Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #demon

Jann Halexander

  Jann Halexander

 

Mise en ligne intégrale des films de Jann Halexander [2007-2011]

 

Les films 'J'Aimerais J'Aimerais', 'Occident', 'Une dernière nuit au Mans', 'La Bête Immonde' de et avec Jann Halexander* sont disponibles intégralement et gratuitement sur les plates-formes Youtube et Dailymotion.

 

De 2006 à 2011, le chanteur a réalisé des films pour le marché DVD, écoulés à des milliers d'exemplaires en France et à l'étranger. Certains de ses films ont fait l'objet de diffusions dans des festivals.

 

Le chanteur, influencé aussi bien par le fantastique que l'animation ou les comédies musicales, lointain héritier de Jean Rollin, a mis en images et musiques son univers trouble, diffus, où la thématique de l'Autre, que ce soit sous le registre de l'horreur ('La Bête Immonde'), le dramatique ('J'Aimerais J'Aimerais') ou la comédie ('Une dernière nuit au Mans') est omniprésente.

 

Une thématique que l'on retrouve par ailleurs, déclinée sur différents tons dans ses chansons, y compris le dernier album paru en juin 2017, 'A Vous Dirais-Je'* (distribution Lalouline Editions). (Communiqué de presse)

 

 

 

Biographie de

Jann Halexander

 

Jann Halexander, de son vrai nom Aurélien Makosso-Akendengué (né le 13 septembre 1982 à Libreville, Gabon) est un auteur-compositeur-interprète, acteur et réalisateur franco-gabonais.

 

Son premier album 'Halexander Songs' est sorti en 2003.

La Bête immonde

Jann Halexander
Jann Halexander
Jann Halexander
Jann Halexander
Jann Halexander
Jann Halexander

En tournée en France

 

03/11 – THÉÂTRE DU GOUVERNAIL - PARIS [75]

 

04/11- THÉÂTRE DU GOUVERNAIL- PARIS [75]

 

24/11 – THÉÂTRE DE L'ALMENDRA – ROUEN [76]

 

10/11 LES MOTS A LA BOUCHE – SAINT-SYLVESTRE-CAPPEL [59]

Voir les commentaires

Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains

 

Elfes 17

Le Sang noir des Sylvains

 

Cette fois, l’on se rend vraiment compte du début de convergences entre les divers volumes de la saga. Très noir comme toute la série peut être encore plus cette fois-ci. On peut regretter le titre qui trahit un peu l’intrigue. Le scénario de Nicolas Jarry est toujours aussi fouillé, précis et les dessins de Maconi toujours aussi superbes (voir biographies ci-dessous).

 

Avec Ilaw l’on a une fois de plus un parcourt initiatique, ou pour être plus exacte une véritable introspection du héros de cet album, sur ce que l’on a de plus noir au fond de sa conscience.

 

Peu ton combattre la partie sombre de soi-même, le doit-on même ?

Cette histoire d’Elfes sylvains devrait être suivi de deux albums, le premier qui doit paraitre (N°18 ) est sur les Elfes blancs, le second sur les semi-Elfes (N°19°, aucun album ne semble prévue sur les Elfes noirs ce qui ferait que 3 albums pour ces derniers, à mon qu’un vingtième album non annoncé face la convergence des diverses races d’Elfes et nous révèlent ce que sont vraiment les Elfes noirs, mais la je suppute n’ayant pas d’informations particulières sur le sujet.

 

Nous sommes impatients de voir paraitre les deux volumes déjà annoncés.

 

Je le déconseiller au moins de 16.

 

 

 

ISBN : 978-2-3020-5960-3

Scénariste : JARRY Nicolas

Coloriste : RIGHI Nicola

Illustrateur : MACONI Gianluca

Série : ELFES

Collection : Heroic fantasy

 

Résumé

 

On ne peut oublier qui l’on est vraiment…

Ilaw a sept ans quand ses parents l’abandonnent. C’est à son oncle, un bâtard de Sylvain et de Bleu, capitaine de navire, que revient la tâche de l’élever. Au fil des années, le jeune elfe oublie tout de sa vie dans la forêt. Après plus d’une décennie passée en mer à voguer de port en port, son oncle se fait tuer. Ilaw est alors livré à lui-même.

 

Fuyant l’avancée des goules, il rencontre Ora, la reine de la forêt de Duhann.

 

Il pense avoir enfin trouvé une nouvelle famille, un nouveau clan, jusqu’à ce que des assassins elfes noirs lui révèlent le sombre secret qui se cache en lui et la raison pour laquelle ses parents l’ont jadis abandonné…

 

Biographie des auteurs

 

NICOLAS JARRY est né en 1976 à Rosny-sous-bois. Il réside en Dordogne.

Lors de sa participation au Festival du Film Fantastique, Nicolas fait la connaissance de Jean-Luc Istin. Cette rencontre aboutit à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d'Asceltis. Paraissent ensuite Maxime Murène chez Delcourt, Les Contes de Brocéliande et La Rose et la Croix aux Éditions Soleil. En 2006, il complète la collection « Soleil Levant » avec Tokyo Ghost, dessiné par Djief, et la collection « Celtic » avec Les Chemins d’Avalon, dessinée par Achile. En 2007, il co-scénarise avec Jean-Luc Istin Les Exilés D’Asceltis et scénarise Le Crépuscule des Dieux. Intarissable, en 2010, tout en poursuivant ses précédentes séries, il revient avec trois projets : Les Princes d’Ambre, Nains et Durandal.

 

Gianluca Maconi est un dessinateur de BD italien. Il est diplômé de l'Istituto Statale d'Arte de Cordenons et est diplômé en sculpture de l'Académie des Beaux-Arts de Venise. Il pratique sculpture, décoration, animation et illustration, et cela se reflète dans ses BD. En 2004 il remporte le prix Miccia de la meilleure BD au festival Torinocomics pour "Le ombre della laguna". Il a eu aussi le prix Boscarato pour "La casa di Alice".

Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains

Voir les commentaires

L'affiche de la 7ème édition du FEFFS

enfin dévoilée !

 

L'affiche de la 7ème édition du FEFFS enfin dévoilée !

L'affiche de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg est enfin dévoilée et illustre le thème de la rétrospective.

SYMPATHY FOR THE DEVIL

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog