Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2

Capitaine Albator 1er française UTOPIALES 2013

Compétition Internationale des Longs — Métrages

 

Au lieu de vous donner mon propre avis sur « Capitaine Albator » j'ais préféré demander à une spectatrice non professionnelle de donner son opinion.

 

Mais avant je dois vous préciser deux points :

1) Nous avons visionné la version officielle en 2D, plus longue de 13 minutes que la version qui sera disponible en décembre sur les écrans français

 

2) Que le sous-titrage en français est un sous-titrage provisoire fait spécialement pour les UTOPIALES (avec les noms japonais des personnages, donc adieu Albert)

 

 

Bonjour Suzanne,

 

S.D :

Vous venez d’assisté à la première française de « Capitaine Albator », qu’avez-vous pensé de ce film ?

 

Suzanne :

J’ai été absolument émerveillée, j’ai toujours été amoureuse du Capitaine Albator depuis l’âge de 20 ans, j’ai regardé tous les épisodes, et quand j’ai eu mes enfants, j’ai de nouveau regardé avec eux les épisodes.

 

J’ai eu de la chance de pouvoir visionné le film je n’avais pas réussi à avoir de contremarque, mais ils ont pu faire entrer deux personnes, pour les deux dernières places disponibles. 

 

 

S.D :

Oui devant le record d’affluences les organisateurs avaient décidé d faire une distribution de contremarques dans la matinée, pour des débordements, des bousculades.

 

Avouons que nous somme pas peu fiers d’être parmi les 800 personnes, avoir vu ce film en première française, rappelons qu’il ne sortira en salles que en décembre, il est prévu environ 700 copies pour la France.

 

 

Par rapport à la série animée des années 70/80 quand avez vous penser ?

 

Suzanne :

Le film est plus moderne, la série a vieilli sur le plan des effets spéciaux, les FX du film sont très bien. Mais on a gardé certains attributs qui faisait le charme la série, comme la cape qui flotte. 

 

S.D :

Le scénario est assez fouillé avec une idéologie, dans le bon sens du terme, une réflexion sur la vie, la mort et l’espoir quel est votre avis sur ce point  ?

 

Suzanne :

J’ais trouvez la philosophie véhiculé dans le film intéressante et positive.

 

S.D :

Avec un clin d’œil a Star Wars.

 

Suzanne :

Effectivement les troupes en armures, rappels les fameux Troopers commandée par Dark Wador. 

 

S.D :

Vous recommanderiez ce film et si oui vous lui donneriez quelle note sur 10.

 

Suzanne :

Tout a fait je le recommanderais, et lui mettrais 10/10

 

S.D :

De moi coté, si je trouve le film très bon, je ne pense pas que cela soit un chef-d’œuvre je lui  trouve quelques lacunes, je dirais 8,5/10.

Space Pirate Captain Harlock - The Movie 2013 - Trailer [1080p]

Capitaine Albator 1er française UTOPIALES 2013

Voir les commentaires

Le Prix Julia Verlanger 2013

La série du Protectorat de l’Ombrelle de Gail Carriger

 

La fondation Julia Verlanger a été créée par Jean-Pierre Verlanger sous l'égide de la fondation de France en 1990 pour perpétuer la mémoire de son épouse (1929-1985), auteur de nombreux romans de science-fiction sous le pseudonyme de Gilles Thomas.

 Il récompense chaque année un roman fantastique ou de science-fiction.

 

 

 

Les romans nommés étaient :

 

Le protectorat de l'ombrelle, Gail Carrigher, Éditions Orbit

 

Le dernier loup garou, Glen Duncan, Éditions Denoël Lune d'encre

 

Sandman Slim, Kadrey, Éditions Denoël Lune d'encre

 

Malédiction, Larry Correia, Éditions L'Atalante

 

Les damnés de l'asphalte, Laurent Whale, Éditions Critic

 

Le Melkine et La mort du Melkine, Olivier Paquet, Éditions L'Atalante

 

Prix Julia Verlanger 2013

Voir les commentaires

Moustache from the moon

de Sélim Atmane

France, 2013, 5’50

Compétition Internationales des Courts-métrages

14e Utopiales de Nantes

 

Ce film est une parodie des films, de séries TV des années 40 à 60, dès le début l’accroche est un mélange d’une série TV et d’un film tous les deux cultes que je me garderais bien de vous révéler.

 

D’autres références, parfois plus subtiles (le nom d’un des personnages de série TV par exemple).

 

Tournée en noir et blanc, reprenant la texture, le phrasé, les poses et le jeu des acteurs des années 45 à 60, de ce genre de films et de séries, il est volontairement « mauvais », en fait l’une des comédies les plus réussit de cette sélection.

 

Ne vous fier pas au teaser, publier sur le web pour trouver le financement participatif de ce film, en fait on est assez loin, voir très loin du produit final et c’est surement mieux ainsi.

 

 

Synopsis

Un matin dans une ville paisible, de nombreux habitants se réveillent moustachus.

Tandis que l’épidémie progresse, le mystère demeure. Alors que la population commence à se transformer en créatures moustachues, un homme tente de quitter la ville.

Y parviendra-t-il ?

 

autre film en compétiton:

Sleepworking déjà chroniqué sur ce site suivre le lien ci-dessous

Moustache from the moon

Voir les commentaires

<< < 1 2
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog