Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #cineaste

FEFFS Jean-Pierre Jeunet  Marc Caro

FEFFS Jean-Pierre Jeunet Marc Caro

FEFFS

Jean-Pierre Jeunet  et Marc Caro

 

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (FEFFS) se réjouit d’annoncer

Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro en première mondiale !

Samedi 1er octobre.

*******************************

 

Le FEFFS est très heureux d’annoncer la venue de Jean-Pierre Jeunet et de Marc Caro à l’occasion de la projection événement de la version restaurée de La Cité des enfants perdus en première mondiale.

 

Fable sombre et poétique ayant fait l’ouverture du Festival de Cannes en 1995, le film a permis l’utilisation d’effets spéciaux novateurs et est encore aujourd’hui une référence dans le paysage du cinéma de genre français. On doit également au duo Jeunet-Caro la comédie grinçante Delicatessen, ainsi que plusieurs courts-métrages dont Le Bunker de la dernière rafale ou encore le 4ème opus de la franchise Alien.

 

Ils se prêteront à une discussion modérée par Gilles Penso après la projection du film.

 

Samedi 1er octobre 13h30 - Star Saint-Exupéry

 

----------------------------------------------------

 

 

Une bougie de plus pour le FEFFS qui revient du vendredi 23 septembre au dimanche 2 octobre 2022 pour faire frissonner Strasbourg durant 10 jours avec une programmation diabolique.

 

Comme à l’accoutumée, nous donnons rendez-vous à nos festivaliers et invités dans les cinémas partenaires : le Star et le Star Saint-Exupéry, le Vox et l’UGC Ciné-Cité pour y découvrir des films en avant-première, productions inédites, rétrospectives, masterclasses et les très attendues rencontres avec les équipes de films.

(Communiqué de presse)

FEFFS Jean-Pierre Jeunet  Marc Caro

Voir les commentaires

X, Un film de TI WEST.

X, Un film de TI WEST.

X,

Un film de TI WEST.

 

Après #EverythingEverywhereAllAtOnce,

Le nouveau phénomène A24 arrive dans les salles françaises !

X, Un film de TI WEST,(The Inkeepers, The Sacrament, Pearl).

 Produit par A24

Avec:

Mia Goth (Nymphomaniac, A cure of life),

 

Jenna Ortega (Scream, Wednesday, You),

 

Brittany Snow (Hairspray, Pitch Perfect),

 

Kid Cudi,

Martin Henderson (Virgin River)

Horreur | 1h45 | USA

 

AU CINÉMA LE 2 NOVEMBRE

 

Et en avant-première pour Halloween le 31 octobre

 

(Interdit aux moins de 16 ans).

 

Laissez un commentaire.

Pensez à faire connaitre le site à vos amis et contacts.

***********************

 

SYNOPSIS

Fin des années 70, une équipe de tournage investit une maison isolée du fin fond du Texas pour y réaliser un film X. À la tombée de la nuit, les propriétaires des lieux surprennent les cinéastes amateurs en plein acte. Le tournage vire brutalement au cauchemar.

 

"Sanglant, brutal, plus crasseux qu'une ruelle d'une grande ville et plus visqueux qu'un abattoir."

David Fear - Rolling stone

"Un slasher sexy et extrêmement amusant"

Anna Bogutskaya - Littke White Lies

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

15e édition du Festival européen du film fantastique de Strasbourg

15e édition du Festival européen du film fantastique de Strasbourg

 

15e édition du Festival européen

du film fantastique de Strasbourg Programme.

 

Le programme complet de la 15e édition du Festival européen du film fantastique de Strasbourg a été annoncé tout à l'heure depuis le cinéma Star Saint-Exupéry.

 

Christophe Gans, Dracula, des master class, Asia Argento, des films d'animation, Nosferatu, des courts-métrages, un cinémix, Peter Strickland, un bull-terrier prénommé Baxter, du cinéma en plein air, Lee Jung-jae, une exposition, Jean Cocteau, de la réalité virtuelle, Angela Molina ... retrouvent tous les films, les événements attendus.

 

Vous trouverez ci-dessous en téléchargement le programme complet (modification possible dans les semaines qui vienne.

 

Laissez un commentaire.

Pensez à faire connaître le site à vos amis et contacts.

*********************

Voir les commentaires

Cinq Survivants (Five)

Cinq Survivants (Five)

Cinq Survivants (Five)

Comme promis j’ai sortie de ma collection personnelle un DVD, je dont je vais vous faire part.

 

Ce film d’horreur post-nucléaire en noir et blanc est très angoissant.

 

Le thème est le « jour d’après »

 

Cinq survivants ce retrouvent 4 hommes et une femme.

La femme serra-t-elle la nouvelle Ève d’une nouvelle humanité, au fond de la boîte de pandore après avoir libéré tous les maux de l’humanité, il restait au fond l’espoir ?

 

Une lutte de pouvoir va-t-elle détruire toute espérance ?

   

Je me dois de ne pas le recommande aux moins de 18 ans, et aux personnes sensibles en raison de certaines scènes.

 

Pensez à faire connaitre le site à vos amis et contacts.

Laissez des commentaires.

 

********************************

 

 

 

Synopsis :  

Cinq Survivants (Five) est un film américain de science-fiction post-apocalyptique produit, dirigé et écrit par Arch Oboler en 1951.

 

Le titre est une référence aux cinq uniques survivants d'une catastrophe nucléaire ayant détruit l'espèce humaine.

 

Synopsis

Après une catastrophe nucléaire, Cinq Survivants, 4 blancs et un noir, trouvent refuge dans une maison abandonnée : une femme enceinte, un guide de l'Empire State Building, un caissier de la banque de Santa Barbara, un employé de la même banque et un explorateur.

 

Des tensions se forment dans le groupe, certains prônent un retour à la terre et à l'agriculture quand d'autres souhaitent vivre du pillage des restes de l'humanité.

 

Anecdote

La maison abandonnée utilisée dans le film appartenait au réalisateur Arch Oboler et a été conçue par l’architecte Frank Lloyd Wright.

 

Encensé par François TRUFFAUT, cela entraina une myriade de film du même genre, rarement de bonne qualité.               

 

Nomination :Writers Guild of America Award du meilleur scénario pour un film à petit budget.

 

Titre original       Five

Réalisation          Arch Oboler

Scénario               Arch Oboler

Acteurs principaux         

William Phipps

Susan Douglas Rubes

James Anderson

Charles Lampkin

Earl Lee

Sociétés de production Columbia Pictures

Pays de production.  États-Unis

Genre   science-fiction post-apocalyptique

Durée   93 minutes

Cinq Survivants (Five)
Cinq Survivants (Five)
Cinq Survivants (Five)

Cinq Survivants (Five)

Voir les commentaires

RIDLEY SCOTT RETRO

RIDLEY SCOTT RETRO

RIDLEY SCOTT RETRO

du 1er juin au 17 juillet 2022

 

L’Institut Lumière clôt sa saison en mettant à l’honneur l’un des plus grands cinéastes contemporains, auteur de quelques-uns des plus grands classiques de la fin du XXe siècle et du début du XXIe. Un conteur d’histoires hors pair, démiurge créateur d’univers et génial directeur d’acteurs. Fresques historiques, science-fiction, péplum ou film noir… du cinéma, rien que du cinéma.

 

 

Un géant insatiable : à près de 85 ans, Sir Ridley Scott – il a été anobli en 2003 – ne quitte pas les plateaux de tournage. Il achève un Napoléon (vu par Joséphine), projette une nouvelle suite de Alien… Non seulement l’âge décuple sa créativité, mais ses projets restent d’une ampleur peu commune, toujours plus spectaculaires. Sans doute s’agit-il de rattraper le temps perdu : Scott a près de quarante ans quand il tourne son premier long métrage, Les Duellistes (1977). Il a appris le cinéma sur le tas en réalisant des centaines de films publicitaires, devenant une sommité du genre. C’est sa puissance visuelle, souvent liée à de précises références picturales, et son savoir-faire technique qu’il va mettre au service de la fiction, sans jamais perdre de vue le plaisir et l’émotion du spectateur.

Si son nom reste associé à deux immenses classiques du cinéma de science-fiction, Alien – le 8e passager (1979) et Blade Runner (1982), ce n’est pas le genre qui l’attire en premier lieu. Parce qu’il a passé ses jeunes années à Londres sous les bombes allemandes, ses films sont d’abord traversés par les horreurs de la guerre : guerres impériales dans Les Duellistes, guerre sainte dans Kingdom of Heaven (2005), guérilla politique dans Robin des Bois (2010). Plus largement, les conflits de pouvoir et les trahisons qui les accompagnent le passionnent, que ce soit dans la Rome antique (Gladiator, 2000, avec son comédien fétiche, Russell Crowe), la pègre (American Gangster, 2007) ou au sein d’une richissime famille italienne (House of Gucci, 2021)... Navigant avec aisance entre les genres, les époques et les pays, Ridley Scott ressuscite une utopie hollywoodienne abîmée par l’air du temps, celle d’un cinéma à grand spectacle pour adultes. Le dernier des cinéastes classiques ?

 

 

AU PROGRAMME

SOIRÉE D’OUVERTURE RIDLEY SCOTT

Mercredi 1er juin

Présentée par Jérémy Cottin

19h30 Gladiator de Ridley Scott (2000, 2h35)

 

DOUBLE PROGRAMME BLADE RUNNER

Jeudi 9 juin

18h30 Blade Runner de Ridley Scott (1982, Final Cut 1h57)

21h Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve (2017, 2h43)

Tarif spécial : Pass 2 films

Pendant la soirée, invitation à la revue de cinéma Rockyrama et vente des trois numéros dédiés à Ridley Scott (Blade Runner, Alien et Ridley Scott)

 

VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DE RIDLEY SCOTT

par Fabrice Calzettoni

Mardi 14 juin

18h30 Cinq séquences présentées et commentées par Fabrice Calzettoni : Alien, Blade Runner, Black Rain, Gladiator, Seul sur Mars (env. 1h)

20h Thelma et Louise de Ridley Scott (1991, 2h09)

 

CONFÉRENCE SUR RIDLEY SCOTT

Mercredi 22 juin

En présence de Marc Moquin, rédacteur en chef de la revue cinéma Revus & Corrigés, auteur de Tony et Ridley Scott, frères d’armes (2018, Playlist Society)

18h30 Conférence sur Ridley Scott (env. 1h15)

20h30 Les Duellistes de Ridley Scott (1977, 1h35)

 

DOUBLE PROGRAMME ALIEN AU COMMENCEMENT

Jeudi 30 juin

Animé par Jérémy Cottin

18h30 Prometheus de Ridley Scott (2012, 2h04)

21h15 Alien : Covenant de Ridley Scott (2017, 2h02)

Tarif spécial : Pass 2 films

Pendant la soirée, invitation à la revue de cinéma Rockyrama et vente des trois numéros dédiés à Ridley Scott (Blade Runner, Alien et Ridley Scott)

 

 

Les films de Ridley Scott seront projetés dans la version cinéma de leur sortie française, à l’exception de :

 

– Alien – Le 8e passager : version Director’s Cut de 2003

– Blade Runner : version Final Cut de 2007

– Kingdom of Heaven : version Director’s Cut, inédite au cinéma en France

 

Par ailleurs, des versions longues ou remontages de certains films ont été édités uniquement en vidéo. Ces DVD et Blu-ray de Legend, Gladiator, La Chute du faucon noir, American Gangster, Robin des Bois, Cartel… sont à découvrir à la Librairie du Premier-Film.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Le Fils du pendu (1949)

Le Fils du pendu (1949)

Le Fils du pendu (1949)

 

J’ai tiré de ma collection quelques DVD de films peu connus ou trop anciens pour que les plus jeunes puissent les connaître. Néanmoins, Le Fils du pendu a eu une ressortie en France en 2019.

 

À la  fois film fantastique et psychologique avec une note de romance, et comme souvent de rédemption, il a été remastérisé,  en 2019 et est disponible en VOSF.

La bande-son est tout à fait adaptée au film et aux scènes.

Les images sont sublimes.

 

Les acteurs jouent juste, en tenant compte du style de jeu de l’époque.

 

Vous le trouverez chez votre disquaire préféré et sur les plates-formes habituelles si vous préférez ce mode d’achat.

 

Je continuerais à vous parler d’autres films plus ou moins anciens, dans les semaines qui viennent.

 

Dite moi via les commentaires ce que vous en pensez.

Pensez à faire connaitre le site à vos amis et contacts.

 

********

 

 

Fiche synopsis et technique.

Le Fils du pendu (Moonrise) est un film américain réalisé par Frank Borzage d'après un roman de Théodore Barzare, sorti en 1948.

Synopsis

Danny est un jeune garçon. Son père a été condamné à mort par pendaison. Danny a une jeunesse difficile et n'arrive pas à s'intégrer dans la communauté sudiste où il vit. On lui rappelle sans cesse son hérédité, et il finit par tuer, en légitime défense, un de ses bourreaux. Il part vivre dans les marais et a le courage d'affronter son passé.

 

Fiche technique

Titre original : Moonrise

Titre français : Le Fils du pendu

Réalisation : 

Scénario : Charles F. Haas (screenplay), Theodore Strauss (nouvel)

Direction artistique : Lionel Banks

Décors : John McCarthy Jr., George Sawley

Costumes : Adele Palmer

Maquillage : Bob Mark (superviseur)

Photographie : John L. Russell

Montage : Harry Keller)

Musique : William Lava

Production :

Producteur : Charles F. Haas

Producteur exécutif : Marshall Grant (non crédité)

Société(s) de production : Republic Pictures Corporation

Société(s) de distribution :

États-Unis : Republic Pictures Corporation

France : Les Films Fernand Rivers

Pays d’origine :  États-Unis

Langue originale : anglais

Format : noir et blanc – 35 mm – 1,37:1 – mono (RCA Sound System)

Genre : drame, crime

Durée : 90 minutes

Dates de sortie :  États-Unis : 1er octobre 1948

France : 4 août 1950, 27 novembre 2019 (ressortie)

 

Distribution

Dane Clark : Danny Hawkins

Gail Russell : Gilly Johnson

Ethel Barrymore : Grandma

Allyn Joslyn : Clem Otis

Rex Ingram : Mose

Harry Morgan : Billy Scripture

David Street

Selena Royle : Tante Jessie

Harry Carey Jr. : Jimmy Biff

Irving Bacon : Judd Jenkins

Lloyd Bridges : Jerry Sykes

Houseley Stevenson : Oncle Joe Jingle

Phil Brown

Harry Cheshire : J.B. Sykes

Lila Leeds

Oliver Blake : Ed Conlon

Tom Fadden : Homer Blackstone

Clem Bevans

Monte Montague (non crédité) : un chasseur

 

Le Fils du pendu (1949)

Voir les commentaires

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

LE FILM PHÉNOMÈNE DU BOX-OFFICE US

 Un film des DANIELS (Swiss Army Man)

Avec Michelle Yeoh, Stephanie Hsu, Ke Huy Quan (Goonies, Indiana Jones), James Hong, Jamie Lee Curtis

 Jaimie Lee Curtis.

Jamie Lee Curtis [ˈdʒeɪmi liː ˈkɝːtɪs]1 est une actrice, productrice et réalisatrice américaine, née le 22 novembre 1958 à Los Angeles en Californie.

Elle fait ses débuts dans la peau du personnage de Laurie Strode dans le film d'horreur de John Carpenter Halloween (1978). La forte popularité du film l'établit comme une véritable actrice du genre, jouant dans Halloween II (1981), Fog (1980), Le Bal de l'horreur (1980), Le Monstre du train (1980) ou encore Déviation mortelle (1981), gagnant ainsi le surnom de « The Scream Queen » (« La Reine du hurlement » en français) pour la plupart de son public2.

 

Par la suite, elle parvient à s'imposer comme actrice comique avec les films Un fauteuil pour deux (1983), face à Eddie Murphy, puis Un poisson nommé Wanda (1988). Dans un registre dramatique, elle impressionne également en tête d'affiche du polar Blue Steel (1989), de Kathryn Bigelow, puis dans le blockbuster True Lies (1994), avec Arnold Schwarzenegger et sous la direction de James Cameron.

Les années 2000 sont marquées seulement par le succès surprise de la comédie fantastique Freaky Friday : Dans la peau de ma mère (2003), mais elle se concentre par la suite sur la télévision : elle incarne ainsi la séduisante doyenne Cathy Munsch dans la série semi-anthologique horrifique Scream Queens (2015-2016), créée par Ryan Murphy. Jamie Lee Curtis renoue une nouvelle fois avec le succès grâce à Halloween (2018) qui bat des records au box-office et séduit la critique.

Tout au long de sa carrière, l'actrice a reçu de nombreuses récompenses et nominations. Elle a, entre autres, remporté deux Golden Globe Awards, un BAFTA Awards, un Saturn Awards, un American Comedy Awards. Elle a été citée pour un Primetime Emmy Awards, un Prix Génie, un Screen Actors Guild Awards et depuis 1998, elle possède sa propre étoile sur le célèbre Walk of Fame à Hollywood.

 

Produit par Anthony et Joel RUSSO

 

Anthony et Joe Russo

Naissance            Anthony : 3 février 1970 (52 ans)

Joe : 19 juillet 1971 (50 ans)

Cleveland, Ohio, États-Unis

Profession          réalisateurs, scénaristes et producteurs

Films notables   Bienvenue à Collinwood

Captain America : Le Soldat de l'hiver

Captain America: Civil War

Avengers: Infinity War

Avengers: Endgame

Anthony et Joe Russo sont deux frères réalisateurs et scénaristes américains. Ils ont travaillé sur plusieurs séries télévisées.

Comptant parmi les principaux réalisateurs des films de l'univers cinématographique Marvel, ils ont réalisé Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014) et Captain America: Civil War (2016), les deux suites du film Captain America: First Avenger, sorti en 2011.

Par la suite, ils succèdent à Joss Whedon en mettant en scène Avengers: Infinity War (2018) et Avengers: Endgame (2019). Ces films sont des succès en salles, arrivant à leur sortie en quatrième et deuxième place du box-office mondial juste derrière Avatar de James Cameron qui a vu son film repasser à la première place après un retour dans les salles obscures de Chine en 2021.

SYNOPSIS

Evelyn Wang est à bout : elle ne comprend plus sa famille, son travail et croule sous les impôts... Soudain, elle se retrouve plongée dans le multivers, des mondes parallèles où elle explore toutes les vies qu'elle aurait pu mener. Face à des forces obscures, elle seule peut sauver le monde mais aussi préserver la chose la plus précieuse : sa famille.

 

Communiqué de presse

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE
EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

Voir les commentaires

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

L’Organisation internationale de la Francophonie est à nouveau présente au Festival de Cannes, du 17 au 28 mai 2022, aux côtés des cinéastes, producteurs et institutions des pays francophones du « Sud ».

Trois lauréats du Fonds image de la Francophonie en lice en 2022

Depuis 30 ans, le Fonds de l’OIF a soutenu plus de 1 500 films et séries, parmi lesquels trois films sélectionnés à Cannes cette année : Le Bleu du Caftan (Maroc) de Mariam Touzani (Un Certain Regard, Sélection officielle), Ashkal de Youssef Chebbi et Sous les figues d’Erige Sehiri (Tunisie, Quinzaine des Réalisateurs).

L’OIF partenaire historique de la Fabrique Cinéma de l’Institut français

L’OIF soutient la Fabrique Cinéma de l’Institut français depuis sa création. Cette année, 7 des 10 projets sélectionnés sont portés par des cinéastes originaires de pays membres (Burkina Faso, Egypte, Rwanda, Vietnam) ou observateurs (Mexique, Ukraine) de l’OIF.

Deux lauréats 2022 : Benimana de Marie-Clémentine Dusabejambo (Rwanda) et Djeliya, mémoire de mandingue de Boubacar Sangaré (Burkina Faso), dont les réalisateurs et productrices sont présentes à Cannes sont accompagnés par la plateforme professionnelle OuiCoprod.

L’Organisation proposera ou participera également à plusieurs rencontres centrées sur ses priorités d’action : financement des productions des pays francophones du Sud, coproduction et coopération avec les fonds de soutiens africains.

L’agenda de l’OIF à Cannes

-        Vendredi 20 mai, de 9h00 à 11h30 – Plage du CNC (plage du Gray d’Albion)

Dans le cadre de « Meet the Funds », l’OIF sera présente à cette rencontre entre fonds de soutien et producteurs organisée par le CNC.

-        Vendredi 20 mai à 12h00 – Pavillon des Cinémas du monde

Rencontre avec les lauréats de la Fabrique Cinéma de l’Institut français et présentation des activités de la Fabrique à ses partenaires (France Médias Monde, OIF et SACEM).

-        Samedi 21 mai, 15h-16h30 – Pavillon des Cinémas du Monde

Annonce officielle des lauréats du Fonds Image de la Francophonie de la sélection de mai 2022 : après un rapide bilan de l’action du Fonds Image de la Francophonie et des modalités de soutien en 2022, l’OIF rendra publique la liste des subventions accordées par ses deux commissions de sélection réunies les 12 et 13 mai (fiction-cinéma et documentaires/séries) et qui devraient soutenir une vingtaine de projets d’Afrique, Moyen Orient , Haïti et Asie du Sud-Est, pour un total de près de 800 000 euros.

-        Lundi 23, 11h-15h – Pavillon Afriques (Pantiero, Pavillon 211)

Table-ronde de 11h à 12h : La nouvelle donne du financement des coproductions africaines

Dans le cadre de son programme Clap ACP*, l’OIF donne carte blanche à deux nouveaux partenaires :

- Le Rwanda Film Office annoncera officiellement les modalités du lancement de son fonds.

- DocA (Kenya) présentera son programme de mentorat de neuf documentaires coproduits dans les pays ACP.

Clap ACP est un programme de l’OIF mis en œuvre avec cinq fonds africains, pour un total de 8,2 M€ sur 5 ans, avec la contribution financière de l’Union Européenne et le soutien de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP).

Ce panel sera suivi d’un déjeuner-rencontre, entre 7 fonds africains et 7 fonds européens. Sont attendus : la Côte d’Ivoire (Fonsic), le Kenya (DocA), Madagascar (SeraSary), le Maroc (CCM), le Rwanda (RFF), le Sénégal (Fopica), la Tunisie (CNCI), ainsi que le CNC (France), le CCA (Belgique), ACP UE Culture (Europe), le FFA & le World Cinema Fund (Allemagne), l’ICA (Portugal), le BFI (R.-Uni) et l’EFAD (fédération des agences du film européennes).

-        Mardi 24 mai, 11h30-12h15 – Pavillon Creative Europe / MEDIA

Présentation de la plateforme OuiCoprod : lancée en 2021 dans le cadre de Clap ACP, la plateforme OuiCoprod.org présente quelques 80 projets de films et séries des pays ACP ouverts à des partenariats de coproduction ou en recherche de diffusion et distribution. Cette mini-conférence s’adresse particulièrement aux producteurs, distributeurs, fonds et festivals européens ; elle sera animée par Initiative Film (Isabelle Fauvel / Hakim Mao), qui accompagne les projets de fiction-cinéma présents sur OuiCoprod.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) met en œuvre la coopération multilatérale francophone sur les 5 continents au service de ses 88 Etats et gouvernements.

 

Communiqué de presse

La Francophonie au 75e Festival de Cannes

Voir les commentaires

© Brigitte Lacombe

© Brigitte Lacombe

Martin Scorsese

Prix Lumière 2015

 

C’est le cinéaste américain Martin Scorsese qui recevra le prochain Prix Lumière. Il lui sera remis lors du festival Lumière qui se tiendra à Lyon et dans le Grand Lyon (désormais Métropole de Lyon) du lundi 12 au dimanche 18 octobre 2015.

 

Décerné par l’Institut Lumière, le Prix Lumière est attribué à Martin Scorsese pour l’ensemble de son œuvre, pour sa cinéphilie généreuse, pour son inlassable combat en faveur de la sauvegarde du cinéma du passé, pour ses fictions, pour ses documentaires, pour son amour de la musique, pour sa bienveillance à l’égard des jeunes cinéastes du monde entier, et aussi pour son rire tonitruant.

 

Né à New York en 1942 d’une famille d’origine italienne, Martin Scorsese a étudié le cinéma à la New York University d’où il est sorti diplômé. Il a fait ses débuts avec des courts métrages remarqués, dont le célèbre The Big Shave, et a signé en 1967 son premier long métrage, Who’s That Knocking at My Door.

 

En 1970, Martin Scorsese s’embarque dans l’aventure de Woodstock, le documentaire-fleuve de Michael Wadleigh, dont il devient le monteur. Il travaille alors avec Thelma Schoonmaker, qui allait devenir sa monteuse attitrée et l’une de ses plus fidèles collaboratrices.

 

Palme d’or du Festival de Cannes en 1976 avec Taxi Driver, Martin Scorsese en a été le Président du Jury en 1998. I

 

Il est également Président d’honneur de la Cinéfondation.

 

En 1990, il a créé aux USA la Film Foundation, qui a permis de restaurer des dizaines de chefs-d’oeuvre de l’histoire du cinéma.

 

En 2007 à Cannes, il a fondé avec Gian Luca Farinelli et Thierry Frémaux la World Cinema Foundation, destinée à financer la restauration de films venus d’Asie, d’Amérique latine, d’Europe de l’Est ou d’Afrique.

 

Récemment, la World Cinema Foundation est devenue The World Cinema Project et continue de présenter son travail de restauration à Cannes Classics, à Bologne et partout ailleurs dans le monde. Plusieurs de ces restaurations seront présentées à Lyon.

 

Membre éminent de la communauté des cinéastes-cinéphiles, et en cela particulièrement désigné pour recevoir le Prix Lumière, Martin Scorsese était proche de Michael Powell, qu’il a accueilli à New York à la fin de sa vie, comme le fit Bertrand Tavernier à Paris.

 

Martin Scorsese a réalisé 23 longs métrages. Il est également l’auteur ou le producteur de nombreux documentaires, dont la plupart sur des figures importantes de la musique (George Harrison, les Rolling Stones, Bob Dylan) ou du cinéma (ses différents « voyages » dans le cinéma américain ou le cinéma italien, Elia Kazan ou récemment Sidney Lumet).

 

Son œuvre a été couronnée de nombreuses distinctions internationales et d’un Oscar du meilleur réalisateur, qu’il a remporté en 2007 pour The Departed (Les Infiltrés), après de nombreuses nominations.

 

Martin Scorsese vient d’achever en Asie le tournage de Silence, adapté du roman de l’écrivain japonais Shuzaku Endo, un projet qu’il portait depuis longtemps.

 

À noter que la Cinémathèque française ouvrira le 7 octobre prochain une exposition conçue en 2013 par la Deutsche Kinemathek et dédiée à l’univers de Martin Scorsese.

 

Ce sera le premier voyage de Martin Scorsese à Lyon : « Ce que signifie le festival Lumière est très important, a-t-il déclaré. Et il représente beaucoup pour moi. Je suis fier d’y être invité et de recevoir le Prix Lumière. »

 

Le Prix Lumière lui sera remis le vendredi 16 octobre au Centre de Congrès – salle 3000 de Lyon, en présence du public français et de nombreux invités venus du monde entier.

 

 Le Prix Lumière a été créé par Thierry Frémaux et Bertrand Tavernier afin de célébrer à Lyon un metteur en scène ou une personnalité du septième art, à l’endroit même où le Cinématographe a été inventé par Louis et Auguste Lumière et où ils ont tourné leur premier film, Sortie d’Usine, en 1895. Parce qu’il faut savoir exprimer notre gratitude envers les artistes qui habitent nos vies, le Prix Lumière est une distinction qui repose sur le temps, la reconnaissance et l’admiration.

 

Les Prix Lumière:

 

 

Clint Eastwood Prix Lumière 2009

Milos Forman Prix Lumière 2010

Gérard Depardieu Prix Lumière 2011

Ken Loach Prix Lumière 2012

Quentin Tarantino Prix Lumière 2013

Pedro Almodóvar Prix Lumière 2014

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog