Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 > >>
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016
Cosplay Angouleme 2016

Voir les commentaires

PALMARÈS OFFICIEL 2016 Angoulême

PALMARÈS OFFICIEL

2016 Angoulême

 

43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

 

• FAUVE D’OR - PRIX DU MEILLEUR ALBUM

Ici

Richard McGuire / Gallimard

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX SPECIAL DU JURY

Carnet de santé foireuse

Pozla / Delcourt

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA SÉRIE

Ms. Marvel, Tome 1

Gwendolyn Willow Wilson et Adrian Alphona / Panini

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX RÉVÉLATION, parrainé par Europe 1

Une étoile tranquille - Portrait sentimental de Primo Levi

Pietro Scarnera / Rackham

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PATRIMOINE, parrainé par la Caisse d’Epargne

Vater und sohn - Père et fils

E.O. Plauen, Erich Ohser / Warum

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PUBLIC CULTURA

Cher pays de notre enfance - Enquête sur les années de plomb de la Ve République

Etienne Davodeau et Benoît Collombat / Futuropolis

 

• FAUVE POLAR SNCF

Tungstène

Marcello Quintanilha / Çà et là

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX JEUNESSE

Le grand méchant renard

Benjamin Renner / Delcourt

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE

Laurence 666

Édité par Mauvaise Foi Editions (Lyon, France)

 

• PRIX JEUNES TALENTS, parrainé par la Caisse d’Epargne

3e Lauréate : Laurine Baille « Melting pot »

2e Lauréate : Elsa Abderhamani « Personne ne m’entend »

1ère Lauréate : Cheyenne Olivier « Fashion victim »

• PRIX JEUNES TALENTS REGION, parrainé par la région Poitou-Charentes

Camilo Vieco

 

• PRIX DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE « A L’ECOLE DE LA BD », parrainé par

la Caisse d’Epargne et le Ministère de l’Education Nationale

- Prix d’Angoulême de la BD Scolaire :

Marin Inbona

-

 Prix Graphisme du Concours de la BD Scolaire :

Claire Czajkowski

-

 Prix Scénario du Concours de la BD Scolaire :

Julien Auclair

 

- Prix Coup de Coeur du Concours de la BD Scolaire :

Noémie Chust

 

• PRIX DES ÉCOLES D’ANGOULÊME, en partenariat avec la Ville d’Angoulême et l’Inspection Académique

de la Charente

Hector manigances et coups tordus, Marc Dubuisson et Régis Donsimoni / Delcourt

 

• PRIX BD DES COLLÈGES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers

Les Enfants de la Résistance Tome 1 Premières Actions, Benoît Ers et Vincent Dugomier / Le Lombard

 

• PRIX DES LYCÉES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers

Pandora Beach, Eric Borg et Alex Talamba / Big Foot

• PRIX RÉVÉLATIONLINE, co-organisé par Vraoum

Esquimaupeche (http://esquimaupeche.fr/) pour ses planches suédées d’Isaac le Pirate

 

• PRIX CHALLENGE DIGITAL

3e Lauréat : Thibaut Rassat « Des combinaisons et tout le tintouin »

2e Lauréat : Nicolas Vaudour et Thomas Rouzière « Le dernier épisode des argonautes »

1ère Lauréate : Anna Griot « La forêt »

Voir les commentaires

Couverture

Couverture

Sébastien Chevriot

Freakshow

Angoulême 2016

 

Bonjour Sébastien Chevriot,

Tu viens de sortir aux Éditions Scutella « Freakshow », tu as beaucoup publié de livres  pratiques, des dessins de presse avec des caricatures, comment on passe a la bande dessinée de création ?

 

Sébastien Chevriot,

Je me considère comme un touche à tout, tout ce qui est du domaine artistique : dessin, peinture, photo et même la vidéo.

 

Stéphane Dubois,

Pour Freakshow, au départ tu pensais faire une BD pour enfants !

 

Sébastien Chevriot,

Oui, cela parait surréaliste, mais au départ c’était mon intention, cela l’été durant 5 pages, je me suis rendu compte que cela serait ridicule. Qu’il fallait changer d’orientation, ne pouvant pas convenir à des enfants ! J’ai décidé de couper mon univers en deux : « Freakshow » pour les adultes et «  Sally Pumkins »  pour les enfants (à paraitre en 2016).

 

Stéphane Dubois,

L’action se déroule dans une fête foraine, le monde des fêtes foraines et du cirque, t’attires particulièrement ?

 

Sébastien Chevriot,

Les fêtes foraines sont le réceptacle de beaucoup de peurs, celle du clown est la plus connue et la plus répandue  du monde.  L’univers du fantastique du freak  m’a toujours passionné. Le film « Freak » sera interdit durant plus de 60 ans (Freak de Tod Browning  Avec Wallace Ford, Leila Hyams, Olga Baclanova , adapté du roman Spurs ("Eperons") de Clarence Aaron "Tod" Robbins.NDLR).

 

Stéphane Dubois,

Tu as l’intention d’aller vers d’autres types de formes de créations ?

 

Sébastien Chevriot,

Je travaille sur un projet d’animation, ils existent de nouveaux outils, de nouveaux logiciels de créations très intéressants. Le projet est dans le genre parodique.

 

Stéphane Dubois,

Sans révélé la  fin a nos amis qui nous lisent, dans la dernière case de la dernière page je vois écrit « FIN ? », alors une suite en perspective ?

 

Sébastien Chevriot,

Deux  volumes sont déjà  prêts, l’un sur le passé de la fête foraine sur le « Charivari de Paris » du 15e siècle, mixer avec la Cour des Miracles, le cimetière des innocents. Le troisième volume aurait pour décor le « Carnaval de Venise ».

 

Stéphane Dubois,

 

Tu peux nous en dire plus a la fis sur le plan technique et de ton style ?

Sébastien Chevriot,

J’utilise la technique du noir ou blanc, c’est ou noir ou blanc, sans dégradé, sans gris, je dessine avec une certaine violence, une certaine nervosité.

 

Stéphane Dubois,

Tu peux nous donner pour « Sally Pumkins » le pitch (une exclusivité pour les fidèles de notre site).

 

Sébastien Chevriot,

« Sally Pumkins » est une histoire totalement différente, on retrouve une petite fille née à partir d’une citrouille, qui part à la recherche de sa grand-mère, ce qui a donné la vie à Sally va donner la vie à une armée de citrouilles-zombies.

 

 

Sébastien Chevriot

Biographie

Depuis qu’il sait tenir un crayon,  Sébastien Chevriot est  passionné de dessin. C’est tout naturellement qu’il se tourne vers des études d’art (et surtout parce qu’il ne sait pas faire autre chose) dont il ressort avec un Master en 2007, devient  auteur-dessinateur et essaie de vivre de son crayon ! Il travaille dans la bande dessinée et la caricature depuis de nombreuses années, domaines pour lesquels il a déjà remporté différents prix et été publié dans plusieurs ouvrages. Très influencé par les grands maîtres du noir et blanc, il change de genre et de style au gré de ses humeurs et de ses envies. Véritable touche-à-tout, Il a également, avec sa complice Elise Fossoux  depuis plusieurs années, démocratisé les maisons containers  en France, et rédigé un livre, véritable pas à pas sur la construction container.  Il participe à de nombreux festivals. Il aime avant tout la création, raison pour laquelle il lui arrive également de faire des incursions dans le monde de la vidéo et de la photographie. 

Prix

-Prix du public du festival du dessin de presse et de la caricature de Louviers.

-Prix du public du festival du dessin de presse et de la caricature de Tourcoing.

-Prix du public du festival du dessin de presse et de la caricature de Téloché.

-Prix jeune talents du festival du dessin de presse et de la caricature de Saint Just Martel.

 

Publications- 

La voie  du saigneur Sébastien Chevriot,  Edition Joker  2012.

- Almanach du dessin de presse  2014, collectif, Editions Patapan.

- Almanach du dessin de presse  2013, collectif, Editions Patapan.

- Almanach du dessin de presse  2012, collectif, Editions Patapan.

- Almanach du dessin de presse  2011, collectif, Editions Patapan.

- Almanach du dessin de presse  2010, collectif, Editions Patapan.

-  Construire sa maison container, Elise Fossoux,  Sébastien Chevriot, Editions Eyrolles, 2011.

-  Le Grand Guide du Rangement, Elise Fossoux,  Sébastien Chevriot, Editions Eyrolles, 2011.

-  Aménagez vos Dressings,  Elise Fossoux,  Sébastien Chevriot, Editions Eyrolles, 2012.

-  Etagères et Bibliothèques,  Elise Fossoux,  Sébastien Chevriot, Editions Eyrolles, 2013.

 

Planche de l'album

Planche de l'album

Voir les commentaires

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX JEUNESSE

F E S T I V A L ANGOULÊME B A N D E D E S S I N É E

 

• FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX JEUNESSE

Le Grand Méchant Renard Benjamin Renner / Delcourt

 

• PRIX JEUNES TALENTS, parrainé par la Caisse d’Epargne

3e Lauréate : Laurine Baille « Melting pot »

2e Lauréate : Elsa Abderhamani « Personne ne m’entend »

1ère Lauréate : Cheyenne Olivier « Fashion victim »

 

• PRIX JEUNES TALENTS REGION, parrainé par la région Poitou-Charentes

Camilo Vieco

 

• PRIX DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE « A L’ECOLE DE LA BD », parrainé par la Caisse d’Epargne et le Ministère de l’Education Nationale

- Prix d’Angoulême de la BD Scolaire : Marin Inbona

- Prix Graphisme du Concours de la BD Scolaire : Claire Czajkowski

- Prix Scénario du Concours de la BD Scolaire : Julien Auclair

- Prix Coup de Coeur du Concours de la BD Scolaire : Noémie Chust

 

• PRIX DES ÉCOLES D’ANGOULÊME, en partenariat avec la Ville d’Angoulême et l’Inspection Académique

de la Charente :Hector manigances et coups tordus, Marc Dubuisson et Régis Donsimoni / Delcourt

 

• PRIX BD DES COLLÈGES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers.

Les Enfants de la Résistance Tome 1 Premières Actions, Benoît Ers et Vincent Dugomier / Le Lombard

 

• PRIX DES LYCÉES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers

Pandora Beach, Eric Borg et Alex Talamba / Big Foot

 

• PRIX CHALLENGE DIGITAL

3e Lauréat : Thibaut Rassat « Des combinaisons et tout le tintouin »

2e Lauréat : Nicolas Vaudour « Le dernier épisode des argonautes »

1ère Lauréate : Anna Griot « La forêt »

 

Communiqué de presse

28 JANVIER 2016

Voir les commentaires

Grand Prix du 43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

Grand Prix

du 43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême :

Hermann

Au terme des deux tours du vote électronique organisé par le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême au cours du mois de janvier 2016, la communauté des auteur(e)s professionnel(le)s de Bande dessinée a accordé la majorité de ses suffrages à Hermann, couronnant ainsi l’une des oeuvres les plus emblématiques de la bande dessinée franco-belge tous publics et l’un des parcours d’auteur les plus prolifiques du 9e art européen.

De son vrai nom Hermann Huppen, Hermann est né en Belgique à Bévercé, petit village des Ardennes proche de Liège et de la frontière allemande, le 17 juillet 1938. Dessinateur et scénariste autodidacte, il se lance dans la bande dessinée au milieu des années 60 en intégrant le studio Greg, où il réalise quelques récits courts dont un épisode des Belles histoires de l’Oncle Paul. Assez rapidement, en tandem avec Greg au scénario, il conçoit à partir de 1966 la série d’aventures Bernard Prince pour l’hebdomadaire Tintin, périodique dont on a un peu oublié aujourd’hui la dimension à la fois populaire, moderne et souvent novatrice.

D’emblée, Hermann pose dans cette série réaliste les bases de ce qui s’imposera bientôt comme son style, sa marque : une bande dessinée physique et intense, parfois presque violente, un sens consommé des ambiances, un talent peu commun pour suggérer les matières, une énergie omniprésente. La vitalité d’Hermann devient le signe distinctif de l’empreinte, éminemment personnelle, qui le distinguera pour toujours du reste de ses confrères.

Dès lors, installé dans la faveur des lecteurs de tous âges grâce au succès immédiat de Bernard Prince (une douzaine d’albums égrenés au fil des années 70 aux éditions du Lombard), Hermann s’essaie tour à tour à presque tous les registres, tous les sujets, avec un appétit boulimique et un égal bonheur. L’Histoire antique avec le scénariste Jean- Luc Vernal dans Jugurtha ou plus tard médiévale et en solo dans Les Tours de Bois-Maury (dix volumes chez Glénat),

le western à nouveau en tandem avec Greg dans le remarquable Comanche (une dizaine de titres également au Lombard), sans oublier la science-fiction, incontournable dans la bande dessinée des années 70 et 80, avec ce qui reste peut-être sa série fétiche dans l’esprit d’innombrables lecteurs : Jeremiah. Seul aux commandes de cette oeuvre fleuve (près de 35 volumes successivement parus chez Fleurus, Hachette, Novedi et Dupuis, et aujourd’hui tous repris chez Dupuis), Hermann déploie une peinture saisissante et pessimiste d’une Amérique du futur dévastée, cruelle, où des personnages sauvages souvent dénués de toute morale s’affrontent, sans but, dans les décombres d’un monde en déréliction.

Sur le plan technique, une transition importante s’opère lorsque Hermann délaisse la plume pour l’aquarelle. Il développe dès lors une esthétique différente, où la hachure et l’épaisseur du trait cèdent le pas aux masses de couleur et où le travail de lumière, auparavant sculpté avec des rehauts de plume, va se retrouver désormais porté par l’intensité de l’aquarelle.

Définitivement consacré comme une valeur majeure de la bande dessinée réaliste d’aventures et d’action, et toujours habité par la fièvre de dessiner sans relâche, Hermann privilégie à partir des années 90 les one shot (Missié Vandisandi, Sarajevo Tango, On a tué Wild Bill, parmi beaucoup d’autres, pour la plupart publiés chez Dupuis et au Lombard), de plus en plus souvent en tandem avec son fils Yves H., qui prend désormais en charge de nombreux scénarios. Leur collaboration ne fera que se renforcer au fil des années puis des décennies, permettant à Hermann de nourrir sa curiosité en explorant sans relâche de nouveaux univers, du thriller aux intrigues géopolitiques en passant par le fantastique, la piraterie, les figures historiques ou les évocations du XXe siècle.

Nourri de la fidélité de ses lecteurs comme de ses éditeurs de toujours, son parcours exceptionnellement fécond se poursuit encore aujourd’hui.

BIBLIOGRAPHIE

Bernard Prince (Le Lombard) - Scénario de Greg

1 - Général Satan (1969)

2 - Tonnerre sur Coronado (1969)

3 - La frontière de l’enfer (1970)

4 - Aventure à Manhattan (1971)

5 - L’oasis en flammes (1972)

6 - La loi de l’ouragan (1973)

7 - La fournaise des damnés (1974)

8 - La flamme verte du conquistador (1974)

9 - Guérilla pour un fantôme (1975)

10 - Le souffle de Moloch (1976)

11 - La forteresse des brumes (1977)

12 - Objectif Cormoran (1978)

13 - Le port des fous (1978)

18 - Menace sur le fleuve (2010) - Scénario de Yves H.

Bernard Prince d’hier et d’aujourd’hui (1980)

Intégrale 1 (2010)

Intégrale 2 (2010)

Intégrale 3 (2010)

(les n°s 14 à 17 ont été dessinés par Dany et Aidans, scénario de Greg)

Comanche (Le Lombard) - Scénario de Greg

1 - Red Dust (1972)

2 - Les guerriers du désespoir (1973)

3 - Les loups du Wyoming (1974)

4 - Le ciel est rouge sur Laramie (1975)

5 - Le désert sans lumière (1976)

6 - Furie rebelle (1976)

7 - Le doigt du diable (1977)

8 - Les shérifs (1980)

9 - Et le diable hurla de joie (1981)

10 - Le corps d’Algernon Brown (1983)

Le prisonnier (1998, Ligne d’ombre)

Intégrale The whole story (1995)

Intégrale 1 (2004)

Intégrale 2 (2005)

Jugurtha (Le Lombard) - Scénario de Jean-Luc Vernal

1 - Le lionceau des sables (1975 – RTP, 1977, Le Lombard)

2 - Le casque Celtibère (1975 – RTP, 1977, Le Lombard)

(ces 2 tomes sont repris dans l’Intégrale 1 (2011 – Le Lombard)

Jeremiah (tous les albums sont aujourd’hui édités par Dupuis)

1 - La Nuit des rapaces (1979, Fleurus)

2 - Du sable plein les dents (1979, Fleurus)

3 - Les Héritiers sauvages (1980, Fleurus)

4 - Les yeux de fer rouges (1980, Fleurus)

5 - Un cobaye pour l’éternité (1981, Hachette)

6 - La Secte (1980, Hachette)

7 - Afromérica (1982, Hachette)

8 - Les Eaux de colère (1983, Hachette)

9 - Un hiver de clown (1983, Hachette)

10 - Boomerang (1984, Novedi)

11 - Delta (1985, Novedi)

12 - Julius et Roméa (1986, Novedi)

13 - Strike (1988, Dupuis)

14 - Simon est de retour (1989, Dupuis)

15 - Alex (1990, Dupuis)

16 - La ligne rouge (1992, Dupuis)

17 - Trois motos.. ou quatre (1994, Dupuis)

18 - Ave Caesar (1995, Dupuis)

19 - Zone frontière (1996, Dupuis)

20 - Mercenaires (1997, Dupuis)

21 - Le cousin Lindford (1998, Dupuis)

22 - Le fusil dans l’eau (2001, Dupuis)

23 - Qui est Renard Bleu (2002, Dupuis)

24 - Le dernier diamant (2003, Dupuis)

25 - Et si un jour, la terre... (2004, Dupuis)

26 - Un port dans l’ombre (2005, Dupuis)

27 - Elsie et la rue (2007, Dupuis)

28 - Esra va très bien (2008, Dupuis)

29 - Le petit chat est mort (2010, Dupuis)

30 - Fifty-fifty (2011, Dupuis)

31 - Le panier de crabes (2012, Dupuis)

32 - Le caïd (2013, Dupuis)

33 - Un gros chien avec une blonde (2014, Dupuis)

34 - Jungle City (2015, Dupuis)

Intégrale 1 (2005, Dupuis)

Intégrale 2 (2006, Dupuis)

Intégrale 3 (2006, Dupuis)

Intégrale 4 (2007, Dupuis)

Intégrale 5 (2007, Dupuis)

Intégrale 6 (2008, Dupuis)

Intégrale 7 (2010, Dupuis)

Les Tours de Bois-Maury (Glénat)

1 - Babette (1984)

2 - Eloïse de Montgri (1985)

3 - Germain (1986)

4 - Reinhardt (1987)

5 - Alda (1988)

6 - Sigurd (1990)

7 - William (1990)

8 - Le Seldjouki (1992)

9 - Khaled (1993)

10 - Olivier (1994)

Bois-Maury (Glénat)

11 - Assunta (1998)

12 - Rodrigo (2001) - Scénario de Yves H.

13 - Dulle Griet (2006) - Scénario de Yves H.

14 - Vassya (2009) - Scénario de Yves H.

15 - Oeil de ciel (2012) - Scénario de Yves H.

Intégrale (2009)

Intégrale en noir et blanc (2013)

Nic (Dupuis) - Scénario de Philippe Vandooren

1 - Hé, Nic ! Tu rêves ? (1981)

2 - Bonnes nuits, Nic (1982)

3 - Ca, c’est filarmo, Nic (1983)

Intégrale (2014 – Ed. Hématine)

One-shots

Missié Vandisandi (1991, Dupuis)

Sarajevo Tango (1995, Dupuis)

Caatinga (1997, Le Lombard)

On a tué Wild Bill (1999, Dupuis)

Lune de Guerre (2000, Dupuis) - Scénario de Jean Van Hamme

Liens de sang (2000, Dupuis) - Scénario de Yves H.

Coffret trilogie USA (2000)

Manhattan Beach 1957 (2002, Le Lombard) -

Scénario de Yves H.

Zhong Guo (2003, Dupuis) - Scénario de Yves H.

The girl from Ipanema (2005, Le Lombard) -

Scénario de Yves H.

Sur les traces de Dracula, tome 1 : Vlad l’Empaleur (2006),

scénario de Yves H.

La Vie Exagérée de l’Homme Nylon (2007, le Lombard) -

Scénario de Kirstein

Afrika (2007, Le Lombard)

Le Diable des Sept Mers tome 1 (2008, Dupuis) -

Scénario de Yves H.

Le Diable des Sept Mers tome 2 (2009, Dupuis) -

Scénario de Yves H.

Une nuit de pleine lune (2011, Glénat) - Scénario de Yves H.

Retour au Congo (2013, Glénat) - Scénario de Yves H.

Station 16 (2014, Le Lombard) - Scénario de Yves H.

Sans pardon (2015, Le Lombard) - Scénario de Yves H.

Old Pa Anderson (2016 , Le Lombard) - Scénario de Yves H.

Albums isolés et participations (sélection)

Les Daltons (1980, Bédescope)

Alerte aux pirates (1980, Bédescope)

Les amis de Buddy Longway (1983, Le Lombard)

L’étoffe d’un crack (1984, Bédescope)

La ballade des baffes (1983, Goupil éditeur)

6000 mètres (1993, Gibraltar)

Billy the kid (1993, Gibraltar)

Barney Jordan (1993, Gibraltar)

Le secret des Hommes Chiens (1995, Dupuis), dessins et

scénario de Yves H., encrages et couleurs d’Hermann.

Sales petits contes 2 : Perrault (1998, Dupuis) -

Scénario de Yann

Abominable (1988, Glénat)

L’arbre des deux printemps (2000, Le Lombard)

Héros et bovins (2002, Mosquito)

Monographies (sélection)

Schtroumpf – Les Cahiers de la bande dessinée n°44 (1980,

Glénat)

Hermann, une monographie (1997, Mosquito)

Inside Hermann (1995, Comic! Events)

DBD n°15 (2002)

Sur la terre ferme avec Hermann (2002, Petit à Petit)

Hermann Post-Atomique (2008, CBBD-La Poste Belge)

DBD Hors-série n°5 : Hermann, le stakhanoviste du dessin

(2011)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Prix, BD, Bande dessiné, Illustration, Festival de la BD Angouleme, Hermann

Concours de nouvelles :

réglement du concours

Concours de nouvelles :

 

 

Pour célébrer le 1er anniversaire de son département d’édition, l’Association La Piterne ouvre un concours de nouvelles sur le thème suivant :

 

Dis-moi en Normandie

 

Cet éditeur fait la part belle aux contes et légendes, les nouvelles de Science-fiction, fantastique, merveilleux et autres des genres de l’imaginaire, y on a mon avis toutes leurs places.

A vos plumes !

 

 

Règlement à télécharger ci-dessous

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Auteur, Nouvelles, concours, Contes, merveilleux, LITTERATURE, Légendes, La Piterne

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

PROGRAMME COMPLET

FIBD 2016

ANGOULEME

 

Vous trouverez ci-dessous en  PDF, le programme complet heure par heure du 44eme Festival International de la Bande Dessiné d’Angoulême.

 

A très bientôt, sur place…

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

Bande annonce officielle du festival 2016

Voir les commentaires

Couverture : Éric Faure-Brac

Couverture : Éric Faure-Brac

A.O.C N° 39

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – articles sur l’écriture- Bandes dessinées

Science-fiction – fantasy – fantastique

Hiver 2016

 

Le toujours très actif « Club Présences d’Esprits » publie dans son dernier numéro outres 4 nouvelles, les textes des trois vainqueurs du match d’écriture des Imaginales 2015.

 

Il ne faut  pas hésiter à envoyer vos nouvelles à cette revue, elle est toujours à la recherche de nouveaux de talents en science-fiction, fantasy et fantastique (au sens large du terme), ils également toujours à la recherche non seulement d’illustrateurs pour les textes  publier, mais de nouvelles sous forme de bandes dessinés.

 

Donc, à vos  plumes (ou clavier) et à vos crayons  (ou palette graphique)

A.O.C N° 39 (sommaire)

A.O.C N° 39 (sommaire)

Voir les commentaires

Couverture : Rémi Dousset

Couverture : Rémi Dousset

Présences d’Esprit N° 85

Le zine des mondes de l’imaginaire

Littérature-bd-cinéma-tv-jeu-illustration

 

 

En cette période d’invasion de Star Wars, sur nos écrans et dans  tous les domaines possibles, on retrouvera avec plaisirs nos amis de «  Star Trek » dans un dossier, très complet sur le sujet.

 

En prime du dossier proprement dis, vous trouvera dans le reportage sur « LuxCon 2015 » un petit lexique klingon, il faut en effet, si vous leurs parler éviter les impairs.

 

Autre entretien passionnant celui sur les « Editions du Chat Noir » et de leur entretien croisé avec Céline Guillot et Mathieu Guibé.

 

Comme toujours vous y trouveras d’autres articles et rubriques (voir sommaire ci-dessous)

 

 

 

Présences d’Esprit N° 85

Voir les commentaires

Black Movie 17e édition

Black Movie 17e édition

Festival international

de films indépendants –

Black Movie

17e édition

– 22-31 janvier 2016-

 

Whatever!

Le nectar des dieux, la panacée universelle, le remède miracle, rien que ça ! Du 22 au 31 janvier 2016, le Festival Black Movie vous invite à découvrir son nouveau breuvage savoureux, une boisson garantie 100% cinéma, distillée au sein de notre fabrique à idées. Cette 17ème édition est le fruit d’une recette explosive combinant passion, détermination, tractations et tracasseries. Secouez le tout, et vous obtiendrez le meilleur de la production indépendante internationale.

 

Les sections

Black Movie 2016 proposera 67 films, parmi lesquels 40 premières suisses. Un assemblage complexe, fait de multiples ingrédients et de savants dosages, dont nous livrons ici la singulière composition.

 

Amateurs d’associations dépaysantes et de mixtures relevées, ces sections sont pour vous !

 

PRIX DE LA CRITIQUE

Un jury de 5 critiques européennes se prononcera sur une sélection de 9 longs métrages inédits en

Suisse, qui se distinguent de par leurs qualités formelles. Il sera composé de:

- Paula Arantzazu Ruiz (AHORA, Sensacine, El País)

- Natalie Böhler (Filmbulletin)

- Claire Diao (So Film, Le Monde Afrique, Bondy Blog)

- Jessica Kiang (The Playlist/Indiewire)

- Gloria Zerbinati (Cineforum)

 

100% SION SONO, SERIAL FILMMAKER

Sion Sono tourne si vite que même le plus averti des cinéphiles de la planète peine à le suivre. Dans cet hommage hyper select, vous pourrez découvrir 3 opus récents et 3 classiques de sa filmographie.

 

Le réalisateur de tous les excès sera le sujet d’une conférence donnée par le journaliste Fabien Schneider.

 

72% APHRODISIAQUE

Enfin le grand retour du désir à l’écran ? Le cerveau étant paraît-il la zone la plus érogène du corps, les

films présentés ici se préoccuperont surtout de parler… de cul. Si cela veut encore dire quelque chose:

faites l’amour, pas la guerre !

 

100% ROUMAINS

Incarnant quasiment à lui seul le cinéma roumain, Lucian Pintilie domine la scène et l’écran depuis la fin des années 60. Porte-parole de l’opposition, le cinéaste connaît l’exil puis revient au pays après la chute de Ceaușescu. Dans son sillage, ses héritiers ont en commun un humour, une écriture fine et cet intérêt persistant pour les loosers. Une section spéciale organisée en collaboration avec les Cinémas du Grütli et le Cinéma Roumain à Genève.

 

80% HALLUCINOGÈNE

Les films de ce programme, au parfum d’apocalpyse imminent, diffusent une magie sonore et visuelle à ce point ensorcelante que le spectateur basculera en douceur d’une réalité à l’autre, sans déceler les

tours de passe-passe qui sont à l’oeuvre.

 

68% AMPHÉTAMINES

Des propositions survoltées et décoiffantes, qui refilent la proverbiale patate. Entre longs métrages de

fictions décalés et animations décapatantes du Petit Black Movie pour adulte, pas un temps mort dans

cette parenthèse inattendue.

 

69% SPIRITUEUX

Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ! De nos jours, impossible de passer outre la foi et les

dogmes. Les personnages de cette sélection s’y soumettent bon gré, mal gré, aiguillonnés par la peur de l’inéluctable néant.

 

99% ADDICTIF (À suivre…)

La section phare du festival fête ses 10 ans cette année ! 10 ans que nous suivons fidèlement le plus

beau cinéma du monde, et autant dire que la collection 2016 est à la hauteur de cet anniversaire symbolique, avec 9 films de 8 réalisateurs chéris: Tsai Ming-liang, Apichatpong Weerasethakul, Hong

Sang-soo, Kyoshi Kurosawa, Yorgos Lanthimos…

 

50% CARTE NOIRE, 50% CARTE BLANCHE

Notre fructueuse collaboration avec le Ciné Guimbi se poursuit à travers une carte blanche que la vénérable institution nous a fait le plaisir d’honorer. Une opportunité de découvrir des films à propos du continent africain, et de rendre hommage au maître sénégalais Ousmane Sembène avec trois de ses chefs-d’oeuvres, et un documentaire qui lui a été récemment consacré.

 

65% ÉNERGISANT: LE PETIT BLACK MOVIE

Riche en émerveillement et en découvertes, le sirop du Petit Black Movie est prescrit à tous, enfants

comme parents ! 2 longs métrages de fiction côtoieront pas moins de 48 courts métrages d’animation.

 

Pour la deuxième année consécutive, le prix RTS KIDS sera décerné par un jury de professionnels.

 

Les à-côtés du festival

Ken Black, élégant modèle de notre affiche, sera de jour comme de nuit l’ambassadeur d’une cuvée 2016 de Black Movie à consommer sans modération, en présence des 23 cinéastes et acteurs invités à l’occasion de cette joyeuse bacchanale cinématographique. Pour la première fois, des projections spéciales et un Q&A live interactif seront organisés en simultané avec le Festival international du film de Rotterdam. Le spécialiste Michel Amarger donnera une conférence sur Ousmane Sembène, tandis que la section dédiée au cinéma roumain sera encadrée par une table ronde en présence des réalisateurs concernés. Les trophées de cette 17ème édition seront conçus par l’artiste Cetusss.

 

Et comme l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, le festival délocalisera ses fiestas mémorables, circulant entre l’Alhambra, la Gravière, le Cercle des Bains et l’Écurie.

 

Un cocktail revigorant des sens, sans interdits, sens dessus dessous !

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog