Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles avec #auteur

© Couverture Holy Mane

© Couverture Holy Mane

Présences d’Esprits

N° 96

Printemps 2019

Le zine des mondes de l’imaginaire.

Littérature – BD –

Cinéma -TV –

Jeu – Illustration

 

Reflétant tous les aspects sont abordés, avec des entretiens des responsables de divers festivals et auteurs y participants. Si vous souhaitez un jour organiser une convention, festival  ou  salon, vous y trouverez de nombreuses informations qui pourraient vous être utiles.

 

Une liste de festival clôture ce dossier, il n’est pas  bien sûr exhaustifs (par exemple le Bloody Week-end ne si trouve pas), mais cela est surement une mission impossible, au vu du nombre d’initiatives existantes dans le genre de l’imaginaire. J’ai entendu dire un jour que la France (dans tous les domaines de la culture et pas seulement de l’imaginaire) était au le pays au monde avec le plus des festivals et autres salon au monde, information a vérifié bien sûr.

 

Laissez en utilisant les commentaires du site, les initiatives que vous connaissez dans les genres de l’imaginaire, même et surtout les plus petites qui non pas forcément un grand écho dans les médias.

 

Dans quelque temps nous publierons une liste  à partir de vos commentaires et de diverses sources.

 

Limitez-vous aux initiatives françaises, sinon le site n’y suffira pas.

 

Un article publié dans la rubrique « BURGER et SHUSI » sur les dragons dans les comics, vous donneront surement envie de lire ou relire le N° 83 de « Présences d’esprit » que vous pouvez commander sur le site de l’association et qui publiez tout un dossier sur le sujet.

 

Un entretien avec Raptor Jésus, vous  dévoileras ce personnage haut en couleur, un label encore méconnu et que jugement cet entretien « avec le mec qui est derrière l’ordinateur »

 

L’auteure Nathalie Vidalinc sur les flancs du Machu Picchu au Pérou  y publie une nouvelle inédite « Un commerce éternel, histoire d’une dynastie inaltérable», je ne vous en dirais pas plus, parler d’une nouvelle de trois pages et demie, même peu serait spolier.

 

Un entretien avec la dessinatrice de la couverture Holy Mane est publié en 2 et 3 pages de couvertures.

Voir les commentaires

CaCesthesia de Guy Kermen,

CaCesthesia

de Guy Kermen,

aux éditions

« Les Ombres d'Élyranthe »

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Températures idéales pour déterrer un cadavre. En tout cas, ce sera plus facile que la dernière fois. Se laver les mains lui repose l'esprit. Frotte les paumes et la tranche de bas en haut, le contour des poignets. Contemple la mousse savonneuse avec béatitude. Puis rince ses mains trapues d'homme rustre dans une bassine d'eau brûlante." Des récipients du péché, extrait. Trente-et-un récits pour découvrir toute l'horreur cachée derrière nos façades.

Qu'elle soit fantastique, futuriste ou bien ancrée dans nos réalités, elle se niche partout, prête à surgir et à nous happer. Trente-et-une façons de côtoyer la mort en compagnie de monstres de légendes, de personnalités illustres, ou de quidams banals. Trente-et-une visions sans aucune illusion. Des années de lecture et de cinéma de genre ont profondément marqué le style de Guy Kermen, le poussant au fil du temps vers une écriture sèche, directe, qui frappe en plein coeur et vous emporte avec elle dans les tréfonds de l'âme humaine.

 
Cacesthesia : sensation morbide. Et vous ? Comment vous sentirez-vous au bout de cette descente en enfer ?

Article :

Troisième parution pour la jeune maison d'édition franco-belge, avec le second membre fondateur du forum « L'Écritoire des Ombres », Guy Kermen. Sous divers pseudonymes, Guy Kermen a publié trois romans, «Bayou » et « Night Stalker » aux défuntes mais déjà mythiques éditions « Trash », puis « Héca-Tomb » chez Zone 52, ce qui signifie que le monsieur n'en est pas à son coup d'essai, ni qu'il fait dans la dentelle !

 

Derrière ce titre intrigant se cache un recueil de  trente-et-un courts récits, qui résument la carrière littéraire d'un auteur aux multiples visages. Nous découvrons donc un grand nombre de nouvelles qui touchent un petit peu tous les genres, à condition qu'ils soient « mauvais » : le fantastique, la science-fiction, l'horreur le thriller ou l'épouvante. Il s'agit d'une promenade – éprouvante parfois – à travers des thématiques variées : un soupçon de science-fiction, une touche de Gore, une grosse louche d'épouvante et de terreur, le tout macéré dans un fantastique de bon goût. Mais on sent que les petits préférés de Guy Kermen restent les tueurs en séries, qui a déjà évoqués dans « Night Stalker », et dont il ne semble pas se lasser.

 

Cet auteur n'a pas son pareil pour se glisser dans l'esprit malade des assassins compulsifs, et je gage que, dans sa bibliothèque, les biographies de John Wayne Gacy, de l'étrangleur de Boston ou de Edward Gein sont plus consultées que celles de Gandhi ou de mère Thérésa... Fasciné par les États-Unis et admirateur de Stephen King, Guy Kermen explore souvent les aspects les moins reluisants de ce pays, et nous propose des rencontres avec des spécimens d'humanité peu fréquentables. Mais là où l'auteur à succès du Maine tartine des centaines de pages parfois inutiles, parfois étouffantes, souvent bourratives, Kermen brosse des instantanés rapides, des « flashes » brefs et percutants, aptes à créer le malaise chez le lecteur. Ces petits portraits de tueurs, ces courtes incursions sur les « territoires de l'inquiétude » du fantastique sont autant de coups de projecteur sur une autre face de la réalité, et l'accumulation de ces éclairages  suffit à créer un style propre.

 

Le style, parlons-en. Guy Kermen sait raconter une histoire, et en peu de mot, ce qui se révèle bien plus difficile, en définitive, que de s'étaler dans de longues descriptions introspectives. En quelques phrases sobres et rythmées, il parvient souvent à installer une atmosphère trouble, malsaine. Ces ambiances, cette ambiguïté entre réalisme et surnaturel sont l'essence du fantastique, loin de certains effets grand-guignolesques à la mode de nos jours.

 

C'est donc une bonne initiative des « Ombres d'Élyranthe » d'avoir œuvré pour que ces nouvelles sortent des forums Internet où elles étaient archivées pour être diffusées plus largement, en espérant qu'elles trouvent un public avide de vrai fantastique. 

 

Serge Rollet

Voir les commentaires

Ronan Seure-Le Bihan

Ronan Seure-Le Bihan

« Cuchulainn, Trois Corneilles »

par Ronan Seure-Le Bihan

 

D'habitude, je ne critique pas les auto-édités, question de principe. Ensuite, ceux qui me suivent savent que j'ai beaucoup de mal avec l'héroïc-fantasy et toute cette sorte de choses : le genre a le vent en poupe, et les librairies grouillent de récits inspirés de Tolkien (en moins talentueux !). La littérature de l'imaginaire foisonne de nains bougons, d'elfes écolos et de simili-hobbits plus ou moins poilus, et, en attendant que la mode change, j'évite comme la peste ce style de pensum, le plus souvent déclinés sous forme de « sagas » interminables.

 

Mais les règles sont faites pour se voir transgressées, une fois de temps en temps, et parfois il suffit d'un hasard pour découvrir une BD sympathique et originale. Ce fut le cas quand j'ai rencontré au détour des fêtes médiévales de Locronan, Ronan Seure-Le Bihan, qui dédicaçait son « Cuchulainn » dans la librairie locale. Et puis, cet album n'est pas exactement auto-édité, mais si j'ai bien compris, l'éditeur a fait faux-bond à notre auteur, qui n'a pas eu d'autre solution que de se charger en personne de sa diffusion. Et, enfin, « Cuchulainn, Trois Corneilles » ressortit davantage de la BD mythologique que de l'heroïc-Fantasy, car elle relate, de façon fidèle et érudite, la jeunesse et les premières aventures d'un des plus grands héros des cultures celtiques et irlandaises.

 

Guerrier suprême, équivalent celte de Achille ou Hercule, Cuchulainn est certes moins connu du grand public, mais Ronan Seure-Le Bihan, à travers ce premier album, livre un bon travail pour le populariser. Je ne résumerai pas la BD ici, il existe assez de sources sérieuses pour se renseigner sur le mythe irlandais du « Chien de Culainn ». Mais j'insisterai sur les qualités graphiques de la BD, dignes des meilleurs comics de Bisley – d'ailleurs, sur certaines planches, « Slaine » n'est pas loin –. Non content de relater les aventures de son héros, Ronan réussit la performance de nous immerger dans l'univers singulier des mythes celtes, où l'onirisme n'est jamais loin, grâce à un dessin coloré, vif et délibérément moderne. À l'instar d'un Druillet, le dessinateur joue avec les cases, déstructure la page, de même qu'il déforme les traits de ses personnages, et parvient ainsi à rendre dynamique un récit déjà haletant. Nous sommes loin ici de la sage rigueur de la ligne claire, et c'est tant mieux, car chaque planche devient ainsi un petit tableau qu'il faut prendre le temps d'analyser afin d'en découvrir la profondeur graphique, et d'y déceler plusieurs clins d’œil et détails qui dénotent la grande connaissance du sujet  de l'auteur.

 

« Cuchulainn, Trois Corneilles » se révèle donc une belle découverte, qui m'a permis de rencontrer un auteur enthousiaste et sympathique, et de découvrir une BD qui mérite une place à part sur les étagères de tout vrai amateur, celtisant ou non.

Serge Rollet

 

Biographie:

Seure-Le Bihan, Ronan

Illustrateur, Ronan Seure-Le Bihan a collaboré à plusieurs reprises sur différents projets avec les éditions Ouest-France dont L'Histoire illustrée de la Bretagne, L'histoire de France en 110 dates, L'épopée des Cathares et Vivre en ville au Moyen Âge. Dessinateur pour la presse, la jeunesse et les musées, passionné par la mythologie irlandaise, Ronan s’est longuement documenté sur l’histoire, reprenant les écrits du IXe siècle d’un moine irlandais, se rendant dans des musées…

« Cuchulainn, Trois Corneilles » par Ronan Seure-Le Bihan
« Cuchulainn, Trois Corneilles » par Ronan Seure-Le Bihan

Voir les commentaires

AOC 52

AOC 52

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – Articles sur l’écriture –

Bandes dessinées –

Science-fiction – Fantasy - Fantastique 

 

Et oui déjà 52 numéros de votre revue des genres de l’imaginaire préférée.

Déjà je veux rendre hommage a ceux et celles qui anime la revue et plus largement le Club Présences d’Esprits dont sait une des deux publications avec le fanzine « Présences d’Esprits ».

 

Une nouvelle fois cinq nouvelles vous sont offertes pour votre plus grand plaisir.

 

Vous passerez d’une émotion à l’autre avec cette sélection : cynisme, frissons terrifiques, rêve et indignation.

 

La couverture de ce numéro a été réalisée par l’artiste portugais Andréas Rocha.

 

Habituer des illustrations de fantasy dans un format panoramique, pour AOC 52 il réalise une de ses incursions dans la science-fiction a notre grand bonheur je dois dire.

 

Comme toujours, je ne serais que vous recommander de rejoindre notre club et de vous abonnez à AOC et Présences d’Esprits.

 

Laissez vos commentaires,

vos impressions dans les commentaires de ce site.

 

Abonnez-vous à la newsletter,

via le bouton « abonnez-vous »

 

 

AOC 52

Voir les commentaires

EXTRAORDINAIRE ABÉCÉDAIRE DE ZOÉ MARMELADE

L'EXTRAORDINAIRE ABÉCÉDAIRE

DE ZOÉ MARMELADE

PAR

GUILLAUME BIANCO

ET 

MARIE POMMEPUY

 

Superbe ouvrage, qui est superbement illustré. Certaines  lettres juste une lettrine, pour d’autre une petite bande dessinée, soit en noire et blanc soit en couleur, le final est sublime en plus de la lettrine Z, on a une grande fresque sur 5 pages. Les bandes dessinées varient de 6 à 16 pages, en plus d’apprendre son alphabet l’enfant va aussi apprendre à lire, même si parfois il faudra l’aide de ses parents.

 

Et si votre enfant n’a pas compris certains termes, Zoé lui expliquera tout dans le lexique, qui clôture cet ouvrage.

 

Nous sommes dans le merveilleux, les personnages animaliers, tout en douceur plairont aux enfants.

 

Chaque lettre fait travailler l’imagination de l’enfant.  

 

Il faut absolument l’offrir la beauté de ce livre en plus de son côté éducatif en font un ouvrage unique.

 

Je vous le recommande donc très fortement

 

Pensez a laissez des commentaires,

dites ce que vous pensez de cet ouvrage.

 

Résumé de l’album

Cet abécédaire animalier, signé Guillaume Bianco et Marie Pommepuy, propose un voyage pour petits et grands enfants, entre lettrines illustrées et bandes dessinées.

 

Il ne s’agit pas d’un simple abécédaire... mais d’un ouvrage enrichi, qui stimule l’imaginaire. À chaque lettre de l’alphabet correspondent plusieurs mots contant un court récit aux tonalités communes aux deux auteurs (bizarrerie, humour et poésie).

 

Plusieurs de ces lettres sont développées en histoires de bande dessinée oscillant entre six à seize pages, tel le « L » de la « Limace » dont l’apparence se révèle trompeuse. En fin d’ouvrage, un glossaire ludique lève le voile sur des mots rares ou mal connus tandis qu’une magnifique illustration se déploie spectaculairement sur plusieurs volets. Un ouvrage à lire et expérimenter seul ou à plusieurs pour une immersion réjouissante dans l’art de narrer des histoires à travers les lettres de l’alphabet.

 

Mot de l’éditeur :

Une collection dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu. Les projets « Métamorphose » oscillent entre livre jeunesse, bande dessinée et roman illustré. Les thématiques abordées sont philosophiques, poétiques, et/ou fantastiques, portées par une identité graphique inspirée du style victorien.

 

 

Album cartonné

128 pages

Format : 200 x 250 mm

EAN : 978-2-302-05971-9

ISBN : 978-2-302-05971-9

Scénariste : BIANCO Guillaume

Illustrateur : POMMEPUY Marie

Coloriste : POMMEPUY Marie

Série : EXTRAORDINAIRE ABECEDAIRE DE ZOÉ MARMELADE

Collection : Métamorphose

Prix : 22,95 €

 

Biographie et bibliographies des auteurs :

GUILLAUME BIANCO

Enfant solitaire mais heureux, il grandit dans la campagne provençale. Titulaire d’un baccalauréat d’Arts plastiques, il s’inscrit dans une université de Lettres avant de publier, à l’âge de vingt ans, ses premières bandes dessinées. Son imaginaire se nourrit de contes populaires, des nouvelles de Roald Dahl, de celles de Maupassant – et surtout des chansons de Georges Brassens à qui il voue une admiration sans bornes.

 

Bibliographie :

 Atelier Mastodonte (L')                2013       2019          

Billy Brouillard    2008       2018          

Captain Perfect 2003                      

Carnets secrets de Guillaume Bianco (Les)           2014       2016        

Eco         2009       2013      

Encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard (L')  2014       2015          

Epictète               2009                      

Ernest & Rebecca             2008       2018      

Filles de Soleil (Les)         2014                        

Gloupik 2009       2011        

Hot dog                2008                        

Jasmine                2015       2018        

Kegoyo & Klamédia         1999       2000        

Krashmonsters 2002                      

Mini-récits et stripbooks Spirou 2017                        

Soleil (Divers)    2019                      

Will (Bianco)       2003       2006        

Zizi Chauve-souris            2012       2017          

 

Autres collaborations :

 End       2012 Traduction

 Julio Biscoto      2018                      

 Sky-Doll 2016 Traduction

 

Documents, Monographies, Biographies              

 (AUT) Bianco     2009                      

 

 

 

MARIE POMMEPUY

Petite, elle dessine beaucoup. Titulaire d'un baccalauréat scientifique, elle étudie le graphisme, puis l’illustration médicale et scientifique à l’École Estienne ainsi qu’à la Hochschule für Gestaltung und Kunst de Zürich, et rencontre Sébastien Cosset. Tous deux s'associent sous le pseudo « Kerascoët ». Marie est la scénariste de Coeur de glace, dessiné par Patrick Pion et la dessinatrice de ce nouveau projet, scénarisé par Guillaume  Bianco.

 

Bibliographie :

Cœur de glace (Pion)      2011                      

Jolies ténèbres 2009      

Guillaume Bianco

Guillaume Bianco

Voir les commentaires

OBSCURCIA. CHAPITRE 3

OBSCURCIA

CHAPITRE 3

PAR 

DAVID BORIAU

STEVEN DHONDT  

YOANN GUILLOT

 

Dans ce dernier opus, de nos deux nouveaux auteurs, on assiste à encore plus de violences que dans les deux premiers.  Si on a plus de violence, nous avons aussi plus de sentiments, quel est le secret d’Alex, qu’elle est la vraie mission de Nina et qui est-elle vraiment ?

 

Rassurez-vous je ne vais pas spolier.

 

Le talent des auteurs est certain, aura ton l’occasion de les voir à nouveau réunis dans de nouveau univers aussi baroque, je le crois, et je pense que vous y trouverez aussi du plaisir.

 

J’aurais un grand regret : pas de galerie de dessins, aucun bonus graphique, c’est très dommage.          

    

Réservez à un public averti.

 

Résumé de la série :

Obscurcia, c’est l’histoire d’une quête dans un monde peuplé de souvenirs, de monstres et de doudous oubliés. Un univers onirique et horrifique. C’est surtout le cauchemar que doit traverser Alex pour sauver sa petite soeur.

 

Résumé de l’album :

Bidibidou est mort. Mais ce n’est pas le seul. Beaucoup de doudous ont péri et Laécia est entre la vie et la mort… Sauf qu’elle était la seule à pouvoir guider Alex et l’aider à retrouver sa petite soeur. En tentant de la sauver, notre héros va se retrouver confronter à des choix cornéliens. Ce dernier tome nous entraîne dans une quête pleine de rebondissements et de révélations extraordinaires.

 

190 x 283

104 pages

Album cartonné

ISBN : 978-2-413-01841-4

Scénariste : BORIAU David

Illustrateur : DHONDT Steven

Coloriste : GUILLO Yoann

Série : OBSCURCIA

Collection : HORS COLLECTION

15,95

 

Disponible en numérique.

 

Biographie et bibliographie des auteurs :

DAVID BORIAU

RÉSIDE EN BELGIQUE.

David Boriau commence dans la bande dessiné en tant que scénariste d'histoires courtes pour les magazines Lanfeust et Spirou. Après avoir fait ses premières armes, il se lance avec Goum au dessin, sur un one-shot chez KSTR, Passages Secrets (2011). Suit ensuite un autre one-shot, toujours avec Goum, aux éditions Physalis : Harlem sur la route du diable (2014).

 

Bibliographie :

Death road 2017                              

Harlem sur la route du diable 2014                          

Inferni  2017                      

Obscurcia 2018  à 2019  

Passages secrets 2011   

 

STEVEN DHONDT

EST NÉ EN 1974 À GAND, EN BELGIQUE, OÙ IL RÉSIDE.

 

Diplômé de l’Université de Gand en architecture, il bifurque rapidement vers le dessin de bande dessinée.

Il publie plusieurs albums et ouvrages jeunesses - parfois sous le pseudonyme Stedho – comme Red Rider (3 tomes) chez l’éditeur SU ou Een Broer !?, Boy ou encore Babyboem chez Oogachtend.

 

Bibliographie :

Obscurcia 2018  à2019  

 Red Rider 2017

OBSCURCIA. CHAPITRE 3
OBSCURCIA. CHAPITRE 3
OBSCURCIA. CHAPITRE 3
OBSCURCIA. CHAPITRE 3

Voir les commentaires

De Sang et de Rage Tomi Adeyemi

De Sang et de Rage

Tomi Adeyemi

 

Bientôt sera enfin disponible en version française, cette œuvre très différente de ce que l’on a l’habitude de lire en France.

 

Les origines nigérianes de Tomi Adeyemi lui font situer l’action en Afrique, fait rare pour un roman fantastique de ce situer sur ce continent trop méconnu des occidentaux, et particulièrement les légendes, contes et œuvres des genres de l’imaginaire.

 

On y perçoit l’antagonisme entre le pouvoir empreint d’occidentalisme et les traditions ancestrales locales.

 

On ne lâche pas ce livre, même si certains passages peuvent être très durs,  les croyances et la culture africaine sont la base de cette œuvre,

 

Au-delà des nombreux rebondissements, les passages d’un personnage à l’autre dopent la lecture de ce livre.

 

J’ai le sentiment que l’on risque un jour, peut-être pas si lointain qu’une adaptation cinéma ne serait pas à attendre trop longtemps, du moins son annonce.

 

Tomi Adeyemi a répondu à un entretien dans une vidéo,  sur la comparaison avec l’auteure d’Harry Potter : JK Rowling !  Dont vous trouverez le lien ci-dessous.

 

Article basé sur un exemplaire non-corrigé.

 

Sortie prévu le 2 mai 2019.

 

Laissez des commentaires

pour vous exprimer

sur cette auteure et son œuvre.

 

 

Résumé du livre :

Ils ont tué ma mère.

Ils ont pris notre magie.

Ils ont voulu nous éliminer.

À présent, dressons-nous.

 

Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l'a fait disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant. Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et de rendre la liberté à son peuple - même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.

 

Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse...

 

Biographie :

Né(e) à : San Diego, Californie, le 01/08/1993, de nationalité américaine.

 

Tomi Adeyemi est un romanciere nigériane américain et un coach en création littéraire. Elle est connue pour son livre Children of Blood and Bone, la première de la trilogie Legacy of Orïsha publiée par Henry Holt Books for Young Readers.

 

Diplômée en littérature anglaise de l'Université Harvard, elle étudie, grâce à une bourse, la mythologie et la culture ouest-africaines à Salvador, au Brésil.

 

Après son retour aux États-Unis, elle s'installe en Californie et travaillé pour une société de production cinématographique à Los Angeles.

 

En 2018, elle publie son premier roman, "Children of Blood and Bone" (De sang et de rage), le premier tome d'une série, "Legacy of Orisha".

 

Son livre, un roman fantasy pour les adolescents et jeunes adultes, a été classé dans les meilleures ventes du New York Times. 20th Century Fox a acheté les droits pour une adaptation cinématographique.

 

Son deuxième roman, "Children of Virtue and Vengeance" sortira en juin 2019.

Tomi Adeyemi vit à San Diego et enseigne l'écriture créative via son site.

Entretien avec l’auteure

Voir les commentaires

LE LIVRE DES CHOSES CACHÉES DE FRANCESCO DIMITRI

LE LIVRE DES CHOSES CACHÉES

DE FRANCESCO DIMITRI

Prix VSD RTL

Prix douglas Kennedy

du meilleur thriller étranger 2019.

Bien qu’italien l’auteur qui vit désormais a Londres a écrit son roman en anglais (Traduit de l’anglais (Royaume Unis) par Charles Recoursé.)

Il mêle avec adresse le suspense et le fantastique la presse anglo-saxonne ne s’y est pas trompée qui à fait de nombreuses critiques élogieuse sur cet ouvrage, nous avons la chose d’avoir assez rapidement la version française de ce texte. 

On est tout de suite pris par l’ambiance qui sans dégage, entre la mafia des pouilles (d’où est originaire l’auteur).

Laissez vos avis, critiques, opinions :

grâce aux commentaires.

Sortie en librairie le 11 avril  2019

 

Résumé de l’ouvrage :

Le livre des choses cachées est d’abord l’histoire d’un pacte, scellé par quatre amis d’enfance : celui de se revoir chaque année dans leur village natal des Pouilles.

Mais cette année, l’un d’entre eux manque à l’appel....

L’inquiétude de ses amis grandit d’autant plus vite qu’il ne s’agit pas d’une première disparition.

Et que les indices qu’ils retrouvent chez lui n’augurent rien de rassurant : liens avec la mafia locale, ateliers expérimentaux, notes incongrues en vue d’un manuscrit introuvable...

Le livre des choses cachées promet d’étranges révélations qui mettront en péril non seulement leur amitié mais leur vie.

« Le Livre des choses cachées est une fusion brillante entre suspense et fantastique, à l’écriture subtile et à l’atmosphère envoûtante. C’est un livre sur notre incapacité à comprendre les autres, même ceux dont nous croyons être proches, et notre incapacité à comprendre la vie elle-même. »

Douglas Kennedy

EN LIBRAIRIE LE 11 AVRIL 2019

19,95€

384 pages

14x21 cm

 

FRANCESCO DIMITRI

Natif des Pouilles  (Manduria, le 23 mai 1981)   , dans le sud de l’Italie, Francesco Dimitri vit aujourd’hui à Londres. Écrit en anglais et traduit par Charles Recoursé, Le livre des choses cachées est son premier roman. Auteur de romans fantastiques et d'essais. Ses romans sont de style urban fantasy, steampunk ou d'horreur. Il collabore également avec xL. Il écrit sur la magie, l'ufologie, l'anthropologie et la culture populaire actuellement, après avoir vécu dans sa ville natale de Manduria et à Rome, il s'installe définitivement à Londres. Parmi les écrivains de l'imaginaire, il a le mérite d'être le premier à situer ses histoires dans une ville italienne (dans ce cas, Rome). Alan D. Altieri a dit de lui "c'est l'un des éléments les plus importants de la dernière génération de non-fiction et du fantastique".

Il a été unanimement acclamé par les critiques d’outre-Manche.

 

Bibliographie ( en italien)

Opere

Saggi

Dies Iraq - Dal regime di emergenza al dopo Saddam Hussein (coautore), Castelvecchi, 2003

Comunismo magico - Leggende, miti e visioni ultraterrene del socialismo reale, Castelvecchi, 2004

Guida alle case più stregate del mondo - Tutti i luoghi in cui (non) vorreste passare la notte, Castelvecchi, 2004

Neopaganesimo - Perché gli dèi sono tornati, Castelvecchi, 2005

Manuale del cattivo - Cattivi si nasce, bastardi si diventa, Castelvecchi, 2006

Romanzi

La ragazza dei miei sogni, Gargoyle, 2007

Pan, Marsilio, 2008

Alice nel paese della vaporità, Salani, 2010

L'età sottile, Salani, 2013

Racconti

Le storie che nascono in questa città in Sanctuary, Asengard, 2009

La piccola tigre, su Robot, luglio 2010

Altro

Alice in Steamland, gioco di ruolo di Alice nel paese della vaporità, con Luca Volpino, Wild Boar Edizioni, 2010

Introduzione a Luca Tarenzi, Il sentiero di legno e sangue, Asengard, 2010

Voir les commentaires

RESCAPÉS D'EDEN

LES RESCAPÉS D'EDEN

 01 –

AU COMMENCEMENT...

 

 

Prévue en deux tomes cette minisérie, fait rare chez cet éditeur, est plus destinée aux ados qu’as des adultes.  

 

Oui, il y a 200 000 ans les filles mènent déjà par le bout du nez les pauvres garçons amoureux d’elles. Empreint d’humour qui n’empêchera pas de l’émotion, voire de la tragédie.

Nos deux jeunes héros feront au cours de leurs pérégrinations de curieuses rencontres, parfois dangereureuse, parfois comique voir amicales.

 

Tout commence avec un personnage, assez mystérieux, comme on le constatera au cours de l’histoire, qui alerte les autorités qu’une catastrophe va ce produire, catastrophe dut a la gestion et au conservatisme de certains. La thématique  écologique vient de là, avec l’abus des ressources énergétiques.

Rassurez-vous je ne spolie rien, je viens en gros de vous raconter les deux premières planches.

 

Aux côtés de la charmante Soléa et du geek Yab, ce dernier apparaissant parfois comme franchement  malchanceux.

 

SITEB, jeune dessinateur, collabore pour la première fois à une bande dessinée, avec « Les rescapés de l’Eden », il faut reconnaitre que ce  premier essai est très réussi.

 

Je vous le recommande, et surtout ne manquer pas le deuxième tome à sa sortie.

Résumé de la série :

Une réinterprétation du mythe d’Adam et Ève avec un message écologique fort et une bonne dose d’humour.

 

Il y a 200 000 ans à Eden, cité florissante terrienne, extrêmement technologique, et entourée de murailles électromagnétiques. Soléa, jeune fille très populaire au lycée, et Yab, jeune geek timide, mènent une vie tranquille. Jusqu’au jour où, par le plus grand des hasards, ils vont se retrouver nez à nez avec des Homo sapiens. Ils seront les seuls survivants de la disparition de leur cité, projetés dans un univers postapocalyptique.

 

Album cartonné

56 pages

226 x 298

EAN : 978-2-302-07509-2

ISBN : 978-2-302-07509-2

Scénariste : SWYSEN Bernard

Illustrateur : Siteb

Coloriste : POUPELIN Hugo

Série : RESCAPÉS D'EDEN (LES)

Collection : Jeunesse

Prix : 11,50 €

 

 

Biographies et bibliographie des auteurs :

 

BERNARD SWYSEN

EST NÉ EN 1964 EN BELGIQUE,

OÙ IL RÉSIDE.

 

Il est scénariste dans les hebdomadaires belges Le Soir illustré et le Pourquoi-Pas? avec Guy Brasseur, son

professeur à l'Académie des Arts. Il devient l'assistant de Walli et Bom pour Chlorophylle et Modeste et Pompon, de Bob de Moor, pour qui il dessine des décors de publicité de Tintin et de Cori le Moussaillon, de Jacques Martin, pour Les Voyages d'Alix et de Peyo, avec lequel il réalise entre autres L'Aéroschtroumpf.

Il rencontre André-Paul Duchâteau. Ils créent la série Rouletabille, dont le deuxième tome, Le Mystère de

la chambre jaune, se place numéro un des ventes Fnac et inspire Bruno Podalydès pour son adaptation au

cinéma en 2003. La série est ensuite traduite en plusieurs langues. Dès 1992, Les Aventures de Capucine sont diffusées au Japon dans le magazine Morning (Kôdansha). Noisette le hamster, petit personnage animalier, paraît dans Spirou et se concrétise ensuite en albums chez Joker. En 2000, paraît la série Albert Lombaire, qui conte les péripéties d'un médecin généraliste (Casterman). En 2003, il rencontre Claude Lelouch. De cette rencontre naît Toute une vie (2004, Soleil) puis Si Dieu le Veut (2008, Emmanuel Proust) et L'aventure c'est l'aventure (2010, Bambou). En 2008, Bernard Swysen publie Intérim Agency (Bambou). Également à partir de 2008, il réalise L'Heure de la sortie, scénarisée par Adeline Blondieau. Comme co-scénariste, il écrit pour Le Pouvoir de convaincre (2012, 12bis) avec Gilbert Thiel, et Rachida, au nom des pères en 2013 avec Yves Derai, dont Rachida Dati tente de faire interdire sa parution. En 2014, il réalise Trois Arts majeurs, Trois Génies (triptyque), une imposante biographie de Victor Hugo. L'album reçoit les félicitations écrites de Jean d'Ormesson. Le deuxième tome du triptyque, Léonardo da Vinci, est lancé au Clos Lucé en 2016. En juin 2018, les deux premiers titres d'une collection dirigée et scénarisée par Bernard Swysen sont publiés aux éditions Dupuis. Dracula dessiné par Julien Solé et Caligula dessiné par Fredman. Suivront en janvier 2019 Hitler par Ptiluc, Torquemada par Marco Paulo, Robespierre par Bercovici, et Attila par Pixel Vengeur.

 

SA BIBLIOGRAPHIE

 

 Agence Quanta                2014                      

 Albert Lombaire              2000       2003        

 Aventure c'est l'aventure (L')    2010                        

 En chemin elle rencontre...        2009                      

 Heure de la sortie (L')    2008       2009        

 Interim agency 2008       2009          

 Leonardo da Vinci           2016                        

 Méchants de l'histoire (Les)       2018                      

 Noisette le hamster       1982       2003        

 Papyrus               1998                      

 Pouvoir de convaincre (Le)         2012                        

 Rachida aux noms des pères      2013                        

 Rouletabille (CLE)            1989       1997      

 Si Dieu le veut  2008                        

 Toute une vie   2004       2005        

 Victor Hugo       2014                          

 Vivre ? 2010                      

 Véritable histoire vraie (La)        2019

                               

Documents, Monographies, Biographies              

 (DOC) Etudes et essais divers    2012                      

 

SITEB

EST NÉ EN 1993, À NANTES. IL RÉSIDE EN BRETAGNE.

 

Après ses années d'enseignement général, il suit des études d'infographie dans sa ville natale. S'en suivent divers expériences en communication publicitaire. Dessinant depuis son plus jeune âge, et étant attiré par la fiction, il décide de se consacrer entièrement à la bande dessinée. Il s'y forme via la littérature théorique et par les retours d'auteurs qu'il rencontre le plus souvent pendant des festivals. En 2015, il rejoint le fanzine nantais Bubble Gomme. Il y publie ses premières planches et réalise entre-temps plusieurs essais.

En 2017, il publie dans le n°210 du magazine Lanfeust Mag, Règlement de conte, une histoire courte scénarisée par Bernard Swysen. Puis, il signe au Éditions Soleil un premier album, Les Rescapés d'Eden, avec Bernard Swysen au scénario et Hugo Poupelin à la couleur.

RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN

Voir les commentaires

Les chevaliers des Gringoles - Le secret du Ki

Les chevaliers des Gringoles

- Le secret du Ki –

Tome 3 -

Dès 9 ans

Un Chevalier des Gringoles est maître de son ki

(Même quand quelqu’un raconte un truc vraiment marrant).

Auteur : E. Ji , Illustrateur : . Papaya

Et nous voilà à l’avant-dernier tome de cette série en quatre volumes.

Je vais surtout cette fois vous parler des illustrations, que l’auteur me pardonne.

PAPAYA, parsème les livres, rythme la lecture de superbes  dessins qui souligne parfaitement le texte, et bien qu’ils s’agissent d’aventure de Fantasy, ils ne perturberont pas les enfants.

Comme on disait dans « L’ile aux enfants » « ce sont des monstres gentils », les couleurs pastels utilisées par PAPAYA ni son pas pour rien

 

Le livre 4 :

LA BATAILLE DE RAG-NAROK, chapitre final des aventures ! Paraitra pour Noël 2019.

Si vous n’avez pas déjà acquis les trois premiers tomes faites-le et à Noël faites l’acquisition du dernier.

Cela fera pour votre enfant, garçon ou fille à partir de 9 ans un très beau cadeau de fin d’année.

Vous pouvez retrouver également sur internet de nombreuses activées pour tous les âges offerts par les Éditions Nathan que vous trouverez le lien en fin de ce dossier. 

Je vous recommande fortement d’en faire l’acquisition.

 

Livre 3 : Le secret du Ki résumé du volume :

La découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et la transformation de Gus, je pensais que plus rien ne pourrait m’impressionner. C’était avant de savoir ce qu’on trouverait dans les Monts Zinzolins. Ce jour-là, Léo m’a dit qu’on ne serait plus jamais les mêmes. Ça tombe bien, parce qu’une nouvelle mission se profile à l’horizon, et d’après Pigeon, on n’a que 2,7 % de chances d’en sortir vivants. On aura bien besoin d’être différents si on veut changer le cours de l’histoire.

 

DÈS 9 ANS 

CYCLE 3

(CM1, CM2, 6E) 

 240 Pages

14 x 21 cm

Parution : mars 2019

ISBN : 978-2-09-258304-3

Collection : Roman Grand format

Prix: 15,50 €

L’Auteur :

Erwan Ji

Erwan Ji est né en 1986 à Quimper. Il aime les feux de cheminée qui crépitent, l’odeur du blé noir, quand la tête d’un bébé kangourou sort de la poche de sa maman, et les descriptions de pique-nique dans Le Club des cinq. Il n’aime pas quand la mousse du bain s’est envolée, les gens qui chantent faux mais qui chantent quand même, ceux qui demandent « Ça va ? » sans écouter la réponse, et abandonner devant une pistache trop fermée. Lorsqu’il avait sept ans, il a mangé du sable en pensant pouvoir obtenir les pouvoirs de son idole, Superman.

L’ILLUSTRATRICE :

Papaya est née en 1987 en Russie. Après cinq ans dans l’industrie du jeu vidéo, elle s’est orientée vers la réalisation d’illustrations à son propre compte.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog