les amateurs des mondes et littératures de l'imaginaire ont rendez-vous à Lyon les 4,5 et 6 octobre 2013 !

 

Au sein de la convention Octogônes dédiée à l'imaginaire sous toutes ses formes (jeux de rôle, jeux de plateau, grandeurs natures et littératures), les lecteurs auront l'occasion de rencontrer plusieurs auteurs, associations et maisons d'édition. Pour sa 4e édition, OctoGônes voit son pôle fiction croître de manière non négligeable, sous l'impulsion d'Actu SF, et avec la participation du Lyon Beefsteak Club (qui organise le Salon du vampire).

 

La liste des auteurs invités regroupe notamment les noms suivants :

 

•Sire Cédric (L'enfant des cimetières, De fièvre et de sang, Le jeu de l'ombre, le premier sang,...)

•Etienne Barillier (Steampunk ! L'esthétique rétro-futur, Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick, Le guide steampunk)

•Simon Oeriu (Un déluge infini, L'éternité d'hier)

•Valérie Simon (Yanis Déesse de la Mort, Sinièn Déesse de la Vie, Tahnee Sharn, Déesse de l'Alliance)

•Quentin Bernard (La Dame en Blanc, Le safran démoniaque)

•Aurélia Mendonça (la sanguinaire, le voyageur)

•Fabrice Gagos (Ghouls of Nineveh)

•Ludmila Safyane (Museums)

•Andrea Schwartz (Kel tome 1)

•Li Cam (Lemashtu, La Petite Bébeth, La chimère aux ailes de feu )

•Sylvie Lainé (Espaces insécables, Marouflages, Le Miroir aux éperluettes, L'opéra de Shaya)

•Morgane Caussarieu (Dans les veines, Vampires et bayous) [à confirmer]

•Adrien Thomas (La geste du sixième royaume, La maison des mages)

•Jean-Marc Lainé (Dimension Super-Pouvoirs, Super-héros !: La puissance des masques, Stan Lee : Homère du XXe siècle,...)

•Mathieu Gaborit (Les chroniques des féals, Les crépusculaires, Bohème,...) [à confirmer]

•Antoine Téchenet (Le Culte des Goules)

•Matthias Rouage (Zoanthropes tome 1)

•Thierry Sportouche (Le Meurtre de Mrs Killworth, Chapitre IV et De l'autre côté des nuages)

•Christophe Swal (Le Roi des Nains, Mournblade, COPS, Le Trône de fer...)

 

Les Editions ActuSF, Mnémos et Les Moutons Electriques, regroupées au sein du collectif des Indés de l'Imaginaire présenteront leurs catalogues respectifs. Les Editions Le Carnoplaste et L'Homme sans Nom auront également des stands qui vous permettront de découvrir leurs ouvrages. Le Lyon Beefsteak Club présentera quant à lui ses actions autour du thème des vampires. Les stands librairies seront assurés par Trollune, Omerveilles et Temps-Livres, et proposerons aussi bien du neuf que de l'occasion.

 

Les visiteurs pourront également assister à plusieurs conférences autour des littératures de l'imaginaire, dont la liste de travail contient déjà les thèmes suivant :

 

- Steampunk

- Les super-héros dans les sphères ludiques et littéraires

 

Venez nombreux pour ces trois jours de fête placés sous le signe du fantastique, de la fantasy et de la science fiction !

 

Tous les détails de la manifestation (et la liste des activités, tournois et autres parties qui s'enchaineront au fil du week-end, sur les différents pôles représentés) sont accessibles sur son site officiel.

(Communiqué de Presse)

Les littératures de l'imaginaire s'invitent à OctoGônes

Voir les commentaires

Alfred Hitchcock  Copies neuves ! 

 

 A la faveur de la ressortie de quelques films d’Hitchcock sur les écrans, comment résister au plaisir de voir et revoir son œuvre dans les meilleures conditions ?

 

Sa 31/08 à 20h30 - Di 1er/09 à 16h30 - Ma 3/09 à 17h15 - Me 4/09 à 14h30 - Je 5/09 à 21h - Sa 7/09 à 20h30

 Vertigo/Sueurs froides

Scottie, ancien policier en proie au vertige, doit suivre une belle suicidaire. La filature vire à l’obsession... Hitchcock, à l’orée d’une salve de chefs-d’œuvre, livre un film psychotrope sur l’acte amoureux manqué, une œuvre définitive sur l’amour fou. Restauré par Universal.

 (Vertigo, USA, 1958, 2h08, couleur, avec James Stewart, Kim Novak, Barbara Bel Geddes)

 

 Je 5/09 à 17h15 - Ve 6/09 à 19h15 - Sa 7/09 à 16h30 - Me 11/09 à 19h - Me 18/09 à 18h30 

L’Homme qui en savait trop (version 1934) 

 Les vacances – mouvementées – de Bob et Jill en Suisse : un secret dévoilé, et bientôt, leur fillette kidnappée... Le plus grand succès anglais du cinéaste. Cocasse, stupéfiant par ses morceaux de bravoure, il sera pourtant éclipsé par son remake de 1956.

 (The Man Who Knew Too Much, GB, 1934, 1h24, N&B, avec Leslie Banks, Edna Best, Peter Lorre, Pierre Fresnay)

 

 Je 19/09 à 19h - Ve 20/09 à 17h15 - Sa 21/09 à 15h - Ma 24/09 à 19h

 Cinquième colonne

Un homme est accusé de l’incendie d’une fabrique de munitions. Il s’échappe avec une cover-girl à la poursuite du vrai criminel... Un joyeux suspense politique avec un duo que tout oppose – l’un des trois films anti-nazis d’Hitchcock.

(Saboteur, USA, 1942, 1h48, N&B, avec Robert Cummings, Priscilla Lane)

 

 Me 25/09 à 19h - Di 29/09 à 16h30 - Ma 1er/10 à 19h - Me 2/10 à 21h - Je 3/10 à 16h - Ve 4/10 à 21h15

 L’Homme qui en savait trop (version 1956

Hitchcock réalise le remake de son propre film, en couleur, au Maroc, et avec James Stewart et Doris Day. Parmi les scènes les plus marquantes de ce classique : le concert à l’Albert Hall sur la musique de Bernard Herrmann, moment d’anthologie. ”Que sera sera”...

 (The Man Who Knew Too Much, USA, 1956, 2h, couleur, avec James Stewart, Doris Day, Daniel Gélin) 

 

Ve 27/09 à 17h - Sa 28/09 à 14h30 - Di 29/09 à 14h30 - Ma 1er/10 à 14h30 - Me 2/10 à 17h

 Mais qui a tué Harry ? 

Dans la campagne, en automne, un cadavre gît. Les uns pensent être l’auteur du meurtre, les autres offrent leur aide pour cacher le cadavre... Tout l’humour british d’Hitchcock à l’œuvre dans cette comédie macabre au goût marqué pour l’absurde !

 (The Trouble with Harry, USA, 1956, 1h39, couleur, avec Edmund Gwenn, John Forsythe, Shirley MacLaine)

(Communiqué de presse)

L'homme qui en savait trop (version 1934)

L'homme qui en savait trop (version 1934)

VERTIGO/SUEURS FROIDES BANDE ANNONCE

Voir les commentaires

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg est heureux d’annoncer ses films d’ouverture et de clôture.

 

 Le vendredi 13 septembre, le festival ouvrira ses portes avec le splendide We Are What We Are de Jim Mickle, conte gothique américain sur une famille perpétuant un rituel ancestral sous l’autorité du patriarche, présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2013.

 

 Les festivités se clôtureront le samedi 21 avec la première européenne du tant attendu Machete Kills de Robert Rodriguez, du pure grindhouse avec un casting over the top –Amber Heard, Danny Trejo, Lady Gaga, Charlie Sheen, Antonio Banderas, Jessica Alba et bien d’autres.

 

(Communiqué de Presse)

 

Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg : films d'ouverture et de cloture

Voir les commentaires

Fantasia 2013 : Le Palmarès

 

 

 

Fantasia est fier d’annoncer les lauréats de son édition 2013:

Prix New Flesh pour la meilleure première oeuvre : CHEAP THRILLS, avec une mention spéciale pour HALLEY

Explication : Gagnant du prix du public à South by Southwest en 2013 le jury de Fantasia affirme que: “Le public se tortillera de joie en voyant CHEAP THRILLS, un film sombrement comique, intelligentet sanglant. Cette première oeuvre abondamment confiante offre une aperçu extrêmement divertissant du désespoir prolétaire moderne dans un monde obsédé par l’argent facile et l’amusement enfantin”.

Prix Cheval Noir du meilleur film : BIG BAD WOLVES

Explication : Avec des éléments d’horreur, de thriller criminel, de drame de vengeance et de malicieuse comédie noire, BIG BAD WOLVES élève audacieusement le mélange de genres à des niveaux inégalés. Ce sens de l’originalité, de même que son sous-texte politique subversif, son style visuel maitrisé et sa distribution d’ensemble absolument impeccable, lui a permis de se démarquer des autres films en compétition.

 

Prix du public, meilleur film canadien : LES 4 SOLDATS

Meilleur réalisateur : Hou Chi-Jan pour WHEN A WOLF FALLS IN LOVE WITH A SHEEP

Meilleur scénario : Aharon Keshales & Navot Papushado pour BIG BAD WOLVES

Meilleur acteur : Cho Jae-hyun pour THE WEIGHT

Meilleure actrice : Nathalie Boutefeu pour LES GOUFFRES

Mention spéciale : ACROSS THE RIVER & LES GOUFFRES

Explication : Exemples magistraux de l’approche cinématographique misant sur une économie de moyens pour un maximum d’impact, ces deux films reposent principalement sur la création d’une tension lentement établie afin de créer des univers somptueusement atmosphériques et terrifiants à la forme hautement minimaliste.

 

Prix Écran Fantastique :

Dans le cadre du festival Fantasia 2013, le prix L’Écran Fantastique est attribué au film YOU’RE NEXT, d’Adam Wingard. Ses qualités d’hybride entre le slasher et le home invasion lui confèrent une mise en scène dynamique que vient rehausser un scénario aux multiples rebondissements. En fait, le film se laisse également voir comme une sorte de chaînon manquant datant du début des années 80, et que l’on découvrirait aujourd’hui avec grand plaisir, quelque part entre HALLOWEEN, STRAW DOGS et THE OSTERMAN WEEKEND. Ingénieux et totalement maîtrisé.

 

Prix Séquences :

Tout d’abord, le jury Séquences tient à décerner une mention spéciale au film LESSON OF THE EVIL de Takeshi Miike. Ensuite, pour la justesse avec laquelle il a peint son portrait d’individus marginaux et désabusés, ceux pour qui la mort se résume être la seule échappatoire au poids de la vie, et pour la sensibilité du regard qu’il pose sur un monde que l’on aurait facilement pu trouver déviant et disgracieux, le prix Séquences du meilleur film asiatique est attribué au film THE WEIGHT du réalisateur sud-coréen Kyu-Hwang Jeong.

Prix AQCC :

L’AQCC remet son Prix de la critique à HALLEY du Mexicain Sebastian Hofmann qui a réussi à composer un film de zombies sans les clichés du genre, en évitant surcharge et complaisance. Dans un style distancié, mais subjectif, le cinéaste offre le portait d’un homme dont le corps se désagrège lentement.  Dans un style stylisé, Hofmann replace cet homme dans un monde contemporain mortifère où la solitude, le désespoir et la souffrance envahissent les êtres. HALLEY est une œuvre sensible, qui avec ses couleurs délavées, exprime une grande mélancolie, là où la mort est tant inévitable qu’intolérable. Avec son langage moderne, qui laisse place au temps, au silence, aux longs plans, le film reste longtemps dans nos mémoires.

 

Meilleur court-métrage d’animation : KICK-HEART de Masaaki Yuasa

Le jury d’animation est fier de remettre le prix du meilleur court-métrage d’animation au film KICK-HEART de Masaaki Yuasa. KICK-HEART se distingue par son originalité, son sens unique du timing, son style visuel dynamique et captivant.

Nous sommes aussi heureux de reconnaître JAMON par Iria Lopez, pour son style visuel habile et cohérent, son récit intelligent et de manière générale,

Nous souhaitons également reconnaître THE WINDOW de Yeun Sang-ho pour son scénario exceptionel et son habile réalisation d’un sujet particulièrement difficile à traiter.

Mention spéciale : JAMON

 

Prix Satoshi Kon d’excellence en animation :

Le jury de la compétition Animation de Fantasia est heureux de remettre le prix de meilleur film, ex-aequo, à deux films exceptionnels. À leur façon, chacun de ces films représentent tout ce que le cinéma d’animation peut offrir; d’une part l’un raconte l’histoire d’une bataille épique géante pour sauver le monde, de l’autre une étude poétique des relations humaines. Les titre des gagnants du meilleur films d’animation sont :

BERSERK: THE GOLDEN AGE ARC III – THE ADVENT, réalisé par Toshiyuki Kubooka.

Expllication : Ce film est simplement “fantastique” dans tout les sens du mot, du début à la fin, une forte provocation des sens. “The Advent” nous amène au coeur des ténèbres, regarde l’horreur, la souffrance et la mort en face et ne s’en détourne pas.

 

& THE GARDEN OF WORDS (KOTONOHA NO NIWA), réalisé par Makoto Shinkai

Expllication : Ce film est une observation poétique, délicate et passionnée de la vie. D’une extrême beauté, chaque scène est un chef d’oeuvre de composition, de couleurs et de décors exceptionnels. THE GARDEN OF WORDS souligne bien les liens intimes qui unissent les gens, ne laissant personne indifférent.

Mention spéciale :

AFTER SCHOOL MIDNIGHTERS du réalisateur Hitoshi Takekiyo

Expllication : Pour l’originalité de son récit atypique dans l’univers du film Japonais, pour l’efficacité de son humour habilement rythmé et pour les qualités de l’animation dans son ensemble, le jury à décidé de décerner une mention spéciale au film AFTER SCHOOL MIDNIGHTERS du réalisateur japonais Hitoshi Takekiyo.

 

Meilleur court-métrage international: RESET de Marcus Kryler & Fredrik Åkerström

Les prix du public :

Meilleur film asiatique:

Or HK/FORBIDDEN SUPER HERO de Yuichi Fukuda

Argent LESSON OF THE EVIL de Takashi Miike

Bronze HOW TO USE GUYS WITH SECRET TIPS de Lee Wonsuk

 

Meilleur film international:

Or CURSE OF CHUCKY by Don Mancini

Argent OXV: THE MANUAL by Darren Paul Fisher

Bronze BROKEN CIRCLE BREAKDOWN by Felix Van Groeningen

 

Meilleur film canadien ou québécois:

LES 4 SOLDATS de Robert Morin

Meilleur film d’animation:

THE GARDEN OF WORDS de Makoto Shinkai

 

Prix Guru du films le plus énergique:

HK/FORBIDDEN SUPER HERO de Yuichi Fukuda

 

Film le plus innovateur:

OXV: THE MANUAL de Darren Paul Fisher

 

Meilleur court-métrage:

Or LE CHEVREUIL de Rémi St-Michel

Argent L’ÉTRANGER d’ Olaf Svenson

Bronze JACK ATTACK d’Antonio Padovan & Bryan Norton

 

Best Documentary:

REWIND THIS! de Josh Johnson

 

Prix Écran Fantastique :

Dans le cadre du festival Fantasia 2013, le prix L’Écran Fantastique est attribué au film YOU’RE NEXT, d’Adam Wingard. Ses qualités d’hybride entre le slasher et le home invasion lui confèrent une mise en scène dynamique que vient rehausser un scénario aux multiples rebondissements. En fait, le film se laisse également voir comme une sorte de chaînon manquant datant du début des années 80, et que l’on découvrirait aujourd’hui avec grand plaisir, quelque part entre HALLOWEEN, STRAW DOGS et THE OSTERMAN WEEKEND. Ingénieux et totalement maîtrisé.

 

Prix Séquences :

Tout d’abord, le jury Séquences tient à décerner une mention spéciale au film LESSON OF THE EVIL de Takashi Miike. Ensuite, pour la justesse avec laquelle il a peint son portrait d’individus marginaux et désabusés, ceux pour qui la mort se résume être la seule échappatoire au poids de la vie, et pour la sensibilité du regard qu’il pose sur un monde que l’on aurait facilement pu trouver déviant et disgracieux, le prix Séquences du meilleur film asiatique est attribué au film THE WEIGHT du réalisateur sud-coréen Kyu-Hwang Jeong.

 

Prix AQCC :

L’AQCC remet son Prix de la critique à HALLEY du Mexicain Sebastian Hofmann qui a réussi à composer un film de zombies sans les clichés du genre, en évitant surcharge et complaisance. Dans un style distancié, mais subjectif, le cinéaste offre le portait d’un homme dont le corps se désagrège lentement.  Dans un style stylisé, Hofmann replace cet homme dans un monde contemporain mortifère où la solitude, le désespoir et la souffrance envahissent les êtres. HALLEY est une œuvre sensible, qui avec ses couleurs délavées, exprime une grande mélancolie, là où la mort est tant inévitable qu’intolérable. Avec son langage moderne, qui laisse place au temps, au silence, aux longs plans, le film reste longtemps dans nos mémoires.

 

FANTASTIQUE WEEKEND DU COURT-MÉTRAGE QUÉBÉCOIS

Fantasia est extrêmement fier d’annoncer le vif succès du Fantastique week-end du court métrage québécois.  L’assistance fut au rendez-vous, affichant complet à plusieurs reprises.  Des dizaines de personnes se sont vues refusées l’entrée faute de place pour au moins trois représentations.

Les réalisateurs se sont joints avec joie aux cocktails, celui du marché, les introduisant à maints joueurs de calibre international et aussi à celui de clôture où les gagnants furent annoncés dans cette atmosphère festive et fébrile qui caractérise l’événement.

Les deux jurys composés d’Isabelle Vincent, Caroline Mailloux, Dominique Chartrand, Frédéric Corbet, Jules Saulnier et Catherine Chagnon, ont visionné en tout les 125 courts métrages au programme.  Des films de tous les horizons, francophones, anglophones, nouveaux venus et cinéastes aguerris se sont mérités les prix de plus en plus convoités.

 

Prix courts métrages québécois DIY

Meilleur film (Spirafilm: LE FUTUR PROCHE de Sophie Goyette

Meilleure réalisation (ARRQ): LE VOILE de Maxim Rheault

Meilleur Acteur (UDA): Simon Lacroix dans VIE POURRIE 4

Meilleur DOP (EVS équipement): Ben McKinnon pour KIN

 

Prix Créativité (MAtv): Ô DIVIN BOVIN d’Alexandre Ruffin

 

Prix courts métrages québécois

Meilleur Film: LÀ OÙ JE SUIS de Myriam Magassouba

Meilleure réalisation: DOKTOR FANG d’Owen Coughlan

Meilleur acteur: Bent Skagford dans DOKTOR FANG

Meilleures actrices (ex-aqueo): Virginie Léger dansLÀ OÙ JE SUIS &

Noémi Lira dans FAILLIR

Meilleur scénario: Sophie Dupuis pour FAILLIR

Prix coup de cœur du jury: MILA de Kristina Wagenbauer

Fantasia 2013 : Le Palmarès

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog