Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Sideshow Charly

Sideshow Charly

Sideshow Charly T1/2

Ce premier tome d’un récit complet en 2 volumes, relevant à la fois  du combat anti-vampire et du mysticisme et d’ésotérisme. 

Les dessins sont parfaits pour ce genre de récit, relevé par des teintes de couleurs parfaitement choisies.

Récit faisant partie d’une nouvelle série «  SIDESHOW », il nous faudra encore attendre pour connaitre la fin de ce récit, la sortie du second volume, ce dont nous vous informerons en temps utile.            

******

Une série noire aux frontières du réel, où les apparences sont trompeuses...

Charly a le pouvoir de neutralier un vampire par sa seule présence. Dans un New York secoué par la crise, les créatures malfaisantes pullulent et Charly vit de son art. Accompagné de sa prisonnière, une Lamie coupable de meurtre transformée en fillette, Charly rejoint une troupe ambulante de "monstres de foire" dans une ambiance à la "Freaks". Il se lie avec Trixie, femme tatouée de la troupe.

 

 

INFORMATIONS SUR L'ALBUM

Série Sideshow

Collection Fantastique

EAN 9782302091634

Dimensions 23.4 x 32.4 x 1.2 cm

Nombre de pages 56

 

 

Corbeyran

scénariste

CORBEYRAN est né en 1964 à Marseille. Il réside à Bordeaux.

Passionné d’images et curieux, Corbeyran publie son premier scénario de BD en 1990 et développe des univers dans des genres variés : polar, aventure, heroïc-fantasy, récits intimistes, humour, jeunesse... À la fin des années 90, avec Richard Guérineau, il crée Le Chant des Stryges (Delcourt) qui renouvelle le genre du thriller fantastique. Le succès foudroyant lui permet d’élargir la saga avec des spin-off. Sa collaboration avec Delcourt se poursuit avec de nombreuses séries à succès (Le Régulateur, Weëna). Nommé à Angoulême pour le meilleur album (Lie-de-Vin) et lauréat de nombreux prix, Corbeyran est récompensé en 2005 par le Prix Jacques Lob pour l’ensemble de son oeuvre. En 2008, le public plébiscite Uchronies (Glénat), un ambitieux concept sur le thème de la réalité. Fin 2009, il signe le deuxième opus de XIII Mystery (Dargaud) et adapte le célèbre jeu vidéo Assasin’s Creed.

En 2012, il se lance dans la série concept Zodiaque (13 tomes en un an) chez Delcourt. En 2014, il revient sur la plus importante catastrophe civile du XXe siècle en France, la rupture du barrage de Malpasset. La même année, le scénariste débute sa collaboration avec le dessinateur Étienne Le Roux en imaginant 14-18 (Delcourt). Ce fresque historique en dix tomes raconte les joies et les malheurs d’un groupe de huit amis mobilisés lors de la Première Guerre mondiale. La Part du Ghetto est son dernier album paru chez Delcourt en 2020.

 

Emmanuel Despujol

Illustrateur, coloriste

EMMANUEL DESPUJOL est né à Bordeaux en 1964 où il réside. Son premier dessin rémunéré fut pour Temps X, alors qu'il était encore au lycée. Il continue comme illustrateur pour des magazines de jeux de rôle puis commence une carrière de graphiste dans le prêt-à-porter. Il y adapte des licences Disney et Marvel. Emmanuel Despujol est l'auteur de la série Le Dixième peuple (Paquet).

 

 

Alquier, Fabien

Fabien Alquier est coloriste. Après une maîtrise d’arts plastiques à l’université d’Aix-en-Provence, Fabien a eu la possibilité d’aider une amie pour un projet de commande de mise en couleur. Suite à ça, il a décidé de tenter sa chance en préparant un dossier de coloriste sur des pages de styles différents. Après, les projets se sont enchaînés rapidement, d’abord pour Les Humanoïdes Associés, puis les éditions Bamboo, et Soleil sur le projet Marie des loups. Il a travaillé avec Laurent Sieurac et Jean-Charles Gaudin sur la fin des Princes d’Arclan et réalisé des essais pour L’Assassin Royal qui furent concluants. Son travail récent est centré autour de colorations numériques pour des illustrations et bandes dessinées pour Casterman, Soleil, Bamboo, Dargaud, Paquet et Les Humanoïdes Associés. Ses compétences antécédentes dans le dessin et la peinture l’ont aidé à exceller pour la photographie et l’art numérique. Il a signé aussi sous le pseudo d’Arkanne.

Sideshow Charly
Sideshow Charly
Sideshow Charly
Sideshow Charly

Voir les commentaires

Malcolm Max  Résurrection

Malcolm Max Résurrection

Malcolm Max 

Résurrection   T02

 

Ce nouveau volume approfondit les personnages. Les dessins sont proches de ce que l’on connait déjà de ce dessinateur.

Pour bien apprécier ce volume, il faut avoir déjà lu le premier volume, si vous ne l’avez pas déjà lu, il vous faut absolument commencer par vous le procurer.  

 

*****

Ce thriller steampunk - initialement publié en Allemagne par Splitter - mêle habilement les univers de Sherlock Homes & celui de Porcelaine. Les ambiances fantastiques alternent action, aventures et ésotérisme.

 

En pleine Angleterre victorienne, au seuil du XXe siècle, Malcolm Max et sa partenaire, la princesse demi-vampire Charisma enquêtent sur de mystérieux meurtres. Ingo Römling et Peter Mennigen mènent cette superbe série Steampunk située entre deux traditions de genre: l'auto-ironie des récits de "Buffy contre les vampires" et le maniérisme des romans d'horreur XIXe siècle.

 

Peter Mennigen

Scénariste

PETER MENNIGEN réside en Allemagne. Il a étudié l'art et le design à Stuttgart. Au cours de ses études, au printemps 1977, il écrit son premier scénario de bande dessinée pour le magazine Fix und Foxi (éditions Kauka), et la même année, il commence à travailler pour les éditions Bastei, installées près de Cologne. Au départ, Peter se charge de la série hebdomadaire d'histoires d'horreur Gespenster Geschichten. Peu après, il s'attaque à d'autres titres comme Phantom, Bessy, Lasso, Vanessa ou Arsat pour lesquels il écrit une grande partie du script. Les points culminants de cette période sont ses collaborations avec Esteban Maroto sur la série Manos, avec Morris sur Lucky Luke et avec Jean Tabary sur Iznogoud. Peter Mennigen diversifie par la suite ses domaines de compétence. Il rencontre le succès en tant qu'auteur de livres et de pièces radiophoniques. De plus, il écrit de plus en plus de scripts pour la télévision.Dans les années qui suivent, il collabore avec la WWF et la WDR (le service public audiovisuel du Land allemand de Rhénanie- du-Nord-Westphalie) mais aussi Ravensburger ou les éditions Ehapa et crée de nombreuses histoires de « Käpt'n Blaubär ». En outre, il écrit à cette époque des scripts pour des séries télévisées commandées par RTL, RTV et Nickelodeon. En 2002, Peter Mennigen produit un film qui obtient la première place lors du « Münchener Filmfestival » et qui sera diffusé de nombreuses fois à la télévision allemande. Il termine le scénario de la bande dessinée Malcolm Max  « Body Snatchers » en 2011, qui sera publié en français en 2020 aux éditions Delcourt.

 

Ingo Römling

Illustrateur, coloriste

INGO RÖMLING né à Francfort en 1969, il réside en Allemagne.

Il est illustrateur indépendant et dessinateur de bande dessinée et graphiste à Francfort-sur- le-Main. À l’âge de 15 ans, il publie ses premiers dessins dans un album de bande dessinée aux éditions Königsteiner et, en plus de suivre ses cours à l’école, travaille sur des illustrations pour des éditeurs et des agences de publicité.

 

Dès le début des années 90, il commence à coloriser et traiter ses illustrations sur ordinateur. Son activité s’étend rapidement aux domaines de la conception de personnages et du graphisme 3D, mais également de la création de maquettes et du prépresse. Il se lance en indépendant en 2003 et produit d’innombrables pochettes d’album pour des groupes issus des scènes gothique et métal, dont In Strict Confidence, Diary Of Dreams, Letzte Instanz, L’Âme Immortelle, Lacrimosa, ainsi que pour des personnalités internationales comme le compositeur de musique de film américain Charlie Clouser.

 

En plus de ces nombreux groupes, Ingo Römling peut compter parmi ses clients Der Spiegel, les éditions Westermann, Sony Music, BMG, EMI, Tupperware, la Deutsche Bank et Related Design/Ubisoft. Depuis 2009, il a dessiné plusieurs couvertures et histoires pour la série à succès Die Toten, publiée par les éditions Zwerchfell. Malcolm Max  est son premier album de bande dessinée.

 

 

INFORMATIONS SUR L'ALBUM

Série Malcolm Max

Collection Conquistador

EAN 9782413024002

Dimensions 23 x 32  x 1.2  cm

Nombre de pages 64

 

Malcolm Max  Résurrection
Malcolm Max  Résurrection
Malcolm Max  Résurrection

Voir les commentaires

Furtif

Furtif

Furtif

Récit complet.

 

Unique quant à son thème, un super héros vieillissant qui à  Alzheimer.

Par certains côtés le héros rappel à la fois Spiderman et Iron-Man, surtout dans le positionnement du héros dans certaines cases.

Nous avons tous connu des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, qui change de tout en tout la personnalité rendant la vie souvent impossible à leurs proches.

Cet album mérité d’être dans votre bibliothèque.

 

*******

Cet album réalisé par Mike COSTA & Nate BELLEGARDE aborde la thématique super-héroïque sous un angle original : la vieillesse et la maladie, à travers la relation père-fils, thème favori de Robert Kirkman, co-créateur.

Pendant des décennies, le super-héros appelé Furtif a mené une guerre sans pitié contre le crime. Mais il a sans doute poussé un peu trop longtemps sa quête de justice. Seul le reporter Tony Barber sait que derrière le comportement imprudent de Furtif se cache un homme plus âgé qui se bat contre la maladie d'Alzheimer... Un homme qui n'est autre que son propre père.

 

Caractéristiques

Editeur Delcourt

Collection Contrebande

ISBN 978-2-413-04115-3

EAN 9782413041153

Format Album

Présentation Relié

Nb. de pages 144 pages

Poids 0.534 Kg

Dimensions 17,5 cm × 26,6 cm × 1,4 cm

 

 

Scénariste

Mike Costa

SA BIOGRAPHIE

Mike Costa est un scénariste américain de bandes dessinées surtout connu pour son travail pour IDW Publishing avec lequel il a travaillé sur les séries "Transformers" et "G.I. Joe: Cobra". Son premier scénario, daté de 2008, fut "The Secret History of the Authority: Hawksmoor" avec Fiona Staples au dessin (pour WildStorm). Il a aussi écrit "Resistance" un comic tiré du jeu vidéo du même nom. On lui doit aussi "Blackhawks" édité par DC Comics.

Illustrateur

Nate Bellegarde

SA BIOGRAPHIE

Nate Bellegarde commence à publier sous la bande dessinée intitulée "Fetorpse" dans Battle Pape Mayhem, alors qu'il n'avait que 16 ans. Ses bandes dessinées ont été publiées dans Invincible, Western Tales of Terror et Elk's Run. Cependant, il est probablement mieux connu pour la création des "Invincipals."

 

SA BIBLIOGRAPHIE

Brit 2013                              

 Nowhere Men 2015                      

Coloriste

Tamra Bonvillain

Née en Allemagne et élevée à Augusta, en Géorgie, Tamra Bonvillain savait qu'elle aimait dessiner à partir d'un âge très précoce.

En 1997, elle a été acceptée à la prestigieuse Davidson Fine Arts à Augusta - l'un des meilleurs lycée public dans le pays. Après son diplôme en 2000, Tamra a étudié à l'Augusta State University en art majeur, mais, après quelques années, elle a décidé qu'elle voulait se concentrer davantage sur l'illustration.

En 2006, elle a déménagé à Dover, New Jersey à fréquenter l'école Kubert - la seule école accréditée entièrement consacré à l'enseignement de l'art séquentiel, la création dessinée et l'illustration commerciale. Son fondateur Joe Kubert (1926-2012) était l'artiste légendaire de DC avec des titres comme Sgt. Rock et Hawkman qui a commencé dans les années 40 et a été intronisé au Jack Kirby Hall of Fame en 1997.

Depuis sa fondation en 1976, l'école Kubert a formé des artistes qui ont travaillé dans tous les aspects des industries dessinées et de films, y compris DC, Marvel et Darkhorse. Joe était y était dans les années 80 et faisait toujours partie de la faculté quand Tamra a commencé l'école là-bas.

Il a été son professeur d'art séquentiel pour un an. Les fils de Joe, Adam et Andy étaient également membres de la faculté. Avant de terminer, Tamra a commencé à travaillé en indépendante pour différentes compagnies de comics tels que Dynamite, Boom, Zenescope et IDW - la plupart du temps comme coloriste.

En 2012, Tamra a déménagé à North Augusta, afin de poursuivre l'illustration freelance à temps plein.

Furtif
Furtif
Furtif
Furtif

Voir les commentaires

Présences d’Esprits N°104

Présences d’Esprits N°104

Présences d’Esprits N°104

Le zine des mondes de l’imaginaire.

Littérature-BD-Cinéma-TV-Jeu-Illustration.

 

En ce printemps 2021, sort le nouveau numéro de votre fanzine préféré en matière des mondes de L’imaginaire. C’est l’un des plus anciens fanzines des genres de l’imaginaire en France, cette durée est le signe  d’une qualité rédactionnelle.

La couverture  est de Michel Borderie, avec un entretien de celui-ci.

Vous y trouverez une nouvelle de Jonathan Myriel intitulé le TEST.

Cette fois le dossier concerne les Sorcières. Ce dossier de 16 pages va d’Apulée* à notre sorcière bien-aimée agréable sorcière de notre jeunesse télévisuelle.

Un entretien avec les membres du Prix de l’Uchronie d’Archeosf de Public.net fête ses 10 ans.

Rejoignez-nous adhérez, abonnez-vous à A.O.C ET Présences d’Esprits.

Laissez un commentaire, et abonnez-vous a la newsletter,

faite connaitre le site a vous amis et contacts.

*Apulée (en latin Lucius Apuleius, en berbère Afulay), né vers 125 à Madaure, actuelle M'daourouch au nord-est de l'Algérie et mort probablement après 170, est un écrivain, orateur et philosophe médio-platonicien. Sa renommée vient de son chef-d'œuvre, le roman latin Métamorphoses, également connu sous le nom de L'Âne d'or. L'interprétation du roman présente de nombreux problèmes en raison de sa multitude de strates. Il constitue un exercice difficile de la philologie classique. La technique du récit, et le masquage des intentions de l'auteur a conduit dans la recherche à une multitude d'hypothèses concurrentes sur sa signification.

Le récit d'Amour et Psyché introduit dans le roman fascine les lecteurs depuis la Renaissance. Sa matière mythologique, la relation d'amour entre le dieu Éros (Cupidon) et la princesse Psyché, fournit des thèmes à de nombreux poètes, écrivains, peintres, sculpteurs, compositeurs et chorégraphes. Outre les spécialistes du Moyen Âge, et les théoriciens de la littérature, des psychanalystes ont participé à l'étude et à l'analyse du récit.

Apulée a aussi écrit des poèmes, et a publié des discussions sur divers thèmes, en particulier philosophiques, ainsi que des discours. Une grande partie de ses œuvres a été perdue.

Citons la BnF :

« Inspiré d’un conte d’Apulée, La Belle et la Bête raconte une histoire de rédemption par l’amour sur fond de rivalités entre fées et propose des réflexions très fines sur l’amour, les liens familiaux et toutes les formes de pouvoir. L’ouvrage rencontre un vif succès. »

Présences d’Esprits N°104

Voir les commentaires

Androïdes T10 Darwin

Androïdes T10 Darwin

Androïdes T10 Darwin

 

Nous sommes à la 3e saison avec à chaque saison 4 tomes, ce deuxième tome de la saison 3, n’est j’ai le regret de le dire pas au niveau des neufs premier, surtout sur le plan scénaristique. Darwin gardant toutes ses qualités au niveau de l’illustration.

Je suis rarement aussi sévère dans mes clitiques, mais il faut savoir l’être dans l’intérêt de cette série

******

A paraître le  26 mai 2021

En 2073, la base lunaire subit une catastrophe et ne devra son potentiel salut qu'à un androïde et au milliardaire Donald Trusk. Ce nouvel opus est un mélange des genres, road movie, thriller sur fond post-apocalyptique.

An 2073. La situation du monde est devenue dramatique. Tandis que sur la Lune des scientifiques attendent leur rapatriement, un astéroïde dévaste la Terre. L'androïde Darwin envoyé sur place devra trouver un moyen de les sauver. Il découvrira que la planète a basculée dans l'anarchie. Sur la Lune des morts suspectes surviennent et la poignée de survivants sombre dans la paranoïa.

 

Scénariste

Illustrateur

Coloriste

Alain Brion

Alain BRION est né à Paris en 1966 où il réside. Il obtient son diplôme de l'ESAG (École supérieure d'arts graphiques) en 1991. Les portes du monde publicitaire ne s'ouvrent pas facilement alors il se lance simultanément dans la peinture et contacte des maisons d'édition pour enfants.

C'est finalement l'illustration qui l'emporte puisqu'en 1995 paraît son premier livre Eliot le Troll , chez Kaléidoscope. Parallèlement, il démarche les maisons d'édition qui ont des collections SF, heroic fantasy, pour faire des couvertures.

 

Il commence chez Denoël en 1997, suivent Gallimard et Pocket. À cette occasion, il se remet à la peinture mais sur plexiglas, une technique qu'il a inventée mais qu'il abandonne rapidement au profit de l'ordinateur, en 1999. Son passage à l'infographie et aux images de synthèse pour l'élaboration des couvertures de roman de science-fiction est un élément déterminant pour son entrée dans le monde de la bande dessinée en 2002.

contacte plusieurs maisons d'édition mais c'est finalement grâce au site de BODOÏ qu'il va mettre le pied à l'étrier. Il tombe sur une annonce déposée par le duo de scénaristes Tackian/Miquel, en quête d'un dessinateur. De là, naît en avril 2004, le premier tome de la série Les Insurgés d'Edaleth  aux Éditions Soleil. Alain Brion poursuit avec L’Épopée de Gilgamesh  et  Excalibur – Chroniques.

INFORMATIONS SUR L'ALBUM

Série Androïdes

Collection Fantastique

EAN 9782302093669

Dimensions 24.3  x 32.1  x 1.3  cm

Nombre de pages 64

 

 

Androïdes T10 Darwin
Androïdes T10 Darwin
Androïdes T10 Darwin
Androïdes T10 Darwin

Voir les commentaires

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 :

LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

 AVEC FORMOSA FANTASTICA

 

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a le plaisir de vous dévoiler FORMOSA FANTASTICA, un programme phare de la 20e édition (2 au 10 juillet) qui sera dédié aux imaginaires taïwanais. Transversal et foisonnant, ce cycle présentera longs et courts métrages, installations immersives et conférences pour épouser la pluralité de la production insulaire et son renouveau contemporain. Il vous invitera à explorer la richesse culturelle d’oeuvres inédites qui convoquent la nouvelle génération du cinéma de genre taïwanais au même titre que d’ambitieuses productions locales. En complément du cycle, une sélection d’oeuvres immersives sera présentée au Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel (MHNN), tandis qu’une série de tables rondes sera livestreamée simultanément de Neuchâtel et Taipei.

Soutenu par le Centre Culturel de Taïwan à Paris (CCTP), FORMOSA FANTASTICA mettra Taïwan à l’honneur dans un format mixte : le programme de films et les conférences seront disponibles en ligne sur le volet digital du NIFFF et physiquement dans les différents lieux du festival. Les installations immersives seront à découvrir au MHNN du 2 au 10 juillet. 

LE POULS DE LA PRODUCTION DE L’ « ILHA FORMOSA ».

La production de cinéma de genre à Taïwan a connu un véritable renouveau ces dernières années. Au travers de six longs métrages, ce programme invite à découvrir une série d’œuvres contemporaines qui font de l’île l’un des pays phare du cinéma fantastique. Reflet d’une jeune génération qui sort des sentiers battus et qui s’approprie les codes du cinéma de genre, la sélection fait la part belle aux premiers films.  

Une sélection de courts métrages conçue pour le jeune public invitera les cinéphiles en devenir à découvrir la richesse artistique et culturelle de la relève taïwanaise. Enfin, une table ronde à laquelle participeront des cinéastes et des experts permettra d’offrir un panorama de la production taïwanaise et de discuter de ses enjeux actuels.

TAÏWAN À L’AVANT-POSTE DE LA CRÉATION DIGITALE

Une sélection d’œuvres immersives présenteront l’excellence taïwanaise dans la production VR et les nouvelles technologies. Ce programme s’intègrera au parc d’installations déployé au MHNN et fera écho à l’exposition SAUVAGE.

SCIENCE-FICTION ET RÉALISME MAGIQUE DANS LA LITTÉRATURE TAÏWANAISE.

Organisée avec le soutien de Taiwan Creative Content Agency (TAICCA), l’organe de promotion pour les nouveaux modes de narration et la création digitale, une série de tables rondes sera produite simultanément à Taipei et à Neuchâtel. Ces rencontres proposées en format mixte irrigueront le volet NIFFF Extended et aborderont les axes d’un programme transversal qui fait la part belle à l’innovation et à la pluralité des imaginaires. 

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

Voir les commentaires

AOC N°60

AOC N°60

AOC N°60

Aventures Onirique et Compagnie

Nouvelles- Article sur l’écriture – Bandes dessinées

Science-fiction- Fantasy- Fantastique

Ce nouveau numéro sort alors que nous allons nous même pouvoir  sortir boire un café ou lézardé à la plage, dans les deux cas il vous faut un bon livre, ou encore mieux A.O.C. N° 60.

Entièrement réalisé par les équipes du club et les auteurs en télétravail, une première dut au COVID.19.

Vous trouverez dans ce numéro trois nouvelles et un entretien avec l’illustrateur qui a fait la couverture :  Lorenz Hideyoshi Ruwwe.

Ci-dessous vous trouverez la liste des nouvelles publiez dans ce numéro.

La pandémie a entraîné une recrudescence de soumission de texte pour les 300 pour les divers concours et appel à texte en 2020.   

Comme toujours je vous recommande de vous abonner aux deux publications et de rejoindre notre Club.

Laissez un commentaire et faites connaitre notre site à vos amis et contacts.

 

Bon déconfinement.

AOC N°60

Voir les commentaires

Les Héritiers de Brisaine.

Les Héritiers de Brisaine.

Les Héritiers de Brisaine.

- La malédiction du bois d'ombres-

 - tome 1 - Roman dès 9 ans.

 

Nathan sort une nouvelle série intitulé les héritiers de Brisaine.

Souvent je vous parle d’ouvrage de science-fiction ou de fantastique destiné à la jeunesse, car j’estime important de former à la lecture, et plus particulièrement à celle des genres de l’imaginaire les plus jeunes.

Cette série s’inscrit dans un univers de fantasy, le 1er tome contient des illustrations pleines pages de Noémie Chevalier.

Le tome ce clos avec le chapitre 1 du tome 2.

A noté que l’auteur a été récompensé par un « coup de cœur » aux Imaginales d’Epinal.

Une nouvelle série de fantasy pour les 9-12 ans !

Résumé du livre :

Village de Trois-Dragons, au cœur du royaume de Fabula. La magie, autrefois courante, a disparu suite à une grande guerre.

Enguerrand, avec l’aide de son ami Grégoire, part à la recherche d'Aliénor, sa petite sœur, dans le Bois d'Ombres, une forêt dangereuse et maudite. Mais en pénétrant dans ce bois interdit, il semble que les enfants aient réveillé la magie noire du lieu… Le village est en danger !

Soutenus par la guérisseuse Brisaine, les trois amis vont devoir faire la lumière sur cette mystérieuse malédiction. Pour affronter les terribles dangers qui les guettent, il leur faudra du courage et l’aide de surprenantes créatures alliées.

David Bry

Biographie:

David Bry est un auteur de fantasy, d’anticipation et d’uchronie. Grand dévoreur de livres, il commence très tôt à écrire ses premières histoires, puis des pièces de théâtre, des scénarios de jeux de rôle, et enfin des romans.

Noëmie Chevalier

 illustratrice

Née en 1988, Noëmie Chevalier est graphiste et illustratrice. Après le lycée, elle suit des études de communication visuelle et, diplôme en poche, se lance dans le monde du travail. D’abord embauchée comme graphiste chez Bragelonne, elle réalise aujourd’hui des illustrations et maquettes pour différentes maisons d’édition.

Dès 9 ans

Collection Roman Grand format

Fiche technique

EAN13 9782092594995

Format Integra

Date de parution 20/05/2021

Nombre de pages 128 pages

Voir les commentaires

L'illustration de couverture a été réalisée par le Bertone Studio.

L'illustration de couverture a été réalisée par le Bertone Studio.

Cobrastar

Thomas Bois

 

Prochainement paraîtra un roman de space-opéra d’un nouvel auteur, chez une maison d’édition récente.

Très originale dans sa conception a cheval entre   les Gardiens de la Galaxie  avec des guerres  intergalactiques, comme nous les aimons.

Je vous conseille de suivre cet auteur, mais également Le Tripode, maison d’édition qui mérite que l’on surveille ce qu’elle va éditer.

Résumé du livre :

John Hero, alias ­Cobrastar, profite d’un massacre inopiné dans un diner de l’Arizona peuplé de culs terreux et d’extra­terrestres pour faire main basse sur une clé ren­fermant des informations cryptées. Il s’enfuit à bord de son vaisseau, sans savoir que à peu près la moitié de l’univers en a après ces données numériques.

Et le voilà embarqué dans une aventure à travers la galaxie, affublé d’un équipage improbable : Lucy (une IA cachottière), BlackFury (une chasseuse de primes redoutable et sexy), Bambino (un colosse taciturne mais perspicace), Tiny Boom (une tendre créature dotée d’un fâcheux penchant pour les explosifs) et Elijah (un jeune Terran refoulé, mais qui se révèle rapidement tout aussi dégénéré que les autres). Les ­Disco Boys, tueurs à gages groovy, et Plague Snyssken, le psychopathe le plus recherché de la galaxie, sont sur leurs traces. Vont-ils s’en sortir ?

Si vous avez adoré Les Gardiens de la galaxie, Borderlands ou Les Tontons flingueurs, vous devriez aimer Cobrastar. Avec ce premier roman, Thomas Bois fait sa déclaration d’amour au space opera et au polar de gare éthylique. Sur fond de guerres intergalactiques, une bande de zozos se déchaîne, et c’est d’une bêtise plus que jouissive, intersidérale : « Le tarin en chou-fleur, une bastos dans la couille gauche, le prince helvégasque ne comprend toujours pas ce qui a déclenché ce ­merdier et d’où sortent ces tarés. On n’a pas vu un bordel ­pareil depuis des générations. »

L'illustration de couverture a été réalisée par le Bertone Studio.

 L’Auteur

Thomas Bois est né à Dakar en 1984. Il est l’aîné d’une fratrie de 5 garçons, ce qui n’est pas rien. Il grandit dans la belle et riche ville de Saint-Etienne, entre un crassier et un bar PMU, ce qui est sans aucun doute à l’origine de son goût pour la gouaille populaire, le rouge et le picon bière. Bercé par le doux accent des lieux, il apprend dès son plus jeune âge les subtilités du gaga (patois local qu’il prêtera quelques années plus tard aux habitants de Tartarus dans son premier roman, Cobrastar). Son goût pour la littérature le mènera ensuite à errer de classe préparatoire en faculté de lettres. Il détient le record du nombre d’échecs à l’oral du CAPES de lettres moderne, malgré une respectable consommation de Xanax pour l’occasion. D’un naturel persévérant, il décide d’enseigner le français comme professeur vacataire, ce qui lui permet de confirmer une vocation de comédien. Il se tourne ensuite vers des études de psychologie qui lui permettent d’errer quelques années de plus sur les bancs de la faculté, de découvrir la psychanalyse, et de confirmer sa vocation à ne pas devenir psychologue en échouant de nouveau à un examen. Il réalise que, quitte à vivre pauvre, il pourrait aussi bien essayer d’être écrivain. Devenu papa entre temps, il découvre les joies de la parentalité. Entre deux lessives, il imagine une histoire de pirates de l’espace issu d’un rêve de son fils aîné de 3 ans. Comme il n’aime pas la facilité, il commence l’écriture de son roman et perd le manuscrit dans un aéroport. Il se résout à réécrire Cobrastar sur un ordinateur, malgré un goût prononcé du rétro qui mène les esprits taquins à le qualifier de vieille dame anglaise (ils affirment l’avoir aperçu vêtu de tweed buvant du Earl Grey dans une tasse en porcelaine). Quelques fulgurances et après seulement cinq années de travail acharné, Cobrastar est achevé et confié aux bons soins des éditions du Tripode.

 

Cobrastar

Roman SF

360 pages

ENA 9782370552730

Prix: 19,00 €

Parution: 3 juin 2021

Voir les commentaires

FANTASK

FANTASK

FANTASK

RODOLPHE LACHAT, FONDATEUR DE FANTASK.

NOUS DÉVOILE SES AMBITIONS

Pourquoi une nouvelle revue ?

Parce que la culture pop est tellement partout, qu’elle finit par être nulle part. On petit-déjeune avec des céréales Star Wars dans un bol Harry Potter, on lit un manga, un comics ou un polar en allant au bureau, on parle de séries télé au déjeuner avec ses amis ou ses collègues – quand on ne les regarde pas sur son téléphone portable – et je pourrais dérouler ainsi l’ensemble de la journée. Avec les spectaculaires progrès réalisés en matière d’effets spéciaux, la pop culture a effectué un véritable hold-up sur le marché du divertissement. Marvel et DC Comics continuent leur bataille à grand coups de blockbusters hollywoodiens et de séries « bingées » de Mexico à Kaboul. La planète chante en coeur « libérée, délivrée » et Baby Yoda est en passe de devenir la personnalité de l’année. L’emprise est totale.

Mais que sait-on de ceux qui ont créé et imaginé ces univers ? Y-a-t-il encore des choses à dire sur des épopées comme Le Seigneur des Anneaux ? Les super-héros sont-ils autre chose que des machines à vendre du pop-corn et des produits dérivés ? Et que nous raconte ces sagas, et nos addictions, sur notre époque et sur nous-mêmes ?

Et si tout le monde croit connaître Superman, Stan Lee ou Stephen King, il faut aussi penser à tous les oubliés, qui n’ont pas accédé à la postérité mondiale. Tous ces auteurs de best-sellers, ces héros et méchants, ces mascottes de BD, ces illustrateurs de génie tombés dans l’oubli. Ne méritent-t-ils pas d’être redécouverts ? Et d’ailleurs, pourquoi ont-ils disparu ?

Ces questions, et bien d’autres, nous ne sommes pas les premiers à nous les poser. Dans les années 1960, Francis Lacassin dressait déjà les cartographies oubliées des cultures populaires. Et bien d’autres ont continué après lui : Jean-Pierre Dionnet et l’érudition faconde de Métal Hurlant, François Angelier et l’émission Mauvais genres, tous ces journalistes passionnés, qu’ils soient anciens de Mad Movies ou nouveaux du Point Pop, tous ces penseurs comme Pacôme Thiellement et d’autres qui osent associer pop et philosophie, sans oublier un bataillon de libraires, qui symbolise avec passion cette indispensable courroie de transmissionavec le lecteur. C’est dans leur sillage, et souvent avec eux que nous lançons cette nouvelle mouture de Fantask : un lieu de réflexion, de conversation, d’érudition, sur tous les aspects de la culture populaire, par ceux qui la font, ceux qui la pensent et ceux qui la nourrissent.

 

Qu’a-t-elle de plus que les autres ?

Des articles de fonds qui permettent de réfléchir sans pour autant demander des heures de lecture.

Des entretiens fleuves qui offrent aux interviewés comme à leur questionneur le temps d’une vraie conversation. Une parution très illustrée qui nous donne le luxe de mélanger productions contemporaines, documents d’archives et iconographie iconique. Des regards très variés, par des personnes qui ne pensent pas la même chose, et qui seront parfois surprises de se retrouver dans les mêmes colonnes. Une parution semestrielle qui nous permet tout à la fois de ne pas être enchaînés à l’actualité tout en restant ancrée dans l’air du temps.

 

Pourquoi cette première thématique ?

Une des particularités de Fantask est d’avoir des numéros monothématiques. Le numéro 2 sera entièrement consacré à la vie sexuelle de nos héros, de Tintin à Superman, en passant par Saint Seiya et Game of Thrones.

Quant au numéro 3, il contiendra 240 pages d’analyses, de fictions, et de bandes dessinées sur les liens compliqués et féconds entre complotisme et culture pop. Ce numéro questionne notre fascination pour le mal.

L’idée n’est pas – comme c’est trop souvent le cas de profiter qu’un tueur de masse soit fan de Freddy Kruger pour s’attaquer à la supposé dangerosité des films d’horreur. Non, on se fiche de ce que regardent et lisent les serial killers (quoi que…). Ici, on s’intéresse plutôt à comprendre pourquoi votre gentille petite soeur, elle, adore Ted Bundy et se fascine pour les histoires de true crime ! Et comment Lucifer, dont la seule évocation du nom suffisait à faire trembler des colonies de pilgrim father est aujourd’hui la vedette sexy et hollywoodienne d’une série Netflix.

Et pourquoi ce responsable marketing ne cesse-t-il de vous expliquer que mettre une croix gammée en couverture c’est l’assurance de « mieux vendre ».

Et encore comment le Joker, psychopathe maquillé, est devenu en l’espace d’un film et de quelques BD cultes, un contre-héros assez cool, et même un symbole de la révolte des petits contre les grands ?

Certains tousseront peut-être un peu en découvrant cette collection de démons, de croix gammées, et d’assassins, pour dire le moins. C’est pourtant bien ce qui nourrit constamment la production culturelle et les succès en librairies, au cinéma ou en jeux vidéo.

Disons que nous en avons fait ici un concentré ! Et nous sommes très fiers d’avoir réunis tant de noms connus et réputés. Le cinéma est mis à l’honneur avec une interview-réunion de Jodie Foster et d’Anthony Hopkins qui célèbrent les 30 ans du Silence des agneaux, mais aussi avec Tahar Rahim, qui revient entre autres dans le rôle d’un serial killer.

La littérature n’est pas en reste avec la présence de Maxime Chattam, de Jeff Lindsay le père de Dexter, de Nicolas d’Estienne d’Orves ou d’Alexandre Kauffmann. Sont aussi présents le théologien Jean-François Colisimo, le sémiologue Français Jost, le sociologue Vincenzo Susca, et tant d’autres.

Hannibal Lecter par Stéphane Levallois pour Fantask.

DES INTERVIEWS

Jodie Foster, Anthony Hopkins, Tahar Rahim, Maxime Chattam, Jeff Lindsay, Holt McCallany, Perez,   Jean-François Colosimo, Pacôme Thiellement, François Jost, Nicolas d'Estienne d'Orves, Stéphane François, Alexandre Kauffmann

DES PORTFOLIOS ET DE LA BD

 L'Entaille d'Antoine Maillard , Les contes de la crypte, Hitler Hipster, Joe Coleman, Tom Neely ...

LES SIGNATURES DE SPÉCIALISTES

Denis Pellerin, Christophe Bier, Jean-Emmanuel Deluxe,François Léger, Remi Mistry, Grégoire Kauffmann, Philippe Guedj, Emily Tibbatts, Jérôme Wicky, Xavier Fournier, Vincenzo Susca ...

Mook semestriel

248 pages

Prix : 19,95€

Disponible le 28 mai 2021

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog