Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Main basse sur le Sixieme continent

Main basse sur le Sixieme continent

« Main basse sur le Sixième Continent »

Nicolas Antoniucci

 

Ce roman à la fois écologique, anticipation et politique  se déroule après 2040. Le sixième continent est cette masse de déchets qui dériver a la limite de l’équateur, à l’époque où se déroule l’action, les aventuriers et les exclus de la société aseptisés de tous poils, vont vers ce nouveau Far West aquatique, ce nouvel eldorado. Y cherchent-ils dans cet enfer de pollution, ou vivent des êtres hybrides issus de modifications génétiques inconnues, l’Eden, qu’ils non pas connu dans une société où l’on ne mange plus que des galettes fabriquées en usine, toutes similaires évitent les dangers que des aliments naturels peuvent engendrer, sans danger, mais sans vraie vie, sans plaisir, vaut-elle la peine d’être vécue dans ces conditions, on peut en douter.  

 

Monde ou les lois humaines n’ont plus court, sur le « Sixième continent » y règne des êtres hybrides sorti des livres, publicités les «  Célébrités Posthumes, Imagés, Bondissantes » du débonnaire Li PO à H.G. Wells jusqu’à  l’inquiétant Nostradamus nouveaux dieux tiré des livres, publicités voir bande dessiné la nature ayant joué avec les ADN, la nature ou autre chose ?

 

Pas mal de questions philosophiques, économiques, sociétales sont posées dans cet ouvrage sans pour autant en faire un livre difficilement accessible, bien au contraire.

 

 

Résumé de "Main basse sur le sixième continent"

Paul, un SDF surnommé Diogène, voit sa vie basculer lorsqu’il reçoit un héritage inattendu. Devenu riche, il part pour le Sixième Continent où affluent des aventuriers de tous bords car ses fonds marins rengorgent d¿or et de pierres précieuses...

 

Biographie de Nicolas Antoniucci

Nicolas Antoniucci s'est engagé avec passion dans l'architecture, il y a de cela quarante ans. Ce métier lui a ouvert les portes de la création. Il permet de rendre visible l'imaginaire qui se révèle, jours après jours, grâce à la matière mise en œuvre, qu'elle soit bois, fer, béton ou pierre. Aujourd'hui, il s'intéresse aux rêves et aux réalités que portent les mots, les phrases, les histoires et vient de signer son cinquième livre.

 

Bibliographie :

 

« Les pages blanches et la Falaise de Sol », Société des Ecrivains, 2003.

 

« Objets », Société des Ecrivains, 2003.

 

« L'Arbre du Kamas », TDB, 2008, Réédition: Libres d'écrire - juin 2013.

 

« Alpha Cha et le tatouage de jade », Editions Beaudelaire, 2010.

 

Meurtre dans un paysage qui n'est pas encore le nôtre,

Kirographaires 2012, Réédition : Libres d'écrire - août 2013.

Published by Dubois Stéphane - - science-fiction, Livres, LITTERATURE, Fantastique

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog