Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #actrice

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

LE FILM PHÉNOMÈNE DU BOX-OFFICE US

 Un film des DANIELS (Swiss Army Man)

Avec Michelle Yeoh, Stephanie Hsu, Ke Huy Quan (Goonies, Indiana Jones), James Hong, Jamie Lee Curtis

 Jaimie Lee Curtis.

Jamie Lee Curtis [ˈdʒeɪmi liː ˈkɝːtɪs]1 est une actrice, productrice et réalisatrice américaine, née le 22 novembre 1958 à Los Angeles en Californie.

Elle fait ses débuts dans la peau du personnage de Laurie Strode dans le film d'horreur de John Carpenter Halloween (1978). La forte popularité du film l'établit comme une véritable actrice du genre, jouant dans Halloween II (1981), Fog (1980), Le Bal de l'horreur (1980), Le Monstre du train (1980) ou encore Déviation mortelle (1981), gagnant ainsi le surnom de « The Scream Queen » (« La Reine du hurlement » en français) pour la plupart de son public2.

 

Par la suite, elle parvient à s'imposer comme actrice comique avec les films Un fauteuil pour deux (1983), face à Eddie Murphy, puis Un poisson nommé Wanda (1988). Dans un registre dramatique, elle impressionne également en tête d'affiche du polar Blue Steel (1989), de Kathryn Bigelow, puis dans le blockbuster True Lies (1994), avec Arnold Schwarzenegger et sous la direction de James Cameron.

Les années 2000 sont marquées seulement par le succès surprise de la comédie fantastique Freaky Friday : Dans la peau de ma mère (2003), mais elle se concentre par la suite sur la télévision : elle incarne ainsi la séduisante doyenne Cathy Munsch dans la série semi-anthologique horrifique Scream Queens (2015-2016), créée par Ryan Murphy. Jamie Lee Curtis renoue une nouvelle fois avec le succès grâce à Halloween (2018) qui bat des records au box-office et séduit la critique.

Tout au long de sa carrière, l'actrice a reçu de nombreuses récompenses et nominations. Elle a, entre autres, remporté deux Golden Globe Awards, un BAFTA Awards, un Saturn Awards, un American Comedy Awards. Elle a été citée pour un Primetime Emmy Awards, un Prix Génie, un Screen Actors Guild Awards et depuis 1998, elle possède sa propre étoile sur le célèbre Walk of Fame à Hollywood.

 

Produit par Anthony et Joel RUSSO

 

Anthony et Joe Russo

Naissance            Anthony : 3 février 1970 (52 ans)

Joe : 19 juillet 1971 (50 ans)

Cleveland, Ohio, États-Unis

Profession          réalisateurs, scénaristes et producteurs

Films notables   Bienvenue à Collinwood

Captain America : Le Soldat de l'hiver

Captain America: Civil War

Avengers: Infinity War

Avengers: Endgame

Anthony et Joe Russo sont deux frères réalisateurs et scénaristes américains. Ils ont travaillé sur plusieurs séries télévisées.

Comptant parmi les principaux réalisateurs des films de l'univers cinématographique Marvel, ils ont réalisé Captain America : Le Soldat de l'hiver (2014) et Captain America: Civil War (2016), les deux suites du film Captain America: First Avenger, sorti en 2011.

Par la suite, ils succèdent à Joss Whedon en mettant en scène Avengers: Infinity War (2018) et Avengers: Endgame (2019). Ces films sont des succès en salles, arrivant à leur sortie en quatrième et deuxième place du box-office mondial juste derrière Avatar de James Cameron qui a vu son film repasser à la première place après un retour dans les salles obscures de Chine en 2021.

SYNOPSIS

Evelyn Wang est à bout : elle ne comprend plus sa famille, son travail et croule sous les impôts... Soudain, elle se retrouve plongée dans le multivers, des mondes parallèles où elle explore toutes les vies qu'elle aurait pu mener. Face à des forces obscures, elle seule peut sauver le monde mais aussi préserver la chose la plus précieuse : sa famille.

 

Communiqué de presse

EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE
EVERYTHING EVERYWHERE ALL AT ONCE

Voir les commentaires

Bonnie and Clyde (1967)
Bonnie and Clyde (1967)

Bonnie and Clyde (1967)

Faye Dunaway en ouverture de Lumière 2014

 

L’actrice de légende sera l’invitée d’honneur de la soirée d’ouverture, le lundi 13 octobre, où elle présentera le non moins mythique Bonnie and Clyde d’Arthur Penn. Elle succèdera à Jean-Paul Belmondo qui ouvrit le festival en 2013.

 

Pour lui rendre hommage, le film d’Arthur Penn, Bonnie and Clyde (1967) dont elle est l’interprète principale avec Warren Beatty et Gene Hackman, sera projeté devant de nombreuses personnalités et les quelques 5000 spectateurs de la Halle Tony Garnier, dans une copie restaurée par Warner.

 

« Cette invitation me touche beaucoup. Je suis très honorée d’être invitée à Lyon, en France, pour ce festival fait pour les amoureux du cinéma.»

 

Un coup d’oeil à sa filmographie laisse imaginer l’immense contribution de Faye Dunaway dans l’émergence du cinéma américain indépendant des années soixante et soixante-dix. Et du meilleur : à partir de Bonnie and Clyde que lui propose Arthur Penn en 1967, Faye Dunaway tournera L’Affaire Thomas Crown de Norman Jewison, L’Arrangement d’Elia Kazan, Network de Sidney Lumet, Chinatown de Roman Polanski, Little Big Man d’Arthur Penn, Portrait d’une enfant déchue de Jerry Schatzberg, La Tour infernale de John Guillermain et Irwin Allen, Les Trois jours du condor de Sydney Pollack, Les Yeux de Laura Mars d’Irvin Kershner.

 

Sa rencontre avec Arthur Penn fut décisive. Cinéaste rare, exigeant, subversif, il tournera peu. La plupart de ses films sont devenus des classiques du cinéma américain des années 60 et 70 : La Poursuite impitoyable, Little Big Man, Missouri Breaks… Grand directeur d’acteurs, il aimait à jouer avec cette passion qui selon lui animait les comédien(e)s américain(e)s : Warren Beatty, Anne Bancroft, Robert Redford, Angie Dickinson, Jane Fonda, Dustin Hoffman ou encore Marlon Brando, lui doivent tous parmi leurs plus belles performances.

 

 « Belle et intelligente », voilà comment est couramment décrite Faye Dunaway : une « beauté fatale » et un « personnage passionné ». Sa personnalité, sa carrière et ses engagements font d’elle une légende du cinéma hollywoodien. Faye Dunaway donne rarement des interviews et hors les hommages du festival de Cannes en 2011 et du festival de Locarno en 2013, elle ne court pas les marques de reconnaissance. Sa venue est donc très exceptionnelle. Le festival Lumière s’honore de sa présence et est heureux de voir une telle femme et artiste succéder à Jean-Paul Belmondo.

 

 

La soirée d’ouverture aura lieu le lundi 13 octobre à 19h45 et se déroulera comme chaque année dans la grande salle de la Halle Tony Garnier qui fête son centenaire en 2014. Mise en vente comme de tradition fin juin, la soirée d’ouverture est déjà complète. Par ailleurs, Bonnie and Clyde sera à nouveau projeté pendant le festival pour ceux qui souhaitent le voir.

 

(communiqué de Presse)

Photo : Jerry Schatzberg

Photo : Jerry Schatzberg

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog