Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Maudit Troll !

Maudit Troll !

Maudit Troll !

 

Tu vas devoir aidé nos amis les boucs à traverser la rivière, attention tu as un vilain Troll qui veut les manger rhoo, mais avec ton aide il ne va pas y arrivé, j’en suis sûr.

 

Bel ouvrage pour les petits de 5 ans et +  avec des découpages sur certaines pages ou se trouve, mais chut je vous le dis pas sait la surprise.

 

Une nouvelle production de la collection PASTEL de l’Ecole des Loisirs, maison d’éditions spécialisées dans les publications pour la jeunesse comme vous le savez.

 

Ils nous offrent toujours des ouvrages, là la fois ludique et éducatif pour la jeunesse de grandes qualités.

 

Je le recommande bien sûr aux parents, mais également aux bibliothèques et au enseignants de maternelle supérieure.

 

Résumé du livre

Les trois boucs ont faim. Ils doivent traverser la rivière pour rejoindre le pré voisin, mais le troll qui vit sous le pont voudrait les dévorer. Peux-tu les aider ? Ils tentent leur chance en barque, en saut à la perche et même en montgolfière. Finalement, ils n’ont d’autre choix que de traverser le pont. Alors, si tu vois le troll sous un flap, surtout n’oublie pas de crier : « Voilà le troll ! » A partir de 5 ans.

 

Biographies et bibliographies des auteurs: 

 

Peter Utton

Illustrateur

Peter Utton est né en 1944 dans l'Essex en Angleterre où il vit toujours actuellement. Il a réalisé ses études à l'Ecole d'Art de Southerd et ensuite à l'Ecole normale de Brentwood. Après avoir travaillé en tant que professeur et graphiste, il est devenu auteur-illustrateur.

 

Bibliographie

Bibliographie en tant qu'auteur/illustrateur

Il s'en est fallu de peu ! Pastel 1993 

Main de la sorcière (La) Pastel 1989

 

 

Bibliographie en tant qu'illustrateur

Maudit Troll ! Pastel 2017

Chasse au loup (La) Pastel 2015

Ouste ! Pastel 2013

Nuit d'orage (Une) Pastel 1994

Chhht ! Pastel 1991

 

 

Sally  Grindley

 

Auteur

Sally Grindley est née en Angleterre où elle vit actuellement avec sa famille. Après avoir longtemps travaillé dans la presse enfantine, elle a décidé de se consacrer aux livres pour enfants. Elle est l'auteur d'une quinzaine d'albums.

 

Bibliographie

 

Bibliographie en tant qu'auteur

Maudit Troll ! Pastel 2017

Chasse au loup (La) Pastel 2015

Quel  Oeuf ! Pastel 2015 

Ouste ! Pastel 2013

Toc! Toc! qui est là?  les lutins 2005

Nouvelle chambre d'Edouard (La) Pastel 2000 Disponible

Chhht ! Pastel 1991

 

Voir les commentaires

Disparition de Len Wein

Disparition de Len Wein

 

Est décédé  à l’âge de 69 ans ce 10 septembre, ont annoncé plusieurs de ses proches. Il est mort des suites d’une opération à cœur ouvert. Il fut le cocréateur les personnages de Wolverine et The Swamp Thing, entre autres personnages de comics, il a travaillé pour DC et Marvel, mais également Disney.

 

Les  deux personnages les plus célèbres sont Wolvorine et Swamp Thing, mais également d’autres, moins connus de nos jours comme Thunderbird.

 

Les années 60/70 furent sont âge d’or comme créateurs de personnages, mais également comme éditeur. Il travallat également sur des jeux vidéos dérivés d’univers auquel il avait participé à la création.

 

Il faisait volontiers part de son expérience et il participait à de nombreuses conventions.

 

Les cinquantenaires seront plus particulièrement touchés par sa disparition.

 

 

Biographie

 

Fan de comics depuis son enfance, quand son père lui amenait des comics lors de ses séjours à l'hôpital, Lein Wein se prend de passions pour les super-héros.

 

À l'adolescence, il rencontre le jeune Marv Wolfman qui deviendra lui aussi scénariste. Ensemble, ils participent aux « tours de présentation » organisés dans les bureaux de DC Comics. Len Wein pense à l'époque à devenir dessinateur. Mais finalement, l'éditeur Joe Orlando engage Wein & Wolfman comme scénaristes. Il travaille ensuite pour des séries de super-héros (Teen Titans) ou des anthologies (House of Secrets, Secrets Hearts).

 

Les travaux marquants

 

Wein et l'artiste Bernie Wrightson créent ensuite le personnage horrifique Swamp Thing dans l'anthologie House of Secrets. Ce personnage deviendra au fil des années un pilier de l'univers DC, apparaissant dans plusieurs séries. C'est à ce moment-là que Len Wein devient un des scénaristes les plus importants de Marvel, faisant partie de la première vague d'auteurs à succéder à Stan Lee, aux côtés de Gerry Conway, Roy Thomas, etc. Chez Marvel, Len Wein reprend des séries comme L'Incroyable Hulk, Spider-Man ou encore Thor. C'est dans L'Incroyable Hulk qu'il introduit Wolverine. Attaché à son personnage, Len Wein décide de l'introduire dans la nouvelle formule d'une série secondaire : Les X-Men. En effet, en 1975, il s'associe à Dave Cockrum pour relancer la série, qui s'était arrêtée faute de succès. Écrivant les trois premiers numéros, il introduit de nouveaux personnages (Diablo, Colossus, Tornade) et modernise les thématiques de la série. Celle-ci est vite reprise par Chris Claremont qui en fera l'une des plus grandes « franchises » de l'éditeur Marvel.

 

À la fin des années 1970, Wein quitte Marvel et retourne chez DC en tant que scénariste ou éditeur sur plusieurs séries phares) (Batman, Green Lantern, Camelot 3000, The New Teen Titans, Batman and the Outsiders). C'est également en tant qu'éditeur qu'il supervise la série Watchmen réalisée par Alan Moore et Dave Gibbons qui révolutionne le monde des super-héros et devient l'une des bandes dessinées les plus importantes du medium.

 

La suite de la carrière

 

Dans les années 1990, Len Wein travaille sur plusieurs séries animées telles que X-Men, Batman, Spider-Man, Street Fighter, ExoSquad, ou Godzilla, Les Aventures des Pocket Dragons (Pocket Dragon Adventures), Reboot. Il continue également à travailler pour les comics, notamment chez Disney. Par la suite, il collabore à la série Conan Le Barbare pour Dark Horse Comics ou aux adaptations en comics des séries Les Simpson ou Futurama. Toujours prêt à se diversifier, il coécrit également une adaptation en jeu vidéo de la série Watchmen. Reconnu comme un des créateurs majeurs des comics des années 1960 à 70, Len Wein apparaît régulièrement dans des conventions, documentaires, conférences ou Bonus de DVD pour faire part de son expérience.

 

Bibliographie

Swamp Thing

Ligue de justice d'Amérique (DC Comics)

Microbotics (produit dérivé)

Iron Man

Amazing Spider-Man

Hulk Incredible Hulk : « Stalker from the Stars » avec Ron Goulart & Marv Wolfman

Les Quatre Fantastiques

Thor

Strange Tales

Detective Comics

Phantom 2040

Wonder Woman (scénariste & éditeur)

X-Men & Wolverine

Ben 10: Alien Force

 

Créations

Brother Voodoo cocréateur Gene Colan

Colossus cocréateur Dave Cockrum

Tornade cocréateur Dave Cockrum

Diablo cocréateur Dave Cockrum

Wolverine cocréateurs Herb Trimpe & John Romita Sr.

Thunderbird cocréateur Dave Cockrum

Jamie Madrox (Homme-Multiple) cocréateur Chris Claremont & John Buscema

Red Star cocréateur Marv Wolfman

Swamp Thing

Lucius Fox

Mongul cocréateur Jim Starlin

 

Éditeur

All-Star Squadron

The New Teen Titans

World's Finest Comics

Saga of the Swamp Thing

The New Teen Titans (80-83)

Watchmen (86-87) /Watchmen: The End Is Nigh (jeu 2009)

 

Prix et distinctions

1973 : Prix Shazam du meilleur scénariste réaliste pour Swamp Thing et de la meilleure histoire réaliste pour « Dark Genesis » dans Swamp Thing n°1 (avec Berni Wrightson)

1977 : Prix Inkpot

1982 : Prix du meilleur éditeur du Comics Buyer's Guide

1988 : Prix Harvey spécial de l'excellence dans la production pour son travail sur Watchmen d'Alan Moore et Dave Gibbons

2008 : Temple de la renommée Will Eisner

(Source Wikipédia)

 

Quelques unes de ses créations.
Quelques unes de ses créations.
Quelques unes de ses créations.

Quelques unes de ses créations.

Voir les commentaires

Illustration: Mike Hoffman

Illustration: Mike Hoffman

 

L'Autre Apocalypse

 

Rivière Blanche spécialisée dans les auteurs français des genres de l’imaginaire nous offre une fois n’est pas coutume une traduction, les fidèles de cette maison d’édition souvienne sans doute de  « Le pacte des suicidés » de John Everson en 2016.

 

Entre science-fiction et sacré le lecteur sera surpris, voir carrément choqué par certains propos tenus par l’auteur peuvent allez a l’encontre de croyances, surtout par méconnaissance des textes bibliques, bien plus violentes que le roman et don des versets sont cités.  Comment des personnes qui prétendent être  fidèles à « la lettre » de la Bible peuvent recevoir ce genre de « révélations » alors que 9 sur 10 ne l’on pas lut, pas.

 

Pas plus que certains on lut le Coran d’ailleurs.

 

En plus il devra s’armer de patience, car pour une bonne compréhension de ce texte, il devra le relire plusieurs fois.

.

Dans ce roman l’auteur critique aussi bien les multinationales et leurs nombreux travers que  les religions que donc l’intolérance n’est pas le moindre. Les deux principaux personnages sont des journalistes très différents entre celui qui voit du surnaturel partout et l’autre appartenant à la presse bien plus institutionnelle, ils forment une équipe à la Scully et  Mulder du journalisme.

 

Il prône un changement radical de notre société, tout en étant très pessimiste sur l’âme humaine et sa possibilité de rédemption. L’argent, les dérives religieuses, la traite des êtres humains, la violence que nous connaissons n’encouragent pas à l’optimisme  et l’auteur dénonce ces faits avec force.

 

De trop nombreuses sectes de nos jours prônent une apocalypse sans y avoir l’air et utilisent des méthodes sectaires, je pense particulièrement aux végans. 

 

La couverture de Mike HOFFMAN est un bon reflet de ce que l’auteur décrit comme ambiance.

 

 

Pour les plus jeunes, je conseille une lecture uniquement au plus mature, et pas avant 18 ou 20 ans ou alors dans un cadre éducatif.

Vous trouverez en bas de l’article un fichier PDF, contenant un extrait en téléchargement gratuit et légal, Remerciement à l’éditeur.

 

 

Résumé du livre.

Ceci n'est pas un roman d'apocalypse comme les autres. C'est un brûlot qui empoigne tous les cauchemars de ce monde: avidité, hypocrisie, cruauté, intégrismes de tous poils. Combinant réalisme implacable, horreur, et imagination visionnaire, voici l'une de ces créations noires et lumineuses dont John Shirley a le secret. On retrouve enfin en français l'auteur mythique de La ballade de City, l'un des initiateurs du mouvement cyberpunk, toujours aussi prolifique, furieux et inspiré. Voilà L'AUTRE APOCALYSPE

 

"J’ai été le mentor de John, et j'étais impatient de voir s’épanouir tout son stupéfiant potentiel. Avec ce roman, il pulvérise toutes mes attentes." – Harlan Ellison

 

L'Autre Apocalypse

John Shirley traduit par Marie-Joelle Moll Bouyat

2156. L'Autre Apocalypse

ISBN-13: 978-1-61227-538-3

276 pages - 20 euros

 

Illustration: Mike Hoffman

 

 

Biographies et bibliographie des auteurs :

John Shirley

John Shirley, né le 10 février 1953 à Houston au Texas, est un écrivain américain. Il est connu pour avoir écrit de nombreux romans, de nouvelles ou de scripts pour la télévision, en matière de science-fiction ou de fantasy.

 

Série A Song Called Youth[

(en) Eclipse, 1985

(en) Eclipse Penumbra, 1988

(en) Eclipse Corona, 1990

Univers BioShock

Rapture, Bragelonne, 2016 ((en) Bioshock: Rapture, 2011)

Univers Halo

(en) Broken Circle, 2014

 

Romans indépendants

(en) Transmaniacon, 1979

(en) Dracula in Love, 1979

La Balade de city, Jean-Claude Lattès, coll. Titres/SF, 1982 ((en) City Come A-Walkin, 1980)

(en) Three-Ring Psychus, 1980

(en) The Brigade, 1981

(en) Cellars, 1982

(en) In Darkness Waiting, 1988

(en) Kamus of Kadizar : The Black Hole of Carcosa, 1988

(en) A Splendid Chaos, 1988

(en) Wetbones, 1991

(en) Silicon Embrace, 1996

(en) Demons, 2000

(en) ...And the Angel with Television Eyes, 2001

(en) The View From Hell, 2001

(en) Her Hunger, 2001

(en) Spider Moon, 2002

(en) Demons, 2002

(en) Crawlers, 2003

(en) Doom, 2005  Novélisation du jeu vidéo

(en) Constantine, 2005 Novélisation du film

(en) John Constantine, Hellblazer: War Lord, 2006 Novélisation du comics

Predator : Minuit à jamais, Outworld, 2007 ((en) Predator: Forever Midnight, 2006)

 

Série dérivée des films

(en) Batman: Dead White, 2006  Novélisation du film Batman Begins

(en) John Constantine, Hellblazer: Subterranean, 2006

(en) The Other End, 2007

(en) Alien: Steel Egg, 2007

(en) Black Glass, 2008

(en) Bleak History, 2009

(en) Borderlands: The Fallen, 2011

(en) Everything Is Broken, 2011

(en) Borderlands: Unconquered, 2012

(en) Doyle After Death, 2013

(en) Grimm: The Icy Touch, 2013

Dark Clouds, Lumen, 2015

(en) Dark Clouds, 2014)

 

Roman sur l'univers du jeu Watch Dogs et de son héros Aiden Pierce

 

Recueils et anthologies

(en) Heatseeker, 1989

(en) New Noir, 1993

(en) The Exploded Heart, 1996

(en) Black Butterflies, 1998

(en) Really, Really, Really, Really Weird Stories, 1999

(en) Darkness Divided, 2001

(en) Living Shadows, 2007

(en) In Extremis : The Most Extreme Short Stories of John Shirley, 2011

 

Essai

(en) Gurdjieff - An Introduction to his Life and Ideas, 2004

 

John Shirley a prêté sa plume au groupe de hard rock Blue Öyster Cult, en particulier sur leurs albums Heaven Forbid et Curse of the Hidden Mirror.

Obsession, 1982

 

Hoffman, Mike

Sa biographie

 Artiste américain, il peint, dessine et écrit depuis le début des années 80. Quelque part entre Mort Drucker et Frank Frazetta, son style a traversé les pages de Taboo, Hellraiser, Swamp Thing et Hellblazer. Se consacrant uniquement à ses projets personnels depuis l’an 2000, il a développé un univers au charme rétro indéniable et attachant.  Texte © Wetta

  

Bibliographie

Scénariste

Tombe de la terreur (La) Scénariste en 2014

  

Dessinateur

John Constantine Hellblazer (Vertigo Cult) Dessinateur de 2009 à 2011

Tombe de la terreur (La)  Dessinateur de 2014 à 2016

Batman (TPB) Dessinateur en 1995

Hellblazer (1988) Dessinateur de 2008 à 2013

 

Autres collaborations

John Constantine Hellblazer (Vertigo Cult) Encrage en 2009

Zembla (Spécial) Couverture en 2003

Hellblazer (1988) Encrage de 2008 à 2012

Voir les commentaires

Dans la forêt de Hokkaido

 

Dans la forêt de Hokkaido

 

Éric Pessan, nous offres un curieux roman à la fois thriller et de science-fiction. Cet ouvrage a la particularité d’être basé sur un fait divers, qui sait dérouler un peu plus d’un an avant la publication de ce roman, ce qui laisse peu de temps pour l’écrire et démontre de la part de l’auteur un vrai attachement à ce qui sait passez alors que lui-même était au Japon.

 

Le personnage de Julie est récurent dans l’œuvre d’Éric Pessan, en effet c’était déjà le même personnage dans : « Plus haut que les oiseaux » et « Et les lumières dansaient dans le ciel ».

 

Roman assez court de 132 pages, on le dévore d’une traite.

 

 16 ans et plus roman

 

 Lorsque Julie plonge dans le sommeil, son monde bascule. L’adolescente se retrouve dans la forêt de l’île japonaise de Hokkaido, reliée physiquement à un petit garçon de sept ans. Abandonné par ses parents, il erre seul, terrifié, et risque de mourir de froid, de soif et de faim. Quel est le lien entre Julie et l’enfant perdu ?

 

Collection Médium –

L’Ecole des loisirs

ISBN: 9782211233668  -

13,00€ -

 

Biographie

Éric Pessan (Auteur)

Adolescent, Éric Pessan aimait beaucoup lire. C’est alors qu'il a commencé, tout naturellement, à écrire ses propres histoires. L’un ne va pas sans l’autre : celui qui aime le foot a envie de shooter dans un ballon, celui qui aime le rock a envie de s’emparer d’une guitare. Un jour, bien plus tard, un éditeur s’est intéressé à ses textes. De la même façon qu'il était un... (Texte officiel)

 

 

Bibliographie

Dans la forêt de Hokkaido Médium  2017

Peebbleboy Théâtre 2017

Plus grande peur de ma vie (La) Médium 2017 

Aussi loin que possible (Grand format) Médium 2015

Cache-cache Théâtre 2015

Et les lumières dansaient dans le ciel Médium poche 2014 

Plus haut que les oiseaux Médium poche 2012 Année de 1ère parution : 2017

 

Voir les commentaires

Soleil Froid 2  L.N

Soleil Froid 2  L.N

 

Je ne vous cache pas il y a  une angoisse particulière pour lire cet album quand on est né et vécu cinquante-trois ans à Lyon, surtout avec des dessins aussi réalistes et que l’on reconnait la moindre ruelle ou placette. Bien sûr je n’en suis pas à ma première histoire post-apocalyptique, mais là c’est perturbant de voir carrément son lieu de naissance dans cet état.

 

Après l’avoir accompagné dans les vallées alpines, on retrouve Jan dans la ville de Lyon. Damien nous offre deux pages complètes d’un graphisme époustouflant sans texte, mais très parlantes.   

 

Un troisième tome est prévu, je doute un peu que l’on puisse clôturer sans faires des impasses cette histoire dans une trilogie, nous verrons bien.

 

Il est très dommageable qu’i n’y ait pas un cahier « bonus » à la fin de l’ouvrage, l’éditeur devrait y songer pour le tome trois s’il veut  combler les lecteurs.

 

Pécau et Damien ont déjà collaboré ensemble sur Arcane majeur, Jour J et Cette machine tue des fascistes, « Soleil Froid » est donc leurs troisièmes collaborations, espérons qu’ils continuent.

 

 

Résumé de l’album

« La question n’est pas de savoir si le virus de la grippe aviaire risque de muter pour devenir mortel pour l’homme, mais quand ? » OMS / Organisation mondiale de la santé.

 

Voici la suite de l’intrigue, où Jan, un des seuls rescapés après la mutation du virus de la grippe aviaire, parvient à rejoindre une communauté à Lyon, dix ans après l’épidémie. Mais, alors qu’il croira pouvoir

y trouver une sorte de salut, il se sentira finalement encore plus seul et perdu, et devra échapper à d’étranges et redoutables hommes armés qui en veulent à sa vie…

 

 Date de parution : 06/09/2017  /

ISBN : 978-2-7560-8147-2

 

Scénariste : PÉCAU Jean-Pierre

Coloriste : DAMIEN

Illustrateur : DAMIEN

Série : SOLEIL FROID

Collection : NEOPOLIS

 

Album cartonné

240 x 320

56 pages

EAN : 978-2-7560-8147-2

Prix : 14,95 €

 

 

Biographies et bibliographie des auteurs.

 

Pécau, Jean-Pierre

Naissance :le 27/07/1955à Paris (FRANCE)

 

Biographie

 

Jean-Pierre Pécau est né dans le XVIIe arrondissement de Paris et vit actuellement à Saint-Ouen. Des études d'histoire le mènent à deux années de professorat comme maître auxiliaire mais, lassé du système, il décide de changer de voie en 1980, au moment même où débarque en France le phénomène du jeu de rôle. Il travaille ainsi pour une société d'importation de jeux de rôles sur le projet Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli. Suivent cinq années de travaux variés avec, toujours en trame de fond, le thème de l'histoire : traduction de jeux étrangers, conception et réalisation des premiers jeux de rôles "made in France" (L'Ultime Épreuve), jeux de diplomatie ou war games (Les 7 Combattants, L'An Mil), écriture de Jeux dont vous êtes le Héros. Il pose ensuite un pied dans le milieu de la télévision où il écrit des scénarios de séries telles que Le Lyonnais. Il arrive finalement dans le domaine de la bande dessinée par son scénario de Zentak, série illustrée par Def qui paraîtra aux Éditions Delcourt. Le maître de jeu imaginera par la suite plusieurs sagas : Nash, illustrée par Damour, Le Grand Jeu, dessinée par Pilipovic, ou encore la série Empire, une adaptation très libre de Moby Dick. Avec le premier volet d'Arcanes sorti en 1998, Pécau pose les bases d'un formidable univers composé aujourd'hui de trois séries et d'une vingtaine d'albums. Tandis que dans Arcanes et Arcane Majeur on découvre que des cartes de tarots permettent de voir et changer le futur, on apprend dans L'Histoire secrète la véritable force qu'elles recèlent. Une autre série de Pécau voit le jour en 2008 : Le Testament du docteur M, dessinée par Damour. Cette enquête infernale sur l'existence du mal absolu, truffée de références aux plus grands génies du crime – et non sans une bonne dose d'humour... noir – prouve que le tandem Pécau-Damour n'a rien perdu.

 

 

Bibliographie

Nash  finie de 1997 à 2007

Zentak  finie de 1997 à 1999

Arcanes  finie de 1998 à 2012

Fées noires (Les) finie de 1999 à 2001

Little Blade finie de 2000 à 2002

City Legends finie en 2001

Arcane majeur finie de 2003 à 2013

Histoire secrète (L') finie de 2005 à 2017

Moby Dick (Pahek) finie en 2005

Empire (Delcourt) en cours  de 2006 à 2016

Grand jeu (Le) finie de 2007 à 2013

Testament du Docteur M (Le) finie de 2008 à 2010

Une brève histoire de l'avenir finie de 2008 à 2012

Keltos en cours  de 2009 à 2010

Jour J en cours  de 2010 à 2014

Jour J en cours  de 2010 à 2017

Là où vivent les morts en cours  en 2011

Or de France (L') finie en 2011

Homme de l'année (L') en cours  de 2013 à 2017

Paris Maléfices finie de 2013 à 2016

30 deniers (Les) finie de 2014 à 2016

Lignes de front (Pécau) finie de 2014 à 2016

Wonderball en cours  en 2014

1940 - Et si la France avait continué la guerre en cours  de 2015 à 2016

USA über alles en cours  de 2015 à 2016

Wonderball en cours  de 2015 à 2017

Cette machine tue les fascistes One shot en 2016

Golden Cup finie en 2016

Soleil froid en cours  de 2016 à 2017

Luftballons en cours  en 2017

Sonora en cours  en 2017

Secret History (The) en cours  en 2012

 

 

DAMIEN

Biographie

 Damien Jacob Pseudo : Damien né le 28/11/1970 à Châtenay-Malabry (FRANCE).

 

Damien Jacob est né le 28 novembre 1970 à Châtenay-Malabry (92) et vit actuellement à Angoulême. Après avoir obtenu un brevet de technicien en arts graphiques option maquettiste, il travaille en 1991 dans une agence de publicité spécialisée en produits pharmaceutiques, où il exécute des maquettes. Souhaitant davantage de créativité, il abandonne son poste pour intégrer en 1992 l'Institut Saint-Luc de Bruxelles et entrer à l'École des beaux-arts d'Angoulême l'année suivante. Il fait ses premiers pas aux Éditions Le Cycliste avec La Meute, un album en noir et blanc qui révèle ses qualités graphiques. Puis il présente cet album aux Éditions Delcourt qui l'encouragent à développer un autre projet. C'est alors qu'il rencontre Jean-Pierre Pécau par l'intermédiaire de Def (dessinateur de Zentak). La collaboration avec celui-ci s'avère très fructueuse, lui laissant une grande marge d'autonomie et donc de créativité. C'est ainsi qu'ils publient ensemble les trois albums de la série Les Fées noires aux Éditions Delcourt. En 2003, il débute avec Pécau la série Arcane majeur, en y intégrant son goût particulier pour les cadrages cinématographiques.  Texte © Delcourt

 

 

Bibliographie

Meute (La) One shot en 1996

Fées noires (Les)  finie de 1999 à 2001

Arcane majeur finie de 2003 à 2013

Arcanes  finie en 2008

Une brève histoire de l'avenir finie de 2008 à 2012

Jour J en cours  de 2012 à 2014

Cette machine tue les fascistes One shot en 2016

Soleil froid en cours  de 2016 à 2017

 

Planches du volume 2
Planches du volume 2
Planches du volume 2
Planches du volume 2

Planches du volume 2

Couverture du volume 1

Couverture du volume 1

Voir les commentaires

© Nicolas Guérin

© Nicolas Guérin

Wong Kar-wai

王家衛

Prix Lumière 2017

 

C’est le cinéaste chinois Wong Kar-wai qui recevra le prochain Prix Lumière, succédant à Martin Scorsese et à Catherine Deneuve. Il lui sera remis lors de la 9e édition du festival Lumière qui se tiendra à Lyon et dans la Métropole du samedi 14 au dimanche 22 octobre 2017.

 

Décerné par l’Institut Lumière, le Prix Lumière est attribué à Wong Kar-wai pour ses films inclassables qui sont autant d’éclats de beauté, pour la trace qu’il laisse déjà dans l’histoire du cinéma, pour ce que son oeuvre a de splendide et d’inachevé, pour les néons de Hong Kong et les neiges de Mandchourie, et parce que les lunettes noires, c’est quand même très classe.

 

« C’est un grand honneur pour moi d’être le récipiendaire de ce prix et une grande fierté de rejoindre ceux qu’il a déjà distingués, a déclaré Wong Kar-wai. D’appartenir, d’une certaine manière, à cet Institut inspiré par les fondateurs du cinéma, me rend extrêmement humble. Je suis déjà impatient d’être en octobre, à Lyon. »

 

Wong Kar-wai est né en 1958 à Shanghai. A l’âge de 5 ans, il émigre à Hong Kong avec sa mère. C’est en sa compagnie que Wong Kar-wai passe de nombreux après-midis dans les salles de cinéma, absorbant parfois 2 à 3 classiques hollywoodiens par jour, ainsi que des westerns, que sa mère affectionnait particulièrement. C’est lors de ses études d’arts graphiques à l’Ecole polytechnique de Hong Kong que Wong Kar-wai découvre le cinéma européen, la Nouvelle Vague, Bertolucci, Bresson, Godard…

 

Pendant ses études, il intègre le Production Training Course de la chaine TVB des frères Shaw, et devient assistant de production sur des séries et soap opera à succès. Quittant la télévision pour le cinéma, il entre à Cinema City comme scénariste et, en sept ans, signe de son nom une dizaine de scénarios – au total, il écrira une cinquantaine de scripts.

 

En 1988, Wong Kar-wai passe à la réalisation avec As Tears Go By, puis Nos années sauvages (1990), Chungking Express (1994), Les Cendres du temps (1994) et Les Anges déchus (1995). Depuis devenus cultes, ses films posent les bases de l’oeuvre de Wong Kar-wai : le temps, l’errance, la mémoire, les blessures de l’amour. Et sa ville : Hong Kong, personnage de ses films. Son cinéma est celui d’une génération, chroniquant une jeunesse perdue et des personnages marginaux. En développant ses propres codes narratifs, il impose un cinéma d’auteur dans le paysage hongkongais jusque-là internationalement connu pour ses films d’arts martiaux ou ses films policiers.

 

La reconnaissance internationale arrive réellement avec Happy Together (1997), Prix de la mise en scène au Festival de Cannes, et surtout avec In the Mood for Love (2000), formidable succès public et critique. Puis Wong Kar-wai signe 2046 (2004), My Blueberry Nights (2007) et enfin The Grandmaster (2013), à ce jour le plus grand succès de son auteur dans un pays, la Chine, auquel Hong Kong appartient désormais.

 

Chez lui, Wong Kar-wai est une icône mystérieuse, un artisan apportant un soin infini à créer chaque plan, écrin parfait pour ses acteurs tels Tony Leung, Maggie Cheung, Andy Lau, Zhang Ziyi, Gong Li, Leslie Cheung, Faye Wong, mais aussi Norah Jones, Jude Law, Natalie Portman... Impénétrable derrière ses lunettes noires et ses volutes de fumée, Wong Kar-wai est un cinéaste perfectionniste, obsessionnel, repoussant la fin de ses tournages, rallongeant les mois de montage, comme pour retarder le moment où son film ne lui appartiendra plus complètement. À propos de The Grandmaster, il avoue « À vrai dire, j’aurais aimé que l’expérience de ce film ne s’arrête jamais. »

 

Mélancolique, visuel, contemplatif, musical, le cinéma de Wong Kar-wai a su rassembler au-delà d’un cercle de cinéphiles et de critiques, un public séduit par cette recherche esthétique et poétique, menée en compagnie de son chef-opérateur Christopher Doyle et son directeur artistique William Chang. « Il est le peintre de la ville et du coeur humain, de nos désirs, de nos secrets et de nos frustrations, écrivent Michel Ciment et Hubert Niogret dans Positif. Ses rapports avec Hong Kong, de même que sa fascination pour les femmes, sont au centre de sa création. Ce par quoi le plus grand metteur en scène de Hong Kong s’apparente aux artistes du romantisme finissant, un Baudelaire ou un Gustave Moreau. Chez eux aussi, au coeur de la beauté exquise se cache une souffrance indicible. »

 

En plus de 25 ans, Wong Kar-wai a réalisé 10 longs métrages, ainsi que de nombreux courts métrages et clips pour le cinéma, la télévision et la musique. Une oeuvre récompensée par de nombreux prix, en Asie comme dans le monde entier.

  

Le Prix Lumière sera remis à Wong Kar-wai le vendredi 20 octobre au Centre de Congrès de Lyon, en présence du public français et de nombreux invités venus du monde entier.

  

Le Prix Lumière a été créé par Thierry Frémaux et Bertrand Tavernier afin de célébrer à Lyon une personnalité du septième art, à l’endroit même où le Cinématographe a été inventé par Louis et Auguste Lumière et où ils ont tourné leur premier film, Sortie d’Usine, en 1895. Parce qu’il faut savoir exprimer notre gratitude envers les artistes qui habitent nos vies, le Prix Lumière est une distinction qui repose sur le temps, la reconnaissance et l’admiration.

 

Filmographie

 

Réalisateur

 

Longs métrages

1988 : As Tears Go By (旺角卡門)

1990 : Nos années sauvages (阿飛正傳, Days of Being Wild)

1994 : Les Cendres du temps (東邪西毒, Ashes of Time)

1994 : Chungking Express (重慶森林)

1995 : Les Anges déchus (墮落天使, Fallen Angels)

1997 : Happy Together (春光乍洩)

2000 : In the Mood for Love (花樣年華)

2004 : 2046

2007 : My Blueberry Nights (藍莓之夜)

2013 : The Grandmaster (一代宗, Yut doi jung si)

Projets 20xx : The Lady from Shanghai

2016 : Blossoms

 

Autres

1995 : wkw/tk/1996@7'55"hk.net

2000 : Hua Yang De Nian Hua (en) (花樣的年華) (court métrage)

2001 : The Hire: The Follow

2002 : Six Days - clip pour DJ Shadow (album The Private Press)

2004 : Eros - segment La Main

2007 : Chacun son cinéma - segment I Travelled 9 000 km To Give It To You

2007 : There's Only One Sun

 

Scénariste

Wong Kar-wai a écrit de nombreux scénarios avant de venir à la réalisation.

1982 : Once Upon a Rainbow

1983 : Just for Fun

1984 : Silent Romance

1985 : Chase a Fortune

1985 : Intellectual Trio

1985 : Unforgettable Fantasy

1986 : Sweet Surrender

1986 : Rosa

1986 : Goodbye My Hero

1987 : The Final Test

1987 : Final Victory

1987 : Goodbye My Hero

1987 : Flaming Brothers aka Dragon and Tiger Fight

1987 : The Haunted Cop Shop of Horrors

1988 : The Haunted Cop Shop of Horrors 2

1988 : Walk On Fire

1990 : Return Engagement

1992 : Saviour of the Soul

1992 : 92 Legendary La Rose Noire (co-scénariste non crédité).

 

Producteur

Wong Kar-wai a également produit tous ses films à travers la société Jet Tone depuis 1993 à l’exception de Les Cendres du temps, un projet commencé des années auparavant. Il a aussi produit par Jet Tone d’autres films dont certains réalisés par Jeffrey Lau.

 

1987 : Flaming Brothers aka Dragon and Tiger Fight

1993 : The Eagle Shooting Heroes

1997 : First Love: the Litter on the Breeze

2002 : Chinese Odyssey 2002

2003 : Sound of Colors

 

 

Distinctions honorifiques

2013 : Commandeur des Arts et Lettres

2017 : Prix Lumière pour l'ensemble de sa carrière

 

Récompenses

Sélectionné près d'une trentaine de fois dans différents festivals internationaux, il y a remporté de nombreux prix.

Prix du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure direction artistique lors des Hong Kong Film Awards 1991, pour Nos années sauvages

 

Prix du meilleur film et meilleur réalisateur lors des Hong Kong Film Awards 1995, pour Chungking Express

 

Prix du meilleur réalisateur et meilleur scénario lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 1995, pour Les Cendres du temps

 

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1997, pour Happy Together

 

Prix du meilleur film étranger lors de l'Arizona International Film Festival 1998, pour Happy Together

 

Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2000, pour In the Mood for Love

 

César du meilleur film étranger en 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des German Film Awards 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur réalisateur lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film lors du Valdivia International Film Festival 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des Argentinean Film Critics Association Awards 2002, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des Fotogramas de Plata 2002, pour In the Mood for Love

Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2004, pour 2046

 

Prix du meilleur film étranger lors du Mainichi Film Concours 2005, pour 2046

 

Prix du meilleur film étranger lors des Sant Jordi Awards 2005, pour 2046

 

Prix du meilleur film, meilleur réalisateur et neuf autres prix lors des Hong Kong Film Awards 2013, pour The Grandmaster

 

Prix du meilleur réalisateur aux Asian Film Awards en 2014 pour The Grandmaster

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

Petit bruit dans la nuit

Petit bruit dans la nuit

 

Petit bruit dans la nuit

 

Souvent les enfants ont peur la nuit et le moindre petit bruit les effraye.

Sabine De Greef permet avec ce charmant livre de démonter cette peur en lisant avec votre enfant cette histoire. Réservez dès maintenant à votre libraire habituel ce charmant livre.

 

Une poésie ce dégage de cette œuvre.

 

Nous sommes entièrement dans le merveilleux destiné au plus jeune.

 

Le label Pastel est une division de « l’École des Loisirs », maison d’édition spécialisée dans les ouvrages  destinés à la jeunesse.

 

Prochainement nous vous parlerons d’un autre livre de cet éditeur destiné également à la jeunesse.

 

 

Résumé du livre.

Regarde, c'est la nuit. Oh ! Un petit bruit ! Petit bruit, viens plus près !

 Mais pourquoi se cache-t-il ainsi ? Il veut peut-être jouer ? Petit bruit est un petit loup rouge qui s'approche au fil des pages. Attention, pas trop près !

 

 A partir de 3ans

 

Fiche technique :

Auteur : SABINE DE GREEF

Editeur (Livre) : L’Ecole des Loisirs

Collection : PASTEL

Date sortie / parution : Disponible le 20/09/2017

EAN commerce : 9782211231527

Dimensions : 23.90x16.10x1.30

Poids (gr) : 330

Nombre de pages : 22

Broché

 

 

 

 

Auteur/Illustrateur

Sabine De Greef est née en 1956.

Elle vit et travaille à Bruxelles.

Son enfance, elle l'a passée à jouer dans les bois sombres avec les sangliers, les lutins et les loups. A la maison, un seul livre, un recueil de contes de Grimm où son père l'embarquait le soir, installés dans le fauteuil-bateau. Elle aime retourner dans sa forêt et en ramener des histoires pour les loulous.

 

Bibliographie

 

Bibliographie en tant qu'auteur/illustrateur

Petit bruit dans la nuit Pastel 2017

Bzouroukoul Pastel 2014

Qui dort ici ? Pastel 2013

Moi, je vais là! Pastel 2011

Dans les pas de Papa Pastel 2010

Et... badaboum les lutins 2009

Chagrin tout doux Pastel 2009

Attention, ssserpent ! Pastel 2007

Pas peur de toi Pastel 2006

Maison pour trois cochons (Une) Pastel 2006

Géant, es-tu là? Pastel 2005 

Monstre qui aimait les histoires (Le) les lutins 2004 Disponible

Châteaux de sable Pastel 2004

1,2,3 Qui est là ? Pastel 2003

Grosse peur Pastel 2002

Mon ami si loin Pastel 2002 Disponible

Trésors Pastel 2001

Étangs Pastel 2001

Robert & Titi Pastel 2000

 

 

Voir les commentaires

Dimension NEW YORK  Cyberbabel

Dimension NEW YORK

 2 Cyberbabel

 

Apres NEW YORK  1 Rétrobabylon, Philippe Ward, dirige également ce tome 2 de cette anthologie.

 

La préface est de ce deuxième tome est écrits par Didier Forray, auteur du guide New York vu du web et fondateur d’un site  sur New York.

 

Si on trouve dans cet ouvrage des nouvelles de science-fiction, d’anticipation, ce que le lecteur peut ’attendre de cet éditeur. Il y trouvera également des nouvelles de polars, parfois fantaisistes.

 

En cette période de commémoration de l’attaque sur New York du 11 septembre 2001, une très courte nouvelle d’une page et demi, nous en rappelle l’actualité.

 

Philipe Ward et les Éditions Rivière Blanche nous ont toujours offert de très intéressantes anthologies, sur des pays, ou des thèmes.     

 

Nous vous offrons, comme chaque fois que nous en avons l’occasion un extrait, en téléchargement légal, que les éditions Rivière Blanche en soient remerciées.

 

Philippe Ward

Fusée 58. Dimension New York 2

ISBN-13: 978-1-61227-641-0

516 pages - 35 euros

 

Illustration: Jean-Pierre Normand

 

 

Anthologie de nouvelles présentée par Philippe Ward

 

Textes de Paul Art, Jérôme Bertin, Anthony Boulanger & Sandrine Scardigli, Boris Darnaudet, Mathis Descamps, Serguei Dounovetz, P Etris & Sandman, Jean-Pierre Favard, Fabien Fernandez, Arnaud Guittard, Léo Henry, Raymond Iss, Manon Jean, Gulzar Joby, Jessalyn, Jean-Pierre Laigle, Piet Legay, Christian Léourier, Patrick Lorin., AF Lune, Philippe Morin, Micky Papoz, Bruno Pochesci, Barbara Sadoul, Laurent Whale,

Préface de Didier Forray

 

« Je vais à Paris, je vais à Londres, je vais à Rome, et je dis toujours : « il n’y a pas d’autre endroit comme New York ». C’est la ville la plus excitante au monde aujourd’hui. C’est comme ça. C’est tout. »  Robert De Niro

 

Cette deuxième anthologie consacrée à New York vous propose de découvrir  des nouvelles écrites par des auteurs passionnés New York. Chacun à leur manière, ils mettent en scène New York ou racontent leur amour de la Big Apple. Mais tous démontrent que New York est une ville à part, une ville qui marque tous ceux qui la visitent, en un mot le centre du monde.

 

 

Vous ne me croyez pas ? Pour réaliser à quel point le monde tourne autour de New York, je vous invite à mener cette petite expérience : chaque jour, remarquez toutes les références new-yorkaises que vous croiserez autour de vous. Ici, ce sera un t-shirt frappé du logo « I love New York ». Là, ce sera une casquette aux couleurs de l’équipe de baseball des New York Yankees, avec son N et son Y entrelacé.

 

Peut-être tomberez-vous aussi sur un bar reprenant un nom new-yorkais, une affiche publicitaire avec l’effigie de la statue de la Liberté ou la silhouette du pont de Brooklyn. Ouvrez l’œil ! New York est partout. Et à ce petit jeu, la Big Apple arrive largement devant Londres, Paris, Berlin, Sydney ou Tokyo…  

 

TABLE DES MATIÈRES

Préface de Didier Forray

Serguei Dounovetz : Bunny.

Manon Jean : Meurtre au Weaden Palace.

Jean-Pierre Laigle : Le Jardinier de Central Park.

Paul Art : Le Nègre de New York.

Laurent Whale : 5430 mètres et quelques.

Barbara Sadoul : Une Bonne Fille.

Piet Legay : Réplique Mortelle.

Jérôme Bertin : 343.

Boris Darnaudet : Mille Milliards de New Yorks.

Raymond Iss : La Poésie des Ruines.

Mathis Descamps : J’aurais pu...

P Eris & Sandman : Manhattan Project

Fabien Fernandez : Disparition.

AF. Lune : Sidney un soir d’Octobre.

Arnaud Guittard : La Cloacas de Nueva York.

Bruno Pochesci : Le Grand Trognon.

Patrick Lorin : L’Incident Wulf

Gilzar Joby : La Réussite de Kelly Dow.

Jessalyn : Elle ne dort jamais.

Anthony Boulanger & Sandrine Scardigli : Zone de Turbulences Spectrales 

Christian Léourier : Tr. 225/1 NY.

Micky Papoz : Besoin d’ailleurs ?

Leo Henry : Les Femmes-Limites de Terra Prima.

Jean-Pierre Favard : New York, New York.

Philippe Morin : Grand Central Station : Terminus.

Extrait de l'anthologie

Voir les commentaires

Nous vous y donnons rendez-vous

comme chaque année.

 

Illustration de l'affiche: Melvin Zed

Illustration de l'affiche: Melvin Zed

9 ème Festival bloody week-end

Voir les commentaires

Infinity 8  5. Le Jour de l'apocalypse

Infinity 8

5. Le Jour de l'apocalypse

 

Cinquième volume d’une série qui en compte huit. J’ai préféré ce 5e tome au tome précédent pour son humour et ce qui va plaire à beaucoup d’entre vous…ses zombies. Car ne le cachons pas les zombies sont sans conteste omniprésent. Cette cinquième aventure est surement l’une, voire la meilleure pour l’instant de cette série singulière.

 

 Un carnet de bonus de 6 pages clos le volume avec des recherches, making-of, couvertures alternatives…  personnellement j’aime que  les éditeurs fassent un effort en offrant aux lecteurs ce genre de choses, malheureusement les bonus sont de plus en plus rares, l’initiative de Rue de Sèvres, comme dans la quasi-totalité de sa production a nous en offrir est as salué.

 

Le volume 6 sera intitulé : « Connaissance ultime »  avec aux commandes de « l’Infinity 8 » : Franck Biancherelli, Lewis Trondheim et Emmanuel Guibert, mais nous en sommes pas encore là.

 

Comme toujours, s’il s’agit d’une série, chaque volume est une histoire en soit, et vous pouvez donc vous procurez ce volume, même si vous n’avez pas lu les précédents, ce qui serait dommage, donc si vous les avez manqués procurez-vous les, de préférence chez des libraires qui sera vous conseillez vous guider dans d’autres acquisitions.  

  

Une BD de Davy Mourier  et Lorenzo De Felici,

Rue de Sèvres - 2017

 (Sortie prévue : 13 septembre 2017)   96 pages,

ISBN : 978-2-369-81266-1

 

Résumé du volume

Tous aux abris : une horde de zombies décime les passagers de l'Infinity ! Non seulement leur morsure est contagieuse, mais l'arme expérimentale qui les a créés a touché la nécropole et l'a transformée en une inépuisable armée de morts vivants ! Ann Ninurta, élue du capitaine pour cette nouvelle boucle temporelle, échappera-t-elle au coup de dent fatal ? Modèle de droiture et jeune mère célibataire ne boudant pas les rencontres masculines, elle pourrait bien être la première agente à découvrir l'origine du cimetière... Choisira-t-elle sa fille ou sa mission ? Au menu de ce cinquième volume : une garderie de petits zombies, un teint pas très frais, une technique de drague foireuse et un nouveau râteau pour le lieutenant Reffo !

 

Scénario : Mourier  Davy,   Trondheim Lewis 

Dessin et couleur:  Felici Lorenzo 

 

Résumé et concept de la série :

Infinity 8, la série événement !

 

Huit agents, huit missions, huit reboot-temporels pour dévoiler la vérité et sauver l'Infinity 8.

Space opéra-comédie en 8 tomes, imaginé et piloté par Lewis Trondheim (direction scénaristique) et Olivier Vatine (direction artistique), le projet Infinity 8 réunit un casting d'auteurs exceptionnels, aux talents graphiques variés autour de Lewis Trondheim qui scénarisera chaque album, en association avec 8 co-scénaristes différents.

 

L'équipe complète: Balez, Bertail, Biancarelli, Boulet, De Felici, Guibert, Killofer, Kris, Mourier, Trystram, Trondheim, Vatine, Vehlmann, Zep.

 

À paraître à compter de janvier 2017. Publication Rue de Sèvres, en partenariat avec Comix Buro.

 

Biographies et bibliographies des auteurs :

Davy Mourier

Davy Mourier, ancien directeur artistique chez Kaze, travaille dorénavant sur la chaine Nolife en tant qu'acteur de la série Nerdz et possède également un blog, "badstrip" où on le voit dessiner, raconter des événements plus ou moins marquants de sa vie.

 A parfois signé comme "Davy".

 

Sa Bibliographie

Il était une fois... une fille que j'ai rencontrée deux fois !  One shot en 2009

Triptyque bipolaire  en cours  en 2009

41 euros pour une poignée de psychotropes  One shot en 2011

50 francs pour tout  One shot en 2012

Karaté Boy le dernier homme sur terre  One shot en 2012

Petite Mort (La) finie de 2013 à 2016

Tu mourras moins bête [mais tu mourras quand même !]  en cours  de 2014 à 2015

Axolot en cours  en 2015

Mini-récits et stripbooks Spirou  en cours  en 2015

Dieu n'aime pas Papa  One shot en 2016

Loup-Phoque One shot en 2016

Relation cheap  One shot en 2016

Super Caca en cours  de 2016 à 2017

We are the 90's One shot en 2016

As de la jungle (Les) en cours  en 2017

Infinity 8 2017

 

Trondheim Lewis

Sa biographie

Lewis Trondheim est né en 1964. Après une enfance sans histoires à Fontainebleau, il fait un an d'armée en Allemagne puis suit les cours d'une école de publicité de 1986 à 1989. En 1987, lors d'un colloque sur la bande dessinée, il fait la connaissance de Jean-Christophe Menu et découvre qu'on peut faire de la bande dessinée autrement qu'en album 46 pages couleurs. Un an plus tard, Lewis apprend à développer son style graphique en réalisant un fanzine, ACCI H3319. Il rejoint ensuite Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer et David B autour de la revue Labo (Futuropolis). Ensemble, ils fondent la structure d'édition de bandes dessinées L'Association en 1990. Un an plus tard, Lewis travaille en atelier avec d'autres dessinateurs au sein de l'atelier Nawak et publie en 1992 un étonnant pavé de 500 pages, Lapinot et le carottes de Patagonie à l'Association. Sous l'impulsion de l'éditeur Cornélius, il dessine ses Approximate Continuum Comics, dans lesquels il se raconte sous forme autobiographique. En janvier 1994, Lewis obtient à Angoulême l'Alph-Art Coup de coeur pour son livre Slaloms, à l'Association. Durant cette année décisive, il devient papa, signe chez Dargaud la série Lapinot et quitte Paris pour le sud de la France. La période 1997-1999 voit naître un certain nombre de projets comme une nouvelle série d'héroic-fantasy à la numérotation titanesque et audacieuse chez Delcourt, Donjon, avec Joann Sfar et une pléiade d'auteurs, une série d'albums pour enfants, Monstrueux. En 2000, Il publie un grand nombre de série jeunesse chez Delcourt : Kaput et Zösky, Allez Raconte avec José Parrondo, Trois chemins avec Sergio Garcia et Le Roi Catastrophe avec Fabrice Parme. Les deux premières sont adaptés en dessins animés, de même que La Mouche. À l'été 2004, il amorce une nouvelle étape dans sa prolifique carrière en créant chez Delcourt la collection Shampooing aux Éditions Delcourt, où sont accueillis .

 

 

Sa Bibliographie

Logique de guerre  One shot en 1990

Monolinguistes & Psychanalyse  One shot de 1990 à 2014

Globov  One shot en 1991

Moins d'un quart de seconde pour vivre  One shot en 1991

Un intérieur d'artiste One shot en 1991

Comix  One shot en 1992

Frank Margerin présente en cours  en 1992

Imbroglio One shot en 1992

Lapinot (Les formidables aventures de) en cours  de 1992 à 2004

 Approximate Continuum Comics finie de 1993 à 1994

Dormeur (Le) One shot en 1993

Super Héros 1983 - 1993 One shot en 1993

Gare centrale One shot en 1994

(Catalogues) Éditeurs, agences, festivals, fabricants de para-BD...  en cours  en 1995

Aleksis Strogonov (Les Véritables Aventures d') finie en 1995

Approximativement One shot en 1995

Aventures de la fin de l'épisode (Les) One shot en 1995

Diablotus One shot en 1995

Genèses apocalyptiques One shot en 1995

Mouche (La) finie en 1995

Nous sommes tous morts One shot en 1995

 (DOC) Fusée en cours  en 1996

Cartes de vœux l'Association finie en 1996

Chiquenaude One shot en 1996

Lapinot (Les formidables aventures sans) en cours  de 1997 à 2010

Non, non, non One shot en 1997

Pays des trois sourires (Le) One shot en 1997

Tutti Frutti (Stakhano) finie en 1997

(AUT) Trondheim en cours  de 1998 à 2007

Donjon Zénith en cours  de 1998 à 2007

Galopinot One shot en 1998

Donjon Crépuscule en cours  de 1999 à 2006

Donjon Potron-Minet suspendue de 1999 à 2008

Monstrueux en cours  de 1999 à 2008

Cosmonautes du futur (Les) en cours  de 2000 à 2004

Donjon Parade en cours  de 2000 à 2007

Petit Père Noël en cours  de 2000 à 2004

Politique étrangère One shot en 2000

Tati One shot en 2000

Trois chemins (Les) en cours  de 2000 à 2003

Allez raconte en cours  de 2001 à 2003

Donjon Bonus en cours  en 2001

Donjon Monsters en cours  en 2001

Donjon Potron-Minet suspendue en 2001

Ineffables (Les) One shot en 2001

Roi Catastrophe (Le) en cours  de 2001 à 2005

Venezia finie de 2001 à 2015

Carnet de bord en cours  de 2002 à 2004

Farniente (Trondheim-Hérody) One shot en 2002

Kaput & Zösky finie de 2002 à 2003

Mister O One shot en 2002

Bile noire One shot en 2003

Bleu One shot en 2003

Poule et la pétanque (La) One shot en 2003

A.L.I.E.E.N. One shot en 2004

(DOC) Études et essais divers en cours  en 2005

Désœuvré One shot en 2005

Hiver en noir et blanc (L') One shot en 2005

Mister I One shot en 2005

(AUT) Stan & Vince finie en 2006

À B. One shot en 2006

Anatomie de l'éponge One shot en 2006

Bande dessinée, apprendre et comprendre One shot en 2006

Célébritiz One shot en 2006

Éprouvette (L') finie en 2006

Nouvelle pornographie (La) One shot en 2006

OVNI One shot en 2006

Petits riens de Lewis Trondheim (Les) en cours  de 2006 à 2015

 (AUT) Trondheim en cours  en 2007

Boule de Neige (Shampooing) One shot en 2007

Cornélius ou l'art de la mouscaille et du pinaillage One shot en 2007

Fennec One shot en 2007

Île Bourbon 1730 One shot en 2007

Mini-récits et stripbooks Spirou en cours  en 2008

Donjon Crépuscule en cours  de 2009 à 2014

Visite Express One shot en 2009

Bludzee One shot en 2010

Maison Close (La) One shot en 2010

MKM Mega-Krav-Maga en cours  en 2010

Omni-visibilis One shot en 2010

Spirou et Fantasio (Une aventure de / Le Spirou de...) en cours  en 2010

Jardins sucrés One shot en 2011

Quoi ! One shot en 2011

Ralph Azham en cours  de 2011 à 2017

Texas Cowboys en cours  de 2011 à 2014

Zizi Chauve-souris en cours  de 2012 à 2016

(AUT) Reuzé en cours  en 2013

Atelier Mastodonte (L') en cours  de 2013 à 2016

Cavalcade surprise One shot en 2013

Oubapo en cours  en 2013

Papier en cours  de 2013 à 2015

Bâtard en cours  en 2014

Kräkændraggon One shot en 2014

Maggy Garrisson en cours  de 2014 à 2016

Petite Mort (La) finie en 2014

Capharnaüm One shot de 2015 à 2017

24h de la bd (Les) One shot en 2016

Château des étoiles (Le) en cours  en 2016

Coquelicots d'Irak One shot en 2016

Infinity 8 en cours  de 2016 à 2017

Mickey (collection Disney / Glénat) en cours  en 2016

Astonishing X-Men en cours  en 2017

Density en cours  en 2017

Happy birds One shot en 2017

Lapinot (Les nouvelles aventures de) en cours  en 2017

Donjon Zenit en cours  de 2000 à 2007

Donjon Abenddämmerung en cours  de 2001 à 2007

Mister O (en allemand) One shot en 2003

Measles finie en 1998

Nimrod (The) finie de 1998 à 2003

Dungeon zenith en cours  de 2004 à 2005

A.L.I.E.E.E.N. (2006) One shot en 2006

Lapinot finie en 2002

Aleksis Strógonov (Las Auténticas Aventuras De) One shot en 2014

Spirou y Fantasio (Las aventuras de) 2016

 

 

Felici Lorenzo 

Sa Bibliographie

Drakka finie de 2011 à 2012

Alix et Arsénou One shot en 2014

(AUT) De Felici One shot en 2015

Orphelins finie en 2015

Infinity 8 en cours  en 2016/2017

Alix et Arsenou (Les voyages d') en cours  en 2017

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog