Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles avec #horreur

PHILLIPS Sean

PHILLIPS Sean

 

Criminal 7.

Au mauvais endroit

BRUBAKER Ed

PHILLIPS Sean

 

Et oui tout arrive dans le monde de la bande dessinée, même le retour de la série Criminal que l’on pensait disparut dans les nimbes. Après plusieurs années d’interruption, la série est donc de retour.

 

Le duo Brubaker/ Phillips aussi, Sean Phillips ne travaille désormais quasiment plus qu’avec Ed Brubaker.  Sortie en 2016 aux États-Unis, cette édition est une première Édition en français.

 

Ceux qui ne connaissaient pas cette série seront très étonnés, voire désarçonnés par l’imbrication d’histoires d’univers et de périodes totalement différentes.

Ceux d’entre vous qui ne connaissent pas Criminal pourront découvrir une série culte.

L’on passe d’une histoire héroïque-fantasy horrifique à un thriller, un   Slasher aussi horrifique, mais moins érotique.  

 

Cet album est composé deux chapitres,  que l’on peut lire séparément.

 

Réserve à un public averti.

 

Résumé de la série :

Ce nouvel opus marque le retour de la dream-team constituée d’Ed Brubaker & Sean Phillips sur LA série polar par excellence. Cet album est composé de plusieurs récits complets qui viennent enrichir l’univers de Criminal. La famille Lawless est au coeur des intrigues de la série Criminal depuis le début.

Nous sommes ici dans les années 1970. Teeg Lawless est derrière les barreaux et fait tout ce qu’il peut pour survivre, tandis que Tracy Lawless fête son 12e anniversaire, un fusil de chasse à la main… Deux récits imbriqués qui nous en apprennent plus sur cette famille et l’univers poisseux dans lequel ils évoluent.

 

 

 

 ISBN : 978-2-413-00396-0

Scénariste : BRUBAKER Ed

Coloriste : BREITWEISER Elizabeth

Illustrateur : PHILLIPS Sean

Série : CRIMINAL

Collection : CONTREBANDE

 

Biographie des auteurs :

 

ED BRUBAKER

EST NÉ EN 1966 À BETHESDA. IL RÉSIDE EN CALIFORNIE, USA.

Il est l’un des scénaristes les plus en vogue du divertissement américain. Il débute sa carrière en 1997 chez des petits éditeurs indépendants, comme Alternative Comics, avant d’être sous contrat d’exclusivité avec DC Comics. Il travaille pour le label Vertigo et commence une collaboration, qui se révèlera fructueuse, avec Sean Phillips sur leur série Sleeper (2002). Fin 2004, libéré de ses obligations avec DC, Brubaker travaille sur Captain America (qu’il a tué et ressuscité !) et Daredevil pour Marvel. En 2007, il retrouve Sean Phillips pour la série Criminal, sous le label Icon de Marvel, qui sera salué par la critique et les prix. Fort de ce succès, les deux artistes poursuivent leur collaboration avec Incognito, puis Fatale (Delcourt). Ed Brubaker collabore également avec Steve Epting sur une nouvelle série d’espionnage, Velvet. En 2016, il rejoint la prestigieuse équipe de scénaristes de la série télévisée à succès Westworld, diffusée sur HBO. Ed Brubaker a reçu l’Eisner Award du Meilleur scénariste en 2007, 2008 et 2010, de la Meilleure série limitée en 2012 et 2016, et enfin de la Meilleure nouvelle série en 2015 pour Fondu au noir.

 

SEAN PHILLIPS

EST NÉ EN 1965 AU ROYAUME-UNI, OÙ IL RÉSIDE.

Sean Phillips travaille depuis quelques années quasiment exclusivement en collaboration avec Ed Brubaker (Criminal, Incognito, Fatale, Fondu au noir et Kill or Be Killed).

 

 

Criminal 7. Au mauvais endroit BRUBAKER Ed PHILLIPS Sean
Criminal 7. Au mauvais endroit BRUBAKER Ed PHILLIPS Sean
Criminal 7. Au mauvais endroit BRUBAKER Ed PHILLIPS Sean
Criminal 7. Au mauvais endroit BRUBAKER Ed PHILLIPS Sean
Criminal 7. Au mauvais endroit BRUBAKER Ed PHILLIPS Sean

Voir les commentaires

JIGSAW he is everyone

JIGSAW he is everyone

 

Ce nouveau opus de SAW  commence mal, ou commence bien, tout dépend si on est à la place des Personnages, ou celles de spectateurs amateurs de films de  thriller et d’horreurs, et ce dès les premières secondes de la première scène. On est d’entrée dans l’effroi.

 

Les scénaristes on voulut revenir à l’ origine de l’histoire de « SAW » et rendre hommage au film « SEVEN » de David Fincher. On est au début face à un thrilleur plus que d’un film d’horreur, mais que les amateurs de gore, ce rassure, la deuxième partie est plus gore. Comme la tradition de cette licence le veut, on est très imaginatif au niveau des accessoires utilisés par le tueur en série.

 

Comme souvent ce n’est pas parce que l’on voit moins de sang, de cerveau sur les murs, que l’on n’est pas dans l’angoisse, dans l’horreur.  Fidèle tout en imaginant un nouveau contexte’hisoitre commence 10 ans après  le mort de Jhon Kramer, un copiteur sévit-il, est-il vraiment de retour ? Quels sont les responsabilités et les secrets des uns et des autres, dans cette nouvelle série de meurtres horrifique ?

Vous le découvrirez ou le redecouvrirez en regardant le DVD ou le Blu-ray.

 

À signaler des bonus très intéressants aussi longs que  le film proprement dit.

 

À réserver aux plus de 16 ans.

 

Remerciement à BELGA FILMS

 

Un film de Michael & Peter Spierig (Undead, Daybreakers, Predestination) avec Tobin Bell, Matt Passmore, Callum Keith Rennie, Laura Vandervoort.

 

Synopsis

Après une série de meurtres qui ressemblent étrangement à ceux de Jigsaw, le tueur au puzzle, la police se lance à la poursuite d'un homme mort depuis plus de dix ans. Un nouveau jeu vient de commencer... John Kramer est-il revenu d'entre les morts pour rappeler au monde qu'il faut sans cesse célébrer la vie, ou bien s'agit-il d'un piège tendu par un assassin qui poursuit d'autres ambitions ?

 

Déconseillé au moins de 16 ans.

 

 

Spécifications du film

Disponible en : DVD, BLU-RAY, BLU-RAY limited edition steelbook, BLU-RAY 4KUHD.

Genre : horreur, thriller

Version DVD : ENGLISH DOLBY DIGITAL 5.1 - FRANÇAIS DOLBY DIGITAL 5.1

Version BLU-RAY : ENGLISH DOLBY ATMOS - FRANÇAIS 5.1 DTS-HD MA - ANGLAIS DD 2.0 OPTIMISE POUR L'ECOUTE DE NUIT (MODE NUIT)

Sous-titrage : FRANÇAIS / NEDERLANDS / ENGLISH SDH

Durée film : 88 / 92 min

Durée bonus : 86 / 90 min

JIGSAW he is everyone

Voir les commentaires

LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE

LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE

RÉCIT COMPLET

PAR CHRIS RYALL ET BEN TEMPLESMITH

 

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu en France un album de Ben Templesmith, le dessinateur australien est enfin de retour pour notre plus grand plaisir avec cette histoire complète.

 

Les dessins et le scénario de Chris Ryall se renvoient la balle aussi bien dans l’humour noir que dans le côté Roswell de l’aventure. Juste une remarque certains caractères son écris vraiment petit pour des yeux de vieux monsieur comme les miens.

 

Il en ressort une horrifique jubilation à la lecture de l’ouvrage, étant donné qu’il s’agit d’une histoire complète, vous n’aurez pas à attendre des mois pour une suite.

 

Soleil ayant été repris par Delcourt, vous trouverez sur ce site forcément plus d’articles sur Delcourt que par le passé.

 

Résumé de l’album :

Cet album marque le grand retour de Ben Templesmith, avec un récit qui mêle science-fiction et humour noir.

Au programme : enlèvements par des extra-terrestres, tests sur des humains, complots et inavouables secrets…

 

Karl Bauer

Biographies

BEN TEMPLESMITH

EST NÉ EN 1978 à Perth (Australie).

Diplômé en Design Graphique option Illustration, il a travaillé aussi bien pour le cinéma, les magazines que pour les compagnies de jeux, mais le plus souvent pour l'industrie anglo-américaine de la bande dessinée. Il  est connu pour son travail dans l'industrie du comics dans un style cartoon au traitement numérique très spécifique. Parmi ses œuvres les plus notables, on retient notamment Fell, réalisé avec Warren Ellis, et publié chez Image Comics (Delcourt pour la publication française). Il travailla également en coopération avec Steve Niles pour 30 Jours de nuit publié chez IDW Publishing. Par la suite, il fut nommé quatre ans de suite au Eisner Awards pour l’ensemble de son travail de 2005 à 2008. En 2008, il obtient une récompense de l’International Horror Guild pour Wormwood. Il a également créé des couvertures de livres, des affiches de films, des cartes à jouer et des concepts pour le cinéma. Ben Templesmith fait figure de pionnier dans le nouveau format numérique de l’industrie américain du comics. Ben Templesmith est l’un des auteurs phares du catalogue Contrebande avec des titres tels que 30 jours de nuit, Wormwood, Bienvenue à Hoxford, Choker ou encore Fell. Aujourd'hui, ce citoyen du monde qui n'a pas d'adresse fixe passe son temps entre San Diego et Perth.

 

Bibliographie

 

Séries principales

30 jours de nuit  2004  2010    

Bienvenue à Hoxford  2011    

Choker  2012        

Chroniques de Groom Lake (Les)  2018      

 Criminal macabre  2004      

 Fell  2007      

 Silent Hill  2005   

 Ten grand  2014  2015    

 Wormwood  2008  2010   

30 días de noche  2003  2005    

Batman: Legends of the Dark Knight (2012)  2013     

Choker (2010)  2010  2012   

Fractured Fables (2010)  2010      

Gotham by Midnight (2015)  2015     

Hatter M: The Looking Glass Wars (2005)  2005     

Singularity 7 (2004)  2004     

Ten Grand (2013)  2013      

Wormwood (en anglais)  2008      

 

Autres collaborations

30 jours de nuit  2004  2010  Couverture 

Chroniques de Groom Lake (Les)  2018    Couverture 

Fell  2007    Couverture 

HellSpawn  2017    Couverture 

Ten grand  2014    Couverture 

 

 

 

Biographie

Chris Ryall

Né(e) à : Long Beach, Californie , le  02/04/1969

Christopher "Chris" Ryall est un auteur de bandes dessinées.

 Il travail chez IDW Publishing (éditeur américains de bandes dessinées, comics, graphics novels...) depuis 2004.En 2010, il est nommé Chief Creative Officer de IDW.

 

Bibliographie :

Chroniques de Groom Lake (Les)  2018      

Road Rage  2013      

Secret show  2011 

Transformers (Fusion Comics)  2009      

Beowulf (2007)  2007     

Free Comic Book Day 2016  2016      

George A. Romero's Land of the dead (2005)  2005      

 Kiss Solo (2013)  2013   

 

Autres collaborations

Comic Box (1re série) 

 

est irrésistiblement attiré vers un étrange endroit, situé du côté de Roswell, dans le Nevada. Plus précisément à Groomlake, là où a été installée la fameuse Zone 51. Il y a quelques années, le père de Karl fut enlevé par des aliens, et en était revenu… changé. Aujourd’hui, Karl est pris au piège d’une conspiration visant à fabriquer des armes à l’aide d’une technologie extra-terrestre…

 

Album cartonné

128 pages

167 x 257 mm

EAN : 978-2-4130-0018-1

PRIX : 15,50 €

 

 

 

LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE
LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE
LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE
LES CHRONIQUES DE GROOM LAKE

Voir les commentaires

Entretien avec Michael Roch

Entretien avec Michael Roch

 

Stéphane Dubois :

Bonjour Michael,

Pourquoi avoir repris le chemin vers la deuxième étoile à droite avant de filer tout droit jusqu’au matin, pourquoi avoir repris ce mythe avec « Moi, Peter Pan » ?

 

Michael Roch : C’est un personnage qui a bercé mon enfance comme mon adolescence à travers les créations de Disney, Spielberg ou encore Loisel. Peter Pan est un personnage qui, quoi qu’on en dise, reviendra toujours, du Pays imaginaire jusqu’à nos fenêtres, ouvrir ce chemin. Et je trouve ça cool qu’il puisse être emprunté, encore et encore, par de nouvelles générations.

 

Stéphane Dubois :

Il avait déjà été édité en 2014 à compte d’auteur, cette édition est-elle remaniée, augmentée par rapport à l’originale ?

 

Michael Roch : La version auto-éditée ne contient, en effet, que trois chapitres du roman publié aux Éditions Mü. C’était un premier test, auprès de mes lecteurs – un peu comme les trois premiers doigts de pied que l’on plonge dans un bain chaud. Et ce sont ces premières versions qui ont conquis l’éditeur.

 

Stéphane Dubois :

Tu es en sélection du Grand Prix de l’Imaginaire pour 2018, il sera remis lors des Étonnants Voyageurs à Saint-Malo, es-tu un habitué de ce festival ? Que penses-tu de ce genre de prix ?

 

Michael Roch : Je n’ai jamais eu l’occasion de me promener sur le festival des Étonnants Voyageurs. Je suis de Lyon, j’ai vécu à Avignon, je suis retourné vivre aux Antilles près de mes racines familiales, Saint-Malo, pour moi, ça a toujours été le bout du monde, l’antipode. Et je suis très heureux de faire partie de la première sélection pour le Grand Prix de l’Imaginaire 2018. C’est le témoin, quelque part, que mon travail autour de l’imaginaire est utile et sensé.

 

Stéphane Dubois :

 Tu as une chaine YouTube, parmi les plus suivis dans les littératures de l’imaginaire : La  Brigade du Livre, peux-tu dire comment et pourquoi tu t’es lancé dans cette aventure ?

 

Michael Roch : J’en parlais avec des amis, déjà dans le « Youtube Game ». Ils appréciaient ma manière de parler de la littérature, et m’ont conseillé de les rejoindre sur ce media. L’idée est de partager les découvertes littéraires qui me touchent, et d’en faire profiter le plus grand nombre.

 

Stéphane Dubois :

Justement à ce propos certains jugent les blogs dépassés par rapport à ce genre de chaine vidéo quel est ton opinion de youtubeur sur cette question ?

 

Michael Roch : Ce n’est pas une opinion de youtuber, mais une opinion d’usager des moyens de communication. Le message passe plus directement par la vidéo. Les informations sont plus facilement assimilées par notre cerveau. L’image est déjà plus percutante qu’un texte. La vidéo, c’est l’avenir de la communication.

 

Stéphane Dubois :

Tu peux nous parler de tes projets?

Dans les mois qui viennent où pourra-t-on te rencontrer pour d’éventuelles signatures de tes ouvrages ?

 

Michael Roch : Je termine actuellement la rédaction d’un nouveau roman, pour Mü Éditions, Le Livre jaune, dont le lien avec le recueil de Chambers, Le Roi en jaune, est sans équivoque. Le Livre jaune de Chambers est un livre mythique, à l’instar du Nécronomicon de Lovecraft ; je lui donne une nouvelle réalité. Je travaille aussi sur l’ébauche du roman suivant qui sera un retour vers la science-fiction, dans un univers antillais.

 

Stéphane Dubois,

Redonne-nous le lien avec ta chaine YouTube afin que nos amis puissent te suivre.

 

 Michael Roch : Toutes les aventures de la Brigade du Livre, les chroniques et d’autres petites émissions sont là :

https://www.youtube.com/c/labrigadedulivre !

 

 

 

Biographie et bibliographie :

Michael Roch a vu ses premières œuvres publiées dans divers fanzines fantastiques et horrifiques avant d’intégrer les éditions Walrus, célèbres sur Internet pour leurs romans Pulp.  En 2016, il publie Les Vicariants, avec, entre autres, Alfred Boudry, avec qui il a souvent collaboré. Il a publié en 2017, Moi, Peter Pan en sélection officielle du GPI 2018 et prépare son nouveau roman, Le livre jaune, toujours chez Mü éditions.

Michael Roch est également chroniqueur et l’un des prescripteurs les plus suivis des littératures de l’imaginaire via la chaine YouTube qu’il a co-créée : La Brigade du Livre.

 

Autres textes de l’auteur :

La Boîte de Schrödinger Expérience 1 (Walrus, 2012)

Trois coups contre ma porte (Walrus, 2013)

Le lapin in Walrus Institute : l’anthologie interdite (Walrus, 2013)

Je ne suis pas linéaire in La nuit promet d’être belle (Le Peuple de Mü, 2013)

Les aventures dialographiques de Sherlock Holmes et du Docteur Watson, avec Alfred Boudry (autoédition, 2014)

Moi, Peter Pan - Livre 1 (autoédition, 2014)

Twelve (Walrus, 2014)

Cathie, les nuits chaudes (autoédition, 2015)

Mortal Derby X (Walrus, 2015)

Les Vicariants, Tomes 1&2 (Le peuple de Mü, 2016)

Moi, Peter Pan de Michael Roch (en première sélection pour le GPI 2018) (Mü éditions)

 

Nouvelles :

Deux francs in Banzaï #4, 2011 ; Judith in Banzaï #4, 2011 ; L’homme dont la tartine ne tombait jamais du côté beurré in Banzaï #5, 2012 ; Du sang, et de la salive in Banzaï #5, 2012 ;

 

Voir les commentaires

Entretien Azaceta  Paul

Entretien Azaceta  Paul

À l’occasion du 45e Festival International de la Bande Dessiné d’Angoulême, Paul Azaceta nous a accordé un entretien.

 

Stéphane Dubois,

Comment avez-vous commencé le dessin ?

Paul Azaceta,

J’ai commencé très jeune a dessiné, mais mère était persuadé que j’avais du talent et ma encourager. La première fois que j’ai dessinée, j’ai dessiné  des animaux. Ma mère fut assez surprise de la manière dont je les dessinais. J’étais en avance pour mon âge dans ce domaine, mes dessins étaient plus élaborés que les autres enfants de mon âge. Quand j’ai découvert les comics, j’en suis tombé amoureux et j’ai décidé d’y consacrer ma vie.      

 

Stéphane Dubois,

Quels sont les premiers comics que vous avez lus ?

Paul Azaceta,

Ils s’agissaient de comics espagnols, on trouvait des comics partout, à l’épicerie par exemple avec des promis trois paquets de pâtes avec un comics gratuit. Avec mon grand-père qui était espagnol, il achetait des comics comme Spiderman et je me suis mis à les collectionner.   

Stéphane Dubois,

Vous pouvez nous parler de la genèse d’Outcast ? 

Paul Azaceta,

C’est Robert Kirkman, qui il y a quelques années a eu l’idée, dans les films comme « L’exorciste » ou les autres films sur le thème de l’exorcisme, une fois le film terminé on ne savait pas  ce qu’ils devenaient, on arrivait on l’exorcisait et après !  Que se passait-il après le générique de fin ? Ce fut la genèse d’Outcast.

J’ai l’idée d’un livre d’horreur, lui dis Robert Kirkman, si tu es intéressé, il lui a répondit qu’il le ferait.

 Stéphane Dubois,

Une question cinématographique, vous avez vu le remake de « It » (Ca) qu’en pensez-vous ?

 Paul Azaceta,

J’ai pensé que c’était bien, j’adore l’horreur, j’ai trouvé que Bill Skarsgard  était un acteur formidable. Ils ont mis beaucoup d’éléments du livre dans le film, que je trouve très réussit.

Stéphane Dubois,

Revenons à Outcast, on en sommes-nous dans l’édition française de son œuvre et quels sont les projets pour Outcast ?

 

Paul Azaceta,

Nous allons publier la totalité de la saga, le Scorgneux édite dans une version grand format « Outcast » et elle sera publié jusqu’à la fin. Deux histoires en un volume. 

 

Stéphane Dubois,

Pensez-vous continuer « Outcast » ?

Paul Azaceta,

Il a une fin, que nous sommes en train de construire, encore quelques années, une histoire par mois aux USA, encore deux ou trois ans. On ne sait pas tout à fait le nombre d’histoires,  mais nous connaissons la fin.

 

Stéphane Dubois,

Quel est le retard par rapport à l’édition originale que nous avons en France ?

Paul Azaceta,

C’est pratiquement à jour.

 

Stéphane Dubois,

En dehors d’ « Outcast », a-t-il d’autres projets ?

Paul Azaceta,

Pour l’instant je me consacre a la fin de cette série, mais comme je sais que cela va prochainement ce terminé, je commence à réfléchir à un livre que je vais faire avec un ami. Il y a deux ou trois livres que j’ai en projet. Mais pour le moment je me consacre à cent pour cent à « Outcast » afin d’offrir la meilleure des fins possibles.

 

Biographie

Paul Azaceta est dessinateur de bande dessinée. Il a travaillé pour Marvel sur Spider-Man Unlimited, Daredevil, Punisher Noir et sur Captain Marvel écrit par Peter David. Il est autodidacte et doit son talent à l’observation des maîtres. Il a également co-créé Graveyard of Empires pour Image Comics avec Mark Sable et travaille actuellement sur Outcast avec Robert Kirkman. Son amour du comics le pousse à développer un trait pur et réaliste et des expressions les plus naturelles possible. Il vit avec son épouse à Bayonne, dans le New Jersey.  

Bibliographie

Séries principales

  X-Men v4  2013     

  X-Men (2010)  2013     

  Outcast il Reietto  2015  2016   

  Outcast by Kirkman & Azaceta (2014)  2014  2017   

  Northlanders (en espagnol)  2012    

  Namor (2003)  2004     

  Daredevil (1998)  2008 

  B.P.R.D. (2003)  2008   

  Amazing Spider-Man (The) (1963)  2010     

  Talent  2007      

  Spider-Man Hors Série (Marvel France puis Panini Comics, 1re série)  2011   

  Spider-Man - Un jour nouveau  2017     

  Spider-Man (Marvel France 4e série - 2013)  2014     

  Spider-Man (Marvel France 2e série - 2000)  2010  2011  

  Punisher Noir  2010    

  Outcast  2015  2018   

  Northlanders (Urban comics)  2014     

  Jardin des souvenirs (Le)  2017     

  Irrécupérable  2012     

  Grounded  2006     

  Free Comic Book Day 2015 (France)  2015     

  Daredevil par Brubaker (Marvel Deluxe)  2017 

  Daredevil (100% Marvel - 1999)  2009  2010   

  Conan le barbare (Panini)  2014    

  B.P.R.D. Origines  2015   

Autres collaborations

  Outcast by Kirkman & Azaceta (2014)  2014  2015  Encrage 

  Daredevil (1998)  2008  2009  Encrage 

  Captain America (1968)  2011    Encrage 

  Outcast  2015  2017  Couverture 

  Daredevil par Brubaker (Marvel Deluxe)  2017    Encrage 

Entretien Azaceta  Paul

Voir les commentaires

Sean Phillips

Sean Phillips

Killed or be Killed

Ed BRUBAKER

Sean PHILLIPS

 

Ed Brubaker nous offre la plus noire histoire qu’il est produit. À la fois la plus pessimiste de ce qu’il pense de l’avenir de notre humanité, mais aussi la plus belle des histoires d’amour qu’il est produit.

 

Les  dessins de Sean PHILLIPS son fort et puissant et colle particulièrement a l’histoire, a noté un cahier de croquis à la fin de l’ouvrage.

 

Colorisée par ELIZABETH BREITWEISER,  elle fournit un vrai plus aux dessins de Sean Phillips, ce n’est pas pour rien que Ed Brubaker a décidé que dorénavant elle serait la coloriste attitrée des séries qu’il scénarise qu’elles soient dessinées par Sean Phillips ou Steve Epting.

 

On attend avec impatience le tome 2  dont la sortie est prévue le 1er juin 2018.

 

Réserver a un public averti

  

Résumé de l’album :

« Je n’avais jamais imaginé que ça deviendrait ma vie.

Jamais. Mais on n’a pas toujours le choix, n’est-ce pas ? Et puis, soyons honnêtes…

Je suis plutôt bon, à ça. Tuer des gens ! Des gens qui le méritent ! » — Dylan

 

DYLAN a 28 ans. Éternel étudiant après s’être fait virer de prépa, il vit du solde de son héritage et d’emprunts. Dylan est surtout quelque peu désabusé par le monde dans lequel il vit. Il faut bien  avouer qu’entre le terrorisme, la criminalité en hausse, les bévues des policiers envers les hommes noirs - pour ne citer que quelques-unes des plaies qui sévissent dans la société actuelle - il y a de quoi être passablement négatif. Sa vie, jusqu’alors rythmée par sa soif d’apprendre et sa colocation avec sa meilleure amie Kyra dont il est fou amoureux, prend un tour nettement différent après une tentative de suicide ratée. Cette fois, il est sauvé par un démon, qu’il appellera son « cauchemar chimérique », et qui lui propose un marché : assassiner au moins un salopard par mois afin de gagner le droit de vivre ! Bien entendu, comme tout tueur, il doit commettre son premier meurtre. Une  tâche qui ne s’avère

pas aisée, d’autant plus que les méchants ne sont pas si faciles à débusquer… Par ailleurs, plus Dylan se débattra pour cacher ce secret qui met lentement sa vie en miette, plus cela affectera celle de ses proches. Mais puisque ce monde est pourri jusqu’à la moelle, autant éliminer ceux qui contribuent à le rendre puant… Après tout, ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ?

 

Kill or Be Killed est un thriller sombre, nerveux et intense, écrit à la façon d’un journal intime, qui suit les pas d’un jeune homme investi d’une mission qui lui est vitale… assassiné des criminels !

 

Biographie des auteurs :

ED BRUBAKER est né en 1966 à Bethesda.

Il réside en Californie, aux USA. Il est l’un des scénaristes les plus en vogue du divertissement américain. Il débute sa carrière en 1997 chez des petits éditeurs indépendants, comme Alternative Comics, avant d’être sous contrat d’exclusivité avec DC Comics. Il travaille pour le label Vertigo et commence une collaboration, qui se révèlera fructueuse, avec Sean Phillips sur leur série Sleeper (2002). Fin 2004, libéré de ses obligations avec DC, Brubaker travaille sur Captain America (qu’il a tué et ressuscité !) et Daredevil pour Marvel. En 2007, il retrouve Sean Phillips pour la série Criminal, sous le label Icon de Marvel, qui sera salué par la critique et les prix. Fort de ce succès, les deux artistes poursuivent leur collaboration avec Incognito, puis Fatale (Delcourt). Ed Brubaker collaboreégalement avec Steve Epting sur une nouvellesérie d’espionnage, Velvet. En 2016, il rejoint la prestigieuse équipe de scénaristes de la série télévisée à succès Westworld, diffusée sur HBO. Ed Brubaker a reçu l’Eisner Award du Meilleur scénariste en 2007, 2008 et 2010, de la Meilleure série limitée en 2012 et 2016, et enfin de la Meilleure nouvelle série en 2015 pour Fondu au noir.

 

 

Bibliographie sommaire :

 

CRIMINAL // 6 tomes // 2007 - 2012

Dessinateur : Sean Phillips

Une ex-junkie, un ancien détenu épileptique, un pickpocket, des flics véreux… Le casting est parfait et le casse, du billard. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu. Mais s’il est une chose qu’une vie de braquages a apprise à Leo, c’est qu’il existe toujours une porte de sortie pour les lâches. Et il n’y a plus

d’honneur lorsqu’il est question de survie. Quoique..

.

INCOGNITO // 2 tomes // 2010 - 2011

Dessinateur : Sean Phillips

Zack Overkill est ce qui se fait de mieux en matière de super-criminel : hyper violent, amoral et surpuissant. Il a pourtant choisi de raccrocher et de balancer ses anciens partenaires en échange d’une immunité totale. Il doit désormais réfréner ses pulsions meurtrières et vivre une vie d’employé modèle, sous peine d’être lâché par son agent de probation. Mais combien de temps pourra-t-il tenir?

 

FATALE // 5 tomes // 2012 - 2015

Dessinateur : Sean Phillips

De nos jours, aux États-Unis. Lors des obsèques de son parrain, Nicolas Lash rencontre une mystérieuse

jeune femme qui se fait appeler Jo. Intrigué par ses propos, surtout subjugué par sa beauté, il se laisse

séduire. Or bien des hommes sont déjà tombés dans ses filets... Il ignore encore que celle qui le fascine

tant traverse les années sans vieillir, cherchant à échapper à un monstrueux démon immortel.

 

SCÈNE DE CRIME // One-shot // 2013

Dessinateurs : Sean Phillips et Michael Lark

Tandis qu’il tente de reconstruire sa vie brisée, le détective Jack Herriman a emménagé chez son oncle

Knut, célèbre photographe de scène de crime. Alors qu’il se remet à peine d’une affaire qui a mal tourné,Jack accepte un dossier, simple en apparence. Mais ce qui ressemble à une banale disparition de personne se transforme en enquête pour homicide, sordide, imprégnée du parfum de scandale...

 

VELVET // 3 tomes // 2014 - 2017

Dessinateur : Steve Epting

Velvet est l’assistante du directeur d’une agence de renseignements. Officiellement du moins. Lorsque

le plus grand agent secret du monde est tué en mission, elle se trouve engluée dans un imbroglio de mystères et de meurtres. Envoyée sur le terrain, dans un milieu qu’elle avait abandonné, son propre passé lui revient alors en pleine figure. Heureusement pour elle, elle n’a rien perdu de ses talents.

 

Biographie sommaire.

 

SEAN PHILLIPS travaille depuis quelques années quasiment exclusivement en collaboration avec Ed Brubaker (Criminal, Incognito, Fatale, Fondu au noir et Kill or Be Killed).

 

STEVE EPTING (Captain America) met son style hyper-réaliste au service de Velvet, série d’espionnage

également scénarisée par Ed Brubaker.

 

ELIZABETH BREITWEISER est dorénavant la coloriste attitrée des séries d’Ed Brubaker qu’elles soient dessinées par Sean Phillips ou Steve Epting.

Killed or be Killed Ed BRUBAKER Sean PHILLIPS
Killed or be Killed Ed BRUBAKER Sean PHILLIPS
Killed or be Killed Ed BRUBAKER Sean PHILLIPS
Killed or be Killed Ed BRUBAKER Sean PHILLIPS
Killed or be Killed Ed BRUBAKER Sean PHILLIPS

Voir les commentaires

Eric Powell

Eric Powell

HILLBILLY ERIC POWELL

HILLBILLY

TOME 01

PAR ERIC POWELL

 

Éric Powell, nous offre un superbe album, reprenant les histoires de HILLIBILLY, y compris un chapitre qui était paru sur la plateforme numérique  Comixology faisant prélude à la publication de la série.

 

Un texte fort avec des dessins parfois dérangeants, mais superbes, le plus souvent dans les tons ocre et noir, ce qui ne fait que renfoncer le texte. Chaque chapitre, en fait une histoire complétée, est précédé de sa propre couverture en plus de celle de l’ouvrage proprement dit.

 

On ne peut pas arrêter la lecture une fois celle-ci entamée.

 

Il s’agit de l’un des meilleurs ouvrages de comics publié par Delcourt ces dernières années dans le genre fantastique.

 

En plus des histoires publier on trouve à  la fin un cahier de croquis, mais contrairement à l’habitude, ce n’est pas juste des croquis, ceux-ci sont accompagnés de textes, parfois assez longs, les  explicitant.

 

Après la fin des aventures du Goon chez Dark Horse, Éric Powell a relancé son propre label d’édition : Albatross, où il publie notamment Hillbilly.  Hillbilly est une trilogie, dont les tomes 2 & 3 paraîtront en l’espace d’une année.

 

On attend  les tomes 2 et trois avec une véritable impatience.

 

 

Bien sûr je ne peux qu’attirer l’attention sur le fait que cet ouvrage est destiné à un public averti.

 

Résumé de l’histoire :

Après The Goon et Big Man Plans, Eric Powell revient avec ce récit intemporel de dark fantasy, mettant en scène des péquenauds des Appalaches, des sorcières, des créatures magiques et un aveugle plutôt… clairvoyant. Rondel est un vagabond aveugle qui, en réalité, comprend et voit le monde bien mieux que le commun des mortels. Solitaire et armé d’un hachoir géant, il est finalement plus à l’aise auprès des créatures magiques et des sorcières. Rondel est même devenu un héros de folklore pour ceux qui errent à l’orée du monde des rêves. Mais Rondel est également bien plus que cela…

 

 

ERIC POWELL

EST NÉ LE 8 MARS 1975 IL VIT À NASHVILLE, TENNESSEE (USA)

Eric Powell est un artiste autodidacte. Depuis 1995, il a collaboré avec Marvel, DC Comics et Dark Horse. Mais c’est avec The Goon, qu’il rencontre le succès. L’humour noir et décalé de cette série fait mouche, et après quelques numéros publiés à compte d’auteur sous le label Albatross, Dark Horse reprend la série. Immédiatement reconnu comme l’un des titres les plus originaux de ces dernières années, Eric Powell et The Goon récoltent au passage plusieurs distinctions notables : le International Horror Guild Award en 2004 et cinq Eisner Awards dans les catégories Meilleure histoire publiée aux USA au cours de l’année, Meilleure série et Meilleure série d’humour. Outre The Goon, la série phare qu’il poursuit chez Dark Horse, et qui est en cours d’adaptation au cinéma par le studio Blur et David Fincher, Eric Powell a réalisé Chimichanga, une série tendre où nous retrouvons tout son humour et son talent. En 2016, sort Big Man Plans, une fable urbaine violente sur la quête vengeresse d’un nain.

 

 

Album cartonné

96 pages

190 x 283 mm

EAN : 978-2-4130-0159-1

Prix :15,95 €

HILLBILLY ERIC POWELL
HILLBILLY ERIC POWELL
HILLBILLY ERIC POWELL
HILLBILLY ERIC POWELL

Voir les commentaires

DARK BLOOD Amélie Sarn – Marc Moreno

 

DARK BLOOD

TOME 01 – ICARE

Par Amélie Sarn – Marc Moreno.

 

Cette nouvelle série débute fort, avec de l’action, du mystère et du sang. Qui est le mystérieux ICARE, son amnésie cache quoi ? Déjà un second volume est annoncé, mais je présent qu’il en faudrait au moins trois pour aller au bout, à moins que le succès soit tel que l’éditeur Delcourt n’en décide autrement a  avec plusieurs cycle, nous verrons bien.

 

Revenons à cet album, l’action principale ce déroule à Paris, avec de nombreux flashbacks qui eux ce déroulent à diverses périodes et lieux.   Le scénario est solide, mais l’auteure est aussi une  romancière ce qui explique surement cela. Amélie Sarn est multitâche : Romancière, scénariste de BD, adaptatrice de romans en BD et au Cinéma.

 

Quant à Marc Moreno, il s’était déjà illustré avec Corbeyran dans la série en six volumes : « Le Régulateur ».

 

Cette histoire promet d’être passionnante, j’attends personnellement déjà  le volume deux, qui est annoncé.

 

Je vous le recommande très fortement.

Je le déconseille aux moins de 16 ans.

 

L’HISTOIRE

Paris, 2010. Quand Icare se réveille dans la rue, il ne se rappelle que de son nom. Des bribes de   souvenirs provenant d’époques trop lointaines lui reviennent en mémoire de façon imprévisible. Il sait qu’il doit tuer pour survivre et cette idée lui fait horreur. Mais il ignore qui est Lucia Néra, vampire aussi belle que cruelle, et les raisons qui la poussent à le poursuivre depuis des siècles…

 

 

 

Date de parution : 10/01/2018  / ISBN : 978-2-7560-2126-3

Scénariste : SARN Amélie

Coloriste : MORENO Marc

Illustrateur : MORENO Marc

Série : DARK BLOOD

Collection : MACHINATION

FORMAT : 240 x 320, 56 pages, cartonné.

NUART : 8949554

CODE-BARRES : 9782756021263

PRIX : 14,95 e – DE30

 

 

AMÉLIE SARN

EST NEE EN 1970

RESIDE A BORDEAUX

Romancière française, scénariste de bande dessinée et traductrice. Après avoir passé son enfance à la campagne et quelques années à l’université de Rennes, elle décide de se consacrer uniquement à l’écriture.

 

En avril 2002, Sarn publie son premier roman pour adultes Elle ne pleure pas, elle chante. On lui doit aussi l’adaptation du fameux dessin animé de Sylvain Chomet ; Les Triplettes de Belleville.

 

En 2006, elle prend le relais de Geneviève Huriet en tant qu’auteure de la série La Famille Passiflore avec Qu'as-tu fait, Mistouflet ? et L'Album photo des Passiflore. Le travail de Sarn a été publié en France par les éditions Milan, Rageot, Albin Michel, Les Enfants Rouges et J'ai lu.

 

Elle vit aujourd’hui à Bordeaux où, pour ses enfants mais aussi les autres, elle écrit de nombreux livres pour la jeunesse dont Coupable d'être innocent et Une vie de rêve pour Lola (Ed. Rageot), Le pirate couve la grippe, Un fantôme très rigolo, La Nuit de la chauve-souris et Le Bûcher aux sorcières (Ed. Milan).

 

Sous le pseudo de Méli-Marlo, elle a coécrit avec Marc Cantin Le Cirque Patatrac et Un petit garçon trop pressé. Elle s’essaie maintenant au métier de scénariste de BD en cosignant avec Corbeyran, la série Nanami dessinée par Magali Lacombe et éditée par Dargaud.

 

Œuvres

Série Resurrectio

1.Resurrectio, Paris, Le Seuil jeunesse, 2014

2.Trop humaine, Paris, Le Seuil, 2015

 

Romans indépendants

L’empereur qui refusait l’amour, ill. de Rozenn Brécard, Paris, Albin Michel jeunesse, 2002

OneShot aux éditions les enfants rouges, 2007

GrooveHigh : coups de foudre et coups montés, ill. de Virgile Trouillot, Toulouse, Milan, 2007

A mort le Minotaure, Paris, Belin, 2008

Les Proies, Milan, Macadam, 2012

 

Bandes dessinées

Loup avec Marc Moreno au dessin, bande dessinée

 

Adaptations

Elle ne pleure pas, elle chante, bande dessinée (2004)

Elle ne pleure pas, elle chante film sorti en 2011

 

 

MARC MORENO

EST NE LE 15 MARS 1968 A TOULON

RESIDE A ANGOULEME

Son entrée en BD passe par Walt Disney ou Les Pieds Nickelés que lui dessine son père et qu'ils reproduisent à 40 doigts (avec ses trois autres frères !). Il fait rapidement preuve d'une imagination autant débordante que délirante et cherche ses maîtres à travers les grands classiques que sont Velasquez, Degas, Caravaggio ou le magazine Pilote !

 

Les nombreux crobards qu'il réalise ne font pas vivre notre homme. Aussi, il s'essaie à toutes sortes de métiers qui lui permettent de renforcer les liens entre réalisme du quotidien et imaginaire du dessin. En 1998, il intègre le monde du jeu vidéo. Ce passage chez l'ennemi dixit l'auteur lui permet, d'approcher de nouveaux supports autres que la glaise ou la taille douce. Il rencontre en dédicace Corbeyran et le courant passe immédiatement. Leur collaboration débouche sur une première illustration pour le hors-série consacré aux Stryges, Mythes et réalités. Puis très vite, la série du Régulateur émerge du duo et relate les errements d'un tueur à gages tourmenté entre ses amours et la froideur de son métier. Tout un programme.

 

Bibliographie :

 

Séries principales

 

Catch-A-Team !  2010      

Dans les cordes  2008      

Dark Blood  2018     

Dragon Eternity  2011   

Histoire(s) (Editions Grand Sud)  2012     

Loup (Moreno)  2007   

Paroles de...  2005      

Petite louve  2004  2005    

Régulateur (Le)  2002  2014    

Temps des cerises (Le)  2010     

 

Autres collaborations

Hydres d'Arès (Les)  2007    Storyboard 

DARK BLOOD Amélie Sarn – Marc Moreno
DARK BLOOD Amélie Sarn – Marc Moreno
DARK BLOOD Amélie Sarn – Marc Moreno
DARK BLOOD Amélie Sarn – Marc Moreno

Voir les commentaires

Infection Toru OIKAWA

Infection

Toru OIKAWA

 

Cette 4eme série de Toru OIKAWA, qui en réalise aussi bien le scénario que l’illustration, est un manga zombiesque à souhait, un peu plus érotique que d’autre publication du même genre que nous as proposez les Editions Delcourt ces dernier mois.

 

Un trait qui dénote déjà une bonne maitrise de la technique, l’infection est bien sur le thème récurant des œuvres mettant en scènes des zombies, mais ça, vous le saviez déjà. Je ne vous dirais pas comment et pourquoi cette infection se déclenche, pour que vous en gardiez le plaisir de la découverte.

 

Comme il est aussi de tradition dans les mangas japonais de ce faire dérouler l’action dans des lycées et par des lycéens (surtout des lycéennes), le scénario, qui manquent un peu d’originalité sur ce plan-là, nous mène dans un de ces établissements ou des jeunes gens vont ce retrouvez piéger par des zombies, et devront tout faire pour éviter d’être transformer en zombies.

 

Déjà sept tomes ont été publiés au Japon, celui-ci est le premier dans sa version française, toujours dans le sens de lecture japonaise.

 

Je le déconseille aux moins de 18 ans.

 

Résumé :

Une infection s’est répandue dans la ville et transforme les gens en morts-vivants. Six adolescents en plein flirt voient leurs relations bouleversées maintenant qu’ils doivent lutter pour leur survie et s’adapter à ce Nouveau monde...

 

Un groupe de lycéens joue à s’enfermer en couple dans la réserve du gymnase. Quand le tour d’Haruki et Kirara se termine, personne ne vient les délivrer. Inquiets, ils se libèrent et découvrent l’horreur... Les morts reviennent à la vie et mordent les vivants pour les infecter. Pour éviter la pandémie, le gouvernement isole la ville de l’extérieur. Haruki et un groupe d’élèves vont tout tenter pour s’en sortir !

 

Réserver à un public averti.

 

Date de parution : 03/01/2018 

/ ISBN : 978-2-7560-9902-6

Scénariste : OIKAWA Toru

Illustrateur : OIKAWA Toru

Série : INFECTION

Collection : DELCOURT/TONKAM SEINEN 

 

Biographie :

Tooru Oikawa est un jeune auteur qui a fait ses débuts dans en 2012 avec le manga surnaturel Shin Sekai yori. Infection est sa 4eme série. 

 

Bibliographie :

Shin Sekai yori 2012

Absolute Duo - Tea Party 2014

From the New World (2013)  2013  à 2015. (7 volumes)

Infection en cours.  Série en cours, 7 volumes parus au Japon.

Voir les commentaires

Entretien Anne Delabre 7e genre

Entretien avec

Anne Delabre

Présidente de l'association :

« Le 7e genre ».

 

Bonjour Anne Delabre,

Vous êtes la présidente de 7e genre, depuis quand existe-t-elle et quels sont les buts de l’association ?

 

Anne Delabre,

Le ciné-club Le 7e genre existe depuis avril 2013 au cinéma Le Brady à Paris, mais l’association a été créée en janvier 2015. Elle a pour objectif de pérenniser et développer les activités du 7e genre, à commencer par le ciné-club. Le slogan a été dès le départ « Le ciné-club qui défie les normes ». Les films choisis proviennent de tous pays, toutes époques, tous styles mais ils abordent tous, d’une manière ou d’une autre, les questions de genres et de sexualités minoritaires.

 

L’idée est d’allier un côté purement cinéphilique et une approche plus sociologique, historique, économique et politique du cinéma, en recontextualisant le film dans son époque de réalisation et de sa sortie. Dans la mesure où nous programmons des films ayant plus de quinze ans, il s’agit  aussi de mesurer la distance qu’il peut y avoir en terme de réception entre hier et aujourd’hui. Ce qui nous tenait aussi très à cœur, à l’heure des DVD, du streaming, de la VOD, c’était de défendre l’expérience collective que permet la salle de cinéma et le grand écran.

 

 

Stéphane Dubois,

Au cours de l’année, vous organisez quelles manifestations ?

 

 Anne Delabre,

Nous organisons principalement des séances de ciné-club au Brady, avec des projections suivies d’un débat avec un(e) invité(e) (réalisateur/rice, scénariste, critique, universitaire, etc). Mais Le 7e genre est aussi régulièrement invité pour des ‘cartes blanches’ dans différents festivals à Paris et en régions (Ecrans Mixtes à Lyon, Ciné-Marges à Bordeaux, etc). Je fais également des projections-débats et des conférences autour de thématiques traitées par Le 7e genre auprès de différents publics (scolaires, universités populaires, maisons d’arrêt et).

   

Stéphane Dubois,

Depuis quand organisez-vous « Cinéma bis » ?

Parlez-nous de la prochaine soirée du 4 décembre.

 

Anne Delabre,

Chaque année, nous consacrons une ou deux séances au ‘cinéma bis’ car il aborde souvent les questions qui nous intéressent : la trangression, et notamment en matière de sexualités. C’est aussi un clin d’œil au cinéma qui nous accueille depuis le début, le Brady, temple du bis pendant de nombreuses années !

 

Après avoir programmé Le Cavalier noir/The Singer not the Song l’an dernier, nous proposons le 4 décembre un autre film de Roy Ward Baker, Dr Jekyll and sister Hyde, avec comme invité Nicolas Stanzick, journaliste et auteur du livre de référence ‘Dans les griffes de la Hammer’ et de l’anthologie ‘Midi-Minuit fantastique’ (dont le volume 3 doit paraître début 2018). Il y aura aussi une petite surprise en début de séance, en souvenir des années ‘bis’ du Brady

 

 

Stéphane Dubois,

Pour 2018, vous avez déjà un calendrier de vos initiatives, vous pensez développer ou proposer  des nouveautés dans vos actions ?

 

 Anne Delabre,

En 2018, nous continuons le ciné-club au Brady avec des pépites du cinéma et des séances ‘hors les murs’ sont aussi au programme. Notamment un ciné-concert (gratuit) autour de films muets avec accompagnement musical ‘en live’ à la Fondation des Etats-Unis à la Cité universitaire internationale de Paris lundi 12 février. Egalement un partenariat dans le cadre d’un nouveau festival parisien autour du désir au féminin en juin mais il est encore un peu tôt pour en parler plus en détails…

 

 

  

 

Dr Jekyll and Sister Hyde

 

Séance du 4 décembre 2017 : Dr Jekyll and Sister Hyde

 

Lundi 4 décembre à 20h30 au cinéma Le Brady (39 Bd de Strasbourg, Paris 10)

 

Séance spéciale ‘cinéma bis’ !

 

Dr JEKYLL AND SISTER HYDE

 

Un film de Roy Ward Baker (G.B. – 1971 – 1h37)

 avec : Ralph Bates, Martine Beswick, Gerald Sim

 Scénario : Brian Clemens (d’après l’oeuvre de Robert Louis Stevenson)

 

Pour espérer atteindre l’immortalité, le Dr Jekyll décide de prendre des hormones féminines, persuadé qu’elles lui permettront de mieux se préserver contre les ravages du temps ! Et devient ainsi Sister Hyde…

 

Adapté de nombreuses fois à l’écran (Rouben Mamoulian, Victor Fleming, Jean Renoir..), le mythe de Dr Jekyll et Mister Hyde trouve ici une variante particulièrement transgressive : thématique transgenre, homosexualité refoulée, désirs multiples et érotisme pervers, etc. Le film de Roy Ward Baker, qui profite du relâchement de la censure en ce début des années 70, sera l’une des dernières réussites du studio britannique La Hammer. Le scénario brillant de Brian Clemens, aussi subtil qu’inventif, réussit le pari (osé) de proposer une véritable ‘guerre des sexes’ dans un seul corps…

 

Notre invité : Nicolas Stanzick, journaliste, auteur du livre Dans les griffes de la Hammer (Le Bord de l’eau Editions)

Entretien Anne Delabre 7e genre
Entretien Anne Delabre 7e genre

Cinéma Le Brady

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog